Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Ciders a dit :

Il est pudiquement expliqué dans l’article que l’embargo US avait pour objectif de «prévenir une course aux armements et encourager un règlement pacifique entre la majorité grecque et la minorité turque».

À mon avis il s’agissait surtout de complaire à l’indispensable turc.

Vous croyez qu’ils vont vendre à Chypre les F-35 de qui vous savez? :mechantc:

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, fraisedesbois a dit :

Il est pudiquement expliqué dans l’article que l’embargo US avait pour objectif de «prévenir une course aux armements et encourager un règlement pacifique entre la majorité grecque et la minorité turque».

À mon avis il s’agissait surtout de complaire à l’indispensable turc.

Vous croyez qu’ils vont vendre à Chypre les F-35 de qui vous savez? :mechantc:

Non mais ils pourraient faciliter la vente de M1117 comme ils l'ont fait à la Grèce, ou d'équipements antiaériens ou de ventilos (pour remplacer leurs Hind cédés à la Serbie ou qui vont l'être, je ne sais plus). Pas forcément des gros trucs, les Chypriotes n'en ayant pas vraiment besoin (surtout avec les bases aériennes sur place).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ankara a dénoncé dimanche le déploiement de véhicules blindés sur les îles de Samos

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé lundi la "politique aux relents de provocation" de la Grèce en mer Egée et le "jeu dangereux" d'Athènes après un déploiement militaire grec sur deux d'entre elles. "Nous surveillons la politique aux relents de provocation de la Grèce", a déclaré le chef de l'Etat après une réunion de son cabinet.

Ankara a dénoncé dimanche le déploiement de véhicules blindés sur les îles de Samos - la plus proche de la Turquie, à 1,3 km - et de Lesbos (15 km des côtes turques). "C'est un jeu dangereux pour le peuple grec qui est utilisé comme une marionnette", a jugé Erdogan, pour qui cette "accumulation de moyens militaires, semblable à une invasion, doit inquiéter les Grecs plus que nous" - les Turcs. "Ces faux pas ne font que repousser la Grèce dans la fange", a-t-il encore dénoncé en prévenant qu'il "utilisera tous les moyens dont (il) dispose" pour défendre la Turquie.

Pour Erdogan, dont l'armée est la deuxième de l'Alliance atlantique en effectifs, "ces efforts ne permettront jamais à la Grèce de se mettre au niveau de la Turquie". Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué lundi l'ambassadeur de Grèce à Ankara pour dénoncer des "violations" du statut des îles de la mer Egée.

Selon l'agence officielle Anadolu, le représentant grec "a été prié de mettre fin aux violations dans les îles et de rétablir leur statut non militaire", a rapporté l'agence. Simultanément, une "note de protestation" a été remise aux États-Unis, dans laquelle "la Turquie a exigé que soit respecté le statut des îles de la mer Égée orientale" et demandant à Washington de "prendre des mesures pour empêcher l'utilisation d'armes" américaines dans la zone.

Après un bref rapprochement en mars, la tension monte régulièrement entre les deux voisins depuis plusieurs mois. Mi-septembre, Recep Tayyip Erdogan avait accusé la Grèce - également membre de l'Otan - d'"occuper" les îles de la mer Égée, qui sont revenues à la Grèce après le démantèlement de l'Empire ottoman, mais sur lesquelles des soldats grecs ne peuvent être stationnés.

Il avait averti que l'armée turque pourrait "arriver du jour au lendemain" et "faire le nécessaire" pour faire respecter ce statut. En retour, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis avait affirmé que son pays était "prêt à affronter" toute menace contre sa souveraineté.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1664207460-erdogan-denonce-le-jeu-dangereux-de-la-grece-en-mer-egee

  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, clem200 a dit :

J'aime pas Erdogan, mais il faut avouer que si les Anglais armaient Jersey on appréciait peu ... 

Il faut que je trouve un article grec pour comprendre 

Perso je pense qu'on s'en foutrait comme de l'an 40...

Il n'y a rien de signifiant. De ce que je comprend, c'est de l'ordre de l'envoie de p4 sur un cailloux. Y a pas de quoi faire se cirque. 

A se compte l'a le PR aurait dû faire un intervention grandiloquente quand un pignouf avait tiré avec son arquebuse sur les pechoux qui faisaient seating devant les îles anglo-normande.

Très franchement j'aurai honte d'être turc avec un PR capable de se genre de pitrerie. Le pire c'est qu'il est extrêmement véhément et vindicatif. Ça c'est significatif.

En conséquence, je suis attentif à la réponse de notre PR. Je l'espère rassurant vis à vis de la Grèce et dédaigneux vis à vis de la Turquie, aucune raison de s'abaisser au petit jeu de celui qui menace à qui mieux mieux.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Nec temere a dit :

Perso je pense qu'on s'en foutrait comme de l'an 40...

Oui, parce que nous ne sommes pas en conflit territoriale depuis 1 siècle avec les anglais

L'historique n'est pas le même, la comparaison était plus humouristique :happy:

Quand je parle d'article grec, c'est pour comprendre l'ampleur du déploiement et la cause. 

Car même si tu as raison et que ton voisin est fou, cela ne sert à rien de l'énerver gratuitement

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Nec temere a dit :

Il n'y a rien de signifiant. De ce que je comprend, c'est de l'ordre de l'envoie de p4 sur un cailloux. Y a pas de quoi faire se cirque. 

Sur la base d'images de drone dans l'IR qui montrent... des bagnoles sur un quai, peut-être des pick-up ou des 4x4. Mais blindés ? bof... Armés ? Non.

Donc le côté "militarisation", bof, bof, bof...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Boule75 a dit :

Sur la base d'images de drone dans l'IR qui montrent... des bagnoles sur un quai, peut-être des pick-up ou des 4x4. Mais blindés ? bof... Armés ? Non.

Donc le côté "militarisation", bof, bof, bof...

C'est ce qu'il transparaîssait assez clairement dans le discours retranscrit du PR turc.

Un prétexte aussi mineur pour une telle réaction... Qu'est ce que ce sera quand il faudra intercepter les navire de prospection... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, clem200 a dit :

Car même si tu as raison et que ton voisin est fou, cela ne sert à rien de l'énerver gratuitement

C'est vrai, pourtant on soutient fortement cette position quand ça nous arrange au nom du "droit des peuples à décider de ce qu'ils font dans la limite de leurs frontières".... A partir de l'instant où nous ne sommes pas cohérent, comment demander à d'autres de l'être aussi ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Teenytoon a dit :

C'est marrant le mode "retenez moi, retenez moi, je vais les envahir avant qu'ils ne le fassent eux-mêmes" et la notion de 2° armée la plus importante du monde OTANien, ça me rappelle vaguement quelque chose, mais quoi ? :rolleyes:

Ah non! Tu n'as pas compris!
Eux ils sont dans l'OTAN, donc c'est ok!
...quoi? Qu'est-ce que tu dis?
"Le pays qu'ils menacent est aussi dans l'OTAN"?
...Ouais non mais bon pffff heu voilà hein baaaaah écoute quoi en fait ahlala, ahlalalalala, mouais hein c'est compliqué, voilà c'est compliqué tout ça tu sais.
:bloblaugh:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Décidément, ça ne s’améliore pas en Turquie !

"La Turquie a adopté jeudi une loi décriée sur la désinformation qui, à huit mois des élections générales, punit jusqu'à trois ans de prison toute personne accusée de répandre des "informations fausses ou trompeuses".

Débattus depuis début octobre, les 40 articles du texte officiellement baptisé "loi sur la presse" ont fait l'objet de nombreux amendements déposés en vain par l'opposition qui dénonce pour sa part une "loi de censure". L'article 29, en particulier, prévoit des peines de prison de un à trois ans pour "propagation d'informations fausses ou trompeuses, contraires à la sécurité intérieure et extérieure du pays et susceptibles de porter atteinte à la santé publique, de troubler l'ordre public, de répandre la peur ou la panique au sein de la population".

Journaux, radios, télévisions et réseaux sociaux

Outre les journaux, radios, télévisions, la loi vise les réseaux sociaux et les sites internet auxquels il sera demandé de dénoncer et de livrer les informations personnelles de leurs usagers accusés de propagation de fausses nouvelles. L'opposition a vainement tenté de faire obstacle à ce texte déposé en mai par les députés AKP - le Parti de la justice et du développement du président Recep Tayyip Erdogan, qui briguera un nouveau mandat en juin 2023. Mais avec une majorité de 334 sièges sur 581 pour l'AKP et ses alliés au Parlement, le texte avait peu de chances d'être arrêté. En décembre 2021 le chef de l'Etat avait estimé que les réseaux sociaux, d'abord perçus comme un symbole de liberté, étaient "devenus une des principales menaces à la démocratie".

"Bulletin de la désinformation"

La loi stipule encore que la présidence se chargera de préparer un "Bulletin de la désinformation chaque lundi (...) afin d'informer le public sur la désinformation et les fausses nouvelles". Le projet de loi a suscité de nombreuses inquiétudes dans les milieux journalistiques et les organisations de défense des droits humains qui s'étaient mobilisés au début du mois, masqués de noir devant le Parlement. Une dizaine d'associations et de syndicats de journalistes, dont Reporters sans Frontières (RSF) avaient dénoncé le texte comme une tentative de censure de la part du gouvernement.

Selon le classement de RSF, la Turquie figure en 2022 au 149e rang sur 180 pays pour la liberté d'informer. Avant que la loi passe, le Conseil de l'Europe avait dénoncé une "entrave" à la liberté d'expression garantie par la Convention européenne des droits de l'Homme."

https://www.rts.ch/info/monde/13465515-la-loi-turque-punira-de-prison-la-divulgation-de-fausses-nouvelles.html

 

  • Haha 1
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, FAFA a dit :

"La Turquie a adopté jeudi une loi décriée sur la désinformation qui, à huit mois des élections générales, punit jusqu'à trois ans de prison toute personne accusée de répandre des "informations fausses ou trompeuses".

"Le candidat Trucmuchuglu a déclaré qu'il fallait voter pour lui. C'est une fausse information, il ne faut pas voter pour lui mais pour Erdogan. Toute personne appellant à voter pour Trucmuchuglu se rend coupable de propagation d'information fausse et trompeuse."

  • Like 1
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

C'est bien comme ça ils savent déjà qui est leur nouveau président à l'avance.

C'est quand même beau le fact cheking...

Perso c'est ça que je retiens et c'est ça qui sera utilisé pour foutre tout le monde au gnouf : "contraires à la sécurité intérieure et extérieure du pays et susceptibles de porter atteinte à la santé publique, de troubler l'ordre public, de répandre la peur ou la panique au sein de la population"

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Nec temere a dit :

C'est bien comme ça ils savent déjà qui est leur nouveau président à l'avance.

C’est pour cette raison que je pense qu’un individu ne devrait pas pouvoir être président de son pays trop longtemps. Après un certain temps, de tels personnages commencent à avoir des idées hégémoniques et ce n’est bon ni pour leur propre peuple, ni pour leurs voisins. Pour cela ils sont prêts à faire voter des lois qui les favorisent et à mettre en prison leurs opposants. Avec Poutine les Russes en savent quelque chose.

Il me semble qu’Erdogan est président depuis 2014, mais il veut que cela dure beaucoup plus longtemps. A mon avis, 10 ans à la tête d’un pays est une limite qui ne devrait jamais être dépassé. Cela éviterait certainement beaucoup de drames.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le 14/10/2022 à 23:00, FAFA a dit :

C’est pour cette raison que je pense qu’un individu ne devrait pas pouvoir être président de son pays trop longtemps. Après un certain temps, de tels personnages commencent à avoir des idées hégémoniques et ce n’est bon ni pour leur propre peuple, ni pour leurs voisins. Pour cela ils sont prêts à faire voter des lois qui les favorisent et à mettre en prison leurs opposants. Avec Poutine les Russes en savent quelque chose.

Il me semble qu’Erdogan est président depuis 2014, mais il veut que cela dure beaucoup plus longtemps. A mon avis, 10 ans à la tête d’un pays est une limite qui ne devrait jamais être dépassé. Cela éviterait certainement beaucoup de drames.

En France, on a bien eu 2 Présidents qui sont restés au pouvoir 14 ans (Mitterrand) et 12 ans (Chirac) sans pour autant que l'ombre de l'idée d'envahir la Wallonie ou la Romandie ne surgisse ! :tongue:

Link to comment
Share on other sites

Le 14/10/2022 à 23:00, FAFA a dit :

Il me semble qu’Erdogan est président depuis 2014, mais il veut que cela dure beaucoup plus longtemps. A mon avis, 10 ans à la tête d’un pays est une limite qui ne devrait jamais être dépassé. Cela éviterait certainement beaucoup de drames.

Certes ... mais avant il était 1er ministre depuis 2003 :excl:

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,812
    Total Members
    1,550
    Most Online
    GOUPIL
    Newest Member
    GOUPIL
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...