Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Question de gros sous aussi. Les Ukrainiens désespèrent de faire tourner leur industrie de défense, les Turcs ont besoin de devises et de technologies.

il y a 37 minutes, Patrick a dit :

C'est ce qu'attendent un paquet d'atlantistes attentistes. Mais je doute que ça arrive. Les turs ont trouvé un "sweet spot" depuis lequel ils peuvent louvoyer à l'envi.

Tu sais ce qu'on dit : à force de taper dans le mur, il arrive que le mur réponde et que les phalanges craquent.

Économiquement, la suite du Covid risque de tuer le tourisme turc. Bon le grec aussi et de quelques autres. Mais l'économie turque va déjà assez mal. La chute de l'activité mondiale va peser sur les exportations locales. La monnaie qui explose asphyxie la consommation qui dépend largement d'importations.

Bien sur, la Turquie n'est pas la plus à plaindre en Méditerranée. Mais ça fait quand même beaucoup de soucis en vue. A très court terme.

Edited by Ciders
Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Ciders a dit :

Bien sur, la Turquie n'est pas la plus à plaindre en Méditerranée. Mais ça fait quand même beaucoup de soucis en vue. A très court terme.

Et erdo va donc s’exciter encore plus ! 
c’est garantie 

Link to post
Share on other sites

Allez on remet une pièce et "same player, play again":

"Erdogan dénonce l'attitude de Macron envers les musulmans et interroge sa «santé mentale»" : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/erdogan-denonce-l-attitude-de-macron-envers-les-musulmans-et-interroge-sa-sante-mentale-20201024

Il y a deux semaines, le président turc avait déjà dénoncé comme une provocation les déclarations de son homologue français sur le «séparatisme islamiste» et la nécessité de «structurer l'islam» en France.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué samedi avec virulence l'attitude de son homologue français Emmanuel Macron envers les musulmans, allant jusqu'à mettre en question sa «santé mentale».

«Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'État qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale», a déclaré Erdogan, dans un discours télévisé.

Il y a deux semaines, Recep Tayyip Erdogan avait dénoncé comme une provocation les déclarations du président français sur le «séparatisme islamiste» et la nécessité de «structurer l'islam» en France. Un projet de loi sur la lutte contre «les séparatismes» en France, qui vise l'islam radical, doit être présenté début décembre. Il vise à renforcer la laïcité et à consolider les principes républicains en France et comporte plusieurs points susceptibles de provoquer des tensions avec la Turquie, comme le contrôle renforcé des financements des mosquées ou l'interdiction de la formation des imams à l'étranger.

» LIRE AUSSI - Loi sur le séparatisme: les députés marcheurs avancent très prudemment 

Ce contentieux vient s'ajouter à une longue liste de désaccords entre Emmanuel Macron et son homologue turc, qui prend régulièrement la défense des minorités musulmanes dans le monde. Des tensions en Méditerranée au conflit en Libye, en passant par les affrontements au Karabakh, de nombreux dossiers opposent actuellement Paris et Ankara.

À voir aussi - Islam: Erdogan dénonce «une provocation» d'Emmanuel Macron

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Patrick a dit :

Qu'il continue à beugler, ça ouvre les yeux des gens, même les plus aveugles, surtout dans le contexte actuel, sur les intentions de ce personnage et de ses suiveurs idéologiques. La recette pour se faire aimer. Ou pas.

en même temps Erdogan met chaque fois un peu plus mal la politique  de conciliation que prône l'Allemagne... on voit bien qu'on ne peut pas se concerter avec un débile... et ça montre bien que l'Allemagne ferme délibérément les yeux... à force ce ne sera plus tenable .

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

C’est tenable ...surtout à côté de la crise économique et sociale qui s’annonce. Il va bien falloir tenir et être résiliants ! Beaucoup de peuple vont souffrir encore plus que nous et vont se réfugier dans le fanatisme et la désignation de coupables 

Edited by Pierre_F
  • Sad 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Changement dans les medias . Écouté sur france inter et vu a la télé.  On  parle un peu plus de la relation france turquie .

RTE aimerait etre le porte parole de cette population musulmane en france qui est maltraitée. 

. . .

 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, anthoemt a dit :

l'ambassadeur de france en turquie est rapellé par l'élysée. j'entends aussi parler d'un ultimatum (echéance 2 mois) a l'encontre d'erdogan, et de sa politique en méditéranée .

Si la France fait quelque chose contre un membre de l'OTAN en même temps que la Russie contre ce même membre , l'OTAN va perdre la boule

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Erdogan met un sacré bordel et attise le feu en France et contres les Français et leur liberté d’opinion.

Il n’a aucun scrupule à avoir des morts civils sur la conscience 

les Djiadistes ont déjà tués 296 personnes enfants, civils, juifs et prof ces dernières années... pour des dessins qui ne visaient que les intégristes et souvent des contre des anti racistes ! 

