Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

mais bien sûr, dans le même scénario, le Rafale n'a pas besoin d'être furtif.

C'est là où on voit que le doctrine d'emploi peut changer beaucoup de chose pour une même mission. Le close air-support implique de pouvoir être taské par un unité éloignée à la demande contre des cibles volantes ou à terre et donc de voler longtemps mais aussi d'avoir des coups à distribuer. Evidemment dans ces conditions le f-35 va devoir choisir entre voler lisse et rester plus longtemps en l'air ou voler chargé et n'être disponible que très peu de temps. LM nous a montré des vidéo de f-35 en beastmode mais on voit très peu de vidéo/photo de f-35 chargé de cette manière en opération. Le rafale à été de multiple fois employé de cette manière.

 

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

Les pièces de rechange pour les moteurs sont nécessaires pour tous les types d'aéronefs et sont généralement incluses dans le contrat

swing-role-configuration-jpg.22625

il y a une heure, Stark_Contrast a dit :

Les pièces de rechange pour les moteurs sont nécessaires pour tous les types d'aéronefs et sont généralement incluses dans le contrat, et non, ce n'est pas le double pour chaque aéronef, mais vous insistez pour inventer cela de toute façon.

Il y a deux contrats séparé dans le cas du F-35 avec d'un côté le contrat F-35 et de l'autre le F-135. Il y a toujours eu un peu plus de F"135 de commandé que de f-35 (de l'ordre de 5% si ma mémoire est bonne). Mais les défaillances qu'on a pu observer depuis un an et demi ont largement entamées le stock au point de devoir cannibaliser des moteurs existants. La solution trouvée par PW l'année dernière est maintenant appliquée sur les moteurs neufs mais reste à appliquer sur les moteurs plus anciens. 

Cette solution consiste à changer le module puissance qui représente approximativement la moitié de la valeur du F-135 qui coûte à alentour de 15 millions de dollar par unité. 

SI tu prend la LRIP 11 comme référence et que tu calcul le procurment cost (et donc sans les coûts de développements (acquisition cost)) tu obtiens 89 + 15 x( 1,55) = 89+23 = 112 millions de dollars. Et je n'ai pas encore rajouté le nouveau moteur AETP qui apparaitra en 2027 si tout va bien. Quand il sortira les plus anciens F-35 auront aux alentours de 2000 heures de vol ... J'espère franchement qu'on fait mieux avec le rafale parce que budgétairement c'est intenable sinon.

C'est un calcul de coin de table mais la solution de PW a forcément un coût non planifié et doit être installée sur tous les moteurs déjà fabriqué.

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

38 minutes ago, herciv said:

This is where we see that the job doctrine can change a lot of things for the same mission. Close air-support implies being able to be tasked by a remote unit on demand against flying or grounded targets and therefore to fly for a long time but also to have blows to distribute. Obviously in these conditions the f-35 will have to choose between flying smooth and staying in the air longer or flying loaded and only being available for a very short time. LM showed us videos of f-35 in beastmode but we see very little video/photo of f-35 loaded in this way in operation. The burst has been used many times in this way.

 

 

Je pense qu'il est assez évident qu'un avion chargé de plus d'armes aura une portée plus limitée, mais "très courte durée" est une mesure subjective. Les USMC sont des maîtres du soutien aérien rapproché et ont le F-35 à la portée la plus limitée, mais affirment qu'il est supérieur à tout ce qui existe. Je déteste faire un appel fallacieux à l'autorité, mais l'idée que le F-35 sera incapable d'assurer l'appui aérien rapproché, même s'il doit utiliser des munitions externes, est une portée. Le soutien aérien rapproché est probablement la mission la moins bien comprise qui soit.

 

Nous comprenons que le Rafale est l'avion supérieur, j'essaie simplement de démontrer que le F-35 ne tombe pas du ciel lorsqu'il transporte des bombes externes dans des missions CAS

 

38 minutes ago, herciv said:

here are two separate contracts in the case of the F-35 with on one side the F-35 contract and on the other the F-135. There have always been a few more F"135s ordered than F-35s (around 5% if my memory serves me correctly). But the failures that have been observed for a year and a half have largely dented the stock to the point of having to cannibalize existing engines.The solution found by PW last year is now applied to new engines but remains to be applied to older engines. 

This solution consists in changing the power module which represents approximately half the value of the F-135 which costs around 15 million dollars per unit. 

If you take LRIP 11 as a reference and calculate the procurement cost (and therefore without development costs (acquisition cost)) you get 89 + 15 x (1.55) = 89 + 23 = 112 million dollars.

 

C'est ce que vous avez dit tout à l'heure ?

38 minutes ago, herciv said:

And I haven't yet added the new AETP engine which will appear in 2027 if all goes well. When it comes out, the oldest F-35s will have around 2,000 flight hours... I honestly hope that we do better with the burst because otherwise it's untenable from a budget perspective.

 

J'admire votre retenue en n'ajoutant pas les coûts inconnus d'une option qui n'est pas encore disponible. 

J'apprécie toujours que vous évoquiez le futur moteur passionnant du F-35, même lorsque nous examinons des documents budgétaires d'une époque plus contemporaine. 

 

38 minutes ago, herciv said:

It's a table corner calculation but the PW solution necessarily has an unplanned  cost and must be installed on all engines already manufactured.

Est-ce que cela revient à acheter 2 ou 2,5 moteurs pour chaque F-35 ? Parce que cela semble être une portée réelle, surtout quand, de votre propre aveu, nous ne savons même pas si le programme AETP sera poursuivi. Encore une fois, les preuves sont déjà assez mauvaises sans que vous ayez à inventer quoi que ce soit. Alors pourquoi cette "embellie" ?  

 

 

1 hour ago, Patrick said:

Certainly.
It is only to be hoped that the lessons have been learned for the NGAD.

quelles "leçons" ? :wink:

Link to comment
Share on other sites

https://sofrep.com/fightersweep/what-close-air-support-is-and-isnt-part-one/

L'appui aérien rapproché (CAS) est une action aérienne menée par des aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante contre des cibles hostiles qui se trouvent à proximité immédiate des forces amies. Il nécessite une intégration détaillée de chaque mission aérienne avec les tirs et les mouvements de ces forces.

Publication conjointe 3-09.3 du ministère de la Défense 

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, herciv said:

Oui d'où ma précision sur les photos.

Avez-vous une source et une spécification de ces missions ?
Je sais que derrière les chiffres donnés pour le F-35. La mission est très spécifique en ce qui concerne les vitesses, les altitudes, la postcombustion, le dogfighting, la réserve de carburant pour le circuit d'attente et le déroutement.

Spoiler

Do you have a source and specification of these missions?
I know that behind the numbers given for the F-35. The mission is very specific in speeds, altitudes, afterburner, dogfighting, fuel reserve for holding pattern and diverting.

 

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, jackjack said:

Do you have a source and specification of these missions?
I know behind the numbers given for the F-35. The mission is very specific regarding speeds, altitudes, afterburner, dogfighting, fuel reserve for holding pattern and diversion.

  Reveal hidden contents

Do you have a source and specification of these missions?
I know that behind the numbers given for the F-35. The mission is very specific in speeds, altitudes, afterburner, dogfighting, fuel reserve for holding pattern and diverting.

 

J'ai l'impression que cette question a été examinée à de nombreuses reprises, notamment en raison du fait que le F-35 peut effectuer et a effectué des missions de CAS, même le F-35B, dont la portée est la plus courte. Nous savons également que le compromis entre les armes et la portée existe depuis environ un siècle, probablement même plus longtemps, car les avions de la Première Guerre mondiale étaient encore plus sensibles au poids, mais n'avaient heureusement pas besoin de voler aussi loin. 

https://www.military.com/daily-news/2019/02/25/marine-f-35s-dropped-bunch-bombs-isis-during-1st-middle-east-deployment.html

Le F-35 est fondamentalement coupable de ne pas effectuer le CAS de la manière ou au degré qu'un certain poster pense qu'il devrait. Le F-35B transporte plus d'armes, plus loin et plus souvent, tout en voyant et en communiquant davantage que le Harrier, qui est l'épine dorsale du CAS pour l'USMC, mais nous ne sommes pas sûrs que le F-35B puisse faire le CAS qu'il a déjà fait. 

Pour simplifier au maximum, la plupart des F-35 ne vont pas combattre seuls et le plan prévoit la présence d'autres moyens dans la zone (il peut s'agir d'autres avions, de navires, de drones, d'artillerie) qui utiliseront leurs munitions. Dans les cas où il n'y a pas d'autres moyens dans la zone, le F-35 aura un avantage critique, car il s'agit probablement d'un environnement hautement contesté ou secret qui convient le mieux au F-35 et à son absence unique de signature, par exemple pour le soutien des forces spéciales. 

Si tout cela vous semble tiré par les cheveux, la mission des FAC(A) est un élément de base et est utilisée depuis des décennies. Bien qu'elle soit plus récente pour certaines personnes :

 

https://www.marforeur.marines.mil/News/News-Article-Display/Article/521004/mawts-1-marines-introduce-faca-to-swedish-air-force/
 

 

 Je pense que c'est assez simple et direct. Le F-35 utilise l'emport interne, ce qui est bien car cela économise la signature et la traînée. S'il a besoin d'armes externes, il imite le Rafale, qui est supérieur, et utilise également des armes externes. 

Un F-35A aura plus de points d'ancrage, transportera plus de carburant (et aura une meilleure autonomie) et aura une plus grande capacité que le F-16 qu'il remplace. Dans une mission où l'emport externe est autorisé, il n'y a tout simplement aucune raison de penser qu'il ne peut pas effectuer le CAS, notamment en raison de la réduction de la traînée et du fait qu'il n'a pas besoin de réservoirs et de nacelles externes. D'une manière générale, le F-35B est à peu près équivalent à un F-18 en termes de portée et de capacité d'armement. Pour une raison étrange, on n'a jamais réfléchi à la raison pour laquelle le F-18 et le F-16 sont incapables de remplir ces missions, alors que le F-35, qui les dépasse, n'est qu'un point d'interrogation, même si le F-35 a effectué des missions de CAS

Les armes peuvent varier considérablement, non seulement en fonction de leurs besoins, mais aussi de considérations telles que les civils et autres dommages collatéraux.

trop long ? je n'ai pas lu ?

Tout cela revient à dire qu'Herciv ne pense pas que le F-35 ait assez de portée ou d'armes ou les deux pour faire du Close Air Support. 

 

Link to comment
Share on other sites

Voilà où se passeront les opérations de recherche pour le F-35C du Carl Vinson :

2017-04-11-Mer-de-Chine-m%C3%A9ridionale

CNN parle d'opérations pouvant durer 4 mois. Déjà la recherche de l'épave qui a pu "voler" sous l'eau sur une distance importante compte tenu qu'elle doit être dans un assez bon état.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Stark_Contrast a dit :

Tout cela revient à dire qu'Herciv ne pense pas que le F-35 ait assez de portée ou d'armes ou les deux pour faire du Close Air Support. 

Toi tu aimes bien provoquer. Non je n'ai pas dit çà.

J'ait dit que pour la même mission de CAS il faudrait 2 fois plus de f-35 que de rafale. Parce que le f-35 est beaucoup plus efficient lisse que avec des emports externes.

Je n'ai jamais dit que le f-35 n'en était pas capable. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Toi tu aimes bien provoquer. Non je n'ai pas dit çà.

J'ait dit que pour la même mission de CAS il faudrait 2 fois plus de f-35 que de rafale. Parce que le f-35 est beaucoup plus efficient lisse que avec des emports externes.

Je n'ai jamais dit que le f-35 n'en était pas capable. 

Oui mais il est dit depuis 20 ans que le configurations stealth sont seulement réservées à certains types de missions ... phases d'acquisition de la > air entre autres 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Stark_Contrast a dit :

En cas d'urgence, il n'y a pas de transfert de pièces ? Il semble qu'il s'agisse davantage d'une question budgétaire. Le JSF a été conçu en partie pour abattre ce mur, mais cela ne se fera pas du jour au lendemain. Il est très amusant de constater que, parmi tous les problèmes du F-35, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Non, alors ca veut pas dire que ca sera jamais possible mais logistiquement c'est pas fait pour et au vu des problèmes de maintenance les pièces sont rares donc jalousement gardées. 
C'est loin d'être une goutte d'eau, le rafale et F35 avait comme ojectif commun d'avoir des versions aussi commune que possible pour faire de la masse et réduire le cout. Forcé de constater que les USA n'arrivent pas a faire cela que les avions spécialisés devrait rester la norme, c'est pas grave en tant que tel c'est l'ADN des forces us mais sur le F35 ca fait effectivement tache.

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Stark_Contrast a dit :

Je comprends votre parti pris, mais pas votre vendetta. 

Je réponds pas sur le fond des arguments mais sur le coté vendetta. 
Si tu savais ce que le rafale a pris sur la gueule durant les 15 premières années de la part de tes compatriotes... tu verrais qu'il y a énormément de retenu pour une vendetta. Mais il y a aussi un retour certains d'ascenseur envers un avion parfait sur papier en 2006 qui piquait déjà des contrats au rafale, "à peine un mirage 2000, plus cher et moins bon". 
Quand le jeune vaniteux se prend les pieds dans le tapis sa fait toujours beaucoup plus rire que lorsque c'est un vieux bougre qui n'a plus rien à démontrer, là les gens le précipitent pour le relever. (F35 vs A10/F15). 
 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

7 hours ago, herciv said:

You like to provoke. No I didn't say that.

I said that for the same CAS mission it would take twice as many f-35s as bursts. Because the f-35 is much more efficient smooth than with external gears.

I never said the f-35 couldn't. 

 

Je ne provoque rien du tout. C'est vous qui avez décidé, à propos de la génération de sorties, que le F-35 ne pourrait soudainement plus accomplir une tâche qu'il n'a apparemment jamais eu de problème à accomplir. J'ai publié un article qui donnait l'exemple concret de 50 jours consécutifs de sorties de combat, y compris l'appui aérien rapproché, et qui avait même la gentillesse d'inclure des comparaisons avec les anciens avions que le F-35 a remplacés. Le F-35 est censé être 6 à 8 fois meilleur que l'avion qu'il remplace selon LM, même si nous disons que c'est massivement exagéré et qu'il n'est que 2 fois plus efficace, c'est toujours le double. un F-35 fait le travail qui nécessitait deux F-16. 

Comment est-ce possible ? Comme Pascal l'a mentionné, le F-22 et le F-35 ont tous deux la capacité d'emporter des armements externes dans le cadre de la flexibilité de la mission. Comme on pouvait s'y attendre, cela a été déformé par certains comme une "entrave", alors que la réalité est que le F-35 peut faire des choses que d'autres avions peuvent faire, mais ils ne peuvent pas faire ce que le F-35 peut faire en termes de signature. Le F-35 "échangera des armes contre un accès" lorsque cela sera nécessaire, et lorsqu'il ne le sera pas, il revêtira des éléments extérieurs comme tous les autres appareils si la mission l'exige. Lorsque le F-16 est arrivé, son ordinateur de ciblage était beaucoup plus précis que le F-4 qu'il remplaçait, ce qui était important car le F-16 pouvait emporter beaucoup moins de bombes. Le F-35 peut transporter plus de bombes que le F-16, et il est mieux ciblé. Je trouve donc très improbable que nous ayons besoin de 4 F-35 pour faire le travail de 2 Rafales, de la même manière que je trouve très improbable que nous ayons besoin de 4 F-35 pour faire le travail de 2 F-16. La seule façon dont ce "problème" peut fonctionner est de handicaper les F-35 en leur imposant un emport interne uniquement, tout en permettant à tous les autres d'avoir un emport externe. Ce qui n'a aucun sens. Si nous voulons que les choses soient équitables, combien de Rafales à emport interne uniquement (canons) faudra-t-il pour égaler un F-35 ?

Je comprends votre désir d'être minutieux et de ne rien négliger, et vous aimez revenir en arrière et regarder, ce qui est bien, mais le problème ici est que vous avez tiré une conclusion avant d'avoir regardé davantage. Je pense qu'il y a un grand écart entre la "théorie" du F-35 et la réalité (ce qui est compréhensible), mais toutes ces choses ne sont pas abstraites. Nous avons des exemples du monde réel à examiner. En temps de guerre, les machines et les hommes seront poussés en fonction des besoins. Même dans les déploiements en temps de paix, les choses sont poussées pour préparer la guerre. 

Mais la plus grande leçon à tirer de tout cela est que le CAS est devenu de plus en plus une "opération d'armes combinées". A plusieurs reprises, nous avons eu des avions qui n'avaient plus d'armes et qui sont restés dans le combat pour diriger des attaques de suivi, à partir d'autres ressources. C'est le travail d'un FAC(A), qui reste "en poste" aussi longtemps que possible, jusqu'à ce qu'il doive se retirer ou qu'un autre FAC(A) puisse le remplacer. D'une certaine manière, vous abordez le problème par ce que beaucoup considèrent comme une méthode non pertinente.

C'est l'une des grandes erreurs que font les gens avec les F-35. Ils comparent un avion à un autre, mais si vous regardez ce que le F-35 "vend" et ce que les États-Unis et les autres acheteurs disent, acheter un F-35 n'est pas simplement acheter un autre avion. C'est acheter un "système" qui améliore tout le reste. La Finlande ne se soucie pas que le Rafale puisse transporter plus de bombes, elle se soucie que le F-35 puisse aider à diriger son artillerie et ses navires ; elle peut coordonner et optimiser de petites forces. 

Link to comment
Share on other sites

Blomberg a eu accès à un nouveau rapport du DOT&E ... 

edit : https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-01-26/f-35-fighter-jet-s--14-billion-software-upgrade-is-deployed-despite-flaws

Les F-35 de Lockheed, en difficulté, reçoivent une mise à niveau logicielle défectueuse pour 14 milliards de dollars.
- Le bureau des tests du Pentagone affirme que le logiciel est "immature et déficient".
- Des failles dans les mises à jour des logiciels des avions de combat remontent à 2020.
Un avion de combat F-35 Lightning II. Photographe : Carla Gottgens/Bloomberg
Par
Anthony Capaccio
26 janvier 2022, 08:00 UTC+1
Une mise à niveau logicielle de 14 milliards de dollars du Pentagone pour les avions F-35 est installée sur des avions déjà déployés alors qu'elle est "immature, déficiente et insuffisamment testée", selon une nouvelle évaluation du bureau des tests de l'armée.
Les opérateurs d'aéronefs "ont identifié des déficiences dans les processus d'armement, de fusion, de communication et de navigation, de cybersécurité et de ciblage qui ont nécessité une modification du logiciel ainsi que du temps et des ressources supplémentaires, ce qui a entraîné des retards", selon l'évaluation de 13 pages figurant dans le rapport annuel du bureau des essais, qui sera bientôt publié.
Construit par Lockheed Martin Corp, le F-35 est un ordinateur volant, avec plus de 8 millions de lignes de code informatique, et les logiciels nécessaires pour augmenter ses capacités ont été entachés de problèmes depuis le début des livraisons des mises à niveau en 2020.
Le bureau du programme F-35 du ministère de la Défense a mis en œuvre des "améliorations de processus pour résoudre les problèmes de développement de logiciels", selon l'évaluation.
La section F-35 du rapport annuel, qui a circulé au Pentagone pour recueillir des commentaires, est une combinaison d'informations non classifiées et "contrôlées, non classifiées". Laura Seal, porte-parole du bureau du programme F-35 du ministère de la Défense, a déclaré que le bureau émettrait des commentaires une fois le rapport officiellement publié.
Bien que le bureau du programme ait conçu l'effort de mise à niveau autour des concepts commerciaux de "logiciel agile", "il n'adhère pas aux meilleures pratiques publiées" et il a "constamment échoué à fournir les capacités contenues dans son calendrier principal", selon l'évaluation menée par le nouveau directeur des essais du ministère de la Défense, Nickolas Guertin.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Bon Plan a dit :

Car bien entendu toi tu es toujours classe.   :dry:

Le détournement en fera sûrement rire certains. Personnellement, je ne ferai pas partie de ceux qui te demanderont de te censurer. Mais d'autres ont aussi le droit d'estimer que c'est de mauvais goût.

Edited by Skw
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, herciv said:

Blomberg a eu accès à un nouveau rapport du DOT&E ... 

https://www.bing.com/search?q=blomberg+f-35&cvid=447fec7b6cff4d4d8c2257673ddbe4b1&aqs=edge..69i57j0l2.6440j0j9&FORM=ANAB01&PC=HCTS

Les F-35 de Lockheed, en difficulté, reçoivent une mise à niveau logicielle défectueuse pour 14 milliards de dollars.
- Le bureau des tests du Pentagone affirme que le logiciel est "immature et déficient".
- Des failles dans les mises à jour des logiciels des avions de combat remontent à 2020.
Un avion de combat F-35 Lightning II. Photographe : Carla Gottgens/Bloomberg
Par
Anthony Capaccio
26 janvier 2022, 08:00 UTC+1
Une mise à niveau logicielle de 14 milliards de dollars du Pentagone pour les avions F-35 est installée sur des avions déjà déployés alors qu'elle est "immature, déficiente et insuffisamment testée", selon une nouvelle évaluation du bureau des tests de l'armée.
Les opérateurs d'aéronefs "ont identifié des déficiences dans les processus d'armement, de fusion, de communication et de navigation, de cybersécurité et de ciblage qui ont nécessité une modification du logiciel ainsi que du temps et des ressources supplémentaires, ce qui a entraîné des retards", selon l'évaluation de 13 pages figurant dans le rapport annuel du bureau des essais, qui sera bientôt publié.
Construit par Lockheed Martin Corp, le F-35 est un ordinateur volant, avec plus de 8 millions de lignes de code informatique, et les logiciels nécessaires pour augmenter ses capacités ont été entachés de problèmes depuis le début des livraisons des mises à niveau en 2020.
Le bureau du programme F-35 du ministère de la Défense a mis en œuvre des "améliorations de processus pour résoudre les problèmes de développement de logiciels", selon l'évaluation.
La section F-35 du rapport annuel, qui a circulé au Pentagone pour recueillir des commentaires, est une combinaison d'informations non classifiées et "contrôlées, non classifiées". Laura Seal, porte-parole du bureau du programme F-35 du ministère de la Défense, a déclaré que le bureau émettrait des commentaires une fois le rapport officiellement publié.
Bien que le bureau du programme ait conçu l'effort de mise à niveau autour des concepts commerciaux de "logiciel agile", "il n'adhère pas aux meilleures pratiques publiées" et il a "constamment échoué à fournir les capacités contenues dans son calendrier principal", selon l'évaluation menée par le nouveau directeur des essais du ministère de la Défense, Nickolas Guertin.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Heuh ton lien mène vers une recherche bloomberg + F-35, pas vers l'article

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Stark_Contrast a dit :

C'est vous qui avez décidé, à propos de la génération de sorties, que le F-35 ne pourrait soudainement plus accomplir une tâche qu'il n'a apparemment jamais eu de problème à accomplir.

Je pense qu'il doit y avoir une erreur de traduction car je n'ai jamais dit que le F-35 était incapable de cette tâche. Seulement qu'il y avait besoin de deux fois moins de RAFALE pour accomplir la même tâche de CAS parce que la pénalité de trainée pour le F-35 est bien pire que le rafale. 

D'autre part pour maintenir un rythme élevé d'opérations le congrès US donne 3 opérations par jour max pour le F-35. Quand le rafale c'est 5 d'après l'armée indienne.

il y a 12 minutes, prof.566 a dit :

Heuh ton lien mène vers une recherche bloomberg + F-35, pas vers l'article

Pardon : https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-01-26/f-35-fighter-jet-s--14-billion-software-upgrade-is-deployed-despite-flaws

 

Moi l'indication qui me fait le plus tiquer c'est "insufisamment testé" => Je comprend donc qu'il y a un référentiel de tests qui n'a pas été suivi ... ET qu'il y a eu malgré tout la recette et la livraison ont eu lieux ... 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Bon Plan said:

Because of course you are always classy.   :dry:

Si je postais quelque chose comme ça à propos des 4 soldats français blessés par un engin explosif improvisé la semaine dernière, je serais banni sans hésiter et sous les applaudissements. 

Bien sûr, je ne le ferais jamais. Je ne vois clairement pas l'humour. 

 

5 minutes ago, herciv said:

. Only that it needed half the GUST to accomplish the same CAS task because the drag penalty for the F-35 is much worse than the GUST. 

On the other hand to maintain a high rate of operations the US Congress gives 3 operations per day max for the F-35. When the gust is 5 according to the Indian army.

J'ai raté la partie où il est dit "max", c'est un modèle de base. Je crois que c'est un minimum en fait. J'ai aussi expliqué comment les règles changent en temps de guerre.

 Vous prenez un point de données et l'extrapolez au détriment d'autres facteurs. Si l'USMC déclare demain que le F-35B peut effectuer plus de sorties que le Harrier, célèbre pour ses générations de sorties, changerez-vous d'avis ou ferez-vous machine arrière ? Parce qu'ils l'ont déjà fait, et j'en ai fait un lien. Ils disent exactement le contraire de ce que vous essayez de prétendre, en utilisant la mission spécifique que vous avez choisie pour la démonstration. 

une opportunité clé a été manquée en Finlande et en Suisse en ne proposant pas 50 % de Rafales par rapport aux F-35 ? 

Au lieu de cela, les Suisses ont trouvé le contraire en comparant les avions en concurrence directe plutôt qu'en extrapolant à partir de deux sources de données. 

Je ne pense pas qu'il y ait un seul opérateur de F-35 qui soit resté silencieux sur le fait que l'avantage qualitatif du F-35 est un avantage quantitatif. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,748
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...