Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Il y a 5 heures, Alexis a dit :

Je ne connaissais pas les talents de Tebboune pour la lèche :dry: ...

De la lèche ou du sarcasme?

A voir la tête de Poutine et sa réaction à la fin, il ne semble pas prendre cela comme une simple flatterie dégoulinante.

Link to comment
Share on other sites

Le point de vue d'un forumer Indien:

Presque tout le monde en dehors de l'Occident a besoin d'une victoire décisive ou totale de la Russie.

Les relations russo-ukrainiennes se sont détériorées au point que les Russes n'ont d'autre choix que de diviser l'Ukraine en plusieurs pays ou d'annexer définitivement son territoire. Les Russes ont choisi cette dernière solution, qui constitue la meilleure garantie d'une sécurité assurée. Si les Ukrainiens sont autorisés à gagner, nous assisterons à une répétition de la guerre dans quelques années, et la prochaine fois, ce sera bien pire, cela pourrait vraiment déclencher la troisième guerre mondiale.

Et si la Russie perd, elle perdra beaucoup d'influence en Asie centrale, ce qui signifie que la Chine gagnera en puissance, et les Russes finiront également par contribuer encore plus à la déstabilisation du Moyen-Orient et de l'Afrique, deux mauvais résultats pour l'Inde. Le monde sera également divisé en deux blocs.

Si la Russie l'emporte, elle consolidera son pouvoir au détriment des États-Unis et de la Chine, ce qui avantagera l'ensemble des pays du Sud, qui n'auront plus à choisir leur camp. À l'heure actuelle, le monde est divisé en trois blocs : l'Occident (essentiellement les États-Unis), la Chine et la Russie/l'Inde. Le bloc Russie/Inde est actuellement neutre, ce qui aide les pays du Sud à rester neutres, sinon les États-Unis et la Chine les forceront à choisir un camp. La France et l'Allemagne ne souhaitent pas non plus une telle issue, mais elles ont mal calculé leur sortie de l'équation. L'Inde est encore à deux décennies de tenir le bloc neutre à elle seule.

Une perte russe contribuerait également à attirer le Sud Est Asiatique (SEA) dans l'orbite chinoise. Les sanctions actuelles pèsent déjà lourdement sur les relations entre l'Asie du Sud-Est et la Russie. Le SEA est également très important pour l'avenir de l'Inde, nous avons besoin qu'il penche davantage vers l'Inde que vers la Chine ou l'Occident. Si l'Asie du Sud-Est s'oriente davantage vers les États-Unis, nous sommes foutus. Les Américains transformeront la mer du Sud-Est en une autre Ukraine.

La présence de la Russie a permis à la région de jouer un rôle d'équilibriste, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Par exemple, la Malaisie, l'Indonésie et le Viêt Nam prévoyaient d'acheter des jets russes et d'autres équipements militaires. Désormais, ils doivent trouver un équilibre avec la France et l'Inde. Mais la France est sous influence américaine et l'Inde n'a pas tout ce dont le SEA a besoin, si bien que le SEA penche rapidement vers l'Ouest, aidée en cela par le fait que l'Inde reste en dehors du RCEP.

Quoi qu'il en soit, armer l'une ou l'autre partie va à l'encontre de la position neutre de l'Inde. De plus, nous ne voulons pas énerver les Russes, qui restent notre principal fournisseur, même sans tenir compte de ce qui précède. En fait, il y a des partisans au sein du gouvernement pour faire le contraire.

Donc tout le monde en dehors de l'OTAN a besoin d'une victoire russe. Je dirais même que la France et l'Allemagne seraient d'accord.

  • Thanks 2
  • Confused 3
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Ciders a dit :

En résumé, "je souhaite la victoire de la Russie parce que sans elle la Chine s'installerait partout".

Cela nous change du sempiternel "je souhaite la victoire de l'Ukraine parce que sans elle la Russie s'installerait partout".

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://news.sky.com/story/african-leaders-meet-volodymyr-zelenskyy-in-ukraine-peace-mission-with-vladimir-putin-next-12903755 (17 juin 2023)

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré que les dirigeants étaient "ici pour partager la perspective africaine", tout en appelant à une désescalade des deux côtés et en déclarant que la souveraineté des pays devait être respectée.

La mission en Ukraine, la première du genre effectuée par des dirigeants africains, fait suite à d'autres initiatives de paix telles que celle de la Chine. Elle revêt une importance particulière pour les pays africains, qui dépendent à des degrés divers des livraisons de nourriture et d'engrais en provenance de la Russie et de l'Ukraine.

"Je pense que les Ukrainiens ont le sentiment qu'ils doivent se battre et ne pas abandonner. Le chemin vers la paix est très difficile", a déclaré M. Ramaphosa, ajoutant qu'"il est nécessaire de mettre fin à ce conflit le plus tôt possible".

Il a également appelé à davantage d'échanges de prisonniers et a déclaré que les enfants déplacés devraient être renvoyés dans leurs foyers.

De nombreuses nations africaines entretiennent depuis longtemps des liens étroits avec Moscou, qui remontent à la guerre froide, lorsque l'Union soviétique soutenait leurs luttes anticoloniales.

[Mais ils avaient aussi des liens étroits avec Kiev, parce que - savez vous quoi ? l'Ukraine aussi faisait partie de l'Union soviétique ! Par exemple avant l'opération Serval, les pilotes d'hélicoptères ou d'avions maliens, c'étaient en grande partie des mercenaires ukrainiens]

La paix n'est cependant pas le seul sujet à l'ordre du jour des dirigeants africains.

Les responsables veulent également examiner comment la Russie peut être payée pour les exportations d'engrais dont elle a désespérément besoin, malgré les sanctions imposées à Moscou.

Ils envisagent également de faire sortir de l'Ukraine des cargaisons de céréales plus importantes.

M. Ramaphosa a déclaré après sa rencontre avec M. Zelenskyy qu'il faudrait ouvrir la logistique pour les céréales et les engrais.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Le point de vue d'un forumer Indien:

Presque tout le monde en dehors de l'Occident a besoin d'une victoire décisive ou totale de la Russie.

Les relations russo-ukrainiennes se sont détériorées au point que les Russes n'ont d'autre choix que de diviser l'Ukraine en plusieurs pays ou d'annexer définitivement son territoire. Les Russes ont choisi cette dernière solution, qui constitue la meilleure garantie d'une sécurité assurée. Si les Ukrainiens sont autorisés à gagner, nous assisterons à une répétition de la guerre dans quelques années, et la prochaine fois, ce sera bien pire, cela pourrait vraiment déclencher la troisième guerre mondiale.

Et si la Russie perd, elle perdra beaucoup d'influence en Asie centrale, ce qui signifie que la Chine gagnera en puissance, et les Russes finiront également par contribuer encore plus à la déstabilisation du Moyen-Orient et de l'Afrique, deux mauvais résultats pour l'Inde. Le monde sera également divisé en deux blocs.

Si la Russie l'emporte, elle consolidera son pouvoir au détriment des États-Unis et de la Chine, ce qui avantagera l'ensemble des pays du Sud, qui n'auront plus à choisir leur camp. À l'heure actuelle, le monde est divisé en trois blocs : l'Occident (essentiellement les États-Unis), la Chine et la Russie/l'Inde. Le bloc Russie/Inde est actuellement neutre, ce qui aide les pays du Sud à rester neutres, sinon les États-Unis et la Chine les forceront à choisir un camp. La France et l'Allemagne ne souhaitent pas non plus une telle issue, mais elles ont mal calculé leur sortie de l'équation. L'Inde est encore à deux décennies de tenir le bloc neutre à elle seule.

Une perte russe contribuerait également à attirer le Sud Est Asiatique (SEA) dans l'orbite chinoise. Les sanctions actuelles pèsent déjà lourdement sur les relations entre l'Asie du Sud-Est et la Russie. Le SEA est également très important pour l'avenir de l'Inde, nous avons besoin qu'il penche davantage vers l'Inde que vers la Chine ou l'Occident. Si l'Asie du Sud-Est s'oriente davantage vers les États-Unis, nous sommes foutus. Les Américains transformeront la mer du Sud-Est en une autre Ukraine.

La présence de la Russie a permis à la région de jouer un rôle d'équilibriste, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Par exemple, la Malaisie, l'Indonésie et le Viêt Nam prévoyaient d'acheter des jets russes et d'autres équipements militaires. Désormais, ils doivent trouver un équilibre avec la France et l'Inde. Mais la France est sous influence américaine et l'Inde n'a pas tout ce dont le SEA a besoin, si bien que le SEA penche rapidement vers l'Ouest, aidée en cela par le fait que l'Inde reste en dehors du RCEP.

Quoi qu'il en soit, armer l'une ou l'autre partie va à l'encontre de la position neutre de l'Inde. De plus, nous ne voulons pas énerver les Russes, qui restent notre principal fournisseur, même sans tenir compte de ce qui précède. En fait, il y a des partisans au sein du gouvernement pour faire le contraire.

Donc tout le monde en dehors de l'OTAN a besoin d'une victoire russe. Je dirais même que la France et l'Allemagne seraient d'accord.

C'est vraiment tarabiscoté comme point de vue, et surtout, s'est-il demandé ce que ça donnerait si il transposait les mots "Donbass" et "Crimée" voire "annexation du territoire" vers des lieux situés en Inde?

Ce dont l'Inde a besoin c'est de ne surtout pas être mise dans le même sac que les russes sur les questions relatives au Cachemire, au Ladakh, et à d'autres endroits où les frontières sont contestées. Surtout dans un contexte où les pakistanais, malins, décident de soutenir l'Ukraine par opportunisme!
Il faut quand même pas avoir fait Saint Cyr ou West Point pour s'en rendre compte!

Que penserait-il d'une annexion de la "north eastern India" par un autre pays par exemple?
Et enfin son "tout le monde" est très rigolo.
Dois-je rappeler la réaction de l'assistance indienne à un discours de Lavrov donné il y a quelques mois à Delhi? (vidéo plus bas)

Alors on dira "oui mais c'est Delhi, des gens plus libéraux". Et bien pas forcément!
Voici les résultats des élections du 4 décembre 2022 de la MCD (Municipal Corporation of Delhi):

Ils sont marqués par la montée en puissance d'un parti centriste https://en.wikipedia.org/wiki/Aam_Aadmi_Party mais aussi par la forte présence du BJP et par la débandade du Congrès.

Les valeurs de l'AAP: 3 pillars of Aam Aadmi Party's core ideology: staunch patriotism, staunch honesty and humanity.

C'est drôle ça ressemble fortement à "droit et justice" de Zelensky... edit: lapsus, il fallait lire "serviteur du peuple".

L'Inde devrait au minimum froncer les sourcils face à la russie en calquant son action sur celle de la chine de Xi. Au minimum. Et idéalement apporter un soutien humanitaire.

Edited by Patrick
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Patrick a dit :

C'est drôle ça ressemble fortement à "droit et justice" de Zelensky...

"Droit et justice" c'est le parti au pouvoir en Pologne.

Aam Aadmi est un parti anti-corruption. Je ne suis pas sûr qu'ils seraient ravis d'être mis sur le même plan que Zelensky, dont l'entourage a été épinglé par les Pandora Papers.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Wallaby a dit :

L'expansionnisme est du côté américain. Il est du côté de l'OTAN. Les gens qui ne voient pas cela devraient aller voir leur opticien.

 

il y a 17 minutes, Ciders a dit :

Et bizarrement, tous les pays aux frontières de la Russie cherchent absolument à rejoindre l'OTAN ou à aller voir les Chinois.

Tu connais un bon opticien qui fait des prix de gros ?

Donc tu vois bien l'expansion de l'OTAN nous voilà rassurés

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Wallaby a dit :

L'expansionnisme est du côté américain. Il est du côté de l'OTAN. Les gens qui ne voient pas cela devraient aller voir leur opticien.

 

il y a 23 minutes, Ciders a dit :

Et bizarrement, tous les pays aux frontières de la Russie cherchent absolument à rejoindre l'OTAN ou à aller voir les Chinois.

Tu connais un bon opticien qui fait des prix de gros ?

 

il y a 6 minutes, g4lly a dit :

 

Donc tu vois bien l'expansion de l'OTAN nous voilà rassurés

L'extension de l'OTAN ne fait aucun doute.

L'expansion suppose une intention pour s'imposer.

Que les pays touchés par cette extension en aient l'intention ne fait aucun doute.

Supposer que l'intension soit manifeste au niveau de l'OTAN elle-même est au minimum une lecture malheureuse de la "politique de la porte ouverte", et au maximum un amalgame dangereux.

Révélation

Sinon, sans prix de gros, je connais une très bonne opticienne qui, outre des lunettes originales, est d'excellent conseil sur les verres et les lentilles. :wink:

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Picdelamirand-oil said:

Le point de vue d'un forumer Indien:

Presque tout le monde en dehors de l'Occident a besoin d'une victoire décisive ou totale de la Russie.

Les relations russo-ukrainiennes se sont détériorées au point que les Russes n'ont d'autre choix que de diviser l'Ukraine en plusieurs pays ou d'annexer définitivement son territoire. Les Russes ont choisi cette dernière solution, qui constitue la meilleure garantie d'une sécurité assurée. Si les Ukrainiens sont autorisés à gagner, nous assisterons à une répétition de la guerre dans quelques années, et la prochaine fois, ce sera bien pire, cela pourrait vraiment déclencher la troisième guerre mondiale.

Et si la Russie perd, elle perdra beaucoup d'influence en Asie centrale, ce qui signifie que la Chine gagnera en puissance, et les Russes finiront également par contribuer encore plus à la déstabilisation du Moyen-Orient et de l'Afrique, deux mauvais résultats pour l'Inde. Le monde sera également divisé en deux blocs.

Si la Russie l'emporte, elle consolidera son pouvoir au détriment des États-Unis et de la Chine, ce qui avantagera l'ensemble des pays du Sud, qui n'auront plus à choisir leur camp. À l'heure actuelle, le monde est divisé en trois blocs : l'Occident (essentiellement les États-Unis), la Chine et la Russie/l'Inde. Le bloc Russie/Inde est actuellement neutre, ce qui aide les pays du Sud à rester neutres, sinon les États-Unis et la Chine les forceront à choisir un camp. La France et l'Allemagne ne souhaitent pas non plus une telle issue, mais elles ont mal calculé leur sortie de l'équation. L'Inde est encore à deux décennies de tenir le bloc neutre à elle seule.

Une perte russe contribuerait également à attirer le Sud Est Asiatique (SEA) dans l'orbite chinoise. Les sanctions actuelles pèsent déjà lourdement sur les relations entre l'Asie du Sud-Est et la Russie. Le SEA est également très important pour l'avenir de l'Inde, nous avons besoin qu'il penche davantage vers l'Inde que vers la Chine ou l'Occident. Si l'Asie du Sud-Est s'oriente davantage vers les États-Unis, nous sommes foutus. Les Américains transformeront la mer du Sud-Est en une autre Ukraine.

La présence de la Russie a permis à la région de jouer un rôle d'équilibriste, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Par exemple, la Malaisie, l'Indonésie et le Viêt Nam prévoyaient d'acheter des jets russes et d'autres équipements militaires. Désormais, ils doivent trouver un équilibre avec la France et l'Inde. Mais la France est sous influence américaine et l'Inde n'a pas tout ce dont le SEA a besoin, si bien que le SEA penche rapidement vers l'Ouest, aidée en cela par le fait que l'Inde reste en dehors du RCEP.

Quoi qu'il en soit, armer l'une ou l'autre partie va à l'encontre de la position neutre de l'Inde. De plus, nous ne voulons pas énerver les Russes, qui restent notre principal fournisseur, même sans tenir compte de ce qui précède. En fait, il y a des partisans au sein du gouvernement pour faire le contraire.

Donc tout le monde en dehors de l'OTAN a besoin d'une victoire russe. Je dirais même que la France et l'Allemagne seraient d'accord.

Source?

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, prof.566 a dit :

Source?

 

Il suffit de copier une ligne du propos et de la coller dans Google...

il y a 31 minutes, Ciders a dit :

Ce qui ne me rassure pas, c'est que l'idée que l'OTAN s'agrandisse à la demande de pays tiers passe moins dans certaines têtes que celle de voir la Russie violer ses voisins. Les goûts et les couleurs, j'imagine.

Il doit manquer un mot dans ta phrase.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Patrick a dit :

Dois-je rappeler la réaction de l'assistance indienne à un discours de Lavrov donné il y a quelques mois à Delhi? (vidéo plus bas)

Sans même parler de "deep fake", c'est tellement facile de rajouter des rires enregistrés sur une vidéo, que je pense qu'il serait préférable d'apporter la preuve de ces rires par une méthode plus fiable, par exemple en recueillant le témoignage d'une personne présente dans la salle.

Si j'ai bonne mémoire, j'ai déjà vérifié ce point, et il semblerait que des journalistes mainstream, étaient dans la salle et ont apporté ce témoignage. Mais un enregistrement avec juste un son et aucune image des visages en train de rire, c'est vraiment un niveau d'exigence bas en matière de preuve.

Cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Rire_enregistré

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, g4lly a dit :

Il doit manquer un mot dans ta phrase.

C'est sûrement le moment de sortir le dossier libyen ou le dossier kosovar j'imagine. Ou le point "mais les Russes ne représentent pas une menace ! Bon d'accord, ils attaquent leurs voisins et ont plus d'armes nucléaires que presque tout le monde, mais regardez, ils ne prennent pas tant de territoires que ça !". :happy:

Quel dommage cependant que malgré toute la bonne volonté du monde, la Russie ne parvienne pas à convaincre ses voisins de l'apprécier ou de se rapprocher avec elle, sinon avec des missiles et du thé vert. C'est à se demander si elle ne serait pas systématiquement victime de la méchanceté des Américains, de l'Occident, du lobby LGBTQ ou d'un complot global.

Edited by Ciders
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Wallaby a dit :

Sans même parler de "deep fake", c'est tellement facile de rajouter des rires enregistrés sur une vidéo, que je pense qu'il serait préférable d'apporter la preuve de ces rires par une méthode plus fiable, par exemple en recueillant le témoignage d'une personne présente dans la salle.

Si j'ai bonne mémoire, j'ai déjà vérifié ce point, et il semblerait que des journalistes mainstream, étaient dans la salle et ont apporté ce témoignage. Mais un enregistrement avec juste un son et aucune image des visages en train de rire, c'est vraiment un niveau d'exigence bas en matière de preuve.

Cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Rire_enregistré

Du coup la réaction de agacée Lavrov c'est a des rires ajoutés au montage ?

A la limite que tu dise que dans le public il y avait plein d'anglais et d'américains pourquoi pas, mais cette explication de montage ...

Edited by Titus K
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...