Sign in to follow this  
aeroglinglin

[Rafale] *archive*

Recommended Posts

désolé pour la fausse information des Scalp, c'ets vrai qu'il y a 5 points d'emports lourds et non 3, donc on pourrait envisager 4 Scalp..mais l'intéret pour une mission est plutot faible comme tu le dit DEFA, les 2 auraient peut être la même autonomie. Un 2000D avec 3 bidons (2000l?, les plus gros possibles), 1 Damoclès et éventuellement 2 Mica d'autodéfense, doit avoir la même autonomie qu'un Rafale avec 2 bidons 1250l, 2 Mica et 6 GBU12

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mica c'est des mica d'entrainement ou on use le potentiel des vrais? Je sais que ça peut toujours servir mais user des vrais en Afgha (et sur rafi avec OSF) je trouve que ce serait du gaspillage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les mica c'est des mica d'entrainement ou on use le potentiel des vrais? Je sais que ça peut toujours servir mais user des vrais en Afgha (et sur rafi avec OSF) je trouve que ce serait du gaspillage.

je me posais la même question etant donné que le seul danger aérien dans le ciel afghan doit venir d'un vol de piafs ....

perso je vois pas l'interet (si ce n'es en termes de procédures de l'AdA ) de mettre des Mica sur des appareils dediés au CAS dans cette zone sachant qu'on va user prematurement les gyro des missiles pour rien

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mission de combats les seules munitions utilisées sont des missiles et des bombes "bon de guerre" et tant pis si ils ne sont pas tirés. Ca reste un principe immuable dans toutes armées de l'air. Pour la nounou je vois bien un rafale marine jouer ce role pour ceux de l'Ada ... Bonne nuit à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Mirage 2000D en Afghanistan n'emportaient carément plus de Magic II sur la fin (dixit A&C). ça usait des missiles et du carbu pour rien... Mais pour le Rafale, ça permettrait sans doute de roder un peu le système, voire même de tester le lock du missile IR sur les autres avions de la coallition à peu de frais ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai proposé qu'ils emportent des Mica, mais c'est pas sur qu'ils le feront. C'est sur que d'emporter des missiles air-air apporte une sécurité supplémentaire au pilote. il suffit qu'il y ait des intrusions d'avions Chinois, Pakistannais, Iranniens, et ça devint chaud au desus de l'afghanistan : et là on peut compter sur ses 2 petits Mica pour se défendre. Masi autrement, rien d'ostile ne vol au-dessus de l'Afghanistan, donc le Mica est un "confort", et je suppose que l'Ada expériera quelques Magic II pour les achever

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est là où je vais me contredire (j'adore me contredire tout seul lol ...) mais effectivement j'ai vu des photos (suplément rafale air&cosmos) où un rafale "nounou" ravitaille un SEM au dessus de l'Afghanistan avec une paire de magic 2 d'entrainement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article de Rob, très bien, avec des surprises qui font pas forcément plaisir :

Aviation Week

French Rafale Heading to Afghanistan

Mar 11, 2007

By Robert Wall

French Rafale strike fighters will be operational in Afghanistan within days, after undergoing a crash course to integrate precision-guided bombs and other wartime enhancements.

Both the French air force and navy are participating in the surge of combat capability, aimed at bolstering NATO's International Security Assistance Force in Afghanistan.

The French air force was to deploy three F2 standard Rafales late last week to Dushanbe, Tajikistan, where they will be primarily based, although excursions to Kabul are possible. The aircraft should be operational within days of arrival and remain there about four months, says a senior air force officer planning the deployment. It is the first operational mission since the air force declared Rafale operational last year.

The navy will also have Rafales in the F2 standard in the region of operations. The deployment represents the first of the type for the navy, which is only starting to field this version.

Last week, three F2s were sent to join the aircraft carrier Charles de Gaulle, which was already deployed near the Horn of Africa. The ship is now heading close to Afghanistan, with Rafale operations likely to commence mid-month, says a senior navy aviator. The de Gaulle will operate a mix of Rafales, with the three F2s supplemented by nine early-model F1s, which have only an air-to-air capability and a different processor.

On nous aurait menti... Les opérations ne commencent pas aujourd'hui...

Although much of the focus of the French military activity since December has been to give the fighter the ability to drop laser-guided bombs, other enhancements have also been undertaken more quietly. For instance, the threat libraries have been upgraded to properly reflect what the Spectra self-protection system is likely to encounter, says French air force Brig. Gen. Eric Rouzaud, head of the CEAM aviation development and test center. The threat libraries are similar for the two services, but the naval version carries additional information to distinguish different types of maritime radars.

Gloups ! On commence à mettre des différences entre les versions ! je vais me facher !

But without the weapons upgrade, which was formally launched in mid-December when aircraft prime contract Dassault Aviation began its work on the effort, the deployment would not have taken place. French government officials raised the prospect of the air force mission in November.

Flight trials to pave the way for the deployment involved seven weapon releases from air force Rafales and another five from naval versions. The integration went smoothly, although some buffet issues were encountered, says a development officer.

Normal...

The focus of the development activity was integrating the 611-lb. GBU-12 (Paveway II) and 720-lb. GBU-22 (Paveway III) laser-guided bombs on the aircraft. The latter has larger control surface and offers more range and maneuverability, but French military officials expect to use both.

A standard load-out when operating from Dushanbe or the carrier will be three drop tanks (with 2,000 or 1,200 liters [528 or 317 gal.] of fuel) and three bombs under each wing, in addition to four Mica air-to-air missiles (both the radar and infrared seeker models). At this point, the military has not cleared the use of mixed loads.

Ah tiens !

Development work also is ongoing to clear the operational use of the 30-mm. GIAT 791B cannon. Those efforts have encountered some problems, including vibration, says a senior officer monitoring the progress. Nevertheless, he holds out hope the issues can be resolved, so that the weapon can be employed later in the deployment. Fighter aircraft have frequently had to resort to strafing runs to assist ground forces, particularly special operations units, because those are often in such close contact with Taliban forces that the use of bombs is deemed too dangerous.

Il serait temps ! ! ! Quand je pense qu'en 2005, les Marins en PO nous parlait seulement du problèmes des munitions sans juger bon de dire que ça ne marchait pas bien...

The rapid-response program for the Rafales, however, leaves the strike fighter largely dependent on other aircraft. The Rafale itself is not yet fitted with its Damocles laser-designator pod, so someone else has to provide the targeting information. Operational plans for the air force foresee the use of Rafales in conjunction with Mirage 2000Ds, three of which are also in Dushanbe. They will perform the lasing, with the Rafales delivering ordnance. For the navy, the so-called buddy-lasing duties will be performed by Super Entendards. Ground forces can also be used for target designation.

Next in the development plan for Rafale is the addition of further weapons. For instance, although the Scalp cruise missile has been cleared for air force use, mission-planning equipment isn't up to standard yet for its operational employment. Additionally, later this year the service hopes to fully field the inertial navigation system/global positioning system (INS/GPS)-guided AASM (armament air-sol modulaire) air-to-ground weapon. Next year or in 2009, the air force also expects to field the EP2 Enhanced Paveway, which marries INS/GPS and laser guidance. Those features will phase in as the F3 standard Rafale becomes operational next year.

->Scalp : ah tiens, on en apprend tous les jours...

->EP2 : je me demande si le journaliste transforme, ou si la version métrique de l'AASM ne suffit pas.

Another round of upgrades looms soon after, as elements of the post-F3 upgrade package materialize. It includes, most notably, an active electronically scanned array antenna for the Rafale radar, which should enter development testing in 2010 for fielding in 2012. Enhancements to the optical sight system and integration of a data modem are also in the cards.

Notionally, military officials are starting to discuss an F4 standard, while stressing that nothing concrete is planned right now. That configuration would be targeted for fielding around 2015-18. At the moment, it serves largely as a brainstorming function, says one project official.

It would likely be a large overhaul, on the scale of the shift from F1 to F2, which changed out the processing backbone of the fighter. The navy program official notes that around that time, the current processing capability will likely be headed toward its maximum and will need to be replaced. The F4 is being likened to the Mid-Life Upgrade program that the F-16 fleet has undergone.

Also on the agenda are subsystem enhancements and new weapons, including whether to add a suppression of enemy air defense (SEAD) capability, electronic attack functions or a towed-decoy for self-protection. Right now, the latter is low on the priority list and the penalty in terms of loss of maneuverability is not seen as compensating for the added protection. Interest in a decided SEAD capability is relatively mild, as operational planners realize the combination of Spectra's geolocation capability and the coming AASM bomb will give them an ability not just to suppress, but to destroy radar sites.

