Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Deja il s'agit de 100 000 sous munitions d'une part.Une bombe en contient de 500 à 600 en géneral.D'autre part ce ne sont pas de mines mais des munitions non explosées.D'autre part quelle difference avec un obus ou une grenade non explosée?

Il y a encore des millions d'obus non explosés en France datant des guerres mondiales!

Si on interdit les sous munitions, on interdira derrière les obus?

Apres tout, ces populations n'ont qu'a mettre en garde leur enfants comme on le faisait en France apres les guerre (panneaux d'explication partout).

Les armes a sousmunitions sont indispensables car jusqu'a 15/20 fois plus efficaces qu'une bombe classique de meme poids.

A quoi servirait il d'avoir des avions a 60 m€ si leur efficacite est completement anihilée fautes de bombes efficaces?

De plus leur utlisation n'est en rien interdite par les conventions internationales quoique essaient de le faire croire les organisations antioccidentales de mauvaise foi.

La lutte scandaleuse contre les sous munitions est un crime contre le pays.

Cette polémique n'a pour but que de rendre les pays occidentaux incapables de mettre en oeuvre leur superiorité militaire face aux pays du tiers monde.

Heureusement les USA ou l'Angleterre ne sont pas pret d'y renoncer.

ET j'espere que notre ADA va en recommander ASAP!

Link to post
Share on other sites

STRATEGE est encore plus CYNIQUE que je ne l'imaginais ! Si , dans un tel état d'esprit , il a néanmoins choisi d'avoir des enfants , alors le comble est atteint ! Comment peut-on être aussi inhumain , aussi monstrueux ?! Vite , qu'on l'envoie au front pour mesurer son degré de bravoure ou de forfanterie ![20]

Link to post
Share on other sites

Tu es irrationnelle Kedith.Je doute parfois que tu sois capable réellement de logique.Il est vrai que les mathematiques sont desincarnés et que l'imposssibilité de controler tes emotions te permet peut etre d'avoir un raisonnement dans ce domaine.

Qaund on conduit des Etats et des armées, on raisonne en terme de but et on met les moyens derrière.

Je ne vois pas quelle difference y a t il pour un enfant de sauter sur une sous munitions non explosée plutot qu'un obus.C'est leur parents qui sont responsables, pas nous.Et meme si c'etait le cas, quand on engage une guerre, on la gagne.

Vite , qu'on l'envoie au front pour mesurer son degré de bravoure ou de forfanterie !

D'une part je suis desormais hors limite d'age

D'autre part mon cerveau est trop precieux pour le pays!

Je travaille plutot avec les généraux que les trouffions.Il faut bien des gens pour diriger.

Quand a mon niveau de courage personnel je l'ai prouvé par le passé.

Link to post
Share on other sites

les armes a sous munition ont un rayon destructeur bien plus grand et donc bien plus imprecis qu un obus.....c est une difference

Quand on sature une zone avec des millers ou des dizaines de milliers d'obus, quelle difference?

Les armes a sous munitions repond à la necessité de saturation de zone: infanterie nombreuses, réseau de tranchées et de trous, colonnes de vehicules etc...

De plus je te fais remarquer que l'AT utilise des obus et des roquettes a sous munitions.

Link to post
Share on other sites

sauf qu un eclat perdu de sous munition peu s aventurer bien plus loin que l eclat d un obus et est bien plus perforant..... les blessures infligées dans un certain rayon par les sous munitions sont bien souvent que des mutilations rendant invalide alors que pour un meme rayon d un obus tu as bien moins de chance d atteindre le meme resultat....le bus de l obus est de tuer de la maniere la plus courte,donc de la maniere la plus respectueuse de l adversaire..... les armes a sous munitions sont des armes invalidantes......destinés a emettre un plus grand nombre d eclats et donc de blessés de guerre.... la question est: pourquoi blesser inutilement l ennemi quand on peut le tuer dignement????

Link to post
Share on other sites

Tu es irrationnelle Kedith.Je doute parfois que tu sois capable réellement de logique.Il est vrai que les mathematiques sont desincarnés et que l'imposssibilité de controler tes emotions te permet peut etre d'avoir un raisonnement dans ce domaine.

Qaund on conduit des Etats et des armées, on raisonne en terme de but et on met les moyens derrière.

Je ne vois pas quelle difference y a t il pour un enfant de sauter sur une sous munitions non explosée plutot qu'un obus.C'est leur parents qui sont responsables, pas nous.Et meme si c'etait le cas, quand on engage une guerre, on la gagne.

D'une part je suis desormais hors limite d'age

D'autre part mon cerveau est trop precieux pour le pays!

Je travaille plutot avec les généraux que les trouffions.Il faut bien des gens pour diriger.

Quand a mon niveau de courage personnel je l'ai prouvé par le passé.

Attention la tête [31]

Si tu est (si c'est vrais [08] ) si important pour ton pays, tu éviterais de le traîner dans la boue à la moindre occasion.

Tu espères avec tes posts attirer l'attention des politiques (lu dans un de tes messages) mais quand on lit des trucs genre "il faut une marine de guerre pour la Suisse" ou "il le faut renverser la démocratie en France pour sauver le pays" [23]

Si tu étais si important, c'est toi qui prendrait les décisions, car pour l'instant

il me semble que tu n'est qu'un simple analyste (compétent dans certains domaines ça je te l'accorde)

Link to post
Share on other sites

sauf qu un eclat perdu de sous munition peu s aventurer bien plus loin que l eclat d un obus et est bien plus perforant.....

les blessures infligées dans un certain rayon par les sous munitions sont bien souvent que des mutilations rendant invalide alors que pour un meme rayon d un obus tu as bien moins de chance d atteindre le meme resultat....le bus de l obus est de tuer de la maniere la plus courte,donc de la maniere la plus respectueuse de l adversaire.....

les armes a sous munitions sont des armes invalidantes......destinés a emettre un plus grand nombre d eclats et donc de blessés de guerre....

la question est: pourquoi blesser inutilement l ennemi quand on peut le tuer dignement????

Après tu peux établir un rapport entre les handicapés et ceux qui ont combattu [30]

Quand à la notion d'honneur elle n'a pas grande valeur quand il s'agit de la mort de ceux d'en face.

Et pis un handicapés ça mine le moral de ces camarades, et ça le mine lui aussi.

Tout bénef en somme. [28]

Link to post
Share on other sites

"il faut une marine de guerre pour la Suisse"

j'ai dit que le seul ennemi potentiel de la Suisse etant l'UE ou un pays du tiers monde s'en prenant a des citoyens suisses pour une raison ou une autre, une marine basée a l'etranger serait plus coherent comme outil qu'une posture simplement defensive.Meme si a premiere vue ca semble choquant.

ou "il le faut renverser la démocratie en France pour sauver le pays"

Je ne l'ai pas dit sauf en cas de circonstances graves.De la meme manière que la dictature sous l'empire romain.La constitution de la V ieme le permet d'ailleur.

Et puis ca a marche au Chili.Qui peut le nier?

Ne déformons pas mes propos.Et cela fait longtemps que je ne suis plus un simple analyste! LOL.

Link to post
Share on other sites
Le Hezbollah a annoncé la mort d'un de ses officiers blessés durant les combats contre les forces israéliennes le mois dernier. Selon la chaîne de télévision Al Manar, ni le grade ni la fonction d'Ali Mohamed Shalah Bilal n'ont été révélés mais il s'agit du plus important terroriste de la milice chiite tué durant les hostilités. (Guysen.Israël.News)
Link to post
Share on other sites
Après tu peux établir un rapport entre les handicapés et ceux qui ont combattu [30]

Quand à la notion d'honneur elle n'a pas grande valeur quand il s'agit de la mort de ceux d'en face.

Et pis un handicapés ça mine le moral de ces camarades, et ça le mine lui aussi.

Tout bénef en somme. [28]

tant mieux...comme ca on sait qu redghost aimerai avoir une jambe en moins..[50]
Link to post
Share on other sites

analyse russe de ce conflit : Un général russe : militairement parlant le Hezbollah s’est montré à la hauteur publié le vendredi 25 août 2006 Nous avions convenu avec le général d’armée Makhmout Gareev de nous rencontrer pour analyser la tactique et l’art opérationnel adoptés par les belligérants au cours du tout récent conflit israélo-libanais, mais dès le début de l’entretien le président de l’Académie russe des sciences militaires nous a demandé de commencer l’entretien par des appréciations politiques de cette guerre. -------------------------------------------------------------------------------- Par Viktor Litovkine, commentateur militaire de RIA Novosti -------------------------------------------------------------------------------- "La guerre ne saurait être séparée de la politique, a-t-il dit. Autrement ce ne serait pas sérieux. La tactique et l’art opérationnel sont des produits des missions politiques dont les militaires ont été investis". La première appréciation du conflit israélo-libanais donnée par le général est liée aux véritables raisons, selon celui-ci, de cette guerre. "L’enlèvement à la frontière libanaise de deux soldats israéliens par le Hezbollah, n’était que le prétexte pour le début des hostilités, a dit le général Gareev. Tout le monde sait que le Mossad - les meilleurs services de renseignement au monde, c’est bien connu - a retrouvé et libéré des griffes de leurs ravisseurs des ressortissants israéliens jusqu’en Afrique. Par conséquent, il aurait très bien pu le faire sans problème au Liban. Le but réside donc ailleurs. Il fallait tout simplement une autre raison. Alors Tel-Aviv a manifestement agit de connivence avec Washington. Avec un désir évident, celui d’inciter la Syrie et le Liban à entrer dans la guerre. En cas de réussite il aurait été possible aux Etats-Unis et à Israël de porter des frappes contre les "peu conciliants" Damas et Téhéran, contre les usines iraniennes d’enrichissement d’uranium. Et le fait que ce scénario ait fait long feu, est à porter à l’actif de ces pays et de la communauté internationale". "C’est vrai que l’on peut aussi comprendre Israël, a dit le général. Avoir à sa porte une organisation aussi ingouvernable que le Hezbollah, qui a tout moment peut ouvrir le feu contre son territoire, tuer ses compatriotes, cela pose problème. Un problème qui préoccupe grandement Israël. Cependant, j’estime que la lutte contre le mouvement chiite aurait pu être menée autrement, au moyen de frappes ciblées, de la reconnaissance, de raids de commandos, mais personne ne parviendra jamais à justifier des bombardement massifs de la population, la mort de vieillards, de gens, d’innocents". "D’un autre côté, si l’on s’en tient à la logique d’Israël et on approuve ses actions, sans pouvoir toutefois les justifier pleinement, alors après l’enlèvement de nos diplomates à Bagdad nous aurions dû nous mettre à bombarder l’Irak. En effet, il aurait été très simple de pilonner la capitale irakienne, les champs pétrolifères, les ponts... Zakaïev et d’autres terroristes tchétchènes se trouvent actuellement à Londres. Alors, faut-il entreprendre des raids sur le capitale britannique ? Si une telle ligne triomphait, le monde serait mis en capilotade. Voilà pourquoi il faut toujours chercher les solutions les plus adéquates à la situation", estime le président de l’Académie des sciences militaires. "Le monde arabe - près de cent millions de personnes - est très hétérogène. Les Etats islamiques n’ont pas constitué un front unique, pas même pour condamner Israël ou soutenir le Hezbollah, quoique, bien sûr, des manifestations contre la guerre au Liban aient eu lieu dans plusieurs pays. Toute personne normalement constituée s’insurge face à la mort de civils. Seulement l’absence d’un soutien unique du Liban montre qu’il n’y a pas de complot unique du monde islamique contre les chrétiens ou les Hébreux. Ce sont là des absurdités. Les Américains ont soutenu les musulmans albanais au Kosovo. L’Arabie saoudite a toujours été aux côtés des Etats-Unis. Elle a depuis longtemps pris le parti de l’Occident. Et pas seulement sur le plan idéologique : elle et les autres pays du Golfe sont liés aux finances occidentales. Les pétroliers arabes placent de l’argent dans toutes les banques du monde. Et ces dernières resteraient sans rien si elles se brouillaient avec eux". "C’est peut-être la raison pour laquelle nous avons observé quelque chose de foncièrement nouveau au cours de la guerre israélo-libanaise, a dit le général Gareev. Jamais encore dans l’histoire de l’humanité l’armée d’un pays indépendant, reconnu par les Nations Unies, ayant