Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le(s) PA de la Royale


georgio
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Beachcomber a dit :

Il faut différencier TE à quai et hauteur d'eau dans les passes.

A Papeete ça change pas grand chose, le marnage est faible (moins d'1m en général quels que soient les coefficients de marée), ailleurs ça change tout.

En Atlantique / Manche / Mer du Nord par exemple, où les marnages peuvent atteindre les 7/8m, les ports privilégient les souilles (trous devant les quais) au creusement des accès : les navires lourds entrent et sortent au plein, et ça permet de n'avoir à creuser que devant le quai.

L'inconvenient c'est que le navire est bloqué à basse mer - c'est pas dérangeant pour un cargo - ça change tout pour un bateau gris

C'est d'ailleurs (de mon point de vue) le seul intérêt des missiles hypersoniques ballistiques : taper un navire bloqué à quai (presque 12h entre chaque marée) - en pleine mer je reste dubitatif....

Et même à quai il reste des solutions : si tu gardes des remorqueurs capelés toute l'escale (c'est fréquent au pétrole et au gaz) avec des lamaneurs parés à découper tes amarres, en quelques minutes tu peux déplacer un navire de quelques dizaines de mètres : insuffisant en cas de guidage terminal, mais efficace sur coordonnées GPS.

Le plus gros remorqueur de papeete c'est lui 

https://www.tntv.pf/tntvnews/polynesie/societe/un-nouveau-remorqueur-pour-le-port-de-papeete/#:~:text=Ce nouveau remorqueur en construction,vitesse peut atteindre 14 nœuds.

https://www.tahiti-infos.com/Le-nouveau-remorqueur-Aito-Nui-2-est-arrive_a165558.html

Les deux bases navales du pacifque  ont recu 2 RP 10 

https://www.merre.fr/2019/01/23/six-nouveaux-remorqueurs-attendus-cette-annee/

3_579.jpg?h=56d0ca2e&itok=AjDWakM7

Et un nouveau RPC 30 avec une capacité de remorquage au point fixe de 35 tonnes est attendue en 2025 à Papeete.  

Tout ça doit suffir au CDG (3 Remorqueurs Civiles + 3 Militaires 2 RP10 et le RPC 30)

 

Sans oublier un RP 6 sur chaque base OM qui servent aussi à deposer des lamaneurs sur un quai et aider un PAG ou un POM en cas de vent 

Ici sur Base navale  Dégrad des Cannes en Guyane 

120_1.jpg   

A brest et Toulon ils servent surtout pour les entrées et sorties de bassins en complément des RP10 

MjAyMTAyMWYyZDI5ODYzOWM5MWQ5NGYwMTM1MGZk

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Beachcomber a dit :

Il faut différencier TE à quai et hauteur d'eau dans les passes.

A Papeete ça change pas grand chose, le marnage est faible (moins d'1m en général quels que soient les coefficients de marée), ailleurs ça change tout.

En Atlantique / Manche / Mer du Nord par exemple, où les marnages peuvent atteindre les 7/8m, les ports privilégient les souilles (trous devant les quais) au creusement des accès : les navires lourds entrent et sortent au plein, et ça permet de n'avoir à creuser que devant le quai.

L'inconvenient c'est que le navire est bloqué à basse mer - c'est pas dérangeant pour un cargo - ça change tout pour un bateau gris

C'est d'ailleurs (de mon point de vue) le seul intérêt des missiles hypersoniques ballistiques : taper un navire bloqué à quai (presque 12h entre chaque marée) - en pleine mer je reste dubitatif....

Et même à quai il reste des solutions : si tu gardes des remorqueurs capelés toute l'escale (c'est fréquent au pétrole et au gaz) avec des lamaneurs parés à découper tes amarres, en quelques minutes tu peux déplacer un navire de quelques dizaines de mètres : insuffisant en cas de guidage terminal, mais efficace sur coordonnées GPS.

Le QE2 est déjà passé , là on doit avoir 14 m dans la passe après déroctage , un CDG à moins de 10 m de TE doit passer avec le bon pied de pilote ( plus de 10 m au DCC donc moins en OPEX).

Tout ceci n'aborde pas les aspects safety du CdG en particulier à l'amarrage ou lors décostage  lors violent coup de "maramu" ...........en imaginant 2 secondes qu'on puisse perdre la main !

Edited by ARMEN56
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, ARMEN56 a dit :

 

Tout ceci n'aborde pas les aspects safety du CdG en particulier à l'amarrage ou lors décostage  lors violent coup de "maramu" ...........

Quand le CDG Fait escale à Cannes la Marine fait venir un Esterel sur zone. 

Mais bon il aura un BSAM qui sera integré au GAN surtout si Suffren.  

Link to comment
Share on other sites

La flotte de remorqueurs sur place est bien achalandée : les tugs civils offrent la puissance en traction, nécessaire pour freiner, éviter ou decoster, et les tugs militaires sont parfaits en pousseurs avec leurs mâts atrophiés et escamotables dans les formes complexes d'un PA.

Parce qu'en fait si le CdG est un bateau imposant pour un bateau gris, il reste "léger" en comparaison des plus gros cargos (notamment tankers).

C'est son gabarit et son fardage (prise au vent) qui en font un navire délicat à accoster ou maintenir à quai...

Edited by Beachcomber
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

8 hours ago, ARMEN56 said:

Mais si la MN envisage un GAN pacifique , tous ces aspects sont dans le tuyau , EMM/LOG et compagnie sont des pros

Ton petit doigt te souffle des choses ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Fusilier a dit :

A Papeete il y a encore le Manini et le Maroa. 

Oui mais je les ai pas pris en compte vue qui ils vont être remplacé par le RPC 30 beaucoup plus gros. 

Vue que l on parlé du GAN à Papeete en 25. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Asgard a dit :

Ton petit doigt te souffle des choses ?

Non , dans l'éventualité du  déploiement du GAN dans le pacifique en 2025 ( on nous dit que la MN planche)  , on se questionne  sur la faisabilité d’une escale technique du CdG  pacifique dont  Papeete ,  avec tout le connexe que cela suppose.

Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

BSAM

On avait une exigence de pousser en urgence grosses unités pour  BSAH , l’étrave devant être adaptée à cette fonction mais pas simple en raison des bordés occupés par des sponsons  et autres.

 Qu'on dispose au port autonome d'un TUG de 60 tonnes de bollard pull çà rassure

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Au niveau démonstration politique l’envoi du GAN à Nouméa et/ou Papeete pourrait être un message efficace vis-à-vis de la Chine sans être trop confrontationnel. Cela dit, pour que le message soit vraiment clair il faudra combiner avec une escale à Guam (ce qui veut dire passage en Mer de Chine) pour y faire les exercices avec un GAN USN.

Je pense qu’on évitera le Japon comme escale (ce que les Britanniques ont bien fait, cela dit) parce que ça poserait la question du passage du détroit de Taïwan, avec toutes les implications politiques. Et le message serait probablement trop agressif pour la diplomatie française qui généralement préfère éviter ce genre de messages « bruts ».

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, HK a dit :

Cela dit, pour que le message soit vraiment clair il faudra combiner avec une escale à Guam (ce qui veut dire passage en Mer de Chine) pour y faire les exercices avec un GAN USN.

Je pense qu’on évitera le Japon comme escale (ce que les Britanniques ont bien fait, cela dit) parce que ça poserait la question du passage du détroit de Taïwan, avec toutes les implications politiques

Il y a de la place même en évitant les détroits ambigus : tu descends par Singapour vers Nouméa puis Papeete puis Guam, le Japon et retour par l'Indonesie, voir le passage nord Philippines et retour Suez, et ça reste politiquement correct en étant pour autant univoque.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

@BeachcomberMais justement, le choix d’éviter certains passages comme la Mer de Chine et le détroit de Taïwan poserait tout autant problème car ça renforcerait la position Chinoise que ce sont des mers intérieures. Bref difficile d’aller au Japon sans se positionner dans un sens ou dans l’autre (soit trop agressif soit trop conciliateur).

C’est pour ça que pour que le message ne soit pas brouillé il est mieux de ne pas aller au Japon du tout et ainsi de laisser ouvert la question d’où passerait le GAN pour y aller.

En même temps il faudra forcément envoyer le GAN en Mer de Chine puis par le détroit de Luzon jusqu’à Guam, sinon éviter la Mer de Chine ca envoie un message de faiblesse, probablement contre-productif.

Edited by HK
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, HK a dit :

parce que ça poserait la question du passage du détroit de Taïwan, avec toutes les implications politiques.

On fait passer des frégates au moins une fois par an, parfois plus, sur ce détroit.  On fait du contrôle embargo en Mer Jaune (frégate et SURMAR). La Jeanne est allée au moins deux fois au Japon ces dernières années. Je ne crois pas que les gesticulation des chinois nous impressionnent.  

Mais,  Papeete -Rimpac (où l'on retrouve bon nombre de marines Pacifique) ça peut être un bon  coup.   

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, ARMEN56 a dit :

Et dans ce cas ne pas faire un « saut » jusqu’à nos  ultra-marins , diplomatie de notre considérable ZEE serait surprenant .

Faut voir pour combien de temps on peut déployer le GAN, cinq, six mois? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Fusilier a dit :

Faut voir pour combien de temps on peut déployer le GAN, cinq, six mois? 

5 mois ça va 

Faut compter au moins une Horizon, 2 FREMM, 1 SNA, 1 BRF, 1 BSAM pour accompagner le CDG + les Frégates des autres pays qui vont se greffer au cours du déploiment. 

Pour nous on pourra relever les equipages FREMM, SNA, BSAM, avec une partie des pilotes, aux milieux du pacours. 

Le CDG fait un gros ATM en 2023 puis 2027/28 pour son dernier rechargement de reacteurs et son ultime modernisation.   

 

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le maillon faible dans ce genre de voyage c'est le BSAM : à 14 nds ça ralentit tout le monde.

A l'aller c'est pas gênant, parce que les interactions obligatoires avec les collègues lui permettent de tracer sa route (flottes OTAN en Méditerranée, puis Égyptiennes et Indiennes avant la station service de Singapour).

Au retour si tu veux faire court et "diplomatique" c'est escale Auckland et Sydney puis 1 mois de mer (a 14 nds) jusqu'au golf d'Aden : là c'est lent, en plus c'est vide...

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Beachcomber a dit :

Le maillon faible dans ce genre de voyage c'est le BSAM : à 14 nds ça ralentit tout le monde.

A l'aller c'est pas gênant, parce que les interactions obligatoires avec les collègues lui permettent de tracer sa route (flottes OTAN en Méditerranée, puis Égyptiennes et Indiennes avant la station service de Singapour).

Au retour si tu veux faire court et "diplomatique" c'est escale Auckland et Sydney puis 1 mois de mer (a 14 nds) jusqu'au golf d'Aden : là c'est lent, en plus c'est vide...

Nous sommes dans une phase transitoire de recomposition de nos capacités d'actions....on ne peut pas avoir tout en cohérence et tout en même temps.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, ARMEN56 a dit :

Le BSAM est un soutien au SNA , pas dit qu'il calque son allure sur celle du GAN

Tout à fait, en plus on peut imaginer d'autres navires (BSAM / BSAOM) faire le lien en pré-positionnement au cas où 

il y a 7 minutes, capmat a dit :

Nous sommes dans une phase transitoire de recomposition de nos capacités d'actions....on ne peut pas avoir tout en cohérence et tout en même temps.

Oui, de toutes manières un remorqueur filera jamais 27nds.

Et mine de rien depuis qu'ils sont là (environ 50M€ le canot !?!) ça fait déjà 2 fois que des SNA s'aventurent loin longtemps : question cohérence ça démontre que de "petits" investissements, notamment logistiques, permettent d'avoir un spectre d'action bien plus vaste et autonome.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Beachcomber a dit :

Et mine de rien depuis qu'ils sont là (environ 50M€ le canot !?!) ça fait déjà 2 fois que des SNA s'aventurent loin longtemps : question cohérence ça démontre que de "petits" investissements, notamment logistiques, permettent d'avoir un spectre d'action bien plus vaste et autonome.

Capacité que l'on avait perdue avec le retrait des BSL.  Les  BSAM  c'est bien, mais ça ne remplace pas vraiment l'ancienne flotte de soutien.  Surtout qu'ils sont censé remplacer 3 classes de bâtiments: les "soutien région", les "remorqueurs ravitailleurs" et les "remorqueurs haute mer"  

 

Environ 34 millions HT  (valeur totale finale du marché 134 797 599,00 euros hors TVA)  

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Fusilier a dit :

Capacité que l'on avait perdue avec le retrait des BSL.  Les  BSAM  c'est bien, mais ça ne remplace pas vraiment l'ancienne flotte de soutien.  Surtout qu'ils sont censé remplacer 3 classes de bâtiments: les "soutien région", les "remorqueurs ravitailleurs" et les "remorqueurs haute mer"  

Pour me faire l'avocat du diable je dirais que la polyvalence n'a pas le don d'ubiquité, mais que les bateaux construits aux normes civiles aujourd'hui globalement ne nécessitent qu'une cale sèche de 3 semaines tous les 5 ans, avec la fiabilisation des moteurs, peintures et autres anti fouling.

Avec 2 séries de 4 on est justes, mais 2 séries de 5 ça aurait été relativement confort, d'autant que le soutien region peut être confié au privé affrété.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Beachcomber a dit :

Tout à fait, en plus on peut imaginer d'autres navires (BSAM / BSAOM) faire le lien en pré-positionnement au cas où 

Oui, de toutes manières un remorqueur filera jamais 27nds.

Et mine de rien depuis qu'ils sont là (environ 50M€ le canot !?!) ça fait déjà 2 fois que des SNA s'aventurent loin longtemps : question cohérence ça démontre que de "petits" investissements, notamment logistiques, permettent d'avoir un spectre d'action bien plus vaste et autonome.

LE BSAM en plus d'avoir un soutien en surface sert à ramasser la traine sonar pour éviter les mauvaises surprises.  Surtout que les nouvelles traine testées sur le Suffren et en Asie sont  plus que classifiées. Tu la fait ramasser par un autre, ils vont te la scanner voir y coller une puce. Même les us sont capable de ça. 

ici à Guam le cable sur l'enrouleur 

Guam-Sous-marin-Emeraude-de-la-classe-Ru

 

La flotte française dispose de deux navires caudataires, le Machaon à Brest et le Phaéton à Toulon afin de mettre en place pour chacune de leur patrouille une antenne dite ETBF, ce qui signifie "écoute à très basse fréquence". L'antenne linéaire, long câble doté d'hydrophones, est remorquée par le sous-marin en traine derrière lui. Et à la fin de la patrouille, il s'agit de récupérer cette antenne : la mise en place et la récupération de cette longue queue, c'est précisément le rôle de navires conçus exprès pour cela, et on les nomme, pour cette raison, des caudataires.

navire-militaire-penfeld-7329c.jpg

 

Avant les SNA qui partaient en indien recupérés une antenne remorquée à Djibouti ou elle est stocké. Un remorqueur de la marine peu être utiliser pour cette fonction. 

Les future RPC 30 seront aussi capable de recuperer les antennes SNA 

 

     

Edited by Scarabé
  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Scarabé a dit :

Les future RPC 30 seront aussi capable de recuperer les antennes SNA 

Et j'imagine qu'en rôle de porte Yokohama, récupérateur de traîne ou avitailleur de fortune en mer les BSAOM sont qualifiés pour l'assistance aux soums, à l'instar de leurs cousins plus puissants ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,798
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...