georgio

Le F-35

Recommended Posts

il y a une heure, jojo (lo savoyârd) a dit :

Du côté de la RAAF ....

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/11/13/australie -le-f-35-serait-il-une-erreur-de-casting -868257.html

Je note au passage un semblant de petite aversion du F35 dans la ligne éditoriale de PSK dans son blog ... :rolleyes:

"Pour explique ce qui ne va pas, la RAAF, tout comme l’US Navy expliquent que le radar du F-35 ne peut effectuer que des recherches à faisceau étroit, plutôt que des recherches à grande distance de navires en mer ou au sol, par exemple. La capacité de frappe en profondeur s’en rescent cruellement."

Mais mais mais... c'était pas ça sa fonction ? Et son radar n'est pas le meilleur du moooonde en terme d'agilité/complexité/traitement (à défaut d'être plus puissant que l'APG-77) ?

:blink:

Edited by Delbareth
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/11/2019 à 17:24, prof.566 a dit :

Bcp de théoriciens US sont traumatisés depuis le "package Q" par la pénétration à basse altitude, persuadés que ca ne marche pas (plus). ils se sont donc rabattus sur la furtivité à tous crins.

Pourrais-tu nous en dire plus sur ce changement de pied de la doctrine US ? Parce que dans mes souvenirs les américains avaient déjà abandonnés la logique de pénétration basse altitude depuis fort longtemps. L'Opération El Dorado Canyon (1986) s'est faite en moyenne altitude avec des chasseurs furtifs et un fort soutien SEAD. Les attaques américaines de la Guerre du Golfe se sont faites, dès les premières heures, en moyenne altitude. Ce sont les britanniques et les français qui, après la "casse" des premiers jours en basse altitude, ont relevé leur plancher de combat.

D'ailleurs cela m'amène à me poser une question : je reste étonnés par la dichotomie existant entre les FAS et le reste de l'AdA. Les FAS se focalisent a priori sur une pénétration base altitude alors que la pratique concrète/ opérationnelle du reste de l'AdA (Kosovo, Bosnie, Lybie, Irak,et Syrie (je ne parle pas de l'Astan ni du Mali compte tenu de l'opposition)) est désormais à l'attaque en Moyenne Altitude. Est- ce  certains d'entre vous ont des débuts d'explication.

PS : Je ne sais pas retrouvés le profil de vol de l''"Entrée en premier" des français en Lybie en 2011. S'ils sont passé en basse altitude ... ma question précédente perd largement de sa pertinence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, LePetitCharles a dit :

L'Opération El Dorado Canyon (1986) s'est faite en moyenne altitude avec des chasseurs furtifs et un fort soutien SEAD.

C'est HS, mais pour El Dorado Canyon, l'usage d'appareils furtifs (F-117) a finalement été refusé au moment de la programmation finale du raid. La partie la plus médiatique de celui-ci a donc été menée par des F-111 protégés par des EF-111, avant que les A6, EA-6, A-7 et F-14 de l'USN ne prennent le relais pour le gros des frappes (60% des bombes, 100% des missiles anti-radiations).

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, prof.566 a dit :

Meuh non. Du coup il est redevenu très pro rafale...

Disons, il semble, qu'il avait plutôt de très bonnes opinions vis à vis du Rafale à la base, avant le précédent appel d'offre avorté. Et que durant celui-ci il s'est laissé séduire (comme beaucoup) par le slogan d'Ueli Maurer & Co disant que le Rafale est politiquement "too mutch" pour la Suisse, trop "français" alors que les rapports avec la France étaient plutôt compliqués à l'époque, et enfin que le risque était grand que "ce serait le Gripen ou pas d'avions du tout" pour le remplacement des F-5 mais aussi des F/A-18... Voir même "la disparition" pure et simple de l'aviation militaire suisse ... Il y a cru, ou en tous cas il y a été sensible au point de devenir un fan inconditionnel (en le faisant savoir) du Gripen à ce moment ... Et c'est à ce moment là aussi que j'ai été (comme d'autres) banni de son blog ! Devines pourquoi ... :biggrin:

Depuis l'eau du lac à coulé sous le pont du Mt Blanc ... :happy:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parlait hier d'une grosse météorite qui avait spectaculairement traversé le ciel chaipaou...c'était un F35 en pleine PC

...et le spectacle continue...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ongoing Legal Dispute Caused 2.5-Year F-35 System Delay

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Un différend juridique en cours a causé un retard de 2,5 ans dans le système F-35.
13 nov. 2019Steve Trimble, Lee Hudson et Michael Bruno | Aerospace Daily & Defense Report

Selon le lieutenant-général Eric Fick, chef de la direction du programme F-35, un différend juridique entre le gouvernement américain et Lockheed Martin au sujet des droits de propriété intellectuelle est à l'origine d'un retard de deux ans et demi dans l'activation d'un système clé F-35 nécessaire pour effectuer les premiers essais opérationnels et prendre une décision de production à plein débit. 

Les champs d'essai en plein air de l'armée n'ont pas la capacité de tester pleinement les capacités avancées du F-35, de sorte que le bureau du directeur des essais et de l'évaluation opérationnels (DOT&E) compte sur l'activation de l'environnement de simulation interarmées (JSE).

Le JSE crée un monde synthétique qui permet aux testeurs opérationnels d'évaluer la performance du F-35 dans des scénarios au niveau du théâtre, avec de multiples avions volant contre l'arsenal complet de chasseurs, de missiles et de capacités de guerre électronique d'un adversaire.

Le JSE devait être activé à la fin de 2017, mais il est actuellement prévu d'atteindre ce jalon en juillet 2020, a déclaré Robert Behler, le chef du DOT&E, aux législateurs le 13 novembre lors d'une audience sur la préparation des F-35.

Le DOT&E a effectué 91 % des missions en plein air au cours de la phase initiale d'essai et d'évaluation opérationnels (IOT&E) requise pour qualifier le F-35 en vue d'une décision de production à plein régime, mais les testeurs doivent toujours utiliser le JSE pour effectuer tous les essais.  

Fick a reconnu il y a deux semaines qu'un différend en matière de propriété intellectuelle avait retardé l'activation du JSE, mais il a ajouté plus de détails sur ce différend dans son témoignage devant le sous-comité des services armés de la Chambre sur l'état de préparation. 

Le JSE exige que Lockheed fournisse le logiciel pour activer une fonction appelée "F-35 In a Box", dit Fick. Il s'agit d'un module logiciel qui permet au JSE de reproduire virtuellement chacun des sous-systèmes de capteurs du F-35, ainsi que la fonction de fusion des capteurs intégrée au programme de vol opérationnel. Le gouvernement ajouterait alors des modules logiciels pour reproduire diverses menaces, y compris les aéronefs, les armes et les capteurs de divers adversaires.

Mais un différend a surgi parce que Lockheed a fait valoir une revendication de propriété intellectuelle sur neuf algorithmes spécifiques qui étaient inclus dans le progiciel F-35 In a Box, dit M. Fick. 

Le gouvernement a réagi en faisant appel à la Defense Contracts Audit Agency (DCAA) pour examiner les dossiers de Lockheed, dit M. Fick. Les vérificateurs de la DCAA ont déterminé qu'ils n'ont pas pu trouver dans les dossiers de Lockheed la preuve que les neuf algorithmes avaient été développés uniquement aux frais de Lockheed, dit M. Fick. Comme Lockheed n'a pas réussi à prouver son affirmation, la DCAA a déterminé que les neuf algorithmes appartenaient au gouvernement.  :biggrin:

M. Lockheed a interjeté appel de la décision de la DCAA auprès de l'Armed Services Board of Contract Appeals, qui est toujours en cours d'examen, dit M. Fick. 

Le différend au sujet de la JSE alimente une source de tension plus grande entre le gouvernement et les entrepreneurs au sujet des droits de propriété intellectuelle. Ellen Lord, secrétaire adjointe à la Défense pour l'acquisition et le maintien en puissance, a déclaré lors de la même audience que son bureau est sur le point d'approuver une nouvelle politique ministérielle sur la préservation des droits du gouvernement à la propriété intellectuelle dans les contrats d'acquisition. La politique s'inspirera d'une approche maintenant adoptée par l'armée américaine qui exige que les gestionnaires de programme établissent les droits de propriété intellectuelle du gouvernement sur des systèmes spécifiques dès le départ, plutôt que de traiter la question comme une réflexion après coup, dit-elle. 

Mais la nouvelle politique fait toujours l'objet de doutes de la part des groupes de pression de l'industrie, dont l'Association des industries aérospatiales.

John Luddy, vice-président de l'AIA chargé de la politique de sécurité nationale, a déclaré que l'élaboration de la politique de propriété intellectuelle est " probablement la question la plus importante " entre son groupe de lobbying commercial et les dirigeants de la défense actuellement. 

L'industrie n'est pas encore derrière la politique émergente du Pentagone, a-t-il indiqué lors de la conférence Comdef 2019 en octobre, parce qu'elle ne trouve pas le bon " équilibre " dans l'esprit de l'industrie pour lui permettre de récolter des profits tout en laissant au gouvernement le soin de passer un contrat pour maintenir les systèmes d'armes à un prix plus abordable.

"Nous pensons qu'il se dirige vers le bon équilibre, mais je l'encourage simplement à continuer. Nous collaborons beaucoup avec le ministère à ce sujet ", a déclaré M. Luddy. "Nous devons trouver cet équilibre."

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Patrick a dit :

Oh mon dieu!

@Rufus Shinra tu vas adorer! :laugh:

"Et pour terminer, la chaleur produite par les gaz d'échappement de la tuyère, lors de l’utilisation de la postcombustion provoque des «bulles d'eau» sur les matériaux absorbant les radars (RAM), les surfaces de la queue et des dérives horizontales. Ces dommages causés par la chaleur compromettent l'intégrité structurelle de l’arrière de l’avion. Les capteurs sensibles enfouis dans la peau des surfaces de la queue arrière peuvent également s’avérer susceptibles d’être endommagés. Depuis ce type d’incident, les pilotes de F-35 ne peuvent plus utiliser de postcombustion pendant plus de quatre-vingts secondes à Mach 1,3, et quarante secondes à Mach 1,4. Pour réinitialiser l'usage de la postcombustion, les pilotes doivent attendre ensuite trois minutes de vol pour laisser refroidir l’arrière de l’avion."

De mieux en mieux!


C’est juste une question de timing : en s’y prenant bien, ils doivent pouvoir synchroniser le refroidissement de la soute en même temps, tous les x refroidissements de l’arrière.

Le chronomètre est fourni avec la checklist en standard, aux pilotes de F-35 ?

 

Plus sérieusement, elle est belle, celle-là aussi. Pas certain qu’ils auraient vraiment pu l’anticiper, ceci dit.

Edited by TarpTent
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fin 2017 jusqu'à mi 2020 ça fait 2 ans et demi de retard estimé dont 7 mois restant, le coef du temps F-35 est de 4 ce qui amène à 28 mois restant  soit fin 2021 ou début 2022. Ensuite il faudra utiliser le JSE pour finir les tests.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, TarpTent a dit :

Plus sérieusement, elle est belle, celle-là aussi. Pas certain qu’ils auraient vraiment pu l’anticiper, ceci dit.

Anticiper quoi ? Qu'il faudrait la PC pour les vol en supercroisiere des nouveaux avions de 5e génération ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, ARPA a dit :

Anticiper quoi ? Qu'il faudrait la PC pour les vol en supercroisiere des nouveaux avions de 5e génération ?


Qu’un énorme réacteur de nouvelle génération pourrait générer de tels phénomènes localisés.

Je veux bien considérer que le F-35 a été développé avec les pieds (les histoires autour de la soute le prouvent assez, et ce ne sont pas les seules), ça n’empêche que l’architecture embarque beaucoup de nouveautés dont une tuyère sans équivalent jusqu’à présent.
Pour moi, ce type de souci rentre dans la catégorie des problèmes qui ne peuvent être connus dans leur ampleur qu’au travers de l’expérience. D’où mon propos.

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, TarpTent a dit :


Qu’un énorme réacteur de nouvelle génération pourrait générer de tels phénomènes localisés.

Je veux bien considérer que le F-35 a été développé avec les pieds (les histoires autour de la soute le prouvent assez, et ce ne sont pas les seules), ça n’empêche que l’architecture embarque beaucoup de nouveautés dont une tuyère sans équivalent jusqu’à présent.
Pour moi, ce type de souci rentre dans la catégorie des problèmes qui ne peuvent être connus dans leur ampleur qu’au travers de l’expérience. D’où mon propos.

Je ne suis pas sûr que tu ais raison, mais admettons, dans ce genre de situation, Dassault, il fait des démonstrateurs pour dé-risquer le développement... et il ne se précipite pas pour produire l'avion en série avant d'avoir fini les tests.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Je ne suis pas sûr que tu ais raison, mais admettons, dans ce genre de situation, [N’IMPORTE QUEL INDUSTRIEL NORMAL, PILOTE PAR UNE GOUVERNANCE NORMALE], il fait des démonstrateurs pour dé-risquer le développement... et il ne se précipite pas pour produire l'avion en série avant d'avoir fini les tests.


Je ne pense pas qu’il soit utile de revenir sur ces points, d’autant que je me suis moi-même abondamment exprimé à ce sujet, et je n’ai jamais été particulièrement tendre.
Sur les 960 pages de ce fil, il doit bien y en avoir 800 qui démontrent encore et encore l’absurdité délibérée par l’ensemble de ses acteurs (politiciens, Pentagone et industriels) de ce Programme.

Edited by TarpTent
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que modeliser les temperatures de fonctionnement de leur chaudiere, ainsi que celles iradiees, et leurs impacts sur les elements adjacents (y compris en tenant compte des elements aerodynamiques contraires, temperature de l’air, vitesse, altitude), est au contraire indispensable puisque ca definit des contraintes et conditionne l’éligibilité des materiaux. Et les ingenieurs l’ont sûrement fait.

Qu’apres une armée de cost-killers aient oeuvrés pour reduire le bilan financier ou massique du bestiau, et qu’en aient été issus des compromis non-optimum pour les performances du F-35 mais maximum pour l’action LM, c’est presque tout aussi sûr...

 

Cependant, je pense que le toaster geant de PW irradie beaucoup plus que prevu, et que le refroidissement magique par le kero (serieux! le concept est intuitivement completement foireux) ne fonctionne pas comme attendu.

p’t’etre qu’ils devraient tenter la pisse de licorne en adjuvant au kero...

Edited by ftami
  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ftami a dit :

Je pense que modeliser les temperatures de fonctionnement de leur chaudiere, ainsi que celles iradiees, et leurs impacts sur les elements adjacents (y compris en tenant compte des elements aerodynamiques contraires, temperature de l’air, vitesse, altitude), est au contraire indispensable puisque ca definit des contraintes et conditionne l’éligibilité des materiaux. Et les ingenieurs l’ont sûrement fait.

Qu’apres une armée de cost-killers aient oeuvrés pour reduire le bilan financier ou massique du bestiau, et qu’en aient été issus des compromis non-optimum pour les performances du F-35 mais maximum pour l’action LM, c’est presque tout aussi sûr...

 

Cependant, je pense que le toaster geant de PW irradie beaucoup plus que prevu, et que le refroidissement magique par le kero (serieux! le concept est intuitivement completement foireux) ne fonctionne pas comme attendu.

 

d’où mon propos : « Pour moi, ce type de souci rentre dans la catégorie des problèmes qui ne peuvent être connus dans leur ampleur qu’au travers de l’expérience»

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Patrick a dit :

Bouclier thermique en pied de dérive autour de l'antenne Spectra, pas particulièrement esthétique:

... Mais efficace ici pour notre oiseau ! :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TarpTent a dit :

d’où mon propos : « Pour moi, ce type de souci rentre dans la catégorie des problèmes qui ne peuvent être connus dans leur ampleur qu’au travers de l’expérience»

J'ai du mal à voir ce qui est unique avec le F35. Il ressemble beaucoup à un F22 avec un seul réacteur, il aurait dû être conçu avec tout le Retex du F22.

A titre d'exemple, le F135 est évidemment le plus puissant des réacteurs (utilisé par un chasseur américain) mais il n'est pas tellement plus puissant que le F119 presque 20 ans plus vieux. Le F135 n'a rien d'exceptionnel, ou alors le F119 l'était autant à son époque. 20% de progrès en 20 ans, je ne comprends pas que LM ne puisse pas s'adapter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ARPA a dit :

A titre d'exemple, le F135 est évidemment le plus puissant des réacteurs (utilisé par un chasseur américain) mais il n'est pas tellement plus puissant que le F119 presque 20 ans plus vieux. Le F135 n'a rien d'exceptionnel, ou alors le F119 l'était autant à son époque. 20% de progrès en 20 ans, je ne comprends pas que LM ne puisse pas s'adapter.

Où tu as vu du progrès ? Le F-135 a sensiblement la même poussée frontale qu'un F100-PW229 ou qu'un M88-2. S'il pousse plus, c'est seulement parce qu'il est plus gros.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, ARPA a dit :

J'ai du mal à voir ce qui est unique avec le F35. Il ressemble beaucoup à un F22 avec un seul réacteur, il aurait dû être conçu avec tout le Retex du F22.

Retex signifie Retour d’Experience, et les équipes ayant conçu le F-22 ont été sciemment tenues à l'écart du programme F-35. (Et ce n’était le pas une décision de LM)

 

Il y a 7 heures, DEFA550 a dit :

S'il pousse plus, c'est seulement parce qu'il est plus gros.

 

D’où mon propos, je persiste : « Pour moi, ce type de souci rentre dans la catégorie des problèmes qui ne peuvent être connus dans leur ampleur qu’au travers de l’expérience» :tongue:

 

 

Bon, ceci dit, LM s’y est encore pris comme un pied sur ce sujet, on est bien d’accord :sleep:


 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, TarpTent a dit :

Retex signifie Retour d’Experience, et les équipes ayant conçu le F-22 ont été sciemment tenues à l'écart du programme F-35. (Et ce n’était le pas une décision de LM)

Je n'ai jamais dit que tout était de la faute de LM. LM a une grosse part de responsabilité, mais ce n'est pas le seul.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, ARPA a dit :

J'ai du mal à voir ce qui est unique avec le F35. Il ressemble beaucoup à un F22 avec un seul réacteur, il aurait dû être conçu avec tout le Retex du F22.

A titre d'exemple, le F135 est évidemment le plus puissant des réacteurs (utilisé par un chasseur américain) mais il n'est pas tellement plus puissant que le F119 presque 20 ans plus vieux. Le F135 n'a rien d'exceptionnel, ou alors le F119 l'était autant à son époque. 20% de progrès en 20 ans, je ne comprends pas que LM ne puisse pas s'adapter.

d'après ce que j'ai lu,  le F135 devait être remplacer par une version de l'advent sur le F35. quand  ? c'est la question, peut être  à sa mi vie. 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,923
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries