Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre du Pacifique


webfabrice
 Share

Recommended Posts

il y a 20 minutes, pascal a dit :

Oui je l'avais lu, Les Marines jouent un rôle important dans la relève des squadrons de la Navy embarqués sur porte-avions en 44/45, turn-over rendu nécessaire par l'intensité des combats au fur et à mesure que la Flotte s'approche du Japon qui place les personnels au bord de la rupture.

Le Corps est la force aérienne qui a véritablement révélé l'efficacité du Corsair, saisissant l'opportunité de l'utiliser de plus en plus massivement à partir de la mi-43

C'est surtout que ce sont les premiers à l'utiliser, par ce qu'ils héritent des premières séries qui n'étaient pas aptes à apponter.

Ce qui est intéressant, je crois, .c'est que la doctrine d'appui-feu existait avant le début de la guerre. Mais qu'elle n'est réellement mis en oeuvre, qu'à partir de l'embarquement des escadrilles Marines dans les PA.fin 44/45 (et la qualification à l'appontage) Avant cette date, les escadrilles Marines sont utilisée comme les autres appareils de l'aéronavale basés à terre, mêmes missions, elles dépendent d'ailleurs du commandement de la Navy.  

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

des premières séries qui n'étaient pas aptes à apponter.

Si elles l'étaient tout à fait !!! le problème était que les amortisseurs oléopneumatiques de l'avion étaient un peu joueur mais que surtout le nez de l'avion et le positionnement du siège du pilote ne facilitaient pas la vue vers l'avant ce qui entraînait une perte de vision du pont d'envol en courte finale. Le remède existait et consistait à relever le siège pilote mais surtout en une approche réduite au minimum grâce à un virage sur l'aile opéré au dernier moment permettant au pilote de toujours avoir le p-a en visuel...

La VF-17 du célèbre Tom Blackburn était qualifiée porte-avions sur le Bunker Hill en juillet 43  mais la Navy souhaitant harmoniser la constitution de ses groupes aériens fit le choix du Hellcat décidant de reléguer le Corsair en théorie plus délicat à apponter et plus pointu à piloter sur des bases à terre au grand dam de Blackburn et de ses Jolly Rogers qui se retrouvèrent opérer depuis un ilot paumé des Salomon ...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Fusilier a dit :

Ce que j'avais compris, mais je ne suis pas un spécialiste, c'est que l'avion a été modifié par la suite,  amortisseurs, spolier sur l'aile droite,  roule plus grande, etc... 

Oui afin de permettre une utilisation plus aisée par un maximum de pilotes lambda et moyennant un cursus de formation plus rapide.

Ce sont les Britannique (le fameux Eric W. Brown notamment) qui vont mettre au point la Curved approach ... Ayant réduit l'envergure de leurs Corsair pour pouvoir les parquer voilure repliée dans les hangars de leurs p-a cela amène des vitesse d'appontage plus élevées qui paradoxalement diminuent les risques de décrochage.

Le spoiler est destiné à retarder le décrochage de l'aile droite en partie occasionné par le monstrueux couple du moteur.

 

Bref le F4U-1 est un avion à ne pas mettre entre toutes les mais et il faut attendre le -1A pour que son emploi sur p-a soit plus safe ... Mais le véritable Corsair chasseur bombardier intervient avec la version -1D

Citation

Pour répondre aux besoins croissants de chasseurs-bombardiers, l’avion est équipé de deux points d'emport montés sur deux pylônes installés sous le caisson central de voilure, entre les deux jambes de train; ils viennent s'ajouter au point ventral apparu sur les derniers F4U-1A. Le -1D est la première version du Corsair à pouvoir ainsi emporter deux bombes de 1000 livres (454 kg) ou deux réservoirs supplémentaires largables de 150 gallons (565 litres) sous la section centrale de voilure.

extrait de "Le Corsair la Terreur du Pacifique" Editions Caraktère

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, pascal a dit :

Bref le F4U-1 est un avion à ne pas mettre entre toutes les mais et il faut attendre le -1A pour que son emploi sur p-a soit plus safe ... Mais le véritable Corsair chasseur bombardier intervient avec la version -1D

Tu me reprends si je fais erreur. Mais, j'en étais resté au fait que les escadrilles Marines, n'avaient embarqué qu'une fois les Corsair Navy déjà bien en place dans les PA;  avec la logistique qui va avec.  

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

Tu me reprends si je fais erreur. Mais, j'en étais resté au fait que les escadrilles Marines, n'avaient embarqué qu'une fois les Corsair Navy déjà bien en place dans les PA;  avec la logistique qui va avec.  

 

 

Je regarde à tout de suite ...

Link to comment
Share on other sites

Les premiers squadrons de Corsair à opérer sur p-a appartiennent au Corps

Les VMF 124 et 213 sur l'Essex à compter du 28/12/44 les VMF 112 et 123 sur le Bennington elles aussi en décembre la 112 dès le 3/12/44

Les premiers squadrons de la Navy embarquent en février 45 (Shangri La) et surtout en mars avril Essex Intrepid Hancock ...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, pascal a dit :

Les premiers squadrons de Corsair à opérer sur p-a appartiennent au Corps

Les VMF 124 et 213 sur l'Essex à compter du 28/12/44 les VMF 112 et 123 sur le Bennington elles aussi en décembre la 112 dès le 3/12/44

Les premiers squadrons de la Navy embarquent en février 45 (Shangri La) et surtout en mars avril Essex Intrepid Hancock ...

. J'avais en tête que les VF 12 et VF 17 de la Navy avaient été les première qualifiées,  Mais ensuite la VF 12 a cédé ses avions aux Marines et la VF 17 est restée sur Corsair, service à terre comme les Marines. Vers le 11 /43 la VF 17 aurait utilisé deux PA pour faire un stop carburant lors d'un raid, ce n'est pas un vrai embarquement, il est vrai.  

Link to comment
Share on other sites

Vous me faites penser à un vieux film des années 50...

 

Ils parlent justement d'une escadrille du Marine Corps dont le chef veut convaincre l'état major de l'intérêt du Close Air Support.

Et d'ailleurs, à un moment, l'escadrille se rééquipe en Corsair à la place de ses vieux Wildcat.

Bon, je dis pas que c'est d'une grande précision historique, mais si vous aimez John Wayne... Son personnage, serait basé sur un pilote des Marines bien réél qui commandait le VMF 223 à Guadalcanal:

https://en.wikipedia.org/wiki/John_Smith_(flying_ace)

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 26/02/2023 à 13:30, Rob1 a dit :
Le 25/02/2023 à 22:06, collectionneur a dit :

Un article du The Japan Times de 2015 déclare que l'URSS a envoyé au Japon les plans américains d'invasion des Phillipines - mais ''reservé aux abonnés " - :

Cette affaire était évoquée dans l'histoire officielle de l'ASIO, The Spy Catchers de David Horner. Le 24 novembre 1944, les Alliés décryptent un message japonais envoyé de Harbin (Mandchourie occupée) à Tokyo donnant des détails des plans de MacArthur pour "certaines opérations" aux Philippines [pas plus d'infos, mais les Alliés ont débarqué à Leyte depuis le 20 octobre] en disant que sa source est "l'ambassadeur soviétique" en Australie. Le 2 décembre, il y un message similaire et la source citée est le "ministre soviétique en Australie".

Et c'est les seules informations "béton" sur le sujet, les Australiens n'ayant jamais réussi à savoir qui fuitait ces infos aux Soviétiques, ni comment les infos allaient de l'ambassade soviétique à Canberra à Harbin, notamment à cause de la faiblesse de leur service de sécurité improvisé pendant la guerre, le Commonwealth Security Service (CSS), et du manque de confiance des décrypteurs dans ce service et dans les autorités politiques.

C'est d'ailleurs marrant comme on trouve déjà les mêmes ingrédients qui reviendront au début de la guerre froide, quand les anglo-américains décrypteront des messages Venona montrant que les Soviétiques avaient des agents dans le gouvernement australien

J'ai re-regardé en diagonale le bouquin, et il y a une info qui m'avait échappée : l'enquête déclenchée par les messages Venona à partir de 1948 va entre autre conduire l'ASIO à suspecter comme agent soviétique (et accessoirement membre secret du parti communiste) un inspecteur de police, Alfred Hughes. Pendant la guerre, Hughes avait servi dans le CSS en tant qye l'inspecteur responsable de la surveillance des "associations subversives et des opérations du parti communiste", et avait aussi touché à des rapports sur la surveillance de la légation soviétique et l'agence TASS...

En fin de compte, c'est sans doute mieux qu'en 1944, les décrypteurs aient mal collaboré avec le CSS et notamment ne leur aient pas partagé les décryptages bruts de Harbin :endifficultec:

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/03/2023 à 11:02, Niafron a dit :

Ils parlent justement d'une escadrille du Marine Corps dont le chef veut convaincre l'état major de l'intérêt du Close Air Support.

Et d'ailleurs, à un moment, l'escadrille se rééquipe en Corsair à la place de ses vieux Wildcat.

Bon, je dis pas que c'est d'une grande précision historique, mais si vous aimez John Wayne... Son personnage, serait basé sur un pilote des Marines bien réél qui commandait le VMF 223 à Guadalcanal:

Je connais ce film. Mais, l'histoire est moins romantique. La doctrine CAS des Marines date d'avant la guerre et était bien une doctrine officielle. Ce sont les conditions de déploiement des Marines, confinés à des bases terrestres et des missions de surveillance et maritimes, éventuellement des bombardement "stratégique"; qui n'ont pas permis la mise en place effective du CAS. C'est devenu une réalité, plutôt vers la fin de la guerre, quand la Navy a eu la possibilité d'embarquer les escadrilles Marines lors des opérations amphibies. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les premières procédures CAS des Marines datent de 1924/25 avec l'entrée en dotation des premiers bombardiers en piqué, lors d'une compétition portant sur la précision des largages  les Marines avaient battu les gars de la Navy à plate couture.

J'avais ça dans mes notes faudrait que je retrouve.

Première utilisation en OPEX au Nicaragua fin des années 20 toujours avec les Marines

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@pascal J'avais écrit cela sur le Wiki il y a longtemps  :

Le premier bombardement en piqué lors d'un appui aérien rapproché a lieu le 16 juillet 1927 lors de la bataille d'Ocotal. Cinq Airco DH.4 de l'United States Marine Corps Aviation attaquant les troupes d'Augusto Sandino d'environ 500 à 600 hommes assiégeant la garnison de 37 Marines et 47 gardes nationaux nicaraguayens de cette cité mirent les sandinistes en déroute.

* Ian F. W. Beckett, The Roots of Counter-Insurgency : Armies and Guerrilla Warfare, 1900-1945, Blandford Press, Londres, 31 mars 1988, 160 p. (ISBN 0713719222), p. 118.

* Robert Sherrod, History of Marine Corps Aviation in World War II, Combat Forces Press, Washington, D.C., 1952

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je signale la chaîne youtube de Montemayor qui a fait des vidéos explicatives des combats aéronavals de 1942. Pour moi qui ne m'étais penché en détail sur la mer de Corail ou les Salomons, je trouve ca excellent : il explique bien ce que fait chaque camp et pourquoi.

https://www.youtube.com/@MontemayorChannel/videos (en anglais)

Bon par contre, il faut être patient entre deux sorties...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Rob1 Je suis tombé cette semaine sur cette chaîne YouTube (en français) qui a 4 vidéos jusqu'à présent, il parle du traité naval de Washington de 1921, les exercices Américains d'attaque sur Pearl Harbor des années 30 qui ont ''inspirés'' les japonais, la flotte française en 39... :

https://youtube.com/@Cap-hornier

@Rob1 La dernière vidéo mise en ligne cette semaine concernent la première partie de la bataille naviale de Leyte.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
Le 06/05/2023 à 13:17, Rob1 a dit :

Je signale la chaîne youtube de Montemayor qui a fait des vidéos explicatives des combats aéronavals de 1942. Pour moi qui ne m'étais penché en détail sur la mer de Corail ou les Salomons, je trouve ca excellent : il explique bien ce que fait chaque camp et pourquoi.

Je viens de voir sa dernière vidéo sur le naufrage de l'USS Wasp. Le résultat de la rafale de torpilles de l'I-19 est incroyable :blink:

 

Edited by collectionneur
lien vidéo, collectionneur
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

On 3/23/2024 at 3:26 PM, Rob1 said:

Je viens de voir sa dernière vidéo sur le naufrage de l'USS Wasp. Le résultat de la rafale de torpilles de l'I-19 est incroyable :blink:

Merci pour le lien !! J'ai mis mon nez dans sa série de vidéo, c'est absolument passionnant. Les épisodes sur Midway sont "cliniques" et j'ai découvert la bataille de Savo island que je ne connaissais pas. Quelle bataille ! Et effectivement le torpillage du Wasp est impressionnant.

... bon par contre, j'ai eu des remarques parce que j'ai passé mon week-end sur Youtube :happy:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...