Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

33 minutes ago, Boule75 said:

Encore une erreur de lecture de Poutine, toujours cette incapacité à considérer autre chose que la force comme déterminant des orientations.
Il vieillit et ses obsessions ne lui réussissent pas ; je propose de cesser de leur donner un écho quand elles ne le méritent pas.

Et ça lui donnerait le droit d'envahir l'Ukraine ? :wacko:

Je suis certain que tu vas répondre non : donc il faut cesser de ressasser ses "explications", et en pointer les failles.

A titre personnel, voici 25 ans environ qu'un très bon ami, bien à gauche, me ressert invariablement la vulgate du Kremlin : l'étalon or, la vilaine dette, les nazis à Kiev, "il faut comprendre les russes", la peur de l'encerclement, la nostalgie parce que "chez les soviets, il n'y avait pas de chômage", des motifs variés d'humiliation. Puisqu'il ne parle pas russe cette forme de "ré-information" est propagée jusqu'à lui, jusqu'à nous. Je dois dire qu'elle me lasse, ces derniers jours plus qu'avant : c'est surtout un énorme ramassis de foutaises ou de centièmes de vérité destinées à pourrir les débats et à embrouiller l'esprit.

La Russie est progressivement revenue dans un régime de dictature, agressive, hyper-rétrograde, militariste, profondément inégalitaire, et qui vient encore de déclencher une guerre assassine des gens sur notre sol et nous menace de manière volontaire et concrète.

Ce n'est aucunement une raison pour surréagir, pour surarmer, pour haïr les russes, pour devenir aussi cons en quelque sorte, mais il faut cesser de chercher des excuses à Poutine et réagir. Le reste, c'est du vent.

non, cela ne lui en donne pas le droit. Il s'en fout du droit. Les civil qui prennent une roquette dans leur appart aussi pour le coup.

Par contre, si cette analyse te permet d'anticiper la situation, que cela lui donne le droit ou pas, et bien il faut la prendre en comte dans tes actions pour eviter le merdier. Le droit international doit se etre respecter pour jsutement essayer d'eviter les conflits. Mais cela reste un outil pour cela. Si le fait d'en rester au droit amene un conflit, et ben il faudra considerer sa position par rapport au respect de ce droit. Alors bien sur il ne faut pas la galvauder, car a l'afaiblir en Ukraine, a ne pas etre stricte sur les aplications du droit, on risque de faire un precedent autre part et donc augmenter le risque de conflit autre part, mais cela serait au moins normal de se poser la question. Le droit international, c'est pas une loi physique, c'est créé par les hommes, pour les hommes, dans le but d'eviter les conflits. Si l'etat du droit ne permet pas cet objectif, il est normal de le questionner, et d'etre capable d'etre flexible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Boule75 a dit :

Tu suggère d'y fomenter un coup, une révolution, regime change 2.0 ? Il faut un plan A en béton, en ferracier même, un plan B en adamantium, sans oublier un plan de repli breveté, l'appui de Xi et une Jamie Bond à la fois très sexy, résistante et totalement suicidaire, mais modeste.

#marcherapas

...

Le fait est que l'intégrité territoriale de la Russie ne survivrait probablement pas à une nouvelle vague de démocratisation. La dernière fois elle a failli y passer sous le coup d'une chiée de séparatismes.

C'est un pays dont les différentes composantes ne tiennent que par un contrôle serré du centre et elles se barreraient à la moindre possibilité de faire valoir leur existence en tant qu'entités souveraines et indépendantes du pouvoir centrale, ne laissant derrière qu'une Russie "folklorisé" réduite aux territoires historique des 1er siècles de sa fondation, loin de la Russie au 11 fuseaux horaires. 

Alors, avec un chapelet de démocraties à sa frontière et sous le bouclier de l'OTAN, c'est plus ou moins la mort assurée en tant que puissance à terme.

 

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

21 minutes ago, Boule75 said:

Tu suggère d'y fomenter un coup, une révolution, regime change 2.0 ? Il faut un plan A en béton, en ferracier même, un plan B en adamantium, sans oublier un plan de repli breveté, l'appui de Xi et une Jamie Bond à la fois très sexy, résistante et totalement suicidaire, mais modeste.

#marcherapas

C'est pourtant ce qui a été tenté en temps de paix avec Navalny et actuellement toute la narative occidentale dépend VP comme un homme isolé/.../.. et rapporte la faible approbation de sa population pour l'aventure en cour comme si une révolte populaire était possible, methode couet? voeux pieux?

Le fait d'Hitlériser Poutine en dis quand même lomg sur le travail des consciences sans savoir si cela va affecter celle de la population Russe au regard de leur accés à nos médias.

Edited by P4
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Hypsen a dit :

On les a menacé de sanctions aussi ? Je ne vois pas l’intérêt de Monaco à appliquer ces sanctions.

Disons que si pas mal de pays en ce monde, dont un du conseil de sécurité, se mettent couramment à envahir de plus petits pays qu'eux-mêmes, Monaco est plutôt en bonne place sur la liste.

Combien de temps faut-il pour aller de la frontière monégasque à la place du Casino, 10 mn ? 

Edited by Benoitleg
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

8 minutes ago, rogue0 said:

T'es ambitieux toi ...

Dans le même post, tu suggères le "regime change" ou l'invasion terrestre de DEUX puissances nucléaires d'un coup ?
A travers une ligne logistique terrestre de 11000km ? (transsibérien)

Même les neocons US de 2003 n'ont jamais eu de rêve mouillé aussi grandiose :biggrin:
 

Oui c'est un bon plan:biggrin:

mais ça ne se passera pas en un claquement de doigt.:sleep:

Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, Boule75 said:

Sans déc' ? Je te dis que j'en ai ras-le-bol de la propagande insensée du Kremlin et tu me sors que Navalny est un complot, le gars qui est volontairement retourné sur place après qu'on ait tenté de l'assassiner et qui est actuellement au goulag, comme son frère d'ailleurs ?
Et que donc c'est encore "de notre faute".

Mais quel foutage de gueule !

Si l'affaire Navalny ne contient pas toute les marques d'une tentative de régime change je m'excuse.:biggrin:

  • Like 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, P4 a dit :

Si l'affaire Navalny ne contient pas toute les marques d'une tentative de régime change je m'excuse.:biggrin:

D'ailleurs, un état de quelques personnalités (dont on peut penser ce qu'on veut par ailleurs) qui ont manifesté une opposition frontale au régime en place en Russie :

Boris Nemtsov (assassiné), Sergueï Oudaltsov (régulièrement en prison), Alexeï Navalny (empoisonnement, puis en prison),  Garry Kasparov (en exil), Anna Politkovskaïa (assassinée)...

  • Like 2
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Jolie trouvaille :smile:

Il y a 5 heures, Boule75 a dit :

J'hésite à ouvrir un fil sur les répercussions psychologiques. Rassurez-moi : Lenta, ce n'est pas l'équivalent du Gorafi ?

C'est plutôt Kadyrov qui est un mélange de Gorafi et de férocité.

 

Cela dit, il peut lui arriver d'avoir de bonnes idées :

Il y a 5 heures, Boule75 a dit :

Reconnaître le mouvement de conduite à gauche comme une vile relique du Moyen Âge

Sanctionner la conduite à gauche ? Eh, il faut y réfléchir :happy: ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Wallaby a dit :

- Dans ces conditions, le président français estimait dangereux de l'exclure a priori, car une autre de ses obsessions était d'éviter que la Russie n'en revînt à son vieux complexe d'encerclement. « Tout ce qui ne se fait pas avec eux sera vu par eux comme conçu contre eux », expliquait-il. Pourquoi créer une Confédération qui divise alors que tout dans cette période nous poussait à chercher le rassemblement, la coopération ?

- à l'Ouest, on voyait d'un mauvais œil la participation de l'Union soviétique et non celle des États-Unis - j'y reviendrai ;

- à l'Est, c'était l'incompréhension la plus totale. Pourquoi la France cherchait-elle à dessiner les nouvelles frontières de l'Europe en y ajoutant l'URSS à laquelle ces pays-là venaient précisément d'échapper ?

Tu as dessiné ce qui a été la diplomatie européenne et ses l'influence US des 30 dernière années. Je surveille de très près les décision européenne récente et notamment allemande. Je n'arrive pas à déceler où elles vont. Notamment cette histoire des 100 milliards. Où les allemands vont trouver cette argent ? L'ampleur de ce budget permet à l'Allemagne d'écraser les efforts français. N'aurait-il pas fallu concerter des annonces dans un cadre européen ?

Je suis par contre ravis de l'annonce de ce budget européen d'armement de l'Ukraine. Mais 450 millions c'est ridicule par rapport à ce que les US pourraient injecter.

Link to comment
Share on other sites

J'attends des annonces concertées sur le plan budget militaire entre la France et l'Allemagne. Pour l'instant je ne vois qu'une décision avec un gros montant mais pas concertée.

Pour l'histoire

9e5b3c0faea7317a9b6d9f321076786a854eae70

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Histoire de remettre les choses en perspective

Un article de La Tribune sur les conséquence de cette guerre pour l'économie Russe mais aussi mondiale

Citation

Dans un souci évident de s'affranchir de la tutelle de l'Ouest, les Russes ne détiennent plus aujourd'hui que 3.7 milliards de dollars de dette américaine par rapport à leurs 177 milliards de 2010. La Banque centrale russe, quant à elle, est riche de 630 milliards de dollars en réserves, permettant ainsi au pays d'assumer le coût d'une année entière d'importations ainsi que 75% de sa dette envers l'étranger. De fait, la Russie a mis à profit les huit dernières années afin de réduire sa dépendance économique et financière en même temps que sa vulnérabilité face aux sanctions. Pour ce faire, les russes ont consenti à une baisse de leur niveau de vie, à une révision drastique de leur consommation, à des importations en chute libre de 30% depuis 2014, à des remboursements substantiels de leurs endettements extérieurs de leurs entreprises privées, enfin à un État parvenu à sabrer un tiers de la masse de ses endettements vis-à-vis de l'extérieur. Les Russes dans leur ensemble ont donc accepté de se serrer la ceinture depuis 2014 afin de se fortifier contre les armes économiques utilisées par l'Ouest.

Une exclusion de SWIFT empêchera néanmoins les Russes d'utiliser ces réserves générées, car quasiment plus aucun importateur ni exportateur étrangers ne seront en mesure de payer ou de recevoir ces devises - ce trésor de guerre - si industrieusement accumulées par l'État russe. Un gel des avoirs de la banque centrale russe détenus auprès d'institutions étrangères aura également des conséquences majeures sur l'équilibre macroéconomique intérieur du pays. La banque de Russie a effectivement déposé quelque 95 milliards de dollars auprès de ses consœurs européennes comme la Bundesbank, la Banque de France et du Fonds Monétaire International, entre autres. Il est rare - mais pas exceptionnel - que des comptes de banques centrales soient figés de la sorte. Souvenons-nous à cet égard du gel récent des avoirs publics afghans par les États-Unis, ou de celui de la Banque centrale du Venezuela par la Banque d'Angleterre avalisée par les tribunaux britanniques considérant «illégitime» le gouvernement en place. La combinaison de ces mesures financières rendra donc quasiment impossible le soutien sur les marchés financiers du Rouble qui subira dès lors une liquéfaction pure et simple.

 Déstabiliser l'économie russe

Les réserves des banques centrales constituant une arme fondamentale à disposition d'un pays autorisant la préservation de ses intérêts et de sa puissance macroéconomiques, la paralysie induite par le blocage SWIFT et de celui des réserves déposées à l'étranger ne laisse à la Russie que deux options, l'une pire que l'autre, à savoir le contrôle des capitaux accompagné d'une hausse frénétique de ses taux d'intérêt. Certes, la Russie pourrait-elle appeler la Chine à l'aide, car elle y détient quand même 15% de ses réserves. Elle pourrait en outre chercher à lui vendre une partie de ses stocks d'or totalisant 2.300 tonnes qui constituent quand même les 5e réserves les plus importantes au monde. Il n'est pourtant absolument pas acquis que la Chine accepte de prendre un tel risque vis-à-vis des États-Unis. Du reste, l'intérêt chinois évident serait que la puissance russe atteigne un niveau d'affaiblissement tel lui permettant de s'incruster durablement en Sibérie, et d'enfin profiter des immenses réserves de cette région historiquement si convoité.

Les mesures occidentales contre la Russie ont donc pour but non dissimulé de déstabiliser l'économie de ce pays en le coupant pour de bon du système financier international. Pour massives que soient ses réserves, il ne pourra en effet rien en faire si les chaînes de transmission sont bloquées et si la Russie en perd le contrôle. Tous les ingrédients sont désormais réunis pour un choc inflationniste mondial de taille, car le pendant de ces sanctions et de ces décisions lourdes aura naturellement un impact gigantesque sur l'économie mondiale, sur les chaînes de production, sur les prix de l'énergie, sur le fret maritime... Les multiples défauts de paiement russes des décennies précédentes ayant secoué les fondements des marchés sont sans commune mesure avec ce qui attend désormais l'économie mondiale.

______

(*) Michel Santi est macro-économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales. Il est fondateur et directeur général d'Art Trading & Finance.
Il vient de publier « Fauteuil 37 » préfacé par Edgar Morin. Il est également l'auteur d'un nouvel ouvrage : « Le testament d'un économiste désabusé ».

 

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si on mets ceci :

il y a 29 minutes, pascal a dit :

Histoire de remettre les choses en perspective

Un article de La Tribune sur les conséquence de cette guerre pour l'économie Russe mais aussi mondiale

 

En perspective avec cela

il y a une heure, Alexis a dit :

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe lorsque vous étranglez l'économie d'une grande puissance autocratique dotée de l'arme nucléaire au beau milieu d'une guerre majeure

On peut se dire que l'évolution de la situation risque de contenter ceux qui ont le goût de la fête :dry:

Édit: même si la traduction pratique revient de part et d'autre à se tirer un ICBM dans le pied...:rolleyes:

Edited by BPCs
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, herciv a dit :

Tu as dessiné ce qui a été la diplomatie européenne et ses l'influence US des 30 dernière années. Je surveille de très près les décision européenne récente et notamment allemande. Je n'arrive pas à déceler où elles vont. Notamment cette histoire des 100 milliards. Où les allemands vont trouver cette argent ? L'ampleur de ce budget permet à l'Allemagne d'écraser les efforts français. N'aurait-il pas fallu concerter des annonces dans un cadre européen ?

Où les Allemands vont trouver l'argent? Peut-être bien en oubliant l'obligation constitutionnelle d'équilibrer le budget. Pour rappel, ils sont actuellement endettés à 70 % de leur PIB. Il leur reste quelques marges. Et tant pis si leur ministre des finances -libéral - tique encore une fois. (Lui, il a du mal à changer de logiciel :happy:)
Ecraser les efforts français? Que la Budeswehr retrouve déjà son niveau des années 80 et on en reparlera. Il va falloir non seulement acheter du matériel, mais surtout l'entretenir et former des personnels. Et vu les coupes claires décrétées pas Angela -conscience -de -l'Europe et gros caca AKK, il y vraisemblablement eu de grosses pertes de compétences qui vont couter un bras à récupérer. Les anglais s'en rendent compte dans l'aéronavale. Et nous avec l'EPR.
Par contre, là où je te rejoins, c'est qu'il va falloir une coordination européenne. J'ai bon espoir qu'un jeune président europhile, à la tête de l'UE et bientôt en campagne pour rempiler y verra une occasion à saisir. Bien sûr, je peux me tromper mais quand je vois le chemin parcouru en 10 jours, je m'autorise quelques raisonnables espoirs.:bloblaugh:

il y a 31 minutes, Alexis a dit :

 

- Dès qu'un lancement nucléaire russe sera détecté, tous les habitants de la côte Est auront 22 minutes pour tweeter comment cela prouve qu'ils avaient raison.

- Ce n'est pas vrai - s'ils sont lancés depuis des sous-marins au large de nos côtes, nous aurons beaucoup moins de temps.  Je suggère de rédiger des tweets et de les avoir prêts à être lancés en guise de contre-attaque.

Ces tweets me font penser à la phrase d'Alphonse Allais : "Un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi." Bien sûr, si  Poutine pête un câble, il décidera de s'en prendre à la première puissance mondiale, qui dispose de plusieurs milliers d'ogives nucléaires prêtes à l'emploi. C'est la seule hypothèse valable.:rolleyes:
Je ne vais pas essayer de faire trop HS, mais le Kremlin a annoncé qu'il mettait ses forces nucléaires en état d'alerte. Si je ne me trompe pas, Paris a répondu qu'on faisait de même. J'imagine que Londres et Washington ont aussi pris leurs précautions. Si la Russie décide d'envoyer une ogive sur l'un des trois pays que je viens d'évoquer, Moscou, St Petersbourg & cie vont finir en son et lumière. Le ciel nous en préserve, mais si ça arrive, on a des procédures et nos militaires savent quoi faire. :mellow:
La vraie inconnue, c'est plutôt on fait quoi si le Kremlin balance une bombe A sur Budapest, Varsovie ou Berlin? Ce sont les capitales de pays de l'OTAN, théoriquement on doit riposter.

Je vais prendre les devants, car hier au boulot, on m'a rabâché un argument : "Poutine est fou, imprévisible, on ne peut pas le raisonner, on ne peu pas comprendre comment il fonctionne." L'avantage pour ceux qui tiennent ce raisonnement, c'est qu'on peut l'utiliser pour contrer n'importe quel argument. Je le sais, j'ai essayé de discuter avec un collègue convaincu de la folie de Poutine. Un bon exercice de patience.
Mais dans ce cas, il faut aller jusqu'au bout de ce raisonnement. Si Poutine est fou, on ne peut pas savoir ce qu'il va faire, alors à quoi bon en parler ? (ou intervenir sur ce forum :tongue:) Autant aller à l'église, la mosquée ou la synagogue qui correspond le mieux à ses convictions (liste non exhaustive) et demander au Créateur dans lequel on croit de faire quelque chose.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Coriace a dit :

J'ai du mal à comprendre ce que Poutine signifie quand il parle de "denazifier" le gouvernement Ukrainien.

J'ai trouvé ca sur le sujet, d'une source que j'exècre, mais c'est pas le sujet. 

Vrai ou pas, that is the question.  Mais ca résonne pas mal quand même :

https://blogs.mediapart.fr/marc-evelyne-dumont/blog/090314/realites-du-neo-nazisme-en-ukraine

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 7 heures, Benoitleg a dit :

D'ailleurs, un état de quelques personnalités (dont on peut penser ce qu'on veut par ailleurs) qui ont manifesté une opposition frontale au régime en place en Russie :

Boris Nemtsov (assassiné), Sergueï Oudaltsov (régulièrement en prison), Alexeï Navalny (empoisonnement, puis en prison),  Garry Kasparov (en exil), Anna Politkovskaïa (assassinée)...

En ce qui concerne Garry Kasparov, il semble que cela fasse assez rire côté russe quand ils entendent que l'on voit en lui au sein des sociétés occidentales un opposant courageux. Non pas que ce soit un ami ou soutien de Poutine. Mais disons qu'il pouvait tout à fait manger aux belles tables entourant le Kremlin sans que sa sécurité ne fût réellement en jeu.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, herciv a dit :

Où les allemands vont trouver cette argent ?

 

Les allemands ont des comptes à l'équilibre et les coffres remplis de devises. Il est évident depuis l'affaire des réactifs de test covid qu'il n'y a pas d'Europe Solidaire, il y a un marché commun et des financiers.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...