Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Les Turcs envoient des flottilles à la mort, nous votons des lois.

Je trouve ça plutôt fin et très juste. En oubliant mes proches Arméniens, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant, tant qu'on ne cite pas la Turquie, s'ils se reconnaissent tant mieux... Et si la France n'a pas peur d'expliquer la différence entre ( à son sens ) la Terreur en Vendée, les Mariages Républicains de Nantes et le massacre des Arméniens, alors tant mieux.

Non, décidément, ça me plait bien de voir la Turquie se faire rappeler à l'ordre et pleurnicher sur la méchante France, avec le souk qu'elle a foutu dans sa région récemment, et ses petits problèmes avec Israel, les Kurdes (autre minorité très présente en France). Enfin il y aura toujours des esthètes pour me reprendre et me dire que "cela ne sert à rien", mais combien y a t'il de lois votées qui ne "servent à rien"?

ben je sais pas ... depuis toujours ,je connais le génocide Arménien ,j'ai pas eu besoin d'une loi pour le savoir et me persuader que s'est vrai  ;)

les Turcs savent qu'on a toujours reconnu le génocide Arménien même si eux le réfute ...et qu'on ne veut surtout pas d'eux dans l'Europe .

donc on resté toujours sur nos positions et tout en les emmerdants sur le génocide Arménien .

personnellement ,je pense que continué avec le génocide Arménien comme on le faisait ,s'était continué le "supplice" envers les Turcs ,qui ne savaient pas sur quel pieds danser .

en se qui concerne leur problème en interne  avec les kurdes ,je pleurerait pas sur ni les uns ni les autres ...

gamin ,j'ai lu un bouquin (me rappelle plus du titre ) qui raconté comment les kurdes aidé les Turcs dans le génocide ,chassant des Arméniens ,femme et enfant ,hommes vieux dans le désert ,faisant des trucs horrible puis brûlant les corps ...

là ils s'entendaient bien les kurdes et les turcs pour tapé sur les Arméniens ...

et tant que leur problème en interne continueront ,sa sera toujours un point négatif pour l'entré dans l'Europe ...

le silence vaut parfois mille fois + qu'une parole dite ,ou écrite tant qu'il y a des gens pour faire perdurer l'esprit .et quand on garde quelque chose dans l'esprit sa vaut toute les lois qu'on peu sortir .

on aura toujours moyen de mettre à "l'amende" les Turcs ,alors que là on grille la chance pour des Turcs qui travaillé sur le génocide Arménien ,et cherché à avec le temps à le faire dire .si ils ont des extrémistes au pouvoir ,ben sont pas près d'aboutir et de poussé au changement de point de vue .

en espérant ne pas être confus  :P

Et quand la Turquie votera en représaile des lois reconnaissant un génocide en Vendée, en Algérie, à Madagascar ou ailleurs, ça fera avancer quoi ??

C'est plus de l'histoire ( ça ne l'a jamais été ) c'est de la politique pure et simple, bête et méchante, comme il ne faut pas le faire en somme

Par ailleurs, les flotilles pour Gaza sont parties de l'UE et non de Turquie et étaient majoritairement composées de navires battant pavillon de pays de l'UE : la participation turque n'a pas excéder celle  de biens d'autres pays, la seule différence tient au fait que c'est un navire turque qui a été attaqué ( dans les eaux internationales en plus ).

Pour le moment et en comparaison de ses voisins ( Israél, Iran, Syrie, irak ) ou de pas mal de pays de l'UE , la Turquie est certainement l'un des pays qui a foutu le moins le souk dans la région ...........   

+1

Link to comment
Share on other sites

Si j'ai bien compris, le centenaire du "génocide arménien" aura lieu en 2015. Il semble que d'ici là, on va en entendre parler. Et pas seulement en France.

Effectivement, la France a ses casseroles.

Effectivement, le paradoxe veut que la France représente toujours le pays des droits de l'homme, toussa...

Effectivement, les élections en 2012 et la communauté Arménienne de France (directs et relatifs) représente un réservoir de 500 000 voix.

Effectivement, Recep Tayyip Erdogan et Nicolas Sarkozy se détestent.

