Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Article sur la MAG


Shuggart
 Share

Recommended Posts

J'avais déjà fait la remarque il y a quelques mois mais en vain apparement.

Le tireur peut ainsi régler lui même le volume de tir qu'il désire, en fonction du danger qu'il affronte et de la quantité de ses munitions. Son titre de mitrailleuse d'appui "général" vient du fait qu'elle peut être utilisé sur bipied, comme sur tripied par l'infanterie, mais également etre placée sur un véhicule terrestre ou un hélicoptère.

Le réglage de la cadence est une utopie. Ca ne change que très faiblement. Tout ce qui se passe c'est que plus de gaz est utilisé pour réarmer c'est tout.

C'est en fonction de l'encrassement pour éviter les enrayages point, ça ne change pas la cadence.

Il est marqué souvent dans l'article et son titre: mitrailleuse d'appui général *(

Déformation française. Mitrailleuse A Gaz.

Les anglais disent General Purpose Machine Gun: Mitrailleuse d'emploi polyvalent, c'est peut-être ça que vous avez essayé de traduire.

De plus la crosse est rétractable et pas pliante ;-)

Link to comment
Share on other sites

Ah mon bon Shuggart, si les p'tits belges n'étaient pas là pour rappeler le droit chemin et l'exactitude à nos grands voisins du sud, ils seraient tout perdu ... Mitrailleuse d'Appui général, pfff ,encore une trouvaille d'un ENArque passé par St Cyr et Polytech qui s'emmerdait sans doute ..... Clairon

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

(...)

De plus la crosse est rétractable et pas pliante ;-)

Un crosse rétractable sur la MAG?

Pour le reste, les différentes position du régaulateur à gaz influent tout de même sur la cadence de tir, théorique en tout cas, car c'est toujours le tireur qui déterminera sa cadence de tir par des rafales plus ou moins longues à plus ou moins longues intervalles.

Link to comment
Share on other sites

Un crosse rétractable sur la MAG?

Pour le reste, les différentes position du régaulateur à gaz influent tout de même sur la cadence de tir, théorique en tout cas, car c'est toujours le tireur qui déterminera sa cadence de tir par des rafales plus ou moins longues à plus ou moins longues intervalles.

Je crois qu'ils parlent de la Minimi dans l'article aussi sinon j'aurais pas noté ça mais le site est indisponible et je sais pas aller vérifier [28]

Pour entendre une différence de cadence de tir rien qu'avec le régulateur faut vraiment avoir l'oreille musicale [08]

Sinon, comme tu dis c'est bien le tireur qui impose sa cadence et pas l'arme.

Link to comment
Share on other sites

Si je me souviens bien, à l'IMI, j'ai appris que la cadence théorique de la MAG était de 600 à 900 cps/min, donc, à prior, en agisant sur les gaz, on peur faire cracher la MAG 1/3 plus vite, ce qui me semble logique puis qu'il y a trois positions pour le régulateur. Avec l'AW, la MAG est mon arme préferée, elle est stable, fiable et puissante. Vivement le retour du site! PS: Pas certain, mais lorsque l'on parle d'une crosse, on dit pliable, pliante çà pourrait être genant. Jan

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ce sont des moyennes théoriques, tout dépend comment on l'alimente: debout avec la bande qui pend, couché avec un coup d'air troop sur la bande, l'encrassement ...

Suivant la position du sélecteur la cadence varie un peu mais pas de 300 c.

PS: Pas certain, mais lorsque l'on parle d'une crosse, on dit pliable, pliante çà pourrait être genant.

Je reprenais les mots de l'article [28]
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

A noter que sur la Minimi para le régulateur à gaz n'agit plus sur les gaz (même si il garde son nom).

Quand on estime que l'arme commence a avoir dur (ça s'entend) on met le régulateur sur la deuxième position et celle-ci amène en-dessous du canon un nouvel évent de même dimension.

Cet endroit se bouche à cause de la calamine.

Sur la MAG, les 3 évents sont de dimensions différentes. Le troisième ayant le diamêtre le plus important.

Link to comment
Share on other sites

Que ce soit à emprunt de gaz ou action direct des gaz sur la culasse, ce n'est pas la quantité de gaz qui changera ou non la cadence de tir. Les gaz générés par l'inflamation de la poudre ne servent qu'a la poussée sur le projectil et a donner la quantité de mouvement nécéssaire au mouvement des pieces mobiles de l'arme. En aucun cas un régulateur de gaz n'influra sur la cafence de tir, il permet juste au fur et à mesure de l'encrassement du piston à augmenter la pression des gaz dans le cylindre. Moins de gaz donnera un incident de tir qui ce traduira par un moindre recul des pièces mobiles, donc pas d'extraction ou de réarmement (pour le mode semi auto ou auto), pas d'ejection ou blocage de l'etui en entrée de chambre alors donc pas d'introduction d'une nouvelle cartouche. Pour la cadence de tir, une arme avec action direct de la veine gazeuse sur la culasse donnera toujours une cadence théorique plus elevée que celle dont le système moteur est généré par l'emprunt des gaz. Maintenant il faut aussi prendre en compte les différents paramètres concernant la constitution générale de l'arme, les séquences durant le tir, le nombres de pièces entrant en mouvement et les mouvements qu'elles effectues et peu-être fatigue du ressor récupérateur.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...