Recommended Posts

Hier, conversation entre le MAE turc et Jens Stoltenberg,

ce dernier, au sujet de la MedOr, a plaidé dialogue, désescalade,  et respect du droit international (si jamais Erdogan croyait avoir l'Otan dans sa poche),

quant à la Libye, Stoltenberg a prôné la solution politique, les résolutions de l'Onu, et appelé au respect de l'embargo sur les armes (sur ce point, on avait jusqu'alors surtout entendu les US critiquer les Russes, avec images sat et tout).

Fin de partie pour le guignol du Bosphore?

https://www.ekathimerini.com/256059/article/ekathimerini/business/in-call-with-cavusoglu-nato-chief-expresses-concerns-regarding-east-med-tensions

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est plus que symbolique, c'est délibéré ... Pauvres fresques, vont tout ruiner les saloupios ...:dry:

MjAyMDA4MWVkY2I3ZTA1YmQ2ZWY4ZGEzNzljMDA0

Il y a 2 heures, NUBEALTIUS a dit :

"Après Sainte-Sophie, la Turquie reconvertit une autre ex-église en mosquée" : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/apres-sainte-sophie-la-turquie-reconvertit-une-autre-ex-eglise-en-mosquee-20200821

La décision de transformer le musée de la Chora en mosquée intervient un mois après la reconversion similaire et controversée de l'ex-basilique Sainte-Sophie, classée au patrimoine mondial de l'humanité.

Outre son histoire millénaire rivalisant avec celle de Sainte-Sophie, l'église byzantine de la Chora est surtout connue pour ses magnifiques mosaïques et fresques datant du 14ème siècle, dont une monumentale composition du Jugement dernier.

 

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, rendbo said:

on verra, 2020 est encore jeune...

Je suis d'accord mais il commence l'année sur les chapeau de roue avec les transformations d'église en mosquée,

Les Stambouliotes doivent etre ravit puisque chacun le sait, ce qui plait aux touristes sur le bosphore c'est Constantinople.

Une punition du pacha envers une population rétive ou il a perdu les dernières élections.

Il n'aura pas Ravenna.:biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, P4 a dit :

Il n'aura pas Ravenna.:biggrin:

on verra, 2020 est encore jeune.. :bloblaugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Gaz naturel : la Turquie a découvert le plus grand gisement «de son histoire» en mer Noire, selon Erdogan" : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/gaz-naturel-la-turquie-a-decouvert-le-plus-grand-gisement-de-son-histoire-en-mer-noire-selon-erdogan-20200821

Visiblement à 150 km des côtes turques 

Edited by NUBEALTIUS

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, rendbo said:

on verra, 2020 est encore jeune.. :bloblaugh:

Dans l'émiRsphère sud?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Ciders a dit :

Dans les eaux turques ou bulgares ?

ce qui aurait été rigolo c'est que l'Arménie ait été à la place de la Géorgie géographiquement parlant... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Kerloas a dit :

La Turquie aurait (potentiellement) mis à jour des gisements de gaz non négligeables en Mer Noire Turkey makes significant Black Sea gas find

Le président Tayyip Erdogan a déclaré mercredi aux dirigeants du secteur de l'énergie qu'il annoncerait vendredi une "bonne nouvelle" qui annoncerait une "nouvelle période" pour la Turquie - des commentaires qui ont fait grimper les actions des entreprises énergétiques turques et ont fait monter la lire du record de cette semaine.

Il n'a pas donné de détails mais les sources ont dit qu'il faisait référence à une découverte de gaz dans la mer Noire, et une source a dit que l'ampleur des réserves pourrait potentiellement satisfaire les besoins énergétiques de la Turquie pendant 20 ans.

Le navire de forage turc Fatih opère depuis fin juillet dans une zone d'exploration connue sous le nom de Tuna-1, à environ 100 miles nautiques au nord de la côte turque dans l'ouest de la mer Noire.

"Il y a une découverte de gaz naturel dans le puits Tuna 1", a déclaré la source. "La réserve prévue est de 26 billions de pieds cubes ou 800 milliards de mètres cubes, et elle répond à environ 20 ans de besoins de la Turquie."

Cependant, il a averti qu'il pourrait falloir sept à dix ans pour démarrer la production, et a estimé les coûts d'investissement entre 2 et 3 milliards de dollars.

Les fonctionnaires, dont le ministre de l'énergie Fatih Donmez, n'ont donné aucun détail sur l'annonce de vendredi, disant que M. Erdogan expliquera lui-même la "surprise".
La présidence turque et le ministère de l'énergie n'ont pas été immédiatement disponibles pour commenter l'ampleur de la découverte.

IMPORTATIONS COÛTANTES

La Turquie, qui dépend presque entièrement des importations pour satisfaire ses besoins énergétiques, a fait de la prospection d'hydrocarbures en mer Noire et en Méditerranée - où ses opérations de prospection dans les eaux contestées ont suscité des protestations de la Grèce et de Chypre.

Si l'ampleur des réserves de la mer Noire est confirmée, elles constitueraient une découverte majeure étant donné que des champs contenant 1 à 2 billions de pieds cubes sont souvent exploités. Cependant, les analystes affirment que la Turquie pourrait devoir faire face à des coûts d'infrastructure supplémentaires pour pénétrer le marché.

"Même si une découverte légitime est développée, il faudrait quatre à six ans pour arriver à la phase de production", a déclaré John Bowlus, rédacteur en chef de Energy Reporters.

"La demande et les prix du gaz sont historiquement bas et peu de gens investissent dans de nouvelles productions", ce qui pourrait resserrer l'offre en 3-4 ans, a-t-il dit. "Si ce gaz est développé rapidement, il pourrait arriver sur le marché à un moment optimal".

Toute réduction de la facture d'importation d'énergie de la Turquie, qui s'élevait à 41 milliards de dollars l'année dernière de la part de fournisseurs tels que la Russie et l'Iran, ne ferait pas que stimuler les finances publiques mais contribuerait également à réduire un déficit chronique des comptes courants qui fait pression sur la lire.

Même si une telle perspective est encore lointaine et incertaine, la lire s'est renforcée mercredi après les commentaires énigmatiques de M. Erdogan, car les opérateurs ont anticipé un impact positif.

Un banquier a déclaré que la réaction du marché montrait que les Turcs, qui ont vendu des lires pour des devises étrangères ces derniers mois, cherchaient une raison de se reconvertir à la lire, mais qu'ils voulaient aussi être sûrs qu'elle ne se déprécierait pas davantage.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

------------------------------

Voilà qui arrive fort à propos, n'est-ce pas?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, NUBEALTIUS a dit :

"Gaz naturel : la Turquie a découvert le plus grand gisement «de son histoire» en mer Noire, selon Erdogan" : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/gaz-naturel-la-turquie-a-decouvert-le-plus-grand-gisement-de-son-histoire-en-mer-noire-selon-erdogan-20200821

 

Les russes doivent rire jaune, après avoir tant espéré avec leur gazoduc, sensé faire dépendre la Turquie et par ricochet l'Europe, ils se retrouvent avec un sérieux concurrent dans leur stratégie énergétique.

Je continue à maintenir que les russes ont fait une énorme erreur en voulant appuyer le nationalisme turc en pensant que la seule conséquence, sera un affrontement avec l'occident. C'est oublier l'Histoire.

En Syrie, dans le Caucase, en Libye et ailleurs, la Turquie est "face" aux russes. Peu importe les semblants de "dialogues" qui font naitre chez certains l'illusion d'une "amitié" ou d'une alliance, ces deux pays se sont toujours opposés et continueront de l'être, le nationalisme turc n'est pas juste emmerdant pour l'Europe et quelques voisins à la Turquie.

Ankara ne fait pas cela pour faire chier l'occident, son objectif est clairement affiché, c'est l'indépendance énergétique. Mais une indépendance vis à vis de qui? Ben oui, la Russie en premier lieu.

Poutine voulait se faire des milliards en vendant du gaz aux turcs et profiter d'un levier économique pour influencer ce pays. Si les turcs parviennent à obtenir ce qu'ils veulent, ce sont des milliards en moins qui iront à Moscou, c'est une incapacité à avoir ce levier de pression en cas de crise, pire même, ce sera la Russie qui sera "dépendante" de la Turquie pour faire transiter son gaz vers l'UE (il suffit en plus qu'au niveau de north stream 2 ça coince pour de bon), Ankara pourra même faire chanter les russes sur les droits de passages. Aujourd'hui les turcs n'ont pas leur mot à dire, ils dépendent du gaz russe et Moscou utilise cela comme une arme, ce qui n'est pas nouveau.

Car souvenons nous il y a quelques années, quand la Turquie et la Russie était presque en guerre l'une contre l'autre, qu'est-ce qui a remis de l'eau au moulin? Le rétablissement des relations par un partenariat ou la Russie allait payer entièrement un gazoduc passant en Turquie en lui donnant des compensations soit sur les prix soit sur le droit de passage en échange d'un achat d'arme qui compense ces futurs revenus, c'est comme si ça serait un emprunt. Les russes ont une vision longue sur la stratégie énergétique, ils ont une vision géostratégique de cela, peu importe les cadeaux donnés aux turcs, l'important est d'avoir le volume et la dependance sur le long terme qui garantira des revenus financiers. Derrière cela, les turcs en offrant cela aux russes, ont négociés leur entrée en Syrie, sans aucun intérêt dans la politique russe, mais le gazoduc et la perspective énergétique à long terme valait bien une concession.

On se trompe souvent à croire que les turcs ont "voulus" des S-400 pour s'opposer à l'Otan, ça c'est sans doute l'intérêt et la pensée russe qui l'insuffle mais non une réalité. Le S-400 fait partie du "deal", c'était un moyen pour les russes de financer les pertes initiales et à venir de leur gazoduc au bénéfice des turcs. Ankara le sait parfaitement, la Russie cherche à contrôler la Turquie par ce levier de pression, donc nul étonnant de voir ces derniers temps, depuis leurs accords avec les russes à être rapidement indépendant énergétiquement.

Quand (et si!) les turcs auront cette indépendance vis à vis de la Russie, Poutine sera en position de faiblesse sur le dossier syrien, leur gaz ne pourra plus être coupé ou augmenté pour faire plier la Turquie, au contraire, comme je l'ai dit, ce seront les russes qui en dépendront pour avoir de l'argent et si les turcs disent "on refuse le passage", c'est l'économie russe qui va en pâtir. Le Bosphore continuant d'être un passage obligatoire pour la Russie afin de jouer dans la méditerranée.

Les russes doivent se méfier, car Erdogan a lui aussi une vision à long terme et elle ne lui est pas favorable. Pour les turcs la situation syrienne "gelée" avec ses enclaves acquises à sa cause n'est pas un problème, au contraire, ils se donneront le temps de retirer aux russes toute capacités à s'opposer à un aventurisme plus poussif.

Je pense qu'ils voient venir la chose, mais au Kremlin on doit rester encore dans l'idéologie d'une Turquie agitant le bâton contre l'occident et pouvant potentiellement affaiblir l'Otan. Sauf que je trouve au contraire que cette politique turque va devenir de plus en plus emmerdante et problématique pour les russes que pour nous. Pas pour rien qu'en attendant, Erdogan reste dans l'Otan.

Les russes sont un peu comme en 40, ils regardent l'Allemagne nazi envahir l'Europe de l'Ouest en pensant ne pas être concerné par cette menace, pensant que c'est notre problème. Les turcs veulent une hégémonie régionale, si pour nous ça fait chier au niveau de nos alliés grecs et chypriotes, restons pleinement conscient que les ambitions turcs débordent sur de nombreuses terres d'influences russes. Je pense que le silence et la complaisance de Washington prend en compte qu'une Turquie régionalement puissante deviendra un verrou et une contre-influence russe. Malheureusement la Turquie à une idéologie islamiste dangereuse , un politique nationaliste qui se veut expansionniste, qui deviendra militariste quand ils auront atteint une certaine indépendance dans des domaines clés, comme l'énergie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu crois vraiment que Moscou a oublié le Caucase et la Crimée ? :happy:

Le souci des Turcs, c'est qu'ils sont seuls. Même en admettant qu'ils touchent énormément d'argent avec ce gaz, il leur faudra d'abord l'exploiter... ce qui au mieux n'arriverait qu'en 2023. Il faudra qu'ils construisent tout un tas d'infrastructures, qu'ils acheminent la production et qu'ils l'utilisent. En attendant, tu penses que tout le monde regardera sans réfléchir ? D'autant que la Russie dispose elle aussi de moyens de pression sur la Turquie.

Pour le reste... et en envisageant que le dossier syrien ne soit pas réglé en 2023, l'avantage des Turcs c'est qu'ils se mettent tout le monde à dos. Et que le jour où les Occidentaux auront à cœur de porter leurs couilles contre Erdogan, il n'est pas dit qu'il ne se trouve pas un Eden ou un Hopkins pour aller au Kremlin. Au hasard.

Oh et j'oubliais : Erdogan ne respire pas la santé. Il pourrait bien mourir avant Poutine. Au passage, il faudra peut-être aussi que Poutine se trouve un successeur.

Edited by Ciders
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, l'ATL2 récemment raccompagné par les Russes a dû faire le plein de clichés kivonbien lors de ses récentes pérégrinations en Mer Noire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le gisement, tout est dit dans «  selon Erdogan « , ça tombe à point nommé cette annonce et quel talent des prospecteurs turcs, partis en campagne le 29 mai déjà un méga gisement...pas de détails sur le coût d’exploitation, ni confirmation d’une grande compagnie pétrolière sur la réalité du gisement 

ça sent l’effet d’annonce a plein nez 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Capitaineconan a dit :

Pour le gisement, tout est dit dans «  selon Erdogan « , ça tombe à point nommé cette annonce et quel talent des prospecteurs turcs, partis en campagne le 29 mai déjà un méga gisement...pas de détails sur le coût d’exploitation, ni confirmation d’une grande compagnie pétrolière sur la réalité du gisement 

ça sent l’effet d’annonce a plein nez 

Et ma question était sérieuse : où est le gisement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Ciders a dit :

Et ma question était sérieuse : où est le gisement ?

Apparemment dans le "secteur Tuna-1 (Danube-1)".

200821062339187411.jpg

Mais effectivement, seule la présidence turque cause de tout cela.

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouest Turquie a 150 km de la ville eregli, mer Noire, je les soupçonne d’avoir foré dans la queue de gisement bulgo roumain pour l’effet d annonce sans trop mentir 

grillé par Kerloas:smile:

Edited by Capitaineconan
Précision
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Kerloas a dit :

D'ailleurs, l'ATL2 récemment raccompagné par les Russes a dû faire le plein de clichés kivonbien lors de ses récentes pérégrinations en Mer Noire.

Je sens surtout le "tu viens chez nous, on vient chez toi et on va voir qui va rigoler". Le tweet est idiot sinon: ils étaient en zone internationale alors escorter dehors est absurde.

 

 

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Capitaineconan a dit :

 

ça sent l’effet d’annonce a plein nez 

Ca sent le gaz !!!

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, NUBEALTIUS a dit :

va peut être aller ronger sont os en mer noir le Sultan.... ça fera des vacances

Pas sûr. Là, il risque de marcher sur les plates bandes de Carlyle Group et quand on sait qui sont les actionnaires...

Citation

Tuna-1, some 150 kilometers from Turkey’s coast, is close to an area where maritime borders of Bulgaria and Romania converge and not far from Romania’s Neptun block, the largest gas find in the Black Sea in decades discovered eight years ago by Petrom and Exxon. The Fatih has been carrying out drilling operations in Tuna-1 area since around mid-July according to a Turkish Navy website.

Romania has shallow-water gas projects, but a major deep-water find by OMV Petrom SA eight years ago has still to be exploited. A company backed by the Carlyle Group is also exploring off Romania, aiming to get gas in 2021. Rosneft has explored in the Russian part of the Black Sea but without concrete results.

https://www-bloomberg-com.cdn.ampproject.org/v/s/www.bloomberg.com/amp/news/articles/2020-08-19/turkey-discovers-energy-in-black-sea-as-erdogan-vows-new-era?usqp=mq331AQFKAGwASA%3D&amp_js_v=0.1#referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=From %1%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.bloomberg.com%2Fnews%2Farticles%2F2020-08-19%2Fturkey-discovers-energy-in-black-sea-as-erdogan-vows-new-era

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La délimitation des zones économiques exclusives de l'ouest et du centre de la Mer Noire (avec les suites du jugement du Tribunal de la Haye de 2009 pour le litige Roumanie/Ukraine et la situation de facto de l'incorporation de la Crimée par la Russie) :

ape_teritoriale.jpg

Edited by Zalmox
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zalmox a dit :

La délimitation des zones économiques exclusives de l'ouest et du centre de la Mer Noire (avec les suites du jugement du Tribunal de la Haye de 2009 pour le litige Roumanie/Ukraine et la situation de facto de l'incorporation de la Crimée par la Russie) :

ape_teritoriale.jpg

Comment la Turquie peux avoir une ZEE alors qu'elle n'a pas adhéré à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer???

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, NUBEALTIUS a dit :

Comment la Turquie peux avoir une ZEE alors qu'elle n'a pas adhéré à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer???

C'est le snapback.

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Boule75 said:

C'est le snapback.

Gneuuuuh?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, g4lly a dit :

Gneuuuuh?!

Ben oui : c'est arguer d'une clause dans un traité qu'on a dénoncé ou jamais signé. C'est pas ça ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,043
    Total Topics
    1,365,184
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries