Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 6 minutes, Boule75 a dit :

les USA ont un gros déficit commercial. Mais l'UE, globalement, a un gros excédent commercial avec le reste du monde. Je ne sais pas si ça s'équilibre, mais attention à ne pas tout mélanger.

Sauf erreur les allemands contribuent pour une très très grande partie à cet excédent commercial...nous on contribue au signe - du calcul pour une grande partie également.

  • Like 1
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Boule75 a dit :

@amarito : je te rejoins sur l'énormité du mouvement fait hier, essentiellement à l'initiative des européens d'ailleurs, sur les capitaux, les réserves de change, la saisie des avoirs, etc. : c'est inédit, risqué, énorme a priori. D'ailleurs c'est pour ça que Vlad agite la bombe aujourd'hui : parce que tout ça ne sera confirmé que cet après-midi et qu'il espère que ça fasse trembler Bruxelles. Je pense qu'il se trompe et qu'il s'enferre, encore une fois.

Par contre tu te trompes sur les balances commerciales, sur deux points :

  • il faut considérer les balances commerciales et les balances des paiements. Si les USA, par exemple, touchent de gros dividendes de leurs possessions capitalistiques à l'étranger, ils peuvent se permettre de gros déficits commerciaux. Un peu comme une économie où tu achète plus à ton voisin que tu ne lui vend de chose mais où il te verse un loyer parce que ce sont tes terres qu'il exploite...
  • les USA ont un gros déficit commercial. Mais l'UE, globalement, a un gros excédent commercial avec le reste du monde. Je ne sais pas si ça s'équilibre, mais attention à ne pas tout mélanger.

Merci pour la correction, mais en net je pense que les capitaux étrangers viennent plutot aux EU et en UE. Ne serait ce que pour les reserves de change (celles justement saisies à l'instant) que les BC du monde entier maintiennent pour protejer leur devises et pouvoir continuer a commercer avec le reste du monde. 

Si pour raison x ou y, la Chine commencait à se dire que ce n'est pas safe de garder les produits de leurs enormes exportations en $ ou euros, ils vont vendre les $€ aussitot ou exiger directement des devises plus sures voire de l'or.

D'ailleurs je pense que l'euro va degringoler rapidement. Le rouble n'en parlons pas, faudra descendre le cherche à la cave.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, amarito a dit :

Evidemment, je crois que c'est ce qui est implicitement fait. Ce n'est pas juste l'argent de Poutine et des oligarques qui est saisi, c'est l'argent de TOUS les russes. C'est un pari très risqué car en général dans ces situations, les dirigeants ciblés en sortent renforcés en disant à la population "voyez ils veulent notre peau"

Mouais. L'argent de tous les russes sauf que, pour l'essentiel, les russes en voient peu la couleur, mais passons.

Je pense que l'idée est véritablement  de forcer à une désescalade, une négociation, une fin de cette guerre et un règlement du conflit, définitif et à courte échéance. Contrairement à ce qui a été dit ici ou là, ce n'est pas un paquet de sanctions à long terme : c'est un étranglement qui va sentir tout de suite, et surtout à la tête de l'état russe, moins en bas (j'espère).
Demain, si a passe ce soir, le rouble n'existe quasiment plus comme devise tant que ces sommes ne sont pas libérées.

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, B-24 a dit :

Loin de moi l'idée de justifié quoi que ce soit je note juste que lorsque certain pays font la même chose ou pire cela n'emeut pas grand monde ou ne n'appelle aucune sanction.

 

Notamment quand on pense au matraquage de B-24 pendant un autre conflit. 

Non mais il y a effectivement une double hystérie. L'une est parfaitement légitime, il s'agit des gens qui ont le frisson de la guerre et voient la fin du monde à tous les coins de rue.

L'autre est calculée et il s'agit avant tout de séparer "l'ennemi" d'une base de soutiens, et de la récupérer pour soi même, l'air de rien. 

 

Maintenant félicitons en nous, nous pouvons utiliser tout le soft power américain pour essayer de diminuer les souffrances du peuple Ukrainien. 

Mais soyons bien conscient que tant qu'on acceptera en tant qu'Europeens d'avoir notre vie quotidienne gérée par l'influence Politique et Culturelle Américaine, démographique Africaine, Énergétique Russe, l'Europe sera une zone de guerre. 

Et les guerres économiques et diplomatiques peuvent se réchauffer comme on le voit actuellement en Ukraine. J'espère que Macron, il en a la capacité, saura vendre L'UE Puissance sans qu'elle n'aie à le faire à travers des relais de puissance non Européens. 

 

Il est effectivement plus simple de dire "qu'elle violence ces Russes", bien à l'abris derrière des milliers de km de glacis continental voir océanique. 

Comme l'a dit Boule, il est essentiel que la doctrine Nuland soit expulsée du champ des possibles. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Boule75 a dit :

Mouais. L'argent de tous les russes sauf que, pour l'essentiel, les russes en voient peu la couleur, mais passons.

Je pense que l'idée est véritablement  de forcer à une désescalade, une négociation, une fin de cette guerre et un règlement du conflit, définitif et à courte échéance. Contrairement à ce qui a été dit ici ou là, ce n'est pas un paquet de sanctions à long terme : c'est un étranglement qui va sentir tout de suite, et surtout à la tête de l'état russe, moins en bas (j'espère).
Demain, si a passe ce soir, le rouble n'existe quasiment plus comme devise tant que ces sommes ne sont pas libérées.

Evidemment que c'est l'argent de tous les russes, ne serait ce que parce qu'il soutient la valeur du Rouble. Ces sanctions auront pour effet de detruire immediatement le pouvoir d'achat des russes.

Au passage il faut noter l'ironie que la BC russe est l'une des plus serieuses et les plus prudentes au monde mais qu'elle va quand meme voir sa devise pulvérisée :bloblaugh:

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, amarito a dit :

ils vont vendre les $€ aussitot ou exiger directement des devises plus sures voire de l'or.

L'or ce n'est pas possible ou alors il faut multiplier sa valeur par 1.000 ou 100.000 * et l'industrie va avoir des soucis, et les bijoutiers aussi.

Devises plus sures que $ et €... genre quoi ? Le Yuan ? (avec l'état du marché financier chinois :rolleyes: )

 

* nombres évidemment fournis au hasard mais vous ne vous rendez définitivement pas compte du montant des échanges à l'international : c'est monstrueux, beaucoup, beaucoup plus monstrueux que les quelques 200 milliards d'or russe (à sa valeur actuelle en $) et le stock d'or mondial est beaucoup trop petit pour servir d'étalon.

Link to comment
Share on other sites

La propagande russe indique que " l'Allemagne a officiellement signifié qu'ils n'ont plus honte de leur passsé " (des amis russes m'ont contacté pour savoir si c'était vrai).

Ces mecs sont en roue libre.

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Boule75 a dit :

L'or ce n'est pas possible ou alors il faut multiplier sa valeur par 1.000 ou 100.000 * et l'industrie va avoir des soucis, et les bijoutiers aussi.

Devises plus sures que $ et €... genre quoi ? Le Yuan ? (avec l'état du marché financier chinois :rolleyes: )

 

* nombres évidemment fournis au hasard mais vous ne vous rendez définitivement pas compte du montant des échanges à l'international : c'est monstrueux, beaucoup, beaucoup plus monstrueux que les quelques 200 milliards d'or russe (à sa valeur actuelle en $) et le stock d'or mondial est beaucoup trop petit pour servir d'étalon.

Le Yuan pourquoi pas, cela fait un moment que l'idée d'un SDR avec une grosse part de Yuan est discutée. Le marché financier chinois n'est pas plus fondamentalement plus fragile que le notre. Il est surtout pas encore adapté à son role destiné de leadership, au vu de la domination écrasante des productions chinoises dans les échanges physiques. 

Nous (EU+UE) avons une grande part de notre économie et richesse qui viennent de la consommation intérieure, des services, tech, finance, mais si on arrive à une situation de guerre froide (frontieres fermees), l'économie mondiale va se réduire à sa portion congrue INCOMPRESSIBLE: le dur, le solide, le blé, le pétrole, le gaz, l'acier, les machines, l'électronique, les armes. Ce qui fixera le prix des devises sera simplement leur attractivité. Chacun minimisera son risque.

Link to comment
Share on other sites

On dit depuis des années que Russes et Chinois dé-dollarisent graduellement leurs économies, ou, à tout le moins, leurs échanges et réserves. On a une idée d'où en est ce processus, s'il a atteint un niveau sérieux, ou si ça reste plus au niveau d'effets d'annonce et de plans pour un grandiose futur? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, MoX a dit :

La propagande russe indique que " l'Allemagne a officiellement signifié qu'ils n'ont plus honte de leur passsé " (des amis russes m'ont contacté pour savoir si c'était vrai).

Ces mecs sont en roue libre.

Oui. Ca fait assez longtemps qu'on voit des champignons atomiques à la télé russe : ça schlingue quand même un peu.

Autre aspect concourant à l'odeur :

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Et donc, outre les sanctions du système financier, l'UE est partie à user de sa masse de manière absolument inédite : achat et livraison d'armes, de carburant, de matériels, accueil prévu de millions de réfugiés, extension de l'arsenal de sanctions à Loukaschenko en Biélorussie.
Nous sommes collectivement presque en guerre ; accélération de l'Histoire sidérante.

---

Demain, il n'y a pas que la bourse russe qui va tanguer.

---

Et puis il y a ça (pêché ) :

Le ministère turc des Affaires étrangères a signalé qu'il avait l'intention d'empêcher les navires de guerre russes de passer par les détroits du Bosphore et des Dardanelles qui mènent à la mer Noire, un changement dans la position auparavant neutre de la Turquie où les responsables soulignaient les alliances avec la Russie et l'Ukraine.

"Nous sommes arrivés à la conclusion que la situation en Ukraine s'est transformée en guerre", a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu. "Nous appliquerons les dispositions de Montreux de manière transparente".

---

Pékin va avoir un rôle, peut-être assez vite.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Citation

Le chef de la délégation de Russie d'une importante réunion de l'ONU sur le climat a présenté dimanche des excuses pour l'invasion de l'Ukraine par les forces armées russes, la qualifiant d'injustifiée, selon plusieurs sources qui ont écouté ses paroles lors de cette visioconférence à huis clos réunissant 195 pays.

Cette intervention surprise d'Oleg Anissimov faisait suite à une déclaration enflammée de son homologue ukrainienne Svitlana Krakovska sur la situation dans son pays. « Permettez-moi de présenter nos excuses au nom de tous les Russes dans l'incapacité de prévenir ce conflit », a dit Oleg Anissimov en russe lors de la session plénière de clôture des négociations, ont rapporté à l'Agence France-Presse trois sources distinctes qui ont écouté la traduction officielle en anglais par l'ONU de ses propos. « Ceux qui voient ce qui se passe ne parviennent pas à trouver une justification à cette attaque contre l'Ukraine », a-t-il ajouté, exprimant son « immense admiration » pour la délégation ukrainienne, selon ces mêmes sources. L'Agence France-Presse n'a pas eu accès à son discours en russe.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Tancrède a dit :

On dit depuis des années que Russes et Chinois dé-dollarisent graduellement leurs économies, ou, à tout le moins, leurs échanges et réserves. On a une idée d'où en est ce processus, s'il a atteint un niveau sérieux, ou si ça reste plus au niveau d'effets d'annonce et de plans pour un grandiose futur? 

Les russes pas mal avancé sur leur exposition directe au $, il ont quasiment plus de dette US et leur réserves de change avaient été rééquilibrées vers énormément d'or, un peu de yuan et pas mal d'euros. Je pense qu'ils n'ont pas vu venir le coup sur l'euro. Grosso modo de 650milliards on vient de leur freezer 400. C'est monstrueux.

Pour ce qui est des paiements, ils ont créé des systemes de paiements alternatifs en local et en interbancaire avec la Chine, l'Iran, je vois passer aussi des infos sur l'Inde qui serait motivée pour faire des transactions en Roupie, etc. Bref tous les habitués des transactions sous la table avec l'Iran (il y en a bcp plus qu'on pense) seraient probablement partants pour continuer des échanges avec la Russie, sous réserve bien sur du niveau de pression que l'Occident peut mettre.

Mais pour répondre en un mot: NON pas la dédollarisation est très loin d'avoir atteint une masse critique pour menacer le statut ultra dominant du $+€

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Boule75 a dit :

Et donc, outre les sanctions du système financier, l'UE est partie à user de sa masse de manière absolument inédite : achat et livraison d'armes, de carburant, de matériels, accueil prévu de millions de réfugiés, extension de l'arsenal de sanctions à Loukaschenko en Biélorussie.
Nous sommes collectivement presque en guerre ; accélération de l'Histoire sidérante.

---

Demain, il n'y a pas que la bourse russe qui va tanguer.

---

La bourse russe est déjà ultra soldée, nous on part de valorisations bullesques, plus inflation >5% (maintenant faut plutot viser 10% voire plus) du jamais vu depuis 30-40 ans, Dette/PIB au max, banques centrales au max (taux zéro, QE), ca va être un massacre je pense sur marchés actions (surtout US) et obligations (pour nous en Europe les périphériques vont etre a nouveau dumpées comme pdt la crise 2011).

Mais ca a la rigueur c'est pas grave, c'est surtout le prix des MP qui m'inquiete, si la Russie arrete de vendre du pétrole/gaz, nos économies vont souffir et il va y avoir de gros troubles sociaux... 

Enfin rien qu'une bonne guerre mondiale ne puisse faire oublier :chirolp_iei:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Boule75 a dit :

Hyper-sensible aux mauvaises nouvelles paraît-il.

Je ne plaisante pas : il a aussi reçu Macron à distance. Ou alors il est gravement atteint de nosophobie... je trouve ça, limite, plus inquiétant que ses dernières gesticulations.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Yorys a dit :

Poutine doit avoir un grave problème d'immuno-déficience : c'est obligé !

 

imageresize?x=800&web=1&file64=V29ya2Zsb

Il a quasiment pris le nouvel homme fort du Kazakhstan sur ses genoux quand il l'a rencontré le mois dernier donc j'en doute un peu ...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Pierre_F a dit :

La rumeur parle d’un début de Parkinson chez Poutine avec des traitements neurologiques 

La rumeur imagine plein de choses chez Poutine et tous ses adjoints depuis quelques jours, à partir de quelques images le plus souvent...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques
  • Akhilleus locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,809
    Total Members
    1,550
    Most Online
    O.livier
    Newest Member
    O.livier
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...