Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Dans la série "Les Allemands et la realpolitik", je demande la carte Injustice Russe sur le chantage au gaz. 

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/05/12/guerre-en-ukraine-en-direct-la-finlande-annonce-etre-favorable-a-une-demande-d-adhesion-a-l-otan_6125729_3210.html

En revanche ce que j'ignorais, c'est qu'ils ont déjà pris -40% sur la volumétrie de gaz acheminé, depuis 2 jours. Loin d'être anecdotique, on rentre dans le dur. 

Citation

Berlin accuse la Russie d’utiliser l’énergie « comme une arme »

Le ministre de l’énergie allemand a accusé jeudi la Russie d’utiliser désormais l’énergie « comme une arme », après les sanctions imposées par Moscou à plus de 30 sociétés énergétiques occidentales et la réduction observée des flux de gaz vers l’Europe.

La Russie a imposé mercredi des sanctions contre plus de 30 sociétés énergétiques occidentales, dont la plupart appartiennent à Gazprom Germania, la filiale allemande du géant gazier russe. L’État allemand a placé cette entreprise sous son contrôle en raison de son importance stratégique.

Le transit de gaz russe par les gazoduc traversant l’Ukraine est également réduit depuis mercredi, une station de transit à la frontière russo-ukrainienne étant à l’arrêt.

Les flux devraient baisser de près d’un tiers jeudi par rapport à la veille, quand il avait déjà été réduit de 20% en 24h. En conséquence, l’arrivée de gaz russe via l’Ukraine dans la première économie européenne a baissé de quelque 40% en deux jours, selon les données des opérateurs.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Deres a dit :

Tu avais déjà l'Estonie dans l'OTAN à juste 150 km de Saint-Pétersbourg de toute façon.

oui enfin les Pays Balte, pour y acheminer de quoi inquiéter la Russie sans que cela ne se voit, c'est déjà compliqué, et pour le ravitaillement de la tête de pont, même si c'était à partir de la Finlande ou de la Pologne, c'est tout de même compliqué (entre un corridor à tenir et un acheminement par cargo... hum). Mais surtout les Pays Balte n'offrent pas de profondeur stratégique permettant de s'organiser et se réorganiser.

L'Ukraine c'est tout le contraire.

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

La Chine de plus en plus mal à l'aise avec la Russie.

https://foreignpolicy.com/2022/05/11/u-k-china-views-russias-war-as-bad-for-business/

Citation

La Chine semble être de plus en plus embarrassée par la conduite de la guerre en Ukraine par la Russie, a déclaré mardi à la presse le ministre britannique de la défense, soulignant une fracture croissante dans les relations autrefois solides entre les deux puissances, qui a dissuadé Pékin de fournir un soutien matériel à Moscou au cours du conflit actuel. 

En plus de deux mois de guerre, si la Chine a refusé de condamner l'invasion à grande échelle de la Russie et a contribué à la désinformation russe, elle s'est également abstenue de fournir un soutien réel à l'effort de guerre du Kremlin. Il y a eu des spéculations selon lesquelles la Chine pourrait fournir des rations aux troupes russes en difficulté ou répondre aux besoins en armes de la Russie, mais cela ne s'est pas produit. Le principal fabricant de drones chinois, DJI, a suspendu ses activités en Russie et en Ukraine à la fin du mois d'avril, privant ainsi les unités russes mal approvisionnées de capacités supplémentaires pour envoyer des renseignements commerciaux dans le ciel de l'Ukraine. La Chine a également refusé de fournir à la Russie des pièces de rechange pour sa flotte d'avions de ligne civils sanctionnés, soulignant ainsi l'isolement de Moscou sous le coup d'une série de sanctions économiques et financières. Un responsable occidental, s'exprimant sous couvert d'anonymat pour discuter des évaluations des services de renseignement, a déclaré que rien n'indiquait que Pékin fournissait quoi que ce soit d'envergure.

"Je pense que la Chine considère l'instabilité comme une mauvaise chose pour les affaires", a déclaré le secrétaire d'État britannique à la défense, Ben Wallace. "Je pense que la Chine est probablement plutôt embarrassée par le comportement de Poutine. C'est un ami plutôt gênant, et ... on ne voit pas un soutien inconditionnel."

L'isolement international croissant du président russe Vladimir Poutine - et la menace de s'attirer l'opprobre de l'Occident - rend plus difficile pour les pays de faire des affaires avec la Russie pendant la guerre en Ukraine. "Combien de dirigeants mondiaux vont prendre Poutine sur la deuxième ligne ?" a ajouté Wallace.

Wallace et d'autres hauts responsables britanniques, dont le Premier ministre Boris Johnson, ont pris l'habitude de qualifier la Russie d'"État paria" pour attirer l'attention sur l'isolement international de Moscou depuis l'invasion de l'Ukraine, le Qatar, la Corée du Sud, le Japon, la Suède et la Finlande faisant partie des pays non membres de l'OTAN qui se sont joints à un rassemblement de 40 nations dirigé par les États-Unis pour aider à armer l'Ukraine. M. Wallace a déclaré que lorsqu'il s'est rendu à Moscou avant la guerre pour s'entretenir avec son homologue russe, Sergei Shoigu, il a dit aux responsables du Kremlin que les Européens se désengageraient "petit à petit" des importations de gaz naturel russe, ce qui obligerait la Russie à se tourner davantage vers le marché chinois. (L'Union européenne a pris des mesures pour réduire la consommation de gaz russe, mais la Hongrie - alliée de Poutine au sein de l'OTAN - a jusqu'à présent empêché l'UE d'imposer une interdiction générale des importations de pétrole russe).

Mais la Russie n'a peut-être pas besoin de la Chine pour fournir des obusiers et des hélicoptères. Certains anciens responsables craignent que les sanctions occidentales ne suffisent pas à dissuader la Chine de fournir à la Russie des matériaux critiques. Selon eux, les États-Unis et leurs alliés européens devraient faire davantage pour combler les lacunes des sanctions et des régimes de contrôle des exportations, voire lancer un embargo économique complet contre la Russie, à l'instar de la politique américaine de longue date à l'égard de l'Iran et de Cuba. 

"La Chine possède les chaînes d'approvisionnement clés pour de nombreuses sortes d'articles dont vous avez besoin pour votre équipement militaire", a déclaré Nazak Nikakhtar, ancien secrétaire adjoint au commerce américain sous l'administration Trump et désormais associé du cabinet d'avocats Wiley Rein LLP. "Il y a toujours une capacité à travers la Chine, à travers nos règles laxistes, à travers nos alliés, pour la Russie d'obtenir les choses dont elle a besoin pour continuer à construire des armes dangereuses."

Mais la relation de la Russie avec la Chine est également compétitive, les deux pays se disputant l'influence partout, de l'Arctique à l'Asie centrale en passant par l'Afrique centrale. Selon M. Wallace, la Russie est "vraiment inquiète" de voir la Chine dominer le Grand Nord et pourrait se retrouver dans une position plus faible à l'issue de l'invasion. Il a ajouté que les pertes subies par la Russie - que le gouvernement britannique évalue à quelque 15 000 soldats, tandis que le gouvernement ukrainien en dénombre plus de 25 000 - ont probablement démoralisé les dirigeants. Le Kremlin semble retirer des troupes de Syrie et d'autres bases à l'étranger, comme la Géorgie, la Libye et le Mali, pour compenser les dizaines de milliers de pertes, et il semble remplacer les forces régulières par des mercenaires du groupe Wagner. Et la Russie va probablement continuer à subir de lourdes pertes en essayant d'utiliser un plus grand nombre de forces moins entraînées pour submerger les Ukrainiens dans le Donbas. "Leur solution n'est que de la chair à canon", a déclaré M. Wallace.

Ce n'est pas seulement une question de ce que la Russie n'obtient pas. Il y a aussi la question de ce que la Russie a à offrir. Le matériel russe - des avions à réaction aux hélicoptères en passant par les chars de combat avancés - a été massacré dans les combats jusqu'à présent. Cela pourrait avoir des conséquences pour la Chine, qui a basé ses avions de chasse et certains missiles sol-air sur des modèles russes. De plus, la défaite de l'Ukraine face aux équipements militaires russes de haut niveau, tels que les avions de combat Sukhoi et les chars modernes T-90, par des armes portatives de fabrication occidentale, telles que les missiles antiaériens Stinger, les missiles antichars Javelin et les NLAW de fabrication britannique, incite les clients militaires russes à réfléchir à deux fois avant d'acheter davantage d'équipements. 

"Qui va acheter du matériel russe ? Nous avons vu en Libye, en Syrie, en Azerbaïdjan, et maintenant en Ukraine, des équipements russes être vaincus par des équipements principalement portatifs", a déclaré Wallace. "Lorsqu'un TB-2 [drone] met hors d'état de nuire votre SA-22 [système de défense antimissile russe]... je pense que cela a un impact sur l'offre de la Russie." L'incapacité de la Russie à coordonner les forces aériennes et terrestres sur le chemin de Kiev a également permis aux forces de Poutine d'être battues par des armes occidentales moins sophistiquées, a déclaré Wallace, et la Russie a des défis similaires dans le Donbas.

"Il doit se rendre compte qu'à long terme, il a perdu", a déclaré M. Wallace. "Donc, quoi qu'il arrive en Ukraine, considérons que la Russie est un pays moins important maintenant qu'avant cette invasion".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Voici le communiqué du MAE russe en réponse à la confirmation de la décision d'Helsinki de chercher à intégrer l'OTAN au plus vite

(...) L'objectif de l'OTAN, dont les États membres ont persuadé avec assurance la partie finlandaise que l'adhésion à l'alliance n'a pas d'alternative, est clair : poursuivre l'expansion jusqu'aux frontières de la Russie, créer un autre flanc pour la menace militaire contre notre pays. Mais pourquoi la Finlande devrait-elle transformer son territoire en une ligne de confrontation militaire avec la Fédération de Russie, tout en étant privée de sa propre autonomie de décision, c'est à l'histoire de décider.

La partie russe a souligné à plusieurs reprises qu'il appartenait aux autorités et au peuple finlandais de choisir comment assurer leur sécurité nationale. Toutefois, Helsinki doit être conscient de la responsabilité et des conséquences d'une telle démarche. L'adhésion de la Finlande à l'OTAN porterait gravement atteinte aux relations bilatérales finno-russes et au maintien de la stabilité et de la sécurité dans la région nordique. La Russie sera obligée de prendre des mesures de représailles, à la fois militaro-techniques et autres, pour faire face aux menaces qui pèsent sur sa sécurité nationale.

(...) Nous réagirons en fonction de la situation

La note finale peut être comprise comme modérée et une ouverture vers un compromis. Réagir en fonction de la situation, ça veut dire sans doute aussi réagir modérément si par exemple la Finlande n'accueille aucune base de l'OTAN sur son territoire ? Perso, c'est ce genre de position "modérée" dans l'OTAN que je chercherais si j'étais finlandais. Une base américaine en Finlande ça ne semble pas une très bonne idée.

A voir ce que les principaux intéressés en pensent.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Alexis a dit :

Voici le communiqué du MAE russe en réponse à la confirmation de la décision d'Helsinki de chercher à intégrer l'OTAN au plus vite

(...) L'objectif de l'OTAN, dont les États membres ont persuadé avec assurance la partie finlandaise que l'adhésion à l'alliance n'a pas d'alternative, est clair : poursuivre l'expansion jusqu'aux frontières de la Russie, créer un autre flanc pour la menace militaire contre notre pays. Mais pourquoi la Finlande devrait-elle transformer son territoire en une ligne de confrontation militaire avec la Fédération de Russie, tout en étant privée de sa propre autonomie de décision, c'est à l'histoire de décider.

La partie russe a souligné à plusieurs reprises qu'il appartenait aux autorités et au peuple finlandais de choisir comment assurer leur sécurité nationale. Toutefois, Helsinki doit être conscient de la responsabilité et des conséquences d'une telle démarche. L'adhésion de la Finlande à l'OTAN porterait gravement atteinte aux relations bilatérales finno-russes et au maintien de la stabilité et de la sécurité dans la région nordique. La Russie sera obligée de prendre des mesures de représailles, à la fois militaro-techniques et autres, pour faire face aux menaces qui pèsent sur sa sécurité nationale.

(...) Nous réagirons en fonction de la situation

La note finale peut être comprise comme modérée et une ouverture vers un compromis. Réagir en fonction de la situation, ça veut dire sans doute aussi réagir modérément si par exemple la Finlande n'accueille aucune base de l'OTAN sur son territoire ? Perso, c'est ce genre de position "modérée" dans l'OTAN que je chercherais si j'étais finlandais. Une base américaine en Finlande ça ne semble pas une très bonne idée.

A voir ce que les principaux intéressés en pensent.

La ligue de Délos qui s'aggrandie .... Bien

A un moment donné, quand il n'y aura plus de candidats crédibles à convaincre ou attirer, comment va se comporter le leader principal à votre avis (sujet de 4h pour un autre fil de discussion)

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Sinon, sur le front de la propagande interne, quelques pépites :

- Voici Anatoly Kuzichev qui explique que ce contre quoi les Russes luttent, "véritablement, vous pouvez dire des satanistes, des goules, ou autre - ce sont les ténèbres" et que la seule chance pour vous et moi de rester vivant, de demeurer "c'est de vaincre"

Révélation

 

- Voici peut-être le premier des propagandistes, Vladimir Soloviev, commentant la "participation énorme" au Jour de la Victoire dans toutes les villes de Russie, "plus de 12 millions de personnes dans tout le pays". "Quel mandat pour le commandant suprême ! (...) Il est clair que si la décision est prise de passer d'une opération militaire spéciale à une turbo-opération militaire, alors nous pourrons atteindre les objectifs les plus ambitieux. Non seulement (les objectifs de l'opération militaire spéciale), mais les objectifs de la confrontation, formulés le 15 décembre, c'est-à-dire la sécurité stratégique de la Russie. Le peuple est prêt !" Il précise "Quel besoin de mobilisation ? De loi martiale ? Il y a un nombre tellement énorme de volontaires !"

(précisons que les objectifs du 15 décembre, c'est le contenu des "propositions de traité" envoyées par Moscou à Washington et à l'OTAN en décembre, et rejetées comme extrêmes et provocantes. Soloviev aime à les rappeler)

Révélation

 

Voilà, voilà :mellow: ...

Personnellement, j'espère que le président Macron saura trouver l'oreille de Vladimir Poutine et le convaincre de limiter ses objectifs à ce qui aura été atteint lors de l'offensive actuelle et d'accepter un cessez-le-feu - mais c'est une gageure !

Comme déjà dit, je ne suis pas excessivement optimiste. Toute la préparation de propagande va dans le sens opposé. Et il n'y a pas de doute à avoir : ce que disent Soloviev, Kuzichev et les autres, ils ne le disent pas sans avoir l'imprimatur du "commandant suprême" ...

  • Confused 1
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

Oui mais Gasprom agit aussi comme une banque seule abilité à convertir euro et dollar en rouble via un mécanisme complexe que j'avais mis en lien il y a deux ou trois semaines. Donc les entreprises citées dans ton lien ne sont pas forcément intéressées primairement par le gaz en tant que tel mais plus par le maintien d'un lien commercial avec la Russie.

c'est bien spécifié que ce sont des acheteurs europeans de gaz russes : 'Ten More European Gas Buyers '

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

@collectionneur Oui, moi aussi j'ai été assez effaré par ce discours !

Je veux dire, j'ai bien le droit d'aimer tracer des pentagrammes, revêtir une peau de bouc et répandre le sang des colombes à la pleine lune, non ? Dire que je suis "sataniste" avec des arguments aussi faibles, c'est quand même un peu rapide, quoi :dry:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 20 minutes, Alexis a dit :

Voici peut-être le premier des propagandistes, Vladimir Soloviev, commentant la "participation énorme" au Jour de la Victoire dans toutes les villes de Russie, "plus de 12 millions de personnes dans tout le pays". "Quel mandat pour le commandant suprême ! (...) Il est clair que si la décision est prise de passer d'une opération militaire spéciale à une turbo-opération militaire, alors nous pourrons atteindre les objectifs les plus ambitieux. Non seulement (les objectifs de l'opération militaire spéciale), mais les objectifs de la confrontation, formulés le 15 décembre, c'est-à-dire la sécurité stratégique de la Russie. Le peuple est prêt !" Il précise "Quel besoin de mobilisation ? De loi martiale ? Il y a un nombre tellement énorme de volontaires !"

(précisons que les objectifs du 15 décembre, c'est le contenu des "propositions de traité" envoyées par Moscou à Washington et à l'OTAN en décembre, et rejetées comme extrêmes et provocantes. Soloviev aime à les rappeler)

  Révéler le contenu masqué

 

Cela ne promet pas beaucoup le sang, la sueur et les larmes. En d'autres termes, la confrontation avec le réel risque d'être... piquante.

Edited by Skw
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, Akhilleus a dit :

La ligue de Délos qui s'aggrandie .... Bien

A un moment donné, quand il n'y aura plus de candidats crédibles à convaincre ou attirer, comment va se comporter le leader principal à votre avis (sujet de 4h pour un autre fil de discussion)

Il changera le nom de l'Alliance pour aller au-delà de l'Atlantique Nord.

...

Mais concrètement, je n'aurais pas cru à une demande finlandaise et encore moins suédoise. Encore un grand succès russe. Comme dit ailleurs, je paierais cher pour avoir une estimation des changements géopolitiques post-libération de l'Ukraine par les services russes.

il y a 33 minutes, Alexis a dit :

Sinon, sur le front de la propagande interne, quelques pépites :

- Voici Anatoly Kuzichev qui explique que ce contre quoi les Russes luttent, "véritablement, vous pouvez dire des satanistes, des goules, ou autre - ce sont les ténèbres" et que la se

En tant que joueur de la saga Fallout, je suis effaré par ce racisme et ce sectarisme contre les goules.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

Il changera le nom de l'Alliance pour aller au-delà de l'Atlantique Nord.

...

Mais concrètement, je n'aurais pas cru à une demande finlandaise et encore moins suédoise. Encore un grand succès russe. Comme dit ailleurs, je paierais cher pour avoir une estimation des changements géopolitiques post-libération de l'Ukraine par les services russes.

En tant que joueur de la saga Fallout, je suis effaré par ce racisme et ce sectarisme contre les goules.

image.png

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

9 minutes ago, Ciders said:

Il changera le nom de l'Alliance pour aller au-delà de l'Atlantique Nord.

Pour quoi faire?

Les États-Unis peuvent créer des alliances similaires dans le pacifique par exemple, pas besoin d'étendre l'OTAN.
 

Je pense que les frontières de l'OTAN vont se stabiliser pour les décennies qui viennent.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Joab a dit :

Pour quoi faire?

Les États-Unis peuvent créer des alliances similaires dans le pacifique par exemple, pas besoin d'étendre l'OTAN.
 

Je pense que les frontières de l'OTAN vont se stabiliser pour les décennies qui viennent.

C'était ironique. :wink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

Dans la série "Les Allemands et la realpolitik", je demande la carte Injustice Russe sur le chantage au gaz. 

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/05/12/guerre-en-ukraine-en-direct-la-finlande-annonce-etre-favorable-a-une-demande-d-adhesion-a-l-otan_6125729_3210.html

En revanche ce que j'ignorais, c'est qu'ils ont déjà pris -40% sur la volumétrie de gaz acheminé, depuis 2 jours. Loin d'être anecdotique, on rentre dans le dur. 

 

Les ukrainiens nous demandent de cesser de commercer avec la Russie mais étrangement ne coupe pas le gazoduc qui passe sur leur territoire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, funcky billy II a dit :

 

En conséquence, il n'y aura pas d'opposition de la population à la guerre moins par adhésion que parce qu'ils estiment que cela ne les regarde pas. En revanche, l'instauration d'une mobilisation représenterait une intrusion du pouvoir politique dans la sphère privée des gens, une réduction très forte de cette liberté, peut-être relative, mais à laquelle ils sont malgré tout très attachés.  Par exemple, il y a eu des manifestations massives contre le pass sanitaire, qui était considéré, là aussi, comme une intrusion du pouvoir dans la sphère privée des gens. 

Et, dans la mesure où Poutine n'a pas de projet idéologique à même de venir à bout de cette opposition, il sera, a priori, très prudent et réticent à relancer la conscription. 

Je trouve les regards des autres "camarades" dans le studio bien plus intéressants que les élucubrations de Soloviev.

"Mon gars, tu racontes des Bullshit. Et tu sais qu'on sait que tu racontes des Bullshit".


C'est la psychologie typique du "pacte" du peuple russe avec ses dirigeants. 

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Chaps a dit :

si vous avez un poêle à bois à votre domicile

Ca fait 5 ans. Et 3 que j'ai résilié mon abonnement au gaz. En fait, le mec insidieux qui a poussé l'Ukraine et la Finlande dans les bras de l'OTAN c'est moi :tongue:

Il y a 4 heures, Akhilleus a dit :

à votre avis

Et au tien, d'avis, ça donne quoi ? :huh:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Teenytoon a dit :

Ca fait 5 ans. Et 3 que j'ai résilié mon abonnement au gaz. En fait, le mec insidieux qui a poussé l'Ukraine et la Finlande dans les bras de l'OTAN c'est moi :tongue:

Et au tien, d'avis, ça donne quoi ? :huh:

A mon avis, un fois que le bloc sera complet, on risque

1- un autoritarisme plus fort du leader

2- de se retrouver embringuer dans l'aventurisme de ce dit leader

Tout simplement parceque il n'y aura plus de contre poids, plus de non aligné et plus personne à "séduire" pour pouvoir entrer dans le club

 A un horizon d'une paire de décennie, ca se fera pas du jour au lendemain

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Akhilleus a dit :

Tout simplement parceque il n'y aura plus de contre poids, plus de non aligné et plus personne à "séduire" pour pouvoir entrer dans le club

 A un horizon d'une paire de décennie, ca se fera pas du jour au lendemain

Je ne vois pas en quoi le fait qu'il restait des non alignés a empêché le leader d'essayer d’embarquer tout le monde dans la 2° guerre d'Irak puis en Afgha. Du coup puisqu'ils le faisaient déjà, il ne devrait effectivement pas y avoir de changement, à chaque pays de se regarder en face et/ou d'avoir un De Villepin au bon moment.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Akhilleus a dit :

A mon avis, un fois que le bloc sera complet, on risque

1- un autoritarisme plus fort du leader

2- de se retrouver embringuer dans l'aventurisme de ce dit leader

Tout simplement parceque il n'y aura plus de contre poids, plus de non aligné et plus personne à "séduire" pour pouvoir entrer dans le club

 A un horizon d'une paire de décennie, ca se fera pas du jour au lendemain

De contre poids contre quoi? Et autoritaire comment? Si les pays claquent la porte... ben les USA sont seuls.

Le rapport de cause à causalité que tu mets en avant me semble être fort aventureux.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques
  • Akhilleus locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...