Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Sinon, plus de limite dans l'autoritarisme pour VP :

"Vladimir Poutine a promulgué, mercredi 14 février, une loi visant à confisquer l'argent et les biens des personnes reconnues coupables d'avoir diffusé des "fausses informations" sur l'armée russe.

Le nouveau texte promulgué avait été voté fin janvier à la Douma, la chambre basse du Parlement russe, puis début février par le Conseil de la Fédération, la chambre haute. Mercredi, sans surprise, le décret présidentiel signé de la main de Vladimir Poutine a été publié par les autorités russes."

Je me demande s'il faut en rire ou en pleurer, tellement ....

https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/russie-vladimir-poutine-promulgue-une-loi-pour-confisquer-les-biens-des-personnes-qui-critiquent-l-armee_6365287.html

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Rob1 a dit :

Il va falloir un jour que le public arrête de croire que les espions ont un rapport avec la guerre froide. Espionnage et contre-espionnage, c'est le jeu entre États (et parfois organisations non-étatiques) dès qu'ils sentent qu'une menace n'est pas nulle.

Ils ne tentent pas de pourrir notre système démocratique en diffusant des fake news, des mails piratés et en finançant nos partis extrémistes.

Ils n'assassinent pas leurs opposants en exil sur notre territoire ou celui de nos voisins. (Ils n'assassinent pas leurs opposants en exil tout court, en fait. Leurs opposants n'ont pas besoin d'aller en exil, parce qu'ils n'assassinent pas leurs opposants, quand on y pense. C'est dingue l'ampleur de la différence, quand on verbalise tout ça.)

Ils ne balancent pas un neurotoxique dans la ville d'un de nos voisins qui collatéralement tue un citoyen du coin et en blesse d'autres, et coûte des millions de livres sterling à nettoyer.

Ce ne sont pas des saints ni des rigolos, mais ce sont les services secrets d'un pays démocratique et relativement allié. Il y a de sérieuses différences avec les hommes de main d'un autocrate qui réprime ce qui menace son siège.

Illustration du jour - Un deepfake de France 24 diffusé en Russie, pour propager une rumeur sur le refus de Macron de venir à Kiev pour raison de sécurité, et des comptes poubelles francophones pour relayer et faire chambre d'écho. 

Même Medvedev en sa qualité de secrétaire du conseil de sécurité de la Fédération de Russie, paie de sa personne pour partager et soutenir le travail de ses équipes. Manager de l'année !

 

Edited by olivier lsb
  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, olivier lsb a dit :

Illustration du jour - Un deepfake de France 24 diffusé en Russie, pour propager une rumeur sur le refus de Macron de venir à Kiev pour raison de sécurité, et des comptes poubelles francophones pour relayer et faire chambre d'écho. 

Même Medvedev en sa qualité de secrétaire du conseil de sécurité de la Fédération de Russie, paie de sa personne pour partager et soutenir le travail de ses équipes. Manager de l'année !

 

"Économie de guerre" :

- Volet industriel : capacité de production & Co

- Volet cyber : couper temporairement X, Insta & Cie sur le territoire et parallèlement inonder de merde en retour ceux qui en produisent de façon industrielle à notre encontre

:dry:

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Au bout d'un moment ça va contrarier les chinois ... :biggrin:

Certes, mais pour l'instant les infra russes qui alimentent la Chine ne sont pas ciblées et sont très éloignées de l'Ukraine. 

il y a 12 minutes, vincenzo a dit :

Zelensky à Paris ce vendredi pour signer l’accord bilateral :

 

 

Conclure un accord bilatéral de sécurité avec un pays en guerre qui lutte pour sa survie, non activable pour le conflit en cours, c'est quand même assez baroque et j'ai du mal à conceptualiser l'intérêt de la chose. 

  • Like 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1) faire de la Com

2) sécuriser quelques prospects/marchés pour ensuite (en supposant que l'Ukraine existe encore et ait de quoi payer) voire déjà placer quelques copains (cf un ancien conseiller, colonel de réserve, Oudini du coffre fort...)

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Sinon, plus de limite dans l'autoritarisme pour VP :

"Vladimir Poutine a promulgué, mercredi 14 février, une loi visant à confisquer l'argent et les biens des personnes reconnues coupables d'avoir diffusé des "fausses informations" sur l'armée russe.

C'est une excellente chose et il était grand temps. Notez que la loi reste bien clémente. Voici un article de RIA qui l'explique fort bien

Les biens et bien plus encore seront confisqués aux traîtres

(...) Les auteurs de la loi étaient 395 députés de la Douma d'État , dirigés par le président de la chambre basse du parlement, Viatcheslav Volodine , qui l'a qualifiée de « loi contre les canailles et les traîtres » (...)

Premièrement, la question de la confiscation se posera dans les cas où des actes illégaux sont commis pour des raisons égoïstes. Autrement dit, si quelqu'un jette de la boue sur les forces armées russes ou mène des activités hostiles au pays à l'appel de son âme et de manière totalement désintéressée, alors il purgera sa peine, se réchauffant pendant les longues nuits de Magadan en pensant à ses biens intacts. (...)

Que faire des anciens dirigeants de la pensée, et désormais des traîtres d'élite, qui ont fui à l'étranger et de là ont diffusé des contrefaçons par lots, sans craindre les forces de l'ordre russes et en continuant à recevoir de l'argent de la Russie, qu'ils détestent. ?

Par exemple, les livres sont toujours vendus librement ici, les chansons sont diffusées à la radio et les pièces de théâtre d'un certain nombre d'agents étrangers en fuite et de personnes qui ont déjà gagné de l'argent grâce à de nombreux articles du Code pénal sont jouées dans les théâtres. Ainsi : la nouvelle loi non seulement autorise, mais ordonne, en cas de décision de justice sur les articles concernés, de confisquer leurs honoraires et déductions.

La même histoire s'applique aux biens immobiliers restant en Russie : en cas de décision de justice prise sur la base que les revenus de l'immobilier sont destinés aux activités anti-russes des rentiers-russophobes en fuite (par exemple, faux sur l'armée, appels à l'extrémisme et violation de l'intégrité territoriale du pays), cette propriété sera transformée en revenu de l'État.

Eh oui, la loi prend de grandes précautions et ne s'applique pas par exemple aux gens qui ont trahi sans y trouver de bénéfice financier. Ils peuvent se réjouir de la clémence de la justice qui les enverra en Sibérie orientale (Magadan) sans s'attaquer à leurs biens

Mais elle permet bien de confisquer les biens des traîtres expatriés qui font de la propagande contre la Russie depuis l'étranger, du type 

- "Il s'est passé un truc à Boucha" (faux sur l'armée)

- "En fait, les Ukrainiens se défendent contre une agression il me semble" (appel à l'extrémisme)

- "Je suis pas sûr que l'oblast de Kherson soit vraiment russe" (violation de l'intégrité territoriale du pays)

 

Il y a 3 heures, olivier lsb a dit :

Illustration du jour - Un deepfake de France 24 diffusé en Russie, pour propager une rumeur sur le refus de Macron de venir à Kiev pour raison de sécurité, et des comptes poubelles francophones pour relayer et faire chambre d'écho. 

Deepfake... je trouve le mot bien gentil :smile:

C'est du shallowfake... fait avec des bouts de ficelle :happy:

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Illustration du principe "Tout ce qui est excessif est insignifiant", ou encore tout ce qui est excessif et faux, voici Tucker Carlson qui publie une petite séquence de 3 minutes sur le métro de Moscou

1. Ce que Carlson dit est entièrement vrai

Son message est que ce qui a été raconté aux Américains sur la Russie "C'est une station-service avec des armes nucléaires" est faux. A preuve Moscou, qui est bien une ville développée et agréable, en meilleur état que les grandes villes américaines. Et voici à quoi ressemble le métro de Moscou, pour que vous vous rendiez bien compte.

Et de fait, "station-service avec des armes nucléaires" est une énorme sottise, et l'a toujours été. Et les Occidentaux qui répètent depuis des années cette formule - dernier en date l'ineffable Josep Borrell - sont soit des ignorants, soit des propagandistes.

De fait, raconter n'importe quoi d'une part est un manque de respect envers la population qu'on est censé servir. Et c'est encore une illusion de penser que ce genre de bêtise aiderait l'Ukraine. Bien au contraire, d'une part sous-estimer un adversaire est une erreur grave, potentiellement fatale. D'autre part cela génère tôt ou tard un énorme contrecoup, quand un journaliste un peu curieux et un peu connu... va voir ce qu'il en est au juste !

2. Il est très facile de tirer de son discours une conclusion excessive en sens inverse

Que Carlson le sache ou pas, ni Moscou ni Saint-Pétersbourg ne sont représentatives de l'ensemble de la Russie. Entre le centre-ville de Moscou et ses banlieues lointaines, plus encore entre le centre-ville de Moscou et les villes à 100 ou 200 kilomètres, il y a un monde de différence. L'inégalité territoriale en Russie crève les plafonds.

Moscou, Saint-Pétersbourg (du moins au centre-ville) sont effectivement plus propres, plus agréables, mieux organisées que (ce qu'est devenu :unsure:) Paris. Mais Rouen, Orléans ou Beauvais sont des paradis à côté des villes équivalentes de Russie, et la campagne française comparée à la campagne russe !

Carlson est meilleur que les discours souvent stupides et faux de certains de nos dirigeants. Il a le mérite de commencer le processus de correction des sottises répétées sur la Russie. Mais attention, ce n'est que le début de la correction...

 

Je remarque par ailleurs que Carlson donne pour exemple la station Kievskaya du métro de Moscou... la station "de Kiev". Coïncidence ? Je remarque surtout au temps 2'57'' un gros plan sur une plaque parlant - en russe certes, et sans traduction - cette déclaration de Lénine

L'amitié éternelle et incassable des peuples ukrainien et russe est la clé de l'indépendance et de la liberté nationales, de l'épanouissement de la culture nationale et de la prospérité du peuple ukrainien, ainsi que des autres peuples de l'Union soviétique

Je ne peux m'empêcher de me demander si c'est vraiment une coïncidence :dry: ...

Ce n'est certainement pas un message pour les Américains, sinon ce serait traduit bien sûr. Mais enfin les vidéos de Carlson sont visionnées aussi en Russie, et les organisateurs de sa visite se sont sans doute assuré que le "sous-texte" convienne bien à la propagande interne de la Russie. Quand Lénine dit que l'Ukraine ne peut être indépendante et libre et heureuse que si elle est avec la Russie, Poutine est d'accord !

Carlson en est-il conscient ? J'ai un peu de mal à imaginer qu'un journaliste chevronné qui inclut dans une vidéo un texte étranger qu'il ne sait pas lire n'ait pas demandé à ce qu'on le lui traduise...

Mon hypothèse est que Carlson, qui partait avec un préjugé favorable pour la Russie par esprit contrarien (parce qu'il se méfie beaucoup des messages du complexe politico-médiatico-militaire américain), a carrément été "retourné". Très probablement pas pour de l'argent, ce n'est pas le genre du bonhomme. On a du lui expliquer pourquoi la position de la Russie est en fait équilibrée et juste... et il l'a cru :mellow:

Exemple supplémentaire du danger qu'il y a à simplifier. On se méfie, à raison, d'une propagande, on a le mérite de la dénoncer et de lutter (efficacement) contre alors qu'elle vient de son propre pays... et on se retrouve instrumentalisé par la propagande d'un autre pays, parce qu'on a négligé de s'en méfier autant que de la première :sad:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 13/02/2024 à 23:35, olivier lsb a dit :

Vous vouliez une preuve supplémentaire de l'infiltration de la Russie dans nos institutions ? L'Express révèle aujourd'hui que son ancien directeur général a été un agent du KGB. Ci dessous un éditorial sans concession. 

Et encore une fois, on en revient aux légendaires Archives Mitrokhine, et ce qui devait être indiqué dans le chapitre France comme un des agents dont le KGB disposait, sans que son identité fut révélée dans l'ouvrage. 

https://www.lexpress.fr/societe/philippe-grumbach-agent-du-kgb-zone-dombre-et-trahison-6KNYZLMYOJENFHYTR7GAOSMNCQ/

L'article d'investigation est lui en accès restreint, si quelqu'un y a accès, je suis preneur. 

https://www.lexpress.fr/societe/le-directeur-de-lexpress-etait-un-agent-du-kgb-nos-revelations-sur-philippe-grumbach-5A6YO56MZRBLTC67C4KC3RAMGI/

 

Si quelqu'un a un accès à l'article, je suis preneur. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

C'est une excellente chose et il était grand temps. Notez que la loi reste bien clémente. Voici un article de RIA qui l'explique fort bien

[...]

Eh oui, la loi prend de grandes précautions et ne s'applique pas par exemple aux gens qui ont trahi sans y trouver de bénéfice financier. Ils peuvent se réjouir de la clémence de la justice qui les enverra en Sibérie orientale (Magadan) sans s'attaquer à leurs biens

Mais elle permet bien de confisquer les biens des traîtres expatriés qui font de la propagande contre la Russie depuis l'étranger, du type 

[...]

Mon François Sureau sauterait au plafond devant ce type de loi : une justice aux ordres qui envoie au cachot ou ordonne de saisir des biens en fonction de l'expression d'une non bien pensance... beurk !

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Mon hypothèse est que Carlson, qui partait avec un préjugé favorable pour la Russie par esprit contrarien (parce qu'il se méfie beaucoup des messages du complexe politico-médiatico-militaire américain), a carrément été "retourné". Très probablement pas pour de l'argent, ce n'est pas le genre du bonhomme. On a du lui expliquer pourquoi la position de la Russie est en fait équilibrée et juste... et il l'a cru

Souvent les observateurs, les anthropologues, autrefois les missionnaires, prennent parti pour la population qu'ils se proposent d'étudier. Si tu prends Bartolomé de las Casas, au départ c'était un colon espagnol qui ne rêvait que d'une chose qui était de faire fortune en exploitant les colonies et les colonisés. Bartolomé de las Casas s'est "fait retourner" par les Indiens.

En ayant des connaissances précises du terrain, il est en mesure de démonter les préjugés qui ont été fabriqués à Madrid sur des territoires sur lesquelles on fantasme beaucoup et on a peu de vraies connaissances.

 

Link to comment
Share on other sites

Au-delà du fait que comparer les Russes aux Amérindiens est assez croquignolet, il ne faut pas négliger que Las Casas a été clairement mis au contact des effets de la colonisation, effets qu'il pouvait ignorer de son point de vue continental avant son arrivée en Amérique du Sud.

Retourner par les locaux, peut-être pas (il n'en restait plus beaucoup déjà). Révolté par ce qu'il a vu sur place, très clairement.

Quant à prétendre que Carlson a des "connaissances précises du terrain"... lâche-le à Igarka, tu verras où elles vont ses connaissances. Même pas besoin d'aller très loin en fait, il serait déjà perdu à Charlestown.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

Quant à prétendre que Carlson a des "connaissances précises du terrain"... lâche-le à Igarka, tu verras où elles vont ses connaissances. Même pas besoin d'aller très loin en fait, il serait déjà perdu à Charlestown.

oh, @Alexis parle également de "journaliste chevronné" à propos du Carlson, qui est depuis des années un bonimenteur pathologique. Et doué avec ça ! :bloblaugh:

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Boule75 a dit :

oh, @Alexis parle également de "journaliste chevronné" à propos du Carlson, qui est depuis des années un bonimenteur pathologique. Et doué avec ça ! :bloblaugh:

Journaliste puis présentateur depuis les années 1990. Ce n'est pas exactement un perdreau de l'année

Je rappelle que l'expression est dans une phrase où j'évaluais la possibilité que Carlson ait mis dans une de ses vidéos un gros plan sur un texte en russe qu'il ne comprend pas, sans demander d'abord ce que ce texte veut dire au juste. Et mon opinion est que non, il est trop expérimenté pour ça, il a forcément fait vérifier d'abord la traduction :smile:

Si tu pense le contraire, que Carlson pourrait vraiment ne pas avoir vérifié ce que signifie ce texte, n'hésite pas à développer :happy:

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Alexis a dit :

Journaliste puis présentateur depuis les années 1990. Ce n'est pas exactement un perdreau de l'année

Je rappelle que l'expression est dans une phrase où j'évaluais la possibilité que Carlson ait mis dans une de ses vidéos un gros plan sur un texte en russe qu'il ne comprend pas, sans demander d'abord ce que ce texte veut dire au juste. Et mon opinion est que non, il est trop expérimenté pour ça, il a forcément fait vérifier d'abord la traduction :smile:

Si tu pense le contraire, que Carlson pourrait vraiment ne pas avoir vérifié ce que signifie ce texte, n'hésite pas à développer :happy:

Ce n'étais pas une attaque Alexis, tout juste un léger reproche : Carlson a mué depuis vingt ans de journaliste (quelconque, avec le bac) en prototype d'anti-journaliste, avec la même ferveur qu'une caricature d'anti-paladin : étanche aux faits, complotiste, entièrement dévoué à l'audience, au pognon et avec un agenda idéologique épais. Voilà tout.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Rob1 a dit :

Il va falloir un jour que le public arrête de croire que les espions ont un rapport avec la guerre froide. Espionnage et contre-espionnage, c'est le jeu entre États (et parfois organisations non-étatiques) dès qu'ils sentent qu'une menace n'est pas nulle.

Je suis bien d'accord avec toi : le grand jeu a commencé dès le début de l'histoire humaine, ses intervenants changent, les alliances varient, mais utiliser un espion (soviétique) datant des années 70 pour illustrer le fait que la Russie actuelle nous a infiltré au plus haut niveau de l'état, c'est comme dire que le Chevalier d'Eon a tant fait en 1700 pour rapprocher la France et la Russie que cela justifierait que nous la considérions comme un pays ami quoiqu'il en coute.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Alexis a dit :

Journaliste puis présentateur depuis les années 1990. Ce n'est pas exactement un perdreau de l'année

Je rappelle que l'expression est dans une phrase où j'évaluais la possibilité que Carlson ait mis dans une de ses vidéos un gros plan sur un texte en russe qu'il ne comprend pas, sans demander d'abord ce que ce texte veut dire au juste. Et mon opinion est que non, il est trop expérimenté pour ça, il a forcément fait vérifier d'abord la traduction :smile:

Si tu pense le contraire, que Carlson pourrait vraiment ne pas avoir vérifié ce que signifie ce texte, n'hésite pas à développer :happy:

Pff. Thierry Ardisson a nettement plus d'expérience ! Et ne parlons pas de Jean-Luc Morandini !

Carlson petit joueur !

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

Au-delà du fait que comparer les Russes aux Amérindiens est assez croquignolet

L'idée étant de changer de lieu et d'époque, les uns comme les autres sont la cible d'une "religion" (pour la Russie, celle du néolibéralisme démocratique pro-américain, pro-OTAN, pro-UE) qui cherche à les "évangéliser" en considérant que ce sont des mécréants diaboliques, des païens.

En ce sens, le "Las Casas" des Russes, serait plutôt Jefferey Sachs, qui est allé en Russie dans les années 1990 expressément pour les convertir au néo-libéralisme, a constaté la duplicité des Occidentaux, et depuis peut être considéré par les supporters de la doxa dominante néo-conservatrice comme quelqu'un qui s'est fait "retourner le cerveau".

J'aurais pu prendre l'exemple des sociologues qui font de l'observation participante et peuvent se retrouver accusés de s'être fait retourner le cerveau par le groupe observé. Je pense à Massimo Introvigne, qui travaillait dans le paradigme de ce qui devrait être la liberté de conscience et de religion d'une société occidentale avancée, libérale, pour étudier ce qu'il appelle des "nouvelles religions", et se faisait régulièrement accuser de "faire l'apologie des sectes" par ses détracteurs.

Edited by Wallaby
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...