Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le(s) PA de la Royale


georgio
 Share

Recommended Posts

A jamais les premiers :chirolp_iei:

Le 20 octobre célèbre le 100ème anniversaire du premier appontage sur porte-avions, réalisé en 1920 par le lieutenant de vaisseau Paul Teste ! A cette occasion, une cérémonie commémorative s’est déroulée sur le porte-avions Charles de Gaulle !

 

Ekxsrq0XEAA3Pzb?format=jpg&name=4096x409

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Dites, dans la série les questions purement rhétorique, j'en ai une qui m'est venue ce WE...

Y a t il une barrière d'arrêt sur le CDG et si oui, peut on en cas d'extrême urgence s'en servir pour un Rafale Air qui n'aurait aucun terrain à disposition et pas de possibilité de ravitailler en vol?

Bien, entendu, dans le cas d'un Rafale Air, on supposera que le pilote n'a aucune expérience de l'appontage, sinon, ce ne serait pas drôle.

Ce serait du suicide pur et simple ou y a une petite chance de réussite?

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Salverius a dit :

@Niafron, avec tes questions grand-guignolesques, tu cherches le baton pour te faire battre!

Désolé, j'ai pas pu m'empêcher, et on n'est que lundi...:blush:

Je tiens à dire pour ma défense que j'ai commencé par chercher si elle n'avait pas déjà été posée ici même, mais sans succès.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Niafron a dit :

Dites, dans la série les questions purement rhétorique, j'en ai une qui m'est venue ce WE...

Y a t il une barrière d'arrêt sur le CDG et si oui, peut on en cas d'extrême urgence s'en servir pour un Rafale Air qui n'aurait aucun terrain à disposition et pas de possibilité de ravitailler en vol?

Bien, entendu, dans le cas d'un Rafale Air, on supposera que le pilote n'a aucune expérience de l'appontage, sinon, ce ne serait pas drôle.

Ce serait du suicide pur et simple ou y a une petite chance de réussite?

Pour répondre plus sérieusement, oui il y a une barrière d'arrêt sur le CdG.

De là à faire apponter un avion de l'AAE sur le CdG...

Plusieurs obstacles (et sans doute pas les seuls):

  • un Rafale B ou C ne possède pas de train d'atterrisage renforcé: sans doute que la violence de l'appontage casserait le train et rendrait l'appareil incontrolable et risquerait d'endommager le CdG (maneouvres très dangeureuses); à noter que même les Rafale B et C possèdent une crosse d'arrêt potentiellement susceptible d'accrocher un brin.
  • un pilote AAE n'a pas reçu de formation à l'appontage; il y a très peu de chances qu'il puisse se présenter correctement tant la manoeuvre est spécifique
  • Opérationellement, je ne vois pas dans quel cas un pilote de l'AAE pourrait être à plus grande proximité du CdG que d'une piste d'atterrissage; il faut rappeler que le CdG a vocation à opérer dans des zones où l'AAE ne peut intervenir immédiatement.

Pour mon premier post, c'est un jeu de mot entre Niafron et Gnafron:

spacer.png

 

D'où les références à Guignol et au baton...

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Niafron a dit :

Ce serait du suicide pur et simple ou y a une petite chance de réussite?

Aucune idée.  Mais pour ton information, les pilotes Air en échange dans la Marine passent par la case USA pour apprendre à apponter. Ce sont des pilotes (AdA) expérimentés qui suivent un cursus dit court. 

J'en tire comme enseignement qu'apponter ne s'invente pas sur le fil et je doute que la MN autorise l'appontage à un non  certifié... 

NB Les pilotes aéronavale suivent deux cursus : le "full USA"   (généralement les plus doués pour la chasse) et ceux qui passent d'abord par l'école de pilotage de l'ADA (en général leur orientation, chasse ou multimoteurs n'est pas encore déterminée) avant d'aller aux USA. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je confirme ... l'approche classique suivie de l'arrondi à l'atterrissage, même modéré, n'a rien à voir avec la brutalité de la descente dans le groove suivi de l'appontage sans arrondi.

Si le Rafale M a le train renforcé, c'est pour ne pas se retrouver avec les roues dans les logements ...

Quant à la crosse des B et C, elle est "insignifiante" par rapport à celle des M qui est reprise sur le cadre de structure de l'atterrisseur principal autant que je m'en souvienne. Elle n'est pas dimensionnée pour la prise de brin à la vitesse à laquelle le Rafale arrive sur le pont. Elle est prévue pour une prise de brin "terre", quand toute la bande a déjà été consommée pour freiner l'avion en perdition, autant que possible. En prise directe, sur un appontage, elle va certainement faire fusible.

Si on en est là, il y a probablement moins de risques à s'éjecter à proximité du GAN et à se faire récupérer par le pedro après quelques minutes de bouillon.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La Frankfurter Allgemeine Zeitung a publié un article sur le CdG intitulé "les 42 000t de diplomatie française":

https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/besuch-auf-franzoesischem-flugzeugtraeger-charles-de-gaulle-17171577.html

Bon c'est en allemand et faut s'abonner par contre, mais c'est intéressant de voir que des gens s'y intéressent outre-Rhin

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Salverius a dit :

Pour répondre plus sérieusement, oui il y a une barrière d'arrêt sur le CdG.

De là à faire apponter un avion de l'AAE sur le CdG...

Plusieurs obstacles (et sans doute pas les seuls):

  • un Rafale B ou C ne possède pas de train d'atterrisage renforcé: sans doute que la violence de l'appontage casserait le train et rendrait l'appareil incontrolable et risquerait d'endommager le CdG (maneouvres très dangeureuses); à noter que même les Rafale B et C possèdent une crosse d'arrêt potentiellement susceptible d'accrocher un brin.
  • un pilote AAE n'a pas reçu de formation à l'appontage; il y a très peu de chances qu'il puisse se présenter correctement tant la manoeuvre est spécifique
  • Opérationellement, je ne vois pas dans quel cas un pilote de l'AAE pourrait être à plus grande proximité du CdG que d'une piste d'atterrissage; il faut rappeler que le CdG a vocation à opérer dans des zones où l'AAE ne peut intervenir immédiatement.

Pour mon premier post, c'est un jeu de mot entre Niafron et Gnafron:

spacer.png

 

D'où les références à Guignol et au baton...

 

Bon, c'est sûr que si l'appareil se désintègre à l'atterrissage, la manœuvre n'a aucun intérêt…

Je me demandais si, tant qu'à subir des dommages structurels, l'avion était tout de même capable d'apponter en un seul morceau.

N.B: Mon pseudo vient bien de Guignol, très observateur.

Link to comment
Share on other sites

bah en un seul morceau, peut etre, mais genre ecrasé, le morceau.

Si on prend en compte les degats probables à l'appareil et au porte avion, je pense qu'il vaut bien mieux choisir l'ejection a proximité: les chances de survie du pilotes sont surement meilleures, et on est au moins sur de pas abimer le porte avions. Quand à l'avion, perdu pour perdu...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, pascal a dit :

Exemple la contre fiche en acier forgé du train avant du Rafale M offre une résistance à la traction de 150 t.

Personnellement, j'avais lu 80 T sur la capacité de traction de "l’atterrisseur avant" du rafale marine.
Il faudrait demander au fabriquant Safran Landing  qui en parallèle en plus de réaliser pleins d'autres choses (trains roulant, hydraulique/freinage) fournit également le train avant du F/A-18 E/F (clin d'oeil vers la compétition en Finlande et en Suisse).  :sleep:

Edited by MIC_A
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, MIC_A a dit :

Personnellement, j'avais lu 80 T sur la capacité de traction de "l’atterrisseur avant" du rafale marine.
Il faudrait demander au fabriquant Safran Landing  qui en parallèle en plus de réaliser pleins d'autres choses (trains roulant, hydraulique/freinage) fournit également le train avant du F/A-18 E/F (clin d'oeil vers la compétition en Finlande et en Suisse).  :sleep:

Jusqu’à 5 g au catapultage pour 21/22t, ça fait déjà 110 tonnes (le lien que j’ai posté au-dessus parle de 90/100 tonnes), plus la marge nécessaire : on ne doit pas être loin des 150 tonnes de résistance à la traction évoquée par Pascal ?

En toute logique, il ne faut pas moins pour la launch bar.

(Et la crosse doit être faite «du même métal » pour arrêter 13/14 tonnes en 70m)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, pascal a dit :

Ce chiffre de 150 t. avait été publié il y a plus de 20 ans et m'avait marqué ... Je verrais bien la presse de 50 000 t. d'Issoire pour réaliser cette pièce.

Celle de 65 000 tonnes tu veux dire ? Normalement elle sort plutôt des pièces de grandes tailles
D'ailleurs j'ai appris que récemment que cette presse était Soviétique ^^

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pascal a dit :

@clem200

La 50000 t était celle d'avant, A et C en avait fait sa couverture il y a bien longtemps, elle était utilisée pour les jambes de trin d'Airbus elle a donc été remplacée ...

Interforge  a une 40 000 t à Pamiers qui date de 2003 / 2005 , la 65 000 t  d'Issoire  date de l'époque de Valery Giscard d'Estaing . Mais je me demande s'il n'y a pas d'autres presses à Issoire 

Link to comment
Share on other sites

Toute peine méritant salaire, pour vous remercier d'avoir gentiment répondu à mon audacieuse question, je vous remets ici la vidéo bien connu d'un C 130 atterrissant sur le Forrestal:

https://www.youtube.com/watch?v=ar-poc38C84

La première fois que je l'avais vue, j'en étais presque arrivé à la conclusion qu'à peu près n'importe quoi pouvait se poser sur un PA, mais la technique aéronautique ( et navale ) est décidément une chose complexe.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,632
    Total Members
    1,550
    Most Online
    gabin1980
    Newest Member
    gabin1980
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...