Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

https://www.reuters.com/business/energy/exclusive-us-let-eni-repsol-ship-venezuela-oil-europe-debt-sources-2022-06-05/

La compagnie pétrolière italienne Eni SpA et la société espagnole Repsol SA pourraient commencer à expédier du pétrole vénézuélien vers l'Europe dès le mois prochain pour remplacer le brut russe, ont déclaré cinq personnes au fait de la question, reprenant ainsi les échanges de pétrole contre de la dette interrompus il y a deux ans lorsque Washington a renforcé les sanctions contre le Venezuela.

Le volume de pétrole qu'Eni et Repsol devraient recevoir n'est pas important, a déclaré l'une de ces personnes, et tout impact sur les prix mondiaux du pétrole sera modeste.

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Lorsque les propagandistes d'un état quasi-totalitaire s'en prennent à un chef d'Etat, on peut penser que c'est a minima cautionné par le pouvoir. Pour le moment, je ne vois toujours pas les intérêts qu'on tire de notre position "médiane", et la Russie en rigole désormais ouvertement. Comment voulez-vous maintenir ouvertement (le ouvertement est important, car officieusement, tout le monde discute avec tout le monde y compris les pires ordures) un canal de dialogue dans ces conditions ?

https://www.lindependant.fr/2022/06/06/guerre-en-ukraine-quest-ce-que-le-macroning-ce-mot-invente-par-les-russes-pour-se-moquer-demmanuel-macron-10341894.php

Citation

Nouvelle séquence surréaliste à la télévision russe. Cible des critiques cette fois, Emmanuel Macron. 

L'invasion de l'Ukraine a dépassé son 100eme jour. Plus de 100 jours d'atrocités mais aussi de propagande. Julia Davis est journaliste et notamment créatrice du Russian Media Monitor, qui joue le rôle de véritable sentinelle des médias d'Etat russes sur le réseau social Twitter. C'est à elle que l'on doit les "pépites" sorties ci et là depuis le début du conflit. Ce lundi, elle nous crédite, une fois de plus, d'une séquence trop hallucinante pour être vraie. 

Un débat dans lequel les chroniqueurs s'en sont directement pris cette fois à...Emmanuel Macron. Jugez du peu.

"Il a pris des médicaments en espérant qu'il allait répondre"

Henry Sardaryan (analyste politique) : "Il n'y a pas de vrais leaders en Europe. Il est très difficile de se dresser face à ça. Comparez juste notre commandant en chef (Poutine, ndlr) par rapport aux leaders européens, en termes d'expérience, de responsabilité, de charisme, d'idéologie, de préparation professionnelle. On négocie avec des leaders médiocres. Il y a 40 ans, si les Premiers ministres européens avaient vu qui dirigent leurs pays, ils seraient morts avant l'heure, tous victimes d'une attaque cardiaque. 

J'ai récemment lu que le Président de la République française, Emmanuel Macron, comptait combien d'heures il passait à parler avec Vladimir Poutine au téléphone. Avant chaque appel, il publie d'ailleurs ces photos, dans lesquelles il souffre tellement que je m'inquiète pour lui. Sur chaque photo, il se prend la tête à deux mains, le cœur, ou prend des sédatifs. Je ne sais pas ce qui ne tourne pas rond avec lui. Chaque coup de fil est un test difficile pour lui. Il donne tout ce qu'il a dedans".

Vladimir Solovyov, journaliste de la télé d'Etat : "Macron a appelé beaucoup de fois. Heureusement, Poutine n'a pas répondu à chaque fois. Alors, il a pris des médicaments, en espérant qu'il allait répondre. Il y a maintenant un terme : le "Macroning" qui signifie appeler beaucoup sans aucune raison".  

Source-mère:

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Parce que, quand ça va se calmer, il faudra bien discuter avec les russes. Il n'y aura pas le choix.

Je voudrais aussi rappeler que lors de la guerre en Irak et le blocage français à l'ONU, les USA, côté gouvernement comme média, s'en sont pris trés largement à la France et au gouvernement de l'époque et, que je sache les USA ne sont pas une dictature.

Et puis bon, la télé russe, c'est du même niveau que les grands médias américains ou occidentaux en général. Le niveau ne vole pas haut de tous les côtés

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 52 minutes, jean-françois a dit :

Parce que, quand ça va se calmer, il faudra bien discuter avec les russes. Il n'y aura pas le choix.

Je voudrais aussi rappeler que lors de la guerre en Irak et le blocage français à l'ONU, les USA, côté gouvernement comme média, s'en sont pris trés largement à la France et au gouvernement de l'époque et, que je sache les USA ne sont pas une dictature.

Et puis bon, la télé russe, c'est du même niveau que les grands médias américains ou occidentaux en général. Le niveau ne vole pas haut de tous les côtés

"il faudra bien discuter" oui mais la faut comprendre que ça ne sera pas avec nous. 

La télé russe est un média d'état totalitaire, où la propagande au pays du KGB est soigneusement planifiée et calculée. Rien n'est laissé au hasard. Il n'y a pas d'équivalent en Russie de liberté journalistique ou polémique. 

Je rappelle la réponse de VVP au PR qui était interrogé sur l'état profond que dénonçait le président en France : "je ne sais pas ce que c'est l'état profond. En Russie, il y a un état qui obéit à son président".

Mettre sur un même niveau la télé russe et américaine est donc un contresens. Pas pour l'aspect qualitatif mais parce que d'un côté tu as un univers journalistique et de l'autre un organe d'état. 

Edit: le contexte de la déclaration de VVP et source

https://www.monde-diplomatique.fr/2020/09/ENDEWELD/62194

Citation

Le crédit de la France en pâtit. M. Poutine a lui-même relevé cette confusion lors du forum international Valdaï à l’automne 2019 : « Je ne sais pas ce qu’est l’État profond. En Russie, il y a un État qui obéit au président », a répondu le président russe au géopolitologue français Pascal Boniface, qui lui demandait de réagir aux propos de M. Macron.

 

Edited by olivier lsb
précision
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Donc, selon toi, on ne doit plus parler avec la Russie pendant combien d'années ?

10 ans, 20 ans, 50 ans parce des cons racontent n'importe quoi à la télé ?

Tout le monde au niveau politique se fout de ce qui se raconte comme connerie dans les médias de l'autre pays. L'important est les échanges au niveau gouvernement.

Concernant les médias US, tu ne dois pas te rappeler de la campagne anti-française à l'unanimité ( ou presque ) de tous les médias US. Alors, parler d'un univers journalistique de meilleure qualité ......

Suffit de voir l'état de média US actuellement

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Information LCI (que je regarde de plus en plus à cause du temps important qu'ils accordent à la guerre en Ukraine).

Il paraît qu'aujourd'hui il y aurait un accord Russie-Turquie pour l'institution d'un "couloir céréalier" pour l'exportation maritime du blé ukrainien ET russe, protégé par la marine turque.

Edited by Zalmox
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Zalmox a dit :

Information LCI (que je regarde de plus en plus à cause du temps important qu'ils accordent à la guerre en Ukraine).

Il paraît qu'aujourd'hui il y aurait un accord Russie-Turquie pour l'institution d'un "couloir céréalier" pour l'exportation maritime du blé ukrainien ET russe, protégé par la marine turque.

"protégé" par ... Ils n'ont pas précisé combien de % la Turquie en prélèvera au passage ? :biggrin:

Sacré Erdo, il sait profiter de toutes les situations ... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Zalmox a dit :

Information LCI (que je regarde de plus en plus à cause du temps important qu'ils accordent à la guerre en Ukraine).

Il paraît qu'aujourd'hui il y aurait un accord Russie-Turquie pour l'institution d'un "couloir céréalier" pour l'exportation maritime du blé ukrainien ET russe, protégé par la marine turque.

Pour le blé Russe, OK, mais pour le blé Ukrainien, il me semble qu'il a déjà été "exporté" . . . que ce soit en Russie . . . ou dans l’atmosphère . . . :angry:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, jean-françois a dit :

Donc, selon toi, on ne doit plus parler avec la Russie pendant combien d'années ?

10 ans, 20 ans, 50 ans parce des cons racontent n'importe quoi à la télé ?

Tout le monde au niveau politique se fout de ce qui se raconte comme connerie dans les médias de l'autre pays. L'important est les échanges au niveau gouvernement.

Concernant les médias US, tu ne dois pas te rappeler de la campagne anti-française à l'unanimité ( ou presque ) de tous les médias US. Alors, parler d'un univers journalistique de meilleure qualité ......

Suffit de voir l'état de média US actuellement

VVP ne veut PAS nous parler et il ne sait même plus comment nous le dire, à part à travers des trouffions télévisuels ou des tables de 15 mètres. Il veut un tête à tête avec les US, qui les ont renvoyé à juste titre à des discussions bilatérales avec chaque pays semblant poser problème pour leur sécurité. Pourquoi c'est à la France de justifier combien de temps elle refuserait de parler à celui qui refuse d'emblée de lui parler ? Evidemment, si demain il change d'avis, le téléphone sera toujours décroché à l'Elysée. 

Un media en régime totalitaire fait passer les messages de son autorité, sinon y'a des "rédac chefs" qui disparaissent. Aux US, les media représentent l'hystérie du peuple, pour le meilleur et souvent pour le pire. 

Link to comment
Share on other sites

Ca, c'est un autre point :

Poutine sait que la politique européenne se décide à Washington, pas à Bruxelles et que l'Europe ne représente rien.

Néanmoins, il sait aussi que la Russie devra reparler un jour aux pays européens, dont la France.

Donc, quel que soient les conneries de la télé russe, Macron a raison de maintenir une porte ouverte pour la discussion et de le faire savoir à ceux qui importent ( ce que ne sont pas les trolls de la télé, quel que soit le pays et la chaine concernés )

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Obelix38 a dit :

Pour le blé Russe, OK, mais pour le blé Ukrainien, il me semble qu'il a déjà été "exporté" . . . que ce soit en Russie . . . ou dans l’atmosphère . . . :angry:

non, une petite partie a été 'envoyé' vers la russie (envion 1 million de tonnes), mais les ukrainiens indiquent qu'ils ont 20 millions dans les silos a Odessa et d'autres ports

Link to comment
Share on other sites

36 minutes ago, Obelix38 said:

Pour le blé Russe, OK, mais pour le blé Ukrainien, il me semble qu'il a déjà été "exporté" . . . que ce soit en Russie . . . ou dans l’atmosphère . . . :angry:

Il aurait été vendu en Turquie ... et la proximité avec l'annonce d'un couloir humanitaire turc pour le port d'Odessa ... justement pour faire circuler du blé - pas seulement - ... et assez "amusante".

A priori les turcs tiennent les deux belligérant par les couilles ...

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Je poste ici ma réponse à des échanges initiés sur l'autre fil... qui sont mieux ici

Le 06/06/2022 à 10:27, Boule75 a dit :

Un message à Macky Sall qui pourrait s'adresser à tous les africains probablement : "vous pouvez crever".

 

Le 06/06/2022 à 13:39, gustave a dit :

Ou plus vraisemblablement: si vous êtes parmi mes amis il y a du blé qui continue à partir de Russie, en revanche d'Ukraine...

Les choses sont visiblement assez compliquées, voire paradoxales

"Nous sortons d'ici très rassurés et très heureux de nos échanges", a déclaré Macky Sall aux journalistes à l'issue d'un entretien de trois heures à Sotchi, dans le sud de la Russie, ajoutant avoir trouvé le président russe "engagé et conscient que la crise et les sanctions créent de sérieux problèmes aux économies faibles, comme les économies africaines"

(...) Macky Sall a souligné que "la majorité des pays africains" avait "évité de condamner la Russie" lors de deux votes de l'ONU et, qu'avec "l'Asie, le Moyen-Orient ainsi que l'Amérique latine, une bonne partie de l'humanité" avait préféré se tenir à l'écart du conflit. 

Le président sénégalais a également relevé que les tensions alimentaires avaient été aggravées par les sanctions occidentales, qui affectent la chaîne logistique, commerciale et financière de la Russie. Il a donc appelé à ce que le secteur alimentaire soit "hors des sanctions" imposées par les Occidentaux contre Moscou.

En raison de ces mesures punitives, "nous n'avons plus accès aux céréales venant de Russie, mais surtout aux engrais", a affirmé Macky Sall, jugeant que cela créait "de sérieuses menaces sur la sécurité alimentaire du continent".

Ce qui est paradoxal, c'est que Macky Sall n'avait pas tant de raisons que cela d'être rassuré de ce que lui a déclaré Poutine, qui a suggéré l'exportation de céréales ukrainiennes par voie terrestre (mais on sait déjà que les volumes sont bien moindres), ou bien par Marioupol contrôlé par la Russie (mais on sait déjà que les Ukrainiens refusent), ou bien par Odessa si seulement les Ukrainiens voulaient bien enlever les mines qui bloquent le port d'ailleurs j'ai promis que dans ce cas je n'en profiterai pas pour attaquer Odessa par la mer (mais les promesses de Poutine ne sont pas acceptées par les Ukrainiens, allez savoir pourquoi)

Il y a une marge pour la diplomatie bien sûr. Mais se dire "très rassuré", c'est quand même surprenant :huh: ?

Il est encore paradoxal qu'il affirme qu'en raisons des sanctions occidentales sur la logistique et les paiements "nous n'avons plus accès" aux céréales et engrais russes. C'est paradoxal parce que c'est au présent, il n'en parle pas comme d'un risque pour l'avenir ce qui serait bien plus convaincant. Or les exportations russes de blé étaient triples en avril 2022 de ce qu'elles étaient en avril 2021. Quant aux difficultés créées par les sanctions occidentales destinées à bloquer le commerce extérieur de la Russie, elles ont été surmontées par exemple par le Brésil qui achète des engrais russes

Le Brésil s'est empressé d'acheter des engrais russes juste avant l'invasion afin de maintenir les livraisons au début de la guerre. Et bien que l'achat d'engrais russes n'ait pas été interdit, les acheteurs brésiliens ont dû faire face à des sanctions contre les banques russes et à des obstacles logistiques dont les experts craignaient qu'ils ne mettent fin aux échanges.

Mais les acheteurs ont réussi à trouver des moyens de contourner ces obstacles, notamment en utilisant une banque russe exclue des sanctions et en obtenant l'aide de Citigroup à New York.

Sall pourrait parfaitement dire "les sanctions occidentales nous créent des difficultés, nous demandons à en être protégés". Il l'avait d'ailleurs déjà dit il y a quelques jours Pour Macky Sall, les sanctions contre les banques russes compliquent les achats de céréales

Macky Sall, président du Sénégal et de l’Union africaine (UA), a déclaré lors d’une visioconférence aux dirigeants de l’Union européenne que les sanctions européennes contre les banques russes rendaient très difficiles, voire impossibles, les achats de céréales russes ce qui ne permet pas de résoudre la crise alimentaire. Selon la presse occidentale, il a fait part de ses préoccupations ce mardi en se prononçant en visioconférence lors du sommet de l’UE.

« Nos pays sont très préoccupés par les effets secondaires des interruptions provoquées par le blockage du système SWIFT [pour les banques russes]. Quand le système SWIFT est interrompu, cela signifie que même s’il y a un produit, le paiement devient compliqué voire impossible«

Mais il va jusqu'à dire "nous n'avons plus accès". C'est forcer le trait :huh:

==>L'explication la plus probable est en effet qu'il marche sur des œufs, qu'il ne compte pas forcément sur les exportations ukrainiennes mais plus sur celles de Russie - "surtout" les engrais. Et qu'il fait le nécessaire pour assurer et faciliter leur accès : ne pas vexer Poutine + demander aux Occidentaux d'abaisser les obstacles logistiques et financiers que les Brésiliens certes ont contourné, mais qui ne facilitent pas la tâche et font courir des risques à la sécurité alimentaires des Africains

Edited by Alexis
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Déclarations ambiguës de Zelensky, mélangeant une sensibilité aux pertes humaines tout en affirmant que ça renforce la détermination de l'Ukraine à résister. C'est certainement destiné à une audience US influente en vue d'augmenter les livraisons d'armes. Et en prime, une pique au PR.

https://www.lemonde.fr/international/live/2022/06/07/guerre-en-ukraine-en-direct-la-russie-bombarde-et-progresse-toujours-dans-le-donbass-des-actions-de-partisans-signalees-derriere-ses-lignes_6129173_3210.html

Citation

L’impasse avec la Russie « n’est pas une option », a déclaré Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré, mardi, lors d’une conférence organisée par le Financial Times, que les sanctions occidentales « n’affectaient pas » la position de Moscou. Il a également déclaré que l’impasse avec la Russie « n’est pas une option » et a redemandé de l’aide militaire des pays occidentaux pour restaurer l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Il a ajouté :

Nous sommes inférieurs en termes d’équipement et nous ne sommes donc pas capables d’avancer. Nous allons souffrir plus de perte et la population est ma priorité.

Volodymyr Zelensky a rappelé que l’Ukraine a déjà perdu « trop de personnes pour simplement céder [son] territoire » et qu’elle devait obtenir « le contrôle total de l’ensemble de [son] territoire ». Le président ukrainien a, par ailleurs, expliqué que l’alliance militaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) devrait inviter l’Ukraine à adhérer si elle le souhaitait, ajoutant « qu’il n’est pas nécessaire de perdre du temps à discuter de son adhésion ».

Volodymyr Zelensky a également critiqué l’appel d’Emmanuel Macron à « ne pas humilier la Russie ». « Depuis huit ans, ils nous tuent. De quoi parlons-nous ? », a rappelé le président ukrainien.

 

Link to comment
Share on other sites

"La Russie a indiqué mardi que l'Ukraine devait déminer les environs de ses ports afin de permettre d'exporter les énormes quantités de céréales qui y sont bloquées. Une situation causée par l'invasion russe de l'Ukraine.

"Cela permettra aux bateaux, une fois vérifiés par notre armée, d'entrer dans les ports, charger des céréales, et avec notre aide, de rejoindre les eaux internationales", a déclaré le porte parole du Kremlin Dmitri Peskov."

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Elemorej a dit :

Au fait je ne l'ai pas vu passer ici mais vu qu'on en parlait (du bonhomme) sur les deux fils.

https://www.liberation.fr/checknews/adrien-bocquet-a-aussi-menti-sur-son-passe-militaire-20220607_JUFIZ2SAFFC43IVQFYEFXDRMOY/

Un bon gros mythomane des familles à qui une bonne partie de nos médias a laissé carte blanche pour débiter connerie sur connerie sur ce qu'il se passe en Ukraine. Quand cette guerre sera finie, il y a aura beaucoup à dire sur son traitement médiatique lamentable par beaucoup de grands médias français, particulièrement télévisuels et radios (CNews, Sud Radio, ect.). 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, CortoMaltese a dit :

Un bon gros mythomane des familles à qui une bonne partie de nos médias a laissé carte blanche pour débiter connerie sur connerie sur ce qu'il se passe en Ukraine. Quand cette guerre sera finie, il y a aura beaucoup à dire sur son traitement médiatique lamentable par beaucoup de grands médias français, particulièrement télévisuels et radios (CNews, Sud Radio, ect.). 

Tu t'emballes. On trouvera d'autres incompétents et/ou mythomanes pour les remplacer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Ciders a dit :

Tu t'emballes. On trouvera d'autres incompétents et/ou mythomanes pour les remplacer.

Qui parle de remplacer ? Ils sont déjà là. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, FATac a dit :

En roue libre, Dimitri Medvedev semble tracer un chemin de la politique/diplomatie Russe vis-à-vis de l'Ukraine.

https://www.bfmtv.com/international/en-direct-guerre-en-ukraine-combats-acharnes-a-severodonetsk-nouvelle-mise-en-garde-de-moscou_LN-202206070016.html#article_114317

Ca promet.

On va pas se priver de continuer de lire de bonnes raisons d'éviter l'humiliation de la Russie.

Citation

L'ancien président de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev a publié ce mardi un nouveau message sur son compte Telegram, où il a l'habitude de partager de violentes saillies. Le message qu'il a écrit ce matin ne fait pas exception à la règle.

"On me demande souvent pourquoi je suis si dur dans mes publications sur Telegram. La réponse est que je les hais. Ce sont des bâtards et des dégénérés. Ils veulent la mort de la Russie. Et tant que je serai en vie, je ferai tout pour les faire disparaître".

Celui qui est aujourd'hui vice-président du Conseil de sécurité de Russie n'a pas précisé si son message s'adressait au gouvernement ukrainien, aux Ukrainiens, ou également aux Occidentaux qu'il a l'habitude de prendre à partie.

Quand je faisais remarquer que les médias Russes donc en fait l'état à proprement parler, font savoir qu'ils refusent le dialogue en des termes véhéments, on me répond "baliverne et laisse pisser", ce sont des journalistes qui valent pas mieux que Fox News. Quid alors de Medvedev, vice-président du conseil de sécurité de la fédération de Russie ? Lequel conseil est présidé par VVP avec Patrouchev en secrétaire général. 

Il y a en Russie une continuité d'actions, de tons et de posture entre l'appareil d'état et les "médias". 

  • Sad 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, olivier lsb a dit :

On va pas se priver de continuer de lire de bonnes raisons d'éviter l'humiliation de la Russie.

Quand je faisais remarquer que les médias Russes donc en fait l'état à proprement parler, font savoir qu'ils refusent le dialogue en des termes véhéments, on me répond "baliverne et laisse pisser", ce sont des journalistes qui valent pas mieux que Fox News. Quid alors de Medvedev, vice-président du conseil de sécurité de la fédération de Russie ? Lequel conseil est présidé par VVP avec Patrouchev en secrétaire général. 

Il y a en Russie une continuité d'actions, de tons et de posture entre l'appareil d'état et les "médias". 

Totalement. C'est pour ça que les comparaisons avec les médias occidentaux n'a aucun sens. Les médias occidentaux peuvent avoir tous les défauts du monde  (surtout les grands médias généralistes) mais ce ne sont pas les porte-voix dociles du pouvoir politique. Sans être totalement indépendants pour la plupart, ils ont au moins le mérite de défendre les intérêts de groupes divers et parfois rivaux et de posséder chacun une ligne politique relativement cohérente, ce qui in fine, assure à minima une diversité d'opinion décente. 

EDIT : Et je rajouterai que si Poutine voulait maintenir un semblant de possibilité de dialogue avec l'Ouest, il lui suffirait de dire à ses laquais comme Medvedev ou la télé d'état de se calmer un peu et de se contenter de suivre le narratif officiel (dénazification, pacification, ect.) plutôt que de se perdre en outrances verbales. Visiblement, il n'en a pas l'intention. Partant de là, je ne vois pas très bien ce qu'on peut avoir à dire à un chef d'état qui laisse ses relais officiels s'astiquer sur le temps que mettrait un missile nucléaire à frapper Londres ou Paris. 

Edited by CortoMaltese
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,772
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...