Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Zonebourse

L'Allemagne prolonge la durée d'exploitation des centrales à charbon

28/09/2022 | 19:38

FRANCFORT (Reuters) - Le gouvernement allemand a adopté mercredi deux décrets pour prolonger la durée d'exploitation de ses centrales à charbon et rétablir les capacités de production de lignite, afin de stimuler l'approvisionnement en électricité avant l'hiver.

Le ministère de l'Economie a présenté ces décrets comme "importants pour se préparer à l'hiver prochain" dans un communiqué. "L'exploitation des centrales au charbon nous permettra de limiter notre recours au gaz, et ainsi, de l'économiser", a-t-il expliqué.

L'Allemagne a décidé en juillet de prolonger la durée de vie de ses centrales à charbon, alors que la Russie a réduit drastiquement ses livraisons de gaz naturel à destination de l'Europe.

Les centrales au charbon pourront désormais opérer jusqu'au 31 mars 2024, et la production de lignite, un type de charbon très polluant, sera relancée jusqu'au 30 juin 2023.

Les centrales resteront en activité tant que le pays se trouvera en niveau 2, dit "d'alarme", de son plan d'urgence sur l'approvisionnement en gaz, ou s'il passe en niveau 3, dit "d'urgence".

(Reportage Vera Eckert; version française Camille Raynaud)

  • Haha 1
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, CortoMaltese a dit :

Si les US sont derrière ça j'ai rarement vu un mouv' aussi stupide (pour éviter d'être grossier)....

Meuh nan ... Justement ! :biggrin:

Mais bon ok, à cette heure on ne peut que supposer ...

... une action du Kremlin. :combatc:

_____________________________________________________________

Re Grrrr ... ***** de fusion automatique :dry:

_____________________________________________________________

(rien à voir)

Consistant :

"Catherine Colonna en Ukraine : « une nouvelle étape a été franchie » selon Kiev au sujet des canons Caesar.

En visite de « soutien » à Kiev, la ministre française des Affaires étrangères et son homologue ukrainien ont évoqué les livraisons d’arme et notamment les canons Caesar.

Selon le ministère français, cette visite vise à souligner « le renforcement de l’appui apporté par la France, aussi bien en matière de fourniture d’équipements de défense et de lutte contre l’impunité que sur les plans financier et humanitaire ».

Deux milliards d’euros

Au sujet des livraisons d’armes françaises à Kiev, Dmytro Kouleba a indiqué qu’une « nouvelle étape » avait été « franchie » mardi « dans la résolution du problème du transfert de nouveaux Caesar en Ukraine ». Le ministre ukrainien n’a toutefois pas précisé de quelles difficultés logistiques il parlait, ni si la France allait fournir de nouveaux Caesar, ces canons français montés sur camion d’une portée de 40 kilomètres dont les Ukrainiens font usage depuis plusieurs mois face aux Russes.

La ministre française des Affaires étrangères a de son côté souligné que la France serait aux côtés de Kiev « jusqu’à ce que l’Ukraine recouvre sa pleine souveraineté et son intégrité territoriale ». Colonna a évoqué une « enveloppe de plus de deux milliards d’euros » fournie par Paris à Kiev ces derniers mois, pour « l’action politique et diplomatique, humanitaire et de reconstruction et la lutte contre l’impunité » des crimes imputés à la Russie.

Un navire quittera mercredi le port de Marseille avec à son bord plus de 1 000 tonnes d’aide pour l’Ukraine constituant l’acheminement humanitaire le plus important apporté par la France depuis le début de l’invasion russe, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères. La ministre sera présente pour assister au départ de l’Aknoul, un roulier affrété gracieusement par l’armateur CMA-CGM pour cette opération spéciale. Quelque 1 000 tonnes de matériels seront embarquées à bord du navire qui dessert habituellement la Méditerranée de l’Espagne au Maghreb."

 

https://www.sudouest.fr/international/europe/ukraine/catherine-colonna-en-ukraine-une-nouvelle-etape-a-ete-franchie-selon-kiev-au-sujet-des-canons-caesar-12409681.php

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

"La Chine paie son gaz en roubles, la Suisse a acheté 5,7 tonnes d’or russe en août, un analyste estime que les retraits de roubles ont fait grimper la monnaie."

Et ...

https://actucrypto.info/economie/alors-que-le-dollar-americain-grimpe-en-fleche-face-leuro-la-livre-et-le-yen-le-rouble-russe-senvole-face-au-billet-vert-et-performe-encore-plus/

Link to comment
Share on other sites

39 minutes ago, JeanPierre said:

Je trouve ces informations particulièrement éclairantes :smile:.

L'infrastructure d'exportation du gaz américain fonctionne à pleine capacité. La demande internationale n'exerce pas de pression sur les prix du gaz domestique américain, à moins qu'il n'existe une certaine capacité d'exportation au lieu de la vente/consommation domestique.

 

Mais je suppose que ce n'est pas ce que vous vouliez entendre étant donné ce que vous sous-entendiez. Typique. :rolleyes:

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.handelsblatt.com/technik/it-internet/wirtschaftspolitik-immer-mehr-deutsche-unternehmen-bauen-ihre-standorte-in-den-usa-aus-/28697464.html (28 septembre 2022)

Dans le cadre de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique en Allemagne, les Etats-Unis intensifient leur prospection des entreprises allemandes. De nombreux États américains proposent non seulement une énergie bon marché, mais aussi des allègements fiscaux et d'autres aides. C'est notamment le cas des États du Sud.

"Nous avons eu récemment les coûts énergétiques les plus bas des États-Unis pendant 11 des 14 trimestres", déclare par exemple Kevin Stitt, gouverneur de l'Oklahoma, dans un entretien avec le Handelsblatt. Le ministre de l'économie de Géorgie, Pat Wilson, avance des arguments similaires : "Nos coûts énergétiques sont bas et les réseaux sont stables".

De plus, l'abandon du charbon est une chose décidée, et son Etat fédéral raccordera deux nouvelles centrales nucléaires au réseau d'ici 2024. "Les entreprises qui viennent en Géorgie réduisent leur empreinte climatique", affirme Wilson.

La publicité a du succès : de nombreuses entreprises allemandes prévoient d'établir ou d'étendre leurs sites américains, comme le montrent les recherches du Handelsblatt. Des chiffres provenant d'États importants comme la Virginie, la Géorgie et l'Oklahoma attestent de cet intérêt croissant.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, U235 a dit :

L'infrastructure d'exportation du gaz américain fonctionne à pleine capacité. La demande internationale n'exerce pas de pression sur les prix du gaz domestique américain, à moins qu'il n'existe une certaine capacité d'exportation au lieu de la vente/consommation domestique.

 

Mais je suppose que ce n'est pas ce que vous vouliez entendre étant donné ce que vous sous-entendiez. Typique. :rolleyes:

Je pense que vous m'avez mal compris: les américains ne profitent pas du sabotage, à contrario des russes. Mon message a plutôt tendance à accuser les russes, pas les américains.

En revanche, ce vous dites me semble discutable, car les exportations (en tonnes) de gaz naturel américain sont en augmentation cette année: https://www.reuters.com/business/energy/us-liquefied-natural-gas-exports-rise-16-new-record-2022-04-01/, ce qui témoigne de capacités d'exportations ne fonctionnant pas à plein régime justement, tout du moins en avril 2022.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Perso ce que le sabotage (probable) des Nord Stream m'inspire, c'est qu'amener une centaine de kg d'explosifs en Europe occidentale pour une opé clandestine ne ressemble vraiment pas au genre d'opés des USA. Ce n'est pas l'Indonésie ou le Nicaragua...

Mais je ne vois pas trop l'intérêt du truc pour la Russie.

Je suis aussi curieux de voir le mode opératoire, venir juste à la limite des eaux danoises c'est curieux (faire passer un message ?). Et 70 mètres de profondeur, c'est faible, à se demander si ca valait le coup de risquer un sous-marin. :huh:

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Rob1 a dit :

Je suis aussi curieux de voir le mode opératoire, venir juste à la limite des eaux danoises c'est curieux (faire passer un message ?). Et 70 mètres de profondeur, c'est faible, à se demander si ca valait le coup de risquer un sous-marin. :huh:

Les charges pouvaient être en place depuis longtemps, non ? Peut-être est-ce d'ailleurs ça, le message : "nous avons caché d'autres mines, cédez-nous".

On va dire que qui est  "nous" ? reste une question ouverte tant qu'on a pas plus d'éléments.

Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, JeanPierre said:

Je pense que vous m'avez mal compris: les américains ne profitent pas du sabotage, à contrario des russes. Mon message a plutôt tendance à accuser les russes, pas les américains.

En revanche, ce vous dites me semble discutable, car les exportations (en tonnes) de gaz naturel américain sont en augmentation cette année: https://www.reuters.com/business/energy/us-liquefied-natural-gas-exports-rise-16-new-record-2022-04-01/, ce qui témoigne de capacités d'exportations ne fonctionnant pas à plein régime justement, tout du moins en avril 2022.

 

J'étais sur le point de dire que j'avais tort, je vous ai confondu avec un autre membre avec un nom très similaire qui poste ses merdes du Kremlin depuis le confort du canapé sous son toit décadent de l'Ouest. Eh bien, c'est vrai, vous pouvez le chercher sur Google (ou Qwant si c'est comme ça que vous roulez), je suis sur un téléphone en ce moment donc je ne vais certainement pas faire le travail pour vous de fournir des liens. Tout le gaz naturel d'Amérique qui peut être exporté sous forme de GNL est exporté sous forme de GNL vers tous les pays du monde qui veulent bien l'acheter, et ils paient plus cher que les consommateurs nationaux, donc si soudainement il y avait plus de capacité pour produire du GNL pour l'exportation, il serait vendu de cette façon et les consommateurs nationaux devraient payer plus cher pour le même gaz naturel.

 

C'est drôle comment ça marche, hein Jean ? Il s'avère qu'il n'y a pas de grande conspiration centralisée pour vous faire plier sur le prix du gaz.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, U235 a dit :

Alors, à votre avis, qui a pensé que ce serait une très bonne idée de faire sauter un pipeline qui ne serait plus jamais utilisé, dans l'espoir de semer la discorde entre les membres de l'OTAN ou, plus précisément, la discorde entre les États-Unis et l'Europe/l'Allemagne ?

...Probablement donald trump vu que tout est de sa faute?

Bon, plus sérieusement, un peu de calme. Ce que vous dites est sensé, mais ce n'est pas comme si l'Amérique avait ménagé l'Allemagne dernièrement, au niveau diplomatique. Quand à biden, il s'est mis lui-même dans les ennuis en expliquant que les USA avaient la possibilité de faire cesser l'exploitation de NS2. C'était évident que les russes allaient sauter sur cette occasion pour tenter de faire porter le chapeau aux USA en cas d'attaque sur le pipeline, mais encore une fois ça n'explique pas les passages répétés de navires et d'hélicoptère US à proximité de ce pipeline... Sauf à imaginer qu'il y avait une surveillance pour assurer sa protection... Mais dans ce cas-là pourquoi ne pas avoir communiqué dessus en avance et dit "attention nous suspectons une tentative prochaine de sabotage"?

À titre personnel, si je parie donc toujours fortement sur un coup des russes, pour "punir" l'Allemagne en la privant de gaz par exemple, et essayer ainsi de braquer son opinion publique, je n'exclurais pourtant aucune autre option, parce que vu le nombre de choses insensées, invraisemblables, et inacceptables qu'a été capable de pondre l'administration biden jusqu'ici, une idée stupide du genre de celle qui a conduit à ce sabotage me semble tout à fait pouvoir venir de Washington... Pour être honnête, le seul membre de l'équipe biden que je respecte vraiment, c'est Anthony Blinken, et c'est d'ailleurs lui qui est allé, avec beaucoup de précautions diplomatiques, faire le pompier de service pour éteindre la polémique et essayer de calmer le jeu...

Après il y a aussi d'autres suspects potentiels, qui en ce moment sont assez agressifs, les polonais par exemple. Ou même pourquoi pas les ukrainiens eux-mêmes à la suite de l'infiltration d'une équipe de nageurs de combat depuis l'Ukraine et la Pologne justement.

Edited by Patrick
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, U235 a dit :

[...]qui poste ses merdes du Kremlin depuis le confort du canapé sous son toit décadent de l'Ouest. Eh bien, c'est vrai, vous pouvez le chercher sur Google (ou Qwant si c'est comme ça que vous roulez), [...]

Il suffit de remarquer quels membres du forum et quel modérateur troll (oui, c'est un sacré paradoxe, celui-là) ont accouru dès qu'ils ont entendu le sifflet du Kremlin pour comprendre.

 

On avait le gentil Stark et maintenant on a le méchant Stark !

 

Et si tout le monde était courant ? 

Si dans l Europe et dans l OTAN , ils sont tous d accord sur le fait que faire sauter le gazoduc, est un bon moyen de mettre les russes sur la touche un bon moment.

Et si en plus, on Fais ça discrètement, on pourra peut être meme leur mettre sur le dos .

Après tous ...

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, Boule75 said:

Les charges pouvaient être en place depuis longtemps, non ? Peut-être est-ce d'ailleurs ça, le message : "nous avons caché d'autres mines, cédez-nous".

On va dire que qui est  "nous" ? reste une question ouverte tant qu'on a pas plus d'éléments.

Normalement les gazoduc sont très surveillé... Si les charges sont là depuis longtemps c'est que quelqu'un a merdé.

11 hours ago, CortoMaltese said:

Certes, ça rend cet état de fait définitif

Pas vraiment. Un gazoduc ça se repart assez facilement c'est juste de la plomberie, a faible profondeur ici en plus.

On est plus dans le symbolique à mon sens.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, g4lly a dit :

Normalement les gazoduc sont très surveillé... Si les charges sont là depuis longtemps c'est que quelqu'un a merdé.

Ou qu'elles y ont été placées à la construction ?

Ça ne doit pas être super-simple à surveiller, quand même

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Sauf à imaginer qu'il y avait une surveillance pour assurer sa protection... Mais dans ce cas-là pourquoi ne pas avoir communiqué dessus en avance et dit "attention nous suspectons une tentative prochaine de sabotage"?

Il semble que la CIA aurait prévenu l'Allemagne du risque sérieux de sabotage des gazoducs il y a plusieurs semaines ... (je l'ai posté ici, voir quelque part plus en amont, hier je crois. Source presse allemande)

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je m'interroge de cet état de fait dans la mesure ou ce coin là, la mer Baltique,  avec sa faible profondeur et les tensions croissantes entres forces Russes et riverains doit être hyper surveillé par différents moyens, types écoutes sous marine, patrouilles sous marine et de surface sur un tracé connu, celui des gazoducs surtout ou ces derniers ont été touchés !

Donc, soit l'auteur de ce coup est très fort pour déjouer la surveillance, soit comme le précise boule75, des charges explosives ont été posé bien avant pour neutraliser les ouvrages, juste à attendre le moment propice pour les déclencher afin de semer le trouble sur l'identité réelle du commanditaire.
J'ignore s'il est "courant" d'inspecter régulièrement et visuellement  le cheminement et état des pipelines afin d'y découvrir des "anomalies" vu leurs longueurs mais ces évènements révèlent une vulnérabilité  sur toute l'infrastructure sous marine câbles en tous genres compris !
Autant dire des cibles privilégiées pour n'importe quel État ou entreprise terroriste/mafieuse bien achalandé.

Faudra t-il dans le futur ajouter des "alarmes" sur ces ouvrages ?
 

Edited by MIC_A
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, U235 a dit :

Voilà ce qu'il en est. La priorité et la préoccupation majeures des États-Unis et de l'administration Biden sont de préserver l'unité de l'Occident et de l'OTAN en ce moment. Ce serait un désastre de faire sauter l'infrastructure actuellement inutilisée d'un membre important de l'OTAN. Les résultats seraient absolument catastrophiques pour l'intérêt national, même sans tenir compte de ce que cela signifierait pour les infrastructures essentielles et de grande valeur que les États-Unis possèdent sous l'océan ou en orbite.

 

Alors, à votre avis, qui a pensé que ce serait une très bonne idée de faire sauter un pipeline qui ne serait plus jamais utilisé, dans l'espoir de semer la discorde entre les membres de l'OTAN ou, plus précisément, la discorde entre les États-Unis et l'Europe/l'Allemagne ?

 

Il suffit de remarquer quels membres du forum et quel modérateur troll (oui, c'est un sacré paradoxe, celui-là) ont accouru dès qu'ils ont entendu le sifflet du Kremlin pour comprendre.

Beaucoup d’affirmations très discutables en dépit du ton professoral et des attaques personnelles.

La cohésion de l’OTAN est plus assurée que jamais depuis 1991, il n’est donc pas du tout certain que ce soit la priorité US (ASPAC tout ça), on se demande bien quelles conséquences dramatiques cela pourrait avoir (le comportement des US en Europe a très souvent été fort peu amical) par exemple.

Quant à accuser tous ceux qui ne se déclarent pas convaincus que c’est la Russie qui a fait sauté son pipe-line parce qu’elle est méchante et les autres gentils (j’exagère à peine) d’être aux ordres du Kremlin, on sent toute la volonté d’objectivité…

Bref rien de cela ne me semble pouvoir sérieusement exclure une éventuelle action US.

J’ajouterai pour mémoire

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/allemagne/espionnage-les-cables-sous-marins-qui-auraient-permis-aux-etats-unis-decouter-leurope_4645383.html

Cela Ne démontre évidemment pas que les US ont fait sauter les NS mais ce me semble un élément intéressant à connaître.

 

Il y a 1 heure, g4lly a dit :

Pas vraiment. Un gazoduc ça se repart assez facilement c'est juste de la plomberie, a faible profondeur ici en plus.

Ce n’est pas ce que disent un certain nombre de gens. Mais je n’y connais rien personnellement. Ceci dit ne serait-ce que politiquement la réparation sera tout sauf simple à mettre en œuvre…

Edited by gustave
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

De toute façon, celui qui a fait cela n'est probablement pas idiot. Vu que personne ne revendique cette action et que c'est une action totalement réfléchie, il est plus que probable que l'enquête trouvera "par miracle" sous l'eau dans quelques semaines des "preuves" incriminant un état. C'est la base des espions de brouiller les pistes en laissant des indices menant à la confusion. Et cela peut très bien être du matériel américain laissé par des russes, pas uniquement dans l'autre sens d'ailleurs. Cela promet des débats longs et sans intérêt ici même ...

Et de toute façon, vous imaginer bien que la boîte aux lettres de Bellingcat est déjà pleine de courrier anonyme de personnes "non impliqué" dans l'affaire. Et pour ce site qui fait des enquêtes à charge uniquement, le coupable est déjà désigné ...

Link to comment
Share on other sites

Hier on pendait à une menace uniquement sur les tuyau mais en fait ce sont toutes les infra maritimes qui sont menacée dont les plateformes offshore :

La Norvège appelle à la vigilance après la présence de drones inconnus près de ses sites gaziers et pétroliers

http://www.opex360.com/2022/09/28/la-norvege-appelle-a-la-vigilance-apres-la-presence-de-drones-inconnus-pres-de-ses-sites-gaziers-et-petroliers/

Donc là une drone Iranien peut faire de gros dégâts ?

Pour le sabotage un mammifère marin (dauphin, otarie, phoque) dressé pourrait suffire. 

Edited by herciv
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Les Israéliens ont déjà indiqué avoir contré plusieurs raids de drones sur leurs installations offshore ce me semble.

Gros dégâts, à voir. Mais tout incendie en pleine mer demeure potentiellement mortel, surtout pour une installation aussi sensible. Il y a peut-être là un nouveau marché en devenir pour les armes antiaériennes embarquées et les lasers anti-drones.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,811
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...