Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 29 minutes, Ciders a dit :

N'oubliez pas qu'il s'agit ici de dire ce qu'on veut, pas forcément ce qu'on obtiendra. C'est la base d'une négociation : demander plus pour obtenir l'essentiel. Un peu comme quand les ahuris de la DNR expliquent que les Russes veulent libérer toute l'Ukraine jusqu'à la Moldavie et au-delà... encore que, eux y croient peut-être pour de vrai.

La seule et triste réalité est que notre président s'est fait aligner à l'international car il a cherché à faire de beaux discours pleins de subtilités universitaires, probablement issue des jeunes plumes fraichement diplômés dont il s'entoure. Cela fonctionne et impressionne les médias français qui sont du même moule mais pas à l'étranger qui s'intéresse plus au contenu qu'à la forme et aux bons mots. Face à la rebuffade, il a été obligé de se dédire et de s'aligner sèchement sur la position qu'on lui dicte. Franchement, je trouve que c'est même pire et plus humiliant que quand les assistants de Biden étaient obligés de refaire une conférence pour diminuer ses propos après coup car il en avait trop dit.

C'est d'ailleurs un peu le cas de cette visite. Dans les faits, il a trop attendu ce qui fait que sa venue est vue plus comme le fait de céder aux reproches de ne pas venir que de venir de son plein gré. Il avait même envoyé sa nouvelle ministre en catastrophe pour tenter d'éteindre cet incendie sans effet. Et il se retrouve donc obligé de venir en Ukraine à 3 jours d'une élection critique pour son futur et celui de la France. Bien joué l'artiste.

Cela il tente de cacher cette humiliation sous la couverture d'un voyage de groupe d'européen, etc, mais qui est dupe ?

Et ce n'est pas lâcher 6 canons en plus qui va y changer grand chose. Si à chaque faux pas de notre président d'exception, notre armée doit donner 8% de son artillerie dernier cri pour que nous ne perdions pas la face, on va finir tout nu ...

  • Confused 3
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Delbareth a dit :

Nan mais c'est bon, on a compris que tu peux pas l'encadrer. Tu peux tourner la page...

Quand il ne se plante pas, je l'aime bien. Il avait plutôt bien joué selon moi l'avant crise tout en étant réaliste sur les cartes que nous avions en main. C'est notre représentant, donc oui, je me sens aussi humilié que lui, mais moi j'ai la faiblesse de le reconnaitre. En plus, ce n'est pas vraiment bon diplomatiquement de montrer que nous cédons à la pression. Nos partenaires s'en souviendrons. Nous avons peut être perdu bien plus dans cette affaire que ce que vous pensez.

Edited by Deres
  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Deres a dit :

La seule et triste réalité est que notre président s'est fait aligner à l'international car il a cherché à faire de beaux discours pleins de subtilités universitaires, probablement issue des jeunes plumes fraichement diplômés dont il s'entoure. Cela fonctionne et impressionne les médias français qui sont du même moule mais pas à l'étranger qui s'intéresse plus au contenu qu'à la forme et aux bons mots. Face à la rebuffade, il a été obligé de se dédire et de s'aligner sèchement sur la position qu'on lui dicte. Franchement, je trouve que c'est même pire et plus humiliant que quand les assistants de Biden étaient obligés de refaire une conférence pour diminuer ses propos après coup car il en avait trop dit.

C'est d'ailleurs un peu le cas de cette visite. Dans les faits, il a trop attendu ce qui fait que sa venue est vue plus comme le fait de céder aux reproches de ne pas venir que de venir de son plein gré. Il avait même envoyé sa nouvelle ministre en catastrophe pour tenter d'éteindre cet incendie sans effet. Et il se retrouve donc obligé de venir en Ukraine à 3 jours d'une élection critique pour son futur et celui de la France. Bien joué l'artiste.

Cela il tente de cacher cette humiliation sous la couverture d'un voyage de groupe d'européen, etc, mais qui est dupe ?

Et ce n'est pas lâcher 6 canons en plus qui va y changer grand chose. Si à chaque faux pas de notre président d'exception, notre armée doit donner 8% de son artillerie dernier cri pour que nous ne perdions pas la face, on va finir tout nu ...

De tout ça on ne retient qu'une chose: comme tu ne l'aimes pas, tu dis n'importe quoi pour dire du mal. 

Citation

La seule et triste réalité est que notre président s'est fait aligner à l'international

C'est plus compliqué et tu le sais parfaitement.

Citation

pas à l'étranger qui s'intéresse plus au contenu qu'à la forme et aux bons mots.

Ah ben si c'est le cas, ils devraient lire le fond qui est assez nuancé. Non pas que je le soutiens, mais le fond est BIEN plus précis. 

Citation

Face à la rebuffade, il a été obligé de se dédire et de s'aligner sèchement sur la position qu'on lui dicte.

dédire en quoi? Dicté par qui?

Citation

C'est d'ailleurs un peu le cas de cette visite. Dans les faits, il a trop attendu ce qui fait que sa venue est vue plus comme le fait de céder aux reproches de ne pas venir que de venir de son plein gré. Il avait même envoyé sa nouvelle ministre en catastrophe pour tenter d'éteindre cet incendie sans effet. Et il se retrouve donc obligé de venir en Ukraine à 3 jours d'une élection critique pour son futur et celui de la France. Bien joué l'artiste.

Relecture totale. Une autre version est "comme il a bien senti que les élections seraient compliquées, il montre à tous les électeurs ce que fait un vrai leader et un vrai président, au lieu de faire le trotoir en promettant n'importe quoi". Cela a d'autant plus d'intérêt pour lui que ses deux adversaires principaux, Mélenchon et LP ont aligné conneries sur conneries dans le traitement de la Russie. Le message est tès clair, c'est "si c'est pas moi, ce sera un bouffon grotesque déjà discrédité à l'étranger". 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Banzinou a dit :

Intéressant

 

 

Intéressant, quoique à bien y regarder... La vraie déclaration ne veut pas dire grand chose. Voire n'a guère d'importance.

Sauf bien sûr en ces temps où la communication a tant d'importance - au point de souvent tenter de suppléer à un manque de substance :rolleyes:

Voici la dépêche Reuters à l'origine

"Nous sommes pour une victoire intégrale avec rétablissement de l'intégrité territoriale sur tous les territoires conquis par les Russes, y compris la Crimée", a déclaré la source diplomatique

Donc la France est "pour" une victoire intégrale de l'Ukraine, y compris reconquête de la Crimée.

Selon une source diplomatique. Pas une déclaration officielle d'un porte parole, hein. C'est du off.

Surtout : on attendait quoi d'autre au juste :huh: ? Qu'on demande à un diplomate français si la France souhaite l'intégrité territoriale de l'Ukraine, et qu'il réponde "Ah nan, 80-85% c'est tout, enfin faut voir ça se discute" :laugh: ?

La France est "pour", bien évidemment. De même qu'elle est "pour" un État palestinien indépendant et le contrôle de Jérusalem par l'ONU, et pour la même raison : c'est le droit international !

De même dans un autre genre que la Russie est certainement "pour" l'intégrité territoriale de la Serbie, Kosovo compris, et pour les mêmes raisons. Comment pourrait elle être "contre" :smile: ?

 

Bien sûr ça ne veut absolument pas dire que France ni Russie vont faire des efforts pour Crimée, Jérusalem ni Kosovo :happy:

Ça ne veut pas davantage dire que ces déclarations ont quelque poids que ce soit ni quelque influence sur la réalité :smile:

Ni que les pays concernés y tiennent pour une quelconque partie de leur stratégie...

... Sauf naturellement leur stratégie de communication !

 

Il me semble personnellement cependant que le sort de l'Ukraine ne sera pas décidé par une stratégie de comm'

Et que c'est un sujet un peu trop sérieux pour être confié à des pubards :mellow:

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai parlé de comm' ?

L'un de ces deux dirigeants a pour métier d'origine la comm'. Il a commencé comme humoriste.

C'est peut être pour cela qu'il semble sur cette photo avoir quelques doutes sur l'opération de comm' dont il est témoin. Un peu comme s'il trouvait ça un peu forcé.

Pas assez pro, en fait.

Révélation

FVYzuniXwAA8K9w?format=jpg&name=900x900

 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, nemo a dit :

Prochainement en première page de Tétu :bloblaugh:

Ce n'est pas ça que je trouve malaisant. Ils pourraient se rouler une pelle que ça ne me dérangerait pas - à la différence de leurs épouses respectives, certes :happy:

C'est l'impression de fausseté évidente dans l'attitude du président de la République.

Une attitude sérieuse et réservée serait beaucoup plus convenable. 

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Alexis said:

I talked about how?

One of these two leaders originally came from communications. He started out as a comedian.

This may be why he seems in this photo to have some doubts about the comm' operation he is witnessing. A bit as if he found it a bit forced.

Not professional enough, actually.

  Hide contents

FVYzuniXwAA8K9w?format=jpg&name=900x900

 

 

6jwkoc.jpg

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Aldo a dit :

Macron dans son esprit il est à Disneyland alors que l'autre gère un pays en ruiné et plus de 100 morts par jours... Indécent ce sourire... 

L'autre gère surtout (brillamment certes) la communication d'un pays en guerre. Je ne suis pas forcément un fan de Macron mais lui reprocher d'être dans la COM en faisant l'éloge de Zelinski c'est peu l’hôpital et la charité...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Si tu pouvais arrêter deux minutes de jouer à l'inquisiteur...

Tu vas me dire que tu soutiens des débilités pareilles? Venant de l'ambassadeur Russe, c'est prévisible. Venant d'une personne qui est censée comprendre avant tout les intérêts de la France, défendre les positions les plus infédendables d'un pays qui est devenu un ennemi de facto, c'est quoi? Trahison ou gâteux? 

Link to comment
Share on other sites

Je dis surtout qu'entre ta réaction et celle de Patrick par exemple il y en a une qui me semble tout aussi explicite sans pour autant être un mauvais plagiat de fanatisme.

Je n'ai même pas écouté au-delà de quelques secondes, j’imagines la suite. Pas une raison pour le traiter de "traître" pour autant, nous ne sommes pas en guerre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Minitel said:

"Do not humiliate Russia": this sentence is super humiliating for Russia because it implies that Russia can do nothing but lose.

J'aime cette analyse. C'est un bon point. 

Je suppose que le temps dira qui est humilié. Je suis nerveux. Je n'ai pas une vue d'ensemble (et je ne suis pas en mesure de le faire. La "guerre de l'information" - ironie - est trop importante pour que je puisse même commencer à la suivre). Peut-être que Poutine fait vraiment de graves erreurs stratégiques et tactiques, mais je regarde certaines des choses qui se passent en Occident et je me demande s'il ne joue pas un jeu différent et que nous sommes lents à le reconnaître jusqu'à ce qu'il soit trop tard. 

C'est le deuxième message "vous devez me faire confiance" que je fais aujourd'hui, et j'essaie de ne pas le faire, mais le vent tourne ici aux États-Unis concernant l'Ukraine. Je ne sais pas ce que c'est et ce que cela signifie, mais vous pouvez le sentir. Biden a récemment jeté Zelensky sous le bus, et comme je l'ai posté plus tôt, la situation économique est de plus en plus connue après avoir nié son existence. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Stark_Contrast a dit :

J'aime cette analyse. C'est un bon point. 

Je suppose que le temps dira qui est humilié. Je suis nerveux. Je n'ai pas une vue d'ensemble (et je ne suis pas en mesure de le faire. La "guerre de l'information" - ironie - est trop importante pour que je puisse même commencer à la suivre). Peut-être que Poutine fait vraiment de graves erreurs stratégiques et tactiques, mais je regarde certaines des choses qui se passent en Occident et je me demande s'il ne joue pas un jeu différent et que nous sommes lents à le reconnaître jusqu'à ce qu'il soit trop tard. 

C'est le deuxième message "vous devez me faire confiance" que je fais aujourd'hui, et j'essaie de ne pas le faire, mais le vent tourne ici aux États-Unis concernant l'Ukraine. Je ne sais pas ce que c'est et ce que cela signifie, mais vous pouvez le sentir. Biden a récemment jeté Zelensky sous le bus, et comme je l'ai posté plus tôt, la situation économique est de plus en plus connue après avoir nié son existence. 

Oui on a bien compris le rétro-pédalage actuel de l'administration. Après, est-ce :

- parce qu'ils ont compris que l'Ukraine ne peut pas gagner ?

- parce que ça coûte trop cher ?

- parce que la Chine va rejoindre le Jeu de son côté ?

Le mystère sera levé bientôt...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques
  • Akhilleus locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...