Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

A priori c'est encore bien plus difficile: le OV-22 c'est des gaz à 350° pour le F-35 on doit être bien plus haut (> 700 ° il me semble)

 

Le problème existait déjà avec le AV-8B qui détruisait les piste non renforcées mais avec le F-35 on a des gaz de sortie encore plus chauds et un moteur qui crache très fort.

Il me semble qu'on a parlé de 600 à 660°C. A priori les industriel qui propose les revetement de pont on pas l'air plus en panique que ca, Armen avec posté des docs de plusieurs solution qui visait a isoler ou au contraire a diffuser la chaleur pour éviter une surchauffe ponctuel. Les essai envisageait des lance thermique soufflant a plus de 800°C sans que ca deviennent catastrophique pour les revetements.

Le souci plus que l'impossibilité de trouver un revêtement, c'est l'usure rapide du revêtement, et donc le cout de MCO s'il faut le refaire souvent.

Les revetement de pont des portes avion encaisse la PC, les défelcteur - meme si ici il y a un refroidissement hydraulique - l'encaisse pleine face et pendant de tres longue secondes. Et pourtant ca se passe bien.

Link to comment
Share on other sites

le F-35C est le plus beau des trois O0 par contre pourquoi ne pas avoir seulement la version B et C ? que l'air force et la marine est le même avion n'aurait-il pas été plus judicieux ? je sait que la structure du C est renforcée ainsi que son train, mais je parle de la forme de la voilure, qui est bien plus imposante sur la version C.

 

 

trololololoooooooool

130263.jpg

Edited by Conan le Barbare
Link to comment
Share on other sites

Le C a une voilure plus importante, mais est également plus lourd. Avec une charge alaire réduite, il devrait être plus manoeuvrant. Revers de la médaille, le moteur reste le même et les performances cinétiques seront réduites.

 

Le prix de la version C est rédhibitoire actuellement également. Presque 300 millions de dollars l'unité.

Link to comment
Share on other sites

Le prix de la version C est rédhibitoire actuellement également. Presque 300 millions de dollars l'unité.

 

Ça c'est surtout une conséquence du manque de commandes de la Navy .... qui s'en passerait bien au demeurant.

 

Quand on veux tuer son chien ....

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'on a parlé de 600 à 660°C. A priori les industriel qui propose les revetement de pont on pas l'air plus en panique que ca, Armen avec posté des docs de plusieurs solution qui visait a isoler ou au contraire a diffuser la chaleur pour éviter une surchauffe ponctuel. Les essai envisageait des lance thermique soufflant a plus de 800°C sans que ca deviennent catastrophique pour les revetements.

Le souci plus que l'impossibilité de trouver un revêtement, c'est l'usure rapide du revêtement, et donc le cout de MCO s'il faut le refaire souvent.

Les revetement de pont des portes avion encaisse la PC, les défelcteur - meme si ici il y a un refroidissement hydraulique - l'encaisse pleine face et pendant de tres longue secondes. Et pourtant ca se passe bien.

 

Il y a déjà des soucis avec les V-22 alors quand le F-35 arrivera en nombre ça va être un vrai casse tête.

 

Pour les ponts de porte-avions, il y a quand même une différence: les réacteurs pleine PC ne sont pas pointé directement sur le pont mais sur un réflecteur qui doit être refoidi et ne constitue pas un élément structurel du pont.

Pour le F-35  le flux est perpendiculaire au pont et une approche en stationnaire dure plus longtemps qu'un catapultage, à priori le revêtement doit donc être assez costaud pour y résister et sa durée de vie pas terrible. Donc gérable en temps de paix mais pas super pratique en cas de guerre.

Link to comment
Share on other sites

Mettons évidemment de côté les questions de coût, mais qu'est-ce qui empêcherait techniquement d'installer un système de refroidissement plus imposant sous chacun des spots dédiés aux F35-B et de les désolidariser mécaniquement du reste de la structure du pont des LHD?

- Le volume?

- L'énergie?

- Les contraintes opérationnelles induites?

Link to comment
Share on other sites

Mettons évidemment de côté les questions de coût, mais qu'est-ce qui empêcherait techniquement d'installer un système de refroidissement plus imposant sous chacun des spots dédiés aux F35-B et de les désolidariser mécaniquement du reste de la structure du pont des LHD?

- Le volume?

- L'énergie?

- Les contraintes opérationnelles induites?

Et si on compare avec l'installation d'une ou deux catapultes et de 3 ou 4 brins d'arrêt, ça donne quoi ?

 

Avec le F35B, on est quand même loin du chasseur moderne capable d'opérer depuis un navire quelconque équipé d'un spot d'hélicoptère. Une opération comme celle des Malouines avec des livraisons de chasseurs par porte-conteneur me parait impossible et on ne pourra pas non plus envisager d'utiliser des frégates comme "porte-avions" (très) léger.

Link to comment
Share on other sites

Mettons évidemment de côté les questions de coût, mais qu'est-ce qui empêcherait techniquement d'installer un système de refroidissement plus imposant sous chacun des spots dédiés aux F35-B et de les désolidariser mécaniquement du reste de la structure du pont des LHD?

- Le volume?

- L'énergie?

- Les contraintes opérationnelles induites?

Les anglais on déjà annoncé qu'il souhaité utiliser le F35B essentiellement en décollage et atterrissage en roulant. Certes la soufflante est dirigé vers le pont une dizaine de seconde, m'enfin c'est pas la mort!!!

Autant je pense que l'utilisation du F35B sera un surcout par rapport au Harrier, autant je ne vois pas ça ingérable du tout au niveau de l'usure du pont d'envol.

Il y a plein de chose a dire sur le F35 mais je ne pense pas que ce problème de soufflante chaude vers le pont soit le principal problème.

Au début le F35C poser un véritable probleme thermique. Leur APU soufflait vers le bas, et comme l'APU peut etre démarré plus de 20 minute avant que l'avion quitte son parking, on se retrouvait avec une APU souflant pendant 20 minutes au meme endroit ... la c'était la merde, le revetement n'appréciait pas, et le personnel autour non plus. Les APU des engin embarqué souffle depuis vers le haut, ca a d'ailleurs induit pas mal de redesign. Mais pour le moteur qui souffle pendant quelques grosse seconde je n'imagine pas de problème insurmontable.

Link to comment
Share on other sites

@g4lly

 

Ce n'est pas insurmontable, c'est juste une complication supplémentaire et une limite de plus par rapport à l'AV-8B.

 

Par exemple, sur les sites de tests du F35-B, il semble que les équipes doivent reconstruire les aires de décollage très fréquemment, il parait même que c'est un facteur limitant sur le nombres de vols d'essais.

 

Après peut être que lors des test on prend son temps, mais ça montre bien que le F35-B ne sera pas à même d'opérer depuis n'importe ou en particulier l'asphalte n'y résiste pas et le béton classique n'apprécie pas du tout non plus.

Link to comment
Share on other sites

J'ai obtenu un tuyau concernant la conférence de presse prévue demain au Pentagone et présentant les avancées du programme sous un nouveau jour : les Marines vont présenter leur nouveau concept d'usage de l'avion :

 

The F35 will allow us to fully exploit its amazing capacities in the most unexpected ways and greatly enhance our range of tactical options. For instance, the A10 needed to fly to destroy entrenched ennemies, will all those boring issues (aiming, surprising... can you believe that it suffices to stay low in a trench to avoid being beheaded ? It's frustrating for pilots ! ). The Ligntning II overcomes such difficulties by leveraging on new capacities. Let me just show you what we call le coup du désherbant thermique : just hover over the trench and smell the roast ! Aiming comes easy...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai obtenu un tuyau concernant la conférence de presse prévue demain au Pentagone et présentant les avancées du programme sous un nouveau jour : les Marines vont présenter leur nouveau concept d'usage de l'avion :

 

The F35 will allow us to fully exploit its amazing capacities in the most unexpected ways and greatly enhance our range of tactical options. For instance, the A10 needed to fly to destroy entrenched ennemies, will all those boring issues (aiming, surprising... can you believe that it suffices to stay low in a trench to avoid being beheaded ? It's frustrating for pilots ! ). The Ligntning II overcomes such difficulties by leveraging on new capacities. Let me just show you what we call le coup du désherbant thermique : just hover over the trench and smell the roast ! Aiming comes easy...

C'est vrai qu'ils sont marrants ces officiers qui avec ceux de LM seraient prêts à mettre en avant une nouvelle tactique à base de F35 pour déloger des combattants "entranchés" : dés que l'avion commencera à faire du stationnaire au dessus ils pourront l'abattre (ou l'endommager sévère) à la Kalashnikov, pour eux ca va être une partie de tir au (très gros) pigeon =)  

 

bravo pour ton "tuyau", aussi crédible en poisson d'avril qu'en vrai, car pour sauver le programme et les 2500 commandes de prévues ils seraient prêts à affirmer n'importe quoi et il serait pas étonnant qu'on en vienne là ...

Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

la Turquie est censée commander au moins 100 F35 et il ne me semble pas avoir lu que cette décision ait été remise en cause.

Par contre les récents évènements en Turquie, s'ils persistaient voire s'ils s'aggravaient, ne pourraient ils pas produire une certaine inquiétude au Congrès US sur la fiabilité à long terme de la Turquie?

Les US ne risquent ils pas de proposer un appareil volontairement moins performant et "verrouillé" à la Turquie en prévision d'une instabilité dans les prochaines décennies?

En réaction la Turquie pourrait elle annuler sa commande?

 

C'est plausible ou pas?

Link to comment
Share on other sites

La question s'était déjà posée lorsque la Turquie avait l'intention de sélectionner un système de défense sol-air chinois : dans ce cas, nulle doute que la Chine aurait eu indirectement la capacité de "tester" les F-35 turcs... ce qui ne plaisait pas aux américains.

 

Le gouvernement Turc a fait machine arrière sur l'achat du matériel chinois sans entrer dans les détails, il est possible que la vente de F-35 se soit trouvé dans la balance...

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...