Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Qu'en est il exactement des 3 porte-avions francobritanniques ?


Neowens
 Share

Recommended Posts

Non Neo c'est faux ces programmes n'ont pas été mené à bien.....

-FAA: D615 Jean-Bart et D614 Cassard

La série devait comprendre à l'origine 7 unités, puis 4, avant qu'elle ne soit finalement ramenée à 2 pour cause de restrictions budgétaires.

-BAMO: le premier (et seul) prototype sert aux commandos marines pour leur entrainement

-SNA :S 601 RUBIS, S602 SAPHIR, S603 CASABIANCA, S604 EMERAUDE, S605 AMETHYSTES, 606 PERLE

Deux unités du même type (le Turquoise et le Diamant), ont été abandonnés pour cause de restrictions budgétaires.

-FLF: F 710 LA FAYETTEF, 711 SURCOUF, F 712 COURBET, F 713 ACONIT, F 714 GUEPRATTE

Une sixième unité, le F 715 RONARC'H a été abandonné pour cause de restrictions budgétaires.

etc, etc,.....

Je me permet de rajouter un truc pour les Rubis. Jai lu quelque part que il avait été envisagé une serie de 18 batiments au départ(vraiment le départ lol)... Comme pour les FAA Jean Bart, cest fou la difference entre le projet et la réalité...
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 803
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Joint U.K.-France Aircraft Carrier Steams Ahead

Feb 7, 2007

By Christina Mackenzie/DTI

There was a sense of urgency in early December at the offices of MO-PA2, the temporary company formed by French shipbuilder DCN and electronics giant Thales to handle France's second full-deck aircraft carrier (PA2) project, as a design submission deadline of Dec. 25 loomed.

The U.K. and France are collaborating on the design and planned construction of three aircraft carriers to be delivered in 2013-15, the PA2 and two Queen Elizabeth-class Future Aircraft Carriers (CVFs) for the Royal Navy. An enormous amount of political pressure has been put on both the French and British aircraft carrier teams to get the strategic project signed and sealed before French elections this spring and expected political changes in Britain after Tony Blair steps down as prime minister.

The PA2 project is not only necessary to ensure that France has a carrier available when the Charles de Gaulle comes into dock for lengthy maintenance in 2015, but is also considered a vital step in consolidating Europe's naval industry.

Huddled in shirtsleeves around a large table strewn with paper and coffee cups at MO-PA2, French and British project directors strived to produce a common baseline design for the three ships, down to such details as the size of bunk beds and wet spaces. They ultimately met their target of turning in the final results to the French defense procurement agency (DGA) five days early.

"It may sound absurd to go into such details at this stage," explains Alex Fabarez, director of MO-PA2, "but accommodations aboard British and French ships are totally different, and we are talking about the environment for 1,720 people spending up to seven months at sea."

One of the differences is that there will be about 300 more sailors permanently berthed on the French PA2 than on the British CVF. The additional personnel have to be billeted comfortably and not on convertible sofa beds, as is planned on board the British carriers for accommodating extra personnel in times of crisis or combat.

The impact on shipbuilding costs of having commonly designed accommodations is not insignificant. "It could save us tens of millions of euros," Fabarez says.

The small team of about 40 people at MO-PA2 had to work flat out from the end of September to meet the deadline, because they had to make major modifications to the PA2 design after presenting it in July to DGA and the French navy. "The British reaction to the French design was spirited, because it diverged too far from the British one," says Fabarez. As a result, on Sept. 21, "a decision was made that the French PA2 would be 90% the same ship as the British CVF, and there is an expressed will to cooperate to the maximum with the British," Fabarez says.

Five major differences were taken into account in the joint baseline design, primarily to allow French conventional-takeoff-and-landing Rafale fighter jets to operate from the PA2. The French carrier must be fitted with catapults and arresting gear; the steam-powered catapults need boilers to produce the steam; the PA2 will have more space for fuel because the French navy does not refuel at sea as frequently as does the Royal Navy; the lifts from the aircraft hangar up to the flight deck will be slightly wider to accommodate the wider wingspan of the Rafales; and the ship will be fitted with the same list compensation system used on the Charles de Gaulle aircraft carrier.

The French navy, for its part, made concessions in the traditional layout of its ships. For example, the personnel on a French ship normally are accommodated by function--everyone in radio communications, from senior officer down to sailor, is billeted in the same area of the ship. On British ships, on the other hand, accommodations are by rank, so all officers reside at the back of the ship. On the PA2, the French officers will be at the back of the ship.

The French navy also agreed that the air wing operations room will be situated at the back of the ship away from carrier operations and the admiral's staff. On French carriers, they are all located in the same area of the ship.

The engine rooms and their command post will be the same on all three aircraft carriers, Fabarez says, "because the propulsion system is the same." It consists of two gas turbines, four electric propulsion engines, four diesel alternators and two propellers.

Michele Alliot-Marie, France's defense minister, said at the Euronaval show in Paris last October that her "ambition is to render this program as irreversible as possible." She not only sees the project as vital to "ensure that our overseas deployment capacity remains permanent," but also as a foundation for constructing "a consolidated European industry and a solid European defense." French naval chief of staff Adm. Alain Oudot de Dainville also has said, "If the European Union wants a defense capacity, it must do so around structuring programs such as the aircraft carrier."

Alliot-Marie sees the joint aircraft carrier program as an opportunity "to develop full and complete cooperation" between France and Britain and has made it clear she is "expecting from all industries involved an effort equal to the strategic importance of this project."

aviation week
Link to comment
Share on other sites

Je crois que dans tes 18 sous-marins, tu comptes aussi ceux envisages par le canada, qui avait prevu de s'en doter avant la chute du mur.

Oui possible que la commande canadienne était comprise... Cest une info qui remontait a tres longtemps dans le temps et qui netait pas tres explicité...
Link to comment
Share on other sites

From Manchester.com

Navy carriers face delay threat

15/02/2007

The delivery of two new aircraft carriers commissioned by the Royal Navy could be delayed because of a failure to restructure the industrial sector, MPs have warned.

Members of the House of Commons' defence select committee, publishing their report on the defence industrial strategy (DIS), say that a "damaging capability gap" will develop if further delays are experienced.

They say the Ministry of Defence's (MoD) insistence that the contractors restructure their industry is justified but warn that the DIS will fail if it is not adequately funded.

"Industry in both the surface ship and submarine sectors must realise that their failure to come together to restructure is delaying the orders they want to see," committee chairman James Arbuthnot commented.

"If we do not see real progress in 2007, there is a risk that the future carriers will be late, leaving the Royal Navy without a carrier strike capability."

Responding to today's report, defence minister Lord Drayson said: "We will be responding formally in due course, but I am pleased that the [committee] supports many of the key approaches we are following as part of the DIS. We continue to work hard to see the DIS implemented in full."

La livraison de 2 nouveaux porte-avions commandés par la Royal Navy pourrait être retardée parce que l’industrie a du mal à se restructurer, ont averti des parlementaires britanniques.

Des membres du comité de la défense de la Chambre des Communes, publiant leur rapport sur la “Stratégie Industrielle de Défense”, indiquent que tout nouveau retard serait catastrophique pour les capacités de construction.

Ils déclarent que l’insistance du Minsitère Britannique de la Défense pour que les sous-traitants restructurent leur industrie, est justifiée. Ils avertissent cependant que la stratégie pourrait échouer si elle n’est pas suffisament financée.

"L’industrie à la fois dans le secteur des navires de surface et dans celui des sous-marins, doit comprendre que leur échec à se rassembler pour se restructurer retarde les commandes qu’ils veulent obtenir," a commenté le président du comité, James Arbuthnot.

"Si nous n’assistons pas à des progrès réels en 2007, il y a un risque que les futurs porte-avions soient en retard, laissant la Royal Navy sans la capacité de frapper depuis un porte-avions."

Répondant au rapport d’aujourd’hui, le ministre de la défense, Lord Drayson, a déclaré : "Nous allons répondre formellement en son temps, mais je suis heureux que le [comité] soutienne la plupart des principales approches que nous avons suivies dans le cadre de la stratégie. Nous allons continuer à travailler dur pour que la stratégie soit complètement mise en oeuvre."

Link to comment
Share on other sites

Finalement le F-35 sera en retard mais les CVF seront la pour combler une partie du probleme Ou plutot ils ne seront pas la! Si leur restructuration échou completement dans quelques années ils seront incapable de fabriquer le moindre navire de combat! (façon de parler)

Link to comment
Share on other sites

Finalement le F-35 sera en retard mais les CVF seront la pour combler une partie du probleme

Ou plutot ils ne seront pas la!

Si leur restructuration échou completement dans quelques années ils seront incapable de fabriquer le moindre navire de combat! (façon de parler)

Bon comme toujour...

Je connais un pays capable de fabriquer de la coque de PA a 950 millions € piece et en faire une serie de 3.

Je connais un pays qui a des connaissances industrielles et qui... oui qui aurait pu aider lindustrie de pays caniche... Mais bon, comme on dit : creve charogne !

Bon serieusement... La RN et son industrie parte en sucette totale !

Link to comment
Share on other sites

Achat de 150 F35B, 2 gros PA de 65000 tons, restructuration industrielle et infrastructural ca va couter tres tres cher a sa majestè. C'est un effort trop grand pour la Uk a faire in peu temp. La France a deja les avions (Rafale), une PAN, les infrastructure necessaire, ecc. L'effort francais est plus facil car il est seulement politique-budgetaire. Plus difficile pour l'Uk.

Link to comment
Share on other sites

Achat de 150 F35B, 2 gros PA de 65000 tons, restructuration industrielle et infrastructural ca va couter tres tres cher a sa majestè. C'est un effort trop grand pour la Uk a faire in peu temp. La France a deja les avions (Rafale), une PAN, les infrastructure necessaire, ecc. L'effort francais est plus facil car il est seulement politique-budgetaire. Plus difficile pour l'Uk.

Plus facile ?

Nan, en France on peut se feliciter que sa soit plus restructurer que le bordel de lautre coté du Channel.

MAIS, en France on pense deja a la restructuration Européen avec les Allemands...

Et notre effort budgetaire est difficile, linteret de la marine et les francais sa a toujours fait deux !

NB : tu me permet, en prenant en compte lensemble des difficulté rencontré par la RN et l'UK, que la commande de 150 F35 ne soit pas honnoré ? Je verrais dans lhypotèse haute, une commande de 150 F35 non-STOLV, en hypothese mediane

des F18 super hornet et en hypothese basse des Rafales.

Link to comment
Share on other sites

Firstable ,la RAF/RN vont disposer de 138 JSF F35. Qu'ensuite ;la GB et Gordon Brown seront trouver les moyens financiers nécessaires pour se doter de 2 CVF. Que le budget de Royal Navy est plus important de l'Europe et qu'ils ont moins de programmes navals à financer (2CVF/6 T45/60 F35/MARS/6 ASTUTE) que ne l'ont les français (PA2/Rafale/Scalp Naval/4FDA/FREDA/17 FREMM/M51/6 SNA/SNLE NG/MIMREN/BPC/AOR/NH90)

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas comment la Grande-Bretagne avec son extraordinaire tradition maritime a pu négliger ainsi son industrie navale, c'est une véritable insulte à leur propre tradition que les élus britanniques au pouvoir depuis 10 ans ont commis ![23]

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

La Tribune.fr - 23/04/07 à 9:15

Thales: la Grande-Bretagne et la France devraient partager la construction de leurs porte-avions

Le PDG du groupe d'électronique professionnelle français Thales, Denis Ranque, a proposé au gouvernement britannique que les deux pays se partagent la construction des porte-avions de nouvelle génération afin de réduire les coûts de fabrication.

Le PDG du groupe d'électronique professionnelle français Thales, Denis Ranque, a proposé au gouvernement britannique que les deux pays se partagent la construction des porte-avions de nouvelle génération afin de réduire les coûts de fabrication. Dans une interview au Financial Times paru ce lundi, Denis Ranque estime: "construire des navires en commun serait dans le plus grand intérêt pour les contribuables britanniques et français".

Des responsables français, restés anonymes, ont indiqué que la Grande-Bretagne était "favorable" à la proposition de Thales. Alors que la France envisage la construction d'un second porte-avions et la Grande-Bretagne de deux, le PDG de Thales a déclaré que les deux pays devraient joindre leur forces et fusionner leurs projets respectifs en un seul plan commun prévoyant la construction de trois porte-avions.

Il a proposé que la France prenne en charge environ un tiers de la construction de chaque porte-avion et la partie britannique les deux autres tiers, une démarche vraisemblablement destinée à apaiser les susceptibilités du plus important groupe de défense britannique BAE Systems, le principal constructeur de navires de guerre. "Si on peut trouver un moyen pour stimuler l'industrie, si une part des économies va à l'industrie elle-même, je ne vois pas pourquoi nos amis de BAE Systems n'opteraient pas pour cette solution", estime encore le PDG de Thales.

Denis Ranque a toutefois admis qu'il pouvait y avoir des oppositions à ses propositions dues en partie à l'héritage maritime de la Grande-Bretagne. "Au Royaume-Uni, la marine c'est sacré", ajoute-t-il.

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait Philippe ! Voilà une nouvelle intéressante et porteuse d'espoir. Normal si l'industrie française bénéficie de un tiers de la construction des 3 vaisseaux, puisque la MN en achétera un sur trois. La proposition est très honnête et équilibrée ; le risque de blocage vient effectivement de l'orgueil britannique par rapport à ce qui touche la "Navy" ; mais les temps changent (il y a bien maintenant des chocolats "AfterEight" à l'orange [28]), et nos deux marines ont su tisser des liens étroits depuis quelques années. Aussi, si la raison l'emporte des deux côtés de la Manche, la vieille rivalité, qui n'a plus lieu d'être, laissera la place à la coopération "win-win" [13][22]

Link to comment
Share on other sites

Tout à fait Philippe ! Voilà une nouvelle intéressante et porteuse d'espoir. Normal si l'industrie française bénéficie de un tiers de la construction des 3 vaisseaux, puisque la MN en achétera un sur trois. La proposition est très honnête et équilibrée ;

D'accord. Mais il y a aussi des autres questions commun: Radar commun (Sampson?, Herakles?)? Gas turbines commun (si "oui", le Royaume - Uni a mon avis accept seulement Rolls-Royce MT30)? Aster 15 aussi dans les CVFs? Et Cetera...

mais les temps changent (il y a bien maintenant des chocolats "AfterEight" à l'orange 28), et nos deux marines ont su tisser des liens étroits depuis quelques années. Aussi, si la raison l'emporte des deux côtés de la Manche, la vieille rivalité, qui n'a plus lieu d'être, laissera la place à la coopération "win-win"

Et aussi, Blair et Chirac ne sont plus la (comme Prime Minister et President) , tous des choses sont plus facile a mon avis. Peut-etre Prime Minister Brown et President Sarkozy signent un grand contrat pour deux CVFs et un PA2?
Link to comment
Share on other sites

D'accord. Mais il y a aussi des autres questions commun: Radar commun (Sampson?, Herakles?)? Gas turbines commun (si "oui", le Royaume - Uni a mon avis accept seulement Rolls-Royce MT30)? Aster 15 aussi dans les CVFs? Et Cetera...

Rob, les parties qui seront partagées sont évidament les parties communes à l'exclusion des autres. Celle-ci représentant 90% du navire, trouver des bloc commun à produire ne posera aucun gros problème, surtout quand on sait que dans les 10% non commun, une grosse partie est l'électronique qui n'est pas visé par un tel accord. Personnelement je pense que ça peux se faire. La coque est identique et doit être construire en blocs, faire fabriquer 3 bloc identique dans les même chantier permettrait des économies.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

radar commun .. ??? hahaha surement pas , c'est à cause de ça que le programme horizon a éclaté !! (entre autres) De toutes façons la conception des systèmes de combat pour les CV n'ont rien à voir entre la France et les brit.

Link to comment
Share on other sites

Et le best value for money n'a rien à voir non plus entre les deux pays. Chez nous c'est déja le Bronx dès qu'on parle de faire fabriquer les toles (la coque) chez les polonais. les Brit font le PA aussi pour faire travailler leur chantiers qui agonisent... A Lorient c'est la fin du monde si DCN licencie pour faire travailler les brit !!

Link to comment
Share on other sites

mais non, il s'agit de répartir la construction de différents blocs entre les deux pays, pas de priver un des pays de travail. en gros, au lieu de faire un PA entier, la france ferait 3(le PA2 + les 2 CVF)*1/3 des parties communes + les parties spécifiques, ce qui reviendrait au même coté travail, mais permetterait d'avoir un petit effet de série.

Link to comment
Share on other sites

Chez nous c'est déja le Bronx dès qu'on parle de faire fabriquer les toles (la coque) chez les polonais.

les Brit font le PA aussi pour faire travailler leur chantiers qui agonisent...

A Lorient c'est la fin du monde si DCN licencie pour faire travailler les brit !!

Ou en est l'europeism francais????

[12]

Link to comment
Share on other sites

L'européism (gné?) signifie pas se faire avoir... On fabrique les PA ensemble, 2 pour les brits, un pour nous donc il est normal de repartir la charge 2/3-1/3 en sachant que les Brits vont avoir du mal car n'ont pas de grands bassins. Qui a construit le Queen Mary 2?

Link to comment
Share on other sites

L'européism (gné?) signifie pas se faire avoir...

On fabrique les PA ensemble, 2 pour les brits, un pour nous donc il est normal de repartir la charge 2/3-1/3 en sachant que les Brits vont avoir du mal car n'ont pas de grands bassins.

Qui a construit le Queen Mary 2?

On parle de bloc fenrir, pas besoin de grand bassin pour ça. De notre coté le montage final des blocs se fera dans le seul bassin assez grand, chez aker yards. Pour les briton, et bien, qu'ils se débrouillent, c'est leur problème.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

Ou en est l'europeism francais????[12]

On parle de construire un tiers des 3 PA en France (sans doute aux chantiers civils d'Aker Yards France à St-Nazaire) et deux tiers des 3 PA en Grande-Bretagne, que te faut-il de plus ? Cette solution ferait une coopération européenne exemplaire (britannico-française), non ?? Tu ne vas tout de même pas nous faire une crise de jalousie ? [29][28]
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...