Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 10 minutes, Kelkin a dit :

Et effectivement, côté russe il n'est pas question de redonner la Crimée même avec une concession perpetuelle sur la base navale. On est bien dans un échange du type "vous me donnez tout ce que je veux, je ne vous donne rien en échange", s'inscrivant bien dans la vieille logique stalinienne du "ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable".

Je te propose de comparer à ce qui est demandé à Cuba pour la normalisation des relations avec les US pour voir si "stalinien" colle vraiment bien.

Edited by nemo
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Wallaby a dit :

https://www.geopoliticalmonitor.com/lend-lease-the-answer-to-europes-long-winter-ahead/ (16 août 2022)

 

La seule façon d'assurer l'avenir de l'OTAN contre une telle menace pourrait être le prêt-bail accordé par les États-Unis à l'Europe de l'Est et à l'Allemagne. Les vastes réserves et la production de gaz naturel et de pétrole brut des États-Unis et du Canada seraient certainement suffisantes pour approvisionner l'Europe de l'Est et l'Allemagne pendant l'hiver prochain.

Je ne comprends pas cette idée de prêt-bail. Le problème n'est pas que l'Allemagne ne soit pas prête à payer pour le GNL. Le problème, c'est qu'il n'y a pas assez de GNL à court terme, pour tout l'argent du monde.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Kelkin a dit :

Et allez, encore un peu de whataboutisme. C'est vrai qu j'ai dû m'établir une solide réputation d'américanolâtre acharné...

non je te signale juste que de dire "stalinien" pour cela était disons tendancieux. Mais évidemment que le comportement tazu ne justifie pas celui des autres impérialismes. Juste on devrait tous les traiter de la même manière. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, CortoMaltese said:

... je ne vois pas dans quel monde on a un intérêt à mettre les Russes et les américains sur un pied d'égalité dans nos relations. 

C'est tout le probleme ...

... l'Europe n'avait de place que dans l'équilibre Russie-USA ... enlève cet équilibre et l'Europe ne compte plus pour rien.

Dans le monde comme avec les gens ce qui compte c'est l'envie/besoin et la peur ...

A partir du  moment ou les USA n'ont plus besoin de l'Europe pour confronter la Russie. Ca a commencé en Yougo, ça se termine en Ukraine ... l'Europe n'a plus de levier sur les USA, et les USA n'ont plus besoin d'Europe.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, CortoMaltese a dit :

Les "Tazu" annexent des pays européens et menacent l'Europe par la voix de leur porte-parole de guerre thermonucléaire tous les 4 matins ? Je ne crois pas. Les "Tazu" sont un pays déclinant avec le PIB de l'Italie ? Les "Tazu" sont une dictature ? Partant de là, exiger qu'on traite les USA comme on traite la Russie ne fait pas sens. L'Europe a vocation, en tout cas devrait avoir vocation, à s'extirper de sa dépendance militaire et diplomatique vis à vis des USA. Mais sauf à ce que les USA se transforment en dictature expansionniste, ou que la Russie devienne une démocratie pacifique, je ne vois pas dans quel monde on a un intérêt à mettre les Russes et les américains sur un pied d'égalité dans nos relations. 

Je parle de traiter leur impérialisme de la même manière. Après vu que nous sommes alliés des tazus (hélas!) forcément que l'impérialisme russe va se confronter à nos intérets (et notre impérialisme!). Le caractère démocratique des tazus est discutable mais à la limite on s'en tape : en tant que puissance impérialiste que ce soit une démocratie ou une dictature ça fait aucune différence pour les gens qui sont sous les bombes.  Si on parle géopolitique on parle pas de la façon dont est (mal)traité la population chez eux. Comme je souhaiterais que la France cesse de servir de jouets aux tazus surtout quand c'est contre ses intérêts (comme c'est AMHA le cas en Ukraine) je met en garde contre la propagande "les occidentaux lavent plus blanc" ce qui bien sur chagrine tout ceux qui voudrait qu'on devienne la Pologne bis.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Toujours pareil. Les Russes sont pas si vilains que ça alors que les Américains si.

il y a 25 minutes, g4lly a dit :

A partir du  moment ou les USA n'ont plus besoin de l'Europe pour confronter la Russie. Ca a commencé en Yougo, ça se termine en Ukraine ... l'Europe n'a plus de levier sur les USA, et les USA n'ont plus besoin d'Europe.

Finalement n'est-ce pas une bonne nouvelle ? L'Europe est majeure et vaccinée, l'Europe peut vivre sa vie comme elle l'entend. Je vais chercher Patrick !

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, Ciders said:

Finalement n'est-ce pas une bonne nouvelle ? L'Europe est majeure et vaccinée, l'Europe peut vivre sa vie comme elle l'entend. Je vais chercher Patrick !

Oui mais relégué en 3e division ... et sans aucune chance de remonter. Ça fleur bon un destin à la japonaise.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Wallaby a dit :

Un statut du type modèle autrichien ou finlandais était à leur portée. Mais ils ne se sont pas précipités pour l'obtenir.

Ni l'Autriche ni la Finlande n'étaient dans la sphère d'influence soviétiques ou russes. Une Ukraine dans la sphère d'influence russe ressemblerait au mieux à la Biélorussie, pas à l'Autriche.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, nemo a dit :

non je te signale juste que de dire "stalinien" pour cela était disons tendancieux.

http://www.labonnecitation.com/joseph-staline/societe/ce-qui-est-moi-est-moi-ce-qui

Cette citation n'est pas attribuée à Benjamin Franklin, et j'en suis bien désolé, mais voilà, c'est comme ça. Ce qui est attribué à Staline est à Staline, ce qui est attribué à d'autres est négociable.

il y a 10 minutes, Manuel77 a dit :

C'est aussi peu complexe que les conversations de nos anciens combattants à la table des habitués des années 1970, qui polémiquaient sur les raisons pour lesquelles Hitler devrait être pire que Napoléon.

Facile, Napoléon n'était pas motivé par un projet fondamentalement raciste et génocidaire. (Ce qui ne l'a pas empêché de commettre des massacres et de rétablir l'esclavage dans les Antilles. Mais c'était pas son but premier.)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Manuel77 a dit :

Je ne comprends pas cette idée de prêt-bail. Le problème n'est pas que l'Allemagne ne soit pas prête à payer pour le GNL. Le problème, c'est qu'il n'y a pas assez de GNL à court terme, pour tout l'argent du monde.

Moi non plus je ne comprends pas cette conclusion. Mais j'ai trouvé intéressante l'hypothèse que fait l'auteur d'une crise énergétique l'hiver prochain qui ferait éclater l'OTAN.

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, g4lly a dit :

Oui mais relégué en 3e division ... et sans aucune chance de remonter. Ça fleur bon un destin à la japonaise.

Dois-je faire amener la corde et faire apprêter le gibet, ou préfères-tu la variante ottomane avec lacet de soie sur petit coussin ? :happy:

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, CortoMaltese a dit :

Donc, quel est ton projet sur l'Ukraine concrètement : On laisse faire Poutine ? On l'aide carrément ? On justifie ça comment vis à vis de nos voisins ? Quand ça sera plus l'Ukraine mais les pays baltes, on fait pareil ? C'est quoi notre ligne rouge, la Pologne ? L'Allemagne ? L'Alsace ? 

J'ai pas de "projet" pour l'Ukraine, j'aurais des propositions pour la France mais évidemment si ne pas s'aligner sur les tazus égal laisser les russes faire ce qu'ils veulent pourquoi en parler? Il aurait surtout fallu mener une autre politique vis à vis de la Russie depuis 1991. Il est jamais trop tard pour commencer mais évidemment on ne peut pas mener la même politique aujourd'hui avec cette guerre d'agression  en cours et il y a 30 ans.

De façon générale c'est toute notre politique qui devrait changer mais au vu des rapports de force aujourd'hui l'impérialisme des uns et des autres à de beaux jours devant lui. La guerre est continue depuis des décennies maintenant, elle se rapproche, on (ensemble des impérialistes - Chine et Russie comprise donc) continue de mener les politiques suicidaires et et criminelles. Continuons ça parait plaire.

Edited by nemo
Link to comment
Share on other sites

Le souci actuel est que l'on est dans une quasi guerre de proxy où le déroulé de la bataille dépend entièrement du poids des soutiens extérieur et pas des capacités propres des combattants (sachant que les russes ont encore de la marge, mobilisation, escalade, ...donc que leur niveau de soutien est une décision politique extérieure). Avec cette configuration, le conflit ne peut que s'enliser et aller dans la durée. En effet, dès qu'un camp commence à perdre, il suffit d'augmenter le soutien extérieur pour atteindre un nouvelle équilibre des forces. On est vraiment dans un situation de jeu d'échec avec enchainement de demi-coups. Cette situation n'est je pense pas du tout dans l'intérêt des ukrainiens car ce sont eux qui souffrent le plus de cette guerre sur leur sol.

AMHA, les russes ne pourront plus avoir d'avancés importantes avec les nouveaux soutiens occidentaux en artillerie longue portée puis la nouvelle vague d'attaques sur leurs arrières. Face à cette dynamique négative, les russes vont donc être obligé de réagir et de monter dans l'escalade. Pour moi, leur demi-coup ne se fera pas au niveau militaire car les russes ne semblent pas vouloir des pertes humaines plus importantes. Je pense qu'ils se décideront à un moment ou à un autre à frapper très significativement les infrastructures ukrainiennes, probablement quand le froid sera revenu et que le terrain ne permet plus de bouger hors route. Je serais ukrainien, je ferais des stocks conséquents de nourriture et de bois, l'hiver s'annonçant dure ... Il faut s'attendre à une coupure des réseaux électriques, pétroliers, gaziers, routiers et ferroviaires.

Je suis incapable de dire si cela incitera le gouvernement ukrainien à accepter les exigences russes mais j'en doute fortement. Je doute aussi que cela puisse retourner l'opinion ukrainienne, pour autant que l'on demande son avis au peuple. Kiev semble aussi faire une chasse au sorcière intense garantissant l'impossibilité d'un coup d'état ou d'un changement de ligne politique. La question est donc surtout de connaitre la réaction occidentale, le demi-coup suivant. Le souci est que monter un ravitaillement de secours surtout aérien nous même serait une grosse escalade nous impliquant directement ce qui ne semble pas être dans nos intentions. 

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kelkin a dit :

Ni l'Autriche ni la Finlande ne faisaient partie de l'URSS. Ni l'Autriche ni la Finlande ne faisaient parties du "monde russe" avec écriture cyrillique, langue slave, et religion orthodoxe.

La Finlande a été une province russe de 1809 à 1917.

https://en.wikipedia.org/wiki/Uspenski_Cathedral

250px-Catedral_Uspenski,_Helsinki,_Finla

Après l'accession d'Helsinki au rang de capitale de la Finlande en 1812, Alexandre Ier a décrété en 1814 que 15 % de l'impôt sur les importations de sel devaient être collectés pour alimenter un fonds destiné à deux églises, l'une luthérienne et l'autre orthodoxe. La construction de la cathédrale d'Uspenski a été largement financée par les paroissiens et des donateurs privés. La cathédrale a été conçue par l'architecte russe Aleksey Gornostayev (1808-1862). La cathédrale a été construite après sa mort en 1862-1868 et les travaux ont été dirigés par l'architecte Ivan Varnek. Elle a été inaugurée le 25 octobre 1868.

Il y a 1 heure, Kelkin a dit :

Sauf qu'il y a aussi l'abandon de la défense des pays ayant rejoint l'OTAN en 1997...

Rien de plus que ce qui est déjà codifié dans le protocole OTAN-Russie de 1997 sur la non présence permanente de troupes OTAN dans ces pays.

https://www.nato.int/cps/fr/natohq/official_texts_25468.htm

L'OTAN réaffirme que dans l'environnement de sécurité actuel et prévisible, l'Alliance remplira sa mission de défense collective et ses autres missions en veillant à assurer l'interopérabilité, l'intégration et la capacité de renforcement nécessaires plutôt qu'en recourant à un stationnement permanent supplémentaire d'importantes forces de combat.

avec les points sur les "i" dans le domaine nucléaire :

Les Etats membres de l'OTAN réitèrent qu'ils n'ont aucune intention, aucun projet et aucune raison de déployer des armes nucléaires sur le territoire de nouveaux membres, et n'ont aucunement besoin de modifier un quelconque aspect du dispositif ou de la politique nucléaire de l'OTAN - et n'en prévoient nullement le besoin pour l'avenir.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Oui mais relégué en 3e division ... et sans aucune chance de remopolitiqunter. Ça fleur bon un destin à la japonaise.

On est plutôt classé 3ème de la ligue 1. Sans en avoir envie, sans politique volontariste et en s'excusant presque d'exister......

Une Europe avec une politique de puissance : je me demande bien ce que ça pourrait donner.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Wallaby a dit :

La Finlande a été une province russe de 1809 à 1917.

Pour être polémique, l'Algérie a été française plus longtemps que ça.

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Wallaby a dit :

Les Etats membres de l'OTAN réitèrent qu'ils n'ont aucune intention, aucun projet et aucune raison de déployer des armes nucléaires sur le territoire de nouveaux membres, et n'ont aucunement besoin de modifier un quelconque aspect du dispositif ou de la politique nucléaire de l'OTAN - et n'en prévoient nullement le besoin pour l'avenir.

Question:

Déployer des armes nucleaires dans ces pays, même en étant membres de l'OTAN, ne serait-il pas de toute manière contraire au TNP?

J'ai cru comprendre (et corrigez moi si je me trompe) que les seuls pays non nucléarisés pouvant accueillir en son sein des armes nuke sont ceux qui le faisaient déjà lors de la signature du TNP; par exemple l'Allemagne ou la Belgique, mais pas le Portugal ni la Grèce, et à plus forte raison les pays ayant intégrés l'OTAN après la signature du TNP.

 

A+/Yankev 

@Yankev La Grèce à eu des armes nucléaires américaines jusqu'en 2001. Collectionneur 

 

[EDIT]: En effet, je corrige :-)

 

Edited by Yankev
La Grèce est un mauvais exemple
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Zonebourse

France-L'espagnol Iberdrola résilie des milliers de contrats d'électricité

19/08/2022 | 17:58

PARIS, 19 août (Reuters) - La société espagnole d'électricité Iberdrola a résilié des contrats de fourniture d'électricité avec des milliers de clients français en raison de la hausse sans précédent des prix de l'énergie, fait savoir le groupe dans un courrier que Reuters a pu consulter.

Iberdrola, le plus important concurrent d'EDF en France, conseille à ses clients de changer de fournisseur.

"Nous vous invitons à changer de fournisseur (...) Si vous ne le faites pas, vous risquez une interruption de votre alimentation en électricité dès la fin de votre contrat avec Iberdrola", écrit la compagnie à ses clients.

Un porte-parole d'Iberdrola à Madrid a confirmé la résiliation de contrats, tout en précisant que le groupe espagnol ne quittait pas pour autant le marché français.

Il a précisé que cette décision concernait "quelques milliers" de contrats.

"Nous ne voulons pas renouveler automatiquement les contrats avec les clients existants, car beaucoup d'entre eux seraient gravement affectés. Il est préférable pour eux d'opter pour le tarif réglementé en France", a déclaré le porte-parole d'Iberdrola.

Il a toutefois refusé de préciser combien Iberdrola avait de clients particuliers en France mais selon les estimations, il en compterait entre 400.000 et 500.000. (Reportage de Geert De Clercq, version française Matthieu Protard, édité par Tangi Salaün)

Après sans métaux çà va être plus difficile de faire des obus :

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-flambee-de-lenergie-asphyxie-les-producteurs-europeens-de-metaux-1782761

La flambée de l'énergie asphyxie les producteurs européens de métaux

Aux Pays-Bas, Nyrstar s'apprête à mettre en maintenance son usine de zinc. En Slovaquie, Norsk Hydro va cesser toute activité dans sa fonderie d'aluminium.

 

Alors que le gaz continue de grimper à de nouveaux records, la métallurgie européenne poursuit sa descente aux enfers. Nyrstar, détenu par le négociant suisse Trafigura, a annoncé en début de semaine qu'il allait mettre en maintenance son usine de zinc de Budel aux Pays-Bas à compter du 1er septembre. Le scandinave Norsk Hydro lui a emboîté le pas en annonçant mercredi la fermeture prochaine de Slovalco, une fonderie d'aluminium en Slovaquie. Pour expliquer cette mise à l'arrêt total, Norsk Hydro, l'actionnaire majoritaire de Slovalco, évoque « les prix élevés de l'électricité, dont aucune amélioration à court terme n'est envisagée ».

C'est un nouveau coup dur pour l'industrie européenne, qui a déjà perdu 50 % de ses capacités de production depuis le début de la crise énergétique.

Edited by collectionneur
Orthographe
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,806
    Total Members
    1,550
    Most Online
    De Mersuay
    Newest Member
    De Mersuay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...