scalp79

[Russie] Kamov Ka-52

Recommended Posts

Un autre avantage du Ka50/52 sur le Tigre : son prix.

Un Tigre coûte actuellement 71,3 M d'euros à l'achat.

Un Ka 52 avec une électronique occidentalisée va chercher dans les 35 M de dollars.

Et un général préfèrera sans doute aligner 2 fois plus de machines, sans compter toutes les qualités intrinsèques du Ka50/52 évoquées dans le magistral post de Berkut.

Le canon aussi est différent, celui du Ka50/52 porte plus loin et perçe plus que celui du Tigre.

Voir également la quantité d'armement qu'il emporte ( la quantité est une qualité en soit ), pas loin de 2 fois plus que le Tigre, et avec un armement plutôt redoutable : missiles polyvalents air-air et air-sol, missile R73, missiles spécialement conçus pour l'air-air et l'air-sol, bombes et roquettes ( avec des têtes thermobariques, ça reste le plus sûr moyen de labourer une zone et annihiler tout ce qui s'y trouve ).

Sans compter qu'un Ka50/52 occidentalisé ( dans l'esprit du Super Hind algérien ) pourrait sans doute emporter la gamme complète Mistral/Stinger/Hellfire/Mica/Roquette guidée et j'en passe et des meilleurs.

Et pour la maniabilité, le Ka50 reste là référence actuelle, mais faut pas prendre le Ka52 ( qui à ma préférence grâce à ses 2 pilotes ) pour un hippopotame juste bon à aller à peu près droit.

Certes le poids est plus élevé et le rapport poids poussée s'en ressent, mais il réussit quand même à faire jeu égal ( voire plus ) avec le Tigre sur la question de la maniabilité .

Edited by Walky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes le poids est plus élevé et le rapport poids poussée s'en ressent, mais il réussit quand même à faire jeu égal ( voire plus ) avec le Tigre sur la question de la maniabilité .

Un nouvelle fois non. Regarde les vidéos c'est assez flagrant.

 

 

Un autre avantage du Ka50/52 sur le Tigre : son prix.

Un Tigre coûte actuellement 71,3 M d'euros à l'achat.

Un Ka 52 avec une électronique occidentalisée va chercher dans les 35 M de dollars.

Ca serait à confirmer sachant qu'il n'y à aucun KA-52 occidentalisé à ma connaissance. Du coup je vois pas trop d’où tu sors ce chiffre. Surtout que selon les équipements le prix peut très fortement varier.

Mais après il faut prendre le coût total de possession. Coût d'achat et de maintenant et de mise en œuvre qui sera forcément plus onéreux sur un appareil plus gros.

Pour le Tigre on doit être plutôt dans les 40 millions d'euros je pense.

 

Le canon aussi est différent, celui du Ka50/52 porte plus loin et perçe plus que celui du Tigre.

Voir également la quantité d'armement qu'il emporte ( la quantité est une qualité en soit ), pas loin de 2 fois plus que le Tigre, et avec un armement plutôt redoutable : missiles polyvalents air-air et air-sol, missile R73, missiles spécialement conçus pour l'air-air et l'air-sol, bombes et roquettes ( avec des têtes thermobariques, ça reste le plus sûr moyen de labourer une zone et annihiler tout ce qui s'y trouve ).

Sans compter qu'un Ka50/52 occidentalisé ( dans l'esprit du Super Hind algérien ) pourrait sans doute emporter la gamme complète Mistral/Stinger/Hellfire/Mica/Roquette guidée et j'en passe et des meilleurs.

 

Oui après si on part les what if on peut faire beaucoup de choses. Dans les faits on est plus limités. Le Ka est un hélico lourd alors que le Tigre et plus léger. Ce qui forcément à impact en emports.

Le problème aujourd'hui c'est que le Ka-52 n'est pas super adapté pour les missions d'appui des forces terrestres. Les pilotes cotes à cote par exemple, l'absence de tourelle, la grosse exposition du double rotor. Perso je le vois toujours plus comme une sorte d'A10 hélicopterisé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème aujourd'hui c'est que le Ka-52 n'est pas super adapté pour les missions d'appui des forces terrestres. Les pilotes cotes à cote par exemple, l'absence de tourelle, la grosse exposition du double rotor. Perso je le vois toujours plus comme une sorte d'A10 hélicopterisé.

 

Quel est le problème des pilotes cote a cote? c'est plutôt un avantage ergonomique via la communication non verbale.

 

L'absence de rotor de queue est un gros avantage de survivabilité, le rotor de queue est une fragilité particulière des hélico "classique".

 

Les rotor principaux sont particulièrement robuste c'est aussi vrai chez kamov que les autres.

 

Pour la tourelle c'est un choix, les russes on aussi construit des tourelle héliportée, mais leur tactiques sont plus orienté tir coax de loin, d’où les puissant canon coax.

 

Après le Ka52 est plus un hélico de commandement volant qu'un hélico d'attaque. Pour l'attaque il y a le Ka50.

 

Pour les Ka50/52 il a des nacelles de contremesure en bout d'aile, a priori la aussi les engin sont défendu avec l'attirail classique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Ka-52 est une bête à part, comparable au A-10 américain sur beaucoup de point. 

 

Mais là où il fait très fort c'est dans l’autodéfense et la protection de l'équipage :

 

- Système l-370-5 president-s (Directional Infrared Counter Measures) qui permet d'éblouir grâce a des lasers les missiles IR la vidéo de démonstration est impressionnante.

 

- Siège éjectable qui aurait déjà sauvé un équipage.

 

- 30 mm HE "proof".

 

 

- Capacité de détecté les aéronefs et les missiles en approche dans le secteur avant grâce a son radar.  

 

- Equipement de guerre électronique très poussé

 

- Fusion des donné de tous le capteurs pour l'auto-défense et l'attaque (fusion des voie IR,TV) 

 

- Capacité de reconnaissance radar et optique

 

836120580_Arbalet3_122_585lo.jpg

 

364641125_snapshot2_122_204lo.jpg365122805_snapshot4_122_123lo.jpg

 

- Le placement de la boule optronique est très intéressante car elle permet d'attaqué comme un avion en lançant les missiles puis faire un virage a 180° tout en étant capable d'illuminer la cible (Comme peuvent le faire le Kiowa ou le tigre allemand).

 

- Le placement du canon semi-rigide au niveau du centre de gravité de l’appareille lui permet de réduire de façons important les effet de recule du canon est d’être très précis (4 mrad de dispersion et 4 Km de porté).

 

- Des capacité anti-navire et anti-radiation avec le KH-35, KH-31 et Kh-25

 

- En Air-Air il y a les classique Igla, Vikhr et R-73 avec l'arrivé du AESA certain parle du R-77 ! (radar de mât air-air en option).

 

- Plus les capacité aérodynamique évoqué auparavant. 

 

Plus une flaupé de trucs qui en sont encore au stade de rumeur comme le missile HERMES ( 28 kg, 1000 m/s et 20 km de porté).

 

D'Après mes recherches le système de défense qui Ka-52 est comparable à SPECTRA.

Edited by zack
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel est le problème des pilotes cote a cote? c'est plutôt un avantage ergonomique via la communication non verbale.

 

L'absence de rotor de queue est un gros avantage de survivabilité, le rotor de queue est une fragilité particulière des hélico "classique".

 

Les rotor principaux sont particulièrement robuste c'est aussi vrai chez kamov que les autres.

 

Pour la tourelle c'est un choix, les russes on aussi construit des tourelle héliportée, mais leur tactiques sont plus orienté tir coax de loin, d’où les puissant canon coax.

 

Après le Ka52 est plus un hélico de commandement volant qu'un hélico d'attaque. Pour l'attaque il y a le Ka50.

 

Pour les Ka50/52 il a des nacelles de contremesure en bout d'aile, a priori la aussi les engin sont défendu avec l'attirail classique.

Pour les pilotes cote à cote je vois plusieurs problèmes :

- Limitation assez évidente de la visibilité. Tu te retrouve a ne pouvoir voir que d'un coté. Des pilotes en tandem auront dans les deux cas une visibilité complète

- Ça va limiter forcément par conséquent l'utilité d'un viseur de casque

- Tu dois avoir 2 pilotes à bord à temps complet et tu dois pouvoir rapidement switcher entre les deux selon la situation.

- Tu complexifie la relation entre les deux membres d'équipage.

 

L'absence de rotor de queue est un gros désavantage mais quand il est remplacé par un énorme moyeu à double rotor très haut ça ne change pas grand chose C'est certes plus solide mais aussi beaucoup plus visible et vulnérable.

 

Les russes disposent de Mil-24 et 28. Le choix à la base du Ka-50/52 vient plus du fait qu'ils ont essayé de faire une sorte de chasseur/hélico : qui va vite fonce sur sa cible envoi la sauce et repart. Le Ka-50 n'a été produit qu'a quelques exemplaires et fera sûrement principalement des missions spéciales. Et le Ka-52 m'a plus l'air aussi d'un hélico qui servira sur des missions particulières alors que les Mil iront faire le boulot de soutien habituel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le coup du moyeu " beaucoup plus visible et vulnérable " je suis pas trop d'accord.

À la rigueur la queue d'un Tigre est elle aussi très visible et vulnérable ( voir plus que le rotor du Ka ).

Il faut rappeler que les pales résistent à du 30mm ( suffisament pour ramener la machine ) et je crois pas que les barbus en aient beaucoup de 30mm, à la rigueur du 23mm. De plus c'est un peu spécieux car on peut parler de la queue du Tigre qui se fera déchiqueter par la moindre rafale de 14,5mm.

De même pour la question de la visibilité, les deux rotors à pleine vitesse deviennent quasi invisibles pour l'oeil, faut tirer au jugé en espérant bien viser. Par contre, la queue du Tigre restera elle très visible et d'autant plus vulnérable.

