Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Ils n'ont pas assez de chars dans l'ouest de la Turquie pour devoir déplumer le théâtre d'opérations à la frontière syrienne ? Les trois corps de la 1ère Armée turque ne suffisent pas pour y piocher des unités ? Ou alors ils auraient pu chercher de quoi renforcer l'ouest en prélevant en Anatolie.

Il y a quelque chose que l'on ignore ici. Quarante chars qui partent d'une zone active de conflit et dont on peut supposer qu'ils sont parfaitement opérationnels et en ordre de combat pour aller s'enferrer en Thrace ? S'il ne sont pas remplacés sur la frontière syrienne, il y a un truc.

Edited by Ciders
  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Ciders a dit :

S'il ne sont pas remplacés sur la frontière syrienne, il y a un truc.

C’est sûr qu’il y a un turc qui laissera des traces !

Pitoyable ———————>:blush:

Bon, il n’y aurait pas aussi les médias des deux bords en pleine émulsion/emotion façon BFM : priorité au direct ?!

Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, clem200 a dit :

Après 40 chars .... C'est pas grand chose non ?

Ils ne peuvent pas juste rentrer pour des raisons techniques ?

"2 convois de 40 chars", suivant comment on interprète, ça fait 80 char. En France/Allemagne/Italie/Grande Bretagne... on se contente d'une flotte de 200 chars. Donc ce n'est pas forcément négligeable.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Pierre_F a dit :

Les Grecs ont peur que l’Albanie se range du côté de la Turquie ...

Militairement parlant, c'est risible. Diplomatiquement parlant, ça peut se régler en allant voir le Monténegro et la Serbie.

il y a 8 minutes, ARPA a dit :

"2 convois de 40 chars", suivant comment on interprète, ça fait 80 char. En France/Allemagne/Italie/Grande Bretagne... on se contente d'une flotte de 200 chars. Donc ce n'est pas forcément négligeable.

C'est surtout que... pourquoi les prendre en Syrie ? On a des réserves limitées dans l'armée turque ?

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Ciders a dit :

Militairement parlant, c'est risible. Diplomatiquement parlant, ça peut se régler en allant voir le Monténegro et la Serbie.

C'est surtout que... pourquoi les prendre en Syrie ? On a des réserves limitées dans l'armée turque ?

Les russes en Syrie en rigole je pense 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Ciders a dit :

C'est surtout que... pourquoi les prendre en Syrie ? On a des réserves limitées dans l'armée turque ?

Chypre, la Syrie, la Libye, la Grèce....ce ne sont pas les réserves qui sont limitées, ce sont les ambitions qui provoquent un effet de dispersion.

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Pierre_F a dit :

Les Grecs ont peur que l’Albanie se range du côté de la Turquie ...

Pierre_F, peux tu nous dire où tu as récolté cette information ?

A première vue, ça paraît dérisoire, mais l'influence turque n'est pas négligeable dans les Balkans.

 

Ne pas oublier qu'il est aussi question de Rafale d'occasion proposés aux Croates simultanément à la proposition des Rafale proposés aux Grecs.

 

Edited by capmat
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Ciders a dit :

pourquoi les prendre en Syrie ? On a des réserves limitées dans l'armée turque ?

Hypothèse:

parce que ce sont des troupes aguérries, car ayant vue du combat.

Ce point me semble important car j'ai l'impression que depuis les purges, ce qui manque aux turcs, ce n'est pas de l'équipement, mais des cadres suffisamment opérationnels pour l'utiliser à bon escient.

 

Edited by Yankev
  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, capmat a dit :

Chypre, la Syrie, la Libye, la Grèce....ce ne sont pas les réserves qui sont limitées, ce sont les ambitions qui provoquent un effet de dispersion.

 

D'accord mais j'en reviens à ce que je disais tout à l'heure. La 1ère Armée turque ne suffit pas à effrayer la Grèce ? Et pourquoi ne pas piocher dans les unités autour d'Izmir ou d'Ankara ?

il y a 11 minutes, Yankev a dit :

Hypothèse:

parce que ce sont des troupes aguérries, car ayant vue du combat.

Ce point me semble important car j'ai l'impression que depuis les purges, ce qui manque aux turcs, ce n'est pas de l'équipement, mais des cadres suffisamment opérationnels pour l'utiliser à bon escient.

C'est ce qui paraît le plus logique à mes yeux mais c'est assez effrayant pour la réputation de l'armée turque, obligée de prendre sur un front essentiel pour aller faire de la retape ailleurs. On aurait pu trouver cinquante chars dans les réserves.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, capmat a dit :

Pierre_F, peux tu nous dire où tu as récolté cette information ?

