Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ici on cause fusil


Berkut
 Share

Recommended Posts

Ah! Voilà le souci des chargeurs, ils augmentaient les risques d'enrayage de la pétoire! Je savais qu'il y avait un souci mais je ne me rappelais plus si c'était une dégradation des chargeurs ou un autre chose.

Pour prendre l'initiative dans un secteur que tu ne maitrises pas où c'est l'ennemi qui t'engage quand les conditions lui sont favorables, qui disparaît comme il est apparu, il faut pouvoir disposer d'une capacité de feu importante mais aussi de la mobilité. comme les chars, mobilité et puissance de feu. si tu supprimes le volume de feu offert par une mitrailleuse, tu perds la puissance de feu mais aussi la capacité à fixer un ennemi qui a TOUJOURS l'initiative vu que nous sommes quasi exclusivement dans un cycle de conflits asymétriques et par essence, l'armée régulière peut difficilement prendre l'initiative sur des forces aussi évanescentes qu'une guérilla. Et si elle le fait ce n'est pas tant avec l'infanterie qu'avec ses forces aériennes en pilonnant les camps ennemis et leurs positions avec des frappes d'opportunité.

qu'on dise que l'IAR servira de FA pour engager à plus grande portée je dirai ok, ça peut se tenir (bien que la 5.56 à 400m c'est pas folichon) mais vouloir remplacer une mitrailleuse par un petit FA avec un canon rallongé c'est comme dire qu'un Super Tucano peut faire de la dissuasion nucléaire en lui rajoutant de gros bidons.

alors caprice de tacticiens qui veulent réinventer le combat et ne pas faire comme les autres ou délire comptable, il n'en reste pas moins que je trouve cela assez aberrant.

Ne pas oublier que les sticks de la Rhodesian Light Infantry disposaient d'une MAG-58 pour quatre...les trois autres etaient en FAL (dont un FAL LG).

Mais à l'époque il n'y avait pas de cracheuse en 5.56 donc MAG pour tous et que cela permettait de compenser le manque de capacité de feu des FAL, un chargeur de 20cps ça ne tient pas longtemps dans le feu de l'action.

Link to comment
Share on other sites

Si il y avait la Stoner....

>:(

et comme je l'explique dans mon post, petit a petit, les FAL ont ete remplaces (au moins chez les SAS qui avaient des missions de type "raid" au coeur des camps ennemis places dans les pays voisins) par des RPD et RPK, des LMG a canon fixe et munition "mid-range" et non "full bore" comme la 7,62X51 ou la 7,62X54R

Link to comment
Share on other sites

De tout ce que j'ai lu sur l'IAR, la SAW garde une certaine côte de notoriété auprès des Marines... le "suppressed fire" avec 200 pruneaux, c'est quand même mieux que le chargeur 30 coups... en témoigne encore l'article posté par Gally...

Je rappelle que la possibilité de mettre un chargeur sur la Minimi est essentiellement un système de "secours" ;)

Mais je m'en rappelle, ne t'en fais pas... c'est même de toi que je l'ai appris... ;) j'aurais dû être un peu plus précis lol, je cherchais à comparer les 200 coups de la SAW et les 30 coups de l'IAR pour le "suppressed fire" vu que c'est et/ou ce sera en partie leur rôle et que c'est dans cette configuration qu'ils sont censés être utilisés...

Si on veut tirer à l'économie, qu'on utilise des bandes plus courtes LOL... :lol: no no, je déconne...

Vraiment, l'IAR ne me convainc pas encore... Manque de pot, on aura pas de retex avant un certain temps...

Link to comment
Share on other sites

Image IPB


    The AK-107 and AK-108 represent a significant change to the Kalashnikov operating system originally designed in the late 1940s. The new rifle features a balanced system that functions along the lines of Newton’s third law of motion, which states that for every action there is an equal and opposite reaction. This system uses a recoil-dampening countermass mechanism with two operating rods that move in opposite directions, thereby providing “balance”. One operating rod, the upper, has a gas piston facing forward while the bolt carrier also has a gas piston. The gas tube at the forward end of the handguard is double-ended to accommodate the two rods. The enlarged gas tube cover of the upper handguard guides both rods in their travel.

    When the rifle is fired, gas is tapped from the gas port to enter the gas tube, driving the bolt carrier to the rear and the counter-recoil upper rail forward. The critical timing of the reciprocating parts is accomplished by a star-shaped sprocket that links and synchronizes both components, causing both to reach their maximum extension, or null point where forces are exactly equal, at exactly the same instant. The felt recoil is therefore eliminated, enhancing accuracy and assisting control during fully automatic fire. The travel distance of the AK-107 reciprocating parts is less than other Kalashnikov designs, so the cyclic rate is higher at 850–900 rounds/min rather than 600 rounds/min on other AK rifles. However, as the felt recoil is virtually eliminated, the manufacturer claims that accuracy is enhanced, especially during burst fire. An enhancement of 1.5 to 2 times has been reported.
Link to comment
Share on other sites

je ne sait pas poster cette information donc je la poste ici

La presse gabonaise se fait l'écho d'une affaire embarrassante pour l'armée française. Dans la nuit du 19 au 20 février, deux armes de guerre ont été dérobées aux militaires des Forces françaises au Gabon (FFG), qui s'entraînaient dans la région du cap Esterias, à trente kilomètres au nord de Libreville. «Lors d'un moment d'inattention, nous nous sommes fait dérober un fusil de guerre et un pistolet au cours d'un entraînement de soldats au centre d'aguerrissement du Cap Estérias», a reconnu le colonel Eric Mailfert, chef d'état-major des FFG. Lire la suite l'article

Les opérations de recherche effectuées avec la Gendarmerie gabonaise dans les villages alentour ont été infructueuses. Les forces françaises ont finalement annoncé la semaine dernière qu'elles offriraient une recompense de deux millions de francs CFA - soit près de 3000 euros - à toute personne qui les aiderait à recupérer ces deux armes.

Selon la presse locale, il s'agit du premier vol d'armes françaises commis au Gabon depuis 1960. Les FFG représentent près d'un millier d'hommes, prépositionnés dans cet Etat d'Afrique équatoriale.

Si besoin, merci de la déplacer dans le fil adéquat

Link to comment
Share on other sites

Une petite video montrant le mécanisme de l'AEK-971 qui emploie le même système que l'AK-107

Etonnant que ce systeme de contre masse pas tres compliqu" en théorie ne soit pas repris sur des arme automatique type mitrailleuse légére, le recul et les vibration doivent etre réduits a la portion congru tant le systeme equilibre presque exactement les mouvements mécaniques.

Link to comment
Share on other sites

Et en terme de longévité? Parce que c'est bien gentil d'employer un tel système de pignon, mais ça doit:

1: méchamment chauffer

2: nécessiter un graissage donc foutre de la merde partout dans la carcasse

3: avec l'usure, générer des copeaux de métal pas super géniaux pour la mécanique.

Après, le principe est assez séduisant, très rustique. Russe quoi.

Link to comment
Share on other sites

C'est une idée qui date des années 60 et peut être même d'avant, dans les divers remplaçants possibles de l'AK-47/AKM envisagés jusqu'à l'adoption de l'AK-74, il y avait un fusil employant ce système, l'AL-7, mais le mécanisme ne devait pas encore être au point, et la force nécessaire pour l'armer était jugé trop importante, en plus il aurait nécessite de changer toute la routine de production, et son coût était plus élevé que celui d'un simple rechambrage de l'AKM qui fut jugé suffisamment satisfaisant à l'époque pour les autorités soviétiques, très conservatrices.

Ce concept est revenu lors des tests pour l'adoption du successeur de l'AK-74, mais comme l'AEK-971 n'était pas encore finalisée, c'est l'AN-94 qui a remporté le test.

Il est fort possible qu'il y ai eu un important lobbying de Izhmash, l'AK-74 et l'AN-94 provenant toutes les 2 de cette usine.

Comme les moyens russes ont nettement chuté depuis la fin de l'URSS, l'AN-94 a été jugée trop cher pour équipé la totalité de l'armée, donc le concept de l'AEK-971 et de l'AK-107 a de nouveau les faveurs, mais il parait certain que l'armée russe va conserver ses AK-74M encore un bon moment.

Sur cette vidéo, on peut voir l'AEK-971 et l'AN-94.

Intéressant de voir les groupements qu'arrive à faire le tireur

Link to comment
Share on other sites

O_O La vache les groupements en rafale sont impressionnants.

Le mouvement des deux pistons est essentiellement du a l'effet direct de l'emprunt de gaz. Le pignon n'est la que pour limité le glissement entre les deux pistons et les garder "synchronisé" ... donc il doit y avoir peu de contrainte dessus ... juste qu'il faille qu'il tourne vite. Effectivement ca fait de la mécanique en plus mais a priori rien qu'on ne sache pas gérer, je doute que le pignon soit exposé au élément vu sa position entres les deux pistons il doit etre tres a l'abri de la saleté.

Link to comment
Share on other sites

Surtout que la cadence de tir est plus proche des 900 cpm que des 600 de l'AK-74, donc ce genre de groupement est plutôt impressionnant, ce qui trompe avec ces armes, c'est leur aspect kalash assez conservateur, l'intérieur est lui beaucoup plus innovant que la plupart des nouveaux fusils gadgetoïdes.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,951
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Trajan
    Newest Member
    Trajan
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...