Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

L'Allemagne va fournir indirectement des blindés à l'Ukraine

Quand je dis indirectement c'est un échange : fourniture de Marders et Fuchs (APC/IFV) à la Slovénie qui en échange fournira des M-84 à l'Ukraine (MBT)

Aucune idée si c'est à nombre constant de part et d'autre

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Patrick a dit :

 Je me demande de plus en plus si en réalité les grünnen ne sont pas un parti aux idées totalement opposées à celles qu'ils prétendent défendre mais camouflés sous les atours de gentils écologistes qui aiment les fleurs et les petits lapins...

Ils aiment surtout la lignite et les excavatrices à godets.

  • Thanks 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Le 20/04/2022 à 21:50, gustave a dit :

Je pense au contraire que si on ne sait pas accepter que des dirigeants étrangers (et les populations, encore plus souvent) ne réagissent pas tous en termes de rationalité et en faisant passer avant tout l'économie, on fait preuve d'une singulière incapacité à comprendre le monde. Les discours de VP, et dorénavant ses actes militent en ce sens.

J'ajouterai que la longévité au pouvoir renforce cette tendance, et si en plus il est malade...

"Accepter que des dirigeants étranger ne réagissent pas tous en termes de rationalité", certes mais c'est valable aussi dans l'autre sens !
Ça je peux le concevoir de la part de dirigeants autocrates/tirants !
Pour le petit peuple, je serais nettement moins affirmatif ayant pas mal voyagé pour mon boulot, donc avec une vision plus "réaliste" que le touriste moyen.
En effet, je l'ai écris sur un autre post, ou je relate qu'en définitive quelque que soit la pays d’où l'on est originaire, les problèmes de la vie courante et besoins sont  très similaires malgré les différences de niveau de vie et des aspirations sur les fondamentaux à peine nuancés suivant le degré de confiance établie lors des ces discutions, renforcées par les retours de familles qui ont choisies l'expatriation sous des cieux plus cléments.

Pour ma part, la vision de VP s'apparente à un mélange d'ultra nationalisme monarchique associé à un fanatisme hérité du soviétisme ou l'endoctrinement à été élevé au rang de religion toujours au nom de la Sainte Russie avec des comportements dignes de l'inquisition dont s’accommodent pas mal de petits potentats/capots à tous les niveaux du pays et des entités de la "Fédération de Russie" ou seuls une minorité  en tirent un bénéfice au détriment du reste de la population.   
Sous entendre que la majorité accepte cette irrationalité" alors que c'est dans la nature humaine d'essayer d'améliorer sa condition de vie encore plus dans des contrées ou la nature reste hostile comme en Russie, Je m'interroge ?
Les Russes ne sont pas plus masos que les autres quand on fait référence aux sacrifices mais toutes tentatives d'émancipation est à chaque fois réprimée durement ou détournée.
Pour la majorité, la priorité c'est de remplir l'assiette, avoir un toit, se chauffer et de quoi payer ses factures comme tout un chacun.
Pour y arriver il faut bosser dur ou magouiller, le patriotisme comme la religion ça nourri pas son homme (du moins à bas niveau) !

Le rejet de la vision occidentale de VP contraste avec l'implantation d'industries aux emplois rémunérateurs et de magasins de biens de consommations dans la plupart des grandes villes en Russie et la foule qui s'y presse trop contente de trouver des produits de meilleures qualité sans parler des boutiques de luxes qui alimentent les nouveaux riches, classe dirigeante incluse mais certainement pas accessible à tous, histoire de ne pas déroger au discours du maître du Kremlin et affaiblir la "religion".
Il me semble avoir lu que 200 000 têtes biens formées s'étaient tiré du Pays suites aux mesures mises en place depuis le début du conflit, preuve que tous n’adhèrent plus aux discours de VP !
Servir de chair à canon n'a pas du les enchanter !

Que veut VP, pour la Fédération de Russie, un modèle type Corée du Nord ?
Des frontières hermétiques pour ne plus être contaminé/influencé par le mal Occidental mais sans se priver des petits privilèges pour eux mêmes venant d'occident ?
Continuer d'entretenir cette paranoïa avec un arsenal démentiel et couteux qui apparait en piteux état à la lueur de ce conflit et interroge sur l'état de la partie stratégique !
 

Edited by MIC_A
  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs, on a mentionné le rouble sur l'autre fil. 