des relations diplomatiques avec cent pays du monde, n’était restée les bras croisés lorsque son territoire et sa population avaient été attaqués. Cette armée, c’est celle du Liban. Qui plus est, elle n’avait même pas reçu l’ordre de défendre le territoire et la population libanaise. Stupéfiant. On se demande vraiment quelle peut être la raison d’être d’une telle armée ? A quoi bon entretenir cette armée qui coûte pourtant cher aux contribuables libanais ? C’est là un phénomène très dangereux et très préoccupant pour les autres Etats. "Ce qui est grave aussi, c’est que le conflit israélo-libanais a révélé une tendance très désagréable, a ajouté le responsable militaire. Au cours de la première guerre mondiale, les civils avaient constitué 5% des pertes totales. La moitié pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est vrai qu’en Union soviétique sur les 27 millions de tués plus de 18 millions n’avaient jamais tenu une arme à la main. Pendant la guerre du Vietnam les civils représentaient déjà 95% des pertes totales. Il se trouve des théoriciens pour faire l’apologie de la guerre dite "sans engagement", quand les belligérants échangent des frappes aériennes et navales sans entrer en contact direct. Mais contre qui ces frappes sont portées ? Contre la population des villes, contre les sites industriels et énergétiques, les ponts, les routes, les écoles, les hôpitaux... Lorsque tout cela sera détruit, l’ennemi se rendra, estiment-ils. Prétendre cela a quelque chose d’inhumain. Mais même contre les gaz de combat et les armes toxiques des conventions internationales ont été adoptées, comme celles de La Haye, de Vienne... Il faut s’insurger contre ces modes de conduite de la guerre, il faut que l’ONU interdise de bombarder les villes, la population civile. Il faut aussi que ces procédés de conduite de la guerre soient qualifiés de crime contre l’humanité et au moins limiter l’usage des armes contre la population civile". "Surtout qu’au Liban la destruction des ponts et des routes et l’assassinat de civils n’ont pas apporté la victoire à l’armée israélienne. Les milices soutenues par la population sont invincibles. Parce qu’elles ne circulent pas sur les routes et n’empruntent pas les ponts, ne se dissimulent pas dans les villes, suivent les sentiers de montagne et se reposent dans des cavernes et des bases connues d’elles seules. Voilà où réside leur force. Et le fait qu’avant le début des hostilités l’Armée israélienne n’avait pas localisé l’essentiel des positions du Hezbollah est à inscrire au passif de ses chefs". "Je tiens aussi à relever que cette opération de Tsahal contre le Hezbollah et le Liban a été la plus malheureuse de son histoire, dit le président de l’Académie des sciences militaires. Pour tenter de se justifier Tel-Aviv prétend que le Hezbollah disposait d’"armes russes". Notamment des roquettes RPG-29 "Vampir". C’est effectivement une arme antichar efficace. Mais de nos jours on en trouve partout. Je ne m’explique pas comment la Russie aurait fourni ces roquettes. D’ailleurs, je ne crois pas à cette version. Ces dernières années l’Ukraine et même la Biélorussie en ont livrées secrètement. La Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie commercialisent des armes de fabrication soviétique... Elles s’en débarrassent pour acquérir des armements otaniens. L’armée israélienne combat exclusivement avec des armes américaines et il ne viendrait à l’esprit de personne de demander des comptes à l’Amérique pour la présence d’armes made in USA en Israël. Les armes peuvent se retrouver n’importe où. Ici tout revient à la politique. Les milices du Hezbollah sont les maîtres au Liban. Ils se cachent, manoeuvrent, dressent des embuscades, possèdent un bon service de renseignement... Et, chose essentielle, ils bénéficient du soutien de la population, ce qui n’est pas rien". "Je voudrais dire aussi que l’efficacité du système de reconnaissance et des armes de haute précision tant vantés n’est pas aussi grande qu’on le souhaite. On s’en est aperçu aussi en Irak en 2003. Les choses s’étaient avérées bien plus compliquées quand il avait fallu détruire des cibles non isolées . Et puis militairement parlant, les milices du Hezbollah se sont montrées à la hauteur. La valeur militaire avait toujours été un problème pour les armées arabes. Maintenant on sait que des forces au sein du monde arabe acquièrent puissance et expérience et que même les pays industrialisés et leurs armées vont devoir compter avec elles". "Quant au problème du Proche-Orient, il faudra tôt ou tard le régler par la négociation, a dit en conclusion le général d’armée Gareev. Plus tôt nous le comprendrons et mieux ce sera. Pour Israël, pour ses voisins et même pour les forces qui se tiennent derrière eux".

