Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Etre pro-russe ne voulait pas dire qu'il n'était pas pro-ukrainien en même temps, ce qui était alors possible et ne l'est plus depuis. Cela ne voulait pas dire que c'était un traitre, juste qu'il prenait en compte les demandes russes qui on le rappelle étaient payer rubis sur l'ongle à l'époque en rabais gazier.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Kelkin a dit :

On nous ressort toujours que Viktor Ianoukovitch était pro-Russie, anti-Europe, et qu'il avait été élu pour justement appliquer un programme pro-Russie et anti-Europe et que c'est la faute à ces fachos de Maïdan qui étaient bien les seuls à vouloir de l'Europe ; tandis que tous les non-Nazis de l'Ukraine étaient pour la Russie.

Donc faisont un petit voyage dans le temps, et revenons au 26 novembre 2013 -- avant cette guerre, avant l'annexion de la Crimée, avant Maïdan. Revenons au temps béni ou le pro-Russie et anti-Europe Viktor Ianoukovitch était au pouvoir en Ukraine ; et écoutons son discours pro-Russie et anti-Europe.

https://en.interfax.com.ua/news/general/176764.html

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a déclaré qu'aujourd'hui, l'Ukraine n'a pas d'autre choix que d'introduire les normes européennes et a souligné qu'il appliquait une politique cohérente dans ce sens.

"Aujourd'hui, je tiens à souligner que l'Ukraine n'a pas d'autre alternative que de construire la société des normes européennes. Et ma politique dans cette direction a toujours été cohérente", a déclaré le président dans un appel au peuple ukrainien publié lundi sur le site Web du président.

"La réforme actuelle est la confirmation de notre avancée sur la voie européenne", a-t-il ajouté.

"Nous construisons un État dans lequel les droits de l'homme, l'égalité de tous devant la loi, le droit de choisir et la sécurité sociale sont les valeurs suprêmes pour tous, quelle que soit la région où l'on vit et quelle que soit la place où l'on va", a-t-il ajouté.

Il a assuré le peuple qu'il continuera à "renforcer ce socle inébranlable de notre vie."

"Personne ne nous volera notre rêve d'une Ukraine de l'égalité des chances, d'une Ukraine européenne. Personne ne parviendra à nous écarter de la voie équitable qui mène à ce rêve", a déclaré M. Ianoukovitch.

Voilà voilà, c'était le président pro-Russie et anti-Europe, Viktor Ianoukovitch.

Citation

Elu président de l’Ukraine en février 2010, M. Ianoukovitch avait fui en février 2014 à Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, après plusieurs semaines d’une contestation pro-européenne à Kiev réprimée dans le sang. Il avait été destitué le 22 février 2014 par le Parlement. Le président russe Vladimir Poutine a par la suite révélé que cette fuite avait été rendue possible grâce à une opération spéciale élaborée à Moscou et destinée à exfiltrer Viktor Ianoukovitch.

L’ex-président ukrainien a été accusé de « haute trahison » en Ukraine pour avoir notamment demandé à M. Poutine d’envoyer des troupes russes en Ukraine après sa fuite en Russie.

L’accusation se fondait principalement sur un document, une « adresse » envoyée à Vladimir Poutine le 1er mars 2014 dans laquelle Viktor Ianoukovitch, quelques jours après sa destitution, demandait « l’utilisation des forces armées de la Fédération de Russie (…) dans le but de rétablir l’ordre constitutionnel et la stabilité ainsi que de défendre la population ukrainienne ».

Moscou avait voulu aider son protégé, en répondant à la justice ukrainienne n’avoir jamais reçu la missive de M. Ianoukovitch. Pourtant, le 3 mars 2014, l’ambassadeur russe aux Nations unies, Vitali Tchourkine, l’avait brandie, et elle a été versée aux archives de l’organisation.

Citation

Sa présidence est marquée par les accords de Kharkov avec la Russie, par la dégradation de la situation financière de l'Ukraine et, selon ses opposants, par une dérive autoritaire, avec notamment une réforme de la Constitution renforçant les pouvoirs du chef de l’État.

Citation

En 2014, Ianoukovitch a réprimé dans le sang le mouvement pro-Union européenne du Maïdan, puis a fui en Russie, via la Crimée, annexée quelques jours plus tard par Vladimir Poutine. 

Un tribunal de Kiev l’a condamné en 2019 à 13 ans de prison pour haute trahison par contumace.

Citation

Selon le média en ligne “Ukrayinska Pravda”, plusieurs scénarios seraient à l’étude pour rendre le pouvoir à l’ancien président ukrainien. (02.03.22)

Les Russes songeraient ainsi à déclarer Ianoukovitch président de l’Ukraine depuis Minsk. Une source au sein des services de renseignement ukrainiens affirme en effet qu’il se trouve actuellement dans la capitale bélarusse. Le Kremlin envisagerait également de le faire rentrer en Ukraine ou de le faire parler à la nation.

Ajoutons à son palmarès qu'il a appelé en substance il y a quelques jours les Ukrainiens à déposer les armes.

Link to comment
Share on other sites

 

Le 15/03/2022 à 12:29, Niafron a dit :

Et non, c'est pas du cynisme, c'est une perte complète de sang froid à la limite du syndrôme de Stockholm. L'autre fou furieux prend effectivement la planète en otage pour ses délires impérialistes, avec des conséquences très désagréables à la clé, comme oui, une crise alimentaire majeure à prévoir.

[...]

Il faut arrêter ce malade, le reste, c'est de la littérature.

J'aime ton excès de romantisme, mais se résumer à dire qu'il est fou revient à deux choses

  1. nous absoudre de toute cause dans la crise actuelle, ce qui est bien pratique,
  2. et l'absoudre de toute conséquence de cet acte vu qu'il est fou.

l'un ne va pas sans l'autre, ce n'est pas fromage ou dessert.

Il y a 23 heures, Ciders a dit :

De deux choses l'une.

Le tropisme européen de la Russie ? C'est trop vite oublier que dès le XVIè siècle, ils avancent en Sibérie. La Russie avance sur deux axes, et même trois avec l'Asie centrale. Elle n'a jamais été 100 % européenne. Et parler d'orbite serait l'envisager comme un satellite.

j'aime ta réécriture de l'histoire, mais ton développement revient à dire que la France est un pays africain ou américain vu qu'elle a étendu ses possessions vers ces continents. 

Il faut pourtant rester honnête etreconnaitre que la Russie a toujours été tournée, au moins de Pierre le Grand à Nicolas II, vers l'Europe, et qu'il a fallu la révolution bolchévique pour que l'on sente un schisme venant des idéologie économiques et politiques.

Il y a 22 heures, Deres a dit :

En fait, je pense le contraire. A mon avis, ils vont annexer le Sud du Dniepr à la Crimée pour avoir le canal d'approvisionnement en eau et aussi l'île au serpent qui est stratégique en er noire. Pour le canal, cela pendait aussi au nez des ukrainiens qui avait fortement joué au plus idiots sur ce sujet en le coupant pendant 8 ans alors que les russes n'avaient pas vraiment d'alternatives.

Notons que couper l'eau du canal a privé des populations d'eau alors qu'elles auraient été contraintes de voter l'indépendance et le rattachement à la Russie. Personne n'est choqué, en Ukraine en Occident ou sur ce forum, de la double punition, à moins qu'il n'y ait un classement de fait dans les citoyens ukrainiens, bons et mauvais, vrais ou faux, ceux qui ont le droit à l'eau et ceux qui n'auront que la Vodka. 

J'ai souvent discuté de ce fait avec les Ukrainiens, sur place ou ici, eux en tout cas trouve ça normal, rien de choquant. Pareil pour le Dombass où ce sont des bandits à la solde des guerres entre oligarques, alors on peut bombarder la population... 

Il y a 20 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

En plus de mon épouse qui est ukrainienne, j'ai d'autres ukrainiens à la maison. Prenez le comme vous voulez, mais ça parle russe toute la soirée, tout en affirmant que les Ukrainiens parlent maintenant tous ukrainiens en résistance passive à la guerre. Tout le monde est anti Poutine, anti communiste, pro Ukraine, et bien d'autres choses...

Bon toujours est il que pour eux c'est du gros fake, parce qu'en Russie il n'y a pas de vrai "direct", et qu'il y aurait un délai imposé de quelques secondes/minutes pour justement éviter ce genre de "surprises". D'ailleurs c'était une journaliste pro poutine sur les réseau sociaux jusqu'à l'incident, que la page wiki était créée dans l'heure, que...

bon j'étais assez étonné de leur réaction.

Il y a 2 heures, KPLX a dit :

Il me semblait pourtant que cet homme avait été élu avec un score honorable, d'une part, et que d'autre part la Russie avait finalement admis qu'il représentait le peuple ukrainien (il y a quelques jours, sauf erreur).

L'Ukraine est une démocratie parlementaire. Le Président, élu par une coalition de député, n'en est que le délégué. Je ne vois pas ce qui te choque. De mémoire lui et Porochenko ont toujours été reconnu par la Russie dès leur élection.

il y a 40 minutes, DAR a dit :

Et que penses-tu de la valeur de la parole de Poutine, menteur pathologique depuis son enfance ?

si on pouvait éviter ces crises de romantisme infantile qui apportent peu : un forum est fait pour discuter, le balto pour pousser une gueulante sans avoir besoin de se justifier ni argumenter...

Edited by rendbo
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, rendbo a dit :

j'aime ta réécriture de l'histoire, mais ton développement revient à dire que la France est un pays africain ou américain vu qu'elle a étendu ses possessions vers ces continents. 

Il faut pourtant rester honnête etreconnaitre que la Russie a toujours été tournée, au moins de Pierre le Grand à Nicolas II, vers l'Europe, et qu'il a fallu la révolution bolchévique pour que l'on sente un schisme venant des idéologie économiques et politiques.

Un schisme pas si évident que ça, étant donné que dans les premières années, Lénine a tout fait pour pousser les idées bolcheviques en Europe (Pologne, Hongrie, Finlande...). Et que la Russie était bien présente en Europe par la suite, économiquement et politiquement.

Pour le reste, je ne suis pas sûr de saisir. La Sibérie ne serait pas véritablement russe ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, rendbo a dit :

 

J'aime ton excès de romantisme, mais se résumer à dire qu'il est fou revient à deux choses

  1. nous absoudre de toute cause dans la crise actuelle, ce qui est bien pratique,
  2. et l'absoudre de toute conséquence de cet acte vu qu'il est fou.

l'un ne va pas sans l'autre, ce n'est pas fromage ou dessert.

 

Ouais, enchanté, @Niafron, romantique.

Je m'en contrebalance qu'il soit pénalement résponsable ou pas, on parle pas d'un gars qui a volé un scooter, faut limiter sa capacité à nuire le plus rapidement possible.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Chaps a dit :

Dans tous les cas, comme dans toutes guerres, les extrêmes vont avoir une poussée de popularité.[...] Mon idée serait d’arriver à les focaliser sur la haine anti-russe et la défense de la patrie pour leur faire lâcher prise sur l’idéologie nazie au complet , suprémaciste blanc, ultra-orthodoxe, anti-étranger...

J'imagine que l'un des principaux enjeux, notamment pour limiter une diffusion encore plus large des idéologies les plus extrêmes, sera celui de la cohabitation entre des populations qui ont pu jadis s'exprimer en faveur d'un rapprochement avec la Russie et d'autres plus enclines à un rapprochement avec l'Occident. Il semblerait que certains partisans historiques d'un rapprochement à la Russie soient devenus d'ardents opposants à cette invasion russe. En tous les cas, cela demandera beaucoup d'habileté politique à ceux qui vont devoir se farcir la gestion du pays - ou du moins ce qu'il restera de ce pays - après-guerre.

