Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 17 minutes, Clairon a dit :

Euh, un peu plus facile à dire qu'à faire .... Le gaz, ça se balade pas aussi facilement que du pétrole, les pipelines de sorties des productions russes sont à 60 ou même 75 % dirigées vers l'Europe ou le Moyen Orient, il suffit pas de tourner une manivelle dans l'autre sens pour que les Chinois soient gazeifiés.... Construire des milliers de km de gazoducs au travers de la charmante Sibérie, ça se fait pas en 2 coups de cuillers à pot, surtout quand tu sais qu'environ 80 % de l'industrie/technologie du transport gazier est détenue par des sociétés US/Canadiennes/Européennes/Japonaises.

Le gaz que la Russie refuse pour l'instant de livrer à l'Europe, il ne va nulle part ailleurs, on a en effet pas de gaz, mais Vlad n'a plus de dollars (ou de roubles selon les humeurs)

Clairon

Je dirais qu'en agissant ainsi, la Russie est en train d'accélérer la lente transition Européenne vers une énergie de plus en plus décarbonée, et sur le long terme est en fait est en train de scier de moins en moins lentement la branche sur laquelle elle est assise . . . :rolleyes:

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Obelix38 said:

Je dirais qu'en agissant ainsi, la Russie est en train d'accélérer la lente transition Européenne vers une énergie de plus en plus décarbonée, et sur le long terme est en fait est en train de scier de moins en moins lentement la branche sur laquelle elle est assise . . . :rolleyes:

Ils vendront le gaz à d'autre ... c'est ce qui est en train de se passer.

Le souci c'est qu'on se retrouve à renchérir le gaz qu'on achète - au sens Européen - parce que l'acheminent est beaucoup plus compliqué.

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, g4lly a dit :

Ils vendront le gaz à d'autre ... c'est ce qui est en train de se passer.

leurs ventes chutent, c'est ca qui est en train de se passer. Qu'ils puissent remplacer l'UE et d'autres pays "hostiles" par d'autres débouchés reste à voir.

Pour l'instant ca ne les pénalise pas uniquement à cause des prix. Si ca retombe, ca va faire bobo au portefeuille.

https://www.statista.com/statistics/1310939/gazprom-gas-exports/#:~:text=Gazprom far abroad gas export volume in January-July 2021-2022&text=Between January 1 and July,period of the previous year.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Julien a dit :

leurs ventes chutent, c'est ca qui est en train de se passer. Qu'ils puissent remplacer l'UE et d'autres pays "hostiles" par d'autres débouchés reste à voir.

Pour l'instant ca ne les pénalise pas uniquement à cause des prix. Si ca retombe, ca va faire bobo au portefeuille.

https://www.statista.com/statistics/1310939/gazprom-gas-exports/#:~:text=Gazprom far abroad gas export volume in January-July 2021-2022&text=Between January 1 and July,period of the previous year.

 

Tout à fait pour le gaz mais largement compensé par le pétrole. 

Je suppose que la Russie va rapidement trouver des solutions pour augmenter sa production en GNL.

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, herciv said:

Tout à fait pour le gaz mais largement compensé par le pétrole. 

Je suppose que la Russie va rapidement trouver des solutions pour augmenter sa production en GNL.

Rien que les exportation de gaz vers la Chine ont quasiment doublé ... et pendant ce temps là l'OPEP trouve le pétrole pas assez cher à 90$.

Les américains se goinfrent, les arabes se goinfrent, les russes se goinfrent, les chinois et les indiens négocie gaz et pétrole bon marché auprès des russes ... tout va mieux que bien.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, g4lly a dit :

Ils vendront le gaz à d'autre ... c'est ce qui est en train de se passer.

Le souci c'est qu'on se retrouve à renchérir le gaz qu'on achète - au sens Européen - parce que l'acheminent est beaucoup plus compliqué.

Tu m'aurais dit ça sur le pétrole qui se transporte plus facilement par bateau, oui . . . Mais le gaz, pour rester peu cher, doit passer par des gazoducs, et ceux qui sont les plus susceptibles d'en acheter (Inde & Chine) ne sont pas encore suffisamment reliés à la Russie, et le seront à une échelle de temps longue.

C'est donc à court terme une perte de rentrées de devises pour la Russie, tout comme c'est un surcout pour l'Europe . . .

Sur le long terme, sur un marché à faible nombre de clients, le prix de vente risque d'être plus bas et donc moins rentable pour la Russie.

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, Obelix38 said:

Sur le long terme, sur un marché à faible nombre de clients, le prix de vente risque d'être plus bas et donc moins rentable pour la Russie.

Parce que tu penses sérieusement que les pays qui achète de l'énergie russe ne vont pas la revendre sur le marché extérieur?! Pourtant c'est ce que fait l'Iran depuis des mois, et ce qu'est en train de faire l'Afghanistan et probablement l'Inde et la Chine. Ils reçoivent de l'énergie bon marché ça serait vraiment très con de la pas en revendre une partie pour manger gras.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, herciv a dit :

Tout à fait pour le gaz mais largement compensé par le pétrole. 

Je suppose que la Russie va rapidement trouver des solutions pour augmenter sa production en GNL.

Si j'ai bien vu, les revenus Russes (jan-juil) atteindraient 24 mds$ en gaz et 73 mds $ en pétrole, désolé si cela a déjà été précisé peu être...

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, Ronfly said:

Si j'ai bien vu, les revenus Russes (jan-juil) atteindraient 24 mds$ en gaz et 73 mds $ en pétrole, désolé si cela a déjà été précisé peu être...

C'est surprenant pour le gaz ... parce qu'on annonçait que juste "l’Europe" avait acheter 45 milliard de dollar de gaz à la Russie depuis le début de la guerre. Visiblement c'était gaz+pétrole+hydrocarbure divers.

https://fr.euronews.com/2022/06/13/en-100-jours-de-guerre-la-russie-a-gagne-93-milliards-d-euros-via-ses-exports-d-energies-f

En 100 jours de guerre, la Russie a gagné 93 milliards d'euros via ses exports d'énergies fossiles

Quote

En 100 jours de guerre, la Russie a gagné 93 milliards d'euros via ses exports d'énergies fossiles

Par euronews  avec AFP  •  Mise à jour: 13/06/2022

La Russie a engrangé 93 milliards d'euros de revenus tirés de l'exportation d'énergies fossiles durant les 100 premiers jours de sa guerre contre l'Ukraine, dont une majorité vers l'UE, selon le rapport d'un centre de recherche indépendant publié ce lundi, et qui épingle particulièrement la France. 

Cette publication du Centre for research on energy and clean Air (CREA), basé en Finlande, survient alors que l'Ukraine presse les Occidentaux de rompre tout commerce avec la Russie pour cesser d'alimenter le trésor de guerre du Kremlin.

L'Union européenne a récemment décidé d'un embargo progressif – avec des exceptions – sur ses importations de pétrole. Le gaz russe, dont elle est très dépendante, n'est pour l'instant pas concerné.

Selon le CREA, l'UE a représenté 61% des importations fossiles, soit environ 57 milliards d'euros, sur les 100 premiers jours de la guerre (24 février - 3 juin). Les plus gros importateurs ont été la Chine (12,6 milliards d'euros), l'Allemagne (12,1 milliards) et l'Italie (7,8 milliards).

Les revenus de la Russie proviennent d'abord de la vente de pétrole brut (46 milliards), suivi par le gaz acheminé par gazoducs (24 milliards), puis les produits pétroliers, le gaz naturel liquéfié (GNL) et enfin le charbon.

La manne ne s'est pas tarie, même si les exportations ont reculé en mai et que la Russie est obligée de vendre à prix bradés sur les marchés internationaux. Malgré cette ristourne, le pays a quand même profité de la hausse mondiale des cours de l'énergie.

La France montrée du doigt

Si certains pays ont fait des efforts importants pour réduire leurs importations (Pologne, Finlande, Pays baltes), d'autres ont au contraire augmenté leurs achats  : Chine, Inde, Émirats Arabes Unis ou ... la France, selon le CREA.

"Tandis que l'UE envisage des sanctions plus strictes contre la Russie, la France a augmenté ses importations, pour devenir le plus gros acheteur de GNL russe dans le monde", souligne Lauri Myllyvirta, analyste du CREA. Les terminaux méthaniers français ( Montoir-de-Bretagne, Dunkerque) ont ainsi accueilli de nombreuses livraisons de GNL venant du port russe de Sabetta, dans le nord du pays.   

Il s'agit d'ailleurs d'achats au comptant et non dans le cadre de contrats de long terme, ce qui signifie que la France a décidé sciemment de recourir à l'énergie russe malgré l'invasion de l'Ukraine, estime le spécialiste.

"La France doit aligner ses actes sur ses paroles : si elle soutient véritablement l'Ukraine, elle doit mettre en place immédiatement un embargo sur les énergies fossiles russes et rapidement développer les énergies propres et les solutions d'efficacité énergétique", juge-t-il.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Obelix38 a dit :

la Russie est en train d'accélérer la lente transition Européenne vers une énergie de plus en plus décarbonée

Ce qui est probablement synonyme de récession, si l'on en croit Jean-Marc Jancovici :

https://www.urbanisme.fr/invite/jean-marc-jancovici/

L’essor industriel a consisté à abandonner les énergies renouvelables pour les énergies fossiles. Si les énergies renouvelables étaient égales ou supérieures aux énergies fossiles, il n’y aurait aucune raison qu’on soit passé des moulins à vent au pétrole. Le pétrole est extrêmement dense énergétiquement, il est facile à transporter et à stocker ; derrière, d’autres énergies ne sont pas loin : le charbon, le gaz et le nucléaire. Les énergies intermittentes et diffuses (vent et soleil) ont été abandonnées pour bâtir notre civilisation de machines pilotables. Aujourd’hui, les éoliennes ne valent pas cher parce que nous avons des combustibles fossiles et des chaînes mondialisées ! Leurs mâts sont faits avec du charbon, leurs plots avec du ciment fabriqué avec du gaz, à l’intérieur il y a du cuivre fabriqué du charbon, tout cela est transporté depuis l’autre bout du monde avec du pétrole…

https://www.letemps.ch/economie/jeanmarc-jancovici-fete-petrole-ne-va-durer

Jusqu’au pétrole, l’homme était toujours parvenu à passer sur des énergies plus efficientes: le bois a précédé le charbon qui lui-même a été suivi par le pétrole. Pour la première fois de l’histoire de l’humanité, nous allons passer sur des énergies dégradées. L’éolien, ce sont nos moulins à vent d’il y a trois siècles. Notre société n’a donc pas d’alternative à la décroissance.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, g4lly a dit :

Parce que tu penses sérieusement que les pays qui achète de l'énergie russe ne vont pas la revendre sur le marché extérieur?! Pourtant c'est ce que fait l'Iran depuis des mois, et ce qu'est en train de faire l'Afghanistan et probablement l'Inde et la Chine. Ils reçoivent de l'énergie bon marché ça serait vraiment très con de la pas en revendre une partie pour manger gras.

Ben si, et justement, s'ils peuvent le revendre au prix du marché mondial et faire un bénéfice au passage, c'est bien qu'ils l'achètent à la Russie en-dessous de celui-ci (position de force), et que par conséquent la Russie y perd, sans compter que ce marché "gris" participe à limiter le prix du marché mondial, et donc limiter l'impact coté occidental . . .

Edited by Obelix38
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, herciv a dit :

Tout à fait pour le gaz mais largement compensé par le pétrole. 

Je suppose que la Russie va rapidement trouver des solutions pour augmenter sa production en GNL.

Je ne sais pas ce que tu entends par "compenser". Aujourd'hui la chute des volumes de gaz est compensée par les prix donc ce n'est pas un soucis de toute façon.

L'UE est de loin le premier client de la Russie pour le gaz. Rien que l'Allemagne seule c'est presque 25% des livraisons (avant l'invasion de l'Ukraine).

https://www.statista.com/statistics/305394/russian-natural-gas-exports-by-destination/#:~:text=Natural gas export share from Russia 2021%2C by country&text=Germany was the main export,13 percent of the total.

Pour le pétrole, c'est déjà la Chine qui est le premier client, et de loin

https://oec.world/en/profile/bilateral-product/crude-petroleum/reporter/rus#:~:text=In 2020%2C Russia exported %2474.4B in Crude Petroleum.,and Poland (%244.22B).

Donc, compenser la perte de l'UE sur le gaz par le pétrole en Chine, c'est pas si évident que ca du tout à long terme. Cela ne se compense pas naturellement.

Edited by Julien
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, Obelix38 said:

Ben si, et justement, s'ils peuvent le revendre au prix du marché mondial et faire un bénéfice au passage, c'est bien qu'ils l'achètent à la Russie en-dessous de celui-ci (position de force), et que par conséquent la Russie y perd, sans compter que ce marché "gris" participe à limiter le prix du marché, et donc limiter l'impact coté occidental . . .

Avec du pétrole à 90$ et du gaz stratosphérique, des probleme de raffinage ... franchement qu'est ce que ca peut leur foutre ... il gagnerait nettement moins s'il n'y avait pas de guerre et un prix de l'année dernière. C'est moche mais c'est comme ca.

Pareil pour les USA ... ils se goinfrent comme des cochon grâce à la guerre sinon leur GNL est invendable.

C'est comme si tu me disais que Total y perd avec sa ristourne de 20 cents :bloblaugh:

5 minutes ago, Julien said:

Donc, compenser la perte de l'UE sur le gaz par le pétrole en Chine, c'est pas si évident que ca du tout à long terme. Cela ne se compense pas naturellement.

De toute facon l'Union était un client perdu à terme puisque l'usage du gaz va etre progressivement interdit. Ca l'est déjà pour le résidentiel individuel, dans un an ou deux pour le résidentiel collectif, et et à moyen terme pour la production d'énergie même avec capture CO² ...

... pareil pour le pétrole. Entre les interdiction de circulation, et les interdiction de vente de véhicule thermique le commerce de pétrole va s'effondrer. Avec les ZFE les urbains et ceux qui y vive sans y habiter n'auront plus d'autre chez qu'un VE.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, g4lly a dit :

De toute facon l'Union était un client perdu à terme puisque l'usage du gaz va etre progressivement interdit. Ca l'est déjà pour le résidentiel individuel, dans un an ou deux pour le résidentiel collectif, et et à moyen terme pour la production d'énergie même avec capture CO² ...

... pareil pour le pétrole. Entre les interdiction de circulation, et les interdiction de vente de véhicule thermique le commerce de pétrole va s'effondrer. Avec les ZFE les urbains et ceux qui y vive sans y habiter n'auront plus d'autre chez qu'un VE.

Pour le gaz on a déjà eu des discussions la dessus... les pays genre Allemagne qui mettent en place une stratégie très centrée sur les ENR vont devoir utiliser du gaz pendant des décennies pour gérer l'intermittence. Donc ton échéance de perte de ce business de façon naturelle était quand même assez lointaine et chaque année de perdue en avance par rapport à cette trajectoire lointaine c'est des dizaines de milliards en moins pour la Russie.

il y a 8 minutes, olivier lsb a dit :

Donc finalement les sanctions, ça fonctionne non ?

Ca fonctionne, mais on en prend plein la gueule aussi. :bloblaugh:

Et on sait pas si ca changera quelque chose sur le cours de la guerre... :unsure:

Sinon toujours dans le cadre de la mort cérébrale de l'OTAN

https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2Q61B1/colonna-en-turquie-pour-discuter-du-contournement-des-sanctions-contre-la-russie.html

 

Edited by Julien
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, olivier lsb said:

On avait promis une annonce sur ce topic de je sais plus quelle préfecture sur des coupures il y a déjà plusieurs jours de çà, j'avoue que je suis déçu du résultat.

Le délestage ce n'est pas une coupure pour toi? Quand on interdit à un industriel de consommer ce n'est pas une coupure programmer? Quand les préfecture recense les entités qu'on ne peut pas délester ce n'est pas qu'on anticipe des "coupures"? Apres personne ne sait s'il y aura assez ou pas ... c'est le dieux de la météo qui décidera ... ni Macron ni toi ni moi ... mais si l'état s'y prépare c'est que la probabilité n'est pas négligeable.

Je ne comprends toujours pas ton intéret à jouer sur les mots?

Tu es ici pour faire de la propagande?

17 minutes ago, olivier lsb said:

"Breaking news" comme aurait dit le Prophète... Le plus cocasse dans tout çà, c'est qu'une bonne partie de cette électricité risque d'aller en France, au regard de l'état de notre parc nucléaire. Pendant que nous, on prévoit d'exporter du gaz vers l'allemagne, puisqu'on a investi sur de l'infra de stockage plutôt que du pipeline en flux tendu...

D'ou tient tu cela?! C'est vraiment n'importe quoi ...

Le stockage souterrain c'est avant tout un probleme géologique ... soit ton sous sol s'y prete soit il ne s'y prete pas ... tu ne peux pas reprocher à des états dont le sous sol ne s'y prete pas de ne pas stocker en sous sol?!

L'Allemagne à de loin la plus grosse capacité de stockage de gaz de l'UE ... 26 milliard de m3 plus du double de la France. Ils ont une production de charbon presque infini et tout un tas de capacité power to gas ...

Quote

L’Europe (au sens géographique et au sens des interconnexions gazières, c’est-à-dire en incluant le Royaume-Uni, la Russie, la Turquie et l’Ukraine) compte pour sa part 237 sites souterrains de stockage de gaz sous différentes formes (près de la moitié en champ gazier déplété, environ 80 en cavités salines et 30 en aquifères salins) avec une capacité de stockage de 186 GNm3. La répartition en Europe est en partie conditionnée par les conditions géologiques du sous-sol plus ou moins favorable à la constitution de stockages de gaz. Ces capacités de stockages sont entre autres concentrées dans les pays suivants : Ukraine (32 GNm3), Allemagne (26 GNm3), Italie (25 GNm3), France (13 GNm3), Turquie (13 GNm3)… Signalons que la Russie dispose seulement de 2 GNm3 de capacités de stockage (le pays considère ne pas en avoir besoin).

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Bon c'est pas comme si dès février on ne savait pas que les gens iraient dans la rue et que les agitateurs de tout poil s'en donnerait à coeur joie :

 

Ce mec fait un million de vue en 3 jours.

il y a 1 minute, Banzinou a dit :

Pour une opération spéciale ça fait beaucoup non ?

 

Sur l'autre fil les gars sérieux...:wacko:

Pardon dsl .....

 

Bon çà par contre je ne suis pas sûr que c'est une bonne idée ;

 

Link to comment
Share on other sites

D’accord avec @g4lly
Nous expliquer que pour qu’il n’y ai pas de coupure imposé il faut que l’on fasse des coupures volontaires ok… mais ne venons pas prétendre qu’il n’y a pas de coupure :laugh:

Quand au fameux « la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas » ça sonne vraiment Shadock comme dicton. :wacko:

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, casoucasou a dit :

D’accord avec @g4lly
Nous expliquer que pour qu’il n’y ai pas de coupure imposé il faut que l’on fasse des coupures volontaires ok… mais ne venons pas prétendre qu’il n’y a pas de coupure :laugh:

Quand au fameux « la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas » ça sonne vraiment Shadock comme dicton. :wacko:

Il ne s'agit pas de "coupures volontaires" disruptives : il s'agit pour chacun d'abaisser sa consommation, typiquement en mettant le chauffage ou la clim moins fort.

Bon pour le pouvoir d'achat, pour le commerce extérieur, pour la compétitivité de l'économie, pour la qualité de l'air... et pour la planète évidemment. Encore un peu on en tirerait des satisfactions personnelles...

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Boule75 said:

Il ne s'agit pas de "coupures volontaires" disruptives : il s'agit pour chacun d'abaisser sa consommation, typiquement en mettant le chauffage ou la clim moins fort.

Bon pour le pouvoir d'achat, pour le commerce extérieur, pour la compétitivité de l'économie, pour la qualité de l'air... et pour la planète évidemment. Encore un peu on en tirerait des satisfactions personnelles...

Tu iras expliquer aux entreprises qu'on déleste.

Pourquoi ce discours lénifiants. Parce que réglementairement dans l'union tu n'es pas sensé délester les particuliers.

Donc on te racontes que ça n'arrivera pas si t'es sage. Et que si ça arrive c'est de ta faute parce ue tu n'as pas été sage.

Y a plus qu'à espérer que l'hiver soit doux.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques
  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,948
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Jaguar28
    Newest Member
    Jaguar28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...