Et en ce qui me concerne, je trouve déplorable de se brouiller avec le peuple Turc. Les Turcs sont comme les Français, ils ont leurs qualités et leurs défauts. Mais on est plus à une connerie près venant de ce gouvernement. D'autant plus que sur le plan de la crise en Syrie, la Turquie est un acteur incontournable d'une quelconque gestion de la crise (à défaut d'une solution).

Enfin je crois me rappeler que le chiffon rouge du génocide Arménien avait déjà été agité en 2007, comme par hasard.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement, la France a ses casseroles.

Je ne suis pas historien, mais comparer la guerre d'algérie avec le génocide arménien, c'est comme comparer Guantanamo avec le Rwanda ou les Khmers rouges. Mais Ce n'est que de la démago à destination des tiermondistes nul en histoire/géo qui sont légion un peu partout. Mais bon, le génocide arménien est "LE" grand tabout de la société Turque, on savait qu'ils n'allaient pas aprécier et qu'ils fallaient bien qu'ils rétorquent quelque chose. Et tant que les guerres de décolonisation ne seront pas clairement assumée par la France, on l'entendra être rabaché à l'infini. C'est de bonne guerre. ;)

Link to comment
Share on other sites

Et si la France n'a pas peur d'expliquer la différence entre ( à son sens ) la Terreur en Vendée, les Mariages Républicains de Nantes et le massacre des Arméniens, alors tant mieux.

Oui, enfin la différence, il faut la trouver. Donner l'ordre de raser des villages, tuer hommes, femmes et enfants, que ce soit par les Turcs ou la République, je ne vois pas la différence.

Il appartient aux historiens en effet de prendre leur plume et position:

Les déclarations du Premier ministre turc, Monsieur Erdogan, à propos du « génocide » que la France aurait commis en Algérie, relèvent à la fois de l’hystérie verbale et de la plus grotesque manipulation historique. De plus, Monsieur Erdogan est bien mal placé pour parler de « génocide » en Algérie, région qui fut durant trois siècles une colonie ottomane sous le nom de Régence d’Alger (Wilayat el-Djezair en arabe et Gezayir-i Garp en turc), et dans laquelle les janissaires turcs s’illustrèrent par leurs méthodes particulièrement brutales et expéditives.

En 1520, Sidi Ahmed ou el Kadhi fut le premier résistant kabyle à la colonisation turque, réussissant même à s’emparer d’Alger et forçant le chef de bande Khar ad-Din Barberos à se replier à Djidjelli.

En 1609, les Kabyles vinrent battre les murs d’Alger puis, entre 1758 et 1770, ce fut toute la Kabylie qui se souleva. Au début du XIX° siècle, plusieurs autres insurrections se produisirent, notamment entre 1805 et 1813, puis en 1816 et enfin en 1823. Il en fut de même dans les Aurès où les Chaouias réussirent à interdire toute présence effective du pouvoir ottoman. Constantine fut un cas à part car les Ottomans y avaient de solides alliés avec la tribu des Zemoul, ce qui n’empêcha pas les autres tribus kabyles de se soulever régulièrement.

Tous ces mouvements furent noyés dans le sang, à l’image de ce qui fut la règle en Libye : « La force est employée à la turque : les colonnes de réguliers, Turcs et Couloughlis, usent du sabre, du fusil et du canon, brûlent récoltes et villages, s’emparent d’otages, empalent et décapitent, exposant par dizaines les têtes coupées. L’usage de la force démontre la résolution du maître et l’irréversibilité de la situation »[1]

Dans la Régence d’Alger, les Turcs pratiquèrent une ségrégation institutionnalisée, la politique de l’élite dirigeante militaro administrative ottomane étant d’éviter de se dissoudre par mariage dans la masse de la population.

La violence ottomane ne s’exerça pas uniquement contre les populations locales. Quelques exemples :

- Le 27 mai 1529, après un siège de trois semaines, les 25 survivants de la garnison espagnole qui défendait le fort construit dans la baie d’Alger capitulèrent contre la promesse qu’ils auraient la vie sauve ; or, leur chef, le comte Martin de Vargas, grièvement blessé, fut massacré à coups de bâton par les soldats turcs.

- Le 20 juillet 1535 Khayr ad-Din Barbaros lança un raid sur l’île de Minorque, aux Baléares, enlevant plusieurs centaines de captifs, hommes, femmes et enfants qui furent vendus sur le marché aux esclaves d’Alger.

- En 1682, après que le Dey eut déclaré la guerre à la France, l’amiral Duquesne se présenta devant Alger où les Turcs massacrèrent le père Jean Le Vacher, consul de France, en l’attachant à la bouche d’un canon[2]

- En 1688, pour lutter contre les pirates, le maréchal d’Estrées bombarda Alger et plusieurs captifs français furent également attachés à des canons.

La piraterie constitua jusqu’au début du XXème siècle le cœur de la vie politique et économique de la Régence turque d’Alger. Il s’agissait bien de piraterie et non de Course puisque les raïs, les capitaines, n’obéissaient pas aux règles strictes caractérisant cette dernière. La recherche historique a en effet montré que son but n’était pas de s’attaquer, avec l’aval des autorités, à des navires ennemis en temps de guerre, mais que son seul objectif était le butin. A l’exception du raïs Hamidou, tous les acteurs de cette piraterie étaient des Turcs, de naissance ou renégats, aucun n’était d’origine algérienne.

Ceci étant, deux choses doivent être claires :

1) Les lois mémorielles (loi Gayssot, loi Taubira et autres) interdisent et assassinent la recherche historique et c’est pourquoi tout historien sérieux doit exiger leur abrogation.

2) Les politiques n’ont pas à encadrer l’Histoire ; quant aux députés, au lieu de voter des lois mémorielles électoralistes, ils feraient mieux de se préoccuper du sort des Français qui les ont élus. Mais, comme le disait Charles Maurras : « A quoi songe un élu ? A être réélu ».

Bernard Lugan

23/12/12

[1] Martel, A., « Souveraineté et autorité ottomane : la Province de Tripoli du Couchant (1835-1918) ». Université Paul Valéry. Montpellier, en ligne.

[2] En 1830, après la prise d’Alger, le canon surnommé la « Consulaire », fut envoyé à Brest où il se trouve actuellement.

http://bernardlugan.blogspot.com/2011/12/algerie-la-turquie-la-memoire-courte.html

Après, le dessein électoraliste de cette loi n'est peut-être pas à chercher chez le seul gouvernement. N'y a-t-il pas une autonomie des députés et tous (ceux présents un jeudi soir) n'ont-ils pas voté independament de leur couleur? (M. Dupont-Aignant a voté contre) vote à la main levée, je savais pas que cela existait.

Link to comment
Share on other sites

Si j'ai bien compris, le centenaire du "génocide arménien" aura lieu en 2015. Il semble que d'ici là, on va en entendre parler. Et pas seulement en France.

Effectivement, la France a ses casseroles.

Effectivement, le paradoxe veut que la France représente toujours le pays des droits de l'homme, toussa...

Effectivement, les élections en 2012 et la communauté Arménienne de France (directs et relatifs) représente un réservoir de 500 000 voix.

Effectivement, Recep Tayyip Erdogan et Nicolas Sarkozy se détestent.

Et en ce qui me concerne, je trouve déplorable de se brouiller avec le peuple Turc. Les Turcs sont comme les Français, ils ont leurs qualités et leurs défauts. Mais on est plus à une connerie près venant de ce gouvernement. D'autant plus que sur le plan de la crise en Syrie, la Turquie est un acteur incontournable d'une quelconque gestion de la crise (à défaut d'une solution).

Enfin je crois me rappeler que le chiffon rouge du génocide Arménien avait déjà été agité en 2007, comme par hasard.

A 100% d'accord, quelle stupidite de sortir ca dans un but uniquement electoraliste et de se brouiller avec un acteur important (et un des derniers un peu stable) du Moyen Orient.

Link to comment
Share on other sites

A 100% d'accord, quelle stupidite de sortir ca dans un but uniquement electoraliste et de se brouiller avec un acteur important (et un des derniers un peu stable) du Moyen Orient.

aux dernières nouvelles la loi exprime la volonté souveraine du peuple français, exprimée par l'intermédiaire de ses représentants élus, et n'a pas à s'embarrasser de contingences telles que " ne pas froisser les turcs" ou "préserver une alliance provisoire".