Et enfin pour finir, le jour où un tireur de 14,5mm/23mm logera tranquillement et avec précision sa rafale pile dans le rotor du Ka, en se faisant canarder au 30mm, roquette thermobarique et missiles en tout genre, faudra vite fait appeler Zaïtsev et Simo Häyhä pour qu'ils lui donnent une médaille, parce que là , il la mérite. Sans parler d'un tir RPG. Dans les deux cas ça voudra dire que le pilote à été très con et à laissé sa machine en stationnaire juste à coté des mecs.

Je reconnnais cependant que c'est valable pour tout hélico d'attaque.

Après pour les Manpads, y a pas de lézard, qu'un Tigre, Apache ou Ka se fassent locker bien comme il fait et que le missile atteigne sa cible, les 3 hélicos finiront par percuter la planète avec assez de violence. À la rigueur le pilote du Ka peut s'éjécter et espérer survivre.

Et coté protection, je doute que les ingénieurs de Ka n'aient pensé à rien, et effectivement, il y a de la protection : voir les posts de Zack et de Berkut qui présentent très bien les mesures prises.

Après pour l'utilisation en unités, on ne peut qu'espérer que la Russie commande un peut plus de Ka pour donner un sérieux bonus à l'appui.

À rappeler aussi la récente exportation à l'Algérie qui pourrait peut être déboucher sur d'autres commandes.

Et enfin pour terminer sur les questions d'utilisation : question de doctrine.

Chez les Russes : tirs de loins et en hauteur avec l'équivalent d'un cuirassé aérien en termes de puissance de feu et de protection.

Chez nous : hélico légers avec un emploi en vol tactique suivant la technique du "pas vu pas pris".

Les deux se valent, même si la doctrine Russe me paraît plus adaptée à la réalité des engagements actuels, la doctrine française semblant plus adaptée pour un climat Guerre Froide.

Edited by Walky

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement moi, la technique tir de loin, je n'y crois guerre. Il suffit de voir les RETEX de Lybie :

 

Les Français, au près, on conduit 90% des destructions sans une perte et on débloqué l'offensive, et les anglais, de loin, on scoré les 10% restants.

 

On a engagé les hélicos spécialement parce que l'aviation n'était pas assez précise et discriminante pour détruire les khadafistes imbriqués, pour avoir la précision nécéssaire, pas de secrets, il faut aller tout proche.

 

Concevoir un hélico comme un avion c'est justement se priver de sa principale force.

 

Je dirais donc l'inverse, dans un contexte ou on cherche à imiter au maximum les dégâts collatéraux et les tirs ami, aller au près et insérer l'hélico comme pion à part entière de la manœuvre terrestre me semble plus adapté.

 

Les récents RETEX ont souligné la pertinence de l'aéro-combat et l'utilité du canon à grand débattement relié au viseur de casque, notamment face à des menaces surgissantes, typiques des conflits asymétriques.

Le KA lui, sera obligé de pivoter et devra donc se rapprocher de la menace, tandis que le tigre peut se repositionner hors de portée tout en l'engageant et en lui faisant baisser la tête.

 

Je rajouterai qu’être au près confère une certaine protection à un hélico, en effet, les affuts des 14.5/23mm/30mm on un débattement limité, être au près c'est donc souvent etre hors de ce débattement, alors que de loin, c'est plus facile à ajuster. De très loin l'affut peut rester camoufler.

La menace principale au près reste donc les armes légères de calibre 7.62, et le Tigre offre une précision suffisante face à ce type de menace.

 

Par rapport à la vulnérabilité du retord de queue, ça a surtout été remarqué en afgha par les russes, mais c'est principalement due à leur doctrine de strafting qui les amènent à dépasser la menace et donc à montrer leur derrière, nous pour autant que je sache on tente de rester face à la menace ou du moins de garder l'ennemi dans la bulle de tir de l'hélico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Russe utilise d'autre engin comme gunship c'est entre autre pour cela que les Ka ne s'encombre pas de tourelle, de la meme maniere que les Mi35.

 

Les KA 50/52 sont pas concu pour aller chasser le barbu en slapette, mais pour démonter de lourdes forces mécanisées avec des tactique d'attaque en essain avec une distribution d'objectif effectuée par les Ka52 au profit des Ka50. C'est un système a par entière pas vraiment concurrent des Tigre tels qu'ils sont proposé aujourd'hui HAP/HAD et qui n'ont jamais hérité de la spécialisation des HAC par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epatant la quantité d'armement, ce KH 35 fait de l'anti quoi au juste ? il parait bien velu pour de l'antistructure..

Anti navire, de 130 à 300 km de portée selon la version.

Edited by zack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que vont devenir ces Ka-52K maintenant que le contrat Mistral est annulé ?

Les 4 exemplaires construits étaient des prototypes. Soit ils vont servir pour des essais ou aller sur les salons ou ils seront affectés à des navires comme le Evan Green quand il rentrera en service.

Edited by alexWF
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,365
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Kirpi2019
    Newest Member
    Kirpi2019
    Joined
  • Forum Statistics

    20,604
    Total Topics
    1,224,520
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries