Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 2 minutes, MoX a dit :

Analyses macro-économique lue de la presse russe : le rouble est "attendu" en affaiblissement d'ici la fin de l'année (sans quoi, risque de déséquilibre pour certaines industries nationales VS imports chinois / CEI).
Donc pousser un mécanisme de remboursement en "rouble fort" à l'instant t qui se dévaluera à court terme, c'est conduire la Russie à jouer un mauvais tour (contre son gré) à ses créanciers.

C'est très juste comme risque à moyen / long terme. Tout dépendra du prix du pétrole et du gaz (et des capacités à l'exporter à moindre frais). C'est le prix futur des matières premières qui créera la demande en roubles, et fixera donc sa parité future. 

Les cours du gaz et pétrole, c'est entre 84 et 95% de l'explication des cours du rouble 

A-01-BRENT-Ruble-500x176.jpg

https://www.marianne.net/agora/humeurs/petrole-et-rouble

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, nemo a dit :

LA paix a rien d'impossible mais encore faut-il que les belligérants aient un désir de paix.

Les Israéliens ont bien fait la pays avec les pays arabes et développent maintenant leur coopération tout azimut avec eux. Nous avons fait la paix avec les allemands après deux guerres extraordinairement meurtrières. Donc complètement d'accord avec toi çà n'est pas impossible. Surtout que cette guerre est totalement personnalisée sur la personne de Poutine. Donc la solution on la connait.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, FAFA a dit :

"BLÉ UKRAINIEN : PONT FERROVIAIRE ALLEMAND

L'Allemagne a mis sur pied un "pont ferroviaire" avec l'Ukraine pour aider Kiev à exporter ses céréales, qui s'accumulent dans le pays à cause du blocus maritime imposé par la Russie, a indiqué le prochain chef des forces américaines en Europe, le général Chris Cavoli.

"Nous pensons qu'il y a environ 22 millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine, en attente d'être expédiées", a déclaré le général Cavoli à des élus du Congrès. "La Deutsche Bahn a récemment répondu à l'appel", a-t-il expliqué, "ils ont mis sur pied ce qu'ils appellent le pont ferroviaire de Berlin, sur le modèle du pont aérien de Berlin, pour réserver des trains au transport du blé ukrainien vers l'Europe de l'Ouest". 

Pont ferroviaire de Berlin? 

Ils transbordent la marchandise à la frontière? Avec les risques potentiels que ça implique? 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Dans la série je fais ce que je veux :

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Les-Etats-Unis-saisissent-une-cargaison-de-petrole-iranien-au-large-de-la-Grece-sources--40554834/

 

Les Etats-Unis saisissent une cargaison de pétrole iranien au large de la Grèce - sources

26/05/2022 | 15:10

ATHENES/LONDRES, 26 mai (Reuters) - Les Etats-Unis ont saisi une cargaison de pétrole iranien à bord d'un navire exploité par un armateur russe au large de la Grèce et vont l'expédier vers leurs côtes à bord d'un autre navire, a-t-on appris de trois sources proches du dossier.

Une source au ministère grec de la Marine a déclaré jeudi que le ministère américain de la Justice avait "informé la Grèce que la cargaison du navire était du pétrole iranien".

"La cargaison a été transférée sur un autre navire affrété par les Etats-Unis", a précisé la source, sans fournir plus de détails.

Le mois dernier, les autorités grecques ont saisi un navire battant pavillon iranien, le Pegas, avec 19 membres d'équipage russes à son bord, près de l'île méridionale d'Eubée, dans le cadre des sanctions imposées à la Russie par l'Union Européenne.

Le navire a finalement été relâché en raison d'une confusion liée aux sanctions imposées à ses propriétaires. (Reportage d'Eleftherios Papadimas et Renee Maltezou à Athènes et Jonathan Saul à Londres ; version française Dina Kartit, édité par Bertrand Boucey).

A une certaine époque on employais des corsaires pour faire ce genre de chose avec des lettres de courses.

Edited by herciv
  • Confused 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, herciv a dit :

Les Israéliens ont bien fait la pays avec les pays arabes et développent maintenant leur coopération tout azimut avec eux. Nous avons fait la paix avec les allemands après deux guerres extraordinairement meurtrières. Donc complètement d'accord avec toi çà n'est pas impossible. Surtout que cette guerre est totalement personnalisée sur la personne de Poutine. Donc la solution on la connait.

Ils ont rendu le Golan à la Syrie? 

(Oui je sais, je suis taquin) :wink:

  • Like 2
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Les stocks US de pétrole au plus bas depuis 35 ans.

Le prix du pétrole brut augmente en raison de la baisse des stocks américains et de l'explosion des exportations, selon la banque ANZ.

https://www.zonebourse.com/cours/action/UNITED-STATES-OIL-FUND-L-111319328/actualite/Le-prix-du-petrole-brut-augmente-en-raison-de-la-baisse-des-stocks-americains-et-de-l-explosion-des-40550104/

26/05/2022 | 11:19

(MT Newswires) -- Les prix du pétrole brut ont grimpé en raison de la réduction des stocks aux États-Unis, combinée à la flambée des exportations, a déclaré la banque australienne ANZ dans une obligation jeudi.

Les stocks de brut américains ont diminué de 1,0 million de barils la semaine dernière, comme l'a rapporté l'Administration américaine d'information sur l'énergie. Le débit des raffineurs de la côte du Golfe a également atteint son plus haut niveau depuis janvier 2020, ce qui a ralenti la diminution des stocks de carburant et a apporté un certain soulagement aux marchés tendus, a noté la banque.

La réserve stratégique de pétrole des États-Unis est tombée à son plus bas niveau depuis septembre 1987, les ventes de la réserve étant restées fortes, selon ANZ Bank. Le stock a baissé d'environ 6,0 millions de barils la semaine dernière.

Le marché reste attentif aux éventuelles sanctions européennes sur le pétrole russe, mais les producteurs du pays ont du mal à vendre des barils en Europe, a indiqué la banque. Les cargaisons des ports de la Baltique se dirigent vers les raffineries d'Asie dans des voyages plus longs, car les livraisons aux Pays-Bas et à la France ont diminué jusqu'à être proches de zéro, selon ANZ Bank.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Sans surprise, rejet Russe de la proposition Italienne de plan de paix. 

Et avec ça, en des termes assez véhéments alors que l'Italie, c'est pas non plus la Pologne en terme de virulence. 

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/05/26/guerre-en-ukraine-en-direct-selon-le-chancelier-allemand-olaf-scholz-vladimir-poutine-ne-gagnera-pas-le-conflit_6127719_3210.html

Citation

La Russie rejette le plan de paix italien

L’Italie a présenté la semaine dernière un plan de paix pour la guerre en Ukraine prévoyant, sous garantie de l’ONU, un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes, l’entrée de l’Ukraine dans l’Union européenne – mais pas dans l’OTAN –, et un statut d’autonomie pour le Donbass et la Crimée qui resteraient sous la souveraineté ukrainienne. La Russie l’a rejeté avec dédain jeudi.

« Il y est question que la Crimée et le Donbass appartiennent à l’Ukraine avec une large autonomie », a dit Sergueï Lavrov, le ministre des affaires étrangères russes, dans un entretien au média russe d’Etat RT. « Des responsables politiques sérieux qui veulent des résultats ne peuvent pas proposer des choses comme ça », a-t-il tranché, s’adressant apparemment à son homologue italien, Luigi Di Maio.

 

Edited by olivier lsb
précision
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

Bon on va la faire clairement une dernière fois parceque un certain nombre d'entre vous me les broutent menus

Deux possibilités: soit c'est un complot généralisé des membres du forum spécifiquement à ton encontre et qui, on ne sait trop pourquoi, te visent spécifiquement. Ou tu dis des trucs faux. A toi de quantifier la probabilité de chaque événement.

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

1- Il existe des mécanismes de change

Non. Quand tu empruntes en une monnaie, tu rends dans la même monnaie. C'est le principe de base JUSTEMENT pour éviter les pays qui manipulent le cours de leur monnaie. C'est à eux d'assumer le choix d'emprunter dans autre chose que leur monnaie. Cela a été et sera toujours la norme. 

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

2- il existe même des mécanismes d'échange style troc pour éviter des défauts quand le pays n'a pas les liquidités nécessaires pour payer sa dette (cf par exemple Mirages vs Huile d'Olive). Ca peut se faire de gré à gré

SI et uniquement SI le prêteur accepte. Ce qui n'est pas le cas. L'emprunteur doit respecter le contrat.

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

3- le problème ici est que ni l'un ni l'autre ne sont autorisés par 1 pays qui du coup montre que c'est lui qui mène le jeu monnétaire mondial

Si si. La Russie a parfaitement le droit de sortir des valises de billets et de rembourser. C'est leur putain de problème. 

Il y a 1 heure, Akhilleus a dit :

La résultante c'est que tu peux être certain que les futures dettes contractées ne le seront pas en $$ autant que faire se peut. Les US ont peut être anticipé le problème, peut être pas mais si pas, ils viennent de se tirer une balle dans le pied à moyen-long terme

Pas du tout, ça fait juste rigoler le monde entier car le problème était tout à fait évitable si les russes avaient stocké leurs liquidités de change CHEZ EUX. Sauf qu'ils ont mis leurs lignes de crédits à l'étanger, ce qui est totalement con. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, MeisterDorf a dit :

Pont ferroviaire de Berlin? 

Ils transbordent la marchandise à la frontière? Avec les risques potentiels que ça implique? 

Voici des précisions:

"La compagnie ferroviaire allemande "est en train d'extraire d'Ukraine des quantités massives de céréales en ce moment, via la Pologne en direction des ports du nord de l'Allemagne pour leur exportation", a-t-il précisé.

"La Pologne a établi un nouveau régime frontalier avec l'Allemagne pour faciliter" cette opération, a-t-il précisé."

https://www.bfmtv.com/economie/international/l-allemagne-aide-l-ukraine-a-exporter-son-ble-par-train_AD-202205260413.html

Ce que je comprends, c'est que la compagnie allemande fournit le matériel ferroviaire et humain pour transporter les céréales et que les ports allemands seront fortement sollicités. Certainement qu'il y a un transbordement à la frontière Polonaise car il me semble que l'écartement des voies ukrainiennes est différent de celui de l'Europe, ce qui fait que les wagons allemands ne peuvent probablement pas circuler sur le sol ukrainien. Je pense que le nombre de wagons allemand mis à disposition pour cette opération doit être très important. D'un point de vue Russe, c'est peut-être un peu risqué de prendre pour cible un élément essentiel pour éviter la famine dans une partie du monde. Ils n'ont déjà plus beaucoup d'amis alors s'attaquer à cela serait peut-être symboliquement catastrophique pour eux et la propagande ukrainienne s'en donnerait à cœur joie. Tu remarqueras que j'ai mis beaucoup de conditionnel à tout ça.

Au final, c'est une très bonne nouvelle car ces céréales réduiront le risque de pénurie mondiale.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, cracou a dit :

Deux possibilités: soit c'est un complot généralisé des membres du forum spécifiquement à ton encontre et qui, on ne sait trop pourquoi, te visent spécifiquement. Ou tu dis des trucs faux. A toi de quantifier la probabilité de chaque événement.

Non. Quand tu empruntes en une monnaie, tu rends dans la même monnaie. C'est le principe de base JUSTEMENT pour éviter les pays qui manipulent le cours de leur monnaie. C'est à eux d'assumer le choix d'emprunter dans autre chose que leur monnaie. Cela a été et sera toujours la norme. 

SI et uniquement SI le prêteur accepte. Ce qui n'est pas le cas. L'emprunteur doit respecter le contrat.

Si si. La Russie a parfaitement le droit de sortir des valises de billets et de rembourser. C'est leur putain de problème. 

Pas du tout, ça fait juste rigoler le monde entier car le problème était tout à fait évitable si les russes avaient stocké leurs liquidités de change CHEZ EUX. Sauf qu'ils ont mis leurs lignes de crédits à l'étanger, ce qui est totalement con. 

1- une troisième (et une quatrième) possibilité :

Certains membres extrapolent à loisir ce qui est écris

Et d'autres (si tu vois ce que je veux dire) croient avoir toujours raisons, la ramène sans cesse, ont une manière passive agressive de poster mais par contre, quand ils ont torts (ce qui leur arrivent plus souvent qu'ils ne croient) ont ne les entends jamais rétropédaler. A force ça s'appelle du troll bien lourd et gras. Et tu sais comment finissent les trolls ? Ou les emmerdeurs en bon français ?

2 - Oui quand tu empruntes dans une monnaie tu rends dans la même monnaie sauf que des arrangements sont possibles de gré à gré (c'est écrit en toute lettre dans mon post, apprend à lire à force) donc si le créancier est d'accord, tu peux rembourser en eurobrouzoufs petrodollars, pistaches, tapis persans ou huile de foie de serpent

3- mécaniquement ils ne peuvent pas puisque l'usage de la monnaie attendue pour rembourser leur est interdit. Cf au dessus, tu rembourses dans la monnaie d'emprunt, non ? Donc explique moi comment techniquement ils font. M'enfin on verra où ca mène. Les banques veulent bien suivre les états mais surtout leurs propres comptes financiers. Par certains que tous les créanciers acceptent un défaut artificiel alors que les intérêts sont payables d'une autre manière

4- Et ben non, Pareil. Encore. Stocké chez eux ou pas, vu qu'il faut qu'ils reversent en $$ ca revient au même. Tu percutes toujours pas. C'est pourtant une logique de maternelle.

A : les contrats sont en $$

B : ils doivent être remboursés en $$

C : l'usage du $$ pour les transations leur est interdit quelle que soit la source

D : ils ne peuvent donc pas rembourser en $$

E : si le créancier est d'accord ils peuvent rembourser autrement

F : encore faut il que le créancier soit d'accord

G : on verra à plus ou moins court terme ce qu'il en est

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

 

Présent, coupable, j'assume. Donc à sa place:

Au moins toi tu proposes des choses structurées! 

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

On peut encore fournir beaucoup, si on adopte une approche Tchèque qui consiste grosso modo à transférer aux Ukrainiens la quote-part des armements lourds qui de toute façon visait à répondre à la menace Russe/Soviétique. Et que l'on pourra recompléter et reconstruire bien plus rapidement que les Russes ne le pourront avec leurs arsenaux (sanctions etc..).

Ce qui est stratégiquement cohérent.

Il y a 2 heures, olivier lsb a dit :

Et.... pour l'instant rien de plus car aucune construction intellectuelle si brillante soit elle, ne pourra briser la détermination de VVP à poursuivre la guerre. Il ne le fera que lorsqu'il sera contraintt acculé. Ce sont quasiment ses propres mots puisqu'il ne fait que répéter que ses objectifs doivent être atteints et seront atteints. 

Effectivement On pourrait aussi jouer au con sur sa propre propagande: soutenir financièrement ses opposants (et même les plus à droite comme lui il fait chez nous) pour le déstabiliser, apporter des valises de billets à es officiers, donner des visas à ses diplomés, diffuser massivement de la propagande de l'ouest par tous les canaux encore existants. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 11 minutes, Akhilleus a dit :

4- Et ben non, Pareil. Encore. Stocké chez eux ou pas, vu qu'il faut qu'ils reversent en $$ ca revient au même. Tu percutes toujours pas. C'est pourtant une logique de maternelle.

A : les contrats sont en $$

B : ils doivent être remboursés en $$

C : l'usage du $$ pour les transations leur est interdit quelle que soit la source

D : ils ne peuvent donc pas rembourser en $$

E : si le créancier est d'accord ils peuvent rembourser autrement

F : encore faut il que le créancier soit d'accord

G : on verra à plus ou moins court terme ce qu'il en est

Effectivement je te rejoins, c'est pas tant une question de localisation des dollars Russes. Pour que ces dollars mettons situés à Moscou, soit utilisables, il faut que la banque contrepartie les accepte pour solder l'échange interbancaire. Or si les US décrète l'interdiction de l'usage du dollars pour rembourser les dettes souveraines russes, il y a toutes les chances pour que le paiement soit refusé par la banque contrepartie,qui ne voudra pas prendre le risque de se rendre complice de rompre l'embargo sur les dollars (coucou BNP). 

Çà vaut que si le créanciers est dans une banque située hors de Russie. Je sais pas comment ça se passerait si le créancier dollars attend un paiement depuis sa banque russe, de la part du trésor russe. Je pense que ça passe. Mais ce cas de figure est rare car les emprunts en devises étrangères ont précisément pour but de drainer des capitaux étrangers. 

Edited by olivier lsb
orthographe
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

Et d'autres (si tu vois ce que je veux dire) croient avoir toujours raisons, la ramène sans cesse, ont une manière passive agressive de poster mais par contre, quand ils ont torts (ce qui leur arrivent plus souvent qu'ils ne croient) ont ne les entends jamais rétropédaler. A force ça s'appelle du troll bien lourd et gras. Et tu sais comment finissent les trolls ? Ou les emmerdeurs en bon français ?

Et que dis tu des gens qui font des menaces parce que de multiples posteurs ne sont pas d'accord avec lui? Et qui font ces menaces parce qu'ils sont modos? Dans le tas des posteurs, il y a forcément du troll. Ne serait-ce pas fort surprenant qu'il n'y ait QUE des trolls? 

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

2 - Oui quand tu empruntes dans une monnaie tu rends dans la même monnaie sauf que des arrangements sont possibles de gré à gré (c'est écrit en toute lettre dans mon post, apprend à lire à force) donc si le créancier est d'accord, tu peux rembourser en eurobrouzoufs petrodollars, pistaches, tapis persans ou huile de foie de serpent

Le créancier n'en veut pas. 

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

3- mécaniquement ils ne peuvent pas puisque l'usage de la monnaie attendue pour rembourser leur est interdit.

Pas du tout. S'il se trouve une gentille banque chinoise pour leur donner des dollars contre des roubles, ils peuvent parfaitement rembourser. Sauf que même les Chinois en veulent pas, des roubles. Personne a jamais "interdit" au Russes de se servir de collars (ce qui n'a pas tellement de sens). Ils trouvent simplement personne prêt à leur en filer. 

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

4- Et ben non, Pareil. Encore. Stocké chez eux ou pas, vu qu'il faut qu'ils reversent en $$ ca revient au même. Tu percutes toujours pas. C'est pourtant une logique de maternelle.

Tu disais quoi sur le passif-aggressif? Hu Hu hu. 

il y a 5 minutes, Akhilleus a dit :

 

A : les contrats sont en $$  VRAI

B : ils doivent être remboursés en $$ VRAI

C : l'usage du $$ pour les transations leur est interdit quelle que soit la source FAUX

 

il y a 1 minute, olivier lsb a dit :

Or si les US décrète l'interdiction de l'usage du dollars pour rembourser les dettes souveraines russes, il y a toutes les changes pour que le paiement soit refusé par la banque contrepartie,qui ne voudra pas prendre le risque de se rendre complice de rompre l'embargo sur les dollars (coucou BNP). 

Exact... et ce n'est pas le cas

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, cracou a dit :

Exact... et ce n'est pas le cas

 

Arf ça y ressemble beaucoup quand même, pour ce cas précis des remboursements d'emprunts d'état. J'essaierais d'aller à la source du trésor US, je partagerai si je trouve des détails technique. 

Mais bon, il y a tout le passif US en terme de sanctions / amendes qui font que maintenant, même plus besoin de légiférer ou quoique ce soit. Je pense que les principaux concernés ont reçu le message 5/5 s'ils veulent pas avoir d'ennuis avec le DoJ. 

Link to comment
Share on other sites

Une marche dans l'isolement de la Chine. 

Un projet de loi américain interdirait à Google et Apple d'héberger des applications acceptant le yuan numérique de la Chine

https://www.zonebourse.com/cours/action/TENCENT-HOLDINGS-LIMITED-3045861/actualite/Un-projet-de-loi-americain-interdirait-a-Google-et-Apple-d-heberger-des-applications-acceptant-le-yu-40556968/

26/05/2022 | 20:23

Les sénateurs républicains veulent interdire aux magasins d'applications américains, dont Apple et Google, d'héberger des applications permettant d'effectuer des paiements avec la monnaie numérique chinoise, selon une copie de la proposition de loi vue par Reuters, dans la crainte que le système de paiement ne permette à Pékin d'espionner les Américains.

Le projet de loi qui sera dévoilé jeudi par les sénateurs Tom Cotton, Marco Rubio et Mike Braun stipule que les entreprises qui possèdent ou contrôlent des magasins d'applications "ne doivent pas proposer ou soutenir une application dans [leur] magasin d'applications aux États-Unis qui soutient ou permet des transactions en e-CNY".

Selon le bureau de M. Cotton, le yuan numérique pourrait fournir au gouvernement chinois "une visibilité en temps réel de toutes les transactions sur le réseau, posant des problèmes de confidentialité et de sécurité pour les personnes américaines qui se joignent à ce réseau."

Le Center for a New American Security, un groupe de réflexion basé à Washington D.C., a déclaré dans un rapport datant de janvier 2021 que la monnaie numérique et le système de paiements électroniques de la Chine étaient "susceptibles d'être une aubaine pour la surveillance de l'économie par le PCC et pour l'ingérence du gouvernement dans la vie des citoyens chinois", notant que "les transactions contiendront des données précises sur les utilisateurs et leur activité financière."

Apple Inc, Google d'Alphabet Inc, Ant Group, Tencent et l'ambassade de Chine à Washington n'ont pas immédiatement fait de commentaires.

Cette décision intervient après que WeChat, une application de messagerie et de paiement appartenant à la société chinoise Tencent et comptant plus de 1,2 milliard d'utilisateurs, a annoncé qu'elle commencerait à prendre en charge la monnaie au début de cette année. Alipay, l'application de paiement extrêmement populaire appartenant au groupe Ant de Jack Ma, accepte également la monnaie numérique. Les deux applications sont disponibles dans les magasins d'applications Apple et Google.

Bien que l'arrêt des menaces potentielles de sécurité nationale liées à la Chine soit un rare point d'accord bipartisan dans le Congrès américain profondément divisé, les perspectives d'adoption du projet de loi avant les élections de mi-mandat sont incertaines.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Pas du tout. S'il se trouve une gentille banque chinoise pour leur donner des dollars contre des roubles, ils peuvent parfaitement rembourser. Sauf que même les Chinois en veulent pas, des roubles. Personne a jamais "interdit" au Russes de se servir de collars (ce qui n'a pas tellement de sens). Ils trouvent simplement personne prêt à leur en filer. 

Tu as raté tout un pan des dernières nouvelles (comme d'hab)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Voici des précisions:

"La compagnie ferroviaire allemande "est en train d'extraire d'Ukraine des quantités massives de céréales en ce moment, via la Pologne en direction des ports du nord de l'Allemagne pour leur exportation", a-t-il précisé.

"La Pologne a établi un nouveau régime frontalier avec l'Allemagne pour faciliter" cette opération, a-t-il précisé."

https://www.bfmtv.com/economie/international/l-allemagne-aide-l-ukraine-a-exporter-son-ble-par-train_AD-202205260413.html

Ce que je comprends, c'est que la compagnie allemande fournit le matériel ferroviaire et humain pour transporter les céréales et que les ports allemands seront fortement sollicités. Certainement qu'il y a un transbordement à la frontière Polonaise car il me semble que l'écartement des voies ukrainiennes est différent de celui de l'Europe, ce qui fait que les wagons allemands ne peuvent probablement pas circuler sur le sol ukrainien. Je pense que le nombre de wagons allemand mis à disposition pour cette opération doit être très important. D'un point de vue Russe, c'est peut-être un peu risqué de prendre pour cible un élément essentiel pour éviter la famine dans une partie du monde. Ils n'ont déjà plus beaucoup d'amis alors s'attaquer à cela serait peut-être symboliquement catastrophique pour eux et la propagande ukrainienne s'en donnerait à cœur joie. Tu remarqueras que j'ai mis beaucoup de conditionnel à tout ça.

Non pas "certainement" mais "obligatoirement": il y a un transbordement à la frontière, l'écartement UIC (1.435 mm) et soviétique (1.520 mm) étant incompatibles. La DB AG, les PKP pas plus que les UZ ne disposant de wagons (fret donc) à écartement variable, il est certain que ces derniers doivent passer par un fastidieux et très lent processus de transbordement à la frontière PKP/UZ: ce qui en fait des cibles de choix pour les russes vu qu'il ne reste royalement que deux zones par où le trafic peut s'écouler.  

Vu que les russes s'acharnent déjà sur les points névralgiques du réseau des UZ et qu'ils ont l'air d'en avoir "un peu" rien à carrer de la famine qui se prépare: il y a fort à parier que les points frontières ferroviaires et/ou y donnant accès vont être ciblés très rapidement. 

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Akhilleus a dit :

Parceque ca veut dire qu'un pays peut décider du jour au lendemain que tu peux faire défaut au niveau international juste comme ça si ta dette est labellée en $$

Quand un pays est mené de manière compétente sa dette est exprimée en différentes valeurs de manière à ne pas dépendre d'une seule. La seule exception c'est le dollar, qui est littéralement "too big to fail". 

Tous les pays ont des dettes exprimées en dollar. Ce n'est pas les États-Unis qui décident de l'emploi par des pays déficitaires du dollar.

Quand tu ne peux pas rembourser une dette contractée avec une certaine monnaie, ça veut dire que tu n'es plus un partenaire fiable et que tout ce que tu peux payer en retour et qui n'est pas des matières premières ou des produits transformés ne vaut rien. La Russie, pour son commerce extérieur, sera peut-être obligé de payer en gaz (ou en blé) aux cours du marché mondial sous peine de ne pas être reconnu et les traités de commerce être rendus nuls par défaut de paiement (cette dernière hypothèse est peu probable mais peut tout de même arriver).

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Heorl a dit :

Quand tu ne peux pas rembourser une dette contractée avec une certaine monnaie, ça veut dire que tu n'es plus un partenaire fiable

Je ne partage pas du tout cet avis, généralement valable mais dont l'exemple actuel, totalement atypique, me semble ne pas relever. La Russie n'est pas en défaut parce qu'elle ne saurait pas acheter du dollar (car son économie serait incapable d'en offrir une contrepartie) ou qu'elle n'en aurait pas, juste parce que la menace de sanctions empêche concrètement les détenteurs de dollars de lui en offrir et que les sanctions l'empêche d'accéder à ses dollars, à ce que je comprends. Cela du fait de la guerre en Ukraine et des sanctions afférentes, pas d'une insolvabilité financière ou économique. Rien à voir avec une fiabilité économique ou financière en tant que tel (cela viendra peut-être mais ce n'est pas le cas aujourd'hui, du moins pour une large partie du monde).

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Heorl a dit :

Quand un pays est mené de manière compétente sa dette est exprimée en différentes valeurs de manière à ne pas dépendre d'une seule. La seule exception c'est le dollar, qui est littéralement "too big to fail". 

Tous les pays ont des dettes exprimées en dollar. Ce n'est pas les États-Unis qui décident de l'emploi par des pays déficitaires du dollar.

Quand tu ne peux pas rembourser une dette contractée avec une certaine monnaie, ça veut dire que tu n'es plus un partenaire fiable et que tout ce que tu peux payer en retour et qui n'est pas des matières premières ou des produits transformés ne vaut rien. La Russie, pour son commerce extérieur, sera peut-être obligé de payer en gaz (ou en blé) aux cours du marché mondial sous peine de ne pas être reconnu et les traités de commerce être rendus nuls par défaut de paiement (cette dernière hypothèse est peu probable mais peut tout de même arriver).

Ca c'est le mécanisme normal

La dérive c'est quand un pays ou un bloc de pays t'empeche de payer ta dette alors que tu as les moyens en empechant activement ou de façon cohércitive d'utiliser la monnaie de référence

J'ai du mal à voir ce qu'il est si difficile à comprendre dans ce cas là, bien précis

Demain tu vas à la boulangerie et le boulanger te dis que tes euros, il en veut pas (par contre il prendra ceux des autres personnes dans la queue) alors que tu as les moyens de payer (pour l'instant c'est le cas de la Russie, pas certain que ça dure, sa reserve monnétaire fondant avec les couts du conflit)

L'interdiction de transation ne se limitant d'ailleurs pas au $$ concernant la Russie mais aussi à la livre sterling et à l'euro

Soit les 3 plus grosses valeur d'échange monnétaire mondiale

C'est un problème purement politique, pas économique dans ce cas la

 

https://edition.cnn.com/2022/02/28/politics/sanctions-russia-putin-rainy-day-fund/index.html

https://www.nytimes.com/2022/04/05/business/russia-debt-dollars.html

https://www.consilium.europa.eu/en/policies/sanctions/restrictive-measures-against-russia-over-ukraine/sanctions-against-russia-explained/

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Akhilleus a dit :

Ca c'est le mécanisme normal

La dérive c'est quand un pays ou un bloc de pays t'empeche de payer ta dette alors que tu as les moyens en empechant activement ou de façon cohércitive d'utiliser la monnaie de référence

J'ai du mal à voir ce qu'il est si difficile à comprendre dans ce cas là, bien précis

Demain tu vas à la boulangerie et le boulanger te dis que tes euros, il en veut pas (par contre il prendra ceux des autres personnes dans la queue) alors que tu as les moyens de payer (pour l'instant c'est le cas de la Russie, pas certain que ça dure, sa reserve monnétaire fondant avec les couts du conflit)

L'interdiction de transation ne se limitant d'ailleurs pas au $$ concernant la Russie mais aussi à la livre sterling et à l'euro

Soit les 3 plus grosses valeur d'échange monnétaire mondiale

C'est un problème purement politique, pas économique dans ce cas la

 

https://edition.cnn.com/2022/02/28/politics/sanctions-russia-putin-rainy-day-fund/index.html

https://www.nytimes.com/2022/04/05/business/russia-debt-dollars.html

https://www.consilium.europa.eu/en/policies/sanctions/restrictive-measures-against-russia-over-ukraine/sanctions-against-russia-explained/

 

C'est complètement un problème politique à court terme. C'est à mon sens le plus gros pari des US: est-ce que les acteurs économiques vont agir comme si la Russie était en défaut "à l'Argentine", ce qui aura peut être un effet auto-réalisateur par la suite...ou pas.

A court terme, les effets d'un défaut que l'on qualifiera entre nous de "technique" peuvent être les suivants: hausse des taux d'intérêts d'emprunt, des primes d'assurances en tout genre, réduction des flux de devises, conditions de paiements désavantageuses comme le paiement d'avance, exclusion des actifs Russes/Roubles pris en garantie dans les transactions bancaires, donc diminution de leur valeur etc....

 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Les israéliens envoient les US se faire ... à propos de l'envoi d'armement avancé à  l'Ukraine parce que çà ... pourrait tuer des russes .. si si.

 https://www.axios.com/2022/05/25/israel-rejects-spike-missile-ukraine-germany-russia

Israël a rejeté une demande américaine visant à permettre à Berlin de fournir à l'Ukraine des missiles antichars produits en Allemagne avec une technologie israélienne sous licence israélienne, ont déclaré deux responsables américains et israéliens.

Pourquoi cela est important : La question de la fourniture d'armes est l'une des dernières différences de politique entre les États-Unis et Israël en ce qui concerne la guerre.

Sous la pression de l'administration Biden, Israël a ajusté sa politique vis-à-vis de Moscou et a progressivement adopté une position plus favorable à l'Ukraine qu'au moment où la Russie a commencé son invasion. Mais il n'a jusqu'à présent pas fourni d'armement avancé à l'Ukraine.
Le moteur de l'information : Amir Eshel, directeur général du ministère israélien de la Défense, s'est rendu à Washington il y a deux semaines pour des entretiens avec des responsables du Pentagone sur la coopération en matière de sécurité entre les États-Unis et Israël.

Colin Kahl, sous-secrétaire américain à la défense pour la politique, a rencontré Eshel et a évoqué les efforts de l'administration Biden pour amener les pays du monde entier à fournir des armes à l'Ukraine, selon les responsables américains et israéliens.
Kahl a demandé à Eshel si Israël donnerait la permission à l'Allemagne de transférer des missiles antichars "Spike" à l'Ukraine, ont indiqué les responsables.
Ces missiles sont produits dans une usine appartenant à Israël en Allemagne. Selon la licence, Israël doit approuver tout transfert de ces missiles à une tierce partie.
Eshel a rejeté la demande, disant à Kahl qu'Israël ne fournira à l'Ukraine que des équipements militaires non létaux, ont déclaré les responsables.

Un haut fonctionnaire israélien a déclaré qu'Israël craignait que des soldats russes soient tués par des armes de fabrication israélienne, ce qui pourrait conduire la Russie à nuire aux intérêts sécuritaires israéliens en Syrie.
Entre les lignes : La Russie exerce une énorme influence en Syrie, mais permet à Israël d'y opérer librement contre les activités iraniennes.
État des lieux : Lorsque le ministre israélien de la défense, Benny Gantz, s'est rendu à Washington la semaine dernière, la fourniture de missiles n'a pas été évoquée lors de ses réunions avec le secrétaire à la défense, Lloyd Austin, et le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, selon des responsables israéliens.

Les responsables ont déclaré que Gantz a dit à Austin et Sullivan qu'Israël s'est engagé à soutenir l'Ukraine et a commencé à lui fournir des équipements militaires non létaux tout en maintenant ses intérêts de sécurité au Moyen-Orient.
Le jour de l'arrivée de Gantz à Washington, Israël a envoyé une cargaison de 2 000 casques et 500 gilets de protection pour les organisations d'urgence et civiles en Ukraine.
Ce qu'ils disent : "Nous continuons à discuter avec nos alliés et partenaires de la situation actuelle en Ukraine et de la nécessité de soutenir la capacité de l'Ukraine à se défendre contre l'agression russe, mais nous ne discuterons pas des détails de ces conversations", m'a dit John Kirby, porte-parole du Pentagone.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, olivier lsb a dit :

C'est complètement un problème politique à court terme. C'est à mon sens le plus gros pari des US: est-ce que les acteurs économiques vont agir comme si la Russie était en défaut "à l'Argentine", ce qui aura peut être un effet auto-réalisateur par la suite...ou pas.

A court terme, les effets d'un défaut que l'on qualifiera entre nous de "technique" peuvent être les suivants: hausse des taux d'intérêts d'emprunt, des primes d'assurances en tout genre, réduction des flux de devises, conditions de paiements désavantageuses comme le paiement d'avance, exclusion des actifs Russes/Roubles pris en garantie dans les transactions bancaires, donc diminution de leur valeur etc....

 

Le plus "drole" c'est que dans un monde normal, un pays qui est en guerre a déjà des taux d'intérêts d'emprunts désavantageux, des primes d'assurances explosées etc etc ...

La c'est un coup de pied dans l'âne avec des conséquences potentielles plus larges que la Russie

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, herciv a dit :

Surtout que cette guerre est totalement personnalisée sur la personne de Poutine

Au cas où pour éviter un malentendu, la guerre n'est probablement pas le fait de la volonté d'une seule personne côté Russe et il y a certainement un consensus large parmi les hauts représentants russes, à commencer par le ministre des Affaires Etrangères. Il est vrai que vu sous le prisme occidental, la communication Russe qui met principalement en scène son président peut laisser croire qu'il est isolé.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    U235
    Newest Member
    U235
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...