Si la Turquie n'est pas assez éclairée pour regarder son histoire en face tant pis pour elle.

Link to comment
Share on other sites

moi ça m'en touche une sans me secouer l'autre...

On ferait mieux de s'occuper de notre cul, mais d'être en froid avec la turquie je m'en cogne royalement!

M'enfin c'est pas malin quand meme de s'embrouiller a tout le monde pour des conneries, on dirait un comportement de cas social!

On s'embrouille avec les USA parce que cet abruti de Chirac laisse supposer qu'il va voter non plutot que de s'abstenir!!!

On s'embrouille avec les Australien et les Néozélandais pour des connerie de sabtage de bateau de greenpeace et une diplomatie douteuse quant a la tenu des essai nucléaire.

On s'embrouille avec les Algérien pour des conneries.

On s'embrouille a moitié avec les espagnol en tenant avec le maroc contre les enclaves!!!

On s'embrouille avec les Turques pour rien ...

On s'embrouille avec les anglais, en expliquant qu'il mérite pas leurs bon point AAA!!!

etc. etc.

Franchement on se demande si toute ces embrouilles a ddeux sous c'est pas juste pour détourner l'attention de la politique intérieure ... quitte a sabotter durablement les relation diplomatique et commerciale avec le reste du monde.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faudrait pas non plus exagérer dans le complotisme ou le misérabilisme aigu. On ne peut pas dire amen à tout. Même si il est vrai que, sur le fond, cette loi est une connerie monumentale (parole d'historien).

Mais je comprends aussi, qu'à un moment, il faut mettre les points sur les "i". Les Turcs ont commis un génocide, point. Qu'ils assument, comme on doit assumer pour nos conneries.

Link to comment
Share on other sites

M'enfin c'est pas malin quand meme de s'embrouiller a tout le monde pour des conneries, on dirait un comportement de cas social!

On s'embrouille avec les USA parce que cet abruti de Chirac laisse supposer qu'il va voter non plutot que de s'abstenir!!!

On s'embrouille avec les Australien et les Néozélandais pour des connerie de sabtage de bateau de greenpeace et une diplomatie douteuse quant a la tenu des essai nucléaire.

On s'embrouille avec les Algérien pour des conneries.

On s'embrouille a moitié avec les espagnol en tenant avec le maroc contre les enclaves!!!

On s'embrouille avec les Turques pour rien ...

On s'embrouille avec les anglais, en expliquant qu'il mérite pas leurs bon point AAA!!!

A noter que pour la plus part de ces exemple (si ce n'est tous) il y avait consensus gauche/droite.

Donc les rares fois ou il y a un consensus national, c'est pour des "conneries"  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Mais je comprends aussi, qu'à un moment, il faut mettre les points sur les "i". Les Turcs ont commis un génocide, point. Qu'ils assument, comme on doit assumer pour nos conneries.

Pourquoi les turcs n'auraient ils pas la liberté de raconter leur histoire? Ils sont libre de penser ce qu'il veulent ... non? Il ne nous interdisent pas de penser qu'il on tuer tout plein d'arménien, ils nous disent que c'est faux, nous on leur dit que c'est vrai. Je vois pas en quoi criminaliser un discours même "négationniste" a un quelconque intérêt! A part celui de vouloir s'approprier la vérité et de l'imposer a tous!

Que les autorités turcs assument ou pas, je ne vois pas en quoi cela concerne l'assemblée nationale française!!!

A noter que pour la plus part de ces exemple (si ce n'est tous) il y avait consensus gauche/droite.

Donc les rares fois ou il y a un consensus national, c'est pour des "conneries"  :lol:

Note que dans la plupart des cas le souci c'est la forme et pas tant le fond ... c'est ca le pire!

Link to comment
Share on other sites

aux dernières nouvelles la loi exprime la volonté souveraine du peuple français, exprimée par l'intermédiaire de ses représentants élus, et n'a pas à s'embarrasser de contingences telles que " ne pas froisser les turcs" ou "préserver une alliance provisoire".

Si la Turquie n'est pas assez éclairée pour regarder son histoire en face tant pis pour elle.

Un peu raslebolant cette tendance franchouillarde de dire le bon et le juste aux autres ...

Ou alors faudrait n'avoir pas comme les autres de casseroles aux pattes...

Ou alors avoir fait "repentance" , ce mot qui est devenu tabou pour ce qui nous concerne.

Pourtant, il me semble (Serge me corrigera sans doute) que c'est principalement issu de la phraséologie Chrétienne , où cela signifie de demander pardon parce qu'on aurait pu être  plus grand que ce qu'on a fait :

Pour un pays qui se targue d'avoir inventé les droits de l'Homme...

et qui de ce fait s'autorise à la ramener dans le monde entier...

Si en plus on la ramène pour des arrières pensées électoralistes ...cela la fout mal...

surtout si on espérait de surcroit collaborer avec les Turcs sur la Syrie, dans les semaines qui viennent !

Link to comment
Share on other sites

Ce qui m’inquiète le plus c'est qu'un lobby de 500k de votant peut nous brouiller avec un des pays les plus puissant et incontournable du M-O et tout ça contre l’intérêt de dizaine de millions d'autres votants, contre l’intérêt général...

On vit une bien triste époque  :'(

Link to comment
Share on other sites

La pepentance...

Il faut se méfier de ces concepts dés lors que:

1) l'on a à faire à des pays.

2) les faits incriminés nous sont éloignés.

De plus, il importe une réciprocité. Ainsi, ce qui est insuportable sur les histoires tels l'Algérie et l'esclavagisme, c'est d'observer qu'un seul acteur doit fair repentance.

Quand en visitant l'île de Goré, on entend le conservateur sénégalais devoir développer un discours raciste pour expliquer le drame qui eut lieu. Quand ceux qui démoncent la torture en Algérie sont les dignitaires du FLN qui a égorgé ses opposants, c'est chocan.

Cette histoire de loi est complexe car elle agit sur de nombreux tableaux:

- utilité des lois mémorielles,

- vote à mains levées,

- sensibilité de la députation aux lobbies,

- choix du court ou long terme,

- souveraineté des pays,

- action des diasporas dans les pays étrangers,

- diplomatie turque,

- adaptation ou non des retortions diplomatiques,

- place de l'Islam en Turquie...

- différence de perception des faits historiques selon les pays nations,

Link to comment
Share on other sites

De plus, il importe une réciprocité. Ainsi, ce qui est insuportable sur les histoires tels l'Algérie et l'esclavagisme, c'est d'observer qu'un seul acteur doit fair repentance.

On pourrait dire que l'on fait repentance pour nous, par rapport à l'image idéale de nous qu'on aurait du être :

Les autres, que ce soit les turcs ou autres, ce n'est pas notre problème ...

Et à condition de se repentir quant à la bonne question :

Dans l'Art Français de la Guerre, on conçoit très vite à la lecture que face au Vietminh, les normes étaient  expéditives de part et d'autres...

Là, où il y a matière à réflexion, c'est pour le Maitre de peinture de Salagnon qui comme il le dit incarne une dualité qui ne peut durer :

Tout à la fois parfaitement Français et pourtant Indigène ...

C'est ce statut d' indigène qui a été le vrai péché originel pour une nation qui avait affirmé haut et fort que "les Hommes naissent libres et égaux ".

On ne peut pas se penser comme une civilisation universelle extensible comme le nombre de départements lors de la révolution de 89 et faire du poids deux mesures ensuite.

Sinon pour revenir à la Turquie, effectivement la pacification en Algerie du temps de l'empire ottoman, bien extirpée des tréfonds de l'Histoire...

Link to comment
Share on other sites

L'utilité d'une loi visant à pénaliser la negation du génocide Arménien est proche du zéro en France! En quoi cela nous pose t il un grave problème? Rien, absolument rien! Même en tant que Vendéen, je j'aurai strictement rien à faire d'une loi mémorielle sur les colonnes républicaines!

C'est une loi ubuesque faite pour flatter une petite partie de la population et qui de toute façon n'est pas suffisamment idiote pour baser sa décisionsur cette loi (votée par PS et UMP).

A part de la perte d'argent, de temps et de crédibilité, je vois pas les avantages..

Link to comment
Share on other sites

Cette histoire de loi est complexe car elle agit sur de nombreux tableaux:

- utilité des lois mémorielles,

- vote à mains levées,

- sensibilité de la députation aux lobbies,

- choix du court ou long terme,

- souveraineté des pays,

- action des diasporas dans les pays étrangers,

- diplomatie turque,

- adaptation ou non des retortions diplomatiques,

- place de l'Islam en Turquie...

- différence de perception des faits historiques selon les pays nations,

Exactement, cette question est tres complexe. La seule reserve que j'ai c'est par rapport a l'Islam en Turquie, cette question n'a pas grand chose a voir avec l'Islam politique, les nationalistes-laiques turcs (Kemalistes) ou du moins, une bonne partie d'entre eux sont tout aussi virulents sur la question du genocide armenien qui, je le rappelle, a ete commis par un mouvement plus nationaliste que religieux, dont les heritiers sont plus du cote des kemalistes que de l'AKP.

Je pense a une chose, quand Erdogan parle du "genocide" francais en Algerie, que pense-t-il des trois siecles de domination ottomane en Algerie? Apres tout, le pouvoir ottoman a mis fin a des dynasties et des pouvois locaux arabo-berberes par la violence, il a mate des revoltes dans la violence quand il n'a pas pu les subjuguer (comme tout pouvoir), il a etabli une hierarchie entre janissaires "turcs" (balkaniques pour la plupart en fait) et armateurs d'origine europeenne d'une part et metisses et autochtones d'autre part, il a encourage, depuis ses bases nord africaines (Alger et Tunis principalement) le developpement d'une piraterie anti europeenne avec des razzia esclavagistes...etc

Link to comment
Share on other sites

Exactement, cette question est tres complexe. La seule reserve que j'ai c'est par rapport a l'Islam en Turquie, cette question n'a pas grand chose a voir avec l'Islam politique, les nationalistes-laiques turcs (Kemalistes) ou du moins, une bonne partie d'entre eux sont tout aussi virulents sur la question du genocide armenien qui, je le rappelle, a ete commis par un mouvement plus nationaliste que religieux, dont les heritiers sont plus du cote des kemalistes que de l'AKP.

L'argument est le suivant:

Dans le cadre de ces tensions, jamais de question religieuse ne fut avancée. Sauf par M. Erdogan qui au moment du vote a parler d'une nouvelle attaque contre l'Islam. C'est bien ce pont qui me fait rajouter cette notion de l'Islam en Turquie. Pourquoi mettre en avant cet argument alors qu'il n'y a pas d'allusions religieuses dans la démarche des députés?

Link to comment
Share on other sites

La Turquie a besoin d'un Euro fort.

Plus de dix ans après la naissance de la zone euro, l'économie de la Turquie a fortement prospéré alors même que le pays ne fait pas partie de l'Union européenne, mais la crise en Europe pourrait affecter sa croissance.

"Ce qui se passe en Europe concerne la Turquie de près. Si l'Union européenne a de la fièvre, la Turquie est également malade parce que les deux économies sont interdépendantes", a déclaré à l'AFP sous couvert de l'anonymat un homme politique européen spécialiste de la Turquie.

"Quand aujourd'hui un Turc regarde vers l'Europe d'Ankara ou d'Istanbul, l'Union ne fait pas rêver mais la question qu'il doit se poser est: jusqu'à quel point mon pays est-il lié à l'Europe?", a-t-il ajouté.

Les exportations vers l'Union européenne constituent une part importante des échanges commerciaux de la Turquie, qui souhaite intégrer l'UE, notamment depuis un accord douanier signé en 1995.

Il y a presque dix ans, le pays sortait d'une période de graves problèmes économiques après l'intervention du Fonds monétaire international (FMI) qui a exigé de profondes réformes structurelles qui portent maintenant leurs fruits.

L'inflation dans le pays était alors de 54,4%. En novembre 2011, elle a été ramenée à 9,48% selon les statistiques officielles.

En 2001, le pays avait un taux de croissance négatif de 9,5%. Au cours des neuf premiers mois de 2011, la croissance était de 9,6%.

Aujourd'hui, la Turquie et ses 73 millions d'habitants représentent la 17e économie mondiale et enregistrent l'un des taux de croissance les plus élevés au monde.

"La Turquie peut être un modèle pour de nombreux pays de l'UE", a confié à l'AFP un diplomate occidental sous couvert d'anonymat. Evoquant la situation actuelle de la Grèce, il a ajouté: "La Turquie a également traversé des crises économiques mais les efforts de privatisation ont donné des résultats. La Grèce devrait observer son voisin car elle pourrait en tirer des leçons."

Mais malgré sa croissance élevée, la Turquie affiche un important déficit des comptes courants. En novembre dernier, l'agence Fitch a abaissé de "positive" à "stable" la perspective de la note du pays.

Le fort taux de chômage reste également un défi majeur et selon le gouvernement, la croissance pourrait être divisée par deux l'année prochaine en raison de la crise qui plombe actuellement la zone euro.

La Turquie a commencé les discussions officielles pour devenir membre de l'UE en 2005 après que le parlement a fait passer une série de réformes souhaitées par l'UE.

Mais depuis, les discussions ont ralenti en raison du conflit avec Chypre ainsi que de l'opposition de certains pays membres, notamment la France.

Malgré tout, la procédure d'adhésion à l'UE a attiré les investisseurs étrangers, alors que le pays développait également ses liens économiques avec le Moyen-Orient.

"La Turquie attire des investisseurs étrangers parce que le pays s'est aligné sur les normes de l'UE", estime un observateur.

"Par le passé, la Turquie était souvent associée à de l'instabilité politique et des coups d'Etat, mais maintenant les investisseurs estiment que le pays est devenu stable", a-t-il ajouté.

Dans son histoire, la Turquie a connu trois coups d'Etat militaires en 1960, 1971 et 1980 mais l'influence politique de l'armée a décru depuis l'arrivée au pouvoir du parti de mouvance islamiste du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan en 2002.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/la-turquie-a-besoin-d-une-zone-euro-forte-pour-maintenir-sa-croissance-26-12-2011-1784238.php

Link to comment
Share on other sites

Israël envisage de reconnaître le génocide arménien.

Une commission parlementaire israélienne examinait lundi matin un texte qui reconnaîtrait le génocide arménien. Une telle mesure devrait aggraver les tensions déjà fortes avec la Turquie.

La commission israélienne de l’Education discute d’une proposition de loi faisant du 24 avril, date du début des exécutions en masse d’Arméniens en 1915, une journée de commémoration du «massacre du peuple arménien».

«Pendant des années, le gouvernement israélien a refusé de reconnaître le génocide pour des raisons cyniques, stratégiques et économiques, liées à ses relations avec la Turquie», a regretté Zahava Gal-On, une député du parti de gauche Meretz qui soutient la proposition de loi.

Mais le président de la Knesset, Reuven Rivlin, a estimé à l’ouverture de la réunion que la question n’était pas politique. «La question n’a pas été soulevée à cause de ce qui s’est passé entre Israël et la Turquie, nous ne voulons pas exploiter une situation politique pour régler des comptes», a-t-il assuré.

Le massacre de centaines de milliers d’Arméniens en 1915 - 1,5 million selon les Arméniens -, a été reconnu en 1985 comme un génocide par l’ONU.

http://www.lematin.ch/actu/monde/israel-envisage-de-reconnaitre-le-genocide-armenien-2011-12-26

Link to comment
Share on other sites

A la décharge d'Israël, on comprendra que le concept de génocide soit particulièrement sensible auprès de la population juive du pays (grande majorité, et je ne pense pas que ce soit un problème de gauche ou de droite). Ensuite, les relations sont glaciales en ce moment entre les gouvernements Turc et Israélien. Donc, autant sortir cela au moment ou les relations sont au plus bas.

Cela permet aussi, plus cyniquement, au gouvernement Israélien de faire un contre-feu à l'affaire de la "flottille de Gaza" a entraîné la mort de citoyens Turcs (9 morts en tout au sein de la flottille, ce qui est un merdage total de la part des Israéliens, il faut le reconnaître).

Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...