Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Et un autre truc qui brûle en Russie, ça commence à faire beaucoup... et ça touche cette fois une infrastructure énergétique :

 

 

Edited by Ciders
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Zalmox a dit :

Renault contraint de vendre Lada pour un rouble symbolique (même pas 1 euro :angry:). C'est peut-être General Motors qui va l'acheter à la fin du conflit.

Vive les sanctions, vlan ! dans les dents des Russes, euh... Russes ?

https://www.turbo.fr/actualite-automobile/renault-contraint-de-vendre-lada-pour-1-rouble-symbolique-185426

L'article est totalement au conditionnel, Renault ne confirme pas, etc...

Une tentative de racket, un coup de pression, va savoir. Toujours est-il que le "rouble symbolique" n'a strictement aucun sens : mieux vaudrait pour Renault être dépossédé franchement pour pouvoir attaquer par ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Ciders a dit :

Et un autre truc qui brûle en Russie, ça commence à faire beaucoup... et ça touche cette fois une infrastructure énergétique :

 

 

P.tain les FS Ukrainiennes ont de la rallonge .... Sakhalin c'est près du Japon, grosso merdo 10.000 km de Kyiv ....

Ou bien c'est encore la Brigade des Techniciennes de Surface Ukrainiennes qui a encore frappé :laugh:

Clairon

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Clairon a dit :

P.tain les FS Ukrainiennes ont de la rallonge .... Sakhalin c'est près du Japon, grosso merdo 10.000 km de Kyiv ....

Ou bien c'est encore la Brigade des Techniciennes de Surface Ukrainiennes qui a encore frappé :laugh:

Clairon

On va dire que c'est la loi de Murphy ou alors que ça brûle comme d'habitude (je ne comptabilise pas les incendies en temps normal). Mais clairement, tout ça donne l'impression que quelque chose ne tourne pas rond au niveau des infrastructures.

Et on reparle d'une possibilité d'action (qui donnera la migraine au contre-espionnage américain) :

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il est aussi parfaitement possible que ça ait toujours cramé comme ça en russie à cause d'un entretien lamentable et une absence totale de respect des règles de sécurité mais tout le monde s'en foutait.

 

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, cracou a dit :

Il est aussi parfaitement possible que ça ait toujours cramé comme ça en russie à cause d'un entretien lamentable et une absence totale de respect des règles de sécurité mais tout le monde s'en foutait.

 

Oui, tout comme les souhaits "de bonne santé" qui sont un ultra-standard russe à chaque anniversaire/nouvelle année/célébration/beuverie diverses etc... le contexte de tension donne des effets loupe parfois complétement idiots sur certaines différences culturelles.

Edited by MoX
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Une interview de S Lavrov à l'agence chinoise Xinhua (on ne peut plus neutre dans ses questions en évitant tous les termes qui pourraient fâcher) On retrouve les éléments habituels , mais il me semble qu'il y a quand même la prise en compte de l'impact des livraisons d'armes et l'importance des négo en cours. (traduction google)

* Diverses armes sont envoyées en Ukraine via la Pologne et d'autres pays de l'OTAN dans un flot sans fin. Tout cela est fait sous prétexte de "combattre l'invasion", mais, en fait, les États-Unis et l'UE ont l'intention de combattre la Russie "jusqu'au dernier Ukrainien", et ils sont absolument indifférents au sort de l'Ukraine en tant que sujet indépendant de relations internationales. ..Le peuple ukrainien n'a pas besoin de Stingers et de Javelins, mais de questions humanitaires urgentes. La Russie le fait depuis 2014.

* Les délégations russe et ukrainienne discutent en fait quotidiennement d'un projet de traité éventuel par vidéoconférence. Ce document devrait fixer des éléments tels que la situation post-conflit comme la neutralité permanente, le statut non nucléaire, hors bloc et démilitarisé de l'Ukraine, ainsi que les garanties de sa sécurité. L'ordre du jour des pourparlers comprend également les questions de la dénazification, la reconnaissance des nouvelles réalités géopolitiques (celles crées dans les territoires occupés après le 24 fevrier ?) la levée des sanctions, le statut de la langue russe, etc. ..

Comme l'une des options possibles, la création d'une institution d'États garants est envisagée, parmi lesquels, en premier lieu, les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, dont la Russie et la Chine. Nous partageons avec les diplomates chinois des informations sur l'avancement des négociations. Nous sommes reconnaissants à Pékin, ainsi qu'aux autres partenaires du BRICS, pour leur position équilibrée sur la question ukrainienne.

 

 

https://mid.ru/ru/foreign_policy/news/1811525/

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Et un autre truc qui brûle en Russie, ça commence à faire beaucoup... et ça touche cette fois une infrastructure énergétique :

 

 

Tout ces incendies... mais perpétré par qui ? commandos ukrainiens, anti-guerre, ukrainiens travaillant en Russie, autres minorités ce sentant opprimés par Moscou comme des géorgiens des Kazakhs ou même en interne des sibériens ect ect.. voir même la CIA les chinois ? Un peu tous cela je me pose vraiment des questions sur cela ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Connorfra a dit :

Tout ces incendies... mais perpétré par qui ? commandos ukrainiens, anti-guerre, ukrainiens travaillant en Russie, autres minorités ce sentant opprimés par Moscou comme des géorgiens des Kazakhs ou même en interne des sibériens ect ect.. voir même la CIA les chinois ? Un peu tous cela je me pose vraiment des questions sur cela ?

Ou tout simplement que les infrastructures russes sont... à bout de souffle ? Ou incapables de supporter une montée en puissance ?

Il va falloir regarder de prêt les voies ferrées et les gares de triage.

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Ciders a dit :

Ou tout simplement que les infrastructures russes sont... à bout de souffle ? Ou incapables de supporter une montée en puissance ?

Il va falloir regarder de prêt les voies ferrées et les gares de triage.

Sans compter la familles des Muridae (Rat, Souris) qui œuvre en sous main pour les services ukrainiens.

Edited by Robert
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Ciders a dit :

Il va falloir regarder de prêt les voies ferrées et les gares de triage.

Il faudra également regarder attentivement ce qui se passe chez nous.

Cette histoire est à mettre au conditionnel car je l’ai entendue il y a très longtemps et je ne connais plus la source. De plus, je ne me rappelle plus si c’était à l’occasion de l’invasion de la Hongrie en 1956 ou de la Tchécoslovaquie en 1968 mais à cette époque, afin de détourner l’attention des médias, les stratèges Soviétiques auraient sérieusement envisagé d’empoisonner discrètement les eaux du lac de Constance. Ce grand lac étant une importante réserve d’eau potable pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse l’impact aurait été immense. De plus les eaux du fleuve qui ressortent de ce lac longe la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. L’attention des médias européens se serait alors reportée sur ce nouvel événement et l’invasion du pays de l’Est en question serait passé au second plan. Dieu merci ce projet ne s’est jamais concrétisé.

J’espère que les Russes n’envisagent pas de détourner l’attention sur le conflit en Ukraine !

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Boule75 a dit :

L'article est totalement au conditionnel, Renault ne confirme pas, etc...

Ne confirme pas. Mais ne le nie pas non plus...

Alors que si s'était une information farfelue, ça n'aurait pas trainé.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Zalmox a dit :

Renault contraint de vendre Lada pour un rouble symbolique (même pas 1 euro :angry:). C'est peut-être General Motors qui va l'acheter à la fin du conflit.

Vive les sanctions, vlan ! dans les dents des Russes, euh... Russes ?

https://www.turbo.fr/actualite-automobile/renault-contraint-de-vendre-lada-pour-1-rouble-symbolique-185426

 

Après, tu escamotes, à mon sens, certaines problématiques. Les sanctions ne sont pas le seul facteur. 

Déjà, le gouvernement russe avait clairement annoncé qu'il nationaliserait les entreprises qui suspendraient leur production. Donc les options étaient singulièrement réduites pour Renault malgré tout. (Et la menace était considérée comme suffisamment crédible pour que Renault se pose la question de continuer à produire là-bas en dépit de la guerre.)

Donc, j'ai malgré tout l'impression que l'option de "je reste en fermant les usines et en attendant que ça passe" était compromise. 

Et continuer les activités en Russie posait quand même certains problèmes. La preuve, Renault avait suspendu sa production dans l'usine de Moscou depuis le 23/03.

Déjà, l'actionnaire étatique n'aurait, je pense, pas manqué d'être questionné sur la cohérence de sa politique: on dit soutenir les Ukrainiens mais on soutient un pan entier de l'économie russe... Je veux bien que Macron ait une certaine maîtrise du "en même temps" mais il y a des limites.

Mais surtout, en termes d'images, Renault était soumis à un certain nombre de pressions (qui l'avaient, encore une fois, d'ores et déjà conduit à mettre fin à la production de véhicules de sa marque dans son usine de Moscou):

Citation

[...]

Or le groupe, interpellé par le président ukrainien Volodymyr Zelensky parmi quelques autres entreprises françaises lors d'un discours au Parlement français plus tôt dans la journée, et visé dans la soirée par un appel au boycott mondial lancé par le chef de la diplomatie ukrainienne, n'a pas annoncé de sortie de Russie, tout en commençant à ouvrir la porte à un tel scénario.

[...]

On ignore l'heure à laquelle le conseil d'administration de Renault s'est réuni mercredi, mais l'annonce intervient peu après l'appel au "boycott" de la marque au losange lancé par le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba devant "son refus de quitter la Russie" à la suite de l'invasion de l'Ukraine par les forces de Moscou.

[...]

Dans un tweet, M. Kouleba a accusé Renault de "soutenir une guerre brutale d'agression". Il appelle en conséquence "les clients et les entreprises à travers le monde à boycotter le groupe Renault".

 

Source

Et là, chronologiquement, on est avant la découverte des massacres de Bucha. Tu imagines les dégâts en termes d'images après la découverte des atrocités qu'ont commises les Russes si la marque avait décidé de continuer sa production (si tant est que ce soit possible avec les sanctions, Renault avait dans un premier temps brièvement suspendu sa production au début de la guerre citant des pénuries de composants) ou même de rester en Russie ?

Après, ça peut se faire, manifestement les entreprises de la galaxie Mulliez (Leroy-Merlin, Auchan) ont fait le choix de continuer à faire des affaires là-bas si j'ai bien suivi, mais on est quand même sur des produits très différents en termes de prix et d'importance de l'image dans l'acte d'achat, sans parler de la taille des entreprises. 

Au final, dans l'article que tu cites, ils disent qu'il y a une clause qui permettrait à Renault de racheter ses actions d'ici 5 à 6 ans. (sans doute pour plus cher qu'un rouble évidemment),donc si ça se trouve la porte n'est pas totalement fermée ?

Mais, tout ça pour dire que les sanctions sont une chose, mais qu'il n'y a pas que ça...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Fusilier a dit :

Tu veux voir des photos de l'époque ?  

https://fr.rbth.com/histoire/84974-temoignages-urss-guerre-vietnam

Tout est explicite dans la "doctrine Jdanov" des la fin des années 40 et y compris le rôle des partis communistes de France, Italie, etc...  En cherchant bien on doit trouver des articles de journaux, etc... 

ce n’était pas ouvertement, je ne crois pas qu’il y ait eu de déclaration soviétique reconnaissant cet engagement, tout comme pour les US en Afghanistan il me semble. C’est ce qui différencie engagement ouvert (revendiqué) discret (revendiquable) et clandestin (non revendiquable).

Et ces appuis visaient officiellement à appuyer un pays contre une agression, pas à saigner à blanc le concurrent (ce qui pouvait être sous entendu mais pas proclamé comme cela a été fait par POTUS). Il faudrait reprendre les déclarations officielles US sur l’Afghanistan

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Heorl a dit :

Un matériel qui ne roule pas en trente ans reste une carcasse, ne t'en déplaise, et demandera des litres de WD-40 pour être de nouveau opérationnel. Quand on voit que même les camions qu'ils ont envoyé avaient des pneus qui pètent facilement parce que mal entretenus et de sous-marque chinoise, ça interpelle. Et là on parle de matos d'active. Imagine ce que c'est pour le matos de réserve. 

Des T34 de monuments ont été remis en service en 2014, des T62 fournis à l’armée syrienne après 2015… Un peu de travail mais rien d’insurmontable pour les bases de réparation dont c’est le travail (après il faut prioriser). Le problème est bien dans les équipements électroniques qui eux ne se contenteront pas d’un coup de G414.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Fusilier a dit :

Bof...  Quelle est la part des résultats opérationnels de l'activité en Russie et le poids des actifs inscrits au bilan Renault?  C'est ça la question qu'il faut se poser. Il me semble que ce n'est pas si important.    

Ça doit quand même être assez important. Déjà pour les ventes c’est 500k sur un total de 2,7M... pas peanuts. Quand à la rentabilité des activités Russes, ce genre d’information n’est pas disponible mais on sait que les usines européennes se Renault souffrent d’une sévère sous-utilisation, et malgré cela le Groupe a réussi à générer un résultat opérationnel positif en 2021... ça doit bien venir de quelque part et c’est pas d’Europe de l’ouest.

Il faudrait aussi voir s’il y a des impacts négatifs à prévoir sur les autres usines du Groupe et des fournisseurs qui sont en Europe de l’ouest. En tout état de cause cela aura des impacts sur les emplois de support type corporate voire R&D, ainsi que sur la capacité du Groupe à amortir ses investissements sur les ventes.

Et pour finir passer de 2,7M à 2,2M de véhicules ça a le potentiel de mettre le bordel dans l’équilibre déjà délicat de l’Alliance avec Nissan.

Bref inutile de préciser qu’à mon avis Renault est dans une situation délicate maintenant.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, 13RDP a dit :

"Biden admin working on ways to lure Russian scientists — one idea is to drop a rule so that Russians with master’s or PhD in science, tech, engineering or math can get an employment-based visa to come to US"

 

Y'a ceux qui vont humainement/humanitairement accueillir des réfugiés qui en ont besoin et ceux qui vont récupérer les Master/Doctorant en se drapant de vertu...

Belote rebelote et dix de der

C'est crû sorry mais j'ai tellement depuis des années cette image de l'oncle Sam en train de s'exciter avec son soufflet sur les braises d'une fracture définitive Europe/Russie... Les gars doivent être aux anges... que dis-je, extatiques! 

La Russie a vraiment déconné en fonçant tête baissée dans l'appât. Insensé...

Et avant qu'un captain obvious ne s'y colle, oui, c'est bien la Russie l'agresseur.

Mais c'est bien la finalité prévue d'une stratégie pluri-décennale américaine. La conclusion du roll back. 

 

Il ne tient qu'à nous de faire la même chose. Par contre il faut quand même se méfier, dans le lot il y aura des agents Russes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, 13RDP a dit :

C'est plus le cynisme, l'avidité et l'hypocrisie qu'un éventuel bénéfice tiré d'une tragédie qui faisait l'objet de mon post...

J'allais dire "bienvenue dans le monde merveilleux de la géopolitique". Ah bah si, je l'ai dit.

Mais ne vous inquiétez pas camarades : il y aura de la place pour tout le monde, et partout. En Chine, au MIT, à Dubaï, même à Paris.

Edited by Ciders
  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...