Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine indienne


CVN220
 Share

Recommended Posts

C'est probablement un test du système de combustion ou un ramonage des chaudières. Car, même pour le Clémenceau ou le Foch/São Paulo, je n'ai jamais vu une telle fumée en usage normal.

Link to comment
Share on other sites

peu être mais il a été remis complètement a neuf, le seul truc d'origine c'est l'acier de la coque, au sinon tout a été remplacé

tout n'a malheureusement pas été remplacé, et ca se voit bien sur les photos, d'anciennes consoles d'affichage cathodique datant de l'air soviétique sont gardé (peu d'écrans d'affichage ont été installé), les turbines qui ont été remplacés datent aussi de l'époque (question de management)

le plus gros travail  a été fait  sur le ralongement de la piste , le cablage électrique, et les systémes Radar et communication ..

faut pas réver, on ne peut pas tout changer sans toucher à sa base structurelle et donc à son étude initiale, et dans ce cas, il vaudrais mieux commander un batiment neuf..

   

Link to comment
Share on other sites

Ouai, j'ai eu la chance de visiter notre CDG en 2002 et j'ai été scotché par la vétusté de certaines installations (je pense aux sanitaires entre autres qui avaient un look trés années 50) tout cela coexistait avec des matériels hight tech par ailleurs (notamment au niveau avia et passerelle) alors je trouve qu'il faudrait pas trop se moquer car notre capital ship a déja plus de 20 ans pour ses premières tôles (et on est pas prêt de le remplacer !...... =()

Link to comment
Share on other sites

ils n'ont pas touchés aux trucs les plus vétustes pendant l'iper?

Si bien sur, mais quand on veut moderniser un bateau qui date d'une autre époque, on est toujours limité dans sa manœuvre d'intégrer des produits High-tech, ça peut parfois être un simple problème de place ou d'incompatibilité....

je te rassure, les indiens ne sont pas des sots pour accepter n'importe quoi ! ça reste un bâtiment tout à fait viable et opérationnel ! et n'oublions pas qu'on parle là d'un porte avion, dont la force réside dans ses aéronefs..

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://www.corlobe.tk/article29733.html

L’objectif à long terme de l’Inde est de disposer, à l’horizon 2015, de 2 porte-avions et de leurs escortes. Mais cet objectif vient de connaitre un revers majeur.

Le calendrier du porte-avions indien, actuellement construit aux chantiers de Cochin, vient de « glisser de 3 années supplémentaires ».

Le porte-avions ne sera pas prêt avant 2017. Actuellement, le porte-avions, qui doit reprendre le nom de l’ancien INS Vikrant désarmé en 1997, n’est terminé qu’au tiers.

« Le porte-avions, dont la construction a commencé en février 2009, devait être lancé vers octobre 2010, lorsque son poids atteindrait 25.000 t. Il a été mis à flot, alors que le poids n’atteint pas encore cette cible, en décembre dernier à cause de retards dans la livraison des réducteurs. Le porte-avions n’atteint que 14.000 t à ce jour, » indique une source du ministère de la défense.

Link to comment
Share on other sites

MiG 29K Jets Make First Landing on Indian Carrier

A MiG-29KUB two-seat naval fighter jet made the first touch-and-go landings last week on the Indian Navy aircraft carrier Vikramaditya, Sevmash shipyard said on Monday. The ship is currently undergoing sea trials in the Barents Sea off the north coast of Russia.

The jet, piloted by navy test-pilots Col. Nikolai Diorditsa and Mikhail Belyaev, completed several approaches to the carrier and finally made a touch-and-go landing.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=522
Link to comment
Share on other sites

Selon l’agence de presse Ria Novosti, un MiG-29KUB a effectué son premier « touch and go » sur le futur porte-avions de l’Indian Navy la semaine dernière.

Les deux pilotes d’essais, le colonel Nikolaï Diorditsa et Mikhaïl Beliaev, ont effectué plusieurs approches du porte-avions, avant de finalement effectuer le « touch and go ».

Le Vikramaditya est actuellement en mer de Barents, afin d’y effectuer une série d’essais en mer.

Link to comment
Share on other sites

Manoeuvres navales Franco/Indienne « Varuna »

Le lundi 16 juillet 2012, quatre navires indiens, Mubai (destroyer lance missiles), Trishul (frégate furtive), Gomati (frégate lance missiles) Aditya (pétrolier-ravitailleur) arriveront à Toulon pour une visite de 3 jours dans le cadre de la préparation des manoeuvres navales Varuna.

Ces navires font partie de la flotte de l’ouest. Basé à Bombay, le Task Group est commandé par le contre-amiral Karve.

Les manœuvres navales franco-indiennes Varuna regrouperont 4 bâtiments indiens et 3 bâtiments français, la Frégate type La Fayette (FLF) Surcouf, le Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR) Var, l’aviso Commandant Birot et une participation de la frégate anti sous-marine Montcalm du 19 au 22 juillet 2012 au large des côtes varoises.

Des moyens aériens des deux marines sont également engagés.

Depuis 1998, les manœuvres navales annuelles Varuna visent à promouvoir la coopération et l’interopérabilité entre les deux marines. Les dernières manœuvres navales Varuna se sont déroulées au large des côtes bretonnes en 2009 puis indiennes en 2011.

Les relations entre l’Inde et la France sont traditionnellement étroites et amicales.

La marine indienne partage des objectifs communs avec d’autres pays en assurant un environnement maritime stable et sécurisé dans la région de l’Océan Indien pour la prospérité économique. Les attributs de la marine indienne y ont été régulièrement déployés afin de gérer la piraterie maritime. A cet égard, la marine indienne et la marine nationale française sont amenées à collaborer étroitement.

Le Mumbai et le Surcouf feront escale à Saint-Tropez les 20 et 21 juillet dans le cadre de l’année de l’Inde. De nombreux événements sont organisés par la ville et par la Marine nationale à cette occasion.

Un Navy band animera musicalement le carré du port le mercredi 18 juillet de 18h30 à 20h00. Les musiciens seront en tenue traditionnelle de représentation.

Une conférence de presse en présence du Commandant en Chef de la flotte et de la région Ouest de la marine indienne, l’Amiral Joshi, du commandant la flotte indienne, l’Amiral Karve, et des commandants des 4 navires indiens est prévue sur le Mumbai le mardi 17 juillet à 16h.

C'est bien dommage car j'étais à Ste-Maxime (voisin de St-Tropez) durant 2 semaines, malheureusement je me suis coupé de la presse et du net.

Link to comment
Share on other sites

La marine indienne devrait faire une diversification des achats pour éviter d'être trop dépendante de la Russie actuellement.

Les États-Unis veulent par ailleurs que l'Inde deviennent le 1er acheteur "Made in USA" d'ici 2020 et que son budget d'achats américains passe à 60 % voire plus pour les optimistes. Mais danger en cas d'embargo US ou d’imbroglio diplomatique, ce n'est pas un partenaire si fiable que ça, l'Europe l'est plus.

Link to comment
Share on other sites

Selon l’agence de presse Ria Novosti, un MiG-29KUB a effectué son premier « touch and go » sur le futur porte-avions de l’Indian Navy la semaine dernière.

Les deux pilotes d’essais, le colonel Nikolaï Diorditsa et Mikhaïl Beliaev, ont effectué plusieurs approches du porte-avions, avant de finalement effectuer le « touch and go ».

Le Vikramaditya est actuellement en mer de Barents, afin d’y effectuer une série d’essais en mer.

confirmation en image

MiG-29K lands on Vikramaditya for the first time

Image IPB

http://kuleshovoleg.livejournal.com/tag/ins%20vikramaditya

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Navy to buy 56 utility helicopters for $1bn

NEW DELHI: India has set the ball rolling for another mega defence deal, worth close to $1 billion, for the acquisition of 56 naval utility helicopters customized for surveillance, anti-submarine warfare, anti-terror, electronic intelligence gathering and search and rescue operations.

The armed forces are looking to induct as many as 900 helicopters in the coming decade, including 384 light-utility and observation, 90 naval multi-role, 65 light combat, 22 heavy-duty attack, 139 medium-lift and 15 heavy-lift, among others, as was first reported by TOI earlier.

Link to comment
Share on other sites

Quatre navires indiens, le Mumbai (destroyer lance-missiles), le Trishul (frégate furtive), le Gomati (frégate lance-missiles) et l'Aditya (pétrolier- ravitailleur) sont arrivés mercredi au Port de Djibouti pour une escale de trois jours dans le cadre de l'opération "Ponts d'amitié " de la marine indienne.

Au cours de leur séjour, les officiers supérieurs de la marine indienne rencontreront leurs homologues djiboutiens, et discuteront ensemble de la manière de développer la capacité de deux forces navales pour mieux affronter les défis sans cesse croissants que connaît l'environnement maritime en fonction de leur expérience respective, en particulier dans le domaine des opérations de lutte contre la piraterie.

De par son emplacement stratégique, Djibouti joue un rôle clé dans la riposte internationale contre la piraterie maritime dans la région.     

La marine indienne a déployé plusieurs navires dans le golfe d'Aden afin d'escorter ses navires marchands et les protéger des actes de piraterie au large de la Somalie.

http://www.chine-informations.com/actualite/asie/quatre-batiments-de-la-marine-indienne-a-djibouti_9987.html

Expéditions indiennes, expéditions chinoises... ça bouge pas mal dans le coin.

Link to comment
Share on other sites

http://fr.rian.ru/defense/20120809/195628179.html

"La Russie peut renforcer sa position sur le marché indien des armements si elle gagne l'appel d'offres indien pour l'achat de six sous-marins à propulsion classique. Notre sous-marin de projet 677E Amour-1650 a toutes les chances de gagner grâce à ses performances uniques", a noté l'expert.

L'Amour-1650 à propulsion anaérobie (version à l'exportation du submersible de projet 677 Lada) participe depuis décembre 2011 à un appel d'offres indien Project 75(I) pour l'achat de six sous-marins pour 11,8 milliards de dollars. Ses concurrents sont le Scorpène (France), le Type 214 (Allemagne), le S-80 (Espagne).

Le sous-marin Saint-Pétersbourg à propulsion diesel et électrique (projet Lada) est exploité à titre d'essai par la Marine russe depuis 2010.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...