A première vue, ça paraît dérisoire, mais l'influence turque n'est pas négligeable dans les Balkans.

 

Ne pas oublier qu'il est aussi question de Rafale d'occasion proposés aux Croates simultanément à la proposition des Rafale proposés aux Grecs.

 

Il y a même un sous-marin truc à Avlona ! https://mobile.twitter.com/AlertChannel/status/1302240167231729664

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Ciders a dit :

Militairement parlant, c'est risible. Diplomatiquement parlant, ça peut se régler en allant voir le Monténegro et la Serbie.

Justement en ce moment les choses bougent aussi au Monténegro, en Serbie et au Kosovo.

Au Monténegro: changement de majorité parlementaire (pro-serbe)

La Serbie et le Kosovo viennent de signer des accords sous l'égide de Pompéo.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Hurriyet, l'un des principaux journaux turcs, rapporte que l'agence AA dément les informations sur le transfert de blindés vers la frontière grecque

On a appris que les allégations d'expédition de chars à la frontière grecque ne reflètent pas la vérité.

Certains sites Internet ont signalé que "les forces armées turques avaient fait une cargaison de chars à la frontière grecque". Selon les informations obtenues par le correspondant AA, il a été appris que les allégations en question ne reflétaient pas la vérité, que l'activité était le travail prévu du 2e Commandement de l'Armée à Malatya et qu'il n'y avait pas de dépêche militaire à la frontière grecque.

Il faut souhaiter que ce soit vrai - brouillard et excitation de correspondants sur place ?

Link to post
Share on other sites

La pression de la France aura au moins contribué à révéler la nature du gouvernement Turc au grand public. Même l’opinion allemande s’offusque des propos d’Edogan. 

La Turquie va perdre l’OTAN, se trouver devant une porte fermée sur l’Europe .. En 6 mois et en s’amusant à se moquer de la France, la Turquie va prendre 20 ans dans la vue. 

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Pierre_F a dit :

La pression de la France aura au moins contribué à révéler la nature du gouvernement Turc au grand public. Même l’opinion allemande s’offusque des propos d’Edogan. 

La Turquie va perdre l’OTAN, se trouver devant une porte fermée sur l’Europe .. En 6 mois et en s’amusant à se moquer de la France, la Turquie va prendre 20 ans dans la vue. 

les 20 prochaines années vont être décisives pour la face du Monde à cause d'une conjonction de bcp de facteurs et il vaut mieux se trouver du bon côté au départ. La Turquie semble rejoindre le camps des "autres"  et va se trouver fort dépourvu (d'amis) quand la nuit viendra.....

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pierre_F a dit :

Les Grecs ont peur que l’Albanie se range du côté de la Turquie ...


Une Albanie coincée entre l’Italie et la Grèce (je ne parle pas que des frontières directes), d’une force de frappe sur eau, terre et air négligeable, qu’est-ce qu’elle viendrait faire dans cette galère ?

Pro-turque sans doute, mais si elle se met aux côtés de la Turquie, elle le fera pour y gagner quoi (au-delà des baffes à prendre) ?

Parce que là, on ne parle pas que d’influence et d’affrontement militaire, mais de positionnement vis-à-vis de l’Europe : économiquement, politiquement, financièrement.
Or la majorité des hydrocarbures qu’elle importe par exemple vient d’Italie et de Grèce.
 

3 millions d’hts, 5 aéroports... sérieusement, elle n’a vraiment rien à faire dans ces bisbilles, en-dehors d’un soutien diplomatique poli à la Turquie.

 

il y a 8 minutes, Lezard-vert a dit :

les 20 prochaines années vont être décisives pour la face du Monde à cause d'une conjonction de bcp de facteurs et il vaut mieux se trouver du bon côté au départ. La Turquie semble rejoindre le camps des "autres"  et va se trouver fort dépourvu (d'amis) quand la nuit viendra.....

Les alliés de circonstance, ça existe. Pour l’avoir abordé sur le fil Russie, c’est justement dans ces 20 années qu’il ne fait pas trop les éloigner, pour ne pas les pousser dans les bras de « l’autre camp » un peu malgré eux.

Comme avec les USA aujourd’hui, c’est la Turquie d’Erdogan qui pose souci. Un changement de gouvernement lors des prochaines élections avec une vision différente pourrait tout à fait la rendre à nouveau fréquentable, et ça aiderait l’Europe de bien des façons.

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,615
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RMR_22
    Newest Member
    RMR_22
    Joined
  • Forum Statistics

    21,238
    Total Topics
    1,430,911
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...