Recommended Posts

il y a une heure, Alexis a dit :

Une seule chose surprenante : pourquoi diable :unsure: le processus d'admission de la Turquie dans l'UE n'a-t-il toujours pas été abandonné ? Même pas suspendu ?

Pour le coup ça a à voir directement avec l'OTAN, avec la position stratégique de la Turquie, qu'on aimerait pas voir tomber directement dans l'orbite russe (quelque improbable que cela paraisse), et avec la poursuite des opérations au nord de la Syrie : les approvisionnements lourds des troupes US (et probablement françaises, s'il y en a) rentrent par la Turquie. Il y a la question des réfugiés aussi.

En outre :

  • La Turquie ces derniers mois s'est constitué un petit stock d'otages allemands (10) et 1 français au moins.
  • Les entreprises (allemandes notamment) ont beaucoup d'actifs et dépendent en partie de la Turquie.
  • Les déséquilibres économiques en Turquie vont s'accroître et l'opinion se retournera peut être, et Erdogan mourra (enfin une certitude !) : le "jeu" est probablement d'attendre une période plus propice pour proposer un statut différent de l'adhésion pure.

Et l'UE a d'autres chats à fouetter pour l'instant. Rendez-vous après les élections allemandes, après la chute de Raqqa, peut être même plus tard dans le processus de négociation du Brexit.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alexis a dit :

Le point de vue d'un autocrate est forcément différent de celui des habitants d'un pays démocratique. Rien d'anormal à cela.

Une seule chose surprenante : pourquoi diable :unsure: le processus d'admission de la Turquie dans l'UE n'a-t-il toujours pas été abandonné ? Même pas suspendu ?

Pour L'UE le problème avec la Turquie est plus l'AKP et Erdogan. Les dirigeants on tout intérêt de ne pas fermer la porte à la turquie De facon unilatérale. C'est aussi une question d'image. Erdogan souhaite que l'UE stoppe unilatéralement le processus pour lui permettre de faire passer la turquie comme une Victime De l'UE. Il monte ainsi la partie des Turcs espérant encore l'adhésion contre nous. S'assure la loyauté de la diaspora turc en Europe ( deja majoritairement derrière lui) en les mettant en quelque sorte en première ligne des défenseurs de la turquie. Et permet aussi de tourner le regard des turques vers l'est et le sud. Reste aussi la menace d'ouverture des frontières au réfugiés vers l'Europe ( meme si cette menace a tendance à faiblir avec les reconquête actuelle). Le point de rupture est le retour de la peine de mort. Erdogan en fait une menace à peine voilée tout impliquant le peuple turc. Il monte l'opinion pour un retour de la peine de mort ( c'est le peuple qui choisi pas lui....) . Il aura beau jeu, en cas de rupture définitive des négociations à cause du retour de la peine de mort, de dire que l'Europe fait De l'ingérence en turquie. En clair le premier qui bouge a perdu....

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après cet article de la Deutsche Welle, deux nouveaux citoyens allemands ont été arrêtés hier, à l'aéroport d'Izmir, ce qui porterait le total à... 55 ressortissants allemands et donc 12 désormais qualifiés officiellement à Berlin de "prisonniers politiques".

Ca commence à être un peu énorme... Un député allemand demande à ce que les avis voyageurs internationaux recommandent d'éviter la Turquie.

Citation

"We must react decisively," Merkel told a business event in the Bavarian city of Nuremberg, adding that it was "perhaps necessary to rethink" relations with Ankara.

 

Ce serait surtout le moment de présenter un front européen uni face - au moins - à ces agissements d'Ankarra.

Je n'ai pas accès à la totalité d'un article du Monde sur les petits problèmes de recrutement de l'Armée de l'Air turque, mais ça coince aux RH : demande de formation des pilotes en Turquie : refus des USA ; demande d'assistance dans la formation des pilotes aux pakistanais : veto des USA ; rappel des retraités...

Citation

Affaiblie par les purges mises en œuvre après le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016, l’armée turque est désespérément en quête de pilotes de chasse. C’est une pénurie plutôt malvenue alors que le président, Recep Tayyip Erdogan, promet régulièrement de nouvelles opérations punitives pour déloger les Kurdes du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) de Syrie et d’Irak.

[...]

Selon le quotidien Hürriyet du 30 août, le gouvernement voulait que les nouvelles recrues soient formées en Turquie, ce que le Pentagone a refusé, les formations ayant toujours eu lieu aux Etats unis. Les autorités turques se sont alors tournées vers le Pakistan pour l’envoi d’instructeurs. Nouvelle objection de Washington, qui a rappelé à Ankara que l’implication d’un pays tiers dans l’entraînement sur du matériel militaire américain ne pouvait se faire sans son accord.

[...]

Pour parer au plus pressé, l’armée de l’air a donc décidé de rappeler une centaine d’anciens pilotes de F-16 qui avaient quitté l’uniforme, et s’étaient depuis reconvertis dans l’aviation civile....

 

  • Like 1
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Boule75 a dit :

Je n'ai pas accès à la totalité d'un article du Monde sur les petits problèmes de recrutement de l'Armée de l'Air turque, mais ça coince aux RH : demande de formation des pilotes en Turquie : refus des USA ; demande d'assistance dans la formation des pilotes aux pakistanais : veto des USA ; rappel des retraités...

En plus complet : https://www.franceactu.net/non-classe/apres-les-purges-larmee-turque-manque-de-pilotes-de-chasse/

Cela donne envie d'acquérir du F-16 :ph34r:

Edited by Skw
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qualitativement l'armée Turc a pris une grande claque dans ces purges. Que ca soit dans les postes hyper spécialisés que sont les pilotes ou au niveau de la ligne de commandement! On combien de temps seront ils capables de pallier à ces lacunes à votre avis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pilotes turcs ont toujours été formés en Turquie.  Mais devant le manque criant de pilote confirmés, le rapport avions/pilotes serait actuellement de 1/0.8, ont a rappelé des pilotes civiles et essayer d’accélérer la formation de nouveaux.  Pour cela l’armée demande des instructeurs supplémentaires et a fait appelle aux utilisateurs du F-16. Les Pakistanais ont répondu favorablement mais les États-Unis ont mis leur véto. Les Américains ne refusent pas de former les Turcs mais veulent que cela se déroule en Amérique, ce que les Turcs refusent. Il existe une école à Konya que les Turcs essayent de perfectionner depuis des années avec l’objectif d’offrir une alternative au Red Flag américain, d’où peut-être l’explication du rejet des Etats-Unis.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les US ont raison. Plus ils bloquent les Turcs plus ils montrent que ce sont eux qui contrôlent de facto.

A la seconde où les Turcs font vraiment les andouilles (genre tenter de jouer l'alliance pro Russe pour faire peur aux USA et Européens), les USA vont sifler la fin de la récré en rappelant que sans leurs pièces détachées, les offensives contre les Kurdes, ce sera en vélo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cracou a dit :

Les US ont raison. Plus ils bloquent les Turcs plus ils montrent que ce sont eux qui contrôlent de facto.

A la seconde où les Turcs font vraiment les andouilles (genre tenter de jouer l'alliance pro Russe pour faire peur aux USA et Européens), les USA vont sifler la fin de la récré en rappelant que sans leurs pièces détachées, les offensives contre les Kurdes, ce sera en vélo.

C'st bien aussi pour les clients des autres nations : n'essayez pas d'attaquer ou de vous défendre contre quelqu'un dont nous estimons que nous avons plus à gagner avec lui qu'avec vous... Par exemple l'Inde devrait y regarder à deux fois avant de penser que des F16 sont une bonne affaire, parce qu'entre eux et la Chine, et peut être encore entre eux et le Pakistan...

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, seb24 a dit :

Une position réaliste.

Je remarque cependant que Merkel s'exprimait dans le cadre du débat électoral contre son concurrent Schulz le candidat du SPD... de l'intention exprimée pendant une campagne aux actes une fois réélue, il peut y avoir une distance. Elle s'est d'ailleurs blindée d'avance en expliquant qu'elle voulait

Citation

discuter avec [ses] collègues » de l’UE « pour voir si [elle pouvait avec eux] parvenir à une position commune sur ce point »

Et quand bien même elle serait parfaitement sincère... il est vrai qu'elle ne peut pas décider l'arrêt des négociations toute seule, il lui faudra l'accord d'une bonne partie des autres dirigeants au moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les négociations sont arrêtées de facto depuis quelques années, reste donc qu'un symbole... fort utile en période électorale mais après...

Je ne vois pas l'intérêt de brûler nos cartouches tout de suite, la confrontation diplomatique est une course de longue haleine. Surtout dans un monde d'interdépendance économique et de resserrement des puissances. 

A part si les millions d'euros d'aide à l’adhésion sont encore versés quand il n' y a aucun sujet nouveau ouvert à la négociation, mais on paiera de toute façon la Turquie pour "accueillir" les migrants à notre place vu que personne n'est volontaire pour tenir les mitrailleuses aux frontières (oui c'est du cynisme) ou que construire un mur sur une frontière maritime n'a pas de sens.

 

C'est un excellent exercice diplomatique pour l'UE qui va, dans l'avenir, devoir dialoguer de plus en plus avec des géants démographiques à ses portes (l'Algérie pourrait avoir presque autant d'habitants que la France en 2050).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Chaps a dit :

Les négociations sont arrêtées de facto depuis quelques années, reste donc qu'un symbole... fort utile en période électorale mais après...

Je ne vois pas l'intérêt de brûler nos cartouches tout de suite, la confrontation diplomatique est une course de longue haleine. Surtout dans un monde d'interdépendance économique et de resserrement des puissances. 

A part si les millions d'euros d'aide à l’adhésion sont encore versés quand il n' y a aucun sujet nouveau ouvert à la négociation, mais on paiera de toute façon la Turquie pour "accueillir" les migrants à notre place vu que personne n'est volontaire pour tenir les mitrailleuses aux frontières (oui c'est du cynisme) ou que construire un mur sur une frontière maritime n'a pas de sens.

 

C'est un excellent exercice diplomatique pour l'UE qui va, dans l'avenir, devoir dialoguer de plus en plus avec des géants démographiques à ses portes (l'Algérie pourrait avoir presque autant d'habitants que la France en 2050).

Je crois qu'Erdogan a déjà brûlé toutes les cartouches et mis le feu a l'armurerie. Il n'y aura pas grand chose a faire pour les prochaines années surtout qu'il a la main mise sur le pouvoir et qu'il a déjà un bon soutien de la population.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une politique de terre brûlée avec l'adhésion à  L'UE. Aucun retour possible en arriere 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, NUBEALTIUS a dit :

C'est une politique de terre brûlée avec l'adhésion à  L'UE. Aucun retour possible en arriere 

L'Erdo, l'est à fond de six, poignée dans l'coin et tête dans l'guidon ... Pis de toutes façon y'a pas de marche arrière sur sa bécane ... Seule une sortie de route ... Mais bon il s'est taillée sa route sur mesure le co renard ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excuses, mais je lis ce forum là ( Turquie ) bien irrégulièrement . Alors veuillez noter le "géoplitique" de ce matin mardi 05/09/17 sur France Inter ( 8h16 ) par Bernard Guetta

https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-05-septembre-2017   où son texte est complet

En gros, résumé par moi: C'est un tord de l'Europe de fermer définitivement sa porte à la Turquie. Qui est un grand pays. C'est après le Non de Sarkozy de 2008 que la Turquie a progressivement changé non seulement de décennie, mais aussi de "système" à l'instigation de Erdogan ... Or Erdogan n'est pas éternel et il y a des turcs progressistes !   Même Madame Merkel va trop loin  en ayant plutôt fermé la porte ! 

Conclusion: "il faut d’autant moins injurier l’avenir que la manière dont la France de Nicolas Sarkozy, déjà, avait claqué la porte au nez de la Turquie n’est pas étrangère à son évolution actuelle. L’Europe a autant besoin de la Turquie que la Turquie a besoin d’elle et, plutôt que de lancer des « jamais !», il faut préparer l’avenir, non pas l’entrée de la Turquie en Europe mais celle de l’Europe en Turquie."

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bechar06 a dit :

Excuses, mais je lis ce forum là ( Turquie ) bien irrégulièrement . Alors veuillez noter le "géoplitique" de ce matin mardi 05/09/17 sur France Inter ( 8h16 ) par Bernard Guetta

https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-05-septembre-2017   où son texte est complet

En gros, résumé par moi: C'est un tord de l'Europe de fermer définitivement sa porte à la Turquie. Qui est un grand pays. C'est après le Non de Sarkozy de 2008 que la Turquie a progressivement changé non seulement de décennie, mais aussi de "système" à l'instigation de Erdogan ... Or Erdogan n'est pas éternel et il y a des turcs progressistes !   Même Madame Merkel va trop loin  en ayant plutôt fermé la porte ! 

Conclusion: "L’Europe a autant besoin de la Turquie que la Turquie a besoin d’elle et, plutôt que de lancer des « jamais !», il faut préparer l’avenir, non pas l’entrée de la Turquie en Europe mais celle de l’Europe en Turquie."

Ça veut dire quoi un grand pays ? Y a des grand pays partout, c'est pas pour autant qu'on aurait intérêt a les faire entrer dans l'UE.
Notons que la décision de 2008 de Sarkozy est motivé par l'opinion publique française qui, il y a 10 ans déjà, était contre ce processus (et je crois n'a jamais été pour). Cela n'a pas empêché la procédure de continuer quand même.

En l’espèce l'UE ne ferme pas la porte a la Turquie, mais à la Turquie d'Erdogan. L'argument sur Sarkozy est fallacieux, le lien de causalité est pour le moins étrange, la co-dépendance et la peur de l'ours et du dragon comme argument ultime est très faible. Bernard Guetta a évidement le droit de raconter n'importe quoi, dommage que ce soit avec nos impôts ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est de collaboration économique dont on parle celle-ci existe depuis 50 ans environ, maintenant intégrer à l'UE un pays dont le territoire est à 90% en Asie ... Je sais bien que l'Europe va de l'Atlantique à l'Oural mais quand même.

La stratégie de Merkel est peut-être aussi de rejeter non pas la Turquie mais son régime ... les élites laïques turques devront se prendre en mains. A priori Erdogan peut compter sur les classes très populaires, religieuses et la province profonde, ce ne sont pas ces couches de la population qui font un pays et qui contribuent à sa direction ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bechar06 a dit :

Excuses, mais je lis ce forum là ( Turquie ) bien irrégulièrement . Alors veuillez noter le "géoplitique" de ce matin mardi 05/09/17 sur France Inter ( 8h16 ) par Bernard Guetta

https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-05-septembre-2017   où son texte est complet

En gros, résumé par moi: C'est un tord de l'Europe de fermer définitivement sa porte à la Turquie. Qui est un grand pays. C'est après le Non de Sarkozy de 2008 que la Turquie a progressivement changé non seulement de décennie, mais aussi de "système" à l'instigation de Erdogan ... Or Erdogan n'est pas éternel et il y a des turcs progressistes !   Même Madame Merkel va trop loin  en ayant plutôt fermé la porte ! 

Conclusion: "il faut d’autant moins injurier l’avenir que la manière dont la France de Nicolas Sarkozy, déjà, avait claqué la porte au nez de la Turquie n’est pas étrangère à son évolution actuelle. L’Europe a autant besoin de la Turquie que la Turquie a besoin d’elle et, plutôt que de lancer des « jamais !», il faut préparer l’avenir, non pas l’entrée de la Turquie en Europe mais celle de l’Europe en Turquie."

C'est un peu facile pour Bernard Guetta de rendre responsable Nicolas Sarkozy, donc la france, de la dérive de la Turquie.... cette tendance à toujours se rendre responsable de tout.. pour preuve son billet d'humeur sur la Syrie. Au final,le merdier en syrie c'est aussi de notre faute, fallait bombarder bashar...https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-14-decembre-2016

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, NUBEALTIUS a dit :

C'est un peu facile pour Bernard Guetta de rendre responsable Nicolas Sarkozy, donc la france, de la dérive de la Turquie.... cette tendance à toujours se rendre responsable de tout.. pour preuve son billet d'humeur sur la Syrie. Au final,le merdier en syrie c'est aussi de notre faute, fallait bombarder bashar...https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-14-decembre-2016

Dans le cas de la Turquie, je suis d'accord avec toi. Pour ce qui est de la Syrie, on aurait fermé notre grande bouche ce serait déjà réglé et en plus on aurait moins d'emmerdes

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 5/9/2017 à 12:40, Bechar06 a dit :

Excuses, mais je lis ce forum là ( Turquie ) bien irrégulièrement . Alors veuillez noter le "géoplitique" de ce matin mardi 05/09/17 sur France Inter ( 8h16 ) par Bernard Guetta

https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-05-septembre-2017   où son texte est complet

En gros, résumé par moi: C'est un tord de l'Europe de fermer définitivement sa porte à la Turquie. Qui est un grand pays. C'est après le Non de Sarkozy de 2008 que la Turquie a progressivement changé non seulement de décennie, mais aussi de "système" à l'instigation de Erdogan ... Or Erdogan n'est pas éternel et il y a des turcs progressistes !   Même Madame Merkel va trop loin  en ayant plutôt fermé la porte ! 

Guetta « Mme Merkel a tort d'injurier l'avenir en la refusant à jamais ».  Elle n'a pas dit "à jamais". En réalité elle a dit :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/merkel-ne-veut-pas-de-la-turquie-dans-l-ue-un-manque-de-vision-pour-ankara_1940280.html

Je ne vois pas l'adhésion arriver et je n'ai jamais cru que cela puisse survenir", a-t-elle encore expliqué.

Stopper les négociations d'adhésion n'empêche pas de les réouvrir plus tard dans l'avenir. Simplement, pour les réouvrir, il faudra à nouveau l'unanimité des membres de l'UE. Alors que si l'on se contente de les "geler", elles peuvent être réouvertes sur un coup de tête de Bruxelles, sans l'assentiment des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE.

Guetta  : « si c’est le cas, elle n’aurait pas dû attendre aujourd’hui pour le dire mais s’opposer à l’ouverture des négociations »

Lorsque les négociations d'adhésions ont été ouvertes (Conseil de l'UE du 16 décembre 2004), le chancelier allemand était Gerhard Schröder.

À la même époque :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Partenariat_privilégié

Le « partenariat privilégié » est l'idée d'une troisième voie pour les relations entre l'Union européenne (UE) et la Turquie, entre l'adhésion pleine et la non-adhésion. Originalement, cette idée fut lancée par Angela Merkel de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) au printemps 2004 1.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,510
    Total Members
    1,550
    Most Online
    zorkhoff
    Newest Member
    zorkhoff
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,317,269
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries