Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

 

Video promotionnelle du F-35. Franchement très sympa. Le présentateur est très enthousiaste, les images en vol nombreuses.

https://newatlas.com/aircraft/f-35-lightning-gen-3-hdms-helmet-cost/

 Cet article est étonnant parce que bien qu'il soit fait pour la promotion du F-35 avec un sponsoring de l'USAF il indique clairement que le coût unitaire du bestiaux est de 110 millions et que la MCO annuelle de 6,5 millions de dollars.

Pour moi il marque un changement dans la communication US assez fondamental.

 

Edited by herciv
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Cet article est étonnant parce que bien qu'il soit fait pour la promotion du F-35 avec un sponsoring de l'USAF il indique clairement que le coût unitaire du bestiaux est de 110 millions et que la MCO annuelle de 6,5 millions de dollars.

Pour moi il marque un changement dans la communication US assez fondamental.

Avec 15 h de vol par mois cela met l'heure de vol à 36112 $ mais il manque certainement quelque chose car si tu multiplie le prix de l'heure de vol par 8000 que tu rajoute 110 millions et que tu multiplie par le nombre de F-35 que les US veulent acheter tu trouve 1100 Milliards au lieu de 2000.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Avec 15 h de vol par mois cela met l'heure de vol à 36112 $ mais il manque certainement quelque chose car si tu multiplie le prix de l'heure de vol par 8000 que tu rajoute 110 millions et que tu multiplie par le nombre de F-35 que les US veulent acheter tu trouve 1100 Milliards au lieu de 2000.

Je comprend pas tout à comment ils arrivent à 1700 ou 2000 milliards. Ils doivent intégrer l'inflation ? En plus ces 2000 milliards c'est le coût pour les seul US ou le coût pour tout le monde ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, herciv a dit :

Je comprend pas tout à comment ils arrivent à 1700 ou 2000 milliards. Ils doivent intégrer l'inflation ? En plus ces 2000 milliards c'est le coût pour les seul US ou le coût pour tout le monde ?

C'est le coût pour les seuls US car on ne sait pas à l'avance combien il y aura d'export.

 

Link to comment
Share on other sites

Commentary: F-35 continues to disappoint as politicians pick contractors over taxpayers — Dan Savickas

Commentaire : Le F-35 continue de décevoir, les politiciens préférant les entrepreneurs aux contribuables - Dan Savickas

Lors d'une audition au Congrès le mois dernier, le secrétaire de l'armée de l'air, Frank Kendall, a déclaré de manière choquante que moins d'un tiers des F-35 étaient capables de fonctionner.

Aussi choquant que ce chiffre puisse paraître, il devrait être familier à tous ceux qui y prêtent attention. 

Le F-35 est un gâchis financé par les contribuables depuis des décennies. Son prix approche les 2 000 milliards de dollars. Il y a longtemps que les contribuables ont cessé d'être responsables des erreurs du gouvernement et des grands entrepreneurs militaires.

Pendant la majeure partie des deux dernières années, les entrepreneurs militaires ont réclamé à cor et à cri un nouveau programme de moteurs pour le F-35. Cette demande a été formulée à la suite de plusieurs problèmes liés aux moteurs actuels. La proposition a été bloquée à juste titre en raison des nombreux problèmes soulevés par l'idée. Il aurait fallu des années pour intégrer le nouveau programme de transition vers un moteur adaptatif et, même dans ce cas, il n'aurait pas été pleinement fonctionnel avec la variante de l'avion de chasse de la marine et de l'armée de l'air.

Malgré l'échec du programme de transition du moteur adaptatif, cette saga révèle une tendance inquiétante qui affecte le F-35 depuis sa création. Lorsque des problèmes surviennent, les sous-traitants militaires viennent en rampant vers le gouvernement (les contribuables), la main tendue, pour réclamer davantage d'argent du contribuable. Au lieu d'exiger à juste titre que ces entreprises règlent les problèmes et livrent les produits pour lesquels elles ont déjà été payées à hauteur de 1 800 milliards de dollars, elles ne cessent de prendre ces demandes au sérieux.

Malheureusement, ce sont les contribuables américains qui en font les frais.

Comme si le coût global du programme n'était pas assez choquant, le coût de l'entretien de ces avions sera 44 % plus élevé que les prévisions de 2018. De nouvelles estimations montrent que le coût de l'entretien de la flotte s'élèvera à 1,5 billion de dollars. Bien entendu, ce n'est pas ce que les contractants ont proposé au gouvernement - et cela portera très certainement le coût total de la durée de vie du programme à plus de 2 000 milliards de dollars. Une fois de plus, ce ne sont pas ceux qui ont mal calculé ou mal géré qui en paieront le prix. Ce seront les contribuables.

Non seulement les estimations ne correspondent pas à ce qui avait été annoncé, mais les performances des avions F-35 n'ont pas non plus répondu aux attentes. Le Project on Government Oversight qualifie le F-35 d'"avion de combat à temps partiel". Lorsque le directeur des essais opérationnels et de l'évaluation du Pentagone a publié son rapport annuel en février, il a constaté que la flotte de F-35 ne pouvait remplir l'ensemble de ses fonctions de combat que dans 30 % des cas. Sept fois sur dix, le F-35 ne peut pas faire ce qu'il est censé faire. C'est inacceptable, mais le gouvernement continue de l'accepter.

En raison de ces problèmes de fiabilité, le ministère de la défense prévoit de faire voler l'avion moins souvent qu'initialement prévu. Selon un rapport du Government Accountability Office, "nous avons régulièrement constaté que la flotte de F-35 n'atteint pas ses objectifs de disponibilité, qui sont mesurés par les taux de capacité de mission (c'est-à-dire le pourcentage de temps pendant lequel l'avion peut effectuer l'une des missions qui lui ont été confiées), malgré l'augmentation des coûts prévus".

Tous ces changements et cette mauvaise gestion devraient clairement indiquer aux contribuables que d'autres sont à venir. Selon le GAO, le programme a déjà dix ans de retard.

Le F-35 est l'un des meilleurs exemples de l'inefficacité et du copinage du gouvernement. La sous-estimation des coûts et les erreurs évitables devraient être à la charge de ceux qui les ont commises. Non seulement ils ne sont pas mis sur la sellette, mais ils sont récompensés.

Il n'y a qu'à Washington que les fiascos en matière de dépenses sont considérés comme des victoires commerciales pour les contractants.

En fin de compte, les contribuables sont perdants tandis que les grands entrepreneurs militaires sont gagnants. L'amère injustice devrait être évidente pour tous les Américains. À cause de ces dépenses inconsidérées, le coût des biens et de la vie continue d'augmenter pour les Américains. Les salaires réels ont diminué.

Les Américains savent qu'ils n'occuperaient plus ces emplois s'ils étaient aussi peu compétents que les entrepreneurs responsables du F-35.

Les décideurs politiques américains doivent choisir leur camp. À l'heure actuelle, leur choix est malheureusement évident.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

America's F-35 stealth fighters are going to be flying less as costs soar, watchdog finds

Citation

Le Bureau du programme conjoint F-35 a rapporté dans une estimation des coûts annuels pour 2020 que l'avion avancé de cinquième génération volerait 382 376 heures chaque année à « l'état stable », ce qui a été identifié par le GAO comme se produisant au milieu des années 2030. Cependant, une estimation de 2023 des coûts annuels, montre que les heures de vol en régime permanent ont diminué de près de 82 000 par an pour atteindre 300 524, soit une diminution de 21 %.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

Concernant le moteur, pourquoi les Américains ne demandent t ils pas au anglais de reprendre le F-136 ?

Ou tous du moins de ce renseigner des capacités réelles ou théoriques de ce dernier.

Il se pourrait qu ils y gagnent niveau temps ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Tetsuo a dit :

Concernant le moteur, pourquoi les Américains ne demandent t ils pas au anglais de reprendre le F-136 ?

Ou tous du moins de ce renseigner des capacités réelles ou théoriques de ce dernier.

Il se pourrait qu ils y gagnent niveau temps ?

Le but n'est pas de produire un avion avec son avionique et son moteur, mais que les copains se gavent sur le dos de la bête, au détriment des capacités de combat. Les moins mauvaises langues souligneront aussi que cet argent créé ou maintient de l'emploi dans tous les états participants des USA, et que quelques miettes sont accorées pour le principe aux pays partenaires de rang 1, puis de moins en moins jusqu'aux clients non partenaires. 

Dans les deux cas, reprendre le F-136, c'est donner de l'argent aux anglais au lieu de donner de l'argent aux travailleurs américains, et c'est donner de l'argent (même s'il était promis à la base) à RR plutôt qu'aux deux motoristes américains (celui qui aura le marché et le perdant du marché), + in extenso financer le R&D anglaise plutôt que l'américaine...

Et pour clore le cercueil, on a beau être amis, il y aurait je pense un certain déshonneur à ce que la solution ne soit pas américaine mais viennent d'ailleurs (et second effet kisscool, imagine que RR le fasse dans les délais et le budget...)

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Vous vous souvenez je disais que l'Armée de l'Air Australienne avait programmé après une première révision de réaliser 10500 heures de F-35 sur le budget 23-24 au lieu des 12500 planifiées.

Finalement c'est 9700 heures soit 4000 heures de moins que projeté en 2020 ...

https://www.defence.gov.au/sites/default/files/2024-05/2024-25_Defence_PBS_00_Complete.pdf

Bon à leur décharge, ils n'ont pas été livré de tous les f-35 attendus et les israéliens ont été prioritaires pour la livraison de Spares.

A la date de ce rapport PBS il y a 60 f-35 livrés. Ils ont réalisé en moyenne sur 12 mois 13,5 heures par mois.

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, herciv a dit :

Finalement c'est 9700 heures soit 4000 heures de moins que projeté en 2020 ...

https://www.defence.gov.au/sites/default/files/2024-05/2024-25_Defence_PBS_00_Complete.pdf

Bon à leur décharge, ils n'ont pas été livré de tous les f-35 attendus et les israéliens ont été prioritaires pour la livraison de Spares.

A la date de ce rapport PBS il y a 60 f-35 livrés. Ils ont réalisé en moyenne sur 12 mois 13,5 heures par mois.

Tu oublies un facteur essentiel la puissance du simulateur qui ne rend pas nécessaire toutes les heures budgétées :wink:

Edited by rendbo
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, rendbo a dit :

Tu oublies un facteur essentiel la puissance du simulateur qui ne rend pas nécessaire toutes les heures budgétées :wink:

Oups:chirolp_iei: pardon

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Bon on est en Juin, moi j'attends le TR3 tronqué et la reprise des livraisons de F-35 :laugh:

C'était pas courant troisième trimestre ? Je m'y perd un peu avec toutes ces dates.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, herciv a dit :

C'était pas courant troisième trimestre ? Je m'y perd un peu avec toutes ces dates.

C'est dans un document GAO de Mai 2024  page 22/43 tel que donné par le PDF et 18 tel que imprimé sur la page. Donc Mai 2024 pour Juin 2024 normalement on n'a pas le temps de beaucoup dériver, à moins de raconter n'importe quoi au GAO:laugh:

TR-3 was originally planned to be delivered on aircraft starting in July 2023, but has since been delayed until June 2024 and will be less capable than originally planned.

Je rappelle que c'est extrêmement important pour L.M. de reprendre les livraisons de F-35 car ils n'ont sans doute plus de place pour les stocker et donc ça arrête la production. Et pour ça il faut le TR3 tronqué.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

C'est dans un document GAO de Mai 2024  page 22/43 tel que donné par le PDF et 18 tel que imprimé sur la page. Donc Mai 2024 pour Juin 2024 normalement on n'a pas le temps de beaucoup dériver, à moins de raconter n'importe quoi au GAO:laugh:

TR-3 was originally planned to be delivered on aircraft starting in July 2023, but has since been delayed until June 2024 and will be less capable than originally planned.

Je rappelle que c'est extrêmement important pour L.M. de reprendre les livraisons de F-35 car ils n'ont sans doute plus de place pour les stocker et donc ça arrête la production. Et pour ça il faut le TR3 tronqué.

Il faut qu'ils demandent aux belges : "Dites, vous avez de la place, dans vos hangars, hummm ? Non ce n'est pas une livraison - pensez donc ! c'est un peu un avion sans ailes pour l'instant, on ne vous volerait pas autant tout de même !
Mais bon : ces hangars là ? Allez : par conteneurs sous 30 jours à Anvers, satisfait ou remboursé sous 15 ans (à partir de la 14e année et pour la seule quote-part théorique des heures de vol restant à accomplir d'après le livret d'entretien standard de l'annexe B du protocole supplémentaire n°3 rev. 5 de 2008, le même que celui qui a convaincu vos généraux).
Et on vous offre la mise à jour d'un simulateur !"

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Even After F-35’s TR-3 Software is Approved, Frequent Patches May Be Needed

Traduit avec DeepL.com (version gratuite)

Même après l'approbation du logiciel TR-3 du F-35, des correctifs fréquents pourraient s'avérer nécessaires

Lorsque le logiciel Tech Refresh 3 du F-35 sera enfin entièrement testé, débogué et approuvé, des correctifs fréquents seront peut-être encore nécessaires pour corriger les lacunes, a déclaré le Joint Program Office à Air & Space Forces Magazine.

Lorsque le paquet TR-3 sera finalement autorisé à être utilisé de manière opérationnelle - ce qui permettra de livrer quelque 80 jets stockés - "les risques futurs dépendent de la question de savoir si le TR-3 nécessitera des versions logicielles incrémentielles supplémentaires pour tester et mettre en œuvre des correctifs essentiels. Si le risque se manifeste en laboratoire ou lors des essais en vol, le TR-3 pourrait nécessiter des versions logicielles supplémentaires (entre deux et six semaines par version)", a déclaré un porte-parole des JPO.

Le JPO avait précédemment déclaré que les versions initiales du logiciel pourraient être publiées tous les ans ou tous les six mois. Lors des essais en vol, les pilotes signalent qu'ils doivent fréquemment redémarrer le logiciel du TR-3, en vol et au sol.

Le bureau du programme a réaffirmé que "la première possibilité réaliste d'acceptation de l'avion TR-3 est juillet 2024, et même cette date comporte des risques".

La configuration TR-3 comprend un processeur plus puissant, un logiciel associé et un nouvel affichage dans le cockpit, entre autres améliorations, et constitue la base de la prochaine mise à niveau du bloc 4 de l'avion de combat. Lockheed Martin produit de nouveaux F-35 dans cette configuration depuis l'année dernière, mais quelque 80 appareils qui ont été achevés ne peuvent pas être livrés parce que les tests du TR-3 ne sont pas terminés.

Le lieutenant-général Michael Schmidt, responsable du programme, a déclaré au Congrès en avril que le groupe de pilotage du F-35 - les utilisateurs internationaux de l'avion de combat - avait accepté de publier une version "tronquée" du TR-3 afin de relancer les livraisons. Toutefois, M. Schmidt attend de voir une plus grande stabilité dans le logiciel avant d'accepter les nouveaux avions.

Le JPO n'a pas été en mesure d'expliquer immédiatement quels paramètres de stabilité du logiciel satisferaient M. Schmidt.

Les utilisateurs du F-35 attendent les livraisons depuis 10 mois, ce qui a perturbé la transition entre leurs anciens chasseurs et le F-35. Ces retards ont des conséquences considérables : la fourniture de F-16 d'occasion à l'Ukraine, par exemple, dépend de la capacité des pays donateurs, comme les Pays-Bas et la Belgique, à recevoir leurs F-35 en temps voulu. Les unités de l'armée de l'air américaine doivent continuer à utiliser des appareils plus anciens, ce qui entraîne des dépenses supplémentaires pour leur entretien et retarde la formation de transition des techniciens de maintenance et des pilotes.   

Le JPO et ses partenaires industriels travaillent intensément à la résolution de "problèmes spécifiques dans le logiciel TR-3", a expliqué le porte-parole, "afin d'améliorer la stabilité du logiciel au sol et dans les airs."

L'acceptation du TR-3 "dépend de l'achèvement d'un logiciel stable, performant et facile à entretenir, en vue de sa mise à disposition pour les essais en vol", a déclaré le porte-parole au magazine Air & Space Forces.

Exaspérée par les retards chroniques du F-35 et en particulier par la suspension des livraisons, la commission des forces armées de la Chambre des représentants a réduit le nombre de F-35 demandés par les services dans le cadre du projet de loi sur la défense pour 2025, en affectant les fonds à l'amélioration de la capacité d'intégration des logiciels, à un nouveau banc d'essai avionique volant, à des F-35 d'essai supplémentaires et à d'autres mesures relatives à la capacité d'essai, afin d'accélérer les tests.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

F-35 Tech Upgrade Slips to 2025; ‘Truncated’ Version in the Fall

Traduit avec DeepL.com (version gratuite)

La mise à jour technique du F-35 est reportée à 2025 ; une version "tronquée" à l'automne

23 avril 2024 | Par John A. Tirpak

Les livraisons de F-35 équipés de la technologie Tech Refresh Three, précédemment attendues au milieu de l'année, ne se feront pas avant 2025, ont indiqué les responsables de Lockheed Martin lors de leur conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre, le 23 avril. En attendant, ils espèrent livrer une version dite "tronquée" de l'ensemble matériel/logiciel cet automne.

Le directeur général Jim Taiclet a déclaré qu'il y aurait deux versions du TR-3 : une version "apte au combat" qui devrait être livrée au troisième trimestre de cette année et une version "entièrement apte au combat" en 2025. Lockheed a stocké des F-35 nouvellement construits avec le TR-3 en attendant la fin des tests et de l'intégration. Quelque 70 appareils sont stockés dans un lieu tenu secret, dans l'attente d'un feu vert pour la livraison.

Le Bureau du programme interarmées a déclaré depuis plusieurs mois qu'il discutait de la mise à disposition d'un ensemble TR-3 "tronqué" afin de relancer les livraisons et d'éviter d'autres perturbations pour les unités d'un certain nombre de pays qui attendent leurs F-35.

Les retards sont dus à des problèmes de chaîne d'approvisionnement en composants TR-3 ainsi qu'aux essais en cours de la configuration, qui comprend un processeur et un logiciel, ainsi que d'autres nouveaux équipements qui sous-tendent la mise à niveau du F-35 Block 4 de l'avion de combat international.

"Nous sommes en train de tester tous les logiciels à travers tout le nouveau matériel et de les intégrer dans tous les avions", ce qui a pris plus de temps que ce que notre équipe avait prévu", a déclaré M. Taiclet.

Entre-temps, le bureau du programme F-35 affirme que le programme Block 4 sera "réimaginé", de nombreuses capacités prévues étant désormais reportées aux années 2030.

En raison des retards dans les essais et l'approvisionnement, M. Taiclet a indiqué que seuls 75 à 110 F-35 seraient livrés en 2024, alors que l'objectif était de 156. Il a fait remarquer que même un calendrier plus modeste suppose une "réception en temps voulu" des composants.

M. Taiclet a indiqué que le programme F-35 est hautement concomitant, avec "le développement, la production et le soutien" se déroulant tous simultanément, ce qui peut entraîner des goulets d'étranglement.

"Nous mobilisons toutes les ressources nécessaires au sein de notre entreprise et collaborons étroitement avec nos clients et nos fournisseurs pour mettre en œuvre les capacités TR-3 que tout le monde attend avec impatience", a-t-il déclaré.

La stabilité du système s'améliore depuis les versions logicielles antérieures jusqu'à "la configuration apte à l'entraînement au combat", et les essais en vol de cette configuration sont actuellement en cours, a-t-il ajouté. Lockheed "fait mûrir le système avec environ 95 % des capacités du TR-3 dans ce programme d'essais en vol", a ajouté M. Taiclet, avec "des mises à jour logicielles continues pour prendre en charge les insertions de capacités dans le cadre du programme Block 4 et au-delà".

La capacité tronquée signifie que Lockheed Martin "peut mettre ces jets entre les mains des commandants d'escadron, d'escadre et de région afin qu'ils puissent commencer à former leurs pilotes et leurs organisations de maintenance, ainsi que leur infrastructure de base, les pièces de rechange, les outils et tout le reste". La charge logicielle finale de cette version sera disponible "dans les prochains mois". Cependant, il a insisté sur le fait que ces jets "pourraient être déployés dans des opérations de combat réelles" si cela s'avérait nécessaire.

Le JPO a déclaré que la version 1 est appelée 40P01 et sera diffusée "lorsque le code sera stable, capable et maintenable pour livrer des avions configurés TR-3 pour l'entraînement au combat", mais ce n'est qu'avec la version 2 - 40P02 - que la pleine capacité de combat sera réalisée.

Les partenaires du F-35 et d'autres "parties prenantes" ont approuvé les critères d'acceptation de la troncature du TR-3", a déclaré le JPO.

Lorsque le TR-3 sera entièrement livré, les utilisateurs seront déjà bien familiarisés avec "les schémas et procédures opérationnels sur la manière de piloter l'avion au combat", a déclaré M. Taiclet.

Il a noté que, malgré les retards du TR-3, le F-35 reste un bon vendeur. La République tchèque est récemment devenue le 18e pays à acheter l'avion, et les États-Unis ont accepté de vendre des avions supplémentaires à Singapour.

Les estimations de Lockheed concordent avec celles du lieutenant-général Michael Schmidt, responsable du programme F-35, qui a déclaré le 16 avril à la commission des forces armées de la Chambre des représentants que l'ensemble du programme Block 4 devait être "repensé" en raison des retards d'approvisionnement et d'essai et de l'évolution des besoins.

Dans un témoignage de 25 pages préparé pour l'audition, qui s'est achevée peu après son début, M. Schmidt a déclaré qu'un "examen technique de base" du F-35 "a évalué que de nombreuses capacités du bloc 4 ne seront pas disponibles avant les années 2030 en raison de la complexité technique, de l'efficacité des logiciels, des ressources humaines et financières, de la capacité d'essais en vol, de la qualité et de la capacité des laboratoires, et de l'absence de définition des besoins".

Le Government Accountability Office a demandé à plusieurs reprises au Congrès de séparer le Block 4 du programme global du F-35 et d'en faire un programme d'acquisition majeur à part entière, en raison de son coût et de sa complexité, et afin de mieux mettre en évidence les problèmes. M. Schmidt a déclaré que les JPO prévoyaient de créer ce "sous-programme" l'année prochaine.

M. Schmidt a reconnu devant la commission parlementaire que "la livraison du TR-3 a pris beaucoup trop de temps".

Il a expliqué que la conception matérielle du TR-3 n'est pas encore tout à fait au point, ce qui complique considérablement l'intégration des logiciels. Il en résulte "un faible rendement de fabrication des pièces nécessaires à la production de l'avion". Cette situation a conduit à "l'utilisation de logiciels pour surmonter les défis liés à la maturité de la conception matérielle". Un examen indépendant de l'architecture logicielle a révélé que "nous disposons d'une architecture logicielle solide, mais tant que le matériel sous-jacent n'aura pas atteint sa pleine maturité, le programme F-35 continuera à se heurter à l'efficacité de l'intégration logicielle".

Selon M. Taiclet, il y a un côté positif à la situation et l'entreprise s'adapte aux changements imposés au programme, de sorte qu'il y aura des "augmentations progressives de la capacité par étapes toutes les quelques années". Il a indiqué que le ministère de la défense avait récemment prolongé la durée de vie prévue de l'avion

Jay Malave, directeur financier de Lockheed, a déclaré que le lancement du TR-3 en deux étapes "permet de maintenir notre production sur la bonne voie en 2024″ en réduisant le nombre d'avions que Lockheed doit garder en stock.

Malave a également reconnu que l'extension du TR-3 en deux versions pourrait nuire à la rentabilité des lots 15 à 17, étant donné que le calendrier des livraisons affecte les paiements échelonnés et les primes d'incitation.

Lockheed poursuit ses efforts d'"antifragilité" auprès des fournisseurs du F-35 afin de garantir la présence de plusieurs fournisseurs de pièces et de composants, a indiqué M. Taiclet.

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence le fait que "nous devons avoir une deuxième, voire une troisième source et une diversité géographique (...) avoir une seule source en dehors des États-Unis n'est probablement pas la meilleure idée", même si l'augmentation des approvisionnements fait grimper les prix, a-t-il dit.

Par exemple, la fourniture de verrières pour les F-35 est "l'un des principaux facteurs de dégradation que nous avons", a déclaré M. Taiclet, suggérant que l'entreprise ne compte que sur un seul fournisseur pour cet élément.

Dans son témoignage préparé devant la HASC, M. Schmidt a déclaré que le JPO s'était efforcé de réduire la concurrence dans le programme, et que le bloc 4 "réimaginé" avait "établi des points de décision de capacité (CDP) pour évaluer rigoureusement la maturité technique du matériel et des logiciels et l'état de préparation pour l'introduction dans les lots de production de l'avion F-35."

La mise à niveau réimaginée comprend désormais 88 améliorations de capacités "indispensables", a-t-il déclaré, et celles-ci incluent des "capacités communes pour la guerre électronique, la communication, la navigation et l'identification, le soutien", de nouvelles armes pour les partenaires ainsi que des armes propres aux services américains, et des "capacités propres aux partenaires".

Le bloc 4 devra être constitué de "ce que l'industrie peut réellement fournir", a déclaré M. Schmidt.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bon, il y a un progrès: ce que l'industrie ne peut pas réellement fournir est repoussé à après le block 4.

@herciv tu as raison, on ne va pas voir la reprise des livraisons avant le troisième trimestre de cette année. Ce qui est étonnant c'est que Jim Taiclet a parlé en premier, puis Schmidt et enfin le GAO et c'est Taiclet qui a été le plus pessimiste, ensuite c'est Schmidt et enfin le GAO ! Peut être que c'est à cause de leur différence de proximité à la catastrophe?

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Par exemple, la fourniture de verrières pour les F-35 est "l'un des principaux facteurs de dégradation que nous avons", a déclaré M. Taiclet, suggérant que l'entreprise ne compte que sur un seul fournisseur pour cet élément.

Tiens je ne me souvenais plus ce qui m'avais fait regarder ce point particulier. Maintenant je sais.

Ils viennent de demander à la société en question de mettre en place une seconde ligne de production de ces verrières. Ca ne baissera pas le coût de la MCO mais çà enlèvera un point dur en terme de livraison.

Link to comment
Share on other sites

Si ils veulent livrer 75 avions qui est le minimum de la fourchette que Taiclet a indiqué, ils doivent reprendre les livraisons avant le 10 Septembre parce qu'ils peuvent livrer 20 avions par mois (13 de la production +7 du stock) au maximum et il faudra livrer 15 avions en Septembre et 60 au dernier trimestre.

A 7 avions par mois pour la réduction du stock il leur faudra 12 mois pour livrer tout le stock ce qui nous amène à Septembre 2025.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Bon, il y a un progrès: ce que l'industrie ne peut pas réellement fournir est repoussé à après le block 4.

@herciv tu as raison, on ne va pas voir la reprise des livraisons avant le troisième trimestre de cette année. Ce qui est étonnant c'est que Jim Taiclet a parlé en premier, puis Schmidt et enfin le GAO et c'est Taiclet qui a été le plus pessimiste, ensuite c'est Schmidt et enfin le GAO ! Peut être que c'est à cause de leur différence de proximité à la catastrophe?

3ème trimestre et automne dans le même article çà fait septembre. Et comme l'article date d'avril on peut même déjà prendre un ticket sur octobre.

A mon avis ces dates sont validées en commission. Elles sont communiquées seulement de façon différrentes.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Si ils veulent livrer 75 avions qui est le minimum de la fourchette que Taiclet a indiqué, ils doivent reprendre les livraisons avant le 10 Septembre parce qu'ils peuvent livrer 20 avions par mois (13 de la production +7 du stock) au maximum et il faudra livrer 15 avions en Septembre et 60 au dernier trimestre.

Oui bien vu. Repousser en octobre serait effectivement très problématique et montrerait un changement d'attitude du JPO plus profond que la reprogrammation du block4.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, herciv a dit :

3ème trimestre et automne dans le même article çà fait septembre. Et comme l'article date d'avril on peut même déjà prendre un ticket sur octobre.

Cela voudrait dire 55 livraisons seulement en 2024, et ça les financiers n'aimeraient pas! de toute façon la fourchette 75-110 signifiait que les livraisons reprenaient le 10 Juillet au plus tôt et le 10 Septembre au plus tard, les deux dates étant dans le troisième trimestre.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

J'ai quand même un doute. "Automne " n'a pas été prononcé par Taiclet, seulement par le journaliste qui a peut-être obtenu cette info en sous main. Le JPO doit tenir LM par les ... compte tenu des 75 qu'ils veulent livrer. Si le JPO repousse encore çà sera un signe clair de l'énervement des militaires US un peut trop pris pour des ânes dans cette histoire.

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu ça:

"À l'heure actuelle, l'USAF ressent de plus en plus l'urgence de mettre en œuvre les améliorations du F-35 Block IV. Si nous devions entrer en guerre maintenant, je pense qu'un match entre les F-35 actuels et les J-20 [le chasseur furtif opérationnel actuel de la Chine] serait inconfortablement serré. Je pense que certaines améliorations du Block IV seront abandonnées ou mises en œuvre de manière échelonnée et intégrées dans des lots antérieurs avant que les premiers modèles de production "tout Block IV" ne sortent vers la fin de cette décennie (si tout va bien)".

"Je ne suis pas au courant de tout ce qui concerne le bloc IV (c'est très confidentiel), mais j'ai entendu dire que nous faisions du bon travail dans le domaine du développement de moteurs à cycle adaptatif. Ma préoccupation pour le XA-100 est la même que pour tant d'autres améliorations du F-35 - l'intégration. Personnellement, je me contenterais de moderniser les F135 si cela nous permet d'économiser des années de développement et d'intégration. Et si c'est le cas, je pense que c'est la voie que suivra le ministère de la Défense. D'autant plus que les généraux Charles Brown, David Berger et l'amiral Mike Gilday [chefs respectifs de l'armée de l'air, du corps des marines et de la marine] ne sont pas particulièrement favorables au F-35 comme l'ont été certains de leurs prédécesseurs..."

"Il existe d'autres moyens de compenser la portée et l'efficacité dont nous avons besoin et qu'un moteur à cycle adaptatif peut nous offrir. De plus, nous pouvons concentrer nos efforts en matière de moteurs à cycle adaptatif sur le NGAD et le NGAD-N [le programme d'avions de combat de la prochaine génération de la marine].

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...