 

il y a une heure, Chaps a dit :

Ça va les choquer les "valeurs de Bruxelles"

On peut imaginer que l'Europe contribuera fortement, financièrement parlant, à la reconstruction du pays si jamais celui-ci n'est pas totalement phagocyté par l'ours russe. Cela pourrait offrir quelques leviers pour limiter en partie la déconnade.

PS : Merci pour l'article. Intéressant.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Ciders a dit :

Les Switchblade ou on passe au cran au-dessus ?

Je pense qu"on reste là dessus, je vois mal des Reaper :bloblaugh:

Par contre les systèmes AA "long-range" ça mérite de se pencher dessus

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Ciders a dit :

Un schisme pas si évident que ça, étant donné que dans les premières années, Lénine a tout fait pour pousser les idées bolcheviques en Europe (Pologne, Hongrie, Finlande...). Et que la Russie était bien présente en Europe par la suite, économiquement et politiquement.

Pour le reste, je ne suis pas sûr de saisir. La Sibérie ne serait pas véritablement russe ?

Si, mais toi comment classes tu la Russie vu que tu dis :

Citation

De deux choses l'une.

Le tropisme européen de la Russie ? C'est trop vite oublier que dès le XVIè siècle, ils avancent en Sibérie. La Russie avance sur deux axes, et même trois avec l'Asie centrale. Elle n'a jamais été 100 % européenne. Et parler d'orbite serait l'envisager comme un satellite.

au final :

  • + de 50% de son espace géographique en Asie donc pays d'Asie ? A la même période la France, de part son empire coloniual n'est plus en Europe mais un pays d'Amérique, pas encore un pays d'Asie, bientôt un pays d'Afrique, et de nos jours nous sommes peut-être plutot un pays d'Océanie
  • capitale (s) en Europe donc pays d'Europe ?
  • valeurs et culture historiquement européennes donc européenne ?
  • ...

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, rendbo a dit :

Si, mais toi comment classes tu la Russie vu que tu dis :

au final :

  • + de 50% de son espace géographique en Asie donc pays d'Asie ? A la même période la France, de part son empire coloniual n'est plus en Europe mais un pays d'Amérique, pas encore un pays d'Asie, bientôt un pays d'Afrique, et de nos jours nous sommes peut-être plutot un pays d'Océanie
  • capitale (s) en Europe donc pays d'Europe ?
  • valeurs et culture historiquement européennes donc européenne ?
  • ...

 

Ce que je dis, c'est que le côté "orbite européenne" est très affecté par la géographie, un blocage à l'ouest alors que l'est est ouvert et accessoirement parce que la Russie est constituée de très nombreuses ethnies. On le voit d'ailleurs dans les pertes qui tombent pour l'Ukraine.

Link to comment
Share on other sites

Citation

 

nous avons vu ce qu’a écrit le Financial Times :

  • La Russie cesse le feu et se retire.
  • La « neutralité » ukrainienne sans l’OTAN.
  • Kiev conserve son armée mais ne peut pas accueillir de bases étrangères.
  • Mais ce plan pose la question des garanties occidentales à la sécurité de l’Ukraine et de leur acceptation par la Russie.
  • Les Russes obtiennent un statut légal en Ukraine.
  • Ce plan suppose aussi la reconnaissance de l’annexion de la Crimée par la Russie.

 

(Le Monde)

Ça avance comme prévu...

Link to comment
Share on other sites

Poutine aurait-il des ennuis internes, sentirait-il le vent du boulet ?

Cela peut-il s'analyser comme un désaveux des négociateurs ?

Je trouve quand même que ça sent le sapin.

https://t.co/QEzsG9BODX

Citation

 

En effet, Vladimir Poutine s’est lancé dans une diatribe virulente contre l’Occident : « Derrière les propos hypocrites et les actions entreprises aujourd’hui par l’Occident se cachent des objectifs géopolitiques hostiles. Ils ne veulent tout simplement pas d’une Russie forte et souveraine », a-t-il déclaré. « L’Occident ne cherche même pas à cacher le fait que son objectif est de nuire à l’ensemble de l’économie russe, à chaque Russe », a-t-il affirmé. « Bien sûr, ils [les Occidentaux] essaieront de miser sur la fameuse cinquième colonne, sur les traîtres, sur ceux qui gagnent leur argent ici, mais qui vivent ailleurs. Qui vivent non pas au sens géographique, mais dans leur tête, avec leurs idées serviles », a-t-il poursuivi.

« L’Occident veut diviser notre société (…), provoquer une guerre civile en Russie et utiliser sa cinquième colonne pour s’efforcer d’atteindre son objectif. Et il y a un objectif : la destruction de la Russie », a-t-il assuré. Cet objectif ne sera pas atteint, a promis Vladimir Poutine.

« Tout peuple, et en particulier le peuple russe, est capable de distinguer les vrais patriotes de la racaille et des traîtres, et de recracher ces derniers comme un moucheron qui aurait accidentellement atterri dans leur bouche », a-t-il menacé. « Je suis convaincu que cette purification naturelle et nécessaire de la société ne fera que renforcer notre pays, notre solidarité, notre cohésion et notre capacité à relever n’importe quel défi », a conclu le président russe.

 

(Le Monde)

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, olivier lsb a dit :

Vous aviez aimé le coup des nazis drogués de Kiev ? Voici les moucherons racailles 

 

 

Il y a un décalage surprenant entre le vocabulaire de plus en plus "conciliant et volontairement optimiste" des négociateurs et de Lavrov, versus celui de Poutine.


Je ne serais pas surpris que Poutine s'obstine dans son jusqu'au-boutisme, et par conséquent perde de plus en plus le soutient de son état major et de son gouvernement, qui, eux, pensent à sauver le pays d'un effondrement économique et d'une humiliation militaire (lesquels sont déjà bien engagés).

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Banzinou a dit :

Je pense qu"on reste là dessus, je vois mal des Reaper :bloblaugh:

Par contre les systèmes AA "long-range" ça mérite de se pencher dessus

Oui, ce n'est pas une surprise, ce serait plus efficace que des brouettes Mig (TM @Ciders :biggrin:) pour mener une guérilla durable anti aérienne contre les avions russes.

Options probables

EDIT: Options improbables :

Armes occidentales récentes :
improbables car opérateur ukrainien à entrainer, et risque de capture

  • NASAM/CLAWS US
  • HAWK
  • Patriot
Edited by rogue0
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, JeanPierre a dit :

Il y a un décalage surprenant entre le vocabulaire de plus en plus "conciliant et volontairement optimiste" des négociateurs et de Lavrov, versus celui de Poutine.


Je ne serais pas surpris que Poutine s'obstine dans son jusqu'au-boutisme, et par conséquent perde de plus en plus le soutient de son état major et de son gouvernement, qui, eux, pensent à sauver le pays d'un effondrement économique et d'une humiliation militaire (lesquels sont déjà bien engagés).

Je pense qu'il s'adresse plutôt aux oligarques qui doivent grenouiller derrière lui pour éviter un effondrement de la Russie car les mots qu'il avait eu sur les objectifs atteints où en passe de l'être était plutôt une ouverture quand aux négociations.

La guerre de succession a commencé.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Alors la celle-là je ne l'avais pas vu venir. Les saoud veulent aussi sortir du système du roi dollar et se tourne au moins partiellement vers le yuan...

https://www.latribune.fr/economie/international/achats-de-petrole-la-chine-et-l-arabie-saoudite-veulent-remplacer-le-roi-dollar-par-le-yuan-906303.html

"Cette volonté ne date pas d'hier, mais elle prend une dimension nouvelle avec la guerre en Ukraine qui trace une ligne de fracture entre les pays occidentaux et les émergents. Car même s'ils n'approuvent pas l'invasion russe, les pays émergents rechignent à s'aligner sur la position des Etats-Unis et de l'Europe.

"

Edited by herciv
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, DMZ a dit :

Poutine aurait-il des ennuis internes, sentirait-il le vent du boulet ?

Cela peut-il s'analyser comme un désaveux des négociateurs ?

Je trouve quand même que ça sent le sapin.

https://t.co/QEzsG9BODX

(Le Monde)

C'est plutôt logique comme discours.
Durant les dernières semaines on a vu fleurir un peu partout les analyses disant qu'il faut espérer une insurrection interne, un putsch, un assassinat, faire pression sur les oligarques pour faire ceder VP, mettre la Russie au ban des nations etc.
Quand on voit un oligarque comme Abramovitch, qui pour sauver une partie de son magot met à la hâte certains actifs en vente, promet d'utiliser les plus value pour les enfant d'Ukraine, prend ses distances ... On peut comprendre le propos de VP sur la cinquième colonne.

Apres on peut être en désaccord avec sa conception du patriotisme.

Edited by Castor
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Castor a dit :

C'est plutôt logique comme discours.
Durant les dernières semaines on a vu fleurir un peu partout les analyses disant qu'il faut espérer une insurrection interne, un putsch, un assassinat, faire pression sur les oligarques pour faire ceder VP, mettre la Russie au ban des nations etc.
Quand on voit un oligarque comme Abramovitch, qui pour sauver une partie de son magot met à la hâte certains actifs en vente, promet d'utiliser les plus value pour les enfant d'Ukraine, prend ses distances ... On peut comprendre le propos de VP sur la cinquième colonne.

Apres on peut être en désaccord avec sa conception du patriotisme.

Heu, c'est un discours télévisé. Donc à destination interne Russie. S'il en est là c'est que les oligarques en question commencent à lui faire mal et qu'il veut les désigner comme boucs émissaires.

Mais s'ils en sont là, connaissant le bonhomme et sa capacité de nuisance (pour rester sobre), c'est qu'ils ont choisi leur camp et sont prêts à prendre le risque.

Il est encore un peu tôt pour l'affirmer mais il semblerait que les sanctions commencent à faire effet sur les personnages influents.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Niafron a dit :

Ouais, enchanté, @Niafron, romantique.

Je m'en contrebalance qu'il soit pénalement résponsable ou pas, on parle pas d'un gars qui a volé un scooter, faut limiter sa capacité à nuire le plus rapidement possible.

LoL

Voyons voir : Poutine = russe = bouffeur d'enfant = gros bolcho qui tache = méchant dans 007

Mettons lui donc une balle dans la tête.....

Par contre, je ressortirais celle là la prochaine fois qu'n membre de l'axe "du bien" fera quelques chose de "mal" comme par exemple envahir un pays sous un faux pretexte, faire du regime change, faire du chantage aux lois extra-territoriales, plantera un poignard ans le dos d"un allié tout en lui affirmant dans les yeux qu'il ne savait pas que c'était mal

A un moment G4lly a raison

Tu peux éructer tout ce que tu veux (de preference pas sur ce fofo, je ne sais pas moi, va hurler dehors) le monde est par essence remplis de puissances petites/moyennes ou grandes qui regardent leurs intérêts stratégiques (et tant pis pour les petites gens)

Et l'intérêt stratégique de la Russie c'est une Ukraine neutralisée d'une manière ou d'une autre. Poutine ou pas Poutine

Donc je pense que la "Russie" dans le sens Etat-Nation s'en contrebalance de ton avis et enervement (que tu pourrais limiter STP, on est pas au stade ni à un match de foot)

 

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Ce que je dis, c'est que le côté "orbite européenne" est très affecté par la géographie, un blocage à l'ouest alors que l'est est ouvert et accessoirement parce que la Russie est constituée de très nombreuses ethnies. On le voit d'ailleurs dans les pertes qui tombent pour l'Ukraine.

Fantasme et méconnaissance de l'histoire russe depuis Catherine voire Pierre le Grand (j'irais pas jusqu'à Ivan le Terrible qui avait d'autres chats à fouetter que de basculer l'axe de gravité de la Russie vers l'Europe)

Avec les mêmes poncifs qui ressortent

On est pas loin du point "horde asiatique" de sinistre mémoire

Franchement, ca manque pas mal de culture gé et il y'a un peu trop de poncifs/péremptoires/images d'Epinal sur ce fil.........

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, DMZ a dit :

Heu, c'est un discours télévisé. Donc à destination interne Russie. S'il en est là c'est que les oligarques en question commencent à lui faire mal et qu'il veut les désigner comme boucs émissaires.

Mais s'ils en sont là, connaissant le bonhomme et sa capacité de nuisance (pour rester sobre), c'est qu'ils ont choisi leur camp et sont prêts à prendre le risque.

Il est encore un peu tôt pour l'affirmer mais il semblerait que les sanctions commencent à faire effet sur les personnages influents.

Ca veut juste dire qu'il met une cible sur le dos de certains, et que si un se fait buter par un partisan un peu trop zélé et bien ce sera pas de bol.

Ca peut permettre de resserrer les rangs a bas cout.

Apres y voir une expression de son pouvoir aux abois, je franchirai pas ce pas.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Akhilleus a dit :

Fantasme et méconnaissance de l'histoire russe depuis Catherine voire Pierre le Grand (j'irais pas jusqu'à Ivan le Terrible qui avait d'autres chats à fouetter que de basculer l'axe de gravité de la Russie vers l'Europe)

Avec les mêmes poncifs qui ressortent

On est pas loin du point "horde asiatique" de sinistre mémoire

Franchement, ca manque pas mal de culture gé et il y'a un peu trop de poncifs/péremptoires/images d'Epinal sur ce fil.........

Ivan IV qui a ferraillé à l'Ouest avec un succès mitigé marqué par la guerre de Livonie et la défaite finale de la Russie d'ailleurs.

Personne n'a parlé de péril jaune en pointant du doigt la Russie, au passage. Péril tout court en revanche, oui. Notamment pour les Européens les plus à l'Est.

il y a 2 minutes, DMZ a dit :

Quand à l'intérêt stratégique d'avoir une Ukraine neutre, je reste très dubitatif. L'Ukraine ne peut pas menacer la Russie ou alors Poutine est suicidaire vis-à-vis de la Chine qui a une autre capacité de nuisance et des besoins autrement plus grands (miam, slurp la Sibérie). Ce n'est qu'une vision paranoïaque d'un certain nombre de décideurs russes, Poutine en tête, mais ça n'a rien de tangible, c'est uniquement de l'auto-intoxication.

En revanche, que l'Ukraine soit perçue comme une menace par la Russie pourrait jouer dans l'esprit des décideurs russes le même dangereux attrait que la flotte allemande face à la Royal Navy au début du XXè siècle. Sauf que contrairement à l'Empire Britannique, la Russie n'a peut-être pas autant de moyens à investir au détriment d'autres points vulnérables de son territoire.

Et à trop voir de menaces partout, à ne pas pouvoir se défendre correctement quand ça pètera vraiment.

Link to comment
Share on other sites

À propos, le maire de Melitopol qui avait été enlevé a été relâché.

Y aurait-il des personnes, sur le terrain, qui préfèrent préparer l'avenir plutôt que de continuer la fuite en avant ?

Link to comment
Share on other sites

  • Skw changed the title to Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques
  • Akhilleus locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...