Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Eloge de la pensée militaire


samson
 Share

Recommended Posts

La marche de l'ogre NAPOLEON , destructeur de l'Europe ,

a été brutalement arrêtée dans sa course folle

pour finir misérablement à l'île perdue de Ste Hélène !

Son destin fut tragique !

Comme celui de bien d'autres tyrans : Hitler , Mussolini , Saddam , Millosevitch , ...

Des MONSTRES !

Napoléons fut le constructeure de l'europe , c'est ce qu'on nous aprends au lycée .Comment pouvez vous comparer Napoléon aux dictateur que vous citer , qu'est ce que Napoléon a fait de si horrible ?
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 77
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

qu'est ce que Napoléon a fait de si horrible ?

Il a mis à feu et à sang toute l'Europe ,

il a multiplié les horribles boucheries sans pitié !

Quand on lui disait :" oui , vous avez gagné cette bataille ,

mais vous avez des milliers de morts sur la conscience "

il répondait : " bof , en une nuit à Paris , tout sera reconstitué "

( ce qui signifie : les nombreux Parisiens , en une nuit , baiseront assez pour engendrer de nouveaux êtres humains , en quantité sensiblement égale à ceux tués en une journée de bataille ) ; Quel CYNISME !

Lui-même d'ailleurs était un fieffé baiseur et a engrossé , outre Marie-Louise ,

un certain nombre de concubines trop complaisantes .

Les deux registres sont liés :

la guerre , c'est de la multi-maxi-bandaison-éjaculation tous azimuts !

Ce que Napoléon a pratiqué à l'extrême , à l'amour comme à la guerre !

Cela ne pouvait que très mal se terminer !

La légendaire mère de Napoléon , Laetitia , en avait bien eu le pressentiment :

" Pourvu que ça dure " disait-elle aux heures de gloire de son fils !

Cela ne pouvait pas durer ...[07]

Link to comment
Share on other sites

Il a mis à feu et à sang toute l'Europe ,

C'est faux , il a fait une Europe Française sans monarchie : http://www.asmp.fr/travaux/communications/2004/tulard.htm

A c'ette epoque les guerre ne se passer pas dans les villes mais dans les campagnes , donc il n'as pu detruire l'Europe (qui n'exister pas)

il a multiplié les horribles boucheries sans pitié !

les batailles n'était pas sans pitié puisque après ces victoires il allait voir les bléssés et ne fesait pas de différences entre français et enemi.
Link to comment
Share on other sites

Qui provoque bien le plus sur ce forum? Napoléon n'etait pas un enfant de choeur mais ses conquetes ont fait connaitre à toute l'Europe l'esprit de la revolution et surtout que les vieilles monarchies pouvaient perdre le pouvoir. Le code civil a été diffusé, les villes-cités allemandes se sont unis etc... Dans beaucoup de pays de l'Est il a une bonne image.

Link to comment
Share on other sites

La marche de l'ogre NAPOLEON , destructeur de l'Europe ,

a été brutalement arrêtée dans sa course folle

pour finir misérablement à l'île perdue de Ste Hélène !

Son destin fut tragique !

Comme celui de bien d'autres tyrans : Hitler , Mussolini , Saddam , Millosevitch , ...

Des MONSTRES !

Faire un tel amalgame entre ces hommes c'est ce montrer bien faible en histoire et surtout faire preuve d'une ouverture d'esprit digne d'une taupe.

C'est napoléon qui a mis fin a la terreur.tu sais quand on mettaient des dizaines de milliers d'hommes,femmes et enfants dessous la guillotine pour la majorité des cas de pour de simple soupcons.les pays royalistes étais au porte de la France avec des centaines de milliers de soldats,anglais,prussiens et autrichiens pret a se decouper le pays et a s'asseoir sur les idés révolutionnaires.

La guerre ce n'est pas Napoléon qui la commencé.

De plus n'oublie pas que napoléon a creer les universités,la bourse,la cour des comptes,la prefecture,les mairies,le conseil d'etat et la banque de france.il ne faut pas oublier non plus que sans Napoleon Paris ne serait pas Paris,l'arc de triophe du carrousel,la colonne vendome,,l'église de la madeleine,les invalides,le palais bourbons et l'arc de triomphe de l'étoile.Mais son plus beau monument ne fait que 12.5 cm de haut et c'est la code civil. Pas mal pour un ogre destructeur!

Personellement la fierté que j'ai de mon pays tiens pour beaucoup a lui.

et si on a pu donner des leçons de morales au monde entier pendant 200 ans c grace a lui.

A vouloir A tout éviter les morts de la guerre on se retrouve avec des dirigents comme petain preferant vendre l'honneur du pays pour éviter le combat et on a vu ce que ca a donné,le pacifisme.

ps:contrairement a tous les tyrans que tu as cité Napoléon n'a ordonné la mort a aucun peuple ni a aucun civil.la comparaison est donc absurde

Link to comment
Share on other sites

.Mais son plus beau monument ne fait que 12.5 cm de haut et c'est la code civil.

ps : contrairement a tous les tyrans que tu as cité Napoléon n'a ordonné la mort a aucun peuple ni a aucun civil.la comparaison est donc absurde

Le code civil est très négatif envers la femme (Napoléon était un fieffé MACHO )et , heureusement , a dû et pu être fortement amendé en 2 siècles d'existence!

Quant à votre P.S. , il est tout simplement RIDICULE

tant il est grossièrement FAUX ( combien de morts à Austerlitz ? )![20]

Link to comment
Share on other sites

Point important : il faut penser qu'a l'époque de Napoleon on ne voyait pas les choses de la même façon. Il est irréaliste d'évaluer l'époque de napoléon en reprennant comme référence notre situation actuelle. Napoleon a clairement sauvé la France d'une disparition et d'un effondrement certains et il a structuré notre pays de façon moderne. Et sans lui nous ne serions surement pas arrivé aux niveaux actuels. Il ne faut pas exclure ses cotés négatif mais il ne faut pas oublier ce qu'il a apporté à la France et même à l'Europe. Beaucoup de strucutres nationales en Europe sont issues de son initiative, et pour qu'elles restent jusqu'a aujourd'hui c'est qu'elles n'etaient pas mauvaises. Il est arrivé au moment ou l'Europe vivait l'un de ses pire moment de violence et de haine... Il a prit la tête du pouvoir est a clairement apporté une évolution positive et a permit une stabilisation de la situation. Combien de mort a t-il sous sa responsabilité ? Je ne sais pas. Mais combien de vies sauvés par l'arret de la guerre en France et par la stabilisation de situation critiques ? Ce n'est pas un ange mais il n'avait pas de comportement "exterminateur" comme hitler et essayait d'apporter une structuration des états. Ca ne sert à rien de tomber dans critique facile. NB : Ses femmes et amantes ça n'a aucune importance, car c'est sa vie personnelle.

Link to comment
Share on other sites

A vouloir A tout éviter les morts de la guerre on se retrouve avec des dirigents comme petain preferant vendre l'honneur du pays pour éviter le combat et on a vu ce que ca a donné,le pacifisme.

Arff !!! vaste débat!! meme DeGaulle avait confié au général Odic en 1941: " N'avouez jamais que l'armistice ne pouvais être évité."

De plus l'armistice a été signé par la IIIeme République, pas par Vichy qui n'existait pas encore ( armistice le 22 juin 1940 et le vote des pleins pouvoirs de Pétain date du 10 Juillet 1940 (570 voix "pour" sur 667 parlementaires présents))

Link to comment
Share on other sites

Coté français :1 288 morts 6 993 blessés Une goutte d'eau comparé à la boucherie de la 1ere GM, et à mon sens les généraux de la Grance Guerre ont été bien plus cyniques que Napoléon lui-même (Pétain en est un bel exemple). Reste que même aujourd'hui Napoléon reste populaire, pourquoi ? Parceque malgré les guerres et la tyrannie, il à réformé profondément la France et véhiculé les idées de la Révolution. De plus je ne vois pas pourquoi on devrait aujourd'hui en avoir honte, car à cet époque la plupart des régimes voisins de la France étaient despotiques et tyranniques, et avaient pour objectif d'écraser la Révolution et la démocratie naissante en France. Alors pourquoi tu n'en parles pas non plus kedith ? Parler des morts des guerres napoléoniennes sans se remettre dans le contexte de l'époque est totalement stupide et dénué de sens (combien de camps de concentration à construit Napoléon ? Voulait-il détruire coûte que coûte un peuple, une culture, une religion ?). Certes son égo à eu raison de lui et bien que le Code Civil est été imparfait, il a fait avancé de plusieurs décennies la société française en réorganisant la société : les lycées, l’impôt égalitaire, la conscription, la liberté d’entreprise et de concurrence ainsi que de travail, ... Si aujourd'hui les hommes politiques maitaient autant d'éfficacité à réformer la France et à la faire progresser, on n'en serait pas là a se tirer des balles dans le pied en essayant de renier le passé. Oui Napoléon a été un despote, mais il ne mérite pas qu'on se défoule sur lui !

Link to comment
Share on other sites

Chère Kedith, dire que Napoléon avait un point de vue rétrograde sur la condition féminine au jalon de nos propres valeurs et conceptions contemporaines et au mépris du contexte socio-historique de l'époque est au mieux une simple ignorance des contingences de la recherche historique, au pire une volonté délibérée d'établir un postulat faux pour promouvoir une idéologie ou un dogme, ici une certaine haine du sexe masculin, virant parfois au sexisme le plus primaire...

Vous auriez pu essayer de comparer les idées de Napoléon par rapport à celles de ces contemporains, ou de la littérature et philosophie alors rédigées, cela aurait certainement apporté plus de crédibilité à votre argumentaire... encore aurait-il fallu qu'il y en ait un ...

C'est comme dire qu'un citoyen lambda de la fin du moyen-âge était idiot car analphabète, on ne peut rapprocher à un être humain son ignorance lorsqu'elle résulte d'un contexte historique, ou son mépris d'un concept philosophique moral non développé à l'époque.

L'amélioration de la condition Féminine était une idée tout juste ébauchée sous Napoléon... et une juste cause défendue par les Suffragettes un siècle plus tard.

une petite précision historique:

À partir de 1792, l'entrée en guerre de la France conduit certaines à se battre aux frontières tandis qu'en 1793 se développe à Paris un extrémisme féminin, porté par des femmes du peuple parisien proches des sans-culottes. Les deux cents femmes du Club des citoyennes républicaines révolutionnaires créé le 10 mai 1793, les « tricoteuses », occupent les tribunes publiques de la Constituante et apostrophent les députés, entendant représenter le peuple souverain. Leurs appels véhéments à la Terreur et à l'égalité, leur participation à la chute des Girondins et les autres manifestations spectaculaires des « enragées » allaient leur valoir une image de furies sanguinaires qui nourrirait longtemps les peurs du pouvoir masculin.

Cependant, plus que les excès d'une violence largement partagée à l'époque, ce sont d'abord les réticences des hommes au pouvoir qui excluent les femmes de la sphère politique. La plupart des députés partage les conceptions exposées dans l’Émile de Rousseau d'un idéal féminin restreint au rôle de mères et d'épouses, rares étant ceux qui, comme Condorcet, revendiquent le droit de vote des femmes au nom de la lutte contre le despotisme et l’esclavage.

En novembre 1793, toute association politique féminine est interdite, mais les femmes vont cependant continuer à jouer un rôle moteur jusqu'à l’insurrection du printemps 95, dont le mot d’ordre est « du pain et la Constitution de 93 », avant que la répression qui marque la fin de la Révolution ne mettent un terme provisoire à cette première prise de parole politique des femmes.

Nous en tirons deux conclusions: Primo, Rousseau était un dangereux rétrograde machiste...

Secundo, les hommes n'ont pas le monopole de la bêtise et de la soif de sang... malheureusement, Rousseau en aurait été horrifié le pauvre ! [08]

Veuillez excuser la pauvreté de mon orthographe, je fais encore parti de ceux qui privilégient le fond à la forme... Orthographe de plus en plus galvaudé par nos jeunes générations, faute qui ne saurait être imputée à ce valeureux bataillon de zélotes dévoués à la grandeur de l'Etat Républicain que sont nos professeurs de l'Education Nationale... à moins que ne soit à leurs avantages-acquis-sociaux-intouchables même au prix de la plus simple solidarité avec les nouvelles générations sacrifiées sur l'autel de leur confort égoïste et mesquin.

Arrêtez-donc de vous acharner sur la forme et concentrez-vous sur le fond, à moins que n'ayez pas d'autres arguments que ces cris scandés de haine ?

Note: 5/20, peux beaucoup mieux faire, sortez des ornières trop profondes de la propagande et développez vos idées personnelles... Attention à l'ouverture d'Esprit, l'ostracisme vous guette des ces petits yeux chafouins et pernicieux.

Link to comment
Share on other sites

Vous avez pas fini avec votre hors-sujet ?? Créez un nouveau topic si vous voulez vraiment parler de Napoléon ! Voici les célèbres lois de Murphy pour le combat : * Friendly fire - isn't. * Recoilless rifles - aren't. * Suppressive fires - won't. * You are not Superman; Marines and fighter pilots take note. * A sucking chest wound is Nature's way of telling you to slow down. * If it's stupid but it works, it isn't stupid. * Try to look unimportant; the enemy may be low on ammo and not want to waste a bullet on you. * If at first you don't succeed, call in an air strike. * If you are forward of your position, your artillery will fall short. * Never share a foxhole with anyone braver than yourself. * Never go to bed with anyone crazier than yourself. * Never forget that your weapon was made by the lowest bidder. * If your attack is going really well, it's an ambush. * The enemy diversion you're ignoring is their main attack. * The enemy invariably attacks on two occasions: when they're ready. when you're not. * No OPLAN ever survives initial contact. * There is no such thing as a perfect plan. * Five second fuses always burn three seconds. * There is no such thing as an atheist in a foxhole. * A retreating enemy is probably just falling back and regrouping. The Ol' Ranger's addendum: Or else they're trying to suck you into a serious ambush! * The important things are always simple; the simple are always hard. * The easy way is always mined. * Teamwork is essential; it gives the enemy other people to shoot at. * Don't look conspicuous; it draws fire. For this reason, it is not at all uncommon for aircraft carriers to be known as bomb magnets. * Never draw fire; it irritates everyone around you. * If you are short of everything but the enemy, you are in the combat zone. * When you have secured the area, make sure the enemy knows it too. * Incoming fire has the right of way. * No combat ready unit has ever passed inspection. * No inspection ready unit has ever passed combat. * If the enemy is within range, so are you. * The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire. * Things which must be shipped together as a set, aren't. * Things that must work together, can't be carried to the field that way. * Radios will fail as soon as you need fire support. * Radar tends to fail at night and in bad weather, and especially during both.) * Anything you do can get you killed, including nothing. * Make it too tough for the enemy to get in, and you won't be able to get out. * Tracers work both ways. * If you take more than your fair share of objectives, you will get more than your fair share of objectives to take. * When both sides are convinced they're about to lose, they're both right. * Professional soldiers are predictable; the world is full of dangerous amateurs. * Military Intelligence is a contradiction. * Fortify your front; you'll get your rear shot up. * Weather ain't neutral. * If you can't remember, the Claymore is pointed toward you. * Air defense motto: shoot 'em down; sort 'em out on the ground. * 'Flies high, it dies; low and slow, it'll go. * The Cavalry doesn't always come to the rescue. * Napalm is an area support weapon. * Mines are equal opportunity weapons. * B-52s are the ultimate close support weapon. * Sniper's motto: reach out and touch someone. * Killing for peace is like screwing for virginity. * The one item you need is always in short supply. * Interchangeable parts aren't. * It's not the one with your name on it; it's the one addressed "to whom it may concern" you've got to think about. * When in doubt, empty your magazine. * The side with the simplest uniforms wins. * Combat will occur on the ground between two adjoining maps. * If the Platoon Sergeant can see you, so can the enemy. * Never stand when you can sit, never sit when you can lie down, never stay awake when you can sleep. * The most dangerous thing in the world is a Second Lieutenant with a map and a compass. * Exceptions prove the rule, and destroy the battle plan. * Everything always works in your HQ, everything always fails in the Colonel's HQ. * The enemy never watches until you make a mistake. * One enemy soldier is never enough, but two is entirely too many. * A clean (and dry) set of BDU's is a magnet for mud and rain. * The worse the weather, the more you are required to be out in it. * Whenever you have plenty of ammo, you never miss. Whenever you are low on ammo, you can't hit the broad side of a barn. * The more a weapon costs, the farther you will have to send it away to be repaired. * The complexity of a weapon is inversely proportional to the IQ of the weapon's operator. * Field experience is something you don't get until just after you need it. * No matter which way you have to march, its always uphill. * If enough data is collected, a board of inquiry can prove anything. * For every action, there is an equal and opposite criticism. (in boot camp) * Air strikes always overshoot the target, artillery always falls short. * When reviewing the radio frequencies that you just wrote down, the most important ones are always illegible. * Those who hesitate under fire usually do not end up KIA or WIA. * The tough part about being an officer is that the troops don't know what they want, but they know for certain what they don't want. * To steal information from a person is called plagiarism. To steal information from the enemy is called gathering intelligence. * The weapon that usually jams when you need it the most is the M60. * The perfect officer for the job will transfer in the day after that billet is filled by someone else. * When you have sufficient supplies & ammo, the enemy takes 2 weeks to attack. When you are low on supplies & ammo the enemy decides to attack that night. * The newest and least experienced soldier will usually win the Medal of Honor. * A Purple Heart just proves that were you smart enough to think of a plan, stupid enough to try it, and lucky enough to survive. * Murphy was a grunt. * Beer Math: 2 beers times 37 men equals 49 cases. * Body count Math: 3 guerrillas plus 1 probable plus 2 pigs equals 37 enemies killed in action. * The bursting radius of a hand grenade is always one foot greater than your jumping range. * All-weather close air support doesn't work in bad weather. * The combat worth of a unit is inversely proportional to the smartness of its outfit and appearance. * The crucial round is a dud. * Every command which can be misunderstood, will be. * There is no such place as a convenient foxhole. * Don't ever be the first, don't ever be the last and don't ever volunteer to do anything. * If your positions are firmly set and you are prepared to take the enemy assault on, he will bypass you. * If your ambush is properly set, the enemy won't walk into it. * If your flank march is going well, the enemy expects you to outflank him. * Density of fire increases proportionally to the curiousness of the target. * Odd objects attract fire - never lurk behind one. * The more stupid the leader is, the more important missions he is ordered to carry out. * The self-importance of a superior is inversely proportional to his position in the hierarchy (as is his deviousness and mischievousness). * There is always a way, and it usually doesn't work. * Success occurs when no one is looking, failure occurs when the General is watching. * The enemy never monitors your radio frequency until you broadcast on an unsecured channel. * Whenever you drop your equipment in a fire-fight, your ammo and grenades always fall the farthest away, and your canteen always lands at your feet. * As soon as you are served hot chow in the field, it rains. * Never tell the Platoon Sergeant you have nothing to do. * The seriousness of a wound (in a fire-fight) is inversely proportional to the distance to any form of cover. * Walking point = sniper bait. * Your bivouac for the night is the spot where you got tired of marching that day. * If only one solution can be found for a field problem, then it is usually a stupid solution. * No battle plan ever survives contact with the enemy. * The most dangerous thing in the combat zone is an officer with a map. * The problem with taking the easy way out is that the enemy has already mined it. * The buddy system is essential to your survival; it gives the enemy somebody else to shoot at. * If your advance is going well, you are walking into an ambush. * The quartermaster has only two sizes, too large and too small. * If you really need an officer in a hurry, take a nap. * The only time suppressive fire works is when it is used on abandoned positions. * There is nothing more satisfying that having someone take a shot at you, and miss. * Don't be conspicuous. In the combat zone, it draws fire. Out of the combat zone, it draws sergeants. * If see you, so can the enemy. * All or any of the above combined. * Avoid loud noises, there are few silent killers in a combat zone. * Never screw over a buddy; you'll never know when he could save your life. * Never expect any rations; the only rations that will be on time and won't be short is the ration ofshit. * Respect all religions in a combat zone, take no chances on where you may go if killed. * A half filled canteens a beacon for a full loaded enemy weapon. * When in a fire fight, kill as many as you can, the one you miss may not miss tomorrow. * Ammo is cheap; your life isn't. * The best tank killer is another tank. Therefore tanks are always fighting each other... and have no time to help the infantry. * The law of the bayonet says the man with the bullet wins.

Link to comment
Share on other sites

Veuillez excuser la pauvreté de mon orthographe, je fais encore parti de ceux qui privilégient le fond à la forme... Orthographe de plus en plus galvaudé par nos jeunes générations, faute qui ne saurait être imputée à ce valeureux bataillon de zélotes dévoués à la grandeur de l'Etat Républicain que sont nos professeurs de l'Education Nationale... à moins que ne soit à leurs avantages-acquis-sociaux-intouchables même au prix de la plus simple solidarité avec les nouvelles générations sacrifiées sur l'autel de leur confort égoïste et mesquin.

Très bon ! [61]

Sinon de passage j'en rajoute deux qui me viennent à l'esprit :

Ils s'instruisent pour vaincre Classique, St Cyr

Et une autre blague de Chirac, bien dans le viril et dans l'esprit bon-vivant, relatée par Denisot assez savoureuse pour vos longs moments de solitude dans vos casernes :

Quelle est la différence entre un anus et un bonbon à la menthe?Laissez réfléchir votre interlocuteur

Le goût.

C'est très con et typiquement chiraquien mais avouons que c'est assez efficace.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

j'écoute un peu de Brel là et j'en avais oublié une pas mal du tout :

Il y avait mon grand-père

Il y avait ma grand-mère

Il était militaire

Elle était fonctionnaire

Il pensait pas elle pensait rien

Et on voudrait que je sois malin

Je la dédie à Stratege celle-là [12]

Il y en a une que j'ai retrouvé aussi d'Eisenhower il me semble qui, au-delà de son prime abord simpliste, est en fait, au vu du tournant médiatique que prend la guerre, lourde de sens.

Lorsque vous faites usage de la force, il est une chose à ne jamais faire : perdre.

Link to comment
Share on other sites

Lorsque vous faites usage de la force, il est une chose à ne jamais faire : perdre.

C'est tout de meme marrant le nombre de citation visionnaire de generaux et presidents americain quand on considere la mouise dans laquelle ils sont aujourd'hui. W aurait du apprendre a lire.
Link to comment
Share on other sites

"Quand je donne une place, je fais un ingrat et cent mécontents" "Il faut de la force assurément pour tenir toujours la balance de la justice droite entre tant de gens qui font leurs efforts pour la faire pencher de leur côté." "A qui peut se vaincre soi-même, il est peu de chose qui puisse résister" Louis XIV EDIT désolé pour le double poste erreur liée a la fatigue

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

un peu de littérature dans ce monde de brutes, de mâles (pour la parité).

Un de mes passages favoris de Céline (au cas où vous rencontreriez Sarko c''est un grand fan, vous pourrez le flatter avec ça), du très grand. Celui qui fait mieux je lui paie sa carte à Désirs d'avenir.

Tout pouvait continuer. La guerre avait brûlé les uns, réchauffé les autres, comme le feu torture ou conforte, selon qu'on est placé dedans ou devant. Faut se débrouiller, voilà tout.

C'est vrai aussi ce qu'elle disait que j'avais bien changé. L'existence, ça vous tord et ça vous écrase la face. A elle ça lui avait écrasé la face mais moins, bien moins. Les pauvres sont fadés. La misère est géante, elle se sert pour essuyer les ordures du monde de votre figure comme d'une toile à laver. Il en reste.

Céline in Voyage au bout de la nuit

Sur le thème du revenant, du soldat qui revient dans le civil, de la Gloire passée comment ne pas penser au Colonel Chabert (à déconseiller aux soldats mariés qui partent un certain temps) aussi il y en a des pas mal. Je verrai tout ça camarades.

Link to comment
Share on other sites

A moi :

"Quand on a perdu ses clés, on tuerait la Terre entière."

(Adolf Hitler)

sans commentaires...

De Staline :

"Un mort est une tragédie, un million de morts est une statistique"

"la guerre résoud les problèmes : pas d'hommes, pas de problème"

"l'important, ce n'est pas comment on vote, mais comment on compte les votes"

Et ma préférée, que j'avais reussi à caser à l'époque du CPE :

"L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux même" - Voltaire

Link to comment
Share on other sites

A moi :

"Quand on a perdu ses clés, on tuerait la Terre entière."

(Adolf Hitler)

sans commentaires...

De Staline :

"Un mort est une tragédie, un million de morts est une statistique"

"la guerre résoud les problèmes : pas d'hommes, pas de problème"

"l'important, ce n'est pas comment on vote, mais comment on compte les votes"

Et ma préférée, que j'avais reussi à caser à l'époque du CPE :

"L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux même" - Voltaire

lol Staline tjs aussi brillant même si je connaissais celle des stats, Hitler fidèle à lui-même.

D'ailleurs, en parlant de citations, je cherche un mot très rare qui en gros est un syn de citation, plus dans le sens d'une pensée tronquée, car'icaturée.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...