Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 14 minutes, Lame a dit :

n'y a qu'à espérer que les responsables du programme SCAF se sont fixés cet objectif. As-tu trouvé des informations le confirmant? Sinon, on pourra toujours appliquer les tactiques du F-35 avec le NGF.

Ca a ete clairement dit pour le tempest. Pour le ngf… il faut le lire entre les lignes mais c’est bien là. On le dit pas pour ne pas mettre les allemands de cotes et leur faire croire que les drones seront aussi importants que l’avion (il faut pas les prendre pour des cons mais c’est juste une technique de nego). 
ensuite le cahier des charges sur le cote manoeuvrant demontre qu’on fera pas la meme connerie que sur f35. Si compromis il y a, il sera plus equilibré. 
je suis beaucoup inquiete sur le cote ef que f35. 

Edited by wagdoox
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Boule75 a dit :

D'autre part parce que, dans un système logiciel, toutes les couches, toutes les routines ne sont pas exposées d'égale manière. Un bug ne génère pas forcément une faille.

Pas forcément n'est pas jamais.

il y a 10 minutes, wagdoox a dit :

Non, on a jamais mis les awacs devant et les archers derriere…

Il a aussi dis que les F-35 seraient utilisé comme Awacs après épuisement de leur missile.

Ils tirent puis passent à l'arrière pour jouer le rôle d'Awacs.

Encore qu'avec le soutien de remote carrier, ils ne devraient pas tomber à court de munition avant de devoir retourner à la base ou vers un ravitailleur. C'est tout l'intérêt d'un mosaïquier.

il y a 23 minutes, RMR_22 a dit :

afin que les Euro-canards chargés de Meteor effectuent des attaques à distance.

Par contre, on peut se demander si les chasseurs européens actuels ont réellement besoin d'un awacs pour tirer leurs météors sur des cibles à portée maximale.

Edited by Lame
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Lame a dit :

Oui mais entre le moment où une correction à créer une faille et où l'on apporte la correction, il y a un délai qui peut être exploité par les hackeurs. J'aimerais croire que ce délai soit toujours trop court pour que l'on soit exposé à la menace.

Pour qu'un "hackeur" puisse exploiter une faille, il faut quand même qu'un certain nombre de circonstances soient réunies. La principale, et pas des moindres, est quand même de pouvoir accéder au système - comprendre ce qu'y s'y passe est une autre difficulté quand le système est spécifique et n'est pas grand public.

Donc soit on bénéficie, au préalable, de fuites ou de documentations permettant de faciliter le travail, soit il faut disposer de ressources énormes pour faire un plan d'attaque couvrant tous les aspects.

il y a 5 minutes, Lame a dit :

Pas forcément n'est pas jamais.

Partant de là, tu vas systématiquement sur-estimer tous les risques, même les plus infimes.

C'est une très mauvaise lecture du principe de précaution.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, FATac a dit :

Partant de là, tu vas systématiquement sur-estimer tous les risques, même les plus infimes.

C'est une très mauvaise lecture du principe de précaution.

J'ai évoqué le problème comme d'autres. Je n'ai pas dit que tout chasseur piratable (le F-35 n'est pas seul en cause) devrait rester au hangar à cause de ce risque. En temps de guerre, ce ne sera pas possible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Lame a dit :

Ils tirent puis passent à l'arrière pour jouer le rôle d'Awacs.

Ca implique d’etre hors de porté adverse et de faire de la detection active. 
bon courage avec tous les missiles longues portees qui arrivent. 
 

c’est un role pour le f15ex. Le f35 devrait plutot s’approcher et faire de la detection passive. 
 

on voit que meme là, le f35 est redondant avec les rc. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, wagdoox a dit :

Tu reprends la division entre f35 et f15ex (qui nnest pas canard). Je pense que la division rafale/ef avec ucav est bien plus pertinente. C’est moins cher la prise de risque est moindre, les vecteurs ont des forces qui vont bien avec leurs faiblesses. 
 

Non, on a jamais mis les awacs devant et les archers derriere… une fois de plus un drone aurait largement fait mieux avec une ser plus petite et pas besoin d’autre chose. Si la furtivite est defaite le drone est abattu, il y a pas mort d’homme pour le f35 la survabilite reste une question couteuse et encore entiere. 
bref on verra en 2030 si le f35 reste aussi pertinent que furtif. 

Il faut que le F-35 soit en première ligne pour :

-abattre les avions ennemis pouvant constituer un danger pour les Eurocanards derrière

-afin de géolocaliser les radars au sol ennemis.

Si le F-35 est bk3 et qu'il y en a 4, cela signifie qu'il y a 16 AIM-120. Si c'est bk4, ce serait 24 amraam. Cela fait beaucoup de missiles, mais si vous utilisez le F-35, cela peut toujours être précieux pour collecter des informations pour vos amis.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Boule75 a dit :

Exact, mais définitivement non, tous les correctifs ne génèrent pas leur propre faille contrairement à ce que tu affirmais.

Alors je me suis mal exprimé. Comme tu le dis, tous les correctifs ne génèrent pas des failles.

J'ai reformulé mon message suite à ta remarque. Merci.

il y a 25 minutes, RMR_22 a dit :

Cela fait beaucoup de missiles, mais si vous utilisez le F-35, cela peut toujours être précieux pour collecter des informations pour vos amis.

Et le F-35 a une liaison satellite qui accélère la diffusion des données. Et une optronique tout azimut qui permet éventuellement de zoomer sur les cibles détectées. Encore que sur ce dernier point, je me demande s'il est possible à des opérateurs radars d'utiliser l'optronique du F-35 pour faire le zoom où s'il faut obligatoirement passer par le pilote embarqué.

il y a 43 minutes, wagdoox a dit :

Je pense que la division rafale/ef avec ucav est bien plus pertinente.

Oui les aviations des différents pays européens ont des arsenaux très différents et, en temps de guerre, on aura pas forcément des Rafales et des Typhoons en suffisance partout où il serait utile. Il faut imaginer les différentes combos par prévoyance: on fait la guerre avec l'armée qu'on a, pas celle qu'on veut.

Edited by Lame
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, FATac a dit :

Pour qu'un "hackeur" puisse exploiter une faille, il faut quand même qu'un certain nombre de circonstances soient réunies. La principale, et pas des moindres, est quand même de pouvoir accéder au système - comprendre ce qu'y s'y passe est une autre difficulté quand le système est spécifique et n'est pas grand public.

Donc soit on bénéficie, au préalable, de fuites ou de documentations permettant de faciliter le travail, soit il faut disposer de ressources énormes pour faire un plan d'attaque couvrant tous les aspects.

Un risque infinitésimal quand on parle de black hat civils. Et pour les corps cybernétiques des armées des grandes puissances, coopérant avec les services secrets? Donc, il faut anticiper le risque pour que "Ghost Fleet" reste un fiction.

Il y a 21 heures, ARPA a dit :

D'un point de vue politique, c'est vrai, on a aucun intérêt à laisser des avions au Hangar. D'un point de vue militaire ...

Si notre limite vient du nombre de ravitailleurs disponibles, ce ne sera pas forcément pertinent d'avoir des avions à court rayon d'action qui consomment beaucoup pour aider des avions à long rayon d'action qui consomment peu...

D'un point de vue militaire, l'idéal serait bien sûr de laisser les avions les moins utiles au hangar mais qui dit que les circonstances d'une guerre en Europe te laisserait la possibilité de le faire. Evidemment, s'il s'avère que les F-35 sont des cerceuils volants, quels que soient la tactique employé, il faudra les retirer du service actif, se contenter de moins d'avion ou envoyer les pilotes avec les substituts qu'on pourra leur fournir en temps utile.

Ta remarque sur les ravitailleurs est pertinente mais nous sommes bien d'accord que les chasseurs et les F-35 peuvent être ravitaillés par d'autres chasseurs ou des drones? Donc, si le nombre de ravitailleurs limitent le nombre d'appareil qu'on peut maintenir en l'air, il y a aussi moyen de l'accroître avec des expédients.

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, wagdoox a dit :

Le f35 devrait plutot s’approcher et faire de la detection passive.

Vu son rayon d'action et sa vulnérabilité en combat rapproché, il vaut peut-être mieux trouver un autre emploi.

En revanche, je me demande ce qu'on pourrait faire d'un F-35 modifié pour embarquer des missiles météor ou dotés de remote carriers conçus pour tirer des météors. C'est peut-être la solution au problème que tu as évoqué.

Evidemment, sauf customisation du F-35, il faudrait se procurer des remote carriers compatibles F-35. Si le Tempest et le F-35 partagent ultérieurement la même mosaïque tactique (coopération USA-RU), ce sera plus facile ultérieurement pour ceux des pays de l'Initiative Européenne d'Intervention qui opteront pour le Tempest.

Edited by Lame
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Lame a dit :

Ta remarque sur les ravitailleurs est pertinente mais nous sommes bien d'accord que les chasseurs et les F-35 peuvent être ravitaillés par d'autres chasseurs ou des drones?

Pour les F-16 ou F-35A européen ? Bah non.

 

il y a une heure, RMR_22 a dit :

Le moyen le plus efficace d'exploiter conjointement des Eurocanard et des F-35 est d'utiliser les F-35 en première ligne volant à haute altitude.  Pendant ce temps les Eurocanards reviennent à plusieurs dizaines de kilomètres en arrière et à mi-basse altitude pour éviter les SAM, chargés de missiles de croisière furtifs comme le scalp ou le JASSM attaquant des cibles au sol désignées par le F-35.  

Dans le cas hypothétique où l'ennemi est très nombreux, il est possible d'utiliser le F-35 comme AWACS (après épuisement de son AIM-120), afin que les Euro-canards chargés de Meteor effectuent des attaques à distance.

Bonne idée. Pendant que les F-35 feront diversion à 100 km de la cible, les Rafale pourront rester "derrière" à 200 km de la cible pour la traiter à coup de SCALP.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lame a dit :

Non pas du tout. Tu as écrit un message massif ou tu dis beaucoup de chose et j'ai réagis à une partie qui m'intéressait plus particulièrement.

Je cite aussi des passages lorsque je réponds à certains interlocuteurs. Par contre, ce qui m’a dérangé c’est que tu me cites en prenant un élément de ce que j’avais écrit en page 1120. Et dans le post que tu cites partiellement, j’avais justement écrit : « Il est très facile de prendre un élément, de le sortir un peu de son contexte et d’en faire un argument qui sera énuméré sur des pages entières » et que prélever un bout de ce que j’avais dit à cette occasion dénature justement totalement mon propos.:blush:

Mais bon, ce n’est pas bien grave et ma désapprobation s’arrête là et je ne t’en veux pas. :smile:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, ARPA a dit :

Pour les F-16 ou F-35A européen ? Bah non.

Pourquoi les F-16 et F-35 européens ne peuvent-ils être ravitaillé par d'autres chasseurs ou des drones?

il y a 2 minutes, ARPA a dit :

Bonne idée. Pendant que les F-35 feront diversion à 100 km de la cible, les Rafale pourront rester "derrière" à 200 km de la cible pour la traiter à coup de SCALP.

Vu le rayon d'action du F-35, cela me semble un peu compliqué. Je verrai plutôt les F-35 faire cela au profit d'une unité de Typhoon défendant un objectif stratégique.

il y a 4 minutes, FAFA a dit :

Mais bon, ce n’est pas bien grave et ma désapprobation s’arrête là et je ne t’en veux pas.

Je suis heureux que tu aie compris que je ne suis pas un affreux cultiste du Rafale qui complote contre toi.:happy:

Je te suis reconnaissant d'être un partisan modéré du F-35.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Lame a dit :

Pourquoi les F-16 et F-35 européens ne peuvent-ils être ravitaillé par d'autres chasseurs ou des drones?

Le système de ravitaillement par réceptacle impose un avion lourd.

De toute manière, si on veut faire un raid massif un peu loin, on peut difficilement se passer des ravitailleurs lourds.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 09/10/2021 à 14:44, gianks a dit :

Le fait est que le but de l'aviation belge ou néerlandaise ou suisse ou italienne (je cite les pays frontaliers avec la France et qui ont ou auront le F35) n'est pas de défendre l'espace aérien français mais de participer en premier lieu à la défense de son pays. Et cela peut passer par l'adoption du même avion utilisé par le principal allié ou ami au moins pour avoir la même chaîne logistique par exemple.

C'est vrai et ton propos démontre que le principal problème du F-35, c'est avant tout le contexte et le système de force dans lequel il est mis en oeuvre.

J'ai souvent entendu des Européens raillés les capacités russes en comparant les effectifs de l'aviation russe à ceux des Etats européens. Cela sous-entendait que les Européens coopéreraient forcément en cas de guerre avec la Russie... ou la Turquie si elle et la Grèce en venaient aux mains. J'attend avec impatience des exercices communs entre pilotes de l'Initiative Européenne de Défense. Ce serait merveilleux si l'on pouvait organiser des exercices communs entre pilote de l'IEI et ceux du Groupe de Visengrad.:happy:

Les pilotes européens de Rafale, de Typhoon, de F-16, de F-35 sont tous mes concitoyens européens.:wink:

 

il y a 7 minutes, ARPA a dit :

Le système de ravitaillement par réceptacle impose un avion lourd.

@Tout le monde

Questions:

1) Est-ce que le F-35C peut être ravitaillé par drone ou est-ce une fake news

https://www.aerobuzz.fr/breves-defense/boeing-va-construire-une-nouvelle-usine-pour-le-mq-25-stingray/

2) Si ce n'est pas une fake news, qu'est-ce qui permet à un F-35C d'être ravitaillé par drone à la différence d'un F-35C?

Merci à qui pourra me répondre.

il y a 13 minutes, ARPA a dit :

De toute manière, si on veut faire un raid massif un peu loin, on peut difficilement se passer des ravitailleurs lourds.

J'envisageais l'emploi du F-35 comme ravitailleur d'urgence ou l'emploi de drone pour accroître l'autonomie d'un F-35B déployé depuis un navire. Mauvaise idée donc, on passe.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Lame a dit :

2) Si ce n'est pas une fake news, qu'est-ce qui permet à un F-35C d'être ravitaillé par drone à la différence d'un F-35C?

Les F-35C (et je crois les F-35B) se ravitaillent comme les Rafale à l'aide de leur perche qu'ils mettent dans le panier du ravitailleur (éventuellement un drone/avion nounou)

Les F-35A utilisent le système de l'USAF pour des pilotes qui ont moins besoin de se former au ravitaillement en vol, mais qui impose des ravitailleurs plus complexe avec une perche.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 20/09/2021 à 11:17, DEFA550 a dit :

Je ne sais pas comment interpréter cette phrase, mais je persiste à faire la différence entre la méthode et les moyens employés pour la mettre en oeuvre. User et abuser du combat collaboratif avec effecteurs déportés est peut-être une nouveauté au plan technique, mais ça ne change rien au principe doctrinal.

Utiliser un nouveau sobriquet pour décrier la méthode ET les moyens mis en oeuvre, c'est du marketing qui vise à singulariser (mais on est habitué avec eux)

Je rejoint entièrement ton idée sur le fait que la seule originalité de la mosaïc warfare, c'est la place des drones et le déport du tir. Par contre, il me semble évident que les Américains cherchent réellement à créer des mosaïques tactiques composé d'un mosaïquier (F-35 ou autre avion).

Il y a de bonne chance pour que le SCAF suive la même logique (en l'améliorant espérons-le): 2040, l'odyssée du SCAF - Le système de combat aérien du futur

Ce n'est apparemment pas garanti: LE SCAF : MYTHE OU RÉALITÉ ÉMERGENTE ?

Je crois à la volonté des Américains de pratiquer le mosaic warfare, tout comme je ne crois pas à la pertinence du concept. Les effectifs de drones étant nécessairement limité, comme la démontré Deres, il ne pourront être engagés qu'au centre de gravité de la bataille sauf dispersion de l'effort. Le Pentagone et l'USAF sauront faire cela? Bof. On serait capable de faire mieux. Cela se discute.

il y a 28 minutes, ARPA a dit :

Les F-35C (et je crois les F-35B) se ravitaillent comme les Rafale à l'aide de leur perche qu'ils mettent dans le panier du ravitailleur (éventuellement un drone/avion nounou)

Merci.

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/08/17/ravitaillement-reussi-pour-le-f-35b.html

Donc, si l'on admet que le F-35B est ADAC et peut être ravitaillé par drones, cela lui confère une autre utilité. On peut s'en servir comme joker technique en situation d'urgence: mini-awacs, observateurs, diversion, peut-être ravitailleurs. Enfin, tout ce qui ne nécessite pas la postcombustion pour le moment.

Link to comment
Share on other sites

Je m'incruste un peu dans la discussion, certes intéressante mais hautement théorique : vous êtes sacrément riches pour viser des flottes pareilles je trouve :biggrin:

Le F-35 serait un bon multiplicateur de force dans la doctrine US (Merci @Lame pour la remarque en effet) en travaillant comme on l'a évoqué plusieurs fois ici avec un mix "high-low" où il pourrait en effet peut être être en première ligne furtive utilisant ses capacités de détections passives (Encore une fois, pour rappel, s'il utilise son radar en actif, il devient un phare blanc géant dans la nuit pour tout le monde doté d'un radar). Mais je ne suis pas sûr que cela soit exploitable de la même façon dans d'autres pays. En particulier ceux qui n'ont que le F-35 dans leur flotte (J'ai l'exemple de la Suisseen tête, même si c'est encore en débat chez eux pour le moment...)

Ça expose par contre fortement un pilote et un avion plutôt cher (enfin, à l'entretien, pas à l'achat, si on se fie aux plaquettes commerciales et aux données récentes des contrats et retour des clients) et il y aurait des solutions différentes pour arriver à ce même effet. L'excellent des drones et effecteurs déportés par exemple.

J'ai l'impression que vous essayer de trouver un problème que le F-35 peut résoudre, au lieu de chercher une solution à un problème militaire : trouver comment utiliser cet outil au mieux plutôt que chercher le bon outil. (On peut enfoncer un clou avec un tournevis hein, ou avec une masse. C'est juste... un peu moins efficace qu'avec un marteau)

 

Par contre :

On 10/16/2021 at 7:53 PM, RMR_22 said:

Si le F-35 est bk3 et qu'il y en a 4, cela signifie qu'il y a 16 AIM-120. Si c'est bk4, ce serait 24 amraam

Ça rentre dans la soute tout ça ? Parce que si c'est pour envoyer un avion à la furtivité dégradé, il y a d'autres candidats, moins chers ou plus efficaces il me semble.

À moins de tirer tous les AMRAAM sous pylônes d'abord avant de se rapprocher en "furtif" (mais après une volée de 4 AMRAAM ou plus, je doute que l'ennemi ignore qu'il y a quelque chose dans le secteur en toute honnêteté...)

Edited by SLT
Correction de fautes et remarque de Lame sur l'utilisation de "Doctrine US"
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Avec mes compétences en Paint j'ai dessiné la stratégie d'utilisation conjointe du F-35 et du Rafale dont j'ai déjà parlé.

Les zones jaunes sont là où un Eurocanard peut être détecté, et la rouge où un F-35 peut être détecté

5r32GKE.png

il y a 3 minutes, SLT a dit :

 

Ça rentre dans la soute tout ça ? Parce que si c'est pour envoyer un avion à la furtivité dégradé, il y a d'autres candidats, moins chers ou plus efficaces il me semble.

À moins de tirer tous les AMRAAM sous pylônes d'abord avant de se rapprocher en "furtif" (mais après une volée de 4 AMRAAM ou plus, je doute que l'ennemi ignore qu'il y a quelque chose dans le secteur en toute honnêteté...)

Je parlais de 4 F-35 transportant chacun 4 AMRAAM, ou 6 s'ils sont du bloc 4. Bien sûr tous internes.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, ARPA said:

Bonne idée. Pendant que les F-35 feront diversion à 100 km de la cible, les Rafale pourront rester "derrière" à 200 km de la cible pour la traiter à coup de SCALP.

Juste pour être sûr : sarcasme ?

Parce qu'on est d'accord, les F-35 en "première ligne" ne servent plus à grand chose ici il me semble...

Entre le Scalp et le METEOR, il y a des moyens pour le Rafale de traiter tout ce qui se présente assez loin, à condition de les détecter bien sûr, non ?

(À quand le pod de @FATac dans son excellent raid Mousquetaire pour augmenter les capacités de détection et d'ECM de notre chouchou Rafalou ? :tongue::wub:)

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, SLT a dit :

Juste pour être sûr : sarcasme ?

Parce qu'on est d'accord, les F-35 en "première ligne" ne servent plus à grand chose ici il me semble...

Entre le Scalp et le METEOR, il y a des moyens pour le Rafale de traiter tout ce qui se présente assez loin, à condition de les détecter bien sûr, non ?

(À quand le pod de @FATac dans son excellent raid Mousquetaire pour augmenter les capacités de détection et d'ECM de notre chouchou Rafalou ? :tongue::wub:)

Oui, c'était du sarcasme.

Mais le pays participant à l'opération avec ses 4 F-35A pourra dire qu'il a contribué à plus de 50% du coût du raid nécessaire pour détruire 8 cibles et que ses avions sont arrivés sur zone avant les Rafale.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Lame a dit :

Vu son rayon d'action et sa vulnérabilité en combat rapproché, il vaut peut-être mieux trouver un autre emploi.

En revanche, je me demande ce qu'on pourrait faire d'un F-35 modifié pour embarquer des missiles météor ou dotés de remote carriers conçus pour tirer des météors. C'est peut-être la solution au problème que tu as évoqué.

Evidemment, sauf customisation du F-35, il faudrait se procurer des remote carriers compatibles F-35. Si le Tempest et le F-35 partagent ultérieurement la même mosaïque tactique (coopération USA-RU), ce sera plus facile ultérieurement pour ceux des pays de l'Initiative Européenne d'Intervention qui opteront pour le Tempest.

Ca reste tres hypo sachant que les armees auront de nouveaux avions a mettre en service … le f35 va en realite tres vite perdre de son attrait par effet cumulatif. 

Il y a 4 heures, Lame a dit :

Oui les aviations des différents pays européens ont des arsenaux très différents et, en temps de guerre, on aura pas forcément des Rafales et des Typhoons en suffisance partout où il serait utile. Il faut imaginer les différentes combos par prévoyance: on fait la guerre avec l'armée qu'on a, pas celle qu'on veut.

C’est tout l’interet des remotes ou ucav. 
pas cher, facile a produire en masse et 100% du temps de vol dedié aux missions (pas d’entrainement des pilotes).

Il y a 4 heures, Lame a dit :

Vu son rayon d'action et sa vulnérabilité en combat rapproché, il vaut peut-être mieux trouver un autre emploi.

Entierement d’accord ! D’ou l’interet de l’ucav. Mais toujours est il que les anglais ont lache l’ucav quand ils ont eu les premiers f35. Double emploi….

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, RMR_22 a dit :

Il faut que le F-35 soit en première ligne pour :

-abattre les avions ennemis pouvant constituer un danger pour les Eurocanards derrière

-afin de géolocaliser les radars au sol ennemis.

Si le F-35 est bk3 et qu'il y en a 4, cela signifie qu'il y a 16 AIM-120. Si c'est bk4, ce serait 24 amraam. Cela fait beaucoup de missiles, mais si vous utilisez le F-35, cela peut toujours être précieux pour collecter des informations pour vos amis.

 

Mais alors … quelle sucession de contre sens deguisees en evidence. 
la guerre air air se fait aujourd’hui avec 3 composentes, capteurs passifs au contact, un pilote experimenté, un soutient massif tanker et awacs actif au loin. 
le f35 de par sa conception demande encore plus de ces 3 facteurs. 
un canard a plus d’endurance comme moins besoin de support, le pilote peut passer plus d’heures a s’entrainer sur canard (le simu compte mais pas que). Enfin les capteurs passifs l’eots n’a jamais fait mieux que l’osf ou pirate. Il doit deja etre remplacé car obsolete. 
 

pour geolocaliser les radar, le rafale peut tres bien le faire en altitude sans entrer dans la bulle des missiles, puis envoyer un scalp ou utiliser le suivi de terrain. Je parle meme pas des capacites spectra qu’on utilisera pas forcement immediatement en temps de guerre. Mais je suis pas sur que le f35 opere differemment et entre dans la bulle missile (le pilote ne sait pas a quelle distance il sera detecté precisement donc…). D’ailleurs le f35 prend de plus en plus d’armement stand off. 
 

la mise en reseau n’est pas du tout une exclus du f35, utiliser le radar pour designer la cible au copain, le rafale le fait tres bien aussi. Meme historiquement c’etait saab qui avait mis cette tactique en avant. 
 

le plus du f35, c’est la mise en reseau des differents capteurs, ca permet de reconstruire un retour mais c’est toujours pas fiabilisé. L’autre, c’est la furtivite passive qui ne tiendra plus tres longtemps. 
 

si le f35 peut rester pertinent, il faut quand meme admettre que le programme f35 est un echec total. Il devait remplacer x avions, ils ne remplacera pas le f16 15 ou a10. Il ne remplace en realite que les harriers, f18h et f117. Il devait permettre d’avoir un appareil pour les 3 branches, c’est rate, 30% de pieces communes… enfin le gros point qui va pas c’est qu’il devait etre pas cher. Il devait penetrer les sam, c’est pas du tout une certitude et ne peut pas generer assez de sorties pour casser une defense adverse seireuse. Bref tout les aspects doctrinales ou structurels c’est un echec. 

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Finalement le F35 parfait est un avion furtif avec qu'es des capteur passif...

Il serait possible d'avoir sur un avion comme le F35 deux boules optronique qui scan le ciel ? ( Pour détecter les angry birds ennemie ) en ayant une sorte de spectra mais sans radar ? Une espèce de chasseur uniquement basé sur des capteurs passifs ?

Link to comment
Share on other sites

39 minutes ago, Snapcoke said:

Il serait possible d'avoir sur un avion comme le F35 deux boules optronique qui scan le ciel ? ( Pour détecter les angry birds ennemie ) en ayant une sorte de spectra mais sans radar ? Une espèce de chasseur uniquement basé sur des capteurs passifs ?

C'est plus ou moins le cas avec DAS.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...