Donc, ce dernier paragraphe n'a pas de vraie raison d'être, puisqu'il tergiverse sur des trucs super spéculatifs.

En somme, deux choses :

-ce journaliste est à moitié une buse, vu qu'il arrive à sortir certaines info, mais sans apparement demander de précisions (ou alors il s'en tappe du moment qu'il a son scoop).

-j'en ai marre de pas avoir de trucs pareil en France. Nos journalistes aéro sont nuls ou quoi ? Pourquoi est-ce qu'on apprend toujours les problèmes par les journalistes étrangers ? [44]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon, désolé... Bon, pour reprendre les points importants (dans l'ordre des commentaires) : -les opérations commenceront à la moitié du mois (disons vers le 15...) -les bibliothèques de Spectra contiennent les même choses, mais apparement en plus détaillé sur les menaces mer dans le Rafale M. -l'intégration des GBU s'est déroulé doucement, mais avec quelques problèmes de buffeting (il me semble que c'est un soucis de vibration en transsonique, je me trompe ?). Mais pas de soucis, c'est normal ça s'arrange. -l'armée n'aurait pas qualifié l'emports de Mica IR et EM à la fois... Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris celle-là. -le canon provoque de vilaines vibrations... Le problème est arrangeable, mais le canon n'est pas utilisable avant quelques mois. -le système de plannification de mission pour le Scalp n'est pas encore à niveau pour être opérationnel, même si les avions sont ok... -vers 2009, l'armée intègrera l'Enhanced Paveway 2 (une GBU avec guidage inertiel et GPS). -enfin, un point est fait sur le F4 qui devrait arriver vers 2015/2018. Ca sera un changement très important, du même ordre que du F1 au F2, genre MLU des F-16. -ce F4 pourrait se voir ajouter une capacité SEAD, du brouillage électronique offensif (nacelle),et un leurre remorqué, mais pour le leurre, on perdrait en maneuvrabilité sans compenser par le gain en survivabilité, et la capacité SEAD pourrait être plus que satisfaisante avec l'AASM et Spectra, donc pas forcément nécessaire d'en rajouter. Brainstorming en cours. Voilà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le canon engendre des vilaines vibrations et ils découvrent ça maintenant seulement ?? [24] C'est un délire du journaliste ou d'autres sources le confirment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le canon engendre des vilaines vibrations et ils découvrent ça maintenant seulement ?? [24] C'est un délire du journaliste ou d'autres sources le confirment ?

J'ai eu bruit de rumeurs à ce propos sur d'autres forums, donc, j'y crois. Mais c'est vrai que ça fait guignol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, je viens de découvrir ce forum et j'aurais quelques questions à vous poser.

- j'ai lu quelque part qu'au TLP les Rafales et Eurofighters ne s'étaient pas opposés malgrés le fait qu'ils étaient dans des équipes opposées; Pourquoi ?

- quelqu'un en sait-il plus sur l'exercice entre les eurofighters italiens et les rafales marine au départ du CDG ?

Merci d'avance, de la part d'un FANatique du Rafale Marine.

(De plus si quelqu'un avait un comparatif PRECIS des performances générales entre un F18E et un Rafale Marine, on lis à peu prés tout et n'importe quoi sur le NET...)[17]

Re-salut, j'insiste !

Quelqu'un a des infos ? Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

-l'armée n'aurait pas qualifié l'emports de Mica IR et EM à la fois... Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris celle-là.

-le canon provoque de vilaines vibrations... Le problème est arrangeable, mais le canon n'est pas utilisable avant quelques mois.

1. "mixed loads" = configuration dissymétrique ou panachage. Ca ne concerne que les Paveways/AASM.

2. Ce qui marche au sol pour le canon ne fonctionne pas obligatoirement en vol. L'enfin a connu des problèmes d'enrayage, puis des problèmes de surchauffe (accumulation de chaleur), ce qui n'a pas aidé à peaufiner le reste, d'autant plus qu'il y avait des essais plus importants à faire dans d'autres domaines. Des brides élastiques différentes devraient rapidement régler le problème des vibrations. Pour la petite histoire, les premiers M2000 ont aussi connu des soucis avec leurs canons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

For instance, although the Scalp cruise missile has been cleared for air force use, mission-planning equipment isn't up to standard yet for its operational employment

Pour le scalp, ce qui coince c'est pas l'avion. Oui mais on a le système de planification sur M2kD qui est opérationnel (pour le rafale ça doit être presque le même) et il y a eu des tirs de scalp en Irak. Ou est le problème? C'est quoi ces "standards"?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non, le Mirage 2000D ne peut pas lancer de Scalp, juste des Apaches, ce qui n'est pas la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

non, le Mirage 2000D ne peut pas lancer de Scalp, juste des Apaches, ce qui n'est pas la même chose.

Si, le M2000D tire des Scalps, et ce, depuis Juillet 2004 (j'ai le A&C n°1943 sous les yeux). Désolé [08]

1. "mixed loads" = configuration dissymétrique ou panachage. Ca ne concerne que les Paveways/AASM.
Ah ok, je me disais bien que je risquais de dire une ânerie. [10]

Bon, tant mieux...

Ta réaction sur le canon, elle m'incite plutôt à parler du Rafale de travers, ça débride tes justifications... [21][08]

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fin d'essai au CEAM ,le Rafale pourra bientôt disposer de GBU 22 ,si les missions s'effectueront en patrouille mixte avec M2kilo D déjà sur place ,les Rafale ne pouvant encore réaliser de désignation laser ,tâche attribué au 2000. Tmor ,pour ton journaleux ,un Scalp est inutile sur les barbus ,c'est gaché. Sinon ,en Irak ce sont des Storm shadow qui avaient été délivré par la RAF et non des SCALP EG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tmor ,pour ton journaleux ,un Scalp est inutile sur les barbus ,c'est gaché.

Oui, je sais, et quand je le lui ai dit, il m'a répondu "ah et comment on fera quand on aura trouvé la planque de Ben Ladden ?"...

Il a un sens de l'ironie pointu quand on le coince.[29]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si, le M2000D tire des Scalps, et ce, depuis Juillet 2004 (j'ai le A&C n°1943 sous les yeux). Désolé [08]
ah bon? je croyais qu'ils ne voulaient pas intégrer le Scalp sur les Mirage. Tant mieux d'un coté. [61]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, je sais, et quand je le lui ai dit, il m'a répondu "ah et comment on fera quand on aura trouvé la planque de Ben Ladden ?"...

Il a un sens de l'ironie pointu quand on le coince.[29]

Est-ce vraiment une priorité maintenant ?

On coïnce Ben Laden et on demande à Ryiad de nous acheter 72 Rafale en échange ,[29] Sinon pour ton journaleux* ,si c'est un anglais demande-lui alors pourquoi la RAF n'a pas expédié en dotation des Storm shadow en Afghanistan ? *Quel crétin ce mec ,leur typhoon n'a même pas de mauser et ils vont bidonner sur notre canon. Bientôt ,il est capable de nous parler de AASM ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On coïnce Ben Laden et on demande à Ryiad de nous acheter 72 Rafale en échange ,[29]

Mais c'est une bonne idée, ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah bon? je croyais qu'ils ne voulaient pas intégrer le Scalp sur les Mirage. Tant mieux d'un coté. [61]

Ca va même plus loin que ça.

En début d'année, un exercice a été monté pour démontrer la portée stratégique du SCALP en simulant une véritable opération. Après préparation de la mission et un briefing de 5 heures, 4 Mirage 2000D et 4 Mirage 2000-5F ont décollé avec un AWACS et des ravitailleurs pour aller simuler une frappe à Djibouti. Peu avant leur arrivée, après plus de 7 heures de vol, 4 M2000-C du 4/33 Vexin ont tenté de les intercepter (ça faisait aussi partie de l'exercice). Bon... Le Vexin a vite été rayé du ciel, et les SCALP ont atteint leurs objectifs (virtuels). La même chose s'est passé au retour (planification effectuée à Djibouti), avec une interception tentée cette fois-ci par 6 chasseurs d'Orange (sans plus de succès) avant leur arrivée sur le territoire.

Le tout en liaison permanente avec le CDAOA.

Moralité : L'efficacité du système n'est plus à démontrer (planification de la mission, numérisation du terrain, projection à longue distance, contact permanent avec les autorités).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,469
    Total Members
    1,550
    Most Online
    less4more
    Newest Member
    less4more
    Joined
  • Forum Statistics

    20,809
    Total Topics
    1,286,716
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries