Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le(s) PA de la Royale


georgio
 Share

Recommended Posts

Sujet centralisant les données techniques, infos et actus sur les porte-avions de la Marine Française.

Merci d'éviter de se disperser dans d'autres sujets dès à présent.

Je placerai des liens vers les différents sujets en relation avec ces bâtiments mais vous pouvez le faire également je ne vous en voudrais pas!  ;)

A propos de l'IPER du CdG

PA2 et les turpitudes politiques

La coopération Franco britannique au coeur de la question sur le PA2

L'actu du CdG en 2006

A propos des PA conçus en commun par la France et le Royaume Uni.

Link to comment
Share on other sites

Une question me taraude.

On pense au PA britannique pour notre deuxième porte avion mais est il réellement plus économique à l'achat et à la maintenance qu'un deuxième de la classe Charles de Gaulle (même avec ses réacteurs nucléaires)?

Link to comment
Share on other sites

On pense au PA britannique pour notre deuxième porte avion mais est il réellement plus économique à l'achat et à la maintenance qu'un deuxième de la classe Charles de Gaulle (même avec ses réacteurs nucléaires)?

Pour moi non, car le prix serait très voisin les retombées économiques pour nos chantiers navals et pour l'Etat français (TVA) en moins.
Link to comment
Share on other sites

il y a surtout l'équipage qui compte. Un diesel, on peut l'automatiser et le faire réparer par un matelot CAP mécanique. Un réacteur nucléaire, il faudra toujours des dizaines de personnes pour le surveiller de loin, et pas des CAP, mais des BAC +4 atomique.

Là ou il y avait des économies à faire, c'est-à-dire le carburant ,je suis pas sur que le pari fait soit aussi juste que ça, car les portes-avions auront une durée de vie de 40 ans, et sans découverte de nouveaux gisements de pétrole, on en a pour 30 ans de carburants, dont 20 à prix raisonnable... remarquez que l'uranium a aussi grimpé de +600 % en quelques années.

là ou il y a avantage pour le projet britannique, c'est que pour le même prix qu'un second CDG, on a un batiment 2 fois plus lourd (74 000t) et servit par 350h d'équipage en moins, avec des catapultes plus longues, une piste plus longue, une plus grande autonomie en vivre à la mer, et un parc aéronautique légèrement supérieur. Mais qu'en est-il du long therme ?  :O

Link to comment
Share on other sites

Sujet centralisant les données techniques, infos et actus sur les porte-avions de la Marine Française.

Merci d'éviter de se disperser dans d'autres sujets dès à présent.

Je placerai des liens vers les différents sujets en relation avec ces bâtiments mais vous pouvez le faire également je ne vous en voudrais pas!  ;)

A propos de l'IPER du CdG

PA2 et les turpitudes politiques

La coopération Franco britannique au coeur de la question sur le PA2

L'actu du CdG en 2006

A propos des PA conçus en commun par la France et le Royaume Uni.

Merci l'ami

Link to comment
Share on other sites

il y a surtout l'équipage qui compte. Un diesel, on peut l'automatiser et le faire réparer par un matelot CAP mécanique. Un réacteur nucléaire, il faudra toujours des dizaines de personnes pour le surveiller de loin, et pas des CAP, mais des BAC +4 atomique.

Là ou il y avait des économies à faire, c'est-à-dire le carburant ,je suis pas sur que le pari fait soit aussi juste que ça, car les portes-avions auront une durée de vie de 40 ans, et sans découverte de nouveaux gisements de pétrole, on en a pour 30 ans de carburants, dont 20 à prix raisonnable... remarquez que l'uranium a aussi grimpé de +600 % en quelques années.

là ou il y a avantage pour le projet britannique, c'est que pour le même prix qu'un second CDG, on a un batiment 2 fois plus lourd (74 000t) et servit par 350h d'équipage en moins, avec des catapultes plus longues, une piste plus longue, une plus grande autonomie en vivre à la mer, et un parc aéronautique légèrement supérieur. Mais qu'en est-il du long therme ?  :O

Choix difficile mais vu le prix du pétrole, il vaut mieux avoir un parc plus restreint selon moi, sinon la France va devoir "nucléariser" son PA à long terme ce qui sera très couteux voir impossible.

Link to comment
Share on other sites

Choix difficile mais vu le prix du pétrole, il vaut mieux avoir un parc plus restreint selon moi, sinon la France va devoir "nucléariser" son PA à long terme ce qui sera très couteux voir impossible.

Ont le fera marcher a l'huile de colza le PA ... c'est pas grave.

Link to comment
Share on other sites

Choix difficile mais vu le prix du pétrole, il vaut mieux avoir un parc plus restreint selon moi, sinon la France va devoir "nucléariser" son PA à long terme ce qui sera très couteux voir impossible.

Les US font deja voler leurs appareils avec du kerosene synthetique. Je pense qu'on est capable d'en developper de notre côté, le jour où le besoin s'en fera ressentir.

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=964983&clef=ARC-TRK-D_01

Link to comment
Share on other sites

ça va pour des bombardiers lourds, mais en ce qui concerne les chasseurs j'ai un doute. Je crois que les carburants synthétiques ont un moins bon rendement que le kero pur.

Cette question est intéressante, je me demande aussi à qui vont voler les avions de la prochaine génération... va falloir trouver autre chose que le pétrole.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas trop s'inquiéter pour le pétrole. Certes le prix va augmenter, mais il y en aura encore largement assez en 2030 pour tenir encore 30 ans de plus (malheureusement me permet-je de dire!).

Les gisements inexploités, il y en a un sacré paquet, notamment dans les zones froides (Sibérie, sous l'Arctique, en Alaska) que le réchauffement climatique permettra de dégeler en partie d'ici là (ironie du sors hein?!), sans compter plusieurs gisements sous-marins que l'on jugeait inexploitables il y a 20 ou 30 ans mais qui d'ici 3 décennies seront à notre portée.

De toute façon, s'il n'y a plus de pétrole, que notre porte-avions soit à propulsion nucléaire ou pas, ça n'a aucune importance, puisque les avions qu'il emporte et les navires qui l'escortent marchent au pétrole!!

Link to comment
Share on other sites

L'Armée sera toujours prioritaire pour le pétrole, même si elle est la dernière, question de sécurité. Ceci dit les alternatives au pétrole avancent. Les véhicules civils sans pétrole c'est pour bientôt, à horizon 10 ans. Les investissements pour la recherche sont massifs en ce moment dans ce secteur. Normal le marché à prendre est incontournable et surtout gigantesque! Les maisons qui produisent plus d'énergie qu'elles n'en perdent existent déjà, leur coût doit juste baisser c'est tout.

Link to comment
Share on other sites

L'Armée sera toujours prioritaire pour le pétrole, même si elle est la dernière, question de sécurité. Ceci dit les alternatives au pétrole avancent. Les véhicules civils sans pétrole c'est pour bientôt, à horizon 10 ans. Les investissements pour la recherche sont massifs en ce moment dans ce secteur. Normal le marché à prendre est incontournable et surtout gigantesque! Les maisons qui produisent plus d'énergie qu'elles n'en perdent existent déjà, leur coût doit juste baisser c'est tout.

L'armée à au contraire intérêt à sécuriser des énergies alternatives plutôt que de dépendre d'un combustible en fin de vie

les catapultes fonctionnent à la vapeur si je ne m'abuse.

Link to comment
Share on other sites

Si tel est le cas, ce serait limitant pour nos capacités opérationnelles.

Toutefois, les bruits de couloirs sont souvent peu fiables et j'ai appris à me méfier du site de libération qui (à mon avis) dispense souvent des informations non confirmées.

Link to comment
Share on other sites

L'actionnaire de référence de Libé c'es Edouard de Rotshild...

Un peu blanc pour un journal de gauche quand même :D

Ceci dit la rédaction a l'air relativement indépendante.

Donc ça appartient bien à un marchant de canons, mais ceux là s'utilisent au cri de "santé" plutôt que "à mort!", et on peut les boire ;)

Concernant l'article du blog, l'auteur a l'air d'oublier que des FREMM on en a déjà commandé 8. Ils vont pas se rétracter à 5. Après, seuulement 8 ça fait mal, et puis il nous faut au moins deux frégates antiaériennes supplémentaires.

Link to comment
Share on other sites

Il est probable que prendre un PA2 à la place de 9 FREMM semble abscon même rue Royale. C'est peut-être une préparation du type "on annonce une réduction de  9 unités et finalement on ne réduit que de 5" destinée à faire passer la pilule.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...