Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 8 minutes, BP2 a dit :

OK.   Mais ils peuvent réclamer longtemps. Ca ne changera rien.

Macron semble penser que çà va tanguer fortement et selon les réactions de Biden qu'il pourrait changer de cap ou pas.

il y a 2 minutes, prof.566 a dit :

Il y a une société de fabrication de bougies cotée en bourse ? C'est pour investir.

sous pull pour moi 

Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, herciv a dit :

Tu cherches des responsables. Les gens dans la rue chercheront des solutions. La plus évidente sera de limiter les sanctions. 

Si les "gens de la rue" cherchaient des solutions, ça se saurait depuis le temps. Il est plus facile de désigner un lampadaire libre que de réfléchir à la manière dont il fonctionne.

Oui, je suis très péteux ici. Mais j'en ai marre de raconter à chaque fois la Révolution française à mes 4è, ça se finit toujours pareil.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, herciv said:

Macron semble penser que çà va tanguer fortement et selon les réactions de Biden qu'il pourrait changer de cap ou pas.

sous pull pour moi 

Moi j'avais eu l'idée d'installer une boutique de vêtement en duty free à l'ARRIVEE des aéroports Parisiens. T'as vu la tête des africains qui viennent de franchir le tunnel d'accès. J'arrête, HS

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Macron semble penser que çà va tanguer fortement et selon les réactions de Biden qu'il pourrait changer de cap ou pas.

Il est bien trop tard pour réagir pour cet hiver. Et même l'hiver prochain est mal engagé (car à priori zéro gaz russe, contre des livraisons quand même au printemps dernier).

Biden ne fait que suivre ce que Trump avait bien mis en exergue, sans se cacher : "america first".  Ils auraient tord de se priver.

Sur l'électricité on ne devra demander des comptes qu'à nos politiques contemporains et aux grands commis de l'état, gracement payés à quoi?  et pourquoi a on besoin de conseils de Mc Kinsey et autres BCG alors qu'on forme des brouettes pleines de gens à la têtes bien pleine mais forcément bien faite.

J'imagine la tête d'un De Gaulle qui reviendrait aujourd'hui...  il te créerait un peloton d'exécution dans l'heure.

   ****

Faut vite qu'on revienne au sujet de ce fil sinon les Himars pour pleuvoir sur nos têtes.

Edited by BP2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Ciders a dit :

Encore un brillant succès russe. La modération est passée du Topol au Himars. :happy:

C'est la Chine qui a fait pression. Ces petites natures sont réticentes aux explosions nucléaires, va savoir pourquoi :dry: ...

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, herciv a dit :

Tu cherches des responsables. Les gens dans la rue chercheront des solutions coupables.

Au sens populaire terme ! :rolleyes: (parce-que c'est ce qui demande le moins de réflexion et ne risque pas de créer de dissonance cognitive, surtout chez EELV :tongue:)

Il y a 6 heures, herciv a dit :

Je parle de ce que les gens dans la rue vont réclamer. 

Une tête au bout d'une pique ! :biggrin:

Et de préférence . . . n'importe laquelle ! :tongue:

Link to comment
Share on other sites

Une excellente vidéo faite par un illustre jeune inconnu qui explique la "crise" énergétique ! Vraiment bien faite, se basant sur des articles de la presse économique qui sont illustrés.

Je me sens moins bête à ce sujet après l'avoir visionné.

 

 

Edited by Zalmox
Link to comment
Share on other sites

Critiqué sur son silence sur l'Ukraine, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) défend une approche discrète pour assurer sa mission. "Aujourd'hui, nous avons des signaux encourageants", indique son directeur Robert Mardini

https://www.rts.ch/info/monde/13584120-dans-la-guerre-en-ukraine-le-cicr-na-pas-darmee-pour-forcer-les-portes.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.n-tv.de/mediathek/videos/politik/Merken-dass-es-Interesse-Russlands-an-Gespraechen-gibt-article23758209.html (2 décembre 2022)

Selon son porte-parole, le président russe Vladimir Poutine est ouvert à des discussions avec le président américain Joe Biden sur un règlement pour l'Ukraine. Toutefois, le refus des Etats-Unis de reconnaître les territoires annexés au sud et à l'est de l'Ukraine comme territoire russe entrave la recherche d'un compromis, a déclaré à la presse le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov. Cette position de Washington "complique" d'éventuelles discussions, a ajouté Peskov.

Lors d'une visite d'Etat du président français Emmanuel Macron à Washington, Biden avait déclaré qu'il était en principe prêt à discuter avec Poutine - mais seulement si ce dernier voulait sérieusement "mettre fin à la guerre". Comme condition, Biden a d'abord mentionné un retrait des troupes russes d'Ukraine.

Peskov a déclaré à ce sujet : "Le président de la Fédération de Russie a été, est et sera toujours ouvert aux négociations afin de préserver nos intérêts". Selon lui, la meilleure façon de faire valoir les intérêts de la Russie est de recourir à des moyens pacifiques et diplomatiques. "Poutine a été, est et restera ouvert aux contacts et aux négociations".

Dans le même temps, il a rejeté les conditions de Biden selon lesquelles des négociations ne seraient possibles qu'"après que Poutine ait quitté l'Ukraine". Moscou n'est "certainement" pas prêt à accepter cette condition. "L'opération militaire spéciale se poursuit", a souligné Peskov en utilisant le terme officiel russe pour désigner la guerre qui fait rage en Ukraine depuis plus de neuf mois.