Link to post
Share on other sites

Why not, t'as de la chance j'ai consacré un peu de temps pour te répondre alors que je n'ai franchement pas que ça à foutre (Marseille oblige) de me balader sur le net sur des sites de paris.

Alors, petite truffe,

je cherchais un truc de proba (je suis assez tordu) alors j'avais été sur un forum de paris

IL VAUDRAIT MIEUX QUE TU RESTES POLI ! MERCI !
Link to post
Share on other sites

suite aux attaques de katyusha, Israël a demandé à northrop-grumman des précisions sur le programme skyguard pour la défense anti-missiles et anti-roquettes.

Defense establishment reassesses missile defense

The Defense Ministry has asked Northrop Grumman for clarifications on its Sky Guard short-range anti-missile system within 70 days.

The defense establishment has reassessed the development of active antimissile defenses. At a meeting last week with the participation of Minister of Defense Amir Peretz and Ministry of Defense director general Maj.-Gen. (res.) Gabi Ashkenazi, it was decided to defend Israel against ballistic missiles, Katyushas, and other long-range and short-range rockets, using a three-tiered envelope.

The outer tier will intercept incoming ballistic missiles launched from Iran and other countries in the third ring of hostility. The middle envelope will intercept missiles launched from Syria and Lebanon. The third, inner, envelope will intercept short-range Katyushas used by Hizbullah and Kassams used by Hamas.

Following the discussion, Northrop Grumman Corp. , which is developing the Sky Guard laser system to intercept short-range Katyusha rockets, has been asked to provide the Ministry of Defense clarifications about the system’s operational capabilities, effectiveness, and development and operational deployment costs, within 70 days.

The laser system is one of three alternatives under discussion for procurement for the inner tier against short-range Katyusha rockets. The discussion implied that Israel already has one operational response for the outer envelope - against long-range missiles - using the Arrow anti-ballistic missile system developed by Israel Aircraft Industries Ltd. (IAI), which can intercept missiles at an altitude of 50-100 kilometers or more.

In order to provide a functional answer to the Iranian ballistic missile threat, production of the Arrow has been doubled. $2.5 billion has been invested to date in the Arrow and its radar system, just over half with US financing.

For the middle tier, missiles will be developed to intercept missiles launched from Syria and Lebanon. The defense establishment believes that up to $500 million will be needed to complete this program over five years, half of which will be financed by the US. Each missile will cost $250,000-300,000 a tenth of the cost of an Arrow

Three alternatives have been proposed for the inner tier: Sky Guard; a project by Rafael Armament Development Authority Ltd., apparently based on an air-to-air missile; and artillery with a range of up to 10 kilometers. The latter systems include the Sky Shield system developed by Lockheed Martin, and the Vulcan and Phalanx cannon in use with the Israel Navy. Israeli Ministry of Defense officials will attend tests of the Sky Shield at testing grounds in the US.

Link to post
Share on other sites

suite aux attaques de katyusha, Israël a demandé à northrop-grumman des précisions sur le programme skyguard pour la défense anti-missiles et anti-roquettes.

Cela montre l'ineficacité des Patriot pac 3 et autre Arow 2??
Link to post
Share on other sites

L'inefficacité du Patriot n'est plus à prouver, c'est vraiment ce que tu emploies en dernier recours. Comme l'Agence tout risque, sans Barracuda et Futé [29] c'est pas pour rien qu'il font les yeux doux pour avoir des TOR et autre S300/400

Link to post
Share on other sites

Le systeme arrow et les patriot sont pas fait pour intercepter des roquettes comme les katyusha mais des missiles tel le scud bien plus massif. Pour les roquettes il y a pas vraiment de parade à part peut eter le TOR m1 mais vu le débit du hezbollah et il aurait été vite saturé. par cotnre il faudrait essayer un Goalkeeper monté sur camion.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,088
    Total Topics
    1,376,368
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...