 

Edited by Pierre_F
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

"France-Turquie: les propos d'Erdogan sont «inacceptables» (UE)" : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/france-turquie-les-propos-d-erdogan-sont-inacceptables-ue-20201025

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé dimanche les propos «inacceptables» du président turc à l'égard de son homologue français, et appelé Ankara à «cesser cette spirale dangereuse de confrontation».

» LIRE AUSSI - Caricatures de Mahomet : manifestation devant la résidence de l'ambassadeur de France en Israël 

«Les propos du président Recep Tayyip Erdogan à l'égard du président Emmanuel Macron sont inacceptables. Appel à la Turquie à cesser cette spirale dangereuse de confrontation», a-t-il tweeté. 

Recep Tayyip Erdogan a mis en cause samedi la «santé mentale» d'Emmanuel Macron en raison de son attitude envers les musulmans.

À voir aussi - Erdogan critique l'attitude de Macron envers les musulmans de France et interroge sa «santé mentale»

il y a 2 minutes, Pierre_F a dit :

Erdogan met un sacré bordel et attise le feu en France et contres les Français et leur liberté d’opinion.

Il n’a aucun scrupule à avoir des morts civils sur la conscience 

les Djiadistes ont déjà tués 296 personnes enfants, civils, juifs et prof ces dernières années... pour des dessins qui ne visaient que les intégristes et souvent des contre des anti racistes ! 

 

C'est un moyen de protéger l'un de ses proxy en France ( la communauté turque ) tout en cherchant à provoquer des heurts , essayer de de ridiculiser le PR ( le seul actuellement à s'opposer frontalement à se politique pan ottomaniste) et passer pour le défenseur de l'islam en mettant la oumma derrière lui. Rien d'étonnant qu'après ses propos le quatar et le Pakistan ( très proche alliés de la Turquie ) lui emboîte le pas

"Le président turc Erdogan appelle de nouveau Macron à faire examiner sa «santé mentale»" : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/erdogan-denonce-l-attitude-de-macron-envers-les-musulmans-et-interroge-sa-sante-mentale-20201024
 

Le président turc avait déjà appelé son homologue français a «se faire soigner», condamnant son attitude à l'encontre des musulmans. L'Élysée avait alors dénoncé des propos «inacceptables», tandis que Jean-Yves Le Drian a relevé une «volonté d'attiser la haine» de la part de la Turquie.

Nouvelle surenchère dans les tensions diplomatiques entre Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron. Le président turc a une nouvelle fois, ce dimanche 25 octobre, appelé son homologue français à faire examiner sa santé mentale. Erdogan a accusé Emmanuel Macron d'être «obsédé» par lui «jour et nuit», ajoutant : «C'est un cas, et en conséquence, il a vraiment besoin de subir des examens (mentaux)».

» LIRE AUSSI - Éric Zemmour: «Quand la France se prive elle-même des moyens de se défendre» 

Samedi, lors d'un discours télévisé, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait critiqué avec virulence les décisions de son homologue français envers la communauté musulmane. «Tout ce qu'on peut dire d'un chef d'État qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c'est : allez d'abord faire des examens de santé mentale», avait-il déclaré. L'Elysée avait alors réagi en dénonçant, en fin d'après-midi samedi, les propos «inacceptables» du président turc. «Les propos du président Erdogan sont inacceptables. L'outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode. Nous exigeons d'Erdogan qu'il change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n'entrons pas dans des polémiques inutiles et n'acceptons pas les insultes.»

Puis, ce dimanche 25 octobre, ce fut au tour du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, de dénoncer, de la part de la Turquie, «une volonté d'attiser la haine» contre la France et son président Emmanuel Macron. Le ministre des Affaires étrangères, depuis l'avion qui l'emmenait vers le Mali, a ainsi fustigé «un comportement inadmissible, à fortiori de la part d'un pays allié», tout en soulignant que l'ambassadeur serait de retour à Paris «pour consultation», dès ce dimanche. 

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a également appelé Ankara à «cesser cette spirale dangereuse de confrontation». «Les propos du président Recep Tayyip Erdogan à l'égard du président Emmanuel Macron sont inacceptables. Appel à la Turquie à cesser cette spirale dangereuse de confrontation», a-t-il tweeté.

La surenchère ne s'est pas faite attendre : en fin de matinée ce dimanche 25 octobre, Fahrettin Altun, directeur de communications à la présidence turque, a affirmé que les «caricatures offensantes» du prophète Mahomet étaient utilisées pour intimider les musulmans en Europe sous le prétexte de la liberté d'expression. 

«La politique insidieuse des caricatures offensantes, des accusations de séparatisme contre les musulmans et des perquisitions de mosquées ne sont pas liées à la liberté d'expression», a affirmé Fahrettin Altun en anglais sur Twitter. «Il s'agit d'intimider les musulmans et de leur rappeler qu'ils sont les bienvenus pour continuer à faire fonctionner l'économie de l'Europe, mais qu'ils n'en feront jamais partie - sur fond de de discours sur l'intégration», a-t-il ajouté. Il a également soutenu que cette attitude à l'égard des musulmans était «étrangement familière» et ressemblait à «la diabolisation des juifs européens dans les années 1920».

» LIRE AUSSI - Assassinat de Samuel Paty : Blanquer promet un «cadrage clair» pour la rentrée du 2 novembre 

Ces commentaires interviennent après la réponse de la France au président turc dans laquelle l'Elysée avait notamment relevé «l'absence de messages de condoléances et de soutien du président turc après l'assassinat de Samuel Paty», l'enseignant décapité il y a une semaine après avoir montré des caricatures de Mahommet lors d'un cours sur la liberté d'expression. Un avis partagé par Jean-Yves Le Drian qui a déclaré, dans son communiqué : «A l'absence de toute marque officielle de condamnation ou de solidarité des autorités turques après l'attentat terroriste de Conflans Sainte-Honorine, s'ajoutent désormais depuis quelques jours une propagande haineuse et calomnieuse contre la France.» 

» LIRE AUSSI - Jean-Éric Schoettl: «Terrorisme, islamisme, immigration: un droit hermétique à la volonté populaire?» 

Il y a deux semaines, Recep Tayyip Erdogan avait dénoncé comme une provocation les déclarations du président français sur le «séparatisme islamiste» et la nécessité de «structurer l'islam» en France. Un projet de loi sur la lutte contre «les séparatismes» en France, qui vise l'islam radical, doit être présenté début décembre. Il vise à renforcer la laïcité et à consolider les principes républicains en France et comporte plusieurs points susceptibles de provoquer des tensions avec la Turquie, comme le contrôle renforcé des financements des mosquées ou l'interdiction de la formation des imams à l'étranger.

» LIRE AUSSI - Loi sur le séparatisme: les députés marcheurs avancent très prudemment 

Ce contentieux vient s'ajouter à une longue liste de désaccords entre Emmanuel Macron et son homologue turc, qui prend régulièrement la défense des minorités musulmanes dans le monde. Des tensions en Méditerranée au conflit en Libye, en passant par les affrontements au Karabakh, de nombreux dossiers opposent actuellement Paris et Ankara.

À voir aussi - Islam: Erdogan dénonce «une provocation» d'Emmanuel Macron

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, NUBEALTIUS a dit :

À voir aussi - Erdogan critique l'attitude de Macron envers les musulmans de France et interroge sa «santé mentale»

les musulmans qui vont se déclarer pour Erdogan, on aura moins de scrupule à les mettre dans un bateau direction Istanbul...  à commencer par les Imam Turcs (fissa fissa)  et leurs copains qatari.

quant aux autres, même pas sur qu'il y en ait beaucoup  qui préféreront choisir "Dieu  et laisser les aides sociales pour partir à l'aventure.

De toutes façons cela devait bien arriver un jour.

Turquie ce dimanche  : Recep Tayyip Erdogan appelle à nouveau Macron à faire examiner sa santé mentale

https://www.20minutes.fr/monde/2892955-20201025-turquie-recep-tayyip-erdogan-appelle-nouveau-macron-faire-examiner-sante-mentale

c'est vrai qu'il donne envi de l'emplâtrer !

 

 

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, mudrets a dit :

Autre solution: attaquer cette religion au nom des droits de l'Homme puisque lorsque l'on naît dans cette religion, on ne peut l'abjurer. Donc atteinte à la liberté de pensée !

Ca marche pas.

Chez eux ils n'ont pas les droits de l'homme mais les hommes marchent droit. Sinon Quick :combatc: 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lezard-vert a dit :

Si la France fait quelque chose contre un membre de l'OTAN en même temps que la Russie contre ce même membre , l'OTAN va perdre la boule

Et tant mieux.

Assez de rodomontades de la part de ces clowns à l'encontre d'un membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU qui est également une puissance nucléaire. La seule de l'Europe. Et avec autre chose que des bombinettes à larguer depuis des F-16 aux pattes courtes, et dont ils n'ont même pas les codes.

Il y a 3 heures, NUBEALTIUS a dit :

"France-Turquie: les propos d'Erdogan sont «inacceptables» (UE)" : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/france-turquie-les-propos-d-erdogan-sont-inacceptables-ue-20201025

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé dimanche les propos «inacceptables» du président turc à l'égard de son homologue français, et appelé Ankara à «cesser cette spirale dangereuse de confrontation».

Ça c'est nouveau par contre.

Edited by Patrick
  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Pierre_F a dit :

enfants, civils, juifs et prof

Juste en passant, juif est juste une religion, il y a des enfants juifs, des civils juifs, des profs juifs et y'a même eu des résistants juifs en 40, beaucoup plus que l'inconscient collectif ne le pense d'ailleurs.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,631
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21,251
    Total Topics
    1,437,220
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...