Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Test nucléaire nord-coréen imminent ?


Recommended Posts

Voici un article intéressant :

Comment confirmer un essai nucléaire?

SEOUL (AP) -- Comment la communauté internationale peut-elle détecter un essai nucléaire et pourquoi est-il difficile de déterminer sa puissance et s'il s'agit ou non d'une explosion de nature atomique?

-Question: comment détecter un essai nucléaire?

-Réponse: les stations sismiques dans le monde peuvent détecter des tremblements de terre mais aussi des explosions conventionnelles de forte puissance ou nucléaires. La capacité à déterminer s'il s'agit d'une explosion atomique dépend de la distance à laquelle sont situés les capteurs sismiques et de la puissance de la déflagration

-Q: quels pays peuvent détecter les essais nucléaires?

-R: Etats-Unis, Russie, Chine, Japon et Corée du Sud sont au nombre des pays dotés d'un équipement assez performant et proche pour détecter un essai nucléaire de Pyongyang, selon le physicien nucléaire russe Vladimir Orlov du Centre PIR, un centre d'étude sur la non-prolifération

-Q: et les organisations internationales?

-R: l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) possède quelque 200 stations dans le monde afin de surveiller les essais nucléaires. Mais tant que le traité ne sera pas entré en application, ses données ne seront pas rendues publiques et sont seulement communiquées aux gouvernements.

Le traité, qui interdit toutes les explosions nucléaires, n'entrera en vigueur qu'une fois ratifié par 44 Etats possédant des centrales nucléaires ou des réacteurs de recherche. Jusqu'ici, 34 pays l'ont ratifié. Parmi les réfractaires figurent les Etats-Unis, la Chine, l'Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord

-Q: quel genre d'instruments sont-ils utilisés?

-R: les capteurs sismiques peuvent enregistrer la puissance et la nature d'une explosion. Une déflagration nucléaire laisse une signature caractéristique qui la différencie d'autres phénomènes, souligne Friedrich Steinhausler, professeur de physique à l'université de Salzbourg.

Le réseau de l'OTICE est plus développé que celui de la plupart des pays. Ses stations recensent les secousses telluriques, mais également des données sous l'eau, des particules radioactives dans l'air et des ondes radio. Des images par satellite sont également utilisées pour observer les lieux d'essai avant et après une explosion afin de rechercher des traces de câbles et d'autres équipements employés pour surveiller la déflagration

-Q: dans quels délais un essai peut-il être détecté?

-R: les données sismiques sont connues presque immédiatement et sont habituellement aux mains des gouvernements dans un délai d'une heure environ. L'interprétation de ces informations peut toutefois prendre plusieurs jours si l'explosion est de faible puissance.

Il faut en revanche 72 heures pour réunir avec une précision maximale les données sur les particules radioactives, selon l'OTICE.

-Q: pourquoi est-il difficile de vérifier une explosion et sa puissance?

-R: il y a deux éléments-clés. Si une explosion souterraine est inférieure à un kilotonne, il est difficile de la distinguer des sons produits naturellement par la Terre, selon Xavier Clément, du Commissariat à l'énergie atomique (CEA).

Ensuite, il faut du temps pour interpréter les données. L'OTICE livre des données brutes aux gouvernements, qui doivent les interpréter. AP

Link to comment
Share on other sites

il y a une alternative pour que le Japon ait l'arme nucleaire sans l'avoir: il peut autoriser les americains a installer ce qu'il faut sur leur territoire, pourquoi pas a Kadena AFB [30]

Un peu comme la Belgique qui disposerait de têtes nucléaires américains !
Link to comment
Share on other sites

ouais le Taepodong-2 s'etait lamentablement crashé a quelques kilometre de son point de départ, mais restons prudent tout de meme, les japonais doivent l'avoir mauvaise vu que les autres missiles peuvent l'atteindre [22]

Link to comment
Share on other sites

On est toujours pas sur que ça soit une explosion atomique. D'apres Michele Alliot Marie, l'explosion est d'un niveau de 0.5 KT (j'ai entendu des source qui parlent de 12 a 25 KT) ce qui veut dire que soit ce n'est pas une explosion nucléaire (mais les NC doivent quand même savoir que ça se saurait rapidement) soit que l'essai a lamentablement foiré, pourtant la difficulté dans la technologie nucléaire réside principalement dans l'obtention de matière fissible et les NC ont des centrales nucléaires qui tournent (bien qu'elles n'aient pas encore sauté ce qui voudraient dire que là aussi ce serait du bluff [08])

Link to comment
Share on other sites

New Delhi rappelle qu'Islamabad n'est pas pour rien dans l'accès au rang de pays nucléaire de la Corée du Nord.

...

Un rôle de «proliférateur»Ceci explique-t-il cela ? L'Inde n'a pas perdu de temps pour tirer à boulets rouges sur le Pakistan. La presse d'abord, mais aussi, de manière plus sibylline, le gouvernement, dénonçaient, hier, le rôle de « proliférateur » joué par Islamabad dans l'accession de la Corée du Nord au 9e rang des puissances nucléaires mondiales. Dénonçant, notamment, l'impunité dont jouit A.Q. Khan, le père de la bombe atomique pakistanaise. Placé en résidence surveillée à Islamabad, le scientifique, qui est accusé d'avoir vendu de la technologie nucléaire à l'Iran, la Libye et la Corée du Nord, n'a jamais été livré aux Américains. Leurs services n'ont même pas eu le droit de l'interroger. Guerre contre le terrorisme en Afghanistan et chasse à Oussama ben Laden obligent, Washington a encore trop besoin du Pakistan pour se permettre le luxe de bousculer Islamabad,même sur un dossier aussi brûlant.

Malgré « soixante ans de théologie nucléaire », les grandes puissances occidentales « ne savent toujours pas comment s'y prendre avec un état nucléaire qui fait du chantage, et où les terroristes menacent sérieusement les populations des grandes démocraties », notait hier K. Subrahmanyam, le président du Conseil de sécurité nationale du gouvernement de Delhi. Et, enfonçant le clou : « Mais cette stratégie (du chantage), ce n'est pas la Corée du Nord qui l'a inventée, c'est le Pakistan. Les États-Unis ont perdu la bataille de la prolifération nucléaire en Corée du Nord le jour où ils ont accepté de négocier avec Musharraf ». Leur « dictateur favori », comme on aime à le répéter ici. Ironie de l'histoire, dans son livre Dans la ligne de tir, lancé en fanfare aux États-Unis, il y a une dizaine de jours, le général-président pakistanais reconnaît qu'A.Q. Khan a bien livré des centrifugeuses à la Corée du Nord. Reste, pour Delhi, le plus important : sauver ce qui peut encore l'être du traité, passé au forceps, avec Washington, le 2 mars dernier, lors de la visite à Delhi de George W. Bush. Il y a ceux qui veulent y croire, comme le ministre de la Défense, Pranab Mukherjee ; et ceux qui jugent qu'il est temps pour l'Inde de se retirer du jeu. C'est le cas des « gourous » de la communauté scientifique, qui ont donné à l'Inde sa fierté ­nucléaire.

Le monde entier sait que l'Inde a un dossier « impeccable » sur ses activités nucléaires, a affirmé Mukherjee. Delhi a procédé à son premier essai nucléaire en 1974, puis à cinq autres en mai 1998, mais l'Inde n'a jamais signé le Traité de non-prolifération (TNP). « Si l'Inde veut garder sa force de dissuasion nucléaire, elle ferait mieux d'abandonner l'idée de se soumettre aux exigences américaines », affirme un chercheur nucléaire, estimant qu'elle y perdra sa souveraineté. Le Figaro.

Link to comment
Share on other sites

Aucune radiation aérienne n'a été décelée après l'essai nucléaire revendiqué par la Corée du Nord, selon Pékin

PEKIN (AP) - Le système chinois de surveillance n'a décelé aucune radiation aéroportée après l'essai nucléaire annoncé par la Corée du Nord, a annoncé vendredi un responsable de ce système de surveillance.

Ce responsable de l'Administration de la protection de l'environnement. "Nous avons effectué une surveillance de l'atmosphère et n'avons découvert jusqu'à présent aucune radiation au-dessus du territoire chinois", a dit ce responsable qui a requis l'anonymat.

Ce responsable a refusé de donner des précisions sur la procédure de surveillance et de contrôle.

Depuis l'annonce de cet essai par Pyongyang, lundi, les experts et les différents gouvernements ont été dans l'incapacité de le confirmer. Des avions japonais ont prélevé des échantillons de l'air mais n'ont décelé aucune radiation. Les données sismiques indiquent qu'il y a eu effectivement une explosion sur le site présumé de cet essai mais ne concluent pas que cette explosion soit une détonation nucléaire. AP

Ils vont avoir l'air con les Nords coréens [30]
Link to comment
Share on other sites

triomphant

Un seul SNLE a la capacité de mettre à genoux tout pays, à moins de vouloir rayer l'Asie de la carte je ne vois pas bien l'objectif que vous poursuivez

.

Tout pays conventionnel peut etre, mais pas une puissance nucleaire sérieuse.

ET certainement pas la Russie, la Chine ou les USA.

Ce qu'il nous faut c'est quelques ICBM mobiles precis (un S45 ou S51) pour faire des frappes préemptives( Pour traiter 100 a 200 objectfs en frappe antiforce) sans démasquer nos 3 SNLE maxi en patrouille qui nous protegent contre un tiers et contre une frappe preventive ou anticité.

Plus quelques antimissiles et des satellites DSP.

Link to comment
Share on other sites

La Corée du Nord va procéder à un deuxième essai nucléaire selon certaines sources !

Les pays de la région + U.S.A. & U.E. sont pour des sanctions économiques et excluent une intervention militaire importante.

D'après les experts, c'est la population nord-coréenne qui va subir les conséquences désastreuses de ces sanctions et non la nomenklatura (un peu comme l'embargo en Irak où le régime Saddam Hussein a tiré parti "Pétrole contre nourriture") !!! [26]

Décidément les diplomates et certains gouvernement d'état m'écoeurent [05] [24]

Link to comment
Share on other sites

Ces experts se gourent totalement, lisez bien la résolution de l'ONU, vérification des expéditions envoyer par la Corée du Nord à l'étranger, interdictions des produits de luxes et blocages des comptes à l'étranger des personnes ou société lié au CMI nord coréen. Combien y a t il eu bouteilles de champagnes ou de Channel N° 5 vendut en Corée du Nord récemment ? Quand au Programme Alimentaire Mondial, déja que les donateurs ne se bousculaient pas aider un régime qui controler TOTALEMENT l'aide que l'on y envoyait, les fonds et les vivres vont partir sur d'autres foyer de miséres. Liser les sites "officielle" nord coréens et ceux de leur "associations d'amitié" en Europe, de toute façons, le pays est un paradis ou tout le monde vit heureux :(

Link to comment
Share on other sites

Mais pourquoi insistez-vous dont à ce point sur une augmentation de nos capacités nucléaires ??

Un seul SNLE a la capacité de mettre à genoux tout pays, à moins de vouloir rayer l'Asie de la carte je ne vois pas bien l'objectif que vous poursuivez.

Concevoir un systéme anti-missile avec certaines opportunités à l'export pourquoi pas, mais financer 5 voire 6 Snle niet.

Triomphant.

1 sous marin nucleaire est insuffisant, car il se peut que ce SM n ait pas le temps de tirer s il est repere....on considere que la capacité de dissuasion minimum doit se composer de 3 sous marins.....

5 ou 6 sous marins pour la france ca ne serait pas enorme...

les chinois n ont qu un SNLE.....c est le seule element de la dissuasion chinoise....

mais les chinois disposent de missiles de 12 000 km de portée donc c est pas un probleme;leurs silos sont trop disperses pour pouvoir tout frapper en meme temps....

pour les tests nucleaires nord coreens et les tests de missiles taepodong2, je pense que la puissance et l efficacité de ces armes a ete volontairement amoindrie afin de ne pas trop faire peur aux USA....imaginez que si le taepodong 2 avait fait 3000 km avant de se detruire et la charge nucleaire etait de 200kt, la reaction americaine n aurait pas ete la meme.....vaut mieux menager les americains et leur faire penser que leur technologie n est pas si fonctionnelle ce qui leur permettra de disposer d un delai supplementaire.....

bien sur tout ceci n est qu une hypothese...mais cette idée est egalement partagée par un certain nombre de specialistes qui considerent que le tir de missile nord coreen aurait pu volontairement etre interrompu de maniere prematurée car les nord coreens voulaient juste s assurer du bon fonctionnement de leur missile

Link to comment
Share on other sites

La Corée du Nord dit que l'ONU lui à déclarer la guerre [09]

Rhétorique, quand tout nous tient [08]

Pékin à répliquer immédiatement et demande de calmer le jeu.

Tu fais allusion à cette partie :La Corée du Nord a promis mardi une riposte contre tout pays qui tenterait de violer sa souveraineté. Une allusion claire à «l'inspection de toute cargaison à destination ou en provenance de Corée du Nord» exigée par l'Onu afin de vérifier si elles ne contiennent pas des matériels liés à des armes de destruction massive. Pyongyang a d'ailleurs qualifié la résolution de l'Onu de "déclaration de guerre". «La résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, inutile de le dire, ne peut être interprétée que comme une déclaration de guerre contre la République démocratique populaire de Corée, car elle est fondée sur le désir des Etats-Unis de détruire le système socialiste»
Link to comment
Share on other sites

Je faisait allusion à une nouvelle romomomtade de la République Populaire et Démocratique de Corée il y a quelques heures (c'est fou le nombre de dictatures qui sont ou été "populaire"...) Quand à l'arraisonement de navires suspect en mer, cela à déja eu lieu, entre les trafics de drogues, d'armes et autre et les divers embargos (Yougoslavie, Lybie, Iraq...), les marines sont entrainer à ce boulot. Il y a quelques temps, un cargo Nord Coréen qui transporter quelques dizaines de Scuds à destination du Yemen en à fait les frais, aprés vérification, le marché étant légal, ils sont arrivé à bon port [08]

Link to comment
Share on other sites

La Corée du Nord préparerait une série d'essais nucléaires !

WASHINGTON (Reuters) - La Corée du Nord a informé la Chine de son intention de procéder à une série de nouveaux essais nucléaires souterrains, rapporte la chaîne de télévision NBC, citant des responsables américains.

Ce reportage ne contient aucune autre précision.

D'après les Etats-Unis, l'armée nord-coréenne a entrepris de déplacer des équipements, ce qui pourrait être le signe d'un prochain essai nucléaire, après celui effectué le 9 octobre.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a voté une résolution imposant des sanctions à la Corée du Nord après son premier essai nucléaire, ce qui a été assimilé par le régime communiste de Pyongyang à une déclaration de guerre.

J'aime bien l'attitude de Pyongyang [30] face aux sanctions, c'est fou comme elles sont efficaces [29] et montre que du mépris affiché de la Corée du Nord face aux mesures prises par les USA, Japon, E.U., Corée du Sud et Chine. [07]

Link to comment
Share on other sites

Je verrais bien les chinois se debarrasser discretos de Kim Jong Il. Un petit empoisonnement a la sovietique, deux gouttes de curare dans le cognac du "cher leader", il ne sentira pas le gout. Apres je vois bien les chinois envoyer un corp expeditionnaire en CN, pour assurer la stabilite avant la reunification et tout cela avec la benediction de l'ONU.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...