Sign in to follow this  
Kiriyama

Biopreparat

Recommended Posts

Non Biopreparat était un programme rassemblant jusqu'à plusieurs milliers de personnes sur plusieurs dizaines de sites. Sources : cours d'un chercheur du CEA sur le Bioterrorisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, il y avait de nombreux sites de fabrication. Mais c'est sur l’Île de la Renaissance que l'on testait tout ça.

 

Étonnant qu'avec toutes les personnes qui ont travaillé là-dessus, il n'y ait pas une seule image.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques photos.

 

normal_vos2.jpg

 

voz5.JPG

 

voz6.JPG

 

J'ai trouvé quelques vues aériennes de l'époque prises par des satellites. Voir ici.

 

On voit bien l'agrandissement progressif des lieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était quand même impressionnant de garder le secret sur un tel programme avec autant de personnes impliquées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était quand même impressionnant de garder le secret sur un tel programme avec autant de personnes impliquées.

Pas plus que pour Manhattan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet Manhattan était quand même assez localisé, là où le Biopreparat avait des antennes et des centres de production un peu partout en Russie.

 

Sinon, quelques photos des complexes soviétiques. Ici aussi.

 

StepBldg.jpg


Des photos de la ville de Stepnogorsk dont une partie est abandonnée. La ville a été désertée après l'effondrement de l'Union soviétique.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Dans le livre Histoire secrète des guerres biologiques il est expliqué que plusieurs laboratoires et centres de recherches soviétiques étaient basés sur les plans des installations japonaises de de la Seconde guerre mondiale. Les Américains ne seraient pas les seuls à avoir récupéré des scientifiques japonais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Maintenant que j'y repense, le scénario de Soldier of Fortune II : Double Helix avait pour toile de fond le projet soviétique Biopreparat.

 

Clairement un des meilleurs FPS de son époque.

 

soldier_of_fortune_ii_by_tchiba69-d5bnt2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé un document sur l'épidémie de charbon à Sverdlovsk en 1979.

 

Ce qu'il reste du "complexe militaire 19" de Sverdlovsk où était produit le charbon.

 

factory.jpg


J'ai trouvé une photo de la façade des laboratoires Vektor (du temps de l'Union soviétique, c'était là que l'on fabriquait des armes biologiques).

 

image.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Dans un livre j'ai lu que les Soviétiques avaient mis au point quelque chose qui s'appelait horror autotoxicus (déjà appréciez le nom !) qui poussait le corps à attaquer ses propres cellules si j'ai bien compris mais je n'en suis pas sûr.

 

Quelqu'un a des informations sur ce truc ?

 

Un grand merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une forme de lupus. Maladie auto immune.

Ils avaient même essayé de faire des hybrides variole/Ebola....

 

Dans la configuration mondiale actuelle, un agroterrorisme serait surement beaucoup plus efficace... Moins tracable, dégats à plus long terme etc.

 

Tiens, un bon sujet de thriller : un chercheur qui introduit dans des ogms des gènes activables par une bestiole quelconque...

Edited by prof.566

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était question de "virus manipulés" : ils prenaient un virus et le modifiaient pour le rendre plus robuste ou combiner ses effets avec ceux d'un autre virus.

 

Par contre un hybride variole/ebola j'ai du mal à imaginer à quoi cette chose peut "ressembler"... :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur hybride c'était du bricolage : ils mettaient des virus des deux dans une fioles et ils attendaient que se produisent des accidents donnant des mélanges génétiques. Aucun contrôle sur les processus et hasard total sur le résultat...

 

De mémoire Alibek ne parle pas de ce truc auto-immune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'horror autotoxicus il en est fait mention dans un autre livre, L'histoire secrète des guerres biologiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur hybride c'était du bricolage : ils mettaient des virus des deux dans une fioles et ils attendaient que se produisent des accidents donnant des mélanges génétiques. Aucun contrôle sur les processus et hasard total sur le résultat...

 

De mémoire Alibek ne parle pas de ce truc auto-immune.

 

N'emp^che qu'ils ont essayé des les recombiner (et je cite un chercheur spécialisé du CEA)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est notamment une des raisons de la défection d'Alibeck : il disait qu'il n'en dormait plus la nuit en pensant à ce qui se préparait dans les laboratoires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur hybride c'était du bricolage : ils mettaient des virus des deux dans une fioles et ils attendaient que se produisent des accidents donnant des mélanges génétiques. Aucun contrôle sur les processus et hasard total sur le résultat...

 

De mémoire Alibek ne parle pas de ce truc auto-immune.

Effectivement, je rejoins prof. Les essais sont allés au delà du simple mélange mécanique. Ils ont essayés des recombinaisons par manipulation génétique.

A priori ca n'a rien donné, les techniques des années 80-90 étant trop grossières pour un travail aussi complexe (pas certain qu'on n'y arrive même de nos jours)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le but alors c'était de créer un "super virus" ? Comment est-ce que l'on peut y arriver ? En combinant les "qualités" de l'un avec celles de l'autre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le but alors c'était de créer un "super virus" ? Comment est-ce que l'on peut y arriver ? En combinant les "qualités" de l'un avec celles de l'autre ?

oui. Mais ce n'est pas simple du tout. Déjà ils ne font pas partie de la même famille de virus... L'idée étant de prendre des "morceaux" (gènes) portant des fonctions spécifiques et de les transférer dans l'autre virus. La ou ca coince, c'est que les virus ont des systèmes de régulation particuliers et très variables. Et Ebola et la variole ne font pas partie de la même famille.

La variole est un virus dont le seul vecteur est l'être humain et dont on sait produire des vaccins en masse (ce que l'on fait d'ailleurs toujours de nos jours au cas ou). Ebola  est un des virus les plus virulents connus, mais jusqu'à présent on n'avait connnu que des "bouffées" épidémiques.

Qualités (avec beaucoup de guillemets) complémentaires...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,783
    Total Topics
    1,273,987
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries