Sign in to follow this  
GALIL10

le meilleur F-16

Recommended Posts

Non c'est clair le block 60 , non bridé, surclasse totalement les F16 I en BVR comme en air sol, excepté en dogfight, car le block60 est pas mal plus lourd, mais en BVR, face à un block 60, je n'aimerai vraiment pas être dans un F16I [10]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le F-16I est le meilleur F-16 qui existe actuellement les Israelien l'on vraiment bien bidouiller à mon avis il vaut largement le F-16 block 60

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé je n'ai pas plus de détails que cela. Il semblerait que cela soit un dérivé du Block 60 produit pour les EAU avec l'Amraam en plus donc un avion assez redoutable: multirole et antenne active etc..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le block 60 pas capable t'emporter l'amraam ? J'avais pourtant vu des maquettes du projets avec au moins 2 amraam en bout d'aile... (bon ok c'est que des maquettes mais bon...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

sais pas Mobius... c'est ce que je déduis du post de fenrir... Je suis perplexe sur la place d'amraam en bouts d'ailes aussi n'était-ce pas des sidewinder? Enfin, quelqu'un nous renseignera peut-être ! [12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ils le peuvent mais pas les Block 60, ce n'est pas un probleme technique mais politique. Israel a fait le forcing pour que les EAU n'aient pas de AIM 120 qui seraient une menace pour l'IAF... En clair les Block 60 seront des bijoux mais sans AMRAAM.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense que le japon c'est parce qu'il y a les F-15J qui doivent pouvoir les tirer. Si c'est pas le cas, alors c'est qu'ils aiment bien l'AIM-7 [08] Quant au Chili, ils ont des AIM-120, mais faut dire que y a pas de gros allié des USA dans le coin et que le Chili ne va pas attaquer l'Argentine (un des seuls pays frontaliers qui utilise du matos US avec les Fighting Hawk et où se trouve "Lockheed Martin Aircraft Argentina S.A" (ex-FMA)). Et par contre il y a la Bolivie qui est alliée avec le Vénézuela...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'est clair le block 60 , non bridé, surclasse totalement les F16 I en BVR comme en air sol, excepté en dogfight, car le block60 est pas mal plus lourd, mais en BVR, face à un block 60, je n'aimerai vraiment pas être dans un F16I

Dans l'absolu, le Block 60 s'avère légérement meilleurs que le F-16I sur tous les plans. Il a un système optronique intégré, un radar AESA et surtout un réacteur bien plus puissant que celui du F-16I et autre Block 52+, ce qui lui permet de rattrapper son désavantage de poids en dogfight...

Oui ils le peuvent mais pas les Block 60, ce n'est pas un probleme technique mais politique.

Israel a fait le forcing pour que les EAU n'aient pas de AIM 120 qui seraient une menace pour l'IAF...

En clair les Block 60 seront des bijoux mais sans AMRAAM.

D'ailleurs Lockheed commence à gueuler un peu (pas trop, Israël est son premier client export quand même!) de concert avec Boeing contre le lobby israëlien à Washington, assurant que plusieurs marchés (Qatar, Arabie Saoudite, Koweit) risquent de leur filer sous le nez au profit des Français et des Européens (lorsque le Meteor sera en service) à cause des exigences israëliennes...

... Et bon, soit dit en passant, si ça pouvait permettre au Rafale de se retrouver avec d'autres cocardes que les tricolores et une autre livrée que le gris uni, moi je vote pour!!! :D

comme les f-2 japonais quoi 08 cher mais sans posssibilité AMRAAM.

Pour le F-2 Japonais, c'est également un problème politique. En effet, les capacités des appareils japonais sont limités par de multiples accords: pas de capacité de ravitaillement pour les chasseurs et les bombardiers par exemple...

Pour le F-2, ce qui lui a coûté sa capacité AMRAAM (purement logicielle, puisque le radar et la cellule seraient tout à fait aptent à le prendre en compte trés rapidement) c'est une clause quelconque selon laquelle les appareils de bombardement et d'attaque maritme (ce qu'est le F-2 à la base) ne doivent pas disposer de capacités air-air équivalentes ou supérieurs à celles des intércepteurs en ligne (le F-15 quoi...)

Toutefois, dans le cadre du remplacement du F-4 Kai, un marché est ouvert entre plusieurs prétendants. Du côté de Lockheed, on retrouve le F-22 et le F-35, le F-15 modernisé et le Super Hornet pour Boeing, le Typhoon pour l'Europe et le concurrent surprise, le F-2C Super Kai!!

En gros, vu qu'il s'agit de remplacer un appareil polyvalent (intércepteur, attaque au sol), le F-2 se verait équipé enfin d'un moteur plus puissant (celui du F-16E Block 60), d'une capacité air-sol accrue (pour l'instant limité aux bombes lisses et guidées laser par un autre avion ou depuis le sol) avec la JDAM ou la SDB, et d'une capacité AMRAAM!!

Il aurait surtout une antenne AESA normalement débugée, des réservoirs CFT et une capacité d'emport dépassant celle de toutes les autres variantes du F-16!! Et là il pourrait à nouveau prétendre au titre de "meilleurs F-16".... Mais pour l'instant, ce n'est qu'un projet!!

Quant au Block 70, il semblerait que ce soit une version dédiée du F-16E pour le marché indien avec réacteur du Block 60, CFT, AESA, sans doute un système optronique, mais des armements et équipements adaptés au marché spécifiquement indien. Les ECM seraient également renforcés pour le compte...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi c'est le F-16XL c'est lui qui a apporté le plus gros progrès. Grâce à sa voilure en double delta, ses performances étaient largement améliorées mais il a perdu le marché contre le F-15 lorsque que l'USAF a voulu se doter d'appareils d'intrediction aérienne et d'attaque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi c'est le F-16XL c'est lui qui a apporté le plus gros progrès. Grâce à sa voilure en double delta, ses performances étaient largement améliorées mais il a perdu le marché contre le F-15 lorsque que l'USAF a voulu se doter d'appareils d'intrediction aérienne et d'attaque.

Oui le F-16XL est un bel avion et il sert encore à la NASA pour son programme de recherche pour les futurs avions supersoniques civils. Il y avait aussi le project "Agile Falcon" au début des années 90, avec reacteurs plus puissants (+30%), surfaces ailaires supérieur de 25% (pour la manoeuvrabilité), des réservoires plus grands pour un rayon d'action 50% superieur, un nouveau systeme d'armes ultra-performant, avionique intégré et radar AESA. Ce project n'a pas été mis a éxécution pour des causes budgetaires, mais les differents éléments le constituant ont été repris par plusieurs types d'appareils. Les ailes et le réacteur pour le F-2 Japonais, système de combat et réservoires pour F-16I, et le reste pour le F-16 block62 livré aux EAU (bridés et sans les codes permettant de modifier la programation du système d'armes). A noter pour ce dernier, que General Dynamics avait proposé aux autorités des EAU la possibilité d'inclure le système FLOAN (tuyère à pousser vectoriel). Même sans cela, c'est le meilleur F-16 en service actuellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, je me lance dans la nécromancie de posts, mais ce sujet me paraissait le plus approprié pour donner quelques nouvelles du F-16. J'en ai concernant un peu toutes les versions, mais ce soir, je vais me concentrer sur ceux de l'USAF.

D'abord, la variante qui fache, le QF-16, le drone cible.

Le premier QF-16 FSAT (Full Scale Aerial Target) (serial 85-1569) est arrivé à Tyndall AFB (Floride), le 19 Novembre. C'est le premier des 6 des la présérie réalisée par Boeing (oui, c'est Boeing qui prépare les appareils de LM pour la casse, comme c'est BAe qui avait préparé les F-4 Phantom pour en faire les QF-4.

Les 6 de la présérie doivent être livrés pour fin 2012 (au rythme d'un toutes les semaines). A la base, c'était un F-16C Block 30. La dronification permet le pilotage manuel par un pilote physiquement installé dans le baquet, mais aussi le pilotage radio/télécommandé, ainsi que des trajectoires programmées. Un élément essentiel du programme était de traiter la cellule pour permettre des vols en sécurité pour l'éventuel pilote, mais aussi pour garantir la destruction effective de l'appareil à l'impact d'un missile lors d'un exercice.

Après des tests approfondis (6 mois à Tyndall puis 4 mois à Holloman), et reprise des éventuelles corrections demandées, le 1er exemplaire du lot de production doit être livré en 2014. La production LRIP (Low Rate Initial Production) doit commencer sur l'année fiscale 2014. La mise en service opérationnelle est prévue au 3e trimestre 2015.

126 QF-16 sont planifiés pour succéder à la flote de QF-4 précédemment transformés par BAe USA.

L'autre point, c'est la profonde modernisation prévue pour les F-16 en ligne dans l'USAF : le programme CAPES (Combat Avionics Programmed Extention Suite).

Ce programme coutera 1,9 Milliards de $. Il donnera des capacités de communication supplémentaires, fournira de nouveaux affichages multifonction de grandes dimensions, permettra l'intégration de la suite de guerre électronique AN/ALQ-213 et ajoutera de nouvelles capacités de communication en réseau.

Le CAPES touchera, essentiellement, des F-16 Block 40/42/50/52. Ces appareils subiront aussi un programme d'extension de durée de vie (SLEP - Service Life Extension Program). SLEP vise une augmentation de potentiel de 2000 h, portant la durée de vie à 10000 h. L'USAF a prêté un F-16 Block 50 à LM pour les tests de validation des modifications structurelles requises et les tests sont en cours depuis décembre.

Une partie importante du CAPES, c'est le RMP (Radar Modernization Program) qui conduira au changement du radar pour un radar AESA.

Deux candidats sont en concurrence pour cet équipement :

- Northrop-Grumman avec son SABR (Scalable Agile Beam Radar) dérivé des APG-77, APG-80 et APG-81 qui équipent les F-22A, F-16E/F et F-35

- Raytheon avec son RACR (Raytheon Advanced Combat Radar) issu des APG-63(V)3, APG-79 et APG-82 des F-15C, F/A-18E/F et F-15E

Attention, le point qui suit va choquer ceux qui ne sont pas habitué au libéralisme à l'américaine ... c'est quelque chose qui ferait hurler en Europe et surtout en France : en fait, c'est LM qui fera le choix à la place de l'USAF, aux termes d'un contrat annoncé le 11 octobre.

En effet, le pentagone a préféré signer un contrat en "source unique". C'est donc LM qui va gérer la compétition et le choix, ainsi que les développements subséquents pour atteindre les spécifications de l'USAF. La décision est très proche pour tenir les délais demandés par l'USAF. La décision est aussi très lourde pour les concurrents dans ce dossier car l'USAF entrainera certainement dans son sillage les autres forces aériennes équipées de F-16 lorsqu'elles décideront de moderniser leurs appareils.

Les programmes CAPES/RMP concernent 300 appareils, les 24 premiers devant l'être avant 2019.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,121
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries