Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

 

 

14 minutes ago, Gallium nitride said:

Now we have the figures for the last contract:

US$ 4,029 million for the 36 F-35As = US$ 111.9 million per a/c

by adding the 20% announced by LM, this makes US $ 134.28 million per a / c

Il y a le coût de " l'envol " et le coût d'approvisionnement. dans ce cas, je parle de " l'envol ", c'était la mesure utilisée. et c'est la mesure que j'ai continué avec comme exemple. Il y a différentes mesures

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

Je reconnaîtrais volontiers mon erreur, ce serait bien que d'autres le fassent ici. L'un des grands problèmes est que, malgré l'escalade des coûts du F-35, il est toujours inférieur à la concurrence. Beaucoup d'entre nous ont du mal à accorder le moindre crédit au F-35 et invoquent l'irrationalité et la conspiration pour justifier sa victoire. Je n'entrerai pas dans ces délires, car j'essaie de maintenir ce que j'appellerais une "santé mentale objective", mais jusqu'à présent, l'une des capacités les plus uniques du F-35 est de faire en sorte que des personnes normalement saines d'esprit et rationnelles se transforment en fous du complot dès que quelque chose remet en question leur opinion déjà arrêtée.

Une personne malade apprécierait plutôt cela, mais je ne me considère pas comme une personne malade.  Vous remarquerez que je n'essaie pas de cacher les choses. J'affiche le bon et le mauvais et je ne fais pas d'édition sélective ou de modification des choses pour peindre une image différente. Au contraire, je continue obstinément à montrer la réalité. Je suppose que l'affirmation élevée par certains ici que Joe Biden a secrètement et illégalement pris en charge les coûts des F-35 peut être mise au placard finalement, mais j'en doute. Le problème avec les théories du complot, c'est que les gens ont tendance à passer de l'une à l'autre et à s'écraser. 

Comme l'a dit @FATac, c'est une sorte de paranoïa à double face de chaque équipe. Il fut un temps où 85 millions de dollars pour un F-35 était considéré comme un rêve fou et désespérément optimiste. Un jour, les gens apprendront à ne plus parier contre cet engin, mais en attendant, je vois le prix de cette "courbe d'apprentissage" sur des gens qui sont normalement assez intelligents et sains d'esprit. Ce serait bien si certains admettaient des progrès de l'autre côté, mais je sais qu'il ne faut pas s'y attendre. La règle générale est que lorsque quelque chose d'autre gagne, c'est grâce au mérite de l'avion, mais lorsque le F-35 gagne, cela ne peut jamais être grâce au mérite. Cela s'appelle un double standard, et je suis sûr que pour beaucoup cela signifie "deux fois plus vrai !". 

D'une j'ai déjà contredis ce point avec le fait que la politique joue aussi (parfois) en faveur du Rafale.

De deux, tu devrais lire ça : https://www.meta-defense.fr/2021/09/22/les-etats-unis-veulent-ils-eliminer-lindustrie-de-defense-francaise/ (quelques approximations sur le F35 mais on lui pardonnera)

Tu comprendras que la vente d'armes est loin d'entrer dans les règles de bonnes pratiques du commerce mondial, surtout quand le concurrent direct s'appelle USA.

Edited by Delbareth
Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Stark_Contrast a dit :

C'est ce que je ne cesse d'essayer d'expliquer, alors que l'on me dépeint comme un faux jeton, un fanboy ou autre. Une autre chose que j'ai essayé de faire est de transmettre ce que j'entends. Cela m'a valu d'être déclaré le messager à abattre LOL 

Ce n'est absolument pas le genre de la maison bien au contraire ...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Stark_Contrast a dit :

Il y a le coût de " l'envol " et le coût d'approvisionnement. dans ce cas, je parle de " l'envol ", c'était la mesure utilisée. et c'est la mesure que j'ai continué avec comme exemple. Il y a différentes mesures

Non.  US$ 111.9 million par a / c, c'est bien l'avion uniquement dans le dernier deal en date.

Les coûts annexes sont de US$ 2,028 million pour les munitions, le matériel au sol, le spare, la documentation, la formation, le système d'entraînement, le système de planification et d'évaluation des missions et le soutien technique initial.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

La proposition de LM est basée essentiellement sur des estimations, notamment l'objectif de 3000 avions vendus.

Mais on sait maintenant que la production sera de 156 par an :

https://news.lockheedmartin.com/2021-09-27-Pentagon-And-Lockheed-Martin-Agree-To-F-35-Production-Rebaseline

700 ont déjà été produits, il en resterait donc 2300 pour atteindre les 3000, ce qui fait 14.74 années de production, c'est à dire Q3 2036.

Problème : Les engagements contractuels s'arrêtent en 2031...

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Stark_Contrast a dit :

Cependant, ce qui me fait réfléchir, c'est la masse de personnes ayant une expérience et une expertise du monde réel qui ne rejettent pas le F-35 et l'adoptent au contraire. Ils peuvent très bien avoir tort, mais leur adhésion catégorique est suffisante pour que je m'arrête et que je me dise qu'il y a peut-être autre chose. Je laisse au moins une petite "marge de manœuvre", ce qui semble répugner à beaucoup ici, à savoir que je ne suis peut-être pas aussi intelligent que je le pense, ou que j'en sais plus que ceux qui travaillent réellement avec le F-35. Certains ici en savent même plus que les personnes qui volent et travaillent réellement avec des F-35, et n'hésitent pas à affirmer que leur propre expertise est bien supérieure à celle des experts. 

Ce positionnement est tout à fait respectable, mais souffre comme d'autre de biais de confirmation ou de sélection.

Est-ce que tu prends aussi en compte les opérateurs de maintenance qui décrivaient ALIS comme un cauchemar et faisaient tout pour contourner le système ? Et tes pilotes, leur témoignage est-il fiable ou leur carrière en dépend-elle ? Comme n'importe quel professionnel de n'importe quel boite, je doute que leur parole soit vraiment libre*. A contrario, les gars du GAO ne sont que des marionnette dans un cirque général et leur témoignage n'aurait pas d'importance ? :mellow:

*Et avant que tu nous accuses une n-ième fois de deux poids deux mesures, oui c'est pareil si un pilote de Rafale nous vante les mérites de l'avion.

Edited by Delbareth
Link to comment
Share on other sites

Ce qui est sûr avec le F35, c'est qu'il est ultramoderne, ultra-sophistiqué, ultra connecté.... et que cela à amener forcément son lot de complications. Et avec 3 versions différentes a développer sur la même base. De plus ce qui certains également, c'est qu'au prix qu'il a coûté en développement (426 mds $ contre 30 mds pour le Rafale C/B/M...), il est un peu normal qu'il soient bien accueilli par les différents utilisateurs et qu'il commence à montrer son potentiel... Donner 400 mds aux industriels français et je pense qu'ont ferait largement aussi bien...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, jackjack a dit :

  @Gallium nitrideEst-ce que je m'y perds ? Les 111 millions de dollars n'ont-ils pas déjà été augmentés pour tenir compte de l'inflation ?

Peut-être, en effet, puisque l'enveloppe globale semblait moins élevée à l'annonce, fin juin. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas repris le chiffre de 134 millions de dollars dans ma réponse à Stark_Contrast. Mais on est quand même très loin des 85 millions de dollars. Il y a peut-être une confusion entre le prix "sortie d'usine" et le prix de vente dans les chiffres qui circulent sur le net (et entretenir la confusion serait une excellente tactique pour certains).

.

Edited by Gallium nitride
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Gallium nitride said:

Peut-être, en effet, puisque l'enveloppe globale semblait moins élevée à l'annonce, fin juin. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas repris le chiffre de 134 millions de dollars dans ma réponse à Stark_Contrast. Mais on est quand même très loin des 85 millions de dollars. Il y a peut-être une confusion entre le prix "sortie d'usine" et le prix de vente dans les chiffres qui circulent sur le net (et entretenir la confusion serait une excellente tactique pour certains).

.

Le prix du x-factory serait le prix récurrent de 79 millions de dollars en 2021. Je ne sais pas quel est le prix du flyaway pour 2031. Vous ajoutez ensuite les frais de 3,2 % du FMS et tous les autres frais. Allez-vous l'emporter après sa sortie de la chaîne de production, ou voulez-vous que nous le stockions jusqu'à ce que vous le vouliez ? Voulez-vous que nous le livrions, que nous le ravitaillions à mi-chemin, etc. Le prix de l'atterrissage dans le pays est différent de celui du vol. Chaque pays aurait ses propres coûts après le coût de base du vol. 
Il y a des coûts récurrents URF, non récurrents, système d'arme, APUC, PAUC. cycle de vie, propriété totale.

Image du tableau des coûts.

https://whythef35.blogspot.com/2012/07/how-much-does-f-35-cost.html

 

Edited by jackjack
Link to comment
Share on other sites

Les avocats du f-35 n'arrive plus à rédiger d'articles sans se prendre les pieds dans le tapis.

Donc dans cet article nous avons un super moteur de la mort qui tue en 2021 en début d'article, le f-135. Mais à la fin de l'article il est rappelé que le f-135 était déjà moyen en 2011 quand les députés étaient sur le point de le mettre à la poubelle.

Bon là le rédacteur plaide pour ne pas changer de moteur sinon cauchemard logistique à venir, tout çà quoi ...:chirolp_iei::dry:  Sisi ... Ils deviennent schizophrène les mecs ..
https://www.realcleardefense.com/articles/2021/11/27/congress_dithers_in_weeds_with_f-35_engines_as_china_sabre_rattles_805396.html

"Le F-35 de cinquième génération - furtif, rapide et bien armé - est le meilleur avion de combat du monde. Son moteur en est l'une des principales raisons.

Évoluant à partir du moteur F119 de Pratt & Whitney qui équipe le F-22 Raptor, le moteur F135 du F-35 a une poussée supérieure à celle du F119 et des pièces universelles qui, lorsqu'elles sont financées correctement, facilitent la maintenance, l'efficacité de la production et les économies d'échelle. Associé au F-35, il devient le système de propulsion le plus formidable de l'histoire militaire. Au moins jusqu'à ce que le prochain meilleur, plus rapide et plus fort arrive.

Les experts nous disent qu'il ne faudra pas attendre longtemps - une dizaine d'années - pour que la nouvelle technologie américaine en matière de cellule et de cockpit soit prête à améliorer la poussée et la capacité globale.

De plus, compte tenu de la défense de l'énergie verte, le Congrès souhaite que ce moteur offre un meilleur rendement énergétique. Très bien. Ce qui n'a aucun sens, en revanche, c'est de développer un système entièrement nouveau d'ici 2027, spécifiquement pour remplacer le F135 dans la variante F-35 de l'armée de l'air. Un tel remplacement ne fonctionnera pas sur la variante marine, qui a besoin d'une capacité de décollage court et d'atterrissage vertical (STOVL) et serait trop coûteux à intégrer dans la version de la marine destinée à être utilisée à bord des porte-avions. Et oubliez la douzaine d'alliés et de partenaires de sécurité des États-Unis qui utilisent ou achètent déjà des F-35 (désolé pour la Turquie), notamment la Corée du Sud, le Japon, Singapour et l'Australie.
Contenu promu
Mgid
Mgid

Les efforts malavisés de certains membres de l'administration Biden et du Congrès pour orchestrer le remplacement du moteur en milieu de programme, mais uniquement pour l'armée de l'air et pour les F-35 produits avant 2027, vont ralentir le déploiement global des F-35. Des chaînes logistiques et de maintenance séparées vont anéantir l'efficacité.

J'ai déjà vu ce scénario se dérouler alors que je servais dans la plus grande escadre aérienne de F-16 au monde.

En 1990, le dernier des quatre escadrons de chasseurs de la base aérienne MacDill, en Floride, a fini de passer des anciens modèles A/B aux modèles C/D, plus avancés sur le plan avionique. Malgré la modernisation des appareils, l'escadron d'accueil était toujours équipé des anciens modèles C/D du bloc 25, dotés du moteur Pratt & Whitney F100-PW-200, alors que les escadrons frères étaient équipés d'avions du bloc 30, qui utilisaient le moteur General Electric F110-GE-100. Le résultat de ce méli-mélo de modèles de cellules et de moteurs a provoqué des maux de tête dans la chaîne d'approvisionnement, un budget logistique gonflé et un impact négatif sur le taux de capacité de mission de l'escadre.

Des problèmes similaires sont prévisibles si l'on est obligé de mélanger les F-35 avec le moteur actuel de Pratt & Whitney et un moteur distinct de General Electric, en cours de développement dans le cadre de l'Adaptive Engine Transition Program (AETP). La réorientation vers un moteur "tout nouveau" est un gaspillage précipité et inutile de l'argent des contribuables, qui nécessitera une chaîne d'approvisionnement entièrement nouvelle et perturbera la production des F-35.

Le lieutenant-général David Nahom, chef d'état-major adjoint de l'armée de l'air chargé des plans et des programmes, a déclaré cet été à la commission des services armés de la Chambre des représentants : "L'armée de l'air va avoir du mal à amener ce projet à une quelconque capacité opérationnelle". Il a expliqué son hésitation en disant : "Nous avons fait des investissements importants pour arriver à cette technologie, mais un autre investissement important est nécessaire pour l'intégrer au F-35. Et à l'heure actuelle, compte tenu de la ligne supérieure que nous avons, nous allons avoir du mal à aller plus loin avec cette technologie."

En 2011, le Congrès a été confronté à une proposition similaire pour remplacer le moteur du F-35 de l'Air Force et s'est prononcé contre le financement. C'était une mauvaise idée à l'époque et c'en est une encore plus mauvaise maintenant que les lignes de production tournent à plein régime depuis déjà 10 ans. Pratt & Whitney a présenté un plan visant à améliorer efficacement le moteur actuel sans perturber la production, et cela a maintenant du sens.

L'action la plus responsable est de se concentrer sur la mise en service rapide de ce chasseur - dans des pays comme Taïwan qui en ont besoin maintenant - tout en s'engageant dans des efforts parallèles mais totalement distincts pour développer des moteurs spécifiquement adaptés aux futurs avions - et non de mélanger et d'adapter des châssis d'avions existants à de nouveaux systèmes de moteurs qui commenceront à fonctionner dans une demi-décennie."

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, gianks a dit :

Vidéo de l'accident à bord du Q.E.
Le ralentissement de l'avion est flagrant et il parvient presque à s'arrêter sur le tremplin.

- Ça a du rayer la carrosserie du bateau ça !

Pas bon ça. Va coûter cher chez le garagiste tout ça 

- Tout pété ça madame ! Faut tout changer. Et pas que l'pare choc. Y a aussi tout l'dessous de caisse qui avec. 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, gianks a dit :

Vidéo de l'accident à bord du Q.E.
Le ralentissement de l'avion est flagrant et il parvient presque à s'arrêter sur le tremplin.

Merci pour la vidéo. C'est le pire moment pour une panne moteur (même si c'est jamais le bon moment...), C'est moche pour les Brit's.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Et le pilote a un cul monstre dans son malheur avec son parachute qui accroche le bout du tremplin ce qui lui sauve vraisemblablement la vie, parce que amerrir juste devant la proue, ce n'est pas une situation d'avenir comme dirait l'autre...

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, Teenytoon said:

Et le pilote a un cul monstre dans son malheur avec son parachute qui accroche le bout du tremplin ce qui lui sauve vraisemblablement la vie, parce que amerrir juste devant la proue, ce n'est pas une situation d'avenir comme dirait l'autre...

Je pense qu'il a essayé de sauver l'avion en freinant.

  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

Je pense qu'il a essayé de sauver l'avion en freinant.

Ce qui est étonnant c'est qu'on a l'impression que l'avion, ses réacteurs en tout cas, continuent à pousser. Or, si le pilote freinait, il a bien tenté aussi de couper les gazs, non ?

La séquence de lancement est-elle si automatisée qu'elle interdise au pilote de l'interrompre ?

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

Et donc la Royal Navy serait d'accord pour admettre qu'ils ont fait une erreur si stupide pour protéger le F35.

Cela me semble honnêtement peu probable.
Et puis de quoi la RN doit-elle protéger le F35 ? de l'accusation d'avoir eu un dysfonctionnement ?
Comme si tous les autres avions, dont le Rafale, étaient à l'abri des dysfonctionnements.

On écrit F-35 mais ici il se lit F-666 :biggrin:

Edited by gianks
  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, gianks a dit :

Et donc la Royal Navy serait d'accord pour admettre qu'ils ont fait une erreur si stupide pour protéger le F35.

Cela me semble honnêtement peu probable.
Et puis de quoi la RN doit-elle protéger le F35 ? de l'accusation d'avoir eu un dysfonctionnement ?
Comme si tous les autres avions, dont le Rafale, étaient à l'abri des dysfonctionnements.

On écrit F-35 mais ici il se lit F-666 :biggrin:

Pour le coup, je suis d'accord avec @gianks.

il y a une heure, Pierre_F a dit :

Cependant cette histoire de bâche me paraît une bonne excuse !

Laisser une bâche dans une entrée d'air d'un aéronef s'apprêtant à décoller du Queen Elizabeth est plus improbable que de laisser une élingue reliée au pont d'envol du Dixmude sur un hélico en train de décoller ?

https://www.defense.gouv.fr/english/content/download/575128/9847993/T-2018-12-A.pdf

Edited by Teenytoon
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Teenytoon a dit :

Et le pilote a un cul monstre dans son malheur avec son parachute qui accroche le bout du tremplin ce qui lui sauve vraisemblablement la vie, parce que amerrir juste devant la proue, ce n'est pas une situation d'avenir comme dirait l'autre...

C'est arrivé à un pilote français de Crusader qui a dû s'extraire de son cockpit avant que le PA ne lui passe au-dessus de la tête tandis qu'il était sous l'eau, il y a bien longtemps.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,799
    Total Members
    1,550
    Most Online
    VIVE LA PAIX
    Newest Member
    VIVE LA PAIX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...