Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre du Pacifique


webfabrice
 Share

Recommended Posts

Certains ont en effet décidé de prolonger la lutte, en étant parfois informés de la capitulation. Mais d'autres étaient tout simplement sans informations et complètement isolés.

En règle générale, les survivants japonais qui ont été récupérés, se sont soit rendus par lassitude (j'ai souvenir d'un cas où un vétéran avait fini par se rendre après la mort de son compagnon d'armes), soit ont été trouvés par des habitants des îles où ils s'étaient réfugiés. Ils ont été en général bien accueillis au Japon, les Japonais reconnaissant dans leur immense majorité que ces soldats ou officiers avaient accompli leur devoir jusqu'au bout de leurs possibilités.

Dans plusieurs cas, des cérémonies ont été organisées, où l'on lisait aux soldats récupérés le discours de l'empereur Hiro-Hito annonçant la capitulation. Parfois même, on a fait appel à leurs anciens officiers, quand ils étaient encore en vie, afin qu'ils donnent eux-mêmes l'ordre de reddition à ces soldats.

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques cas connus :

- Shōichi Yokoi, trouvé en 1972 à Guam

- Hirō Onoda, retrouvé en 1974 aux Philippines - le plus connu

- Teruo Nakamura, trouvé en 1974 en Indonésie, le dernier soldat de l'armée japonaise (mais il n'est pas japonais, il est originaire de Formose) trouvé.

Les années 80, non quand même pas. Par contre, il se peut qu'il y ait des ex-soldats qui n'aient jamais été connus, il y a eu une histoire de quelques très vieux japonais aperçus dans le triangle d'Or fin années 80 - début années 90, il est possible que ce soient des soldats perdus qui avaient refait leur vie là-bas (mais pas planqués).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Pour revenir a la serie, ce qui m'a impressionne, ca va vous paraitre banal mais c'est le manque d'eau pour les marines a Peleliu. Si la puissante logistique americaine connaissait de tels rates, je n'ose imaginer les conditions de vie et de combat des japonais.

Link to comment
Share on other sites

Pour revenir a la serie, ce qui m'a impressionne, ca va vous paraitre banal mais c'est le manque d'eau pour les marines a Peleliu. Si la puissante logistique americaine connaissait de tels rates, je n'ose imaginer les conditions de vie et de combat des japonais.

La logistique de l'armée japonaise c'était : des chaussures ou des pneus, de la bouffe ou des munitions, des grenades ou des médicaments, des avions ou du kérosène...
Link to comment
Share on other sites

d'ailleurs pour aller plus vite dans le Pacifique les Américains (la Navy) utilisèrent la technique du "by pass"

on contournait des garnisons japonaises installées sur certaines îles, on ne débarquait pas on coupait leur maigre logistique et ainsi on les laissait survivre voir mourir à petit feu sans combattre en faisant lâcher de temps en temps qq obus de marine par un cuirassé de passage en guise d'école de jeu.

des atolls entiers aux Marshall au Carolines ainsi que Rabaul finirent la guerre ainsi

Link to comment
Share on other sites

d'ailleurs pour aller plus vite dans le Pacifique les Américains (la Navy) utilisèrent la technique du "by pass"

on contournait des garnisons japonaises installées sur certaines îles, on ne débarquait pas on coupait leur maigre logistique et ainsi on les laissait survivre voir mourir à petit feu sans combattre en faisant lâcher de temps en temps qq obus de marine par un cuirassé de passage en guise d'école de jeu.

des atolls entiers aux Marshall au Carolines ainsi que Rabaul finirent la guerre ainsi

Alors ça je ne connaissais pas cet aspect de la bataille du pacifique. Ainsi, il n'ont pas toujours fait le "saut de puce" en conquérant ile par ile. Ils ont laissé des iles aux japonais et leur ont coupé les lignes d'approvisoinement. (Je comprend de mieux en mieux pourquoi Kusaka a fait remonté la ligne de front jusqu'au Mariannes , Rob1 comprendra :lol:).

N'empèche, cela doit être cruel pour les japonais de mourir de faim au lieu de mourir sur le champ de bataille. En plus avec leur code du Bushido qui leur interdit de se rendre, ils ont du avoir un moral au plus bas de faire la guerre dans ces conditions.

Quoique, les japonais les plus chanceux ont probablement pu se débrouiller pour pècher dans une crique ou proche du rivage et vivre jusqu'à la fin de la guerre en mode "Robinson Crusoé".

Ceux là, ils ont connu une guerre penard à condition d'avoir bien pu se protéger des moustiques et des innombrables maladies tropicales. Bref, ils ont surtout du faire attention à l'eau qu'il buvait car la dyssentrie peut etre mortel quand on n'a pas de médicament sous la main.

C'est là que l'ont voit que la logistique a une importance capitale dans une guerre.

Ca me rappelle une histoire que j'ai vu dans une BD, c'était une attaque desespéré d'une section de l'afriKa corps sur une position tenue par les anglais dans le désert lybien.

Ils n'ont pas attaqué pour s'emparer de la position anglaise mais ils ont attaqués car les allemands n'avaient plus à boire et à manger et voulaient s'emparer des vivres des anglais !

Une bataille pour la nourriture !

Biensur, l'attaque a tourné au carnage côté allemand...

En tout cas, vivement ce soir l'épisode 5 et 6.

Link to comment
Share on other sites

(Je comprend de mieux en mieux pourquoi Kusaka a fait remonté la ligne de front jusqu'au Mariannes , Rob1 comprendra :lol:).

Yes, mais je n'en suis qu'au bouquin numéro 10 ou 11, quand les Japonais préparent un attentat contre Hitler. Ne me spoile pas la suite  O0

En tout cas, Zipang est un excellent manga pour l'amateur d'Histoire - même s'il n'est pas amateur de mangas en général (peu de séries ont trouvé grâce à mes yeux : Ghost in the Shell, Cat Shit One, et puis Death Note ca se laisse lire)

Link to comment
Share on other sites

Yes, mais je n'en suis qu'au bouquin numéro 10 ou 11, quand les Japonais préparent un attentat contre Hitler. Ne me spoile pas la suite  O0

En tout cas, Zipang est un excellent manga pour l'amateur d'Histoire - même s'il n'est pas amateur de mangas en général (peu de séries ont trouvé grâce à mes yeux : Ghost in the Shell, Cat Shit One, et puis Death Note ca se laisse lire)

Ne t'inquiète pas l'ami,  ;)

Kusaka a proposé ce repli japonais dès le tome 3 lorsqu'il va voir l'amiral Yamamoto qui va accepter cette stratégie.

Pour revenir au publication de Zipang, l'éditeur Kana a décidé d'accélérer la publication de la série en publiant 2 tomes en même temps tout les deux mois !  =)

Sinon en ce moment, on est en plein dans la bataille des mariannes et les deux flottes se tape dessus à coups de canon 460 mm . Une bataille à la ALBATOR ! >:(

Link to comment
Share on other sites

les sauts de puces c'était Mac Arthur aux Salomons et en Nlle Guinée, le théâtre du Pacifique Sud-Ouest dont il était le commandant en chef et où "son" amiral était Halsey

Dans le Pacifique central le patron c'était Nimitz... A partir de 1943 quand les navires des programmes de réarmement d'avant guerre (1938 et 1940) entrèrent en service: les Essex notamment puis les CVL et la logistique, la Marine commença à développer une stratégie offensive pas uniquement basée comme aux Salomons sur une guerre d'attrition.

Nimitz proposa alors la théorie des "larges bonds" basée sur le by pass... le premier bond fut l'opération Galvanic aux Gilbert en novembre 43 (Tarawa notamment ...) puis ensuite ce furent les Marshall en février 44; en 4 mois les Marines avaient progressé de 2500 km vers Tokyo et l'USAF disposait de piste pour ses B 24 ...

En 1 an "Mac" ne progressait sur son théâtre que de 400 à 500 kms avec des pertes nombreuses.

La messe était dite sauf ... sauf que "Mac" était un soutien politique ESSENTIEL pour FDR dans sa réélection de 1944 contre le sénateur Dewey un républicain tenace.

Le 26 juillet 44 à la conférence d'Honolulu Roosevelt réunit Mac et Nimitz pour trancher entre les deux car Mac Arthur voulait les PA de la Navy pour le soutenir (on l'avait fait à Hollandia déjà en avril).

"Mac" obtint partiellement gain de cause et contrairement à ce que voulait Nimitz qui envisageait de frapper les Bonin et Taïwan juste après la victoire controversée de Spruance aux Mariannes (on l'accusa d'avoir laissé filer la flotte d'Ozawa alors que Spruance avait assurer l'essentiel le gain de Tinain et Saipan qui mettait Tokyo à portée des B 29) et bien donc les Américains attaquèrent les Philippines objectif cher au coeur de Mac et qui aussi coupa le Japon de l'Insulinde et de son pétrole.

Bref Iwo Jima fut reculée de 5 mois et au lieu d'attaquer une île sans défense (l'avance US était trop rapide) en septembre 44 les Marines se coltinèrent un nid de frelon en 45 avec les pertes que l'on sait ...

Link to comment
Share on other sites

d'ailleurs pour aller plus vite dans le Pacifique les Américains (la Navy) utilisèrent la technique du "by pass"

on contournait des garnisons japonaises installées sur certaines îles, on ne débarquait pas on coupait leur maigre logistique et ainsi on les laissait survivre voir mourir à petit feu sans combattre en faisant lâcher de temps en temps qq obus de marine par un cuirassé de passage en guise d'école de jeu.

des atolls entiers aux Marshall au Carolines ainsi que Rabaul finirent la guerre ainsi

D'ailleurs une des îles en question était à coté de la base des B29 américain, et était doté d'un radar, qui a permis aux jap de suivre le départ des raids de B29 jusqu'à la fin de la guerre  :lol:

Link to comment
Share on other sites

les sauts de puces c'était Mac Arthur aux Salomons et en Nlle Guinée, le théâtre du Pacifique Sud-Ouest dont il était le commandant en chef et où "son" amiral était Halsey

Dans le Pacifique central le patron c'était Nimitz... A partir de 1943 quand les navires des programmes de réarmement d'avant guerre (1938 et 1940) entrèrent en service: les Essex notamment puis les CVL et la logistique, la Marine commença à développer une stratégie offensive pas uniquement basée comme aux Salomons sur une guerre d'attrition.

Nimitz proposa alors la théorie des "larges bonds" basée sur le by pass... le premier bond fut l'opération Galvanic aux Gilbert en novembre 43 (Tarawa notamment ...) puis ensuite ce furent les Marshall en février 44; en 4 mois les Marines avaient progressé de 2500 km vers Tokyo et l'USAF disposait de piste pour ses B 24 ...

En 1 an "Mac" ne progressait sur son théâtre que de 400 à 500 kms avec des pertes nombreuses.

La messe était dite sauf ... sauf que "Mac" était un soutien politique ESSENTIEL pour FDR dans sa réélection de 1944 contre le sénateur Dewey un républicain tenace.

Le 26 juillet 44 à la conférence d'Honolulu Roosevelt réunit Mac et Nimitz pour trancher entre les deux car Mac Arthur voulait les PA de la Navy pour le soutenir (on l'avait fait à Hollandia déjà en avril).

"Mac" obtint partiellement gain de cause et contrairement à ce que voulait Nimitz qui envisageait de frapper les Bonin et Taïwan juste après la victoire controversée de Spruance aux Mariannes (on l'accusa d'avoir laissé filer la flotte d'Ozawa alors que Spruance avait assurer l'essentiel le gain de Tinain et Saipan qui mettait Tokyo à portée des B 29) et bien donc les Américains attaquèrent les Philippines objectif cher au coeur de Mac et qui aussi coupa le Japon de l'Insulinde et de son pétrole.

Bref Iwo Jima fut reculée de 5 mois et au lieu d'attaquer une île sans défense (l'avance US était trop rapide) en septembre 44 les Marines se coltinèrent un nid de frelon en 45 avec les pertes que l'on sait ...

+1

D'ailleurs une des îles en question était à coté de la base des B29 américain, et était doté d'un radar, qui a permis aux jap de suivre le départ des raids de B29 jusqu'à la fin de la guerre  :lol:

bah s'est pas avec se qui leur resté que les japs auraient put empêché l' aviation US de travaillé .

et on peu voir d'une autre manière le fait que les Américains n'est pas détruit (à moins qu'il ne connaissait pas la présence de se radar ) se radar ,laissé les japs user leur aviation (il leur resté pas grand chose ) dans des tentative d'interception des avions US .vu les pertes importantes en pilote hyper qualifié auparavant ,d'appareil moins costaud et moins rapide que ceux des US ,s'est pas sa qui aurait fait mal .

l'emploi de kamikaze contre la flotte US ,a été l'option du désespoir ,preuve que l'aviation nippone n'avait plus les moyens de combattre à égalité l'aviation US .

enfin voilà  =)

Link to comment
Share on other sites

Faut admettre que "The Pacific" est incroyable, même les uniformes semble d'époque. :O

J'ai du mal croire que les officiers japonais n'avaient pas pensé qu'une arme diabolique a été inventée et avaient fait ses preuves depuis la première guerre mondiale : LA MITRAILLEUSE !

Le pire c'est que si ... :P Il faut bien comprendre la mentalité japonaise, leur logique leur impose de copier mais d'y m'être la chose à leur sauce. Bien sur, ce genre de méthode fonctionne pour ce qui concerne les appareils photos et autres appareils électroniques, mais dans d'autre domaine (notamment militaire) elle a montré ses limités.

Prenons leur armée terre, malgré son appellation sa façon de concevoir et vivre la guerre est totalement aux antipode des conceptions européenne. Les officiers de l'armée terre en grande partie fonctionnent dans une logique qu'on pourrait qualifier de féodale où guerrière par cette quête quasi mystique de la gloire, il y a qu'à constater l'attitude des officiers du Kantô lors des incidents avec l'armée soviétique. On peut trouver l'origine de cette mentalité par son ouverture au monde, où un peuple a vu l'arriver des trains alors que le pays était encore un Etat féodale.

- les japonais n'ont pas connu la 1ière guerre mondiale et les tueries engendrées par les mitrailleuses

Cependant, il y a eu le siège de port Arthur qui est plus où moins une vision des hécatombes de la première guerre mondiale. Mais comme on le dit la victoire profite plus aux vaincus qu'aux vainqueurs.

* des généraux capables d'actions combinées inter armes (comme Homma a Baatan)

Ce qui ne l'empêchera pas d'être justement considérer comme un occidentalisé et retiré de ses fonctions dès 43 ... il faut aussi prendre en compte que Homma avait une grande compréhensions des méthodes européenne, car ayant combattu aux côté des britanniques en France comme volontaire lors de la PGM. De même pour Yamashita, qui a été longtemps attaché militaire en europe, a lui aussi été écarté du front du Pacifique et, envoyé en Mandchourie de 1942 à 1944 ...

Je comprend de mieux en mieux pourquoi Kusaka a fait remonté la ligne de front jusqu'au Mariannes

Oui enfin, il le fait  avant tout pour donner un signe d'apaisement aux américains et concentrer son action sur l'armée de Kantô.  Sa vision est clairement de faire la paix avec les USA et, briser l'alliance en utilisant le front asiatique.(d'où sa rencontre avec cette excité de Ishiwara) :P

Merci pour cette nouvelle Claudio Lopez! Car avec le rythme qu'avait jusque là Kana, on risquait d'attendre sept ans pour voir la fin ...

Link to comment
Share on other sites

comme disait un officier général Brits :"les Allemands ont les connais ,tandis que les japs ils ont un pied dans le moyen-âge et l'autre dans notre siècle .

Faut admettre que "The Pacific" est incroyable, même les uniformes semble d'époque. :O

+10

se qui est appréciable s'est que l'on voit l'évolution des uniformes ,matos etc ... au fur et à mesure de l'évolution de cette campagne ,donc on peu dire que s'est super car un véritable travail a été fait au niveau détails .

perso n'ayant pas canal + lors du premier passage à la télé de la série ,j'ai aussitôt acheté la série en DVD des sa sortie (je ne pouvais pas attendre une possible diffusion sur une chaîne en clair ,trop d'attente )  ,sa complémente ma collection de DVD et de bouquin sur la guerre du pacifique (la campagne de Birmanie aussi m'intéresse beaucoup ).

le bouquin qui est basé sur la série est super (sa complémente bien ),on y a le témoignage de certains protagoniste de la série + d'autres (notamment un pilote de l'aéronavale et d'autres Marines ) .

Link to comment
Share on other sites

+10

se qui est appréciable s'est que l'on voit l'évolution des uniformes ,matos etc ... au fur et à mesure de l'évolution de cette campagne ,donc on peu dire que s'est super car un véritable travail a été fait au niveau détails .

je ne peux que plussoyer, car même la dégradation des vêtements sont respectés. Très, très gros travail du chef costumier, ainsi que tout le staff technique de la série. 

le bouquin qui est basé sur la série est super (sa complémente bien ),on y a le témoignage de certains protagoniste de la série + d'autres (notamment un pilote de l'aéronavale et d'autres Marines ) .

Ah bon, il existe un livre ... Je croyais que la série était inspiré des mémoires des trois protagonistes ? Bref, contrairement au livre qui a inspiré Frères d'armes, celui-ci attise plus ma curiosité. ;)

Link to comment
Share on other sites

je n'ose imaginer les conditions de vie et de combat des japonais.

Terrifiantes : les soldats japonais de nouvelle guinée par exemple subissaient des carences alimentaires si terribles que les soldats perdaient leurs dents, avaient des troubles de la vision ( ils ne voyaient plus la nuit ) et là c'est l'état des soldats qui étaient encore considérés comme aptes au combat !! ( plus de la moitié sont morts de faim ou de la malaria )

Malaria qui a infecté des centaines de milliers de soldats US et Australiens par ailleurs

Sur lettre d'Iwo Jiwa, Eastwood évoque l'enfer des soldats japonais qui après plusieurs semaines de combat sur une île dépourvue d'eau potable saine cherchaient le suicide ( d'où le recours à des charges suicides en fin de campagne )

Et ne parlons pas de l'enfer subi par les blessés n'ayant aucun médicament ( couramment exécutés par les américains d'ailleurs ) 

Link to comment
Share on other sites

je ne peux que plussoyer, car même la dégradation des vêtements sont respectés. Très, très gros travail du chef costumier, ainsi que tout le staff technique de la série. 

Ah bon, il existe un livre ... Je croyais que la série était inspiré des mémoires des trois protagonistes ? Bref, contrairement au livre qui a inspiré Frères d'armes, celui-ci attise plus ma curiosité. ;)

+1 pour les détails d'usure etc du matos et tenue .

effectivement ,le bouquin s'appelle "le pacifique ,de l'autre côté de l'océan ,l'enfer"de hugh Ambrose (livre officiel de la série HBO ,chez  Michel Lafon ).

des défauts de traduction d'ordre technique mais bon sa lit super bien .

le seul protagoniste qui n'y est pas s'est robert leckie (il est juste abordé ) alors qu'il y a deux personnes que l'on ne voit pas dans la série qui on leur place dans le bouquin .

l'un d'eux a été prisonnier des japs au philippine (très intéressant de lire se qui s'est passé dans les camps ,et le ressentit d'abandon de la part de pas mal de prisonnier envers mac arthur très net ) ,s'est évadé ,et est retourné au combat (il est officier des Marines ) et l'autre un pilote de l'aéronavale ,qui au départ ne sort pas d'Annapolis ,et qui fera une longue carrière militaire dans la navy (on ne parle pas que des combattants au sol ,s'est se qui est intéressant ).

franchement ,rien n'est caché ,comme on peu le voir avec Sledge ,qui gardera un très fort sentiment envers ses frères d'arme des Marines mais détestera la guerre pour toujours .

sledge servira en Chine juste après Okinawa ,et aura un très grand respect pour le peuple Chinois ,intéressant car on a découvre la chine d'après guerre .

le personnage que j'aime bien aussi s'est le vieux sergent Pop Haney ,qui en aura trop vu (et personne ne lui en voudra ,vu son actif dans le corps ).

enfin franchement super  =)

j'ai deux bouquins de robert leckie (les Marines dans le pacifique ,et la guerre de Corée ).j'aurais aimé trouvé  helmet for my pillow  et celui d'eugène sledge With the Old Breed

( peut-être un jour je les aurais  =) ) .

voilà  =)

Terrifiantes : les soldats japonais de nouvelle guinée par exemple subissaient des carences alimentaires si terribles que les soldats perdaient leurs dents, avaient des troubles de la vision ( ils ne voyaient plus la nuit ) et là c'est l'état des soldats qui étaient encore considérés comme aptes au combat !! ( plus de la moitié sont morts de faim ou de la malaria )

Malaria qui a infecté des centaines de milliers de soldats US et Australiens par ailleurs

Sur lettre d'Iwo Jiwa, Eastwood évoque l'enfer des soldats japonais qui après plusieurs semaines de combat sur une île dépourvue d'eau potable saine cherchaient le suicide ( d'où le recours à des charges suicides en fin de campagne )

Et ne parlons pas de l'enfer subi par les blessés n'ayant aucun médicament ( couramment exécutés par les américains d'ailleurs ) 

on parle même de cannibalisme (officiellement accepté par des officiers ) ,en nouvelle guinée les Australiens en ont eu la preuve ,des soldats Aussies ont servi de repas au Japs (affamé ,ils avaient le droit de bouffé les cadavres d'Australien ) .la haine était viscéral ,et les Australiens n'ont pas fait dans la dentelle par rapport au Japs .

une campagne mal connu ,celle des Australiens en Nouvelle Guinée .ils ont été supérieur au Japs au niveau combat de jungle .le mythe du soldat japs bête de la jungle été plus que surfait .

bon faut aussi reconnaître que côté allié ,les médicaments contre le paludisme et autres ont grandement servit .il n'empêche que les soldats alliés se sont quand même adapté à cette guerre en jungle .

bon faut voir que plus on avancé vers le Japon ,plus le terrain et climat évolué ,car après la chaleur moite des tropiques et la jungle ,on arrive sur des îles au climat plus frais ,avec un terrain moins fournis en jungle .il y a pas mal de vidéo sur youtube ,et on voit quand même une différence de géographie au fur et à mesure de la progression dans le pacifique .

Link to comment
Share on other sites

on parle même de cannibalisme (officiellement accepté par des officiers ) ,en nouvelle guinée les Australiens en ont eu la preuve ,des soldats Aussies ont servi de repas au Japs (affamé ,ils avaient le droit de bouffé les cadavres d'Australien ) .la haine était viscéral ,et les Australiens n'ont pas fait dans la dentelle par rapport au Japs .

une campagne mal connu ,celle des Australiens en Nouvelle Guinée .ils ont été supérieur au Japs au niveau combat de jungle .le mythe du soldat japs bête de la jungle été plus que surfait .

bon faut aussi reconnaître que côté allié ,les médicaments contre le paludisme et autres ont grandement servit .il n'empêche que les soldats alliés se sont quand même adapté à cette guerre en jungle .

bon faut voir que plus on avancé vers le Japon ,plus le terrain et climat évolué ,car après la chaleur moite des tropiques et la jungle ,on arrive sur des îles au climat plus frais ,avec un terrain moins fournis en jungle .il y a pas mal de vidéo sur youtube ,et on voit quand même une différence de géographie au fur et à mesure de la progression dans le pacifique .

Les australiens ont effectivement beaucoup donné en Nouvelle Guinée ( le cannibalisme a été effectif , certains soldats japonais auraient même été dévorés par leurs camarades ) mais ils avaient en face des soldats trés diminués physiquement par les privations , inférieurs en nombres et presque sans moyens lourds et munitions après avril 1944.......... ça aide un peu ?  ;)

Link to comment
Share on other sites

Les australiens ont effectivement beaucoup donné en Nouvelle Guinée ( le cannibalisme a été effectif , certains soldats japonais auraient même été dévorés par leurs camarades ) mais ils avaient en face des soldats trés diminués physiquement par les privations , inférieurs en nombres et presque sans moyens lourds et munitions après avril 1944.......... ça aide un peu ?   ;)

certes  ;)

mais avant 44 ,les Aussies n'ont pas démérité ,et des soldats (pas de l'armée d'active ) ont su faire face (et sans médicament ,nourriture enfin le minimum etc ... )voir Kokoda en 1942 .

la monté en puissance des Australiens dans se type de combat a commencé bien avant 1944  ;)

un très bonne article dans la revue "2°guerre mondiale" sur l'Armée Australienne (sa date de juin juillet 2010 ).

Link to comment
Share on other sites

Vous avez dit cannibales  :O

Et c’était genre « devine qui vient diner ce soir » à la Hannibal Lecter et ils bouffaient le plus chieur-enrobé, qui ralentissait le groupe, ou bien plutôt du genre : « bon Tororo est passé de vie à trépas et on à faim : ce serait dommage de pas en profiter, ses fesses on l’air tellement bonne, mmm, oui tellement bonne… » ; Un  peu comme les prisonniers russes dans certains Stalags, qui prenaient des bouts de cadavres.

Link to comment
Share on other sites

Vous avez dit cannibales  :O

Et c’était genre « devine qui vient diner ce soir » à la Hannibal Lecter et ils bouffaient le plus chieur-enrobé, qui ralentissait le groupe, ou bien plutôt du genre : « bon Tororo est passé de vie à trépas et on à faim : ce serait dommage de pas en profiter, ses fesses on l’air tellement bonne, mmm, oui tellement bonne… » ; Un  peu comme les prisonniers russes dans certains Stalags, qui prenaient des bouts de cadavres.

non plutôt :"on va dépecer le cadavre de se sale blanc de chien Australien ,vu qu'il y a rien d'autres à bouffer (avec la permission des chefs ) ".

pas comme Hannibal ,et le foie pas accompagné de fève au beurre et ni d'un excellent cianti  :lol:

Link to comment
Share on other sites

C'est genre : les japonais chopent le jeune Burton un bon p'tit gars de sydney pesant 80kg de bonne chair australienne

Le premier jour, ils lui bouffent la jambe droite et lui font une ligature des veines etc pour qu'il reste en vie

le deuxième jour, l'autre jambe

Et le troisième, ils lui bouffent le reste

C'est plus proche d'un film de Romero ( Day of the Dead etc ) que d'autre chose.......

Bon appétit  ;)  

Link to comment
Share on other sites

Hier soir sur la chaine belge RTBF1, j'ai pu voir l'excellent documentaire "ils ont filmé la guerre en couleur : l'enfer du pacifique". Pour ceux ne l'ayant pas vu, il sera diffusé dimanche 31 juillet sur France2 à 20h50. Des images et des videos exceptionnelles sur les differentes batailles des groupes aeronavales américains et japonnais, et sur les assauts des marines :

:arrow: Pearl Harbor

:arrow: Opération Doolittle

:arrow: tarawa

:arrow: Saipan

:arrow: Midway

:arrow: Iwo Jima

:arrow: Okinawa

En cherchant quelques précisions sur la bataille de Midway sur internet, je suis tombé sur cette carte :

Image IPB

A ma surprise, il est mentionné un "groupe de frégates françaises". Quelqu'un aurait des infos sur ces unités, leurs roles et leurs histoires durant ce conflit ?

si sa t'intéresse le pacifique ,il y a se file de discussion que j'avais ouvert .

http://www.air-defense.net/forum/index.php?topic=11855.msg372446#msg372446

les intervenants sont excellent ,et on permit de développer le sujet en partant du début de la guerre (même avant pour recentrer le contexte ) jusqu'à la fin de celle-ci dans cette zone du monde .il y a une mine d'information excellente sur le sujet .

je remercie d'ailleurs tout le monde pour avoir permit d'avoir apporter toute ses informations sur un sujet qui m'a toujours intéressé  =)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,823
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...