Sign in to follow this  
SPARTAN

EX porte avion Foch, aurait-on pu le conserver ?

Recommended Posts

Le porte avion Foch qui a été vendu au Brésil pour une somme....qui semble minime aurait-il pu etre conservé quelque années en le mettant a niveau et ainssi rendre service à la France qui attend désesperement sont second porte avion? Quelle sont les modernisations possible sur ce navire , l'electronique du CDG peut elle y etre adapté? Une grosse refonte est elle possible (si au lieu du 2 porte avion) si la France l'avait conservé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a deja evoquer ce sujet et oui le Foch aurait pu etre conservé et modernisé pour le prix d'un Mistral en tant que porte avion de secours jusqu'a l'arrivée du PA2. Il pouvait aisemment catapulter des Rafales en configuration air air. Et meme des E2C avec quelques modifications en cas d'urgence. Meme en porte helicoptere, sa capacité etait de toute manière bien supérieure a un Mistral. Ne pas l'avoir fait est un acte de sabotage de la marine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a deja evoquer ce sujet et oui le Foch aurait pu etre conservé et modernisé pour le prix d'un Mistral en tant que porte avion de secours jusqu'a l'arrivée du PA2.

PA2 qui n'aurait jamais existé, les crédits de développement étant engloutis dans la MCO d'un PA rafistolé mais néanmoins hors d'age.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1: un mistral en moins aurait financé ceci à la limite 2: le PA pouvait encore tenir 10 ans (la preuve: le Bresil l'achete! - un PA bien entretenu peut durer 50 ans) et le but d'un PA est de catapulter des avions modernes 3: le budget d'equipement peut etre augmenter en supprimantsdes effectifs. Pour avoir 100 m€ par an, il suffit de supprimer 2500 postes.Tu ne vas pas quand meme avoir le front d'affirmer que nos forces armées de 335 000 hommes ne peuvent supprimer 2500 postes? LOL.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1: un mistral en moins aurait financé ceci à la limite

2: le PA pouvait encore tenir 10 ans (la preuve: le Bresil l'achete! - un PA bien entretenu peut durer 50 ans) et le but d'un PA est de catapulter des avions modernes

3: le budget d'equipement peut etre augmenter en supprimantsdes effectifs.

Pour avoir 100 m€ par an, il suffit de supprimer 2500 postes.Tu ne vas pas quand meme avoir le front d'affirmer que nos forces armées de 335 000 hommes ne peuvent supprimer 2500 postes? LOL.

Une réduction de 2500 c'est raisonnable ,mais comme tu nous annonces régulièrement plus de 100.000 hommes.

Les BPC sont importants et 2 ne sont pas de reste.

Vivement la mise à l'eau du PA2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une réduction de 2500 c'est raisonnable

Simplement pour mettre en balance le cout du maintien du Foch

,mais comme tu nous annonces régulièrement plus de 100.000 hommes.

Souhaitable car les besoins des armées en equipement sont d'un autre ordre de grandeur et ne concernent pas que la marine.Surtout si le budget est reduit de manière globale pour raisons budgetaires.

Les BPC sont importants et 2 ne sont pas de reste.

Certes mais a partir du moment ou gréer en porte hélicoptere le Foch avait la capacité de TROIS BPC tout en pouvant eventuellement remplacer le CdG en cas d'indisponibilité de celui ci , il etait logique de le conserver jusqu'a l'arrivée du PA2 même sous cocon et non modernisé (ou du moins modernisation limitée au chariot de catapultes pour les rafales, dernière IPER et au systeme crotale pour quelques millions d'€).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La construction du Foch a débutée en 1957 ,il est en service depuis 1963.

En 1992 : il reçoit deux nouvelles catapultes, deux systèmes SIMBAD pour les missiles d'auto-défense MISTRAL.

En 1993 : le Foch fut modifié afin de pouvoir accueillir le Rafale M : un petit tremplin placé en fin de course de la catapulte avant et le système OE-82 furent installés.

De Septembre 1995 à Septembre 1997 : installations de deux lanceurs SADRAL et deux canons de 30 mm à la place des tourelles de 100 mm.

Le premier appontage du Rafale M fut effectué sur le navire en Avril 1993, et le premier catapultage le lendemain. Le navire effectua sa dernière mission de guerre - l'opération Trident, au large du Kosovo entre Janvier et Mai 1999.

Le Foch a été retiré du service le 1er Octobre 2000 et a été remplacé par le PAN Charles de Gaulle.

La RN recense +ou- 38 000 marins contre 44 000 en France. (hors civils) pour un tonnage et une flotte superieure ,il y a donc une marge à dégraisser afin de maintenir nos ambitions de renouvellement (PA2 + 6 Barracuda + 4 FDA + 17 FREMM) et de maintien de puissance à la mer.

Image IPB

Une façon de maintenir le Foch avec ce type de propulsion (humour)

Sinon ,l'idée de gréer le Foch en PHI lourd à la place de la Jeanne ,nos Puma tirent la langue et s'essoufflent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir 100 m€ par an, il suffit de supprimer 2500 postes.Tu ne vas pas quand meme avoir le front d'affirmer que nos forces armées de 335 000 hommes ne peuvent supprimer 2500 postes? LOL.

Voui... Et à force de supprimer des postes ici ou là pour acheter ceci ou maintenir cela en condition opérationnelle, tu n'auras plus qu'à acheter une belle vitrine pour entreposer le matériel puisqu'il n'y aura plus personne pour s'en servir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grotesque. Annuellement les salaires environnés representent 14 M€ et les achats d'armes 4 M€ hors taxes.C'est a dire plus de trois fois plus que les achats d'armes.Ca confine a l'absurde quand on se retouve avec des matériels obsolètes ou non modernisés, des livraisons annuelles en trop petit nombre ou des matériels a dose homeopathique (PA, SNA, Radars cobras..).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grotesque.

Annuellement les salaires environnés representent 14 M€ et les achats d'armes 4 M€ hors taxes.C'est a dire plus de trois fois plus que les achats d'armes.Ca confine a l'absurde quand on se retouve avec des matériels obsolètes ou non modernisés, des livraisons annuelles en trop petit nombre ou des matériels a dose homeopathique (PA, SNA, Radars cobras..).

Ce qui est grotesque avant tout c'est la façon dont tu persistes à appliquer la même recette encore et encore sans voir plus loin que le bout de ton nez, et surtout sans vraiment savoir où tu mets les pieds.

Share this post


Link to post
Share on other sites

soit dit en passant, et la battellerie, tu la mets où dans ton Foch porte-hélico d'assault? parce que un BPC Mistral à l'avantage de pouvoir embarquer des moyens terrestres tandis que le Foch... C'est bien gentil d'avoir un porte-hélico d'assault équivalent à 3 BPC si tu ne peux pas déployer de moyens terrestres motorisés parce que le navire ne peut pas en emporter et les plager... Ok Il y a le Foudre et son sistership, mais il faudrait aussi garder les deux plus anciens (ouragan et son sistership) en service pour compenser l'absence de capacité du Foch. Bref avoir trois navires très vieux avec des capacités au final à peu près équivalentes à deux BPC ultramodernes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'une part, on est bien d'accord que c'est trop tard.

Maintenant, si on avait conservé le Foch et l'avoir modernisé pour 400 md'€ soit le prix d'un BPC; on aurait un PA pouvant mettre en oeuvre des Rafales à la masse de 15 à 18 tonnes soit assez en air-air.

Or c'est la capacité que l'AA ne peut mettre en oeuvre à grande distance et qui protège une flotte de surface

L'AA peut par exemple bombarder la Syrie grâce au ravitaillement en vol mais ne peut pas faire de la supériorité aérienne de manière continuelle au dessus du Liban.

De plus on a des SEM jusqu'en 2015.

Le Foch aurait donc :

-été crédible en defense AA avec une dizaine de Rafale (plus les SEM) ou ne faire que surtout de la DA avec deux douzaines de Rafale

-aurait pu mettre en oeuvre en parallèle les SEM jusqu'à leur retrait de service

-aurait pu assurer une permanence de 100% pendant les deux IPER de 2008 et 2015

-aurait permis la continuité de l'entraînement des pilotes

-aurait pu être gréer en porte-hélicoptères pour appuyer une opération amphibie avec une capacité triple des BPC quand le Cdg est dispo

-aurait pu mettre en oeuvre facilement trois flotilles de Rafale en concertation avec le CdG plus des helicos

On peut aussi remarquer que le SEM ayant une capacité d'emport faible, un Rafale avec 4 mica et 2 ou 4 AASM sans réservoir supplémentaire fait aussi bien qu'un SEM tout en faisant sa defense aérienne et en restant catapultable à moins de 16 tonnes.

Ou alors il décolle à cette masse avec un reservoir vide et se ravitaille en vol aupres d'un SEM.

On peut aussi faire remarquer qu'un mini tremplin en bout de catapulte , ou alors une prolongation de 15 mètres du pont latéral au delà de la catapulte latérale aurait permit d'atteindre les 18 tonnes pour le Rafale soit un reservoir central plein plus 6 AASM par exemple.

Pour 400 md'euro, ça valait sacrement le coup

Mais la marine a cru que le vendre forcerait le politique et l'EMA à arbitrer en faveur du PA2 pour aussurer la continuité du service

Pas de bol.On a ni l'un ni l'autre et on est à poil.

Cela a été une connerie monumentale.

On aurait même pu pour le prix des 2 BPC garder les deux Foch et Clem en en amphibie, cela faisait 80 helicoptères

c'est evidemment ce que des Américains auraient fait.  ;)

On en a 400 en parc dont 60% de dispo voire 80% en cas de crise.

La crise sur les hélicoptères en Afghanistan est "fictive":

A: on ne veut pas trop mettre de personnel et dépenser là-bas

B: on un parc Puma vieillissant avec un potentiel subsistant et avec un stock de pièces stratégique (en cas de crise grave pour la France) auquel on ne veut pas toucher pour pouvoir assurer une urgence nationale.

Si on emploie trop les Puma ou SA342 en OPEX ou leur taux d'utilisation est 3 à 4 fois superieur à l'entraînement, on bouffe donc leur potentiel subsistant avant d'avoir fait la jonction avec le NH90.

Et on en emploie déjà en Afrique.

De plus, taper dans le stock de pièces implique de recommander un stock aux industriels et de relancer la production pour des helicos en fin de vie.

On se doute bien qu'on a pas envie de dépenser quelques centaines de millions d'€ sur les Puma et les SA342 avant que le NH90 n'arrive alors qu'on racle les fonds de tiroir en pleine bosse budgétaire.

C: nos Puma ne sont pas très adaptés en Aghanistan à cause de la réduction de la charge utile et à cause de l'altitude donc on préfère mettre nos Caracal tous neufs - Le problème est que les Caracal, on n'en a pas beaucoup.

D: les USA ont plein d'hélicoptères donc on préfère taper dans leur potentiel énorme que dans le notre limité en organisant notre pénurie.

Remarque: on est pas les seuls à le faire la bas et ça fait chier les américains.  :lol:

Maintenant, si on doit faire une intervention en national vitale, d'une certaine intensité avec donc un risque pour nos soldats, là on tapera dans le potentiel restant.

Alors mettre 80 hélicopteres dans ce cas de figure sur un PA et/ou des BPC ne pose aucun problème.Mais pour que cela ne pose aucun problème il faut mieux économiser pour les interventions qu'on fait actuellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quels auraient été les travaux reelements necessaire pour maintenir le foch a un niveau operationnel "normal" pour quel cout et pour quelle "rallonge" de service?

Des travaux sur la propulsion (machines modernes...), coque (changement de "panneaux" structures etc...) catapulte (remise a "neuf") etc etaient possibles?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour maintenir le Foch à un niveau opérationnel "normal" pour un PA, c'est à dire capable de mettre en oeuvre des rafales dans des conditions normales, il aurait fallu, en plus d'une maintenance fortement renforcée, d'un trempin en bout de catapute et d'une remise à niveau du système d'arme, modifier aussi le rafale. Pour pouvoir faire opérer normalement le rafale depuis des catapultes trop courtes et pas assez puissante il faut pouvoir le surmotoriser. La solution d'un réacteur plus puissant n'étant pas compatible avec une mise en service dés 2001, il fallait dévellopper des fusées d'appoint pouvant s'installer sur le dos du rafale à la place des CFT. (et on avait un rafale STOBAR)

Mais même avec ça, le Foch n'aurait jamais été capable de remplacer complettement le CdG vu qu'il est trop petit pour recevoir des E2C.

Aprés il s'agit quand même d'un navire en service depuis 63, si on se base sur une durée de vie de 50 ans (appliqué aux PA US) ça nous amène jusqu'en 2013 (la fin de la prochaine IPER du CdG) mais on devrait pouvoir l'augmenter si à partir de la mise en service du CdG on se contente de le conserver en réserve à ne sortir qu'en cas de grosse crise ou quelques mois pendant les IPER pour maintenir les compétences de nos pilotes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,380
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,270
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries