Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 28 minutes, FAFA a dit :

Que ce pays soit stratégique ou pas ne change rien à l’affaire. D’ailleurs je pense qu’il est préférable d’avoir peu d’amis mais des vrais plutôt que d’en avoir beaucoup mais de ne pas pouvoir compter dessus.

- Je me méfie d’un président qui modifie fréquemment la constitution de son pays afin d’augmenter son pouvoir et de faciliter par la même occasion son maintien à la tête du pays.

- Je n’aime pas du tout un président qui utilise la misère des réfugiés pour en faire un moyen de pression sur d’autres pays.

- Je n’aime pas un président qui exerce des pressions démesurées sur les médias afin de les dissuader de dire quoi que ce soit qui pourrait lui nuire.

- Je n’aime pas un président qui trouve n’importe quel prétexte pour mettre le moindre opposant en prison.

- Je n’aime pas un président qui joue les va-t-en-guerre dans d’autres pays que le sien et qui contribue au malheur des populations civiles de ces pays.

Je suis peut-être un peu dure mais comme tu peux le constater, je n’aime pas du tout Erdogan (par contre, je n’ai rien contre le peuple turc).

Dsl mais c’est faire l’histoire ou meme de la géopolitique sans tenir compte de la géographie.

tout ce que tu dis est juste mais c’est trop partiel pour en faire une analyse viable, d’ailleurs tu remarqueras qu’il a vraiment commencé ses conneries quand les relations us rus se sont agravées. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, wagdoox a dit :

Dsl mais c’est faire l’histoire ou meme de la géopolitique sans tenir compte de la géographie.

tout ce que tu dis est juste mais c’est trop partiel pour en faire une analyse viable, d’ailleurs tu remarqueras qu’il a vraiment commencé ses conneries quand les relations us rus se sont agravées. 

Sur ce coup là je ne fais pas de la géopolitique, je donne juste mon ressenti sur le bonhomme. Si la Turquie avait un président raisonnable il n'y aurait pas de problème et encore une fois, je n'ai rien contre les turcs.

Mais si tu veux vraiment en venir à la géopolitique, ne trouves-tu pas incroyable qu'un pays de l'OTAN (Turquie) en arrive presque à se livrer à une bataille navale contre un autre pays de l'OTAN (France) et que les tensions avec son voisin Grec en arrive une fois de plus à un stade particulièrement critique. La fermeté de la France a empêché Erdogan de faire ce qu'il voulait et l'élection de Biden qui visiblement n'apprécie pas Erdogan a contribuer à calmer ce dernier.

Mais dans un scénario de fiction où la Russie serait en confrontation avec l'OTAN, dans quel camp basculerait la Turquie? Le seul fait de se poser la question ne serait-ce que deux secondes prouve qu'il y a un réel problème.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, FAFA a dit :

Sur ce coup là je ne fais pas de la géopolitique, je donne juste mon ressenti sur le bonhomme. Si la Turquie avait un président raisonnable il n'y aurait pas de problème et encore une fois, je n'ai rien contre les turcs.

Mais si tu veux vraiment en venir à la géopolitique, ne trouves-tu pas incroyable qu'un pays de l'OTAN (Turquie) en arrive presque à se livrer à une bataille navale contre un autre pays de l'OTAN (France) et que les tensions avec son voisin Grec en arrive une fois de plus à un stade particulièrement critique. La fermeté de la France a empêché Erdogan de faire ce qu'il voulait et l'élection de Biden qui visiblement n'apprécie pas Erdogan a contribuer à calmer ce dernier.

Mais dans un scénario de fiction où la Russie serait en confrontation avec l'OTAN, dans quel camp basculerait la Turquie? Le seul fait de se poser la question ne serait-ce que deux secondes prouve qu'il y a un réel problème.

