Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Israel] Flotte sous-marine


Blacksheep
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Une réponse sous-marine: Dans ses réunions préparatoires à la prise des rênes du pouvoir avec le chancelier sortant, la chancelière-élue a approuvé l’accord de vente entre l’Allemagne et Israël négocié par Gerhard Schroeder. Dans un entretien avec le supplément week-end de Haaretz réalisé avant les élections allemandes, Merkel a fait allusion au fait que, si elle était élue, elle soutiendrait la vente. En approuvant l’accord, elle envoit un message clair sur la force des liens en matière de défense entre les 2 pays. Il y a un grand degré de symbolisme que l’article sur la signature de l’accord sur les sous-marins survienne au moment où les efforts de la communauté internationale pour tenter de stopper le développement par l’Iran d’armes nucléaires atteignent le moment de vérité - ceci, à cause du lien direct entre l’achat de sous-marins du type Dolphin par la Marine israëlienne et le programme nucléaire iranien. A la veille de la première Guerre du Golfe, en 1990, l’état-major des forces armées israëliennes avaient décidé d’annuler les projets sous-marins de la Marine. La décision, prise par le chef d’état-major adjoint d’alors Ehud Barak, estimait que les futurs missions et les menaces attendues ne nécessitaient pas de sous-marins. Cette décision était pour le moins surprenante, parce qu’il était déjà clair alors qu’un, au moins, des états hostiles de la région tente de construire un arsenal nucléaire. Comme il est apparu lors de la Guerre Froide, le développement d’une capacité de seconde frappe est la dissuasion la plus efficace face à une menace nucléaire - en d’autres termes, le développement d’un système d’armes que l’ennemi ne peut détruire même s’il lance une attaque nucléaire surprise. Les sous-marins, comme l’ont appris les 2 super-puissances, offrent la plus fiabilité en ce qui concerne la capacité de seconde frappe. Ils sont difficiles à localiser, et encore plus difficiles à frapper. Heureusement, le gouvernement allemand, dont les dirigeants avaient mauvaise conscience d’apprendre que des entreprises allemands avaient aidé l’Irak à développer des armes chimiques, a décidé de donner à Israël deux sous-marins, du même modèle que celui dont le développement avait été stoppé par l’Etat-Major. La marine israëlienne a reçu le premier sous-marin en 1999, et il avait alors été décidé d’acheter un troisième sous-marin, avec une partie du financement payé par le gouvernement allemand. Des sources étrangères indiquent que les Israëliens ont décidé d’utiliser les sous-marins comme capacité de seconde frappe, et que par conséquent, les sous-marins ont été équipés de missiles nucléaires. Le problème est que, selon la pratique habituelle dans toutes les marines du monde, il n’y a en mer de façon permanente qu’un seul sous-marin. Les 2 autres, pendant ce temps, sont en maintenance. L’acquisition des sous-marins supplémentaires va permettre à la marine israëlienne d’avoir en permanence 2 sous-marins à la mer, et par conséquent, la dissuasion nucléaire d’Israël sera beaucoup plus fiable face à un ennemi disposant de l’arme nucléaire. Comme les récents développements dans la région le démontrent, cet ennemi disposant de l’arme nucléaire pourrait être l’ Iran. Mardi, le comité des gouverneurs de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) tiendra une réunion extrêmement importante sur le renvoi éventuel de la question iranienne devant le conseil de sécurité de l’ONU. La réunion sera un test critique pour l’AIEA - connue comme "le chien de garde nucléaire de l’ONU " - qui, jusqu’à présent n’a pas montrée de détermination particulière à poursuivre les états qui violent la lettre du Traité de Non-Prolifération des armes nucléaires (TNP), dont l’Iran est aussi signataire. Le directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, a néanmoins reçu cette année le Prix Nobel de la Paix, mais il semble faire partie d’une longue liste de lauréats dont le travail, après avoir reçu le prix, fait regretter de l’avoir attribué. ElBaradei continue la tradition de son prédecesseur, Hans Blix, qui, à la veille de la première guerre du Golfe, publiait un rapport où il saluait le régime de Saddam Hussein pour avoir rapidement adhéré au NPT. Il est cependant apparu peu de temps après la guerre, que l’Irak n’était qu’à 6 mois de terminer le développement de l’arme nucléaire. ElBaradei aussi, dans un rapport préalable à la réunion du comité des gouverneurs, a salué la coopération de l’Iran avec l’AIEA. Il note toutefois au passage que l’Iran doit continuer à remettre à l’AIEA les informations et documents pertinents sur ses activités nucléaires. ET tout ceci se passe à un moment où les Iraniens refusent aux inspecteurs de l’AIEA l’accès à ses sites nucléaires, et après la révélation de plusieurs circonstances où l’Iran a caché des informations sur des activités interdites par le traité TNP. Une décision de l’AIEA de ne pas transmettre le dossier au conseil de sécurité constituerait un signal négatif de la communauté internationale, et donnerait à l’Iran encore plus de temps pour se moquer des inspecteurs de l’AIEA. Les services de renseignement occidentaux sont divisés sur la question de savoir quand l’Iran franchira le point de non-retour, et ne sera plus dépendant d’éléments extérieurs pour terminer le développement de sa bombe, mais tous sont d’accord pour dire que cela ne sera pas long. Certes, un Iran disposant de l’arme nucléaire n’est une vision qui réchauffe le coeur ; mais une préparation adéquate par Israël face à la menace attendue pourrait la neutraliser. L’acquisition des deux sous-marins allemands supplémentaires est un pas important dans la bonne direction.

Link to comment
Share on other sites

les saar4, 4.5 ce sont des fregates , dans certaines sont specialement equipé pour l'asm . les avion ce sont des avion fabrique par iai , ce sont des seasscan , qui peuvent etre equipe de torpille ou de missile gabriel :D

les sarr 5 sont des mutli missions :D

http://www.israeli-weapons.com/weapons/aircraft/seascan/Seascan.html

les saar

http://www.israeli-weapons.com/weapons/naval/saar4/Saar4.html

http://www.israeli-weapons.com/weapons/naval/saar45/Saar45.html

http://www.israeli-weapons.com/weapons/naval/saar5/Saar5.html

Link to comment
Share on other sites

saar 4 et 4.5 sont plutôt des patrouilleurs que des frégates et à priori n'ont pas beaucoup de moyens asm, par contre je trouve la sarr 5 pas mal du tout, est ce qu'elles ont un sonar remorqué :?:

faut croire que les saar sont bien equipé de moyen asm ,puisque c'est ce type de navire qui a étaient envoyé intercepté un sm 'ennmie'' dans les eaux israelienne, le sm a prit la fuite avant l'interception.

pour le sonar remorque certainement vue que rafael en fabrique :D

Link to comment
Share on other sites

faut croire que les saar sont bien equipé de moyen asm ,puisque c'est ce type de navire qui a étaient envoyé intercepté un sm 'ennmie'' dans les eaux israelienne, le sm a prit la fuite avant l'interception.

pour le sonar remorque certainement vue que rafael en fabrique :D

c etait pas un SM US?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Un article qui va faire plaisir à GALIL ;)

Image IPB

Le chef des forces sous-marines israëliennes : Nous pouvons frapper des cibles au-delà des mers

Dans un entretien exclusif accordé à Ynet, le commandant de la flotte la plus secrète, la plus avancée déclare que les sous-marins peuvent être utilisés dans des missions à l’étranger ; il ajoute qu’il n’y a aucune place pour les femmes dans ces unités.

Les sous-marins peuvent être utilisés pour frapper des cibles stratégiques à l’extérieur du territoire d’Israël, a déclaré le commandant en chef de la flotte sous-marine israëlienne, le Colonel Yoni. "Les forces sous-marines se préparent pour tout scénario que l’Etat d’Israël juge plausible," a-t-il ajouté.

Le Colonel Yoni a révélé certaines des capacités de la machine de guerre la plus secrète de l’armée d’Israël, et a fait allusion aux rôle possible que les sous-marins pourraient jouer lors de futurs conflits militaires.

Selon lui, "frapper des cibles stratégiques n’est pas toujours une tâche que l’armée de l’air ou l’infanterie peuvent effectuer... un sous-marin peut remplir la mission, et il peut aussi être seulement utilisé pour recueillir du renseignement ou protéger les forces qui accompliraient une telle mission."

Des dizaines d’opérations de sécurité, peut-être même plus, ont été rendues possibles par la participation de la flotte sous-marine d’Israël. Cependant, ces opérations offensives et défensives vont rester dans l’ombre pour les prochaines années, afin de permettre à cette force de continuer à mener de telles actions dans le futur.

Des capacités nucléaires ?

Alors que les déclarations du Colonel Yoni sont entourées de mystère, la presse étrangère a déjà laissé entendre que les sous-marins Dolphin d’Israël possèdent la capacité d’emporter et de lancer des armes nucléaires, une capacité qui serait mise en oeuvre si les bases nucléaires terrestres du pays devaient être frappées par une attaque surprise.

Le commandant de la flotte a naturellement refusé de faire le moindre commentaire sur le sujet, mais a indiqué que de telles publications à l’étranger contribuaient en elles-mêmes à la capacité de dissuasion d’Israël.

"Le fait que des articles étrangers fassent référence aux sous-marins comme un élément de disuasion signifie quelque chose. Lorsque cela concerne des menaces à l’existence de notre état, nous devons rester vague," a-t-il indiqué, ajoutant que l’armée israëlienne avait récemment évité de participer à des entrainements communs avec des armées étrangères, afin de maintenir le secret de ses armes.

Aucune femme à bord

Le Colonel Yoni, qui est personnellement impliqué dans la sélection de chaque soldat de son unité, parle des personnes qu’il commande avec admiration et appréciation. Néanmoins, quand on aborde le sujet des femmes à bord des sous-marins, il n’apporte pas de nouvelles.

"Le sous-marin n’a pas été construit pour accueillir à la fois des hommes et des femmes. Nous ne pouvons pas attribuer un local spécial pour les dortoirs des femmes. Pourquoi devrions-nous nous aventurer dans quelque chose qui a été un échec dans la majeure partie des flottes sous-marines dans le monde, où il y a même plus d’indulgences sur ces questions ?" a-t-il demandé.

"Est-ce que cela justifierait de briser les relations créées entre les marins sur le sous-marin ? Ils subissent déjà beaucoup de pression comme ça," a-t-il conclu.

Source: (in english)

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3221853,00.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...