A Washington, Macron a déclaré que des négociations avec le chef du Kremlin étaient "encore possibles". Mais dans un entretien avec la chaîne américaine ABC, il a en même temps déclaré que la paix en Ukraine devait être durable. "Une bonne paix n'est pas une paix imposée aux Ukrainiens", a déclaré Macron. Une bonne paix n'est pas une paix qui n'est pas acceptée à moyen ou long terme par l'une des deux parties.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Wallaby a dit :

Toutefois, le refus des Etats-Unis de reconnaître les territoires annexés au sud et à l'est de l'Ukraine comme territoire russe entrave la recherche d'un compromis, a déclaré à la presse le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov. Cette position de Washington "complique" d'éventuelles discussions, a ajouté Peskov.

Ok donc les discussions ont formellement commencé en fait.

il y a 8 minutes, Wallaby a dit :

A Washington, Macron a déclaré que des négociations avec le chef du Kremlin étaient "encore possibles". Mais dans un entretien avec la chaîne américaine ABC, il a en même temps déclaré que la paix en Ukraine devait être durable. "Une bonne paix n'est pas une paix imposée aux Ukrainiens", a déclaré Macron. Une bonne paix n'est pas une paix qui n'est pas acceptée à moyen ou long terme par l'une des deux parties.

ET Macron qui se sent les ailes d'un arbitre avec des élans sur la grande Europe en arrière pensée.

Link to comment
Share on other sites

Baston autour du cloud européen souverain. Les US veulent le maitriser :

https://www.generation-nt.com/actualites/cloud-souverain-europe-reglementation-protectionnisme-usa-2031347

 

Cloud souverain européen : les Etats-Unis en colère !

Publié le 01 décembre 2022 à 18:30 par Christian D.

Les Etats-Unis n'apprécient pas vraiment l'initiative de cloud souverain européen qui exclurait ses champions.

La pandémie de Covid et la pénurie dans les semiconducteurs ont réveillé les envies de souveraineté en Europe, après des années de délocalisation et de délégation des services dans le contexte de la mondialisation.

L'un des prochains gros chantiers sur la souveraineté des données en essayant de développer un cadre qui permettrait l'existence d'un cloud souverain européen avec des données stockées dans des datacenters sur le Vieux Continent et des services débarrassés des potentiels yeux indiscrets d'intérêts étrangers, amis comme moins amis.

En matière de cloud, les géants du secteur sont principalement américains (Microsoft, Google, Amazon...) et le projet européen vise justement à mettre en place un cadre et des certifications garantissant la protection et l'accès aux données sensibles sans intervention ou interférences potentielles d'Etats hors de l'UE.

Cette position ne plaît du tout à la Chambre de Commerce des Etats-Unis qui rallie à elle différentes entités, entreprises et autres organismes internationaux, pour protester contre ce qu'elle considère comme une attitude protectionniste et contraire au libre échange, indique Reuters.

Datacenter de OVHcloud, bien décidé à se faire une place parmi les grands du cloud

Les propositions formulées par l'ENISA (Agence européenne de cybersécurité) dans un brouillon du traité envisagé sont critiquées. Elles prévoient en effet que les fournisseurs de services cloud devront impérativement avoir leur siège social dans l'UE et que les services cloud devront être gérés depuis l'Union européenne, traitement et stockages des données compris.

Il y a aussi la question de la prévalence de la législation européenne sur les données par rapport aux réglementations hors UE. Pour la Chambre de commerce US, ces choix sont plus d'ordre politique que technique et vont exclure des acteurs cloud légitimes sans pour autant améliorer la cybersécurité.

Souveraineté renforcée mais pas pour tout

Pour les représentants US, ces mesures, si elles sont adoptées, risquent autant de bloquer l'accès des acteurs non européens sur le Vieux Continent que celui des fournisseurs de cloud européens dans les autres pays.

L'agence européenne de cybersécurité fait valoir de son côté que les mesures les plus strictes ne seront valables que pour les scénarios les plus sensibles (données gouvernementales et industrielles critiques), nécessitant des précautions particulières, et non pour l'ensemble des offres cloud.

Reuters indique qu'une nouvelle version des dispositions a été soumise par l'ENISA à la Commission européenne en septembre pour un nouvel examen avant adoption du texte.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

"Ce mercredi matin dans son bureau à l’Assemblée nationale , le député Renaissance Jean-René Cazeneuve a regretté d’avoir oublié son pull : « J’ai eu froid », confie-t-il, un brin amusé. La veille dans l’hémicycle, « deux, trois collègues sont venus me voir en me disant : "On se caille, hein ?" » abonde Maud Bregeon (Renaissance). Confrontés à la recommandation gouvernementale appliquée au Palais-Bourbon - un chauffage n’excédant pas les 19 degrés -, dans des bâtiments souvent anciens et à l’isolation défaillante, et où ils passent le plus clair de leur temps immobiles, les députés font la même amère expérience que de nombreux Français… et grelottent. "

Prend ça dans les dents Poutine !

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, herciv a dit :

Ok donc les discussions ont formellement commencé en fait.

Ce n'est pas comme cela que je comprends l'article. Pour moi, Biden a fait une belle déclaration pour faire plaisir à Macron, en l'assortissant de conditions inacceptables pour Moscou de façon à ce que la guerre continue.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Un article très intéressant, qui met en perspective les conflits dans les Balkans, les faux parallèles et les enseignements qu'on peut en tirer. Bien rédigé, intéressant, le propos me parait modéré et constructif.

https://lerubicon.org/publication/guerre-en-ukraine-de-quoi-loubli-yougoslave-est-il-le-nom/

(accès libre)

@Akhilleus je me permets de t'interpeler ici, le conflit dans les Balkans t'ayant de ce que je comprends touché au plus près. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...