Ah oui, dans ce cas là, je ne peux qu’etre d’accord. 
 

je ne pense pas que l’otan merite de sacrifier les interets vitaux d’une nation, c’est qu’une alliance. Apres y rester et agir en ennemis non mais pas plus que les autres qui tolerent encore la presence de la turquie dans la dite alliance. 
 

pour etre tout a fait franc, je pense que beaucoup de pays ne bougeront pas dans scénario pareil. Il y avait eu sondage, « si un pays de l’otan etait attaqué voudriez vous que votre pays le defende? » et « si votre pays est attaqué, attendez vous que les autres vous sommes? » les résultats etaient franchement pas bons. Et les italiens carrément contradictoires ils bougent pas pour les autres mais les autres doivent venir. (C’etaient pas les seuls a le niveau de contradiction etait le plus eleve). 

bref les nations n’ont pas d’amis que des interets, les calculs actuels se sont en fonction de ca. La moralité dans ces affaires conduit souvent a faire des guerres donc evitons  

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, FAFA a dit :

Si la Turquie avait un président raisonnable il n'y aurait pas de problème et encore une fois, je n'ai rien contre les turcs.

Erdogan mène une politique étrangère assez largement approuvée en Turquie, même en dehors de son parti... Il est toujours illusoire de croire qu'un seul homme est responsable de tout. Pour autant il faut comprendre les déterminants de cette politique: ils cherchent à maximiser leurs atout (positionnement géographique, appartenance à l'OTAN, acteur important de certaines zones, zone de transit d'émigration...) pour défendre leurs intérêts (ne pas être exclu des ressources de MEDOR, combattre la "menace kurde séparatiste"...) et être reconnu comme une puissance à part entière comme ils estiment le mériter. Ceci ne veut pas dire qu'il faut accepter tout cela, au contraire, mais il ne faut pas y voir la seule foucade d'un homme isolé.

Il y a 10 heures, FAFA a dit :

ne trouves-tu pas incroyable qu'un pays de l'OTAN (Turquie) en arrive presque à se livrer à une bataille navale contre un autre pays de l'OTAN (France) et que les tensions avec son voisin Grec en arrive une fois de plus à un stade particulièrement critique. La fermeté de la France a empêché Erdogan de faire ce qu'il voulait et l'élection de Biden qui visiblement n'apprécie pas Erdogan a contribuer à calmer ce dernier.

Ce qui est vraiment incroyable c'est surtout que l'OTAN n'ait pas condamné la Turquie, ce qui est très parlant en soi... Les tensions greco-turques ne sont pas nouvelles et je pense que ce n'est pas la France qui a arrêté la Turquie (en quoi l'avons-nous stoppée?) qui mène une politique de deux pas en avant puis un en arrière.  Quant à Biden, qui je pense n'apprécie effectivement pas Erdogan, je ne vois pas en quoi il a calmé ce dernier...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gustave a dit :

Ce qui est vraiment incroyable c'est surtout que l'OTAN n'ait pas condamné la Turquie, ce qui est très parlant en soi... Les tensions greco-turques ne sont pas nouvelles et je pense que ce n'est pas la France qui a arrêté la Turquie (en quoi l'avons-nous stoppée?) qui mène une politique de deux pas en avant puis un en arrière.  Quant à Biden, qui je pense n'apprécie effectivement pas Erdogan, je ne vois pas en quoi il a calmé ce dernier...

L’otan n’a pas pour mission de sanctionner ses membres et n’en a pas les outils. 
si la france a soutenu et armees de nombreux pays opposes a la turquie. Grece egypte chypre, isreal … 

biden … refus de rearmer la turquie. 
 

on peut pas faire beaucoup plus et le temps donnera la pleine mesure de toutes ses actions. 
 

l’economie turque ne peut pas continuer ainsi. 
 

en revanche, je m’interroge on critique la fr et us mais le pays qui en fait le plus pour carresser la turquie dans le sens du poil, ca reste l’allemagne. Meme italie qui avait plus a perdre a fait le boulot. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gustave a dit :

Ce qui est vraiment incroyable c'est surtout que l'OTAN n'ait pas condamné la Turquie, ce qui est très parlant en soi...

Eh non : à l'OTAN, toutes les décisions politiques se prennent à l'unanimité. Donc...

il y a une heure, gustave a dit :

Les tensions greco-turques ne sont pas nouvelles et je pense que ce n'est pas la France qui a arrêté la Turquie (en quoi l'avons-nous stoppée?) qui mène une politique de deux pas en avant puis un en arrière.  Quant à Biden, qui je pense n'apprécie effectivement pas Erdogan, je ne vois pas en quoi il a calmé ce dernier...

La France a aidé par la dissuasion (conventionnelle) en affichant un soutien clair à la Grèce et par la diplomatie : jeu d'alliance en Medor (Chypre, Grèce bien sûr, Égypte, même Israël, rapprochement avec l'Italie), concertation malgré tout avec l'UE qui, bien que ce soit mis sous le boisseau ici, a malgré tout appuyé un peu la Grèce, tout comme l'Allemagne. Et si l'OTAN n'a pas formellement condamné, il y a tout de même eu des réunions suite à l'affaire du Courbet dont on n'a vu personne sortir en disant "la France ment et nous pompe l'air" : il y a des messages qui passent.

Le "deux pas en avant puis un en arrière" que tu décris est logique dans ce type de "crise". Que gagnerions-nous, que gagnerait l'Europe si nous nous fâchions véritablement à mort avec la Turquie à ce stade ? On la pousserait plus encore dans les bras de la Russie, ou de la Chine ? Elle foutrait encore plus la grouille en Libye ? Il faudrait déployer 15.000 hommes à Chypre ? Ce serait encore plus foutoir côté réfugiés ? On verrait fleurir des loups gris ou rouges appuyés par les gris ?
Pour quels gains ? Quel est le plan ?

Biden a été depuis le début nettement plus tranchant que Trump et depuis c'est statu quo en Syrie.

Edited by Boule75
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, wagdoox a dit :

C’est un pays strategique tant pour l’otan que la russsie. Personne n’ira carrement contre. 
mais je te trouve dure, la turquie a pas mal de sanctions contre elle. Et puis le coup d’etat raté… c’etait pas cadeau non plus

Ce coup d'état raté lui a quand même donné un formidable prétexte pour éliminer/purger l'armée, la police, la justice, la fonction publique, etc... de tous les éléments qui ne lui étaient pas favorables voir hostiles et d'y placer ses pions. Ce qui laisse quand même perplexe par rapport à ce coup d'état

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, gustave a dit :

Erdogan mène une politique étrangère assez largement approuvée en Turquie, même en dehors de son parti... Il est toujours illusoire de croire qu'un seul homme est responsable de tout. Pour autant il faut comprendre les déterminants de cette politique:

Il est certain que lorsque tu mêles ta famille à tes fonctions (exemple avec son fils), que tu nommes ton gendre ministre des finances (quitte à le sacrifier plus tard) et que tu installes tes amis aux poste clé, tout le monde est d’accord avec toi.

https://www.lenouvelliste.ch/articles/monde/turquie-des-millions-ont-ete-verses-au-fonds-de-l-un-des-fils-erdogan-321268

https://www.econostrum.info/Demission-du-ministre-turc-des-Finances-gendre-du-president-Erdogan_a27205.html

Ensuite tu bâillonnes la presse, mets en prison les opposants et le peuple turc n’entendra plus qu’une seule voix, celle de la propagande de son président. Après cela, il n’est pas étonnant qu’au final une grande partie du peuple soit d’accord avec lui. Ce phénomène est très fréquent dans la plupart des dictatures.

http://www.slate.fr/story/163499/international-turquie-election-presidentielle-24-juin-2018-erdogan-akp-fraude-electorale-reforme-constitutionnelle-changement-loi

La Turquie n’est pas encore une dictature pure et dure car lors des élections beaucoup de gens osent encore voter pour l’opposition, mais jusqu’à quand ?

il y a une heure, gustave a dit :

 je pense que ce n'est pas la France qui a arrêté la Turquie (en quoi l'avons-nous stoppée?) qui mène une politique de deux pas en avant puis un en arrière.  Quant à Biden, qui je pense n'apprécie effectivement pas Erdogan, je ne vois pas en quoi il a calmé ce dernier...

Erdogan teste ses adversaires. Il avance pas à pas et si personne ne réagit il continue. Macron s’est clairement mis en travers de sa route (c’est d’ailleurs le seul qui a osé le faire). Résultat, Erdogan s’est mis à aboyer de plus belle, mais dans les faits il a tout de même adopté une posture de replis, il s’est calmé. Cela ne veut pas dire qu’il est devenu un gentil petit mouton, mais cela signifie qu’il ne peut plus faire n’importe quoi car il sait désormais que certains ne l’accepteront pas.

Pour ce qui est de Biden, désormais c’est la Turquie qui aimerait se rabibocher avec les Américains car elle sait qu’elle a beaucoup à perdre. La gloire de la Turquie sur la scène internationale est une chose mais lorsque le pouvoir d’achat du peuple diminue et que la pauvreté impacte de plus en plus la vie quotidienne de nombreuses personnes, le risque devient de plus en plus important pour son président. La gloire du pays est un élément, mais lorsque le peuple a faim, les équilibres changent et Erdogan le sait et il en a peur. La grande inconnue dans tout cela est le soutien qu'apporteront (ou pas) des pays très riches tels que le Qatar.

https://www.la-croix.com/Monde/Le-Qatar-secours-Turquie-coups-milliards-2020-12-18-1201130964

il y a 29 minutes, wagdoox a dit :

le pays qui en fait le plus pour carresser la turquie dans le sens du poil, ca reste l’allemagne. Meme italie qui avait plus a perdre a fait le boulot. 

Il y a plusieurs millions de Turcs en Allemagne ceci explique cela.

https://www.revueconflits.com/les-turcs-en-allemagne/

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Paschi a dit :

Ce coup d'état raté lui a quand même donné un formidable prétexte pour éliminer/purger l'armée, la police, la justice, la fonction publique, etc... de tous les éléments qui ne lui étaient pas favorables voir hostiles et d'y placer ses pions. Ce qui laisse quand même perplexe par rapport à ce coup d'état

Ouai … la theorie du complot comme dirait l’autre ;) (oui il y a forcement complot quand on parle coup d’etat mais c’est le non argument ultime pour une fois que je peux le sortir, c’est samedi). 
 

je vois pas forcement ca comme ca, car en realite le coup d’etat se passait tres bien, jusqu’a l’intervention de poutine. A partir du moment ou le leader du regime survie ou s’echappe le coup est fini en turquie comme ailleurs. 
ca parait encore moins probable quand on regarde qui est derriere ce coup. C’est en grande partie des officiers de l’armee de l’air tres proche des us/otan.  
si vraiment erdo savait, je pense qu’il n’aurait pas ete reduit a en appeler au peuple. A un moment donné, il n’avait plus la main mise sur l’etat. C’est que lorsqu’il est apparu vivant et suivi par la foule que les factieux (oui c’est negatif mais c’est la def) reculent.

 
je ne crois pas non plus a coup detecté et laissé aller jusqu’a la faute. Dans ce cas de figure l’etat a deja une liste exaustive des responsables. Hors la suite du coup d’etat c’etait des arrestations massives, dont beaucoup ne sont pas resté longtemps en prison. L’amiral qui inspire la politique navale actuelle d’erdo a fait un tour en prison par exemple …

je crois vraiment que vous sur estimez erdo, meme pas cable de cacher un traffic de petrol mais suffisemment pour comploter un truc pareil … je doute. Je pense surtout que les russes ont joué leurs cartes ainsi que les usa et l’heureux vainqueur c’est erdo.

comme de gaulle, il a reussi prendre parti de l’affrontement des deux grands, a sa facon tout a fait particuliere. 
 

Enfin, la seule facon de degager ce type, c’est un changement de regime. On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce que lon gagne. Depuis des decennies on s’est retrouvé avec une situation pire a l’arrive, entre erdo et un taliban turc… je prefere le premier. Laissons le enchainer les erreurs, c’est le peuple turc qui le degagera. Le probleme aujourd’hui c’eT de structurer une opposition credible qui puisse satisfaire nos interets mais aussi et surtout ceux des turcs. 

il y a 27 minutes, FAFA a dit :

y a plusieurs millions de Turcs en Allemagne ceci explique cela.

Je suis au courant merci ! 
donc l’allemagne est devenu une colonie ? Quid de la france vis a vis de l’algerie ou maroc ?
Ou alors on reprend la pensee progressiste qui voudraient que ces turcs soient si bien en allemagne qu’ils fussent allemands … 

Ou on reprend la pensee traditionnaliste et l’immigration est un probleme, une 5 eme colonne. 
 

les agissements du gouv allemand prouve que les progressistes pensent en realite comme les traditionnalistes mais veulent a tout prix garder leur main d’oeuvre pas cher … ou il s’agit bien d’une politique d’interet allemand qui place la turquie devant la grece et la france …

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Une Turquie puissante bousculera forcément les intérêts des autres puissances dont les nôtres c'est inévitable. Ceci dit on aurait put trouver des lignes de partages sur lesquels se mettre d'accord si les uns et les autres avaient été raisonnables. Le problèmes est que la politique d'Erdogan a été brutale, à chercher à s'imposer par le "fait accompli" et sans vraiment chercher à ménager ses concurrents alors qu'ils avaient été à peu près absent du "jeu" (à quelque exception près -Chypre et iles de la mer Egée) depuis des décennies. Le "nouveau venu" est forcément malvenu dans un tel "jeu".

Par contre contrairement à ce que pas mal de gens semble croire ici je pense qu'une alliance qui ne soit pas purement opportuniste entre la Turquie et la Russie est impossible. Il y a bien plus de sujet de conflits entre ces deux puissances que d'accord. Raison pour laquelle le lien avec les tazus et les anglos en général est si fort et remonte à fort loin. Les limites de leur "alliance" apparaissent d'ailleurs très vite à la moindre friction au de là de la tactique classique de jouer une puissance contre l'autre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Paschi a dit :

Ce coup d'état raté lui a quand même donné un formidable prétexte pour éliminer/purger l'armée, la police, la justice, la fonction publique, etc... de tous les éléments qui ne lui étaient pas favorables voir hostiles et d'y placer ses pions. Ce qui laisse quand même perplexe par rapport à ce coup d'état

Avec ou sans ce coup il aurait fini par le faire. C'est la marque de tout les régimes dictatoriaux : avoir une armée importante et s'impliquant de plus en plus dans la vie des gens sans pour autant être capable de s'émanciper et de faire réellement son taf.

Et de toute façon ce n'était qu'une question de temps. Ca commençait déjà a être le cas. Les anciens généraux Kémalistes commençait à partir et les nouveaux, bien imprégner du nouveau logicielle, arrivait. Quand on voit les cérémonies dans la police - quasi militaire - il y avait peu de doute que cela finisse comme ça. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, wagdoox a dit :

donc l’allemagne est devenu une colonie ? Quid de la france vis a vis de l’algerie ou maroc ?
Ou alors on reprend la pensee progressiste qui voudraient que ces turcs soient si bien en allemagne qu’ils fussent allemands … 

On peu disserter de la question autant longtemps qu'on le veut. Dans le faits, cela donne ça: le président Erdogan donne des consignes de vote aux Allemands d'origines turques afin qu'il ne votent pas pour la CDU, le SPD ou les Verts. Tu ne pense pas qu'il y a un léger problème ?

https://www.letemps.ch/monde/turcs-dallemagne-coinces-entre-deux-allegeances

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, FAFA a dit :

On peu disserter de la question autant longtemps qu'on le veut. Dans le faits, cela donne ça: le président Erdogan donne des consignes de vote aux Allemands d'origines turques afin qu'il ne votent pas pour la CDU, le SPD ou les Verts. Tu ne pense pas qu'il y a un léger problème ?

https://www.letemps.ch/monde/turcs-dallemagne-coinces-entre-deux-allegeances

Evidement mais le probleme est chez qui ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Nec temere a dit :

Avec ou sans ce coup il aurait fini par le faire. C'est la marque de tout les régimes dictatoriaux : avoir une armée importante et s'impliquant de plus en plus dans la vie des gens sans pour autant être capable de s'émanciper et de faire réellement son taf.

Et de toute façon ce n'était qu'une question de temps. Ca commençait déjà a être le cas. Les anciens généraux Kémalistes commençait à partir et les nouveaux, bien imprégner du nouveau logicielle, arrivait. Quand on voit les cérémonies dans la police - quasi militaire - il y avait peu de doute que cela finisse comme ça. 

Erdogan se repose bien plus sur la police et les services que l'armée...

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Eh non : à l'OTAN, toutes les décisions politiques se prennent à l'unanimité. Donc... [...] Et si l'OTAN n'a pas formellement condamné, il y a tout de même eu des réunions suite à l'affaire du Courbet dont on n'a vu personne sortir en disant "la France ment et nous pompe l'air" : il y a des messages qui passent.

Évidemment que l'OTAN ne peut décider politiquement, néanmoins les messages passés suite à l'enquête étaient surtout qu'hormis la Grèce personne ne soutenait véritablement la France... Les navires turcs ont continué leur navette vers la Libye.

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

La France a aidé par la dissuasion (conventionnelle) en affichant un soutien clair à la Grèce et par la diplomatie : jeu d'alliance en Medor (Chypre, Grèce bien sûr, Égypte, même Israël, rapprochement avec l'Italie), concertation malgré tout avec l'UE qui, bien que ce soit mis sous le boisseau ici, a malgré tout appuyé un peu la Grèce, tout comme l'Allemagne.

Oui, la France a été un acteur majeur en contribuant à mettre en évidence les actions d'Erdogan. Cependant je crains que vu de l'UE ce soit surtout les chantages au réfugiés qui aient joué en ce sens... Quant à la concertation UE sur nos tensions militaires avec la Turquie, je ne vois pas vraiment quel soutien nous en avons reçu.

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Biden a été depuis le début nettement plus tranchant que Trump et depuis c'est statu quo en Syrie.

En quoi a-t-il été plus tranchant? L'arrêt du F35 avait été planifié sous l'administration Trump. Et depuis (j'exagère, il y a effectivement eu des condamnations, et surtout les récentes garanties offertes à la Grèce qui sont probablement l'impératif pour ne pas voir la Grèce s'éloigner trop, mais c'est bien le seul acte effectif)?

Quant au statu quo en Syrie il résulte surtout pour ne pas dire totalement d'un accord avec les Russes. C'est en effet la région de Kobane/Qamishli qui manque au plan turc originel, parce que les forces syriennes et russes s'y sont installées. Rien à voir avec Biden!

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

Le "deux pas en avant puis un en arrière" que tu décris est logique dans ce type de "crise". Que gagnerions-nous, que gagnerait l'Europe si nous nous fâchions véritablement à mort avec la Turquie à ce stade ? On la pousserait plus encore dans les bras de la Russie, ou de la Chine ? Elle foutrait encore plus la grouille en Libye ? Il faudrait déployer 15.000 hommes à Chypre ? Ce serait encore plus foutoir côté réfugiés ? On verrait fleurir des loups gris ou rouges appuyés par les gris ?

Pour quels gains ? Quel est le plan ?

Je n'ai pas LE plan, qui ne pet qu'être lié à une vision géopolitique globale. En ce sens nos confrontations ont surtout été l'occasion de constater l'absence de convergence avec nos alliés et partenaires...

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, wagdoox a dit :

Ouai … la theorie du complot comme dirait l’autre ;) (oui il y a forcement complot quand on parle coup d’etat mais c’est le non argument ultime pour une fois que je peux le sortir, c’est samedi). 
 

je vois pas forcement ca comme ca, car en realite le coup d’etat se passait tres bien, jusqu’a l’intervention de poutine. A partir du moment ou le leader du regime survie ou s’echappe le coup est fini en turquie comme ailleurs. 
ca parait encore moins probable quand on regarde qui est derriere ce coup. C’est en grande partie des officiers de l’armee de l’air tres proche des us/otan.  
si vraiment erdo savait, je pense qu’il n’aurait pas ete reduit a en appeler au peuple. A un moment donné, il n’avait plus la main mise sur l’etat. C’est que lorsqu’il est apparu vivant et suivi par la foule que les factieux (oui c’est negatif mais c’est la def) reculent.

 
je ne crois pas non plus a coup detecté et laissé aller jusqu’a la faute. Dans ce cas de figure l’etat a deja une liste exaustive des responsables. Hors la suite du coup d’etat c’etait des arrestations massives, dont beaucoup ne sont pas resté longtemps en prison. L’amiral qui inspire la politique navale actuelle d’erdo a fait un tour en prison par exemple …

je crois vraiment que vous sur estimez erdo, meme pas cable de cacher un traffic de petrol mais suffisemment pour comploter un truc pareil … je doute. Je pense surtout que les russes ont joué leurs cartes ainsi que les usa et l’heureux vainqueur c’est erdo.

Le coup d'état ne se passait pas bien du tout et s'il a échoué, c'est principalement dû à l'improvisation et à l'amateurisme dont ont fait preuve les putschistes.

Les officiers auteurs du putsch (officiers du Gülen, des kémalistes et des opportunistes) n'ont pas réussis à rallier l'ensemble des militaires. Les FS et la marine par exemple

De par leur action désordonnée les putschistes ont permis à Erdogan de leur échapper et de mobiliser ses partisans

Des F-16 putschistes suivent et accrochent l'avion présidentiel au radar mais n'ouvrent pas le feu

Ils ont pris le contrôle de la télévision mais ont totalement ignorés les réseaux sociaux et les chaines satellitaires ce qui a permis à Erdogan de s'adresser à la population

Ils n'ont bénéficié d'aucun soutien dans l'opinion public, dans la classe politique ou des syndicats

Le général putschiste Semih Terzi tué lors de l'assaut contre le quartier général des forces spéciales à Ankara

Il est tout à fait légitime de se poser des questions sur les tenants et aboutissants de cette tentative de putsch sans pour autant être un adepte des théories du complot (l'argument ultime pour décrédibiliser son interlocuteur). Ce d'autant plus que l'histoire est suffisamment riche d'opérations de déstabilisation, de manipulations, enfumages et autres barbouzeries. 

Alors oui, peut-être qu'Erdogan a eu de la chance ou peut-être qu'il y a d'autres raisons.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, wagdoox a dit :

Et les italiens carrément contradictoires ils bougent pas pour les autres mais les autres doivent venir. (C’etaient pas les seuls a le niveau de contradiction etait le plus eleve). 

C'est pas du tout contradictoire, juste égoïste. Et c'est bien pour ça que l'OTAN est critiqué aux USA pour ses "passagers gratuits". Et pourquoi elle est critiquée ici comme agent d'affaiblissement de l'Europe.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kelkin a dit :

C'est pas du tout contradictoire, juste égoïste. Et c'est bien pour ça que l'OTAN est critiqué aux USA pour ses "passagers gratuits". Et pourquoi elle est critiquée ici comme agent d'affaiblissement de l'Europe.

Oui si tu veux ! Mais c’est trop honnete pour etre de l’egoisme. En egoiste tu dis si si je serais jusqu’au moment ou, ah dsl j’ai piscine. 

Il y a 4 heures, Paschi a dit :

Le coup d'état ne se passait pas bien du tout et s'il a échoué, c'est principalement dû à l'improvisation et à l'amateurisme dont ont fait preuve les putschistes.

Les officiers auteurs du putsch (officiers du Gülen, des kémalistes et des opportunistes) n'ont pas réussis à rallier l'ensemble des militaires. Les FS et la marine par exemple

De par leur action désordonnée les putschistes ont permis à Erdogan de leur échapper et de mobiliser ses partisans

Des F-16 putschistes suivent et accrochent l'avion présidentiel au radar mais n'ouvrent pas le feu

Ils ont pris le contrôle de la télévision mais ont totalement ignorés les réseaux sociaux et les chaines satellitaires ce qui a permis à Erdogan de s'adresser à la population

Ils n'ont bénéficié d'aucun soutien dans l'opinion public, dans la classe politique ou des syndicats

Le général putschiste Semih Terzi tué lors de l'assaut contre le quartier général des forces spéciales à Ankara

Il est tout à fait légitime de se poser des questions sur les tenants et aboutissants de cette tentative de putsch sans pour autant être un adepte des théories du complot (l'argument ultime pour décrédibiliser son interlocuteur). Ce d'autant plus que l'histoire est suffisamment riche d'opérations de déstabilisation, de manipulations, enfumages et autres barbouzeries. 

Alors oui, peut-être qu'Erdogan a eu de la chance ou peut-être qu'il y a d'autres raisons.

Tu n’as jamais la totalite de l’armee avec toi, c’est impossible et meme essayer est le meilleur moyen de se faire decouvrir. 
 

personne ne controlent les reseaux sociaux pas plus que les chaines sat… c’est le but. 
 

Les soutients du genre arrivent toujours apres coup jamais pendant.

pour tirer l’avion prez si faut un ordre et surtout une confirmation qu’il est a bord. 
 

(J’ai parle du complisme en blaguant, j’etais tres clair la dessus et la question est legitime mais ca reste une question. Et si je puis me permettre personne de serieux n’essayer de la mettre en avant car elle apportera rien quelque soit la reponse …) 

Link to comment
Share on other sites

La situation economique se degrade encore avec un nouveau plongeons de la monnaie a tel point que certains produits ne sont plus distribués (le cout en un instant de l’achat pourait etre moindre qu’a l’instant ou c’est converti en dollar). 
Erdo est donné a 33% d’option favorable et l’opposition demande des elections anticipées. 
 

La fin tant attendue ? 
 

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/inflation-dans-sa-guerre-contre-les-taux-dinteret-erdogan-fait-seffondrer-la-monnaie

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, wagdoox a dit :

La situation economique se degrade encore avec un nouveau plongeons de la monnaie a tel point que certains produits ne sont plus distribués (le cout en un instant de l’achat pourait etre moindre qu’a l’instant ou c’est converti en dollar). 
Erdo est donné a 33% d’option favorable et l’opposition demande des elections anticipées. 
 

La fin tant attendue ? 
 

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/inflation-dans-sa-guerre-contre-les-taux-dinteret-erdogan-fait-seffondrer-la-monnaie

Le PIB annuel a chu de 957 milliards en 2013 à 720 milliards en 2020 (chute continuelle, en gros 30 milliards chaque année) et la population turque a gagné 9 millions d'habitants sur cette période (75 => 84). L'effet commence à se voir.

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Benoitleg a dit :

Le PIB annuel a chu de 957 milliards en 2013 à 720 milliards en 2020 (chute continuelle, en gros 30 milliards chaque année) et la population turque a gagné 9 millions d'habitants sur cette période (75 => 84). L'effet commence à se voir.

je pensais pas que c’etait a ce point là !

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, wagdoox a dit :

Je te crois sur parole, je dis juste que je pensais pas la situation aussi mauvaise. 

C'est bien résumé là et ca ne s'est pas amélioré depuis la parution de l'article :

La Turquie, un pays qui vit au-dessus de ses moyens

https://blogs.letemps.ch/yves-genier/2017/07/31/la-turquie-un-pays-qui-vit-au-dessus-de-ses-moyens/

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,951
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Trajan
    Newest Member
    Trajan
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...