Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, gianks a dit :

Cette considération est très intéressante.

Effectivement l'alignement n'est pas indigne en soit, c'est aussi une marque de pragmatisme car, l'indépendance se paye parfois très très cher ... La puissance est une question de masse critique. C'est pour çà que le serpent de mer de l'Europe de la Défense revient si souvent sur le tapis.

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, pascal said:

The central question being whether the F-35B is capable, like what the Harrier Corps in Iraq did, of carrying out such long-term missions from unprepared bases and without benefiting from full support. offered by an aircraft carrier or aircraft carrier.

I recall that the Navy has just discovered that the weapon system of its San Antonio LPDs of a more recent design than that of the America seemed more suitable for the preparation of F-35 B missions than it would be for such aircraft. moreover, they were positioned on a motorway rest area or a shopping center parking lot?

 

Les F-35B sont plus conviviaux à presque tous les égards que les Harrier, sans compter qu'ils sont beaucoup plus performants. Les F-35B sont plus faciles à charger, plus faciles à piloter et plus faciles à réparer que le Harrier II. Même s'ils n'atteignent pas les mêmes taux de disponibilité, un F-35 sera plus efficace qu'un Harrier subsonique qui peut ou non être équipé d'un radar. Les Harrier sont déjà très capricieux et ce serait une erreur de supposer que parce qu'ils ont été tolérés aussi longtemps, ils sont idéaux ou préférables. Le Harrier "gagne" parce que, jusqu'à présent, c'était la seule option. L'apparition du F-35B signifie qu'il y a non seulement un meilleur STOVL, mais aussi une meilleure capacité, et nous voyons des nations qui n'utilisaient pas de Harrier passer au STOVL grâce à l'option F-35B. Sans parler de la sécurité du Harrier par rapport au F-35B.

6 hours ago, pascal said:

You know by the way in this short take-off configuration (I'm not even talking about vertical) the internal load is limited to 2 x 1000 lbs and 2 AMRAAM and the autonomy <30%

Il s'agira toujours d'une amélioration considérable par rapport au Harrier et il sera très proche du Hornet pour ce qui est de la plupart des charges de combat, sans compter qu'il s'agit d'un emport interne à des fins d'armement que le Hornet ne pourra jamais rêver d'avoir.

Le problème quand on compare le F-35 à la dernière génération et même à ses contemporains, c'est que ce n'est pas exactement la même chose. Je vous promets qu'en Finlande, le discours sera essentiellement le suivant : "Vous pouvez acheter n'importe lequel de ces avions et avoir un excellent chasseur, mais si vous achetez le F-35, vous aurez un excellent chasseur qui vous permettra également d'améliorer votre artillerie, votre attaque maritime et votre reconnaissance".

Que je le croie ou non, c'est autre chose. Mais ils ne prévoient pas d'utiliser le F-35 comme un chasseur d'attaque ordinaire. L'USMC va en faire la pierre angulaire de ses opérations d'armement et de puissance de feu combinés. Ils vont l'associer à d'autres avions, navires et pièces d'artillerie. En fait, tout cela est dans la brochure et l'est depuis un certain temps : "échanger la capacité contre l'accès". Le F-35B peut ne transporter que deux petites bombes, mais il sera également capable de les transporter là où d'autres avions ne peuvent pas. Deux petites bombes au bon endroit pourraient bien être préférables à zéro bombe au bon endroit. Encore une fois, est-ce que je souscris à cette idée ? Pas nécessairement. Mais si cela s'avère exact, le F-35 sera très difficile à battre parce qu'il est construit pour "tromper" l'ancienne façon de faire. 

 

mosiac-warfare-darpa-768x381.jpg

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, FATac said:

 

As for the ability to operate from highways, it is no more proven for the F-35B than for other European aircraft (except Gripen). So it remains a hypothetical ability that no one here can judge the reality of - only at a more or less reasonable level of probability.

 

https://theaviationist.com/2021/06/10/itaf-raf-f35b-pantelleria/

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Stark_Contrast a dit :

Que je le croie ou non, c'est autre chose. Mais ils ne prévoient pas d'utiliser le F-35 comme un chasseur d'attaque ordinaire. L'USMC va en faire la pierre angulaire de ses opérations d'armement et de puissance de feu combinés. Ils vont l'associer à d'autres avions, navires et pièces d'artillerie. En fait, tout cela est dans la brochure et l'est depuis un certain temps : "échanger la capacité contre l'accès". Le F-35B peut ne transporter que deux petites bombes, mais il sera également capable de les transporter là où d'autres avions ne peuvent pas. Deux petites bombes au bon endroit pourraient bien être préférables à zéro bombe au bon endroit. Encore une fois, est-ce que je souscris à cette idée ? Pas nécessairement. Mais si cela s'avère exact, le F-35 sera très difficile à battre parce qu'il est construit pour "tromper" l'ancienne façon de faire.

En fait, le F-35 est le torpilleur de la Jeune École. Malin !

Bon sinon, ça sent quand même la fin non ?

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je précise que je ne suis pas un militaire et que ce que je rapporte est un résumé de ce qui a été écrit par les militaires sur les forums italiens qui confirment que le F35 semble en réalité être une véritable discontinuité avec le passé comme il nous le dit Stark_Contrast. Je ne veux absolument pas alimenter flames: je rapporte juste ce que j'ai pu comprendre.
L'Italie a acheté le F35B pour AMI (Armée de l'Aire) et MMI (Marine Militaire). Le critère d'affectation de l'avion nouvellement livré à l'une des deux armées a suscité un débat. Logiquement, le MMI devrait être privilégié dans la livraison des F35B vitaux pour l'armement du porte-avions Cavour, mais à la place AMI s'est vu confier le deuxième F35B arrivé en Italie. Selon un insider d'AMI, ce choix est dû au fait que l'aéronautique, grâce à l'expérience sur le F35A, était prête pour le saut générationnel imposé par le F35 sur tout l'environnement qui se développe autour de l'avion. Au contraire, le MMI semble avoir abordé le F35B comme une alternance traditionnelle et conventionnelle entre un appareil obsolète avec un appareil plus récent, se retrouvant « déplacé » par les innovations opérationnelles et managériales imposées par le F35B. 

Ce fait aurait donc suggéré d'avancer la livraison du deuxième F35B disponible à AMI

Le fait que les photos de l'article de The Aviationist rapportées par Stark_Contrast montrent l'AMI F35B en pratique avec un F35B RAF a PAntelleria confirment que AMI est en avance sur MMI.

Heureusement MMI a pu corriger le tir même s'il est en retard sur AMI.

Edited by gianks
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, gianks a dit :

Je précise que je ne suis pas un militaire et que ce que je rapporte est un résumé de ce qui a été écrit par les militaires sur les forums italiens qui confirment que le F35 semble en réalité être une véritable discontinuité avec le passé comme il nous le dit Stark_Contrast. Je ne veux absolument pas alimenter flames: je rapporte juste ce que j'ai pu comprendre.
L'Italie a acheté le F35B pour AMI (Armée de l'Aire) et MMI (Marine Militaire). Le critère d'affectation de l'avion nouvellement livré à l'une des deux armées a suscité un débat. Logiquement, le MMI devrait être privilégié dans la livraison des F35B vitaux pour l'armement du porte-avions Cavour, mais à la place AMI s'est vu confier le deuxième F35B arrivé en Italie. Selon un insider d'AMI, ce choix est dû au fait que l'aéronautique, grâce à l'expérience sur le F35A, était prête pour le saut générationnel imposé par le F35 sur tout l'environnement qui se développe autour de l'avion. Au contraire, le MMI semble avoir abordé le F35B comme une alternance traditionnelle et conventionnelle entre un appareil obsolète avec un appareil plus récent, se retrouvant « déplacé » par les innovations opérationnelles et managériales imposées par le F35B. 

Ce fait aurait donc suggéré d'avancer la livraison du deuxième F35B disponible à AMI

Le fait que les photos rapportées par Stark_Contrast montrent l'AMI F35B en pratique avec un F35B RAF a PAntelleria confirment que AMI est en avance sur MMI.

Heureusement MMI a pu corriger le tir même s'il est en retard sur AMI.

Ça me rappel l époque de la France quand elle est passée de super etandard au rafale. 

Forcément entre harrier et F35b il y a un saut technologique et de meilleurs performances sur l avion donc les méthodes d emplois changent et agrandissent la palette l utilisation de l avion. 

Mais ça reste un avion limité en performance comparé à un F18 ou rafale. Il me semble que les 2 avions cités sont capables (dans une certaine mesure) de le faire. 

mosiac-warfare-darpa-768x381.jpg

Link to comment
Share on other sites

En lisant la réponse de MeFi_Toi(dina), je me rends compte que je n'ai pas été clair. 

Je suis désolé

La discontinuité dont nous parle l'insider AMI ne fait pas référence à l'AV8B qui ne fait pas partie de la panoplie AMI, la référence sont les avions de 4ème génération dont AMI a une excellente connaissance utilisant le Typhoon depuis plusieurs années.
De toute évidence, le saut générationnel était encore plus évident et déstabilisant pour MMI qui utilise l'AV8B
En particulier, la grande nouveauté est la gestion et la fusion des données qui conduiraient à une nouvelle façon de mener la guerre aérienne.
Que signifie la nouvelle façon de la guerre aérienne? Je ne peux pas en dire plus à ce sujet aussi parce que, évidemment, l'insider ne s'est pas attardé là-dessus.

Après tout, il y a eu des sauts importants dans l'histoire de l'aviation militaire par exemple le Polikarpov I-16, le ME 262, l'AIM-4. Peut-être qu'avec le F35 nous nous trouvons devant l'une de ces étapes : pas un avion plus performant que les contemporains de la génération précédente, mais peut-être celui qui ouvre une nouvelle voie

Edited by gianks
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

19 hours ago, RMR_22 said:

Je souligne la capacité du F-35B à effectuer une tâche très spécifique, puis les réponses sont qu'il doit sacrifier la portée et la charge utile pour le faire ...
Quel autre avion est capable de faire ça ?
La réponse est assez simple, il n'y en a pas, donc c'est très drôle de critiquer le seul avion au monde capable de le réaliser.

 

18 hours ago, RMR_22 said:

Celui dans lequel la base aérienne a été détruite par les bombardements ennemis et votre seule chance de faire quelque chose (même désespérément) est d'atterrir et de vous réarmer sur une route

 

Je crois que tu confonds le problême et la solution.

Le F-35 (dans sa version B) est le seul avion à décollage et atterissage verticaux encore en service connu (après les Harrier, les tests Russes des Yak-38 et Yak-141, du VFW-Fokker 191B et du Dassault Balzac V)

Il a une capacité que les autres n'ont pas. Oui.

Mais cette capacité n'est pas LA réponse à un problème : tu peux très bien décoller de façon courte sur des pistes aménagés ou des autoroutes (ou des pistes souterraines comme les suisses l'ont envisagé...) ou un porte avion, avec ou sans catapultes.

Si ton problème est : la piste de décollage est détruite (déjà, tu n'as pas réussi à l'empêcher, ça peut être considéré comme une erreur militaire, mais dans le cas de la Finlande par exemple, ils sont obligés de le prendre en compte face aux puissances montrueuses en face d'eux, ils ont donc des plans de secours et des capacités autres pour faire face à ce problème) alors le décollage et atterrisage verticale est UNE des solutions possibles. Il y en a d'autres, comme plusieurs pays nordiques l'ont renseigné et documenté : le décollage court, depuis des routes/autoroutes/pistes de fortune. En France on aurait encore d'autres pistes militaires, des pistes civils et en dernier recours notre porte-avion peut nous permettre de lancer nos Rafale M (mais c'est une fausse solution, les autres Rafales ne pourront pas en décoller)

 

On ne dit pas qu'il n'a pas cette capacité : on précise juste qu'il perd beaucoup à devoir l'utiliser (très peu d'armement et une grosse d'autonomie/de portée, il doit donc être déployé au plus proche de la cible potentielle, donc du front de combat, sachant qu'il n'aura pas de ravitailleurs, les pistes ayant justement été détruites) et que ce n'est que ça, une capacité. Pas une tâche à réaliser. La preuve, aucune des compétitions des appels d'offre ne demande de noter ce critère. (Encore une fois, qui est limité à la version B du chasseur-bombardier US)

D'un point de vue opérationnelle et tactique, disposer de profondeur stratégique est plus intéressant dans ce cas que la capacité de décoller à la verticale : tu peux faire décoller une flotte pour un raid en profondeur dans les lignes ennemies, surtout si tu es furtif, même s'il faut partir de plus loin en arrière et être ravitaillé en chemin, pour être mieux armé et plus efficace. (bon, pas avec le F-35 et ses soutes limitées, parce qu'il devra sacrifier de la furtivité pour gagner en armement il me semble...)

Edited by SLT
relecture : orthographe et sens
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

11 hours ago, gianks said:

Après tout, il y a eu des sauts importants dans l'histoire de l'aviation militaire par exemple le Polikarpov I-16, le ME 262, l'AIM-4. Peut-être qu'avec le F35 nous nous trouvons devant l'une de ces étapes : pas un avion plus performant que les contemporains de la génération précédente, mais peut-être celui qui ouvre une nouvelle voie

Ce n'est pas impossible en effet, mais je t'avoue que j'ai du mal à voir ce que cet avion ou même ce concept (le F-35) apporte de nouveau, par rapport à des chasseurs autres ou même plus anciens...

Tous les cas que tu as cité sont en effet des améliorations de rupture claires. Le premier avion à réaction opérationnel (et assez efficace) le premier missile Air-air fonctionnel (mais peu efficace). Il n'y a que pour le I-16 où je ne vois pas la rupture claire, mais je ne le connais pas vraiment comme avion. Pour moi il était "juste" le meilleur disponible à son époque : plus rapide et plus manoeuvrable que la compétition, à une époque où les distances d'engagement étaient courtes et le combat tournoyant était la norme.

Et ces ruptures n'ont pas eu un énorme succès commercial. Il y a eu très peu d'utilisateurs du AIM-4, pas d'autres utilisateurs du Me 262 et peut être 3 ou 4 pays qui ont utilisé le I-16 en combat. Mais à chaque fois, après que les performances de l'avion aient été démontrées.
Et il y a eu plutôt des projets de copies et d'améliorations de ces produits par la suite, pour comprendre la technique et la technologie derrière, les maitriser et être capable de s'équiper de façon compétitive. C'est la même chose dans le domaine des gadgets tech : le premier à sortir, le pionnier ou l'inventeur, ne sera pas celui qui aura le plus de succès sur le long terme. Des dizaines de projets compétitifs et qui auront bénéficié du retour d'expérience des défauts du produit initial deviendront moins chers, plus intéressants, plus abordables ou plus optimisés. Voir tout ça à la fois...
Là je trouve que le schéma est inversé : un paquet de clients s'est engagé à acheter le "next best thing" sans savoir si c'était possible (comme projet), intéressant (comme produit), déverminé et surtout, réellement efficace (dans le domaine de la défense, c'est très surprenant de mon point de vue).

 

Du coup, je repose la question : "que fait le F-35 de vraiment mieux que toute la concurrence ?" Et je veux bien une vraie réponse. (Pas seulement "de plomber les budgets de défense et appauvrir les armées qui l'ont choisi", ce n'est pas le sens de ma question... Je vous vois venir ;) )

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, RMR_22 a dit :

Celui dans lequel la base aérienne a été détruite par les bombardements ennemis et votre seule chance de faire quelque chose (même désespérément) est d'atterrir et de vous réarmer sur une route

Dans un premier temps Israël avait prévu de commander des F-35 B dans cette hypothèse effectivement avant de se raviser et de prendre des A ... il semble bien que le B sera dans une large mesure cantonné aux opérations à partir de porte-aéronefs (exemple le Japon ou Grande-Bretagne après réduction de la commande par la RAF).

Link to comment
Share on other sites

Sur f-16.net il semble que cet article leur a fait prendre conscience de leur décalage par rapport à la réalité.

https://www.defensenews.com/congress/2021/10/05/air-force-pick-pledges-to-tackle-f-35-sustainment-costs-back-nuclear-modernization-plans/

Le F-35 est un système absolument vital pour la nation et les défis que nous affrontons avec les concurrents pairs que nous affrontons, en particulier dans la région Indo-Pacifique", a déclaré Hunter lors de son audition de confirmation devant la commission des forces armées du Sénat. "Le coût du maintien en puissance du F-35 a été un élément qui a mis les services sous pression, en particulier l'armée de l'air, qui possède le plus grand nombre d'appareils."

Lors d'un échange avec le membre de la commission des forces armées du Sénat, le sénateur Jim Inhofe (R-Okla), M. Hunter a reconnu qu'acheter plus d'appareils pourrait être un moyen de réduire les coûts d'exploitation par appareil. Mais M. Hunter a ajouté qu'"il existe d'autres moyens que nous pouvons et devons utiliser pour réduire le coût du F-35", mais il n'a pas donné de détails.

S'il est confirmé, M. Hunter supervisera un budget d'approvisionnement de l'armée de l'air d'environ 60 milliards de dollars. Au-delà du F-35, M. Hunter a déclaré qu'il s'efforcerait de réduire plus largement les coûts de maintien en condition opérationnelle de l'armée de l'air, qui, selon lui, représentent la part du lion des coûts du cycle de vie de la plupart des systèmes d'armes.

"L'armée de l'air dispose d'une flotte vieillissante, ce qui a entraîné une augmentation des coûts de maintien en condition opérationnelle", a déclaré M. Hunter lors d'un échange avec le président du SASC, Jack Reed, D-R.I. "Nous devons nous assurer d'intégrer la durabilité dès le départ. Ainsi, pour les systèmes que nous avons en développement, nous veillerons à ce que la durabilité soit prise en compte dès le début de la conception afin de réduire ces coûts à long terme." => donc çà n'a pas été le cas sur le f-35 et clairement c'est un problème qui risque de ne pas avoir de solution sur le F-35.

Les législateurs ont déjà fait pression sur Lockheed et le Pentagone pour qu'ils réduisent les coûts de maintien en service, en affirmant que ces chiffres pourraient obliger le Pentagone à réduire le nombre de F-35 qu'il prévoit d'acheter.=> avant que tout le monde s'emballe le SASC et le HASC ont proposé une formule à coût objectif. Tant que le côut de MCO max n'est pas atteint les services pourront acheter plus de f-35

Entre-temps, le Pentagone a attribué le mois dernier à Lockheed un contrat de 6,6 milliards de dollars pour le maintien en service des F-35 de l'exercice 2021 à l'exercice 2023, ce qui promet de réduire d'environ 8 % le coût des vols de l'avion.

La version adoptée par la Chambre des représentants du projet de loi sur la politique de défense pour l'exercice 22 exigerait de l'armée de l'air, de la marine et du corps des marines qu'ils atteignent les objectifs de "coût par queue par an", qui mesure le coût moyen du vol, de la maintenance et de la mise à niveau de l'avion.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, SLT a dit :

Du coup, je repose la question : "que fait le F-35 de vraiment mieux que toute la concurrence ?" Et je veux bien une vraie réponse. (Pas seulement "de plomber les budgets de défense et appauvrir les armées qui l'ont choisi", ce n'est pas le sens de ma question... Je vous vois venir ;) )

La furtivité passive et (active?) ... Âpres je vois pas trop. 

Ou alors l intégration dans un système complet que seul les usa ont et pas les clients, ainsi qu un avion de supériorité type F22 qui accompagne le f35 (pour pallier les defaux de celui ci) que les clients n auront jamais.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, SLT a dit :

Du coup, je repose la question : "que fait le F-35 de vraiment mieux que toute la concurrence ?" Et je veux bien une vraie réponse. 

Juste au hasard, il a de bien meilleures chances de survie dans un environnement fortement contesté.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, FAFA a dit :

Juste au hasard, il a de bien meilleures chances de survie dans un environnement fortement contesté.

Pas du tout évident, il ne faut pas confondre furtivité et survivabilité. Pour moi le Rafale est plus survivable que le F-35, surtout à long terme, mais le mode d'emploi est plus compliqué.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Pas du tout évident, il ne faut pas confondre furtivité et survivabilité. Pour moi le Rafale est plus survivable que le F-35, surtout à long terme, mais le mode d'emploi est plus compliqué.

Je ne confonds rien du tout. La furtivité est l’un des aspects qui augmentent la survivabilité. Tu dis que tu penses que le Rafale est plus survivable que le F-35. C’est possible, mais j’en doute fortement. Lorsque SLT demande ce que le F-35 peut faire de plus que les autres, je répondrais pourquoi presque tous les nouveaux projets d’avions de combat prennent en compte la furtivité passive dans leur conception ? Est-ce vraiment un effet de mode ?

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est un fait très évident que si vous ne pouvez pas détecter quelque chose, vous ne pouvez rien tirer

 

il y a 13 minutes, FAFA a dit :

Je ne confonds rien du tout. La furtivité est l’un des aspects qui augmentent la survivabilité. Tu dis que tu penses que le Rafale est plus survivable que le F-35. C’est possible, mais j’en doute fortement. Lorsque SLT demande ce que le F-35 peut faire de plus que les autres, je répondrais pourquoi presque tous les nouveaux projets d’avions de combat prennent en compte la furtivité passive dans leur conception ? Est-ce vraiment un effet de mode ?

 

Ne vous inquiétez pas, lorsque l'Europe développera sa propre furtivité, soudainement magiquement et miraculeusement, la furtivité sera bonne.

Ce mème est très amusant et représente ce fait:

5e1iah.jpg

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Juste au hasard, il a de bien meilleures chances de survie dans un environnement fortement contesté.

Ca aussi c'est un peu dit au hasard. Les chances de survie ne se limitent pas au seul paramètre de furtivité, loin de là, et l'amélioration de ce paramètre n'implique pas non plus l'absence de lacunes sur d'autres paramètres tout aussi importants.

Ne pas pouvoir tirer sur ce qu'on ne voit pas c'est bien, ne pas toucher ce sur quoi on tir c'est fatalement mieux. C'est juste un exemple.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, DEFA550 a dit :

Les chances de survie ne se limitent pas au seul paramètre de furtivité, loin de là, et l'amélioration de ce paramètre n'implique pas non plus l'absence de lacunes sur d'autres paramètres tout aussi importants.

Ne pas pouvoir tirer sur ce qu'on ne voit pas c'est bien, ne pas toucher ce sur quoi on tir c'est fatalement mieux. C'est juste un exemple.

Je n’ai jamais contesté cela. Penses-tu que le F-35 ne dispose pas d’un SPECTRA à la sauce américaine ? Et selon toi pourquoi tous les nouveaux projets d’avions de combat sont furtifs ?

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, FAFA a dit :

Je ne confonds rien du tout. La furtivité est l’un des aspects qui augmentent la survivabilité. Tu dis que tu penses que le Rafale est plus survivable que le F-35. C’est possible, mais j’en doute fortement. Lorsque SLT demande ce que le F-35 peut faire de plus que les autres, je répondrais pourquoi presque tous les nouveaux projets d’avions de combat prennent en compte la furtivité passive dans leur conception ? Est-ce vraiment un effet de mode ?

 

Avec l'augmentation des capacités de calcul et la diffusions des principes sur lesquels la furtivité passive est fondée, combiné au fait que la physique n'est pas classifiées, il est devenu plus simple de prendre en compte la furtivité passive dans une conception. Alors pourquoi s'en priver? En plus ça se voit, ce qui permet de te marrer. Pour la furtivité active ça ne se voit pas, mais tout le monde courre après le Rafale quand même, seulement on a 10 ans d'avance et ça ne doit pas être si facile car les US ont essayé pour le B2 et ont échoué. Ce qui explique qu'ils disaient que c'est impossible. Mais maintenant même le Typhoon déclare qu'il va le faire. :biggrin:

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

18 hours ago, MeFi_Toi(dina) said:

La furtivité passive et (active?)

Ben justement, pour moi, la furtivité de forme (donc passive) sur une cellule qui a déjà plus de 15 ans, c'est limite (et même plus de 20 ans si on considère le démonstrateur X-35, mais j'imagine que les ingé LM ont revu leur copie et leur cellule entre temps). Surtout, croire que dans un environnement complexe et réel, avec des sources d'émissions multiples et venant d'angles différents (cas d'une bulle AA solide normalement) elle montre effectivement ses limites. Cet avion ne peut pas être furtif à 360° (ou plutôt sur 720 stéradians, en 3D), même si c'est l'aspect de face le plus critique.

Dans le cas du F-117, on a déjà eu l'exemple que la furtivité n'était pas de l'invisibilité. Et c'était il y a 20 ans quasiment... Les matériaux et les technologies liées à la furtivité ont évolués depuis, je le reconnais, mais les technologies et techniques de détection aussi.

La furtivité active, ils l'utilisent sûrement aussi (du moins je l'espère, mais quand on voit comment le terme "d'annulation active" se fait railler et conchi... dénigrer sur les forum anglophones pro F-35, alors que ça fait partie des formes de la guerre électronique... À croire qu'ils n'en ont jamais entendu parler, alors qu'ils sont fan-boys jusqu'au bout de leur machine eux aussi... Donc LM ne le met pas tellement en avant, alors qu'ils ont tendance à vendre chacun de leurs avantages comme une révolution, un "game changer" et un truc jamais vu avant.

Donc, je reste très sceptique sur ce point. La furtivité, que ce soit active ou passive, ce n'est pas une capacité nouvelle ni une rupture technologique du coup. Avoir les deux dans le même appareil, c'est peut être une innovation, mais pas une révolution.

Je pense que la "fusion des données" (mon côté chimiste un peu taquin aurait tendance à demander à quelle température cette fusion commence :wink: ) n'est pas non plus une rupture technologique, car il faut un vrai environnement de systèmes compatibles pour qu'elle fonctionne pleinement. Et que d'autres avions le font aussi, mais sans le vendre sur une plaquette marketting en gros, en gras, en doré et qui clignote :bloblaugh:
Et, pour la blague, vous avez déjà regardé les ambitions du (vieux) programme Scorpion de l'AdT ? On n'a pas les même jolis graphiques que les US, mais en terme de connectivité sur le champs de combat, je crois que l'idée est la même. Avec une case plus que probable pour les appuis CAS aussi (Tigre, Mirage ou Rafale au choix et suivant disponibilité sur le théatre j'imagine)

(Sauf que dans le cas US, cette connectivité sera complètement fermée aux autres systèmes. Donc acheter du F-35 aujourd'hui (ou plutôt hier), c'est se lier à l'industrie de défense US pour les XX prochaines années (Voir XXX, mais ça serait indécent). Il me semble que la France propose justement un peu plus de flexibilité sur ce point...)

Edited by SLT
Corrections de fautes
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Avec l'augmentation des capacités de calcul et la diffusions des principes sur lesquels la furtivité passive est fondée, combiné au fait que la physique n'est pas classifiées, il est devenu plus simple de prendre en compte la furtivité passive dans une conception. Alors pourquoi s'en priver? En plus ça se voit, ce qui permet de te marrer.

Oui, là ça me fait marrer :biggrin:. Selon toi, concevoir des avions furtif aujourd'hui c'est tout simplement car désormais c'est plus facile. Mais alors que fais-tu de toute les contraintes liées à l'emport des charges et de l'armement en interne et de tout ce que cela implique sur l'avion en terme de taille et de contraintes multiples ?

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, RMR_22 said:

C'est un fait très évident que si vous ne pouvez pas détecter quelque chose, vous ne pouvez rien tirer

Oui, même si je mettrais des conditions quand même dans certains cas (l'artillerie ne voit pas toujours ce sur quoi elle tire, mais ils ont des observateurs qui normalement voient, ou ont vu, la cible)
Maintenant, pouvez vous me prouver que le F-35 n'est pas détectable, donc qu'on ne peut pas lui tirer dessus ?
Y-a-t'il un RETEX d'opération où des F-35 ont effectivement été employés face à une vraie menace, et où leur seule furtivité leur a permis de réussir leur mission ?

1 hour ago, RMR_22 said:

Ce mème est très amusant et représente ce fait:

En sachant que même le Rafale a été conçu avec des formes faites pour réduire sa surface équivalente, et probablement que le Gripen aussi (pour le Typhoon, vu ses formes, j'ai un doute plus prononcé), ce meme est, comme pratiquement tous les meme, une preuve que l'auteur n'a rien compris à ce que signifiait "Stealth" ni comment fonctionnaient les lois de la physique pour les rayonnements électro-magnétiques.
Content que ça vous fasse rire, j'ai personnellement arrêté de regarder des memes depuis que j'ai passé les 30 ans, et de m'en servir comme source d'information depuis.... ben ce n'est jamais arrivé en fait.

(et, personne n'a dit qu'il ne fallait pas de furtivité dans la conception de leur avion. Dassault a juste mis en avant qu'il ne misait pas tout sur une cellule passivement furtive... C'est donc factuellement faux, mais drôle parce que c'est la culture US du dénigrement de tout ce qui n'est pas US... Ô joie, bonheur et félicité dans les chaumières)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...