Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 24 minutes, Phacochère a dit :

En économie, on considère qu'une inflation à deux chiffres - bien avant 10% en fait- est nuisible pour une économie.

Les importations, ce qui n'est pas produit sur le sol national, prennent le pas sur les produits manufacturés et services nationaux moins compétitifs du fait des taux de change. Pour pallier, quelques outils, la politique monétaire et les taux d'intérêts, le budget pour préserver la balance commercial. 

L'inflation depuis les années 70 tient du fait des 2 chocs pétroliers. On était à l'époque dans l'hyperinflation, les salaires augmentaient mais la compétitivité chutait, le chômage de masse...

Il y a un distingo net entre une inflation, même importante au-delà de 10%, et l'hyperinflation à 1000% et +

Dans le premier cas, la monnaie est généralement dévaluée régulièrement, il faut renégocier les salaires, les taux d'intérêts nominaux sont effectivement significatifs : ça présente des inconvénients mais ça n'est pas totalement dysfonctionnel (cf. Italie 1973-1985). Dans ce pays par exemple, il y avait concomitamment une inflation importante, des dévaluations fréquentes de la Lire et un commerce extérieur dynamique.

L'hyperinflation c'est une toute autre affaire... : en pratique, la monnaie disparaît, ou est remplacée par une devise étrangère, on fait du troc, tout bascule vers l'économie informelle, l'état n'a plus de recettes fiscales et ne peut plus payer sérieusement ses fonctionnaires en monnaie locale, du coup la corruption s'en mêle, ou alors il accapare des moyens de production avec le même résultat (pétrole au Venezuela, terres au Zimbabwe), etc...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Effectivement, quand il faut un brouette de billets pour payer ses courses du jour...

Le Zimbabwe est caricatural, mais l'Argentine est un exemple parlant, plus proche ou récent, même si à chaque pays ses turpitudes. Pour les mêmes effets rarement les mêmes causes.

Une chose est sûre, un moment où un autre, manger son pain noir. C'est souvent les mêmes. Les populations.

Edited by Phacochère
Précisons
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Ciders a dit :

Disons qu'une fois que les Turcs auront claqué tout leur fric, ils seront bien dans la merde. Ça va mieux comme ça ? :biggrin:

Je ne vais pas te chipoter un dimanche soir !)

Révélation

Un tout petit truc quand même : inflation forte et monnaie dévaluée, c’est la merde pour n’importe qui, sauf que là, coup de bol, l’inflation du pays semble essentiellement d’origine monétaire,.

C’est le paradoxe de voir Erdogan s’arc-bouter aux taux d'interêts bas, alors que probablement, une hausse des taux suffirait à faire remonter la livre puis baisser l’inflation.

A qui profite la situation actuelle ? A pas grand monde à terme, mais les entreprises exportatrices turques doivent se faire sur l’instant des bouboules en or. A voir dans quelle mesure le «capitalisme familial» profite de cela.

Maintenant, imaginons qu’Erdogan ne soit pas incompétent ni otage des kleptocrates, et décide de contredire les paranoïaques d’AD en libérant les taux : la banque centrale les remontent illico.

Ça doit être dosé, suffisamment pour rétablir la confiance dans la monnaie, mais pas trop pour ne pas provoquer une récession en tarissant le crédit. Ce n’est pas de la science-fiction, mais ça suppose aussi que les banques turques le supportent : «les crédits font les dépôts, les dépôts font les crédits». Si ces banques sont trop engagées et dépendantes de ce multiplicateur, c’est le krach.

Je n’ai aucune idée de la situation des banques turques. Mais ça pourrait expliquer son obstination.

Car si Erdogan veut être réélu, il doit libérer les taux et arrêter de jouer les embrouilles (jeu de mots pourri:blush:) pour couper les pattes à l’inflation et redonner du pouvoir d’achat aux Turcs. Au passage, il assurera les fins de mois de l’Etat qui doit pas mal galèrer à se refinancer à l'extérieur en ce moment.

S’il se fout d’être réélu, parce qu’il ne compte pas trop organiser des élections ou parce qu’il est vieux, malade, rassasié (rayer la mention inutile), il peut continuer comme ça, mais en toute logique ça le poussera à plus de radicalité, pour faire taire les contestations et pour obtenir par la violence ce qu’il ne pourra plus payer (le pétrole et le gaz en premier lieu). Après ? Ben après, le déluge...

Ca donne envie de creuser ces questions économiques puisque leurs incidences dépassent de loin les frontières du pays.

 

Edited by Hirondelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a quand même de petits signes de nervosité côté Erdogan. Par exemple, cette intervention :

"Au lieu de manger 1 à 2 kilos de viande par mois, mangeons un demi-kilo. Nous achetons 2 kilos de tomates et la moitié va à la poubelle. Eh bien, achetons 2 tomates", a déclaré le législateur turc Zülfü Demirbağ qui appartient au parti AKP du président Recep Tayyip Erdoğan.

Ca mériterait d'être recoupé.

Le même article signale que la Grèce n'est pas particulièrement réjouie : la Turquie est un grand débouché d'exportation, débouché qui se réduit...

  • Haha 1
  • Confused 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Boule75 a dit :

Il y a quand même de petits signes de nervosité côté Erdogan. Par exemple, cette intervention :

"Au lieu de manger 1 à 2 kilos de viande par mois, mangeons un demi-kilo. Nous achetons 2 kilos de tomates et la moitié va à la poubelle. Eh bien, achetons 2 tomates", a déclaré le législateur turc Zülfü Demirbağ qui appartient au parti AKP du président Recep Tayyip Erdoğan.

Ca mériterait d'être recoupé.

Le même article signale que la Grèce n'est pas particulièrement réjouie : la Turquie est un grand débouché d'exportation, débouché qui se réduit...

"Serrez-vous la ceinture pendant encore cinq ans... et après, vous serez habitués !" disait un grand homme. A moins que l'on n'en arrive à une survalorisation de la chicheté alimentaire en mode "regardez les soldats du Grand Roi... ils mettaient des trempes aux Grecs sans manger de corn-flakes au petit déjeuner ! C'est bien un signe !".

Sinon ouais, quand on touche à la nourriture, ça ne sent pas bon.

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Erdogan renoue peu à peu avec ses anciens amis. Après le EAU, l'Egypte et Israël. S'est-il rendu compte que sa politique agressive en MEDOR était improductive et qu'il vaut mieux une approche plus conciliante ? 

https://www.lefigaro.fr/international/turquie-erdogan-envisage-un-rapprochement-progressif-avec-israel-et-l-egypte-20211129

Turquie : Erdogan envisage un rapprochement «progressif» avec Israël et l'Égypte. Des ambassadeurs seront nommés «dans un calendrier défini lorsque nous aurons pris cette décision», a déclaré le président turc. La Turquie envisage un rapprochement «progressif» avec Israël et l'Égypte, après avoir ouvert un nouveau chapitre de ses relations avec les Émirats arabes unis, a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan, selon des propos rapportés lundi 29 novembre par des médias turcs.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Paschi a dit :

Erdogan renoue peu à peu avec ses anciens amis. Après le EAU, l'Egypte et Israël. S'est-il rendu compte que sa politique agressive en MEDOR était improductive et qu'il vaut mieux une approche plus conciliante ? 

https://www.lefigaro.fr/international/turquie-erdogan-envisage-un-rapprochement-progressif-avec-israel-et-l-egypte-20211129

Turquie : Erdogan envisage un rapprochement «progressif» avec Israël et l'Égypte. Des ambassadeurs seront nommés «dans un calendrier défini lorsque nous aurons pris cette décision», a déclaré le président turc. La Turquie envisage un rapprochement «progressif» avec Israël et l'Égypte, après avoir ouvert un nouveau chapitre de ses relations avec les Émirats arabes unis, a déclaré le président Recep Tayyip Erdogan, selon des propos rapportés lundi 29 novembre par des médias turcs.

Erdogan comme tous les autres ne se remettra pas en question, le problème ce n'est pas lui, c'est tous les autres!

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Jésus a dit :

Erdogan comme tous les autres ne se remettra pas en question, le problème ce n'est pas lui, c'est tous les autres!

Comment interprètes-tu cette volonté de ré-établir des liens diplomatiques avec l'Egypte et Israël ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Paschi a dit :

Comment interprètes-tu cette volonté de ré-établir des liens diplomatiques avec l'Egypte et Israël ?

Réalisme non assumée politiquement et opportunisme devant une situation géostratégique dans laquelle la Turquie seule ne peut pas se placer.

Link to comment
Share on other sites

LaTurquie est allée très loin pour tenter de renverser l’echiquier, avec un certain succès, mais elle se retrouve abominablement isolée sans avoir les moyens diplomatiques et financiers de remettre une pièce pour voir si avec un peu plus, elle peut accéder au rang de grande puissance qu’elle convoite.

Alors elle fait une pause le temps de se refaire économiquement et sans doute de réviser sa stratégie : briser son encerclement actuel en limitant ses agressions des leaderships arabes et en essayant de se réconcilier avec les états unis.

D’oú on peut conclure qu’elle va concentrer l’agressivite qui est nécessaire à son équilibre politique intérieur sur Europe et le Caucase, en foutant peut-être la paix à la la Grèce dont les états-unis ont pris de partis.

Je serais tenté de penser que le terrain de jeu primordial sera africain et la tete de turc française pour diviser les européens, ce qui ne paraît pas totalement irréaliste.

 

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Et donc Erdogan a viré le Ministre des Finances qui était là depuis 1 an pour le remplacer par un lèche-bottes digne de l'entourage de Trump, qui lui dit "Oui Monseigneur, bien Monseigeur, Monseigneur a absolument raison !" du matin au soir et prône donc la poursuite du combo "taux d'intérêts très bas / inflation bien haute / monnaie en chute libre".

Lire turque / Euro :

  • -6,73% sur 5 jours
  • -38,4% sur 1 mois
  • -70,6 depuis le 1er janvier 2021.

Il ont vendu 20% de leur stock d'or depuis juin (512t -> 407t) et ils impriment des billets ; beaucoup.

Ca pue quand même un peu... La question à 1 milliard c'est : quand faut-il racheter industries et hôtels à vil prix pour le jackpot ?

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Attends peut-être un peu avant de casser ton PEA, Boule: j’emettais un peu plus haut l’hypothèse que la famille s’etait déjà servie...

Mon autre hypothèse, celle qu’Erdo s’obstinait sur les taux pour protéger des banques turques trop exposées a un crédit crunch ne semble pas tenir. Reste donc la connerie ou la kleptomanie...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Jésus a dit :

Réalisme non assumée politiquement et opportunisme devant une situation géostratégique dans laquelle la Turquie seule ne peut pas se placer.

Ah ça c'est clair. Jamais Erdogan ne consentira à avouer s'être trompé. Ce serait perdre la face, ce qui est déjà impensable pour le "Turc de base" alors Erdogan. Il a dû se rendre à l'évidence que la Turquie ne fait pas le poids toute seule. Egypte et Israël deux pays clés, dans la région avec en plus un accès au gaz off shore.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Hirondelle a dit :

Mon autre hypothèse, celle qu’Erdo s’obstinait sur les taux pour protéger des banques turques trop exposées a un crédit crunch ne semble pas tenir. Reste donc la connerie ou la kleptomanie...

Révélation

62749_20190913T165122Z_1961212545_RC1133

Mais l'une n'exclut pas l'autre, Monsieur Hirondelle !

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

La Livre Turque s'effondre alors que S&P menace de dégrader le pays.:huh:

Forex 13/12/2021 12:03

"La livre turque s'est effondrée lundi après que Standard & Poor's a prévenu qu'elle pourrait abaisser la note B+ de la dette turque.

La paire USD/TRY a atteint 14,61 en hausse de 2.51% sur 24 heures. Au total, le dollar a fait un bond astronomique de plus de 90% par rapport à la monnaie turque cette année.

S&P a cité la réduction des taux d'intérêt par la banque centrale alors que l'inflation a augmenté pour expliquer la perspective négative :

"Selon nous, l'assouplissement monétaire actuel et la dépréciation significative de la livre turque vont continuer à peser sur l'inflation, qui pourrait atteindre un pic d'environ 25 à 30 % en glissement annuel au début de 2022. Parallèlement, nous prévoyons que cela conduira également à une augmentation de la dette nette des administrations publiques de 8 % supplémentaires du PIB en 2021, par rapport à nos prévisions précédentes".

..........

https://fr.investing.com/news/forex-news/la-livre-turque-seffondre-alors-que-sp-menace-de-degrader-le-pays-2058718

Edited by Benoitleg
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Benoitleg a dit :

La Livre Turque s'effondre alors que S&P menace de dégrader le pays.:huh:

Forex 13/12/2021 12:03

.../...

https://fr.investing.com/news/forex-news/la-livre-turque-seffondre-alors-que-sp-menace-de-degrader-le-pays-2058718

Ah ouais... face à l'€uro, la livre turque a perdu en un mois pratiquement un tiers de sa valeur entre le 15 novembre (0,0873€) et aujourd'hui (0,0616€):

https://www.xe.com/fr/currencycharts/?from=TRY&to=EUR&view=1M

 

A+/Yankev

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2IV1LV/turquie-nouvelle-baisse-des-taux-d-interet-malgre-l-effondrement-de-la-livre.html

 La banque centrale de Turquie a comme prévu abaissé jeudi son taux directeur de 100 points de base pour le ramener à 14%, prolongeant ainsi la politique du président Recep Tayyip Erdogan malgré la chute de la devise nationale à son plus bas niveau historique.

La banque centrale, qui a signalé faire une pause dans le cycle de baisse de taux, a annoncé qu'elle surveillerait ces prochains mois les effets de son assouplissement monétaire.

Depuis le mois de septembre, les taux d'intérêt ont été abaissés de 500 points de base, entraînant l'effondrement historique de la livre turque et le taux d'inflation à plus de 21%, ce qui a poussé des économistes à critiquer ouvertement cette politique jugée imprudente.

La livre turque, qui perdu la moitié de sa valeur cette année, a atteint un nouveau plus bas historique face au dollar.

La baisse des taux est "conforme aux attentes mais tout de même incroyable", a déclaré John Hardy chez Saxo Bank.

Compte tenu de l'effondrement de la livre, les économistes prévoient que l'inflation grimpe à près de 30% en 2022.

Recep Tayyip Erdogan avait critiqué à plusieurs reprises la politique de la banque centrale et appelé à une relance monétaire pour doper les exportations, le crédit et la croissance économique en vue de la présidentielle en 2023.

Il a évincé plusieurs membres de la banque centrale, y compris le gouverneur Naci Agbal, remplacé en mars par un député de son parti, ce qui a ébranlé la crédibilité de l'institution.

La banque centrale a déclaré avoir utilisé la marge de manoeuvre "limitée" qui lui restait pour assouplir sa politique monétaire, compte tenu des facteurs "transitoires" liés à l'offre, qui ont soutenu l'inflation.

L'"impact cumulatif des récentes décisions de politique monétaire sera contrôlé au premier trimestre 2022 et, au cours de cette période, tous les aspects de la politique seront réévalués afin de créer les bases d'une stabilité durable des prix", a déclaré la banque centrale, sans donner plus de précisions.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,662
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Lapin
    Newest Member
    Lapin
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...