Depuis sa "stabilisation" il y a trois semaines, le rouble est en fait devenu assez volatil, ce qui se voit avec sa valeur en dent de scie qui change tous les jours de quelques pourcentages, ce qui n'était pas le cas avant la crise. Et il reste à un niveau plus bas de celui qui a précédé la crise, ce qui montre une certaine vulnérabilité. 

https://www.boursorama.com/bourse/devises/taux-de-change-euro-rouble-EUR-RUB/

(regardez l'évolution sur six mois pour avoir une vue d'ensemble).

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

La "révolution militaire" des verts allemands date de 1998. C'est un mouvement un peu plus complexe que les fleurs et les petits lapins... 

Peut-on selon toi parler d'éco-militarisme voire d'éco-nationalisme larvé?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Patrick a dit :

Peut-on selon toi parler d'éco-militarisme voire d'éco-nationalisme larvé?

Pour ce que j'en sais, ils sont plutôt européens à fond et même partisans d'une armée européenne, alors nationalisme je ne crois pas. Eco-militarisme, c'est un drôle de concept :biggrin: Faut pas chercher si loin, les verts allemands ce sont construits sur un mouvement alternatif beaucoup plus vaste que les verts Fr. (banques, logements etc...) et depuis longtemps; l’accession aux responsabilités , grandes mairies, gouv des lands, gouv fédéral les a fait évoluer vers un positionnement, disons, "social-démocrate"    

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

@Alexis pour le bon fil.

  

il y a 39 minutes, Alexis a dit :

- C'est quoi une monnaie qui tient "artificiellement" ? Ce qui fait tenir le rouble, ce sont les achats (enfin pour l'instant leur anticipation) de roubles par des étrangers pour régler les exportations russes de matières premières (pour l'instant le gaz seul, mais davantage est annoncé). Lesquelles exportations sont indispensables à l'économie mondiale. Qu'est-ce qui est "artificiel" là-dedans, et d'ailleurs pourquoi est-ce que ce serait un problème ? Pourquoi est-ce que ce "montage" ne serait que temporaire, alors que le besoin mondial des matières premières russes (pétrole, blé, engrais notamment, plus métaux etc...) est permanent ?

- Se fournir en Chine, en Inde ou dans les autres pays qui ne participent pas à la guerre économique contre la Russie (par exemple Israël ou Turquie) c'est certes se priver de certains biens de haute technologie. Les composants il n'y a pas forcément péril en la demeure, la Chine est un peu en retard sur Corée du Sud et Taiwan mais pas beaucoup. Les voitures la Chine en produit - mais pas des BMW certes. Les pièces détachées pour avions de ligne c'est un gros souci parce qu'il n'y a aucun fournisseur non-occidental, le dommage risque d'être permanent pour le transport aérien russe obligé de se rabattre sur de la contrebande ou des ersatz et sinon d'utiliser des appareils moins sûrs. Il n'est pas question de nier que les coûts économiques seront importants... mais la question c'était "effondrement", c'est-à-dire le genre de ravage qui interrompt la vie économique et met à genoux

- La transition est et continuera d'être douloureuse, oui. Sourcer des produits de remplacement ça ne se fait pas en claquant dans les doigts, d'où sans doute les pénuries y compris sur des biens courants, d'où certes le chômage, et je parlais bien d'une période difficile d'une ou plusieurs années. Reste que les pays qui ne font pas la guerre économique à la Russie c'est 5 / 6ème de l'Humanité et presque la moitié de son PIB. Ceux-là auront de belles opportunités commerciales, qu'ils vont évidemment saisir. Certains produits de haute technologie ils ne peuvent pas les fournir non, mais le dommage bien que réel sera au final vivable - je donnais des exemples. Et si certains pays dans les 5 / 6ème veulent se faire du blé facile, acheter en Europe et aux Etats-Unis les pièces cruciales et les revendre x 2 ou x 3 en Russie, ça les tentera peut-être

- Le défaut sur des dettes en dollars ou euros ne sera le résultat que du blocage des réserves dans ces monnaies par les Occidentaux, pas d'un manque intrinsèque de ressources, et tous les pays importants pour la Russie (ceux des 5 / 6ème de l'Humanité...) le comprendront. La Russie continuera peut-être à proposer un paiement en roubles, qui continuera peut-être d'être refusé... mais elle réglera rubis sur l'ongle ses dettes envers les pays qui ne lui font pas la guerre économique, avec ses moyens issus de ses exportations de matières premières. Son commerce extérieur était très excédentaire ces dernières années, il continuera à l'être même sans les ventes de gaz aux Européens vu les prix de ces matières premières

- La fuite des cerveaux est un problème débilitant - grave pour la Russie - mais à long terme

La question était l' "effondrement", avec comme question sous-jacente la Russie peut-elle continuer la guerre pendant de nombreux mois, voire qui sait plus longtemps (le scénario "syrien"), jusqu'à défaire complètement l'armée ukrainienne==>Ce n'est pas un effondrement économique qui peut en empêcher Moscou

Artificiellement car la confiance dans le rouble s'érode en même temps que la confiance dans la performance de l'économie russe. La valeur d'une monnaie est non seulement fondée sur ses achats mais également sur la spéculation et les promesses d'achat. Si les promesses d'achats futurs sont estimés comme de dangereux investissements avec un retour pas garanti, le seul moyen de pousser ces promesses à être maintenues est d'augmenter le taux d'intérêt sur les obligations d'Etat. Autrement dit, accepter le fait que la monnaie se dévalue mais en échange promettre de plus gros bénéfices sur la dette russe. Le problème, c'est que d'une ça coûte très cher à l'Etat puisque ce seront des intérêts qu'il va devoir rembourser donc les promesses d'achat se dégradent quand même par peur que l'Etat ne soit pas en mesure de rembourser, c'est un cercle vicieux. De deux, cette augmentation des taux d'intérêt va de pair avec une augmentation des taux directeurs pour palier à l'inflation. Dans certaines situations c'est bien, car ça permet aux frais de l'Etat de diminuer l'endettement privé et la performativité de l'économie. Sauf qu'en Russie c'est l'inverse : l'économie étant en récession, l'endettement augmente quand même, particulièrement dans les ménages pauvres, parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. C'est une recette explosive, et si la stagflation n'est pas forcément un signe d'effondrement de l'Etat (on a connu plusieurs épisodes comme ça comme après le choc pétrolier de 93). Le pire, c'est que si l'économie russe commence réellement à se contracter, on pourra alors parler de déclinflation, qui coïncide toujours avec une hausse importante du chômage. Le risque de faillite de l'Etat est donc important tant qu'il est incapable de faire rentrer suffisamment d'argent pour rembourser la dette et réduire les taux d'intérêt. D'où le maintien du rouble à un niveau artificiel parce que ce maintien est très coûteux pour la Russie et ne représente pas la valeur réelle de la monnaie.

Le commerce extérieur n'a que peu de choses à faire avec une situation de stagflation/déclinflation. Voire, il la favorise, parce que les biens de valeurs du pays seront vendus à l'extérieur car les prix internes ne seront plus satisfaisants, participant à l'appauvrissement. En effet à cause de l'inflation, la demande interne se réduit très vite, alors que la demande externe reste par nature la même tant qu'il n'y a pas de crise mondiale. Je tiens d'ailleurs à préciser que la monnaie n'est qu'un instrument de court terme, elle n'a que peu d'influence sur le long terme hors cas particuliers comme les pays utilisant le dollar américain. 

D'où le fait que l'économie russe est en passe de s'effondrer. Le but n'est pas de convaincre Moscou, mais de le priver des moyens de faire la guerre. Et avec le flingage en règles de son économie, c'est ce qui est en train de se passer. Moins vite qu'on l'attendait, oui, mais ça reste certain.

Quant à défaire l'armée ukrainienne, là encore c'est bien beau, mais faudrait pouvoir, comme toujours. Les pertes en matériel rendent ça beaucoup trop difficile, voire impossible.

Edited by Heorl
  • Thanks 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Heorl a dit :

 

Quant à défaire l'armée ukrainienne, là encore c'est bien beau, mais faudrait pouvoir, comme toujours. Les pertes en matériel rendent ça beaucoup trop difficile, voire impossible.

Oui !

Et les pertes matériels, ce sont des investissement qui partent en fumée.  

Link to comment
Share on other sites

Citation

Que veut VP, pour la Fédération de Russie, un modèle type Corée du Nord ?
Des frontières hermétiques pour ne plus être contaminé/influencé par le mal Occidental mais sans se priver des petits privilèges pour eux mêmes venant d'occident ?
Continuer d'entretenir cette paranoïa avec un arsenal démentiel et couteux qui apparait en piteux état à la lueur de ce conflit et interroge sur l'état de la partie stratégique !

Si on en arrive là, je ne sais pas si on devrait être rassurés

Une Russie ala NK aurait un pouvoir de nuisance local, regional et international bien plus fort que le Pays du petit Kim

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Akhilleus a dit :

Si on en arrive là, je ne sais pas si on devrait être rassurés

Une Russie ala NK aurait un pouvoir de nuisance local, regional et international bien plus fort que le Pays du petit Kim

Sans compter que ça limite le nombre de personnes qui peuvent sortir pour aller voire ailleurs si ça marche mieux. Un excellent modèle pour lutter contre la fuite des cerveaux. Par contre, produire ces cerveaux derrière ça risque d'être plus coton.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Heorl a dit :

Sans compter que ça limite le nombre de personnes qui peuvent sortir pour aller voire ailleurs si ça marche mieux. Un excellent modèle pour lutter contre la fuite des cerveaux. Par contre, produire ces cerveaux derrière ça risque d'être plus coton.

Ils ont une base académique, industrielle et en ressources très largement supérieure à la Corée du Nord (qui pourtant arrive à faire partir des SRBMs, MRBMs et eventuellement des ICBMs)

Franchement entre leurs capacités de hacking, leur industrie d'armement (même si c'est de l'ALI ou des explosifs), leurs labos (quelqu'un a parlé de métamphétamine ?) etc .... ce serait bien bien pire en volume et en "qualité" que la Corée du Nord qui est déjà un bon gros poil a gratter dans la zone Asie-Pacifique

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Akhilleus a dit :

Ils ont une base académique, industrielle et en ressources très largement supérieure à la Corée du Nord (qui pourtant arrive à faire partir des SRBMs, MRBMs et eventuellement des ICBMs)

Franchement entre leurs capacités de hacking, leur industrie d'armement (même si c'est de l'ALI ou des explosifs), leurs labos (quelqu'un a parlé de métamphétamine ?) etc .... ce serait bien bien pire en volume et en "qualité" que la Corée du Nord qui est déjà un bon gros poil a gratter dans la zone Asie-Pacifique

La Grande Russie fer de lance de la civilisation chrétienne en lutte contre les nazis réduite à devenir un méchant de Call of Duty. Brillante perspective en effet.

Edited by Ciders
  • Like 2
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Dans un entretien avec le Spiegel, le chancelier Scholz explique sa politique vis-à-vis de la guerre en Ukraine

Scholz dit que sa priorité est d'éviter une confrontation de l'Otan avec la Russie

BERLIN (Reuters) - L’Otan doit éviter une confrontation militaire directe avec la Russie susceptible de conduire à une troisième guerre mondiale, a déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz dans une longue interview publiée vendredi dans le magazine Der Spiegel.

Interrogé sur ses réticences à livrer des armements lourds à l’Ukraine et sur les raisons qui l’amènent à penser que des livraisons de chars pourraient déboucher sur un conflit nucléaire, Olaf Scholz répond qu’il est difficile de définir à partir de quel moment l’Allemagne pourrait être considérée comme co-belligérante.

“C’est pourquoi il est extrêmement important que nous examinions chaque étape de manière très attentive et que nous nous coordonnions étroitement les uns les autres”, dit le chancelier allemand. “Eviter une escalade vers l’Otan est une priorité absolue pour moi.”

C’est pourquoi je ne prête pas attention aux sondages ni ne me laisse irriter par des appels incessants. Les conséquences d’une erreur seraient dramatiques.

Bien. Il remonte dans mon estime.

Je n'appréciais pas ce que je percevais comme un déficit d'explication de la politique du gouvernement allemand, du fait d'un dirigeant qui préfère ne pas jouer franc jeu. Voilà que Olaf Scholz dit clairement les choses, droit dans ses bottes.

Sa politique c'est

- Oui à condamnation de l'invasion, accueil des réfugiés ukrainiens, sanctions contre les oligarques et les banques non liées au secteur énergétique

- Non à livraison d'armes lourdes, sanctions à fort contrecoup sur l'économie allemande et européenne

On est d'accord ou pas, mais maintenant au moins c'est clair.

 

Allez, un petit HS :happy:

Révélation

Scholz a signé un appel aux Français à réélire l'un des deux candidats restant en lice, mais la vérité est que vu sa position sur l'Ukraine, si c'est l'autre candidate qui est élue, sur ce point au moins il s'entendra fort bien avec elle ils sont exactement du même avis :tongue: !

 

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/04/2022 à 14:21, FATac a dit :

Pour la climatisation, ça me hérisse de voir, tout l'été, des climatiseurs réglés sur 20 ou 22°C quand il fait plus de 30°C.

Sur les appareils actuels, pour ne pas les épuiser ni les faire sur-consommer, la consigne idéale de la température de la climatisation, c'est moins de 6° d'écart de la température extérieure (et ça vaut aussi pour les voitures).

Rien que ça, tu diminues drastiquement la consommation énergétique estivale. Si, en plus, tu autorise un casual summer dans les bureaux, où la chemise-cravate peut être remplacée par la chemisette (sans cravate, avec c'est une faute de goût) ou le tee-shirt, tu réduis encore de 1 à 2° le besoin de climatisation.

Ajoute à ça une gestion correcte des ouvertures (fenêtres) et des fermetures (volets), tu peux encore améliorer les choses.

La gestion du confort thermique, c'est de la gestion, donc "du boulot", mais les gains potentiels sont largement supérieurs au coût des efforts. On a eu tort de se laisser glisser sur la pente de la facilité (je laisse chauffer, je m'en fous, je mettrais la clim').

C'est totalement hors sujet, mais je me lance (à supprimer si jamais.....).

Pourquoi allez chercher chez les autres ce que l'on peut faire chez soit :

Il y a en france 11 millions de chauffe eau électrique à accumulation dont le rendement en énergie finale est de 70% (source : Ademe)

En moyenne, un chauffe eau fait 250 litres et pour chauffer 1m3 d'eau de 1°C, il faut 1,16 kwh. Donc en considérant une eau entrante à 10°C et une eau chauffée à 50°C, l'énergie nécessaire est de 0,250x1,16x (50-10)=11,6 kwh. Les pertes sont donc de 30% de 11,6 kwh, c'est à dire 3,48 kwh.

Les pertes, multiplié par 11 millions de chauffe eau et multiplié par 365 jours sont de 13 972 millions de kwh......soit en arrondissent : 14 terawatt-heure par an.

En isolant un chauffe-eau via rouleau de laine de verre ou ouate de cellulose, on peut facilement économiser la moitié de ces pertes : 7 terawatt-heure.

C'est la production annuelle d'une tranche de centrale nucléaire.

Et on pourrait aussi faire ce calcul pour les frigos.......mais j'en ai pas le courage.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Robert a dit :

Les Coréens connaissent la dictature depuis les années 50 sans jamais avoir gouter a autre chose.

Ce n'est pas le cas des russes .

La fuite des cerveaux ca date en réalité de la chute du mur...
Ils produisent toujours des cerveaux, on peut ensuite discuter de la qualité de ces derniers mais c'est pareil pour l'occident.
 

 

il y a 23 minutes, Alexis a dit :

Bien. Il remonte dans mon estime.

Le probleme, c'est la coalition avec les Verts qui diront le contraire demain. 
C'est pas lui qui avait dit que la vision de poutine du monde était intolérable et qu'il fallait soutenir l'Ukraine par tous les moyens ? (je m'y prends en déclarations qui se contredisent, on dirait du "en meme temps"')  

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Alexis a dit :

A noter qu'après avoir été porté de 9,5 à 20% dans la foulée des sanctions occidentales fin février, le taux directeur de la banque centrale russe a été ramené à 17% à compter du 11 avril. Une nouvelle baisse pourrait être décidée le 29 avril

La Banque a constaté qu'un « afflux régulier de fonds » se produisait sur les comptes en banque et qu'un « ralentissement notable des taux de croissance actuels des prix, notamment en raison de la dynamique du taux de change du rouble » se produisait.

Les chiffres de l'inflation de mars sont attendus plus tard dans la journée. Battant des records d'accélération en début de mois, ils ont néanmoins ralenti la dernière semaine de mars. Le rouble, qui s'était effondré à des niveaux sans précédent en février et mars, a largement retrouvé son niveau d'avant l'entrée des troupes russes en Ukraine.

La Banque centrale a laissé entendre qu'une nouvelle baisse pourrait avoir lieu lors de la prochaine réunion, prévue le 29 avril. La Banque centrale semble « confiante sur le fait que la phase la plus aiguë de la crise économique est passée », assurent les analystes de Capital economics dans une note. Les mesures prises rapidement par la Banque en février et mars ont « empêché une ruée bancaire majeure et déstabilisatrice ».

Il reste à voir si cette évaluation comme quoi le plus fort de la crise est passé se vérifie, et si le taux directeur continue à baisser le 29 avril et par la suite. 

ça me semble bizarre ça. Les réserves en fonds de la Russie sont censées être épuisées ou presque, donc il n'y a pas de moyens de racheter les obligations déjà émises afin de créer de la marge sur la dette. Ils feraient marcher la planche à billets tout en gardant des taux directeurs bas ? Je ne comprends pas l'intention. Après, une autre possibilité est qu'ils ont réagi dans l'urgence, se sont rendus compte que les taux directeurs avaient été mis trop haut, et les ont redescendus à un taux plus bas qui représente le réel état actuel des finances russes. Le problème, c'est que tu as un effet cliquet dans ce genre de mesures, donc ils ont perdu beaucoup d'argent dans l'affaire. A voir si la machine peut lentement se mettre au rythme d'une économie de guerre ou s'enrayer parce que ça ne tient pas la route. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Minitel a dit :

C'est totalement hors sujet, mais je me lance (à supprimer si jamais.....).

Pourquoi allez chercher chez les autres ce que l'on peut faire chez soit :

Il y a en france 11 millions de chauffe eau électrique à accumulation dont le rendement en énergie finale est de 70% (source : Ademe)

En moyenne, un chauffe eau fait 250 litres et pour chauffer 1m3 d'eau de 1°C, il faut 1,16 kwh. Donc en considérant une eau entrante à 10°C et une eau chauffée à 50°C, l'énergie nécessaire est de 0,250x1,16x (50-10)=11,6 kwh. Les pertes sont donc de 30% de 11,6 kwh, c'est à dire 3,48 kwh.

Les pertes, multiplié par 11 millions de chauffe eau et multiplié par 365 jours sont de 13 972 millions de kwh......soit en arrondissent : 14 terawatt-heure par an.

En isolant un chauffe-eau via rouleau de laine de verre ou ouate de cellulose, on peut facilement économiser la moitié de ces pertes : 7 terawatt-heure.

C'est la production annuelle d'une tranche de centrale nucléaire.

Et on pourrait aussi faire ce calcul pour les frigos.......mais j'en ai pas le courage.

Très beau calcul mais dis moi... Cette chaleur elle part où ?

Parce que chez moi elle part dans la salle de bain. Donc elle n'est pas perdue (en tout cas 6 mois sur 12).

Et c'est pareil pour frigo, congelo et autre (tant que c'est pas mis au garage). C'est du chauffage électrique de sa maison. Après, on veut ou on veut pas, mais c'est en tout cas plus écolo que du gaz ou du fioul.

Edited by Delbareth
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, MoX a dit :

La situation actuelle est :

-une aubaine incroyable pour Boris Johnson, son pays n'étant je pense que très peu exposé à l'économie russe
-une catastrophe dantesque pour nos voisins allemands, qui, en effet, souhaitaient très probablement voir Kiev tomber en 3 jours pour entériner un round de sanctions supplémentaires pour quelques hommes de paille de Poutine et reprendre le business as usual
-une opportunité fantastique pour notre pays, minoré par le contexte pré-électoral

Y'a moyen de fineauder.

C'est pas faux - modulo les catastrophes diverses à venir sur l'économie mondiale, certes, plus famines sans doute, et conséquences variées à découvrir :mellow: - mais tu vas quand même te prendre des lignes :dry: Nan, parce que c'est PAS fineauder !

==>Copier 10 fois la conjugaison du verbe allemand finassieren

Präsens

ich finassiere

du finassierst

er/sie/es finassiert

wir finassieren

(...)

 

il y a 26 minutes, Delbareth a dit :

Très beau calcul mais dis moi... Cette chaleur elle part où ?

De dehors. Va voir à la fenêtre

 

... Désolé... Ai pas pu m'en empêcher :blush: ...

Edited by Alexis
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...