Recommended Posts

@jojo (lo savoyârd) : du même tonneau, ce long entretien sur France24, avec en prime plusieurs éléments crédibilisant la "version kurde" de l'opération :

Citation

À Idleb, la Turquie dispose d'une douzaine de postes d'observation chargés de surveiller la zone rebelle, où opère également l'Armée syrienne libre (ASL). Après avoir négocié un cessez-le-feu avec la Russie et l’Iran, dans le cadre du processus d’Astana, la Turquie s’est imposée comme "garant" de la poche d’Idleb.

L’accord prévoyait la création d’une zone tampon, demandée par la Turquie, pour protéger les habitants d’Idleb des offensives des forces du président Assad.

En échange, Ankara a été tenue de débarrasser la province de tous les groupes jihadistes, y compris Al-Qaïda et les groupes séparatistes.

La présence d'Abou Bakr al-Baghdadi à Idleb lors de l’opération des forces spéciales a ainsi contribué à mettre en lumière l’échec de la Turquie à mettre en œuvre son engagement.

[...]

Haut-conseiller des FDS, Polat Can a révélé mardi, dans un tweet détaillé, que l'une des sources du groupe avait réussi à voler les sous-vêtements usagés d’Abou Bakr al-Baghdadi, puis un échantillon de son sang. Ces éléments, transmis par la suite aux services de renseignement américains, ont permis l’obtention des correspondances ADN et le passage de l’opération à la vitesse supérieure, "il y a plus d’un mois", a-t-il affirmé.

1- Through our own sources, we managed to confirm that Al Baghdadi had moved from Al Dashisha area in Deir Al Zor to Idlib. Since 15 May, we have been working together with the CIA to track Al Baghdadi and monitor him closely.

  بولات جان Polat Can (@PolatCanRojava) October 28, 2019

Toutefois, l’invasion turque dans le nord-est de la Syrie le 9 octobre "a retardé l’opération", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Washington a confirmé mardi une annonce des FDS – publiée quelques heures après l'annonce de la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi – selon laquelle un raid conjoint entre les forces kurdes et américaines à Jarablous (province nord d’Alep) avait tué une autre figure de haut niveau du groupe État islamique, son porte-parole, Abou Hassan al-Mouhajir.

Just confirmed that Abu Bakr al-Baghdadi’s number one replacement has been terminated by American troops. Most likely would have taken the top spot - Now he is also Dead!

  Donald J. Trump (@realDonaldTrump) October 29, 2019

Ce raid était "une continuation de l'opération précédente", a déclaré le commandant général des Forces démocratiques syriennes, Mazloum Abdi, signe de proximité entre l’action des FDS et celle des États-Unis.

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai accès qu'au chapeau de cet article du Figaro, qui est déjà gratiné :

Citation

Delphine Minoui, envoyée spéciale à Gaziantep (frontière turco-syrienne)

Les yeux rivés sur l’écran de son smartphone, Mahmoud (nom d’emprunt) repasse en boucle, stupéfait, la petite vidéo envoyée par un ami. Dans l’extrait, d’à peine 25 secondes, d’une interview préalablement diffusée le 24 octobre sur la chaîne TRT, Recep Tayyip Erdogan évoque sa vision de la nouvelle «zone de sécurité», qui a pris effet, ce mardi 29 octobre au soir, avec le retrait confirmé des forces kurdes de cette enclave du Nord-Est syrien.

«Il faut préparer une vie sous contrôle dans ce territoire si vaste. Les gens les plus aptes à y vivre sont les Arabes. Cet endroit ne convient pas au mode de vie des Kurdes (…) parce que c’est un désert»

[...]

 

  • Confused 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rappelons qu'avant Erdogan, le port du voile était interdit tout court en Turquie.

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je note au passage que l'article date de février 2016, donc ce n'est pas très récent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Kelkin a dit :

Je note au passage que l'article date de février 2016, donc ce n'est pas très récent.

C'est important de le préciser.

Et du coup intéressant aussi de constater que la tonalité est restée la même et pire, côté européen, c'est que rien n'a bougé d'un iota. On continue à cracher au bassinet la bouche en coeur... Non mais c'est consternant quand même.

Après on peut se dire que c'est aussi un bon "deal" vu que le terme est à la mode. Au final 2,3 voire 4 milliards d'euros c'est pas très cher payé, même par an, pour reporter le me*dier que serait l'afflux de ces réfugiés. Le souci c'est que rien n'est réglé à terme et que nous sommes complètement piégés par un sultan de pacotille nous asseyant au passage sur ce qui reste de notre self-esteem.

Moi je présenterais la note aux 'ricains au moment des calculs d'apothicaires si chers à la touffe.

Edited by 13RDP
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"La Turquie veut renvoyer dans leurs pays les djihadistes capturés en Syrie" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-turquie-menace-de-renvoyer-les-djihadistes-dans-leur-pays-d-origine-20191102

 

"Nous n'allons pas pouvoir les garder jusqu'à la fin des temps (...) Nous ne sommes pas un hôtel pour les membres de Daech», a-t-il insisté."

 

Edited by NUBEALTIUS
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas on peut saluer la pertinence des propos de Wassim Nasr qui depuis presque deux ans  prévoyait ce genre de situation avec les djihadistes étrangers. Comme il le supposait nous sommes maintenant confronté à notre propre lacheté, finalement on a rien appris de ces en cent ans dernières années.

Il faut aussi reconnaître à Erdogan un certains savoir faire dans la manipuler les chefs occidentaux, il a parfaitement attendu le moment opportun pour avancer ses pions et utiliser son poids politique.

Edited by Rochambeau

Share this post


Link to post
Share on other sites

EErdogann'a fait que profiter de la décision unilatérale de Trump, rien de particulièrement difficile.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, gustave a dit :

EErdogann'a fait que profiter de la décision unilatérale de Trump, rien de particulièrement difficile.

Surtout il le travaille depuis des mois pour obtenir ce qu'il veux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas dire que cela ait été fait de façon subtile ou brillante.  Mais il faudrait savoir pourquoi Donald a pris sa décision pour juger effectivement.

Edited by gustave

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, gustave a dit :

On ne peut pas dire que cela ait été fait de façon subtile ou brillante.  Mais il faudrait savoir pourquoi Donald a pris sa décision pour juger effectivement.

- Ses avoirs en turquie si jamais il n'est pas réélu auraient été mis en danger.
- Il a pu avoir l'idée que "ramener les troupes à la maison" lui fera gagner du poids électoral parmi les non-interventionnistes aux US.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou plus simplement, sachant que Donald n'a pas d'opinions en propre, quelqu'un ou un groupe de son entourage l'a convaincu que les relations avec la Turquie sont plus importants que de soutenir les Kurdes de Syrie.

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,847
    Total Topics
    1,301,403
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries