desertfox

Marine américaine dans le futur.

Recommended Posts

Lockheed Martin wins MDA contract for Aegis BMD 6.0 Capability
Raytheons-SPY-6-Air-and-Missile-Defense-

Lockheed Martin won a $326,998,037 missile defense agency (MDA) contract to design, develop, integrate, test and certify the Aegis Ballistic Missile Defense (BMD) 6.0 capability.

Aegis BMD 6.0 will provide an increased BMD capability by incorporating the Air and Missile Defense Radar, now designated AN/SPY-6(V)1 , for introduction on the first DDG Flight III.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/08/lockheed-martin-wins-mda-contract-for-aegis-bmd-6-0-capability/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dès fois que ce rapport  NTSB  n’ait pas encore été mis en lien

collision entre JohnSMcCain and the tanker Alnic

https://www.ntsb.gov/investigations/AccidentReports/Reports/MAR1901.pdf

Probable Cause

The National Transportation Safety Board determines that the probable cause of the collision between the destroyer JohnSMcCain and the tanker Alnic MC was a lack of effective operational oversight of the destroyer by the US Navy, which resulted in insufficient training and inadequate bridge operating procedures. Contributing to the accident were the JohnSMcCain bridge team’s loss of situation awareness and failure to follow loss of steering emergency procedures, which included the requirement to inform nearby traffic of their perceived loss of steering. Also contributing to the accident was the operation of the steering system in backup manual mode, which allowed for an unintentional, unilateral transfer of steering control

Recommendations

As a result of its investigation, the National Transportation Safety Board makes the following safety recommendations:

to the US Navy:

Issue permanent guidance directing destroyers equipped with the Integrated Bridge and Navigation System to operate in computer-assisted steering modes, except during an emergency.(M-19-8)

Issue guidance to your ships’crews emphasizing the importance of the appropriate use of very high frequencyradio for safe navigation.(M-19-9)

Ensure that the modernization of complex systems, such as steering and control systems within the Integrated Bridge and Navigation System, incorporates the design principles set forth in ASTM International Standard F1166, Standard Practice for Human Engineering Design for Marine Systems, Equipment, and Facilities.(M-19-10)

Revise written instructions for bridge watchstanders on destroyers equipped with the Integrated Bridge and Navigation System to include operating procedures for shifting steering and thrust control between all bridge stations. (M-19-11)

Revise Integrated Bridge and Navigation System (IBNS) technical manuals to include a description of and proceduresfor ganging and unganging throttles, and ensure that revised technical manuals are distributed to IBNS-equipped ships.(M-19-12)

Revise the training standards for helmsman, lee helmsman, and boatswain’s mate of the watch for destroyers equipped with the Integrated Bridge and Navigation System to require demonstrated proficiency in all system functions, including the transfer of steering and thrust control between all bridge control stations.”

En tout cas , ceci on en a déjà parlé

https://news.usni.org/2019/08/09/navy-reverting-ddgs-back-to-physical-throttles-after-fleet-rejects-touchscreen-controls

 

Edited by ARMEN56
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Austal Laid Keel of Future USS Savannah – 28th U.S. Navy Littoral Combat Ship
Austal-Laid-Keel-of-Future-USS-Savannah-

The U.S. Navy held a keel-laying and authentication ceremony for the future USS Savannah (LCS 28) at Austal USA’s shipyard Mobile, Ala., on Sept. 20.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/09/austal-laid-keel-of-future-uss-savannah-28th-u-s-navy-littoral-combat-ship/

--

U.S. Navy Tests Mine Countermeasures from ESB-class Ship
U.S.-Navy-Tests-Mine-Countermeasures-fro

USNS Hershel ‘Woody’ Williams (T-ESB 4) recently completed a three-day underway in the Chesapeake Bay to integrate a Littoral Combat Ship Mine Countermeasure (MCM) Mission Package on the Expeditionary Sea Base platform.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/09/u-s-navy-tests-mine-countermeasures-from-esb-class-ship/

--

Leidos Continues Submarine Detection Sonar Services Through TRAPS Award
Leidos-Continues-Submarine-Detection-Son

Leidos was awarded a follow-on contract by the U.S. Navy to provide submarine detection sonar services.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/09/leidos-continues-submarine-detection-sonar-services-through-traps-award/

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La navy s'interroge sur son format et sur son rapport efficacité/coût comparé aux années 80.

https://news.usni.org/2019/10/28/modly-navy-current-warship-mix-is-not-optimal-for-future-fight

C'est vrai que ce format à la moitié des navires par rapport aux années 80 interroge sur leur capacité d'intervention. Faut-il craindre qu'il y ait plus de place pour des concurrents d'où un redéploiement moins vers l'Europe (du sud) et plus vers l'arctique et l'océan Indien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote


As Electronic Warfare (EW) continues to shape the future battlespace, Northrop Grumman is advancing a critical capability for the U.S. Navy. The Surface Electronic Warfare Improvement Program (SEWIP) protects surface ships from anti-ship missiles, providing early detection, signal analysis and threat warning.

 Three SEWIP block upgrades have been established and a fourth is planned. SEWIP Block 3, being developed by Northrop Grumman and the U.S. Navy Program Executive Office Integrated Warfare Systems (PEO IWS), adds electronic attack to the SLQ-32(V) EW system, and is a cornerstone capability that will meet the urgent operational needs of the Fleet. The timing couldn’t be more important, as the pace and complexity of emerging threats continues to escalate.


SEWIP Block 3 on Track to Deliver Critical Electronic Warfare Improvement to the U.S. Navy
SEWIP-Block-3-on-Track-to-Deliver-Critic

https://www.navalnews.com/naval-news/2019/10/sewip-block-3-on-track-to-deliver-critical-electronic-warfare-improvement-to-the-u-s-navy/

BAE Systems to develop next generation towed decoy for US Navy aircraft
BAE-Systems-to-develop-next-generation-t

BAE Systems announced on a $36.7 million contract from the U.S. Navy to develop and demonstrate a next-generation, dual band Fiber-Optic Towed Decoy (FOTD) to protect aircraft and pilots from advanced threats.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/10/bae-systems-to-develop-next-generation-towed-decoy-for-us-navy-aircraft/

Edited by xav

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/10/2019 à 14:47, herciv a dit :

La navy s'interroge sur son format et sur son rapport efficacité/coût comparé aux années 80.

https://news.usni.org/2019/10/28/modly-navy-current-warship-mix-is-not-optimal-for-future-fight

C'est vrai que ce format à la moitié des navires par rapport aux années 80 interroge sur leur capacité d'intervention. Faut-il craindre qu'il y ait plus de place pour des concurrents d'où un redéploiement moins vers l'Europe (du sud) et plus vers l'arctique et l'océan Indien ?

Autre article sur le même thème.

En gros, le plan d'une flotte à 355 navires (avec équipage) semble en voie d'abandon (déjà jugé trop ambitieux par le GAO il y a 2 ans).
https://www.thedrive.com/the-war-zone/30708/the-navy-is-backing-away-from-its-355-ship-plan-has-invested-too-much-in-too-few-hulls

Une piste pour remonter la pente face aux chinois  ?
Répartir la puissance de feu et les senseurs sur les drones (navires et sous-marin).
Par exemple, le XLUUV est prévu pour embarquer 12 tubes de lancement ... soit pratiquement la moitié de l'emport d'un SSN (pour un déplacement d'une centaines de tonnes)
http://www.hisutton.com/USN_XLUUV.html

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gulf Island Shipyard Laid Keel of First-in-Class T-ATS for U.S. Navy
Gulf-Island-Shipyard-Laid-Keel-of-First-

Gulf Island Shipyard held a keel laying ceremony on Oct. 30 for the future USNS Navajo (T-ATS 6), the lead ship of the U.S. Navy’s new class of Towing, Salvage, and Rescue vessels.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/11/gulf-island-shipyard-laid-keel-of-first-in-class-t-ats-for-u-s-navy/

 

--

 

Another "idea" that makes sense... En France il y a le projet de "mature virtuel".... il y avait eu des essais avec l'IT180 (captif) de ECA... mais la  DGA ne communique pas trop dessus

U.S. Navy Tested TALONS Elevated Sensor Mast System from a Destroyer during NATO Exercise
U.S.-Navy-Tested-TALONS-Elevated-Sensor-

The U.S. Navy recently tested the TALONS system from Arleigh Burke-class destroyer USS Porter during Exercise Recognised Environmental Picture by Maritime Unmanned Systems REP (MUS) 2019.

TALONS stands for Towed Airborne Lift of Naval Systems. It is a large, tethered parafoil kite that can carry payloads from a host vessel to 1,000 feet in elevation or more. During REP (MUS), TALONS carried a radar and radio-relay system provided by the United Kingdom in order to extend communication ranges between unmanned vehicles, ships and shore points.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/11/u-s-navy-tested-talons-elevated-sensor-mast-system-from-a-destroyer-during-nato-exercise/

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://breakingdefense.com/2019/11/ford-aircraft-carriers-not-ready-for-f-35s-so-aging-vinson-gets-the-call/?_ga=2.244815173.1194798545.1572841966-2129657551.1571952899

"The Navy is upgrading one of its oldest aircraft carriers to be the first to fly the service’s newest plane, the F-35C, giving it a capability the service’s brand-new $13 billion carrier, the delayed and trouble-prone USS Gerald R. Ford, won’t have for years once it deploys.

Navy officials say the Ford and its follow-on carrier, the USS John F. Kennedy, are not being built to carry F-35s, and will have to undergo upgrades years after they’ve deployed. The plan is in keeping with a complicated maintenance and upgrade schedule the service has devised to marry ships with the Joint Strike Fighter as both become available. "

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Umbria a dit :

The Navy is upgrading one of its oldest aircraft carriers

qu'est-ce qu'il ne faut pas lire comme conneries ...Chuckie V en a encore au moins pour 15 ans de service ... à peine moins que le CdG cette présentation est complétement outrancière à le lire ont dirait qu'ils réactivent le Forrestal ...

Le bashing gratuit fait les beaux jours de la toile dans l'outrance

Share this post


Link to post
Share on other sites

U.S. Naval Offensive Mining Updates Will Focus on Sub Community Tactics, Smart Mines
U.S.-Naval-Offensive-Mining-Updates-Will

The U.S. Navy is taking offensive mining more seriously under the National Defense Strategy and is working to bring new technologies and tactics to the fleet to modernize mine warfare for a high-end fight.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/11/u-s-naval-offensive-mining-updates-will-focus-on-sub-community-tactics-smart-mines/

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

HII Laid Keel of 1st Flight III Arleigh Burke-class Destroyer
ddg_51_flight_iii-770x410.jpg

The keel of the first Flight III destroyer, the future USS Jack H. Lucas (DDG 125), was ceremoniously laid at Huntington Ingalls Industries’ (HII) Ingalls Shipbuilding shipyard in Mississippi on November 7, 2019.

DDG 125 will be the first Arleigh Burke class destroyer built in the Flight III configuration with improved capability and capacity to perform Anti-Air Warfare and Ballistic Missile Defense in support of the Integrated Air and Missile Defense mission.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/11/hii-laid-keel-of-1st-flight-iii-arleigh-burke-class-destroyer/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le site War Zone remonte* des projets US de guerre électronique de nouvelle génération baptisé NEMESIS, qui seraient en train de sortir des labos, pour tests opérationnels.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/29505/the-navys-secretive-nemesis-electronic-warfare-capability-will-change-naval-combat-forever

En gros, ça consisterait en une nuée de drones (de tout type : aérien, sous marin, etc), capables de se coordonner pour faire du leurrage multi spectral (radar, IR, même accoustique), pour contrer la fusion de données...
Et si besoin créer des flottes entières de fausses cibles.

* (Ils ont repéré des lignes budgétaires de R&D qui baissent, remplacées par des lignes de test opérationnel).

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais lancé un topic sur la guerre électronique (me basant sur un article du dernier DSI) sans trop de succès. bonne occase de le relancer.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réflexion actuelle sur le futur Large Surface Combatant est de porter les capacités de combat du tout nouveau Arleigh Burke Flight III dans une coque plus grande avec plus de capacité de génération électrique et de l'espace pour de plus gros missiles.

https://breakingdefense.com/2018/07/destroyers-maxed-out-navy-looks-to-new-hulls-power-for-radars-lasers/

Ainsi :

“So the key elements that we’re looking at in this work we’re doing on the requirements side is, keep the requirements about the same as DDG Flight III, but now look at what do we need a new hull to do.”

https://news.usni.org/2018/08/28/navys-next-large-surface-combatant-will-draw-ddg-51-ddg-1000-dont-call-destroyer

Une des pistes de réflexion la plus avancée serait une coque basée sur le DDG-1000 parcs que la furtivité va être un atout crucial pour pénétrer dans les zones contestées :

"It was at a naval engineering symposium in June that the US Navy programme officer for ships, Rear Admiral William Galinis, suggested that the new design would look more like the rather unconventional Zumwalt class than the navy’s other existing large surface combatants. In part, that will be because of the requirement for survivability, including stealthiness, in the new, more contested maritime domain."

https://www.iiss.org/blogs/military-balance/2019/07/us-navy-large-surface-combatant

“The signature aspect of it, what does that do to the shaping of deckhouse hull form. I will tell you, not to predispose anything, but I think in the end, you know, it’s probably going to look a lot more like a DDG-1000 than a DDG-51 if I had to say so,” Galinis said. “But there’s still a lot of work to kind of go do in that area.”

https://news.usni.org/2019/06/19/navy-next-large-surface-combatant-will-look-a-lot-like-zumwalt

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.defensenews.com/naval/2019/12/24/pentagon-proposes-big-cuts-to-us-navy-destroyer-construction-retiring-13-cruisers/?fbclid=IwAR0Zc5r60hFqKn-ovQILCWevhrexDRMAd6NB1DVKp287AimFJe_eilxrUtg

Le DoD proposerait de réduire la voilure en grandes unités, limitant la construction de Arligh Burke flight III et les rénovation des Ticonderoga.  Pour se concentrer sur des navires plus petits ou plus simples? A voir si cela passera le congrès et le président.

Edited by true_cricket

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, true_cricket a dit :

https://www.defensenews.com/naval/2019/12/24/pentagon-proposes-big-cuts-to-us-navy-destroyer-construction-retiring-13-cruisers/?fbclid=IwAR0Zc5r60hFqKn-ovQILCWevhrexDRMAd6NB1DVKp287AimFJe_eilxrUtg

Le DoD proposerait de réduire la voilure en grandes unités, limitant la construction de Arligh Burke flight III et les rénovation des Ticonderoga.  Pour se concentrer sur des navires plus petits ou plus simples? A voir si cela passera le congrès et le président.

Il y a pas si longtemps il me semble qu'ils voulaient faire l’inverse en construisant des navires plus gros pour avoir plus de puissance électrique pour leur capteurs et  lancer des missiles encore plus gros :mellow:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/12/2019 à 14:55, true_cricket a dit :

https://www.defensenews.com/naval/2019/12/24/pentagon-proposes-big-cuts-to-us-navy-destroyer-construction-retiring-13-cruisers/?fbclid=IwAR0Zc5r60hFqKn-ovQILCWevhrexDRMAd6NB1DVKp287AimFJe_eilxrUtg

Le DoD proposerait de réduire la voilure en grandes unités, limitant la construction de Arligh Burke flight III et les rénovation des Ticonderoga.  Pour se concentrer sur des navires plus petits ou plus simples? A voir si cela passera le congrès et le président.

Pour 60 FDI, on peut leur proposer 20% de remise, mais ils ne seront servis qu'après la Grèce.

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/12/2019 à 16:09, Scarabé a dit :

Il y a pas si longtemps il me semble qu'ils voulaient faire l’inverse en construisant des navires plus gros pour avoir plus de puissance électrique pour leur capteurs et  lancer des missiles encore plus gros :mellow:

J’ai aussi l’impression.

Mais beaucoup d’argent a été dépensé pour presque rien (LCS, Zumwalt...).

 Alors, puisque dans l’article il ne s’agit que de repousser la commande de gros bateaux, on peut penser à une façon qui nous serait, a nous français, très familière, de s’accomoder d’une bosse budgétaire ; ou que le complexe militaro industriel est hors de contrôle et essaie de doubler ses gains en poussant à une réa location des ressources irréaliste pour mieux pouvoir ramener le besoin de gros bateaux (qui me semble assez incontournable) au premier plan dès que d’autres coups seront partis: le beurre, l’argent du beurre et le c@« / de la crémière.

Pas sur d’ettre très clair là : les fêtes, la fatigue toussa 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

un article intéressant, je suis pas sur d'être sur le bon fil, mais ca remet en question la surveillance des sous marins

US could lose a key weapon for tracking Chinese and Russian subs

https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/navy-league/2019/05/01/us-could-lose-a-key-weapon-for-tracking-chinese-and-russian-subs/

des sous marins drones nucléaire russe

https://www.defensenews.com/space/2018/01/12/russias-nuclear-underwater-drone-is-real-and-in-the-nuclear-posture-review/

Citation

 

WASHINGTON - Un outil clé dans la lutte de la Marine américaine contre les sous-marins russes et chinois pèse huit livres, mesure trois pieds de long et n'explose même pas.

La bouée sonique est un capteur flottant non réutilisable qui a été largué par centaines pour détecter les sous-marins ennemis, une capacité de passage pour l'Amérique et ses alliés depuis des décennies. Le Pentagone veut acheter 204 000 bouées acoustiques dans sa demande de budget pour 2020, soit une augmentation de 50 % des dépenses par rapport à 2018.

Mais tout comme l'armée américaine en a le plus besoin, cette capacité critique est menacée, et elle n'a rien à voir avec une nation ennemie. Sans investissement du gouvernement dans le marché, le Pentagone dit qu'il n'a peut-être plus de fournisseur fiable, selon les responsables qui ont parlé à Defense News.

Comme tant de systèmes dans l'arsenal du Pentagone, l'Amérique n'a qu'un seul fournisseur éprouvé. Dans ce cas, il s'agit d'une coentreprise entre les États-Unis et le Royaume-Uni appelée ERAPSCO. Le Pentagone dit que ERAPSCO se dissoudra d'ici 2024 et qu'aucune des parties du partenariat - Sparton Corp. de Schaumburg, Illinois, et Ultra Electronics de Middlesex au Royaume-Uni - ne pourra faire les investissements nécessaires pour produire la capacité de façon indépendante.

C'est une " faiblesse reconnue " de la base industrielle qui a obligé le Pentagone à trouver une solution, a déclaré Eric Chewning, un haut fonctionnaire du Pentagone qui était jusqu'en janvier le chef du bureau de la politique industrielle du Pentagone.

En conséquence, le président américain Donald Trump a signé en mars un mémo invoquant le Defense Production Act pour déclarer la production nationale des cinq types de bouées soniques AN/SSQ " essentielle à la défense nationale " et accorder aux autorités du Pentagone le maintien et l'expansion de cette capacité. L'armée de l'air, en prévision, a lancé un appel d'offres pour une étude de marché afin de trouver des fournisseurs au-delà de l'ERAPSO.

Le Pentagone a besoin de " chaînes de production individuelles complètes ... pour les cinq types de bouées soniques, mais les deux sociétés " auraient besoin d'aide pour établir des chaînes de production indépendantes ", a déclaré le porte-parole du ministère de la défense, le lieutenant-colonel Mike Andrews.

"En raison des efforts et des dépenses considérables, il est peu probable que les partenaires de la JV (ou toute autre entité) soient en mesure de faire indépendamment les investissements nécessaires pour développer et produire les bouées soniques requises d'ici 2024 ", a déclaré le lieutenant-colonel Andrews, ajoutant que " l'intervention du DoD sur le marché est nécessaire ".

principaux outils

Un élément de base de l'avion de surveillance maritime P-8 de sous-chasse et de l'hélicoptère Sea Hawk MH-60R, les bouées soniques multi-statiques actives cohérentes, ou MAC, ont une autonomie d'environ huit heures. Comme elles suivent les sous-marins qui sont en mouvement constant, une bouée sonore larguée à un endroit peut devenir inutile peu après. Si un P-8 chasse à l'aveuglette, sa cache complète de 120 pourrait être épuisée en une seule mission et abandonnée.

"Cela dépend de la zone que le P-8 doit fouiller et de la vitesse à laquelle le sous-marin cible se déplace ", a déclaré l'analyste naval Bryan Clark, du Centre d'évaluation stratégique et budgétaire. " La zone de recherche du système dépend de la détectabilité du sous-marin cible. Si le P-8 effectue une recherche de barrière, il n'aura peut-être pas besoin de dépenser autant de bouées soniques. Mais s'il suit un sous-marin silencieux et en mouvement, il pourrait utiliser toute sa charge de bouées et devoir revenir pour recharger."

Avec l'augmentation de l'activité des sous-marins russes et chinois, les forces anti-sous-marines ont été occupées de façon inattendue ces dernières années, brûlant des fournitures de toutes sortes de bouées soniques.

Le budget des bouées soniques de la Marine est passé de 174 millions de dollars en 2018 à 216 millions de dollars en 2019 et à 264 millions de dollars dans la demande de budget de 2020. En 2018, le Pentagone a demandé au Congrès une reprogrammation de 20 millions de dollars pour les bouées soniques de la 6e flotte, après avoir inclus 38 millions de dollars pour les bouées soniques dans sa liste de priorités non financées.

Les analystes s'accordent à dire que les bouées acoustiques ne feront que gagner en importance pour les États-Unis et leurs alliés à mesure que la Russie et la Chine progresseront dans le domaine de la technologie des sous-marins.

Treize alliés de l'OTAN, dont les États-Unis, ont signé un plan visant à mettre au point conjointement des systèmes sans équipage pour la chasse aux mines et aux sous-marins, domaine dans lequel les États-Unis ont fait de grands progrès.


"Avec la nouvelle génération de sous-marins silencieux mis en service par la Russie et la Chine, les méthodes traditionnelles de lutte anti-sous-marine faisant appel à nos sous-marins ou à nos navires de surface sont de moins en moins efficaces ", a dit M. Clark. " Nos navires et nos sous-marins doivent s'approcher trop près du sous-marin russe ou chinois pour les entendre au sonar passif, et les sonars actifs des navires et des sous-marins ont une portée relativement courte et exposent la plate-forme émettrice à la détection ".

Les sous-marins russes sont les plus performants, et Moscou consacre des ressources considérables à leur modernisation, a déclaré Nick Childs, de l'Institut international d'études stratégiques. Les sous-marins chinois sont " encore en retard sur le plan technologique ", mais le pays investit massivement pour devenir une entreprise commerciale.

Défi industriel

ERAPSCO produit quatre des cinq types de bouées soniques que la Marine est en train de négocier pour les acheter dans le cadre d'un contrat de quatre ans jusqu'en 2023. Cherchant à stimuler la concurrence, le service a poussé Sparton et Ultra Electronics à dissoudre le partenariat et à vendre les bouées soniques indépendamment à la fin de ce contrat.

Mais Sparton a révélé dans un rapport annuel l'an dernier qu'" en raison de l'importance des efforts et des dépenses nécessaires, rien ne garantit que Sparton, ou les deux partenaires de la coentreprise ERAPSCO, " seraient en mesure de répondre aux besoins de la Marine indépendamment l'un de l'autre.

Confrontée à des difficultés financières, Sparton a accepté d'être acquise par Ultra Electronics en juillet 2017, mais les sociétés ont annulé leur accord de 234 millions de dollars moins d'un an plus tard, après que le ministère américain de la Justice eut prévu de la bloquer pour des raisons de concurrence.

Sparton s'est ensuite vendue à Cerberus Capital Management, une société d'investissement privée de New York spécialisée dans les actifs en difficulté, pour 183 millions de dollars, environ un an plus tard. Cerberus possède de grandes marques comme le détaillant de fournitures de bureau Staples et la chaîne d'épicerie Safeway, mais aussi les entrepreneurs de défense DynCorp et, depuis décembre, Navistar Defense.

Andrews, le porte-parole du Pentagone, a exposé les préoccupations du gouvernement dans une déclaration à Defense News.

"Le DoD/DoN prévoit l'achat de plus de 204 000 bouées soniques par an dans les cinq types. Pour répondre à cette demande, le DoD/DoN a besoin de fournisseurs de bouées acoustiques sûrs et stables ", a écrit M. Andrews. "En raison de ces exigences et du besoin d'une base industrielle stable pour les bouées acoustiques, des lignes de production individuelles complètes sont nécessaires pour les cinq types de bouées acoustiques.

" Ce projet du Defense Production Act Title III vise à soutenir et à reconstituer la base industrielle pour les bouées soniques de la marine américaine et à assurer au moins deux sources de fabrication de bouées soniques ", a déclaré M. Andrews, ajoutant : " Pour ces raisons, le président Trump, le DoD et le DoN ont trouvé que l'utilisation des fonds du DPA, associée à l'investissement de l'industrie, était l'approche la plus rentable, la plus rapide et la plus pratique pour répondre aux exigences critiques de capacité des bouées soniques des séries AN/SSQ ".

Le Defense Production Act, invoqué dans le mémo de Trump, permet au département de donner des fonds aux producteurs de besoins industriels clés. C'est quelque chose que le ministère essaie d'utiliser davantage dans la foulée d'une importante étude sur la base industrielle, publiée l'an dernier.

" Une partie de ce que nous voulions faire était d'injecter des capitaux pour nous assurer qu'il y avait un soutien à la base industrielle afin que vous puissiez avoir deux fournisseurs viables ou plus ", a dit récemment M. Chewning, l'ancien chef de la politique industrielle, à Defense News. "Il était juste logique, étant donné le déficit existant, et ce qui avait été autorisé à se produire au sein de la base industrielle, que nous utilisions les autorités du DPA Title III pour créer des incitations à étendre la production et à la renforcer."

Chewning, qui est maintenant chef de cabinet du secrétaire à la Défense par intérim Patrick Shanahan, a déclaré qu'il s'éloignait des informations glanées avant de quitter son poste de responsable de la politique industrielle. Il a décrit la situation comme étant "active, pas réactive".

Ultra Electronics et Sparton ont refusé de se prononcer sur l'avenir de leur coentreprise.

"Ultra Electronics reste engagé envers nos partenaires de la US Navy pour assurer le succès continu de la production de bouées acoustiques et des efforts de développement futurs. Notre objectif est, et continuera d'être, de répondre aux besoins croissants de la flotte en matière d'ASW", a déclaré la société dans un communiqué.

Si les États-Unis étaient ouverts à l'achat de bouées acoustiques en dehors de leurs frontières, il existe d'autres producteurs occidentaux de cette technologie, y compris des alliés proches, la Grande-Bretagne et la France. Mais ces chaînes de production sont exploitées par d'autres, et comme les États-Unis seront probablement le plus gros acheteur de ces systèmes à l'avenir, la perte d'une capacité de production interne aux États-Unis pourrait entraîner des pénuries dans le monde entier.

Et fondamentalement, les analystes navals Childs et Clark conviennent qu'il est vital d'avoir un fournisseur national pour les États-Unis, à la fois pour les besoins de production et pour, comme le dit Childs, rester " à la pointe de ce qui est un domaine technologique critique ".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

Edited by zx
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zx a dit :

Si les États-Unis étaient ouverts à l'achat de bouées acoustiques en dehors de leurs frontières, il existe d'autres producteurs occidentaux de cette technologie, y compris des alliés proches, la Grande-Bretagne et la France. Mais ces chaînes de production sont exploitées par d'autres, et comme les États-Unis seront probablement le plus gros acheteur de ces systèmes à l'avenir, la perte d'une capacité de production interne aux États-Unis pourrait entraîner des pénuries dans le monde entier.

Et fondamentalement, les analystes navals Childs et Clark conviennent qu'il est vital d'avoir un fournisseur national pour les États-Unis, à la fois pour les besoins de production et pour, comme le dit Childs, rester " à la pointe de ce qui est un domaine technologique critique ".

Thales a juste eu le flair de développer un produit novateur qui mêle détection passive et active

http://www.opex360.com/2018/10/24/thales-a-mis-au-point-une-nouvelle-bouee-acoustique-pour-la-lutte-anti-sous-marine-en-reseau/

sonflash-thales-20181024.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/12/2019 à 14:55, true_cricket a dit :

https://www.defensenews.com/naval/2019/12/24/pentagon-proposes-big-cuts-to-us-navy-destroyer-construction-retiring-13-cruisers/?fbclid=IwAR0Zc5r60hFqKn-ovQILCWevhrexDRMAd6NB1DVKp287AimFJe_eilxrUtg

Le DoD proposerait de réduire la voilure en grandes unités, limitant la construction de Arligh Burke flight III et les rénovation des Ticonderoga.  Pour se concentrer sur des navires plus petits ou plus simples? A voir si cela passera le congrès et le président.

Les réflexions continuent pour résoudre une double contrainte : diminuer les coûts face à un budget contraint et d'autre part atteindre le but fixé de 355 navires en 2030.

Une des pistes serait d'inclure dans le compte les futurs drones de surface.

https://www.defensenews.com/naval/2019/12/27/proposal-for-sweeping-cuts-to-us-navy-shipbuilding-force-structure-could-herald-a-new-strategy-experts-say/